• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Désormais, on se lâche !

Désormais, on se lâche !

 

JPEG

De plus en plus, le langage se libère, se relâche : fini l'usage de la politesse, finie la courtoisie...

 

Sur les réseaux sociaux, sur internet, les insultes se multiplient, les allusions graveleuses, sexistes ne sont pas rares.

Les "fesses et le cul" ont aussi la cote : ils se vendent bien, en ces temps où l'insulte est à la mode... Ils s'affichent dans des films, des magazines, des journaux pour attirer le chaland. 

La violence verbale envahit la toile : derrière leur ordinateur, protégés par l'anonymat d'un pseudonyme, certains se permettent d'insulter, de moquer, de ridiculiser à tout propos.

 

Au lieu d'argumenter, d'alimenter le débat, ils se contentent de balancer des invectives...

Vous voilà taxé de "sottise", de "bêtise", vous êtes "incompétent", on traite les femmes de "vieilles rombières"...

Une façon de rabaisser l'autre... de le terrasser...

L'art de la conversation se perd : il devient foire d'empoigne, assaut d'incivilités.

 

Et partout, on se lâche.

Les élèves n'hésitent pas à insulter les enseignants : parfois, une mauvaise note suffit à provoquer leur colère, leur indignation et une salve d'injures.

D'ailleurs, la spontanéité est de plus en plus prisée par les inspecteurs : il faut que la classe soit vivante ! Et on en oublie les notions les plus élémentaires de respect et de retenue.

Les femmes et les hommes politiques ne sont pas en reste... ils utilisent volontiers un langage relâché : "pognon de dingue", "casse-toi, pauvre con".

La parole se veut spontanée, immédiate, débarrassée de fioritures, brutale.

On ne choisit plus ses mots, on ne nuance plus sa pensée.

 

Sur internet, certains se font une spécialité de l'insulte : ce sont des monomaniaques de l'injure. Invariablement, ils cherchent à rabaisser, à dégrader et dénigrer.

Internet favorise et amplifie ce phénomène : la réactivité est immédiate, la pensée et la réflexion s'affaiblissent...

 

Pourtant, ce sont des adultes qui s'expriment mais ils se comportent comme des adolescents mal élevés, braillards...

Insulter, ce n'est pas raisonner, c'est de l'ordre du réflexe et de l'impulsivité.

Insulter, c'est une démission de la pensée, un renoncement à la réflexion.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/07/desormais-on-se-lache.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 18 juillet 2018 13:10
    C’est pour le plaisir des gros mots ! smiley

    Heureuse Rosemar qui n’a que des doléances de forme à faire valoir...

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 juillet 2018 15:30

      @Clocel

      Rosemar ne défend aucune cause. Elle est en position défensive. C’est très différent,...Son faire valoir relève de la conscience. Pas du narcissisme. La nuance est de Taille. Celle du taille-crayon,...Mais comme le troll n’est capable que de postilloner et de se projeter, il ne peut faire la différence. .https://www.youtube.com/watch?v=xBwj28sflL4

    • paco 18 juillet 2018 13:59

      Dans ma vie professionnelle, j’ai toujours constaté que dire avec délicatesse :
      « Jeune homme, voudriez vous s’il vous plait sortir les mains des poches pour vous consacrer à la labeur pour laquelle vous êtes rémunéré ? »
      était de loin beaucoup moins efficace que de gueuler :
      « Putain de bordel, tu vas me sortir les mains des poches que si t’as une couille qui explose, ben t’es manchot, p’tit con de merde... !!! »
      Mais ce genre de « fioritures », ça ne s’apprend pas en classe, non, plutôt dans la vraie vie.


      • V_Parlier V_Parlier 18 juillet 2018 17:06

        @paco
        Ca me fait penser à l’armée, c’est tout à fait le genre smiley


      • rosemar rosemar 19 juillet 2018 09:02

        @paco


        MERCI !

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 juillet 2018 14:04

        Lache est si proche de lâches. celui qui a perdu son chapeau..... A mon adorable compagnon qui a aidé avec toute la gentillesse du monde une voisine de 80 ans un peu affolées. et lui apportant ensuite un cadeau fait avec amour. Chaque fois que rentre dans la voiture, il fait le tout pour me ’l’ouvrir et nettoie avant la place qui est couverte d’un peu de tabac. Il n’est pas parfait certes,...et heureusement. autrement, quel ennui. je n’ai jamais eu non plus envie de vivre dans un caveau,....Rombière, peu me chaut, j’ai HOORREUR des buveurs de bière. Excepté quand elle se fait reine et à certaines occasion,...Leurs postillons ne m’atteignent et au contraire me renforce par contraste. Mes commentaires postés passent sans encombre. excepté chez certains. Et je n’en ai cure. 


        • hunter hunter 18 juillet 2018 18:59

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          2 lexomil, un valium et au lit !

          De rien, c’est 150 euros !

          Prochaine consultation la semaine prochaine

          H/

        • rosemar rosemar 19 juillet 2018 09:05

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          « Se lâcher, lâche », en effet, c’est la même famille de mots... et le lâche est vil et méprisable...

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 juillet 2018 14:38

          l’esprit de la ruche. Ou comment apprivoiser ses propre démons,...https://www.dailymotion.com/video/x8igl4. Celui qui se dit propre, est certainement le plus sale,...


          • hunter hunter 18 juillet 2018 19:00

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

             
            Additif à l’ordonnance plus haut :en fait prenez 2 valiums, je pense que ça serait plus efficace.

            Non je vous en pri, vous ne me devez rien

            Adishatz

            H/

          • Clocel Clocel 18 juillet 2018 20:41
            @hunter

            Dans ce cas, rien ne vaut le bon vieux suppositoire effervescent ! smiley

          • Séraphin Lampion Clark Kent 18 juillet 2018 14:48

            Les idées larges occupent trop d’espace, alors que les idées reçues sont étroites et tiennent facilement en quelques lignes.


            • Le421 Le421 18 juillet 2018 18:33

              @Clark Kent

              Effectivement. Réfléchir correctement, c’est d’un fatigant !!
              Comme d’écrire correctement le français.
              C’est juste bon pour les vieux cons de gauchos !!  smiley


            • Le421 Le421 18 juillet 2018 18:31
              Plus on me parle fort, plus je baisse le ton.
              Plus on m’insulte, plus je suis courtois et poli.
              Histoire de prouver une certaine (in)différence d’éducation.
              C’est très efficace.

              • hunter hunter 18 juillet 2018 19:10

                @Le421


                Oui bien sur, essayez ça avec les CPF, c’est bollossage direct !


                 smiley

                Adishatz

                H/

              • rosemar rosemar 18 juillet 2018 19:14

                @Le421

                Certains se défoulent comme ils peuvent... des maniaques de l’insulte, car ils ne varient pas leurs commentaires....

              • hunter hunter 18 juillet 2018 19:24

                @rosemar


                Salut Rosemar,

                Bon après avoir posé des commentaires de déconne, parlons un peu plus sérieusement.

                Je pense que cette vague de recours à l’insulte (je ne fréquente ni twitter, ni fesse de bouc, mais ici je suis parfosi insulté et j’insulte aussi en retour ; je ne verse jamais le premier sang !), vient du fait que partout dans l’espace médiatique, détenu par journaux, TVs, Radios, etc, tout est tellement politiquement correct, avec jamais un mot plus haut que l’autre, que les gens ont besoin de vraiment s’exprimer, et ils peuvent le faire sur les réseaux.

                Bref le consensus mou, ça gave au bout d’un moment !

                La Fergus attitude quoi !

                ben oui, ça fait chier sévère, alors que voulez-vous, se lâcher ça fait du bien.

                Adishatz

                H/

              • OMAR 18 juillet 2018 19:28
                Omar9
                .
                @rosemar
                .
                Il y a ceux qui veulent se défouler, mais sont systématiquement censurés.
                .
                Et ceux qui peuvent tout se permettre sur Agora :
                @hunter ;" »Donc je peux continuer à insulter les muzzs, à écrire « bougnoule » ...., donc pour ma part, ça me convient  !« .
                .
                Et, détrompez-vous, ce ne sont pas des maniaques de l’insulte.
                .
                Juste de petites merdes de racistes, qui se cachent derrière un pseudo et un écran....


              • rosemar rosemar 18 juillet 2018 19:31

                @OMAR

                Mais alors, c’est pire !

              • rosemar rosemar 18 juillet 2018 19:33

                @hunter

                C’est comme un défouloir... mais pourquoi est-ce systématique pour certains ??

              • rosemar rosemar 18 juillet 2018 19:44

                @hunter

                En fait, je leur rends service : ils se défoulent, et déversent leur haine...

              • Henry Canant Henry Canant 18 juillet 2018 20:33

                @rosemar
                te rends tu compte que c’est toi qui insulte l’intelligence à travers tes textes ?


              • rosemar rosemar 18 juillet 2018 21:06

                @arioul

                Et le syndrome de l’élève chahuteur qui se venge sans cesse des profs, vous le connaissez ??

              • Henry Canant Henry Canant 18 juillet 2018 21:23

                @rosemar
                lorsque l’on trouve un terme qui qualifie parfaitement une personne comme ton amie belge et groupie :


                vieille rombière démente

                on en change si on trouve mieux

              • OMAR 18 juillet 2018 21:26
                Omar9
                .
                Vous voyez @rosemar !!!
                .
                Suffit juste d’en parler, et, comme des rats, ils sortent des égouts.
                .
                Tenez, un voici un autre,@arioul « el-toba » qui veut se faire passer pour un âne...

              • gueule de bois 19 juillet 2018 10:48

                @rosemar

                De fait de nombreuses critiques qui vous sont adressées concernent le contenu et/ou la forme de vos articles, rien de plus.
                Vous ne répondez jamais sur le fond mais vous préférez transformer ces critiques en attaques ’ad feminam’ contre votre personne, en vous présentant en victime.
                Cela vous permet de ne tenir aucun compte de ces critiques, souvent constructives, et de continuer à nous inonder de vos marronniers vite faits mal faits.
                Il est vrai qu’on vous attaque parfois très directement mais cela vous devez l’accepter comme tout auteur de texte polémique.



              • Jean Roque Jean Roque 18 juillet 2018 20:13

                 
                 
                « La philosophie est à proprement parler un mal du pays, un besoin d’être partout chez soi. » Novalis
                 
                Le souchien dans la décadence de l’Occident, déraciné sur pied, trouve la philosophie de son temps multiethniqué critinisé, celle d’Hanouna. Qui en veut ? smiley
                 
                 
                 
                « Elle ne croyait pas aux sentiments, elle jugeait bas, elle jugeait juste. » Céline
                 


                • Jean Roque Jean Roque 18 juillet 2018 20:30

                  ON SE LÂCHE
                   
                  Tout le monde comprend que ce « on se lâche » veut dire « fin de la chape de pb de la pensée dominante gocho », en terme marxiste « conscience de classe » du souchien gland remplacé.
                   
                  Dans un contexte historique où la nation est morte : purinée par 68ard par le bas, immigration, fin du patriotisme, consumérisme, individualisme etc. et par le haut, UE, mondialisation, la régression infra-politique est inévitable.
                  La nation, entraide abstraite (Durkheim), politique, ne survit pas la fin du Politique. D’où le communautarisme doit se rabatrre sur plus primaire, ethnie (où religion alibi de l’ethnie colon). Donc cette conscience de classe du déclassé souchien s’appuie infrastructurellement sur une chose qui ne peut s’enlever la race. C’est un phénomène politique classique. (pourquoi MArx pouvait défendre des nationalismes, Irlandais par ex, le mir russe etc)

                  Un marxiste comme Marchais le savait, d’où son « il faut arrêter l’immigration »,
                  Un gocho, lui, joue le divide et impera purineur pour assurer son maître la Finance, en détruisant le peuple.
                   
                  Après le quantitatif fait le saut qualitatif, la soudaineté apparente, du Hegel où Marx de base...
                   
                  « La haine des nations et l’internationalisme des imbéciles » Lénine


                  • Decouz 18 juillet 2018 20:34
                    Top :

                    Ptain elle me fait chercher la Rosemar, je vous laisse continuer, ce qui est triste ma bonne dame, c’est que l’art de l’insulte se perd comme toutes les vraies valaurs (fr. de M. de Vaugelas avec notes de Th. Corneille, t. 2 (1687), p. 981, ainsi que la recension de Livet. Déverbal de insulter* ; insult est prob. directement empr. au lat. médiév. insultus « assaut, attaque » (av. 1125 ds Blaise Latin. Med. Aev.).)

                    Mention à Schopenhauer, moi que je ne l’aimais pas, il devient plus sympathique.

                    • rosemar rosemar 18 juillet 2018 20:41

                      @Decouz

                      On aimerait tout de même que certains varient leurs discours et ne soient pas systématiquement dans l’insulte.... le disque est rayé....

                    • Henry Canant Henry Canant 18 juillet 2018 20:53

                      @rosemar,


                      ton disque n’est pas rayé à nous ressasser à longueur d’années quotidiennement les banalités entendues dans ta tv.

                      Un conseil, évite d’écrire et de t’exprimer en public, ainsi tu éviteras de passer pour une gourde.

                    • crabo21 19 juillet 2018 03:06

                      Et oui, on envoie de plus en plus de sondes dans l’espace.

                      Le savoir collectif croit regulierement.
                      Mais les hommes, à l’image des pouvoirs actuellement, retournent vers la bestialité, la brutalité, la bétise.
                      Conclusion ?

                      • Spartacus Lequidam Spartacus 19 juillet 2018 10:05

                        L’insulte est simplificatrice, rapide, visible et il n’y a pas besoin de maîtriser le sujet....


                        L’argumentation nécessite de démontrer, rechercher et expose a encore plus d’insulte car la moindre erreur est relevée. 

                        Parfois le support est responsable de l’amplification de l’insulte.
                        Sur AG, par exemple avec le système d’étoile, l’insulteur en recherche de reconnaissance sociale, voit l’insulte valorisée par de nombreuses étoiles donnée par un groupe social qui supporte l’insulte avec ses idées mais s’offusque quand elle concerne son shéma de pensée...

                        Faut faire avec et être blindé.
                        C’est la loi du genre...





                        • pemile pemile 19 juillet 2018 12:25

                          @ZenZoe « Doit-on par exemple interdire internet à cause de sites pédopornographiques ou djihadistes etc.. ? »

                          Au contraire, c’est un formidable outil pour les détecter et les attraper


                        • Ciriaco Ciriaco 19 juillet 2018 13:24
                          Il y a aussi une littérature, très rigolote, qui use d’un art de l’insulte. Un Molière n’en était pas le dernier. Plus proche, San-Antonio. Si l’insulte se fait au détriment de l’autre, il en va de l’auto-dérsion et du comique de situation : l’insulte, pour être comique, est alors le fait d’une certaine délicatesse.

                          Quelques extraits contemporains, pris hors contexte.

                          « - Tu sais ce que j’aime chez toi ?
                          - Non.
                          - Moi non plus »

                          « - Ne bouge pas : j’essaie juste de t’imaginer avec une personnalité. »

                          « - Tu ne trouveras jamais quelqu’un comme moi !
                          - C’est justement l’idée ! »

                          « - Toi, tu iras loin.. D’ailleurs, si tu pouvais commencer à y aller... »

                          « - Tu es perdu dans tes pensées ? C’est vrai que tu ne dois pas beaucoup connaître ce coin-là ! »

                          « - Viens. On s’assoit ensemble et tu m’expliques pourquoi tu es moche. »


                           smiley

                          • Ciriaco Ciriaco 19 juillet 2018 15:55

                            @arthes

                            Je ne sais pas, cela dépend des uns et des autres. Je crois qu’on se lie aux autres avec la qualité de silence qu’on met dans la relation.

                            Mais revenons au sérieux ^^

                            « Toulouse-Lautrec était sur son lit, mourant, quand son père, un vieil original, vint le voir. Il se mit à attraper des mouches. Lautrec dit : « Vieux con ! » et mourut »

                          • Ciriaco Ciriaco 19 juillet 2018 17:50

                            @arthes

                            « pour chaque situation il y a matière à pousser une réflexion personnelle, qui oblige a ce que chacun creuse »

                            Je répondais plutôt à ça. Le silence est souvent ce qui permet d’’autoriser quelque chose à l’autre, en tant qu’il est sur son chemin.

                          • wedano 19 juillet 2018 13:45

                            MME ROSEMARE !


                            Si vous me permettez cette expression imagée, ma grammaire hérétique mon orthographe approximative, un usage des temps au service du sens, et non de la forme, pour moi, vous êtes un « piètre singe ».

                            Vous ne nous rapportez jamais d’information brute, jamais.Vous étes non-fonctionnel en temps que capteur, en temps que paire d’yeux, en temps que professeur de l’enseignement public ayant accès a de nombreuse publication, mais s’abstenant de nous en filer.

                            Vous avez une activité « de bourrage », « militante », vous ressassez le projet. La source de ce que vous écrivez ce sont les conviction et réflexions qui résonnent dans votre bocal personnel, aristocratiquement isolé quant on vois les balayette que vous colle a tes commentateurs.

                            Ma grosse, ma vielle, je t’aime parce que t’essaye, je t’aime comme t’aime les éléves discret, poli, mais qui n’écoutent rien et somnolent toute la journée. Je fait ce que je peut pour toi, en gardant a l’esprit que ma priorité et la réussite du plus grand nombre, pas des trois cancres.

                            Si vous avez un minimum de fierté, de dignité, d’orgueil en votre statut de professeur, de citoyen, d’auteur, je ne veux plus voir de ces glaviot de 30 lignes collés sur mon écran. J’attend de vous des texte d’un qualité littéraire et documentaire supérieur a la moyenne.

                            Profondément consterné, et en joue.

                            ++





                            • la Singette la Singette 19 juillet 2018 18:56

                              Je souscris à 100 % avec tous les propos de cet article et félicite son auteur.

                              Agora Vox est hélas la parfaite illustration de cette grande récréation qui tue les connaissances et les analyses primordiales pour comprendre comment va le monde.


                              • Joss Mandale Joss Mandale 19 juillet 2018 21:41

                                @la Singette

                                Bonjoir, je ne suis pas d’accord avec vous, il suffit de faire le tri , dans les articles comme dans les commentaires. Il y a à boire et à manger ici, mais faut TOUT lire et surtout les commentaires ;) Perso je lis les billets de Rosemar pour les commentaires, je prends des barres de rire , ça fait du bien et ça mange pas de pain...

                                Même les querelles de chapelles sont intéressantes, outre les divergences idéologiques entre les uns et les autres, outre la conviction qui les anime au point de devenir parfois agressifs, voire insultants, tout celà ne les rends que plus terriblement HUMAINS... Bon , je m’égare... Salut, comme dirait Pallas


                              • Clouz0 Clouz0 20 juillet 2018 10:23

                                @la Singette


                                Dites voir « Monsieur la Singette », (drôle de pseudo !) si vous n’êtes même pas capable d’admettre les réactions amusées, humoristiques ou loufoques en réponse à votre article, sans bannir immédiatement les intervenants, c’est votre problème à vous, pas le nôtre.

                                Il ne vous est jamais apparu que d’une réaction amusée (récréative selon votre terme) pouvait surgir d’autres réflexions plus profondes ?
                                Je vous remercie donc de m’avoir banni (moi et d’autres) de votre fil pour 2 commentaires à l’humour absurde.
                                C’est ainsi que je vois les choses : En cherchant à pousser certaines situations jusqu’à un paroxysme improbable, cela me permet souvent de pointer des raisonnements un peu boiteux.
                                Vous aviez le choix des armes, vous pouviez me répondre, m’ignorer ou même me bannir (ce que vous fîtes) mais pourquoi si ce n’est par une sorte de prétention intellectuelle à penser que votre combat pour la nudité est tellement primordial et d’un tel intérêt national qu’il est strictement interdit de faire de l’humour à ce sujet.

                                Moralité, je préfère largement les « textiles » qui savent rire, à des « culs nus » coincés dans votre genre.

                              • Aristide Aristide 20 juillet 2018 10:47

                                @la Singette

                                les analyses primordiales pour comprendre comment va le monde


                                Sur cet article primordial de Rosemar, il manquait cette dimension primordiale ...



                              • cevennevive cevennevive 20 juillet 2018 11:23

                                Ah la singette, de quoi vous mêlez-vous ?


                                Je ne crois pas que nous ayons envie d’entendre votre avis. Vous êtes bien trop vêtue ! Il faut un peu se déshabiller pour pouvoir « être vraie »...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité