• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Deux poids, deux mesures » : insupportable ?

« Deux poids, deux mesures » : insupportable ?

Depuis l’attentat de Charlie Hebdo, l’accusation enfle dans les « quartiers » et les écoles ; elle est relayée par des intellectuels et même, en haut-lieu, par des têtes couronnées : entre le blasphème du Prophète et celui de la Shoah et, par ricochet, entre les Musulmans et les Juifs, l’Etat français pratiquerait le « deux poids, deux mesures ».

Cette accusation suscite l'ire de Manuel Valls. Lors de son adresse post-Charlie au Parlement, il consacre une longue digression à son obsession, Dieudonné, qui n’a pourtant pas grand-chose à voir avec les attentats.
 
La criminalisation du négationnisme relève d’un débat en soi : est-il opportun de judiciariser l’Histoire ? L’affaire du « détail », le « Durafour-crématoire », les « Shoahnanas » et autres « quenelles » sont cependant d’un autre ordre. Point d’affirmation historique ici, mais une trivialisation, une insolence affichée vis-à-vis de la tragédie de la Shoah. Des propos et des gestes qui choquent, qui blessent et qui scandalisent les rescapés des camps de concentration. Des blasphèmes. Qui sont impitoyablement réprimés.
 
Les caricatures obscènes de Mahomet dans Charlie Hebdo ? De sympathiques « impertinences » selon Manuel Valls. Mais des insultes qui choquent, qui blessent et qui scandalisent les Musulmans. Des blasphèmes. Que le Premier Ministre "porte au pinacle", selon ses propres termes.
 
Cette inégalité aurait pu rester une zone grise parmi d'autres d'un système juridique qui en regorge. Mais Manuel Valls avait besoin d’imposer une « figure du Mal » afin de rallier le « camp du Bien ». Tactique « bushiste » somme toute banale ; mais tout le monde n’ayant pas un Ben Laden sous la main, il lui a fallu se rabattre sur un comédien. De cette vendetta picrocholine, il fit une bataille cosmique. Aujourd’hui, le piège s’est refermé sur lui, et c’est toute la société française qui est prise en otage. Des millions de Français lui renvoient Dieudonné à la figure, et la proclamation du droit au blasphème n’apparaît plus que comme une hypocrisie, voire une machine de guerre contre une communauté.
 
La mise en scène de la fureur du Premier Ministre peine à masquer l’indigence de son argumentation. Devant le Parlement, il enjoint la Justice de se montrer « implacable » : clairement, la séparation des pouvoirs ne fait pas partie des fameuses « Valeurs de la République » !
 
Ces « Valeurs de la République », c’est Najat Vallaud-Belkacem qui va devoir les inculquer aux élèves.  Elle, c’est la liberté d’expression qui lui pose problème. « Il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves. Et nous avons tous entendu les "Oui je soutiens Charlie, mais", les "deux poids, deux mesures", les "pourquoi défendre la liberté d’expression ici et pas là ?" Ces questions nous sont insupportables (…) ».
 
Elle est comme ça, Najat : elle veut des débats, mais pas de « questionnements », qui lui sont « insupportables », des débats Champomy en quelque sorte. Par contre, que les enfants dont elle a la charge soient menottés et placés en garde à vue simplement pour avoir dit « Ils ont eu raison », ça, c'est supportable. Il faut dire que des ados qui font de la provoc, a-t-on jamais vu cela ?
 
Christiane Taubira, elle, a vu bien pire que cela. En 2011, avant de devenir Ministre de la Justice, elle revendiquait avec fierté ses glorieuses années de lutte armée contre la France, quand son mari d’alors était emprisonné pour terrorisme (attentat raté contre une installation pétrolière) : « Moi je n’ai pas un discours indépendantiste, j’ai une pratique militante indépendantiste, ce n’est pas la même chose. J’ai vécu en clandestinité. Tous les deux jours je devais changer de lieu, tout en trimbalant un bébé de deux mois. J’ai pris des risques, mon époux a été en prison pendant un an et demi. Mes autres camarades ont été emprisonnés. Donc ce n’est pas une question de discours, c’est une pratique politique ». Aujourd’hui, lambris ministériels et limousine avec chauffeur aidant, la pasonaria indépendantiste est devenue l’adversaire intraitable de « l’apologie du terrorisme », contre laquelle elle exige « rigueur et fermeté ». Les icônes, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.
 
Double discours sur le blasphème, double discours sur le droit au débat, double discours sur l'apologie du terrorisme : empêtré dans ses contradictions, le Gouvernement choisit la fuite en avant répressive pour étouffer toute contestation. Combien de Moussa, de Nourredine et d'Oussama faudra-t-il encore sacrifier sur l’autel de la déraison d’Etat ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • eric 29 janvier 2015 18:47

    Il faudrait que quelqu’un dessine Taubira en singe mais avec un Turban façon Charlie voir, un Coran à la main.
    On saurait alors si le PS est en train de devenir réellement liberticide ou si il juste en pleine panique face à des questions qu’il maitrise mal telle que la liberté d’expression la laïcité et la république.
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/hallucinante-revelation-de-162691
    C’est quand même la seconde fois qu’il interpelle des enfants qu sujet de leur compréhension d’une caricature. Et il y a tous ce que nos ne savons pas sur ce que ses profs racontent à nos gosses en ce moment.


    • Franck Passault 30 janvier 2015 17:06

      Il n’y a aucun rapport entre Mahomet et la Shoah. L’un est un personnage historique, l’autre est un fait historique. 

      Nier le fait que Mahomet est un prophète (c’est lui qui le dit), représente une critique légitime de la religion. Et cela n’empêche nullement les adeptes de continuer à croire à leur prophète. Chacun est libre.
      La Shoah est un fait historique. Le nier est est un mensonge. Et c’est devenu un délit, puisque le législateur a jugé que la négation du génocide, était une partie prenante de sa perpétration (ce que l’Histoire a montré dans des circonstances similaires partout dans le monde). 
      Pour contourner l’obstacle, les négationnistes se sont repliés sur le révisionnisme. Qui consiste à habiller d’une démarche scientifique une démarche surtout idéologique. Car les historiens sont tout à fait libres de nous démontrer si il y a eut 5 ou 6 millions de juifs tués. Comme la science est passée de mode, les nouveaux révisionnistes se sont tournés vers « l’humour », qui consiste à se moquer de la mort des autres. Mort de rire, effectivement... Et tout cela toujours dans la tendance à diminuer la véracité du génocide afin d’avancer un autre corpus-idéologioque, donc dans une démarche révisionniste. 

      Dieudonné est un révisioniste notoire. Il s’insère dans la longue tradition qui fait de « l’antisémitisme, le socialisme des imbéciles » disait l’allemand August Bebel. A cette fin, il a trouvé drôle de faire venir sur scène Robert Faurisson. J’imagine la tête de ses fans, si Coluche venait sur scène avec un zélateur des « effets positifs de la colonisation », ou un ancien de la torture en Algérie. Ils seraient morts de rire sans doute. Dieudonné a lancé un parti politique, le parti antisioniste. Ses fans ont oublié d’aller voter pour lui, car il s’est pris des bides monumentaux en 2002 et en 2009. Tout cela est financé par la République islamique d’Iran, régime capitaliste et clérical qui traite ses opposants avec une toute autre fermeté que la France. Dieudonné est un agent politique de l’Iran. C’est la raison pour laquelle il critique à la fois l’Occident et les monarchies Arabes sunnites. Parce-que les dictateurs iraniens se disputent avec les dictateurs arabes. Passionnant, n’est-ce-pas ? Dieudonné est un pseudo-antisystème qui en vérité vit du système. Car l’Iran est partie prenante du système mondial. L’Iran est une régime impérialiste, capitaliste, oppresseur et dictatorial comme un autre (si ce n’est pas pire). Et Dieudonné vit de ce business en vendant une pseudo-liberté dans le petit-écran. 

      Dieudonné parle de « pornogrphie mémorielle » ? Et que dirait-il de quelqu’un qui « regretterait » le bon-temps du commerce triangulaire, la traite des noirs, les massacres de Sétif, ou simplement trouverait très drôle l’assassinat d’un magrébin par des skinhead ? 

      La critique de la politique mémorielle ou de son instrumentalisation est la bienvenue. Mais je ne vois pas -très concretement- ce qu’il y a de pornographique à la mémoire. Peut-être que les images des cadavres et des survivants décharnés des camps nazis indisposent monsieur Dieudonné ? Oui... ce sont des images qui choquent. Les voir et les revoir, choque... Et rappelle la réalité. Monsieur Dieudonné a-t-il peur de la réalité ? 

      En attendant, je me pose cette question : comment est-il possible de mettre sur le même plan d’indignation l’assassinat d’êtres-humains et des dessins ? 

      Mahomet s’est auto-proclamé prohète. Rien n’oblige d’y croire. C’est lui que ça regarde.
      La Shoah est un fait historique. Rien ne permet de le nier ou de le minimiser. Ce qui n’interdit pas de critiquer avec des arguments la politique mémorielle. Et de savoir écouter les arguments de l’autre (sinon ce n’est pas un débat).

      L’humour sur la mort des autres c’est bien mais deux minutes. Je me demande ce qu’en pensent les « indignés dieudonnistes ». Qui pleurent de pudibonderie quand on représete leur prophète à poil. Zizi c’est plus grave que mort ? 

      Je pense que les « convertis à l’islam de l’internet » sont plus intéressés par la guerre (sainte) que par la religion. 

    • philouie 30 janvier 2015 17:20

      en GàV pour apologie de la shoah

      Pour ce document « de haine, d’apologie de l »a Shoah et de crimes contre l’humanité« , le ministre de l’Intérieur demande »à tous les préfets de systématiquement porter plainte au titre de l’article 40 du code de procédure pénale pour tout propos ou tout acte raciste ou antisémite". Une requête claire qui pourrait faire passer certains du tweet à la case prison.

      vous nous balancer les éternelles salades du lobby qui n’existe pas en évoquant les morts et le respect dû au mort.

      Sauf que la réalité est ailleurs : la réalité est que ce qui est interdit sous l’affreux mots de négationnisme, c’est la critique de l’instrumentalisation de la mort de milliers de juifs à des fins de stratégies politiques.

      même un juif qui cherche à s’émanciper de la religion de la shoah est traité d’antisémite.

      interdiction de toutes pensées qui remet en cause le dogme.

      par contre dire des musulmans qu’ils ont un logiciel de pensée qui conduit aux terrorismes, ça c’est bien, ça on a le droit.
      on a d’autant plus le droit que se sont les mêmes qui nous interdisent de penser le shoah et qui applaudissent ceux qui attaquent l’Islam.

      Vous avez choisit d’être dans le camp des bourreaux. ça ne vous honore pas.


    • Allexandre 30 janvier 2015 20:48

      @ Philoue

      Merci our cette mise au point. Que la Shoah soit un fait historique, peu de monde le conteste, sauf une fraction minoritaire sans grand intérêt. En revanche l’Histoire étant une science, on doit laisser les historiens faire leur boulot. Ils le font d’ailleurs très bien à propos de tous les sujets historiques. Tous sauf un. Devinez lequel. Et on a même légiféré, portant atteinte à cette liberté que tout le monde revendique depuis quelques jours. Alors dire que certains se cachent derrière l’étude historique pour nier ce qui est, ça va bien !! Ras-le-bol de ces sous-entendus stériles. On sait très bien d’où vient toute cette propagande et cette manipulation des esprits. La réflexion et l’esprit critique est la chose la plus mal partagée et la moins répandue en ces temps de panurgie pitoyable. Mais c’est vrai que derrière tout antisioniste se cache un antisémite qui s’ignore. Vérité dogmatique reprise à l’unisson par tous les trouillards dusionisme. Y’en a marre de cette dictature morale !

    • Garance 29 janvier 2015 19:21

      Dans quel autre Pays au monde l’on pourrait voir et entendre le ou la Ministre de la Justice en exercice rappeler avec fierté et nostalgie son passé terroriste envers le Pays ou elle est en fonction ?


      Ne cherchez pas : il n’y à aucun équivalent

      C’est en France socialiste que cela se passe et pas ailleurs

      Aujourd’hui un nouveau palier vient d’être franchi : 

      Le corps enseignant d’ou est issu les 3/4 des apparatchiks au pouvoir se met à faire du zèle 

      Il dénonce et livre à la police , sans en avertir ses parents , un enfant de 8 ans pour avoir osé dire qu’il n’était pas Charlie mais qu’il s’appelait Mohamed

      Les crèches sont surveillées : il y aurait été entendu des « A graahh » qui vous en conviendrez ne sont pas sans rappeler les « Akbars » proférés par les islamistes de tous poils

      Ne doutons pas que cette surveillance va bientôt porter ses fruits

      La côte du Président en dépend : comme elle est remontée il faut la maintenir

      • Trelawney Trelawney 29 janvier 2015 20:27

        Il dénonce et livre à la police , sans en avertir ses parents , un enfant de 8 ans pour avoir osé dire qu’il n’était pas Charlie mais qu’il s’appelait Mohamed

        Dans cette affaire il faut vraiment tout dire.

        Un enfant de 8 ans a refusé la minute de silence et a dit " je ne suis pas Charlie mais je suis avec les terroriste". Les instituteurs et le directeur lui ont expliqué ce que voulait dire « terroriste ». car il est certain qu’un enfant de 8 ans ne peut pas comprendre la définition exact de ce mot. Le lendemain, ils ont eu droit à la visite du papa qui les a menacé verbalement et physiquement. Ils ont donc porté plainte auprès du commissariat.

        les policiers ont convoqué le fils, le père qui sont venus avec un avocat. On ne convoque jamais un enfant de moins de 16 ans sans ses parents car cet enfant n’est pas juridiquement responsable

        Ce dernier a balancé l’info sur twitter et en utilisant un faux nom. L’affaire non vérifiée est partie en vrille.

        A aujourd’hui, une enquête des services sociaux et diligenté auprès des 3 enfants de la famille (l’enfant de 8 ans est l’ainé) et le père est mis en examen pour menace.

        Estrosi et Ciotti s’en sont expliqué et ont approuvé l’action du directeur de l’école et de la police


      • MagicBuster 30 janvier 2015 10:51

        J’aurai fais la même avec EL BLANCO ....


      • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2015 16:46

        Pas mal de conneries dites au sujet du môme de 8ans.
        Une description de la réalité (avec beaucoup de conditionnels,mais c’est à tout prendre plus honnête que les affirmations infondées relayées ici ou la).


      • Hétérodoxe 30 janvier 2015 17:10

        Israël est pas mal dans le genre quand même ... L’afrique du Sud a eu un Président terroriste également. Et il m’a à peine fallu deux secondes pour ces deux exemples. En cherchant bien, on doit pouvoir en trouver quelques uns.

        Mais quand on veut croire fermement à quelque chose, on s’arrange un peu avec la réalité.
        C’est le propre de tous les fanatiques.


      • Franck Passault 30 janvier 2015 17:14

        oui... alors que Mahomet se faisait livrer des enfants de 9 ans... mais pas au commissariat si vous voyez ce que je veux dire... 

        Allez donc voir en République islamique d’Iran (financement de Dieudonné) comment on y vit bien. Allez-y ! 
        Vous me faites penser aux communistes d’autrefois. Ils nous parlaient de Moscou avec des louanges, mais ils vivaient dans des confortables maisons ici en France. Bien au chaud chez les « méchants occidentaux ». 
        La vérité, c’est que les pays où on applique la charia sont des enfers sur Terre. Tellement irrespirables et délabrés que même les bons-musulmans sont obligés de s’enfuir. 

        Vous me faites marrer avec votre Dieudonné. Si il faisait la même à Téhéran ou à Kartoum il se ferait déssouder. 

        Si l’Iran, l’Arabie et le Soudan sont des paradis de liberté émancipés de la tutelle nauséabonde des socialo-otaniens, je ne comprends pas pourquoi vous n’allez pas y vivre. Mais alors, vraiment pas. 


        • morice morice 30 janvier 2015 12:46

          La criminalisation du négationnisme relève d’un débat en soi : est-il opportun de judiciariser l’Histoire ? L’affaire du « détail », le « Durafour-crématoire », les « Shoahnanas » et autres « quenelles » sont cependant d’un autre ordre. Point d’affirmation historique ici, mais une trivialisation, une insolence affichée vis-à-vis de la tragédie de la Shoah. Des propos et des gestes qui choquent, qui blessent et qui scandalisent les rescapés des camps de concentration. Des blasphèmes. Qui sont impitoyablement réprimés.


          mélange des genres douteux ici : la condamnation du négationnisme n’a rien d’un blasphème : en écrivant ça vous jouez au con en faisant des camps une « religion », c’est à dire une croyance : bref, vous faites dans le Dieudonné. Car c’est une réalité et non une « croyance »...

          ras le bol de ces soutiens à ce gros débile.

          • Hétérodoxe 30 janvier 2015 21:39

            @ Morice

            Pour ce qui est des camps, je n’en sais que ce qu’on m’a raconté à l’école.
            A l’école, on m’a raconté que la France était le pays de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité.
            Je peux constater que c’est un énorme mensonge (qui perdure, qui plus est).

            Pour les camps, il y a ce qu’on en dit et les faits. Pour les faits, tu n’y étais pas, je n’y étais pas. On doit donc se contenter d’y croire ou pas. Il s’agit donc d’une religion (foi, croyance, piété, dévotion selon le wiktionnaire).
            Nier l’existence des camps et du même ressort que de nier l’existence de Jésus. Certains disent qu’ils ont les preuves qu’il a existé, d’autres n’y croient pas du tout.

            Si Jesus a effectivement été crucifié, remettre en cause son existence revient à remettre en cause un crime abominable. Les athées seraient donc des négationnistes qui s’ignorent ?

            L’Histoire est discutable, et c’est tant mieux ...sauf sur UN point, la Shoah (qui n’oublie pas de nier, si elle s’avère, la morts des communistes, des tziganes, des homosexuels etc).

            Faut-il faire semblant de ne pas savoir que la religion juive s’appuie sur le fait que Dieu aurait fait une promesse au Peuple Juif : en échange de siècles de souffrances, il aurait droit à une terre (c’est un résumé sommaire, mais il me semble réaliste). Il FAUT donc que les juifs souffrent pour qu’ils puissent avoir droit à leur terre. Le fait d’affirmer partout que les juifs ont subit des violences de part le monde est donc un fait religieux. Les croyants juifs ont intérêt à avoir été brimés, cela conforte leur croyance. Faire de la Shoah une oeuvre indiscutable participe donc à la confirmation d’une foi religieuse. Et l’Etat français, soi-disant laïc, cautionne ...

            Que les juifs croient que la Shoah est le plus grand crime de l’Histoire, soit, c’est leur droit.
            Que les athées comme moi remettent en cause cette affirmation, voire même que certains nient l’existence de celle-ci ne devraient poser aucun problème. Mais ça n’est pas le cas.

            Pour les frères Kouachi, les 70 vierges étaient une vérité. Qui te dit qu’ils n’ont pas raison ?


          • Auxi 31 janvier 2015 17:27

            Nier l’existence des camps et du même ressort que de nier l’existence de Jésus. 


            J’ai déjà lu nombre de sophismes crapuleux, mais celui-là, c’est un modèle du genre !

          • Claire29 Claire29 30 janvier 2015 14:14

            Les contradictions et le double discours de Valls ne l’empêcheraient pas,s’il était candidat, d’être au 2ème tour en 2017,donc d’être élu ! 
            Quand je vois que Hollande et Valls profitent de ce qui s’est passé il y a trois semaines et qu’ils grimpent dans les sondages,il y a de quoi être écoeurés,c’est incompréhensible !
            Il faut dire que les médias ont tourné le dos au « Hollande bashing » et qu’ils pratiquent plutôt le lèche Hollande et surtout le lèche Valls ! 

            • christophe nicolas christophe nicolas 30 janvier 2015 14:37

              Voulez vous voir la nationalité des troupes Françaises qui ont libéré la France ?


              50% d’Arabes en première ligne, là où il y a des morts, pour arrêter la Shoah...

              Combien de régiments juifs ?

              Aucun !


              • belis35 belis35 30 janvier 2015 16:13

                quand tu dis « arabes » tu veux dire « musulmans » ?

                passons sur l’utilisation de terme arabes pour désigner les nords africains ...

                Tu prétends que les juifs pied noirs des colonies ne se sont pas engagés dans les FFL ?
                ou même pire qu’il n’y avait aucun juif engagé dans l’armée française ?

                wouah on atteint le mur du çon, là ...


              • Auxi 30 janvier 2015 17:41

                - Maghrébins 233.000 soit 2% de la population

                - Pieds-noirs 170.000 soit 16% de la population


                Euh… 233 000 = 2 % et 170 000 = 16 % ???


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 janvier 2015 17:58

                Ben oui, de leurs populations respectives 2% des Magrébains et 16 % des Pieds Noirs , mais ça ne veut pas dire grand chose vu que’on ne sait pas si il s’agit du pourcentage des hommes mobilisés en fonction de l’ethnie de 20 à 40 ans ( ce qui est plausible vu les chiffres ) ou du pourcentage total de la population.


              • Paulopopotin 30 janvier 2015 14:43
                AGORAVOX hostile aux droits de l’homme ?

                Il y a trois ans une série de cambriolages a eu lieu à Erévan, capitale de l’Arménie. La police, incapable de trouver les auteurs, a monté de toutes pièces un dossier contre des soi-disant auteurs de ces cambriolages choisi arbitrairement sans qu’il ait la moindre preuve. L’un d’eux est mort lors de son arrestation, un autre s’est suicidé en prison, les autres ont été condamnés à des peines de 1 à 15 ans de prison.

                J’ai écrit à une quinzaine d’associations de défense des droits de l’homme. Aucune ne m’a répondu. 

                Ecoeuré j’ai écrit un article dans Agoravox qui raconte toute l’histoire. Refusé ! Je l’ai réécrit de façon moins véhémente. A nouveau refusé.

                Il ne me reste plus qu’à protester sous forme de message que j’insère dans des discussions qui n’ont rien à voir vous invitant à protester auprès d’Agoravox.


                • Ruut Ruut 30 janvier 2015 15:05

                  En France tout ne peux pas être dit, il y a une censure non officielle.


                • orage mécanique orage mécanique 30 janvier 2015 16:03

                  des qu’on s"attaque à la communautée arméniennes en France, on est censuré, ils sont partout dans la banque, la télé, ils sont tous riches et ils jouent les victimes avec leur sous disant génocide.
                  Arrogant avec leur gourmette en or, et leur grand nez... ils auraient même organisés le 9/11.


                • belis35 belis35 30 janvier 2015 16:16

                  j’arrive pas à savoir si ce message contient de l’ironie et du second degré style Charlie hebdo (en plus mauvais) ou si c’est simplement de la pure stupidité


                • orage mécanique orage mécanique 30 janvier 2015 16:36

                  Si vous n’avez rien à dire arrétez de troller


                • Auxi 30 janvier 2015 15:11

                  Cela s’appelle donner le bâton pour se faire battre : chanter la laïcité mais tolérer l’existence d’un parti « démocrate-chrétien ». Il va de soi que les membres de ce parti ont absolument le droit d’être chrétiens, de promouvoir leurs idées et leurs valeurs, mais pas de s’intituler ainsi car, dès lors, de quel droit interdirait-on un parti « démocrate-musulman » ? Ou « démocrate-juif » ? Ou « démocrate-raëlien », au nom de la laïcité ? Deux poids, deux mesures. La laïcité, seule garante de la liberté de conscience, ne saurait être à géométrie variable, et la plus élémentaire probité exige que ce parti change de nom – pas d’idées : de nom –, sous peine d’ouvrir la boîte de Pandore.


                  • orage mécanique orage mécanique 30 janvier 2015 15:58

                    Les caricatures obscènes

                    Vous aussi vous voyez des zizis partout ?
                    Ne vous laissez pas guider par vos obsessions, détendez vous, aller tirer un coup,


                    • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2015 17:02

                      Mettre sur le même plan le négationnisme et les caricatures profanes est d’une rare malhonnêteté.
                      A moins que soit simplement con.
                      Mettre sur le même plans du factuel et des morts biens concrets avec des croyances de l’autre n"a aucun sens !
                      La liberté d’expression à forcement des limites et il est normal en démocratie que tout le monde ne place pas le curseur au même endroit, que cela fasse débat.
                      Reste que notre pays ne s’en tire pas trop mal comparativement à nombre de pays et que la liberté d’expression est très grande.


                      • Claire29 Claire29 30 janvier 2015 18:11

                        @Pere plexe,

                        Ce qui est d’une rare malhonnêteté,c’est de chercher à nous faire croire qu’une personne offensée,blessée par une caricature qui ridiculise et insulte sa religion serait moins offensée qu’une personne par le négationnisme !
                        Avec ce genre de raisonnement,on peut tout justifier sans se soucier des sentiments des autres !
                        Une offense est à mettre sur le même plan qu’une autre offense quelle que soit la cause de l’offense,il n’existe aucun instrument de mesure pour dire qu’une offense a plus de poids qu’une autre ! 

                      • Auxi 31 janvier 2015 17:36

                        une personne offensée,blessée par une caricature qui ridiculise et insulte sa religion


                        Mais enfin, nondidju de nondidju, QUI force les musulmans à acheter ou lire Charlie !? C’est comme s’ils allaient dans un cinéma porno pour ensuite brailler qu’ils sont choqués ! Fallait pas y aller, point !

                      • Crab2 30 janvier 2015 17:13

                        Ce qui est obscène c’est le coran, il est grand temps de contextualiser le coran

                        Après les attentats , je lis dans la presse, que les ventes de coran ont augmentées : les français veulent s’informer ; aussitôt des voix islamophiles s’élèvent pour dire : « est-ce que les lecteurs vont être capables de contextualiser ?  »

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/contextualiser-le-coran.html

                        ou sur

                        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/30/contextualiser-le-coran-5547725.html


                        • smilodon smilodon 31 janvier 2015 21:05

                          @ l’auteur : C’est certainement la phase finale de notre « République laïque » et « libérale libertaire » !.... Comme quoi jusqu’au « bout du souffle » on « manque d’air » !.... Normal, le serpent se bouffe la queue !.... Techniquement, rien de surprenant. On mélange dans le même « gouvernement, un président qui s’en fout, un premier ministre »matador« , une ministre de l’enseignement »femme soumise« , et une garde des sceaux »indépendantiste«  !.... Vous en voulez d’autres ???.... Ce gouvernement est un »Kaléïdoscope« de tout ce qui peut exister !....Ca fait de beaux effets de luminosités, certes !... Pas de »lumières« , on l’aura tous remarquer !... Chacun envoie son feu d’artifice dans la direction qui lui convient !... D’où cette impression de »joyeux bordel«  !.... Enfin, »impression" ??!!..... Je fais partie des 49,9999999 % qui n’avait pas voté pour ce joyeux luron !.... Donc, désolé, mais maintenant, même si plus aucun des 50,00001 % qui l’a mis là ne veut l’assumer, permettez-moi de rire un peu quand même !.. Chacun son tour !....Marine en 2017, j’assume !... Et même je revendique !... Je veux un nouveau 1789, et sans elle, pas possible !... On va moins rigoler !.. Enfin, moi je le sais !.... Bonne chance..... Adishatz.


                          • smilodon smilodon 31 janvier 2015 21:08

                            Pardon... Restons humble. Je ne le « sais » pas !... Je « l’envisage », en toute modestie.....Pardon !... Adishatz....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité