• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des gens normaux

Des gens normaux

Parmi les choses que j’aime bien au Royaume Uni (parce que je n’aime pas tout, mais il y a plein de choses que j’aime bien) il y a le fait que, contrairement à la télévision française où, semble-t-il, les présentateurs, et surtout présentatrices (de la météo, de journaux télévisés, de jeux télévisés…), sont sélectionnés en fonction de leur apparence physique stéréotypée qui doit entrer dans un moule, correspondre à des critères prédéterminés, la télévision britannique ne voit aucun problème à montrer, dans ses émissions, des gens tout à fait normaux, des gens de la vie de tous les jours, aux apparences physiques très diverses, non stéréotypées, non idéalisées non plus.

Ainsi, je n’ai jamais vu, à la télé française, de femme enceinte d’au moins huit mois présenter une émission, la météo par exemple, avec son gros bide qui mange la moitié de l’écran. Je crois qu’en France on lui demanderait d’arrêter de se montrer face à la caméra dès le troisième ou quatrième mois, et on la reclasserait ailleurs. Je ne suis pas certaine de ce que j’avance, puisque je n’ai jamais travaillé à la télévision, donc en gros je parle sans savoir, n’empêche que je constate que jamais je n’ai vu la moindre femme enceinte à la télé française.

Je n’y ai jamais vu non plus de femmes avec de l’embonpoint, voire beaucoup d’embonpoint, et aux bourrelets ventraux parfaitement visibles et parfaitement assumés sous des robes parfaitement moulantes. On exigerait d’elles qu’elles se mettent au régime, et plus vite que ça, et qu’elles perdent vingt kilos sous peine de se faire virer, ou alors plus simplement, et de manière plus expéditive, elles ne passeraient même pas le stade du premier entretien d’embauche si elles s’y présentent ainsi. Allez comprendre pourquoi.

Je n’y ai jamais vu non plus une femme si maigre qu’elle ne peut qu’être maladivement anorexique. C’est vrai que c’est choquant de voir un squelette au lieu d’une femme, mais après tout elle est comme ça et, si on espère quand même pour elle que sa maigreur ne lui causera pas de problème de santé, on finit par s’habituer à son apparence physique. Elle est comme ça, voilà tout.

Je n’ai jamais vu à la télé française de présentatrice de la météo à qui il manque la moitié de son bras, et qui ne cherche pas le moins du monde à cacher son moignon mais le laisse au contraire clairement apparaître, sans que cela ne pose de problème à personne (du moins je l’espère), sous sa robe à manches courtes (les présentatrices anglaises portant surtout des robes, plutôt que des pantalons ou jupes, et chemises). Après tout, elle a parfaitement le droit d’avoir un bras en moins. Ca ne fait pas d’elle une moins bonne présentatrice météo, elle présente la carte du pays avec son autre bras, voilà tout. Et qu’on ne vienne pas prétendre que cette jeune femme trouverait, en l’état actuel des choses, un poste de présentatrice de la météo à la télé française.

Je n’ai jamais vu, à la télévision française, comme je l’ai vu à la télé britannique, de journaliste exhibant un sourire aux dents super jaunes tandis qu’il commente son reportage. Je suis sûre qu’en France la personne ne passerait même pas à la télé. On préférera trouver un autre journaliste qui aura des dents tellement blanches qu’on se demande parfois s’il ne s’agit pas d’un dentier. Pourtant, si demain la mode est de se colorer les dents en bleu, en vert ou en rose (c’est d’ailleurs étonnant que cette mode ne soit pas déjà sortie !) va-t-on continuer de penser qu’avoir les dents jaunes est un signe de laideur, ou pire, de saleté ?

Je n’ai jamais vu, ou si peu, à la télé française, de présentateurs, et encore moins de présentatrices, âgés de plus de… ans, à moins qu’on ne leur ait au préalable fait subir un ou deux liftings pour lisser les rides, supposées être honteuses dans notre société, et leur faire paraître… ans de moins. A la télé britannique, vous avez des rides, des poches sous les yeux, des double mentons, des crânes dégarnis… Où est le problème ?

Je crois qu’en France, on est trop omnibulés par notre apparence physique. Il faut absolument être glamour et à la dernière mode. Je critique cela parce que personnellement je me fiche comme de ma première chaussette d’être à la mode. Du coup, je suis à ce niveau là plus à l’aise en Grande Bretagne où on ne va pas vous regarder de travers ou vous faire des réflexions désagréables à cause de vos choix vestimentaires (tout comme on ne vous regardera pas bizaremment, avec embarras ou avec pitié s’il vous manque un bras) qu’à Paris où pourtant je suis née et ai vécu la majeure partie de ma vie.

On voit toutes sortes de gens à la télé britannique, et c’est parce qu’il y a toutes sortes de gens dans la vie « réelle » et que cette télévision a pris le parti, et c’est très bien, de refléter la société telle qu’elle est réellement, sans chercher à cacher honteusement ce qui est considéré comme laid ou pas glamour : on y voit donc des gens beaux, des gens laids (mais de toute façon chacun sait que la beauté et la laideur sont des critères culturels qui varient non seulement selon les pays, mais également selon les époques), des gens handicapés, des gens valides, des gens gros, des gens minces, des gens maigres, des gens vieux, des gens jeunes, des dents blanches, des dents jaunes, des chevelus, des chauves, des petits, des grands… Des gens tout à fait normaux, quoi !

Ajoutons pour terminer que la télévision britannique reflète également mieux la diversité culturelle qui compose la société. Par exemple, il y a très peu de présentateurs Noirs à la télé française, du moins était-ce le cas à l’époque où je la regardais (cela a-t-il changé ?), alors qu’en Grande Bretagne c’est tout à fait courant.

J’en profite pour faire une petite parenthèse. En Grande Bretagne, on porte sur sa veste, pendant quelques jours en novembre, un Poppy rouge pour commémorer la guerre de 14-18. Tout le monde en porte un. Ils sont en vente dans la rue, les boutiques, partout. Les gens de la télé en portent un aussi. Une présentatrice de la chaîne ITV n’en portait pas. Elle s’est reçu un paquet d’insultes sur les réseaux sociaux, et s’est fait traiter de tous les noms. Pas "juste" quelques insultes, mais un véritable déchaînement de haine. Y compris raciale (et sexiste). Elle a été obligée de s’expliquer publiquement pour stopper ce flot de haine. Les hypocrites affirmeront : « mais si mais si, elle aurait été traitée pareil si elle avait été blanche » alors que c’est évident que les gens qui l’ont insultée avaient trouvé là le prétexte idéal pour s’acharner sur elle, parce qu'ils ne peuvent pas le faire ouvertement sur sa couleur de peau (mais aimeraient bien pouvoir). Il y a aussi des gens racistes en Grande Bretagne, qui n’apprécient sans doute pas de voir des présentateurs Noirs, et pour qui la télévision de « leur » pays devrait être faite uniquement par des Blancs. Je pense qu'ils sont une infime minorité, mais je me demande quand même pourquoi le fait de haïr quelqu’un qui ne vous a strictement rien fait n’est pas considéré comme une maladie mentale, une vraie, à traiter très sérieusement par la psychiatrie. C'est le genre de trucs qui arriveraient également en France, j'imagine, si cela n'a pas déjà été le cas. Parenthèse refermée.

Par contre, ce que je n’aime pas trop à la télévision britannique, et là je préfère la télé française, c’est qu'un certain nombre de présentateurs et trices sont en permanence en représentation. Même dans certains journaux télévisés où pourtant il ne s’agit pas d’eux, mais de ce qu’il se passe dans le monde. Ils ne sont pas spontanés. Ils ne sont pas naturels du tout. On dirait qu’ils cherchent constamment à « avoir l’air » plutôt qu’à être réellement. Bref, ils ne sont pas eux-mêmes, et se comportent comme d’éternels acteurs se croyant en permanence sur une scène de théâtre, et cherchant à chaque instant à montrer une image positive d’eux-mêmes et se valoriser aux yeux du télespectateur, en faisant donc extrêmement attention à ne jamais rien laisser paraître qui puisse nuire à leur image. On sent par exemple que ces personnes font super gaffe à ce qu'elles disent et à la façon dont elles disent ce qu'elles ont choisi de dire. De même, on ne verra jamais personne dans une émission britannique se laisser aller à balancer spontanément, parfois même juste par provocation, et sans se soucier de ce qu’on va penser de lui/elle, une grosse vanne totalement débile, voire un peu « limite », qui va donner une image peu flatteuse de sa personne, mais au contraire la personne va plutôt s’efforcer de trouver le meilleur jeu de mot possible, un trait d’humour particulièrement fin, la chose qu’il fallait dire à cet instant précis. Ce qui fait que dans certaines émissions, on a l’impression que non seulement les gens sont en permanence en représentation, mais de surcroît en compétition les uns avec les autres. On a affaire dans ce cas à des personnages, plus qu’à des personnes. Je ne sais pas si j’exaggère ou pas, si je grossis le tableau ou pas, mais en tout cas c’est comme ça que je le ressens. Et il y a sûrement du vrai dans ce que je dis car, pour ne donner qu'un seul exemple, on n'inviterait jamais un mec comme Gainsbourg, ou Coluche, à la télé britannique. C'est mon opinion et je la partage, comme disait je sais plus qui.

C’est vrai aussi pour certains comiques britanniques. Lorsqu’ils sont invités à des émissions, il faut toujours qu’ils restent dans leur personnage de comique-qui-monte-sur-scène-et-fait-marrer-les-gens, et du coup ils ne peuvent pas s’empêcher d’essayer toutes les deux secondes d’être drôles, même dans des émissions qui sont supposées être sérieuses. J’en ai observé un ou deux qui, certes, écoutaient ce que les autres disaient, mais leur visage montrait qu’en fait, ils étaient en train de réfléchir à la prochaine blague qu’ils allaient lancer à l’asemblée. Et ça ne rate jamais, puisqu’au bout d’un moment, c’est systématique, ça sort. Pourquoi pas, après tout, c’est sympa et puis ça peut aussi équilibrer une émission qui, sinon, serait peut-être trop sérieuse, mais moi j’aimerais bien aussi les voir de temps en temps tels qu’ils sont réellement, au fond d'eux mêmes. Pas le comédien sur scène, mais le mec de la vie de tous les jours, avec ses pensées, ses opinions, ses émotions.

Ca fait trop longtemps que je n’ai pas vu la télévision française, et je ne peux donc dire si ces comportements y sont également présents. Je suppose que oui. Cependant, je me souviens de beaucoup d’émissions où les présentateurs et les invités étaient totalement eux-mêmes. Ils se montraient tels qu’ils étaient, bruts, avec parfois même leurs colères, leurs coups de gueule, ou leur humour bon ou mauvais. Après, on apprécie ou pas la personne, mais même si on ne l'apprécie pas, au moins on sait à qui on a affaire. Il n’y a pas de masque, pas de maquillage (intérieur).

C’est curieux, donc, cette télévision britannique qui montre les gens tels qu’ils sont du point de vue de leur apparence physique, sans discrimination aucune par rapport à ce qui est considéré comme un défaut, ou par rapport à une infirmité, une condition physique spéciale (passagère ou pas), mais où, en revanche, certaines personnes se montrent si peu telles qu’elles sont réellement du point de vue de leur personnalité, ne laissant jamais paraître qui elle sont vraiment à l’intérieur. Pourtant, nous avons tous des qualités, mais aussi des défauts. C’est normal, c’est humain. On ne s'attend pas à voir dans la vie de tous les jours des gens formatés, alors pourquoi vouloir absolument donner cette impression à la télévision ? Ne vouloir montrer que des qualités, et s’acharner à dissimuler ses défauts doit être, à la longue, vraiment épuisant.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • oncle archibald 15 novembre 2018 11:13

    Moi non plus, je n’aime pas tout au royaume uni, et surtout pas le « haggis » ou panse de brebis farcie ni, à un degré moindre cependant le « leg of lamb whith minth » ou gigot d’agneau à la menthe ....

    Pauvres bêtes, quel acharnement et en plus quel boulot pour les transformer en une piètre nourriture, ce sont bien des idées d’Anglais !



      • Fergus Fergus 15 novembre 2018 11:54

        Bonjour, samy Levrai

        C’est bien connu : un pays normal, c’est celui où tu vis ; un pays anormal, c’est celui où vivent les autres ! smiley


      • Fergus Fergus 15 novembre 2018 11:52

        Bonjour, Surya

        La morale de cet article, c’est que, au Royaume-Uni comme en France, il y a du bon et du mauvais dans la présentation des médias télévisés. Mais soyons certains d’une chose : dans les deux cas, cela résulte de choix marketing liés aux cibles visées !


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 11:54

          @Fergus

          Hello !

          Pour l’appliquer à la cause, sur AV, tu préfères les choix marketing de Furtif ou de Tall ? ^^


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 12:08

          @Fergie

          Timide ?

          Faudra t’il que je te fasse la java à chaque fois que tu pointes le bout du clavier ici afin d’obtenir une réponse, qu’elle soit argumentée, efficiente ou ingénue !?


        • Fergus Fergus 15 novembre 2018 12:47

          Bonjour, #Shawford

          Je ne comprends même pas de quoi tu parles !


        • aimable 15 novembre 2018 17:18

          @Fergus
          cela fait comme chez la perfide Albion , ils émettent des sons que je ne comprends pas  smiley


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 17:20

          @Fergus

          Change rien, faut bien qu’il y ait de vraies belles âmes pas truqueuses ( ^^ ?) qui fréquentent cette agora !

          Bon forcèment, je continuerai à te chambrer sans que t’y captes rien, mais je te promets, ce sera tououres too much ! smiley smiley


        • njama njama 15 novembre 2018 12:10

          En France il est inconvenant de demander l’âge d’une femme, alors que les anglaises, les espagnoles, (et d’autres peut-être), ça ne les dérange pas du tout de donner leur âge.

          Why ?

          Nos traditions seraient-elles amidonnées ?


          • vesjem vesjem 15 novembre 2018 21:37

            @njama
            la raison est très simple
            une femme de 50 ans en angleterre a 90% de risques d’être laide
            une femme de 50 ans en france a 90% de chance d’être encore désirable


          • njama njama 15 novembre 2018 21:54

            @vesjem

            C’est moins vrai maintenant je pense, mais il fut une époque pas si lointaine qui flirtait avec ma jeunesse (grosso-modo soustraire  4 décennies) où une jeune fille pas casée (ou pas maquée) à ses 25 ans était une « Catherinette », bref une pucelle..., une pas encore « femme », une « attardée »...
            Aujourd’hui des collégiens (pas tous bien sûr) pensent que s’ils arrivent « puceau » au lycée, ils vont se taper la honte !!!
            même symptôme, ou syndrome ?
            Aussi je me demandais si par culture car il s’agit bien de culture, les « British » étaient moins débiles (?) que les Froggies ?
            Je ne vis pas en Angleterre même si en Flandres je n’en suis pas bien loin, mais Surya a peut-être sa petite idée là-dessus...



          • totof totof 15 novembre 2018 23:28

            @vesjem
            Pour ce qui est des présentatrices, si les anglais ne prenaient que de jolies femmes, il faudrait rapidement qu’ils importent de la main d’oeuvre étrangère... Quand on regarde la beauté des femmes anglaises, on comprend soudain pourquoi leurs mecs sont partis envahir d’autres pays ! Voilà certainement identifiée ici la cause de l’empire anglais.


          • vesjem vesjem 16 novembre 2018 19:05

            @njama
            je connais un peu pour y aller souvent, et y avoir quelques connaissances ; je maintiens ce que j’ai écrit


          • popov 15 novembre 2018 13:56

            @Surya

             

            Ce que j’aime au RU, c’est ça.


            • samy Levrai samy Levrai 15 novembre 2018 14:12

              @popov
              Excellent, dommage pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, ça nous change de l’américain !


            • popov 15 novembre 2018 15:27

              @samy Levrai
               
              Aux USA, il y a ça.


            • samy Levrai samy Levrai 15 novembre 2018 15:42

              @popov
              c’est bien ce que je disais... smiley


            • Raymond75 15 novembre 2018 16:28

              ’Sur la chaine France24 (informations) il y a une assez bonne diversité des intervenants, ce qui n’empêche pas d’être une chaine de qualité  smiley


              • Cadoudal Cadoudal 15 novembre 2018 17:17

                @Raymond75
                J’avais suivi l’élection de Trump en direct...

                France 24 comme les autres, c’était magnifique d’unanimité, chacun, chacune y allait de sa petite larme ou de ses gros sanglots..

                J’ai passé une bonne soirée, et de sacré fous rire..

                Merci à eux d’être aussi divers...lol...


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 15 novembre 2018 20:41

                @Auteur

                En Belgique, nous avons eu une jolie présentatrice de la météo enceinte jusqu’aux yeux.

                Pas une idiote sélectionnée pour ses proportions ou ses beaux yeux, non, une vraie matheuse passionnée de météo (et de bébé à ce moment-là).

                Je n’ai pas souvenance que quiconque y ait trouvé à redire. Autre pays, autre codes ? 


                • njama njama 15 novembre 2018 22:22

                  @Philippe Huysmans
                  J’habite à moins d’un kilomètre de la frontière, proche de Heuvelland, je confirme ce « je-ne-sais-quoi » qui diverge dans les mentalités entre France et Belgique, et ce n’est pas une affaire de langues, de francophonie ou de néerlandophonie, c’est un état d’esprit !

                  Exemple, vous allez dans un restaurant avec enfants en bas âge, les Belges sont ravis, très accueillants et se plieront en quatre pour vous faire plaisir, apporteront des jeux pour les enfants, ou autres petites attentions charmantes, etc...

                  avec les Français c’est très nettement plus incertain... ! débarquez avec des très jeunes enfants dans un restaurant, et on a la nette impression la plupart du temps de les faire chier ! (c’est du vécu). Les enfants c’est moins rentable ? plus bruyant ? on se poserait la question...
                  Vous allez en Belgique sur la côte ou ailleurs, même à Bruxelles, vos animaux de compagnie sont toujours les bienvenus et font l’objet d’attentions particulières, en France les animaux de compagnie (chiens surtout) sont souvent vraiment très malvenus, pas que en France, je l’ai constaté en Italie aussi où c’est encore pire qu’en France... En Belgique quand il fait chaud, nos amis les animaux peuvent se désaltérer devant de très nombreux commerces qui leur mettent très affectueusement une gamelle d’eau fraiche pour qu’ils puissent étancher leur soif. On ne voit jamais ça en France !


                • ZenZoe ZenZoe 16 novembre 2018 09:02

                  Merci Surya, jJ’apprécie toujours les articles qui nous donnent des témoignages sur la façon dont on vit ailleurs. Il n’y en a pas beaucoup sur AX et c’est dommage.

                  Ceci dit, je me demande depuis combien de temps vous n’avez pas regardé la télé française. On est loin des speakrines des années 60 ! Les présentateurs-trices météo d’aujourd’hui par exemple ne sont pas tous et toutes des gravures de mode, même les femmes, loin de là. Beaucoup de femmes assez âgées, un ou deux boudins (je ne donne pas de nom).... Ailleurs sur d’autres programmes, on a aussi des lunettes, des rides, des têtes chauves, des cheveux féminins gris, Des vêtements variés, et des pantalons pour les femmes, contrairement à ce que vous dites voir au RU.

                  Ici et aujourd’hui à la télé, c’est comme chez McDo, « come as you are ». S’il n’y a pas beaucoup de noirs, c’est que, contrairement au RU, il y en a beaucoup moins ici. Il y a en revanche pas mal de personnes d’origine maghrébine ou moyen-orient, comme la société française ! Pas de femmes encentes de 8 mois ? J’imagine que la raison est qu’en France, le congé grossesse peut être pris 3 mois avant, et peut-être pas au RU ?

                  Ce que j’avais remarqué par contre au RU lorsque j’y vivais (mais il y a longtemps smiley, c’est que l’excentricité passait mieux qu’ici, et surtout l’excentricité vestimentale.

                  En France, on reste assez conformiste, pas par rapport à des critères de beauté, mais par rapport à ce qui se fait et même ça et en train d’évoluer, et tant mieux !

                  Bonne journée à vous (sous la pluie ? smiley )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès