• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des utilisatrices fâchées d’apprendre que leurs pratiques érotiques (...)

Des utilisatrices fâchées d’apprendre que leurs pratiques érotiques sont répertoriées

Une société de jouets intimes pour couples a promis de détruire les données recueillies par son vibreur intelligent après avoir été accusée de stocker des informations « très sensibles » sur les activités sexuelles des femmes sans leur consentement.

« Standard Innovation » a promis que le jouet « We-Vibe » cesserait d’enregistrer des « niveaux d'intensité » et paierait environ 4 millions de dollars pour régler à l'amiable cette affaire alors qu'une action en recours collectif a été déposée par des utilisateurs quand ils ont découvert que leurs habitudes de consommateurs étaient répertoriées.

Le pot aux roses (ou poteau rose ?) a été découvert quand un couple de hackers néo-zélandais a prétendu qu'ils étaient capables d'interférer avec les vibrateurs We-Vibe, à distance et de les déclencher. Les pirates informatiques ont même démontré que les vibrateurs renvoyaient les paramètres de température et d'intensité de la réaction de la cliente au fabricant. Ils ont attiré l’attention sur le fait qu’il s’agissait d’un "problème sérieux", considérant que « L'activation indésirable d'un vibrateur est potentiellement une agression sexuelle.

« Standard Innovation » - qui affirme avoir des millions de clients « We-Vibe » - rejette toute notion de « faute », mais ce fabriquant a été accusé d'omettre d’informer ses clients sur sa politique de collecte de données. Le président de la société a expliqué que la collecte de données était utilisée pour surveiller les défauts matériels éventuels et non pas pour espionner ses clients.

Selon les documents judiciaires, les dates et heures d'utilisation ainsi que le mode de vibration et les adresses de courrier électronique identifiables étaient stockés sur les serveurs de l’entreprise.

Le fabricant canadien paiera à toute personne qui a utilisé l'application We-Vibe connectée avant le 26 septembre 2016 jusqu'à 10 000 $ et offrira aux clients qui possèdent simplement l'appareil jusqu'à 199 $.

Le Président de « Standard Innovation » a ajouté : « nous prenons au sérieux la confidentialité des données et la sécurité des données. Nous avons amélioré notre système de confidentialité, augmenté la sécurité des applications, fourni aux clients plus de choix dans les données qu'ils partagent et nous continuons à travailler avec des experts en confidentialité et en sécurité pour améliorer l'application. Standard Innovation peut continuer à se concentrer sur la fabrication de nouveaux produits innovants pour nos clients. "

Les technologies connectées sont peut-être l’avenir pour l’amélioration des rapports humains, mais pour certains rapports, les méthodes traditionnelles (voire archaïques) présentent des avantages à prendre en considération.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 15 mars 2017 11:48

    La misère sexuelle...

    Faut-il avoir l’imagination en panne pour se ruer sur ce genre de gadget...


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 15 mars 2017 12:26

      @Clocel

      C’est peut-être pas plus mal que certains maris...
      En tous cas, ça n’est pas une raison pour déclencher un orgasme à distance sans sommations !
      Imaginez, ce que ça peut donner pour une consultante de hau niveau en plein brainstorming !

    • Clocel Clocel 15 mars 2017 12:34

      @Jeussey de Sourcesûre

      Un ass-storming !? smiley


    • soi même 16 mars 2017 23:59

      @Clocel ; La misère sexuelle tout dépend des latitudes et tout dépend de l’équilibre entre homme et femme , en Inde le marché de doit pas être trop porteur !


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 15 mars 2017 12:24

      Toutes les Rosemar n’ont pas un Rocla à disposition smiley


      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 15 mars 2017 12:28

        @Sharpshooter - Snoopy86

        Un peu de calme, Sharpshooter.
        Même si votre pseudo laisse penser que vous êtes un fin tireur, il ne faut tout de même pas pousser Rosemar à bout ! (de ficelle)

      • popov 15 mars 2017 13:14

        Si un hacker parvient à vider les données dans wikileaks, on va tout savoir.



        • Pseudonyme Pseudonyme 15 mars 2017 14:09

          C’est vrai qu’allant par hasard sur une page Web SM qui répertoriait dans le moindre détail tous les fantasmes du genre, j’ai, moi aussi été très choqué que mes pratiques érotiques soient aussi banalisées ! Ce genre de page Web devrait-être interdite .... c’est tout ce que j’ai à dire *


          • Clocel Clocel 15 mars 2017 14:36

            @Pseudonyme

            Wouarf !!!

            On ne va pas par hasard sur un site SM !!! smiley

            Allez, dis-nous tout, quoâ !?

            Bon, par contre, pour ce genre de site, vaudrait mieux affûter le pseudo, ça va pas le faire sinon ! smiley


          • Abou Antoun Abou Antoun 15 mars 2017 14:43

            On prétend que certains concombres sont munis de puces. C’est la clientèle écolo qui est visée. Si vous les achetez pour des besoins alimentaires stricts soyez prudents !


            • Rincevent Rincevent 15 mars 2017 16:05

              In Gode we trust…



                • Crab2 16 mars 2017 11:34
                  Les-audacieuses

                  Ni dans le passé ni à notre époque, conscientes de la ressemblance de genre, aucune d’entre les audacieuses n’aurait cautionné le discours irraisonné de la victimisation des femmes qui caractérise ....

                  Suites  :

                  http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/les-audacieuses.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité