• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dictature sanitaire ou dictature tout court ?

Dictature sanitaire ou dictature tout court ?

JPEG

Tout d’abord il faut le dire une fois pour toutes : Macron et son gouvernement ne vous obligeront jamais formellement à vous faire vacciner : d’une part car ils seraient alors responsables de tout ce qui suivrait, et d’une autre parce qu’à moins d’assumer clairement la fin de la cinquième République nous sommes encore protégés par sa Constitution. Ce que veut le gouvernement c’est vous forcer à consentir : comme pour les cookies sur internet : si vous voulez continuer de surfer ou que vous en avez assez de répéter chaque fois une manipulation fastidieuse, alors vous devez accepter les termes de ce qu’on voudrait vous vendre comme un « contrat » entre l’Etat et le Citoyen (et ce même si vous n’avez aucune maîtrise ni information accessible simplement pour éclairer votre consentement -les fameuses « conditions générales d’utilisation » en somme). Mais comme je l’ai dit ailleurs, le Citoyen l’est de plein droit. Il n’a pas signé de contrat de subordination avec un employeur qui serait l’Etat, il n’a pas de « devoir » à accomplir envers l’Etat ; c’est même le contraire !

Maintenant soyons sérieux une minute et regardons les choses comme elles sont : rendre la vaccination obligatoire en France est impossible juridiquement, même si nombreux sont ceux qui veulent vous le faire croire pour que vous acceptiez plus facilement. La vaccination obligatoire n’existe pas en France, ni pour les enfants (qui ne sont pas des citoyens de plein droit mais sous la tutelle de leurs parents responsables de leurs vies, et qui par conséquent prennent les décisions à leur place). Les 11 vaccins ne sont obligatoires… que pour rentrer à la crèche ou à l’école ; et si l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans (toujours la décision des parents) rien n’indique qu’elle soit nécessairement faite en collectivité : ceci explique l’école à la maison, et pourquoi par exemple on ne peut l’interdire totalement.

Ni même pour les soignants : c’est juste un contrat. Avant de se faire embaucher l’employeur exige de son futur employé la vaccination. Il est libre d’accepter ou de refuser. D’ailleurs le devoir ne peut être que contractuel, c’est-à-dire librement consenti (on n’a de devoirs que ceux qu’on se donne) : on s’engage personnellement à se soumettre à certains devoirs en échange d’un salaire. Mais on n’est pas obligé d’être soignant : même si engager un changement de contrat en cours de route pose sans doute des difficultés juridiques -car à aucun moment les soignants n’ont signé pour être vaccinés contre le Covid-19 (même si ce serait bien qu’ils le fassent), la plupart des Français comprenaient qu’avec l’état d’urgence sanitaire on puisse temporairement l’autoriser pour le personnel soignant.

A propos des « antivax » maintenant. Sérieusement qui peut croire que les gens soient en masse « anti-vaccin » alors qu’en réalité ils n’ont juste confiance ni en leurs politiques qui leurs ont tant de fois menti, ni en leurs médias qui leurs ont tant de fois menti, ni en les labos qui leurs ont tant de fois menti. Ils ne sont pas anti-vaccins par « anti-science » mais par manque de confiance. Ils ont peur que sur le long terme les vaccins proposés, dont on entend dire sur les ondes et sur les réseaux à peu près tout et n’importe quoi (comment s’y retrouver ? Suffit-il d’écouter ce que disent nos autorités et les suivre les yeux fermés ?). Et puis certaines informations font peur -sont-elles vraies d’ailleurs, et comment le savoir si les contrats ne sont pas rendus publics ? On entend que les labos ne s’engagent pas pour assumer les effets secondaires : si c’est vrai comment avoir confiance quand le vendeur ne garantit rien, et que l’Etat fait signer une sorte de décharge au vacciné ? Il faut aussi se rappeler que pour l’Astra-Zeneca il fallait d’abord le donner aux moins de 60 ans puis il y a eu des thromboses et on a crié au complot avant finalement de les reconnaitre pour ensuite ne plus proposer ce vaccin aux moins de 60 ans… et des exemples comme ceux-ci sont très nombreux : comment après en vouloir à ceux qui doutent et qui du coup refusent -pour l’instant- de faire vacciner leur enfant ?
De plus, la vaccination aux plus de 12 ans a été ouverte le 15 juin, et on voudrait que le 15 juillet, juste au début des vacances ils soient déjà tous vaccinés ou inscrits ?

Après sans doute qu’il n’y a aucun problème ni sur le court ni sur le long terme avec ces vaccins, et on se doute bien (à part quelques illuminés) que le vaccin n’est pas destiné à prendre le contrôle du cerveau des humains ou à les tuer à petit feu ; on reconnaît évidemment que les scientifiques ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour proposer un produit efficace. Mais comment être certains qu’il n’y a ni n’y aura aucun problème d’aucune sorte sur le moyen ou le long terme ? Qui peut l’affirmer sérieusement sans aucune hésitation ?

J’ai du mal à comprendre en quoi avoir peur pour soi et ses enfants et vouloir attendre un peu avant de se faire vacciner n’est pas une opinion respectable : à cause du variant indien ? Bon sang mais rendre le gouvernement responsable de l’échec de la stratégie vaccinale -et de sa stratégie globale contre le COVID-19 – est-il vraiment plus absurde que d’en accuser les premières victimes (les soignants et les « premières lignes » qu’on accuse d’être anti-vaccin malgré le lourd tribut qu’ils ont déjà payé) ? Combien sont-ils en tout ? et combien se seraient laissés convaincre avec le temps, voyant que dans l’ensemble tout se passait bien ? tandis qu’à vouloir stigmatiser ou humilier ces gens vous en faites des parias qui ne seraient que des imbéciles ou des faibles d’esprit. comment leur reprocher de ne pas vous croire, vous qui avez dit et répété que si les jeunes pouvaient continuer d’aller à l’école c’était parce que la maladie ne les atteignait pas ?(sinon on aurait fermé les écoles, hein ?)

Il faut tout de même aussi rappeler que les plus de 40 ans (ceux qui sont le plus susceptibles de faire des formes graves) sont plus de 35 millions en France, et qu’aujourd’hui plus de 25 millions sont vaccinés, soit plus de 70%… Ce qui est plutôt pas mal. Si avec ça l’épidémie reprend comme si de rien n’était ce ne seront pas les non-vaccinés qu’il faudra accuser mais ou le virus, ou le vaccin !

En réalité si la raison de l’obligation était sanitaire on vaccinerait obligatoirement les policiers et ceux qui prennent le métro avant les enfants de 12 ans. On ne laisserait pas les cultes se dérouler sans pass-sanitaire non plus. Cette décision est politique et uniquement politique. Elle n’est guidée que par la volonté de toute puissance de notre président qui glisse définitivement sur une pente autoritaire dangereuse pour la France. S’il faut chercher les causes réelles de la résistance à cette vaccination il faut sans doute aller la chercher aussi dans la détestation que suscitent Macron et toute son équipe, et ce malgré les sondages de ses copains qui font croire qu’il est aimé et soutenu ; puis qui s’étonnent qu’il soit sifflé partout. Faut sortir un peu des plateaux, messieurs les sondeurs et analystes !

Maintenant que va-t-il se passer ?

Va commencer un casse-tête juridique absurde et malsain à côté duquel le ridicule (mais honteux et liberticide) bordel de l’attestation passera pour un sketche, mais qui finira d’opposer les Français les uns aux autres alors qu’ils feraient mieux de s’unir contre ce gouvernement qui lui retire tous les jours un peu plus de libertés, contre un semblant de sécurité qui cache de plus en plus mal une volonté de contrôle et une surveillance permanents.

Ensuite théoriquement les vaccinés vivront alors la vie qu’ils avaient avant et même pendant la crise covid : les pauvres iront travailler vaccinés au bien-être des riches comme avant, les riches vaccinés iront dans des restos moins clandestins mais tout aussi chers, et les vieux continueront d’être largement ignorés de leurs descendants et à mourir seuls (aidés de soignants vaccinés mais eux toujours présents), tandis que les jeunes continueront de faire la fête comme ils l’ont toujours faite.

Pour les « non-vaccinés » (puisqu’il y aurait une différenciation des citoyens selon leur statut vaccinal), soit ils tomberont malades rapidement et s’immuniseront naturellement sans faire prendre de risques aux vaccinés (qu’on ne me parle pas des mutations car si c’était le problème on rendrait les brevets accessibles à tous, ni des lois du marché puisqu’on les aurait alors bien sacrifiées à l’obligation vaccinale), soit ils seront confinés jusqu’à immunisation collective ou une fois la répression physique et financières ayant calmé tout le monde. On ne pourra donc pas les accuser bien longtemps d’être des contaminateurs puisqu’ils n’iront ni au resto ni au ciné. et qu’ils risquent un an de prison pour trafic de pass-sanitaire. On ne pourra pas non plus les accuser de propager la maladie pour ne pas s’être faits tester puisque les tests PCR seront désormais payants (ce qui est bien évidemment une aberration sanitaire).

Toujours est-il que c’est du coup assez vite qu’on saura à quoi s’en tenir : si le vaccin est aussi efficace qu’il est annoncé l’épidémie s’arrêtera rapidement et tout le monde sera content. Les 80 ou 90 pourcents de vaccinés auront permis d’arrêter la crise par leur comportement citoyen exemplaire et leur abnégation, tandis que les méchants « anti-vaccins » ostracisés qui restent vivants pourront alors reprendre une vie normale avec les autres, pour tout le monde sans « pass » et sans appli de traçage « tous anti-covid ». Et s’il ne l’était pas, alors le pass-sanitaire sera obsolète également : il resterait donc alors simplement l’outil permettant au gouvernement de s’affranchir de l’Etat de Droit. Nous ferons les comptes d’ici à la fin de l’année, et nous saurons alors à quoi nous en tenir à la fois sur le vaccin contre le variant delta et sur les véritables objectifs politiques d’Emmanuel Macron.

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    



    • Jeekes Jeekes 16 juillet 19:58

      ’’à aucun moment les soignants n’ont signé pour être vaccinés contre le Covid-19 (même si ce serait bien qu’ils le fassent)’’

       

      Et pourquoi ?

       

      A putain, les révolutionnaires en papier, fait chier !

       


      • Xenozoid Xenozoid 16 juillet 20:01

        @Jeekes

        faut tout signer,consentement c’est pour justifier le consentement


      • Plum’ 16 juillet 20:03

        Un schéma qui montre à quel point le variant delta est loin d’être aussi dangereux en Grande-Bretagne que le prétend le gouvernement (source).

        Cette tendance devrait se confirmer et devenir davantage évidente avant le vote de la nouvelle loi. Les députés auront alors le choix entre s’enfoncer davantage encore dans le déni et le mensonge ou reconnaitre que la situation est bien meilleure en renonçant aux mesures d’apartheid, donc le choix entre s’enfoncer dans la dictature ou commencer à en sortir...

        En attendant, nous verrons si les manifs de demain (lieux et horaires) ne seront suivies que par une « ultra-minorité » comme le prétend Véran (source).


        • reptile cyrus 16 juillet 20:06

           Les 11 vaccins ne sont obligatoires… que pour rentrer à la crèche ou à l’école ; et si l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans (toujours la décision des parents) rien n’indique qu’elle soit nécessairement faite en collectivité : ceci explique l’école à la maison, et pourquoi par exemple on ne peut l’interdire totalement.

          Ils y on pensé , et vienne de l’ interdire 

          https://www.ouest-france.fr/education/enseignement/que-dit-la-loi-sur-l-ecole-a-domicile-6998350


          • Abolab 16 juillet 21:58

            @cyrus

            Scandaleux, le conditionnement obligatoire des enfants à l’Education Nationale. L’endoctrinement de masse, même pour les peu de parents qui préfèrent éduquer leurs enfants de manière différente. Vraiment très triste.


          • reptile cyrus 16 juillet 22:09

            @Abolab

            Totalement, surtout connaisant le niveaux des ecole de l’ education nationale , c’ est pas dans les « perle de l’ education nationale » que finirons les jeune mais dans les basfond d’ une ZEP en banlieux avec des prof demisionnaire , des locaux insalubre et des gamins qui ne veulent pas aller apprendre dans ce contexte .

            La on les retire au parent par pure politique , on les scolarise de force et on exige les onze vaccin ... tout en les laissant a la merci de la politique de certain prof qui vont les massacré ... 

            Je suis passé du privé catholique au publique , et je peut t’ assurer que ca n’ as pas été simple avec certain abrutit pret a ecraser du gamin au non de leur ideologie ( un peut le style pemile , abrutit et vindicatif )

             


          • pemile pemile 16 juillet 22:15

            @cyrus "ca n’ as pas été simple avec certain abrutit pret a ecraser du gamin au non de leur ideologie ( un peut le style pemile , abrutit et vindicatif )"

            Toujours à projeter tes propres tares sur moi ! smiley


          • sirocco sirocco 16 juillet 22:39

            @Abolab
            « Scandaleux, le conditionnement obligatoire des enfants à l’Education Nationale. »

            D’autant plus qu’ils auront les bambins sous la main pour les piquouser, quand la vaxxination de tous les enfants à partir de 6 mois sans besoin d’autorisation parentale sera devenue obligatoire, ce qui va bien finir par arriver dans la suite des décisions de plus en plus oppressives prises par le dictateur.


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 16 juillet 21:35

            Reprendre une vie normale avec les autres, pour tout le monde sans « pass » et sans appli de traçage « tous anti-covid

            C’est quoi une vie normale ? Beaucoup de choses utilisés couramment aujourd’hui le sont seulement depuis 2 ou 3 générations, voir juste hier. Tandis que toutes les autres générations ont connu un environnement radicalement différent. Notre époque est plus une exception qu’une normalité.

            Les applications de traçage vont-elles devenir obsolète un jour ? Car nous vivons déjà depuis 2 décennies dans un environnement de plus en plus tracés et de plus en plus numérisés.

            Les attentats du WTC sont 20 ans derrière nous et pourtant les mesures prises dés le lendemain sont toujours en vigueur aujourd’hui et ont mêmes été renforcés malgré le fait qu’il n’y a jamais eu d’autres attentats comparables.

            Et comme les menaces d’attentats permanents, on nous annonce des variants encore plus transmissibles à court terme et d’autres virus plus dangereux à moyen et long terme. Avec ce fait accompli, les applications de traçage sont là pour rester. 


            • Anticonstitutionnellement Anticonstitutionnellement 16 juillet 22:18

              Scénario « optimiste » : la « crise politico-sanitaire » passée, faute de « morts du covid », on reprendrait une « vie normale »... Scénario plus « réaliste » : Maintien sous quelque prétexte qu’ils trouveront du « pass sanitaire » et du « traçage », car leur but véritable est le « contrôle massif de la population » (sauf les migrants, peut être, sans papiers...) ; scénario pessimiste : le but véritable, en sus du contrôle des « vivants » est de faire disparaître une grande partie de la population décrétée inutile par les véritables instigateurs de tout cela...on le saura bientôt, s’il y a une hécatombe, en particulier des « vaccinés » d’ici quelques années donc après la « validation officielle des vaxxins (2022 et 2023 je crois) » (à l’heure actuelle, rappel : vaxxins encore en phase d’essai), mais les « non vaxxinés » pourront aussi être ciblés par une nouvelle pandémie (prophétisée déjà pour 2025) bien pire que leur Covid 19...

              Dernière précision : vaxxin et pas vaccin, car il ne s’agit pas au sens habituel de « vaccin » préparé à partir de véritables virus...mais de potions utilisant le génie génétique (comme dans les labos où on travaille les OGM...)


              • véronique 16 juillet 23:03

                Oui il devient de plus en plus clair que la politique sanitaire a d’autres objectifs.

                Un article vraiment très intéressant apporte un éclairage supplémentaire à cette crise.

                https://www.lefigaro.fr/vox/societe/passe-sanitaire-n-attendons-rien-du-conseil-constitutionnel-20210716#reagir

                Juste un détail : il est tout-à-fait possible de rendre une vaccination obligatoire (et il n’y a pas que les 11 vaccins). En revanche il est douteux que les vaccins contre le covid puissent le devenir pour l’instant, du fait qu’ils n’ont encore qu’une amm conditionnelle et qu’ils ne satisfont pas aux conditions posées par la jurisprudence.


                • Mirlababo 17 juillet 11:14

                  @véronique
                  Exact.

                  Quant à cet article, il n’est pas informatif mais propagandiste sinon on ne commence pas par écrire qu’on ne peut rendre une vaccination obligatoire, c’est faux.

                  La covid est en phase expérimentale, nuance notable !

                  A titre d’exemple le vaccin contre hépatite b rendu obligatoire. La vaccination contre l’hépatite B est obligatoire pour certains professionnels de santé exposés à des agents biologiques et pour les étudiants ou élèves se préparant à exercer une profession médicale, paramédicale ou pharmaceutique, ainsi que pour les thanatopracteurs (soins funéraires). Etc...


                • bertin 17 juillet 04:20

                  Les TI savent que le gouvernement cherche juste à emmerder les gens.

                  https://surveillance84.clicforum.com/t438-Le-gouvernement-empeche-les-gens-de-dormir.htm


                  • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 07:59

                    Comme beaucoup d’anti vaxx sont contre Macron pour les présidentielles le pass sera obligatoire pour veauter, donc ses opposants ne pourront veauter contre lui ....

                    Bien vu l’artiste ....


                    • moderatus moderatus 17 juillet 15:16

                      @zygzornifle

                      Les Français n’en ont pas marre des positions contradictoires à répétition de Macron ?


                      « un ministre mis en examen doit quitter le gouvernement affirmait-il »


                      https://youtu.be/2RfiON3-4gA



                    • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 08:00

                      Macron se venge a coup de seringues de tous les conflits sociaux qu’il a déclenché depuis sont élection ...


                      • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 08:12

                        Macron pourrait faire crever les yeux et arracher les mains des non vaccinés par sa flicaille il le ferait avec plaisir .......



                          • sirocco sirocco 17 juillet 13:38

                            @Durand

                            Merci. À lire absolument. 
                            RÉSISTANCE !



                          • sirocco sirocco 17 juillet 19:00

                            @Durand

                            Merci. Gardez-le bien en réserve, ce lien. Vous serez amené à nous le resservir souvent.

                            Trop de gens n’ont pas encore compris ce qui se cache derrière cette contamination mondiale et cet acharnement (plus ou moins affirmé pour le moment selon les pays mais les choses vont évoluer) à vaxxiner tout le monde.



                            • sirocco sirocco 17 juillet 13:42

                              @SPQR complotiste chasseur de comploteur...

                              Pour le moment...
                              micron aussi, il n’y a pas si longtemps, n’avait pas l’intention de rendre la vaxxination obligatoire...

                              Arrêtons d’écouter les pourriticards. Organisons-nous entre personnes soucieuses de garder leur intégrité physique et leur santé et résistons !


                            • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 09:07

                              Macron n’est pas un Jupitérien mais un Luciférien ...




                                  • alinea alinea 17 juillet 11:49

                                    Je suis absolument estomaquée du contenu de cet article ! Être contre, mais pas trop, être pour, mais pas trop, et dieu reconnaîtra les siens !


                                    • leypanou 17 juillet 13:42

                                      @alinea
                                      Salut.
                                      Qu’est ce que vous pensez de la réponse à J Castex du groupe parlementaire LFI à l’AN ? (ici si vous ne la connaissez pas).
                                      Avant les Régionales, un distributeur de tract pour C Autain à qui je disais que la manifestation contre l’extrême-droite la veille était inopportune et qu’il y a plus urgent à faire à savoir contrer la dictature sanitaire me répondait : « la vaccination est la seule solution de sortie de la crise sanitaire ».
                                      Je ne sais si cette idée est majoritaire dans ce milieu mais les fois où un représentant de LFI intervenait sur cette affaire de covid, c’était presque toujours à mon avis à coté de la plaque.


                                    • alinea alinea 17 juillet 13:57

                                      @leypanou
                                      J’ai eu du mal à lire jusqu’au bout !
                                      Je sais tout ça, depuis longtemps, enfin depuis plus d’un an ; nous avions été deux à écrire, et écrire encore aux députés FI, à téléphoner...
                                      qu’on ne me parle plus d’élection, à moins de miracles successifs, et même !


                                    • fabrice 17 juillet 12:39

                                      Le problème est que rien ne prouve que le passe sanitaire s’arrêtera ; combien de mesures temporaires ont été abandonnées ? Très peu en définitive.


                                      • babelouest babelouest 17 juillet 12:46

                                        Mon cher Caleb, nous serions presque d’accord, si de nombreux scientifiques éminents ne nous avaient averti que ce pseudo-vaccin (qui n’en est pas un la plupart du temps, mais un trucage génétique aléatoire) n’est pas efficace (au point que le gouvernement continue à exiger de tous des « gestes barrières » et autres contraintes), et est susceptible assez, donc trop souvent de séquelles plus ou moins graves, parfois mortelles. C’est au point que dans l’état actuel, les morts DU vaxxxin risquent d’être plus nombreux que les morts DU virus. D’où la pensée que, entre être vacciné ou pas, mieux vaut aujourd’hui ne pas l’être. Il s’agit bien du SRAS-CoV-2. Pas de la coqueluche.

                                        .

                                        Non, soyons clairs, tous, pour parler d’une seule voix : CE vaxxxin-là, nous n’en voulons pas. La lutte des personnes qui sont contre TOUS les vaccins relève d’une démarche toute différente, quoique tout aussi légitime. Je me permets de rappeler que le SEUL vaccin réellement sans danger est la Vaccine, cette inoculation comme l’avait fait Jenner d’un microbe bénin pour l’homme, pour provoquer la réaction adéquate du système immunitaire humain vis-à-vis de la variole. Pour les autres, rien en vaut une infection naturelle dans l’enfance, qui aidera à protéger toute la vie. C’est ainsi que j’ai eu une primo-infection bénigne de la tuberculose, qui m’a évité le BCG, et je m’en porte fort bien.


                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 juillet 15:13

                                          Sur ce sujet, analyse pertinente d’Eric Zemmour dans cette vidéo de 14 mm : source.


                                          @+ P@py



                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 juillet 15:35

                                            @Gilbert Spagnolo dit P@py
                                             
                                             Sans vouloir réfuter ce qu’il dit, bien au contraire, deux choses à propos de ce que dit Zemmour  :
                                             
                                            Au sujet du tétanos qui n’est pas contagieux, si la létalité qu’il confond avec la mortalité est importante, la mortalité était très faible aux temps où l’on ne connaissait pas l’hygiène. Aujourd’hui, plus personne ne meurt de tétanos, vaccinés ou pas. Une obligation de vaccination pour une maladie non contagieuse c’est de l’abus d’ignorance.
                                             
                                            « Une rapide enquête révèle que 97% des personnes ignorent la différence de signification entre létalité et mortalité. 80% des journalistes (scientifiques y compris) font régulièrement cette confusion, et presque 30% des médecins !  »
                                             
                                             
                                             La deuxième chose : « beaucoup de médecins ne veulent pas se faire vacciner par l’ARNm pour des raisons respectables. Il attendent un vaccin classique. » (Zemmour)
                                             
                                            Ma question : les vaccins classiques contiendraient-ils eux aussi les mêmes adjuvants, notamment le graphène, ces nanoparticules qui possèdent la curieuse et effrayante propriété de s’agglomérer en structures ?
                                             
                                            Des structures dont on peut se demander quelles en sont les propriétés qui semblent n’avoir rien à faire en tant qu’adjuvants, vu que les tiges utilisées pour les tests PCR sont imprégnées de ces particules redoutables.


                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 juillet 15:49

                                            @Francis, agnotologue

                                            En France de 2012 à 2021 le tétanos à causé lamort de 8 personnes. sources.



                                            @+ P@py


                                          • Xenozoid Xenozoid 17 juillet 15:52

                                            @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                            Les impacts de foudre en France
                                            La foudre est dangeureuse ; elle frappe chaque année 100 à 300 personnes pour une quinzaine de morts. Les éclairs sont à la cause de 8 à 15 morts par an, de 20 000 animaux foudroyés, de 15 000 incendies et de centaines de millions d’euros de dégâts matériels.

                                          • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 16:08

                                            @Xenozoid

                                             ça me rappelle les impact de foutre de DSK, Griveaux, Darmanin pour ne citer que les plus connus ...


                                          • Xenozoid Xenozoid 17 juillet 16:13

                                            @zygzornifle

                                            ils ont tous eu besoin d’un test adn,sauf grivaux..joke


                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 juillet 07:53

                                            @Gilbert Spagnolo dit P@py
                                             
                                            le germe de tétanos est retrouvé avec une fréquence particulière dans le sol des écuries ou dans les sols souillés par du crottin de cheval. Environ 500 000 personnes par an sont atteintes du tétanos dans le monde, dont moins de 10 cas par an en France.
                                             


                                          • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 16:06
                                            En l’an 37 Macron fit tuer sur ses ordres le petit-fils de Tibère et bien d’autres membres de la famille impériale que le règne précédent avait épargnés, ainsi qu’un grand nombre de dignitaires que Caligula voyait comme de potentiels obstacles à son pouvoir absolu.

                                            En 38, seulement un an après son avènement, Caligula remplaça son préfet Macron et le chassa de Rome. Alors que Macron et son épouse (dont Caligula s’était lassé) s’apprêtaient à embarquer pour l’Égypte où ils comptaient se retirer, une soldatesque envoyée par Caligula les intercepta. Emmenés dans un lieu secret, ils auraient été exécutés ou contraints à se suicider. Selon certains historiens, le corps de l’ancien numéro deux de l’Empire aurait été jeté en mer.

                                            Ainsi périt l’ambitieux Macron


                                            • Ils sont tous derrières Macron

                                              LR UDI Agir en semble LREM MODEM RN

                                              PCF PS EELV LFI

                                              Lutte ouvrière

                                              M R

                                              M D

                                              Debout la France

                                              Action Française.........etc ,,,

                                              donc les français qui veulent ardemment lutter contre Macron, le gouv.fr et tous les autres.

                                              La collusion étant quasi totale .

                                              IL N’Y A QU’UNE SOLUTION, Pratiquer « LA POLITIQUE de la terre brûlée  »............

                                              A vos chiffons d’essence, à vos brûlots improvisés ....  ! Mais pas que .


                                              • Claude Courty Claude Courty 17 juillet 18:41

                                                Que ceux qui hurlent à la dictature conçoivent que si tel était le cas, nous serions dispensés de leurs âneries, rassemblements, défilés, réseaux et autres lieux d’expression « révolutionnaires » y étant interdits ou censurés.

                                                Imaginons le désastre sanitaire, si les réseaux sociaux avaient existé à l’époque où a été mis au point et instauré le BCG, bien que l’obligation de ce vaccin ait disparue en raison de son efficacité, qui a conduit à l’éradication (non sans risque de retour) de la tuberculose. sans parler de la polio, de la variole, du paludisme…

                                                La vaccination a amplement démontré qu’elle protège contre de nombreuses maladies contagieuses, mais les « antivax » l’ignorent ou le nient, par stupidité politicienne.


                                                • sirocco sirocco 17 juillet 19:05

                                                  @Claude Courty 

                                                  Vous confondez (intentionnellement) vaccination traditionnelle et manipulation génique.


                                                • @Claude Courty

                                                  2020 : Vous êtes complotiste si vous affirmez qu’il y aura un pass sanitaire et le vaccin obligatoire .

                                                  2021 : Vous êtes complotiste si vous êtes contre le pass sanitaire et le vaccin obligatoire


                                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 juillet 13:15

                                                  @sirocco,
                                                   
                                                  Claude Courty confond également dictature fasciste et dictature et dictature libérale.
                                                   
                                                  « Il y aura dans un avenir proche, une méthode pharmacologique pour faire aimer aux gens leur servitude, et produire une dictature sans larmes, pour ainsi dire produire une sorte de camp de concentration indolore pour des sociétés entières, afin que les libertés qui seront retirées ne seront pas perçues comme une perte, mais un gain, car les gens seront distraits de tout désir de se rebeller par la propagande ou le lavage de cerveau, ou le lavage de cerveau renforcé par des méthodes pharmacologiques. Et cela semble être la révolution finale »


                                                  Aldous Huxley, complotiste


                                                • 2020 : Vous êtes complotiste si vous affirmez qu’il y aura un pass sanitaire et le vaccin obligatoire .

                                                  2021 : Vous êtes complotiste si vous êtes contre le pass sanitaire et le vaccin obligatoire


                                                  • « Les médias non indépendants sont au service de l’Etat et ne jouent plus leur rôle » Eric Verhaeghe

                                                    https://videos.francesoir.fr/?mediaId=51a099db-2b29-444d-b092-d19bc76ee718


                                                    • Abolab 18 juillet 12:40

                                                      “There will be, in the next generation or so, a pharmacological method of making people love their servitude, and producing dictatorship without tears, so to speak, producing a kind of painless concentration camp for entire societies, so that people will in fact have their liberties taken away from them, but will rather enjoy it, because they will be distracted from any desire to rebel by propaganda or brainwashing, or brainwashing enhanced by pharmacological methods. And this seems to be the final revolution.”

                                                      (Aldous Huxley, Tavistock Group, California Medical School, 1961)


                                                      • Xenozoid Xenozoid 18 juillet 13:06

                                                        @Abolab

                                                        Brave New World author Aldous Huxley came to Berkeley (his son’s alma mater) in 1962 and delivered a speech on campus entitled “The Ultimate Revolution.” It ended as follows : “Our business is to be aware of what is happening, and then to use our imagination to see what might happen, how this might be abused, and then, if possible, to see that the enormous powers which we now possess thanks to these scientific and technological advances be used for the benefit of human beings and not for their degradation.”

                                                        Aldous Huxley, author of ’Brave New World’, gives his speech « The Ultimate Revolution » at Cal Berkeley, 1962



                                                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 juillet 13:07

                                                        @Abolab
                                                         
                                                         Aldous Huxley, un sacré complotiste !
                                                         
                                                         » Il y aura, dans la prochaine génération environ, une méthode pharmacologique pour faire aimer aux gens leur servitude, et produire une dictature sans larmes, pour ainsi dire produire une sorte de camp de concentration indolore pour des sociétés entières, afin que les libertés qui seront retirées ne seront pas perçues comme une perte, mais un gain, car les gens seront distraits de tout désir de se rebeller par la propagande ou le lavage de cerveau, ou le lavage de cerveau renforcé par des méthodes pharmacologiques. Et cela semble être la révolution finale »
                                                         
                                                        Cf. les masques dans la rue : la perte de la liberté de respirer librement au grand air est devenue pour nombre de gens un droit aujourd’hui à se masquer dans l’espace public.


                                                      • Clocel Clocel 18 juillet 12:44

                                                        "toutes les caractéristiques phénoménologiques de la dérive totalitaire sont bel et bien là : déformation et instrumentalisation de la science et des données, pensée unique, désinformation médiatique et presse partisane, répression des opinions divergentes (même sensées ou pertinentes), prohibition de certaines hypothèses scientifiques, étiquetage et stigmatisation des sceptiques ou dissidents, appel à la haine, transgressions de l’éthique et du droit, atteintes aux droits constitutionnels et aux libertés fondamentales, personnelles et publiques…"

                                                        Texte complet ici... Récupéré sur un des liens des Moutons enragés...




                                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 juillet 08:01
                                                              19 juillet 07:59

                                                              @Samson
                                                               

                                                              « Vous ne pouvez pas avoir les mêmes droits parce que vous n’avez pas les mêmes devoirs. Je n’appelle pas ça priver quelqu’un de sa liberté. C’est simplement rappeler que dans une Nation, la liberté suppose des devoirs. » Macron
                                                               
                                                              Quel sophisme ! Quel amalgame ! Quel terrorisme de la pensée ! Cet argument est un crachat empoisonné sur la République. Et ce type en est le président ! Quelle aberration !
                                                               
                                                              Je suis convaincu que mon devoir est de protéger les autres, et je le respecte autant que quiconque : mais je le fais selon mes convictions, mes valeurs et mon hygiène de vie qui vise avant tout à préserver mon système immunitaire naturel, mon bien le plus précieux auquel je dois d’être encore là..
                                                               
                                                              En l’occurrence je suis convaincu que le vaccin actuel est un remède pire que le mal, et personne n’a pu me démontrer le contraire.Je dis non au remplacement de mon système immunitaire naturel par un système immunitaire industriel

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité