• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dien Bien Phu ne répond plus. L’Indo ne répond plus …

Dien Bien Phu ne répond plus. L’Indo ne répond plus …

Gabrielle, Béatrice, Dominique, Eliane, Anne-Marie, Huguette, Claudine, Françoise, Eliane, Junon, Epervier et enfin Isabelle.

Ces prénoms s’égrènent dans le tourbillon de l’histoire de la guerre d’Indochine, ils sonnent comme le tintement de la mitraille dans la tête de ceux qui sont revenus de la cuvette.

Maudite cuvette de Diên Biên Phu où l’héroïsme n’a rien pu faire face au nombre et, malheureusement, la cécité du commandement. Langlais, Bigeard, Bréchignac, Tourret, Bottela, Gaucher, Guiraud, la liste est encore longue et je ne peux citer tous les héros de cette bataille car je devrais citer la quasi-totalité de tous ceux qui se retrouvèrent dans cet enfer et qui pour beaucoup laisseront leur vie dans le cloaque des tranchées ou bien dans les camps de la mort communistes.

Aujourd’hui qui se souvient ? Qui est là pour honorer la mémoire de ces gosses de dix-huit ans morts sur Eliane ou bien traumatisés par un salaud comme Boudarel ? Qui est là pour se souvenir de tous ces Annamites et Thaïs, et autres que nous avons abandonnés et qui pour certains payent encore aujourd’hui leur fidélité à la France ? Pas grand monde, notamment chez nos dirigeants, car pour beaucoup l’ignorance domine, une ignorance crasse qui veut faire de la guerre d’Indochine l’aventure d’une poignée de coloniaux que l’on retrouvera putschistes quelques années plus tard en Algérie. Heureusement aujourd’hui le cercle, de plus en plus restreint, des anciens d’Indo, les anciens combattants et certains patriotes, ceux qui n’oublient pas leur Histoire, sont présents.

Mais au-delà de Diên Biên Phu, au-delà de l’histoire écrite et falsifiée par certains, c’est à tous les combattants d’Indochine que je pense aujourd’hui. A ces hommes, et à ces femmes, valeureux, dignes et intègres qui se sont battus et pour beaucoup qui sont tombés en ces terres lointaines. Venus de France ou bien d’Europe, d’Afrique du nord ou de l’Afrique noire mais aussi autochtones, annamites, cambodgiens, laotiens ou bien issus des différentes ethnies peuplant les Hauts Plateaux ou les montagnes du Tonkin. Ils ont lutté sans jamais faiblir, dans la boue des rizières, dans l’enfer de la RC4, dans les deltas du Mékong ou du Fleuve Rouge, sur les Hauts Plateaux ou bien dans la jungle du Laos.

De victoires éclatantes en désastres glorieux, de Vinh-Yen à Diên Biên Phu, de l’euphorie de Tu-lé à l’horreur des camps de rééducation, ils n’ont pas failli à la tradition d’honneur et de bravoure de nos armées. Comme l’a écrit un observateur présent lors des obsèques de Bernard de Lattre de Tassigny, tombé à Ninh Binh en 1951, « le meilleur sang de la France coulait en Indochine et son peuple ne le reconnaissait pas. Avec le lieutenant Bernard de Lattre, les morts anonymes des rizières ont eu droit aux larmes de la France ».

Aujourd’hui si les larmes n’ont pas tout à fait séché, l’admiration demeure.


Moyenne des avis sur cet article :  1.77/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 mai 2020 15:20

    erreur de rubrique : ce n’est pas une « tribune libre » mais un « pastiche » 


    • David Saforcada David Saforcada 11 mai 2020 15:39

      @Séraphin Lampion un pastiche ? 


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 mai 2020 16:22

      @David Saforcada

      plutôt un 51, si vous avez !


    • David Saforcada David Saforcada 11 mai 2020 16:25

      @Séraphin Lampion non j’ai du 12,7 ou du 7,62 


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 11 mai 2020 19:37

      @David Saforcada
      Le 7,62 c’est du calibre OTAN, en France c’était du 7,5mm !
      .
      Mais j’ai aimé votre article. Ne pas oublier ceux qui ont donné leur vie pour une cause.


    • Ouallonsnous ? 12 mai 2020 01:04

      @Michael Gulaputih

      Oui, mais ont leur a menti, car cette cause était celle du colonialisme !!!


    • phan 12 mai 2020 07:47
      @Cadoudal
      c’est en France qu’il faut regarder, c’est la misère qui est en France qu’il faut soulager..

      Une vidéo pour celui qui crache sur les immigrés et un petit discours pour fêter le premier mai au fond de l’oubli.

    • phan 12 mai 2020 22:59

      @Cadoudal

      L’amiral Georges Thierry d’Argenlieu, le moine-soldat du général de Gaulle, aurait déclenché la guerre d’Indochine en torpillant les efforts du général Leclerc en faveur d’une solution négociée avec Hô Chi Minh. Le Général Leclerc est né, a vécu et est mort en militaire.

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 mai 2020 23:36

      @phan. Oui enfin, Argenlieu appliquait les instructions de Charles de Gaulle, qui hélas fut le véritable chef de ces réflexes coloniaux.


    • phan 13 mai 2020 14:57

      @Cadoudal
      et le breton d’origine sénégalaise va finir sa vie dans un ehpad sodomisé par un aide soignant congolais, mdr ...


    • phan 13 mai 2020 16:49

      @Cadoudal
      et le breton d’origine sénégalaise va finir sa vie à Coconut Hotel (Île de Phu Quôc) pour pédophilie à la con bandit, lol sur la commode ... 


    • Emile Mourey Emile Mourey 11 mai 2020 16:19

      Merci pour cet article courageux.


      • agent ananas agent ananas 11 mai 2020 16:52

        Ces français morts au Vietnam le sont pour rien, pour des intérêts supérieurs à la patrie, tout comme les GI’s américains 20 ans plus tard.

        Ils n’avaient aucune chance contre un peuple voulant retrouver leur dignité et liberté.

        Espérons que les français sauront s’inspirer de cet exemple s’ils ne veulent pas abdiquer à la dictature post-confinement qui se profile sournoisement.

        PS : Dien Bien Phu n’offre plus aucun intérêt après 2 jours et demi de mini van depuis Vientiane. Si la route est moins spectaculaire que l’himalayenne Pokara-Kathmandu, la traversée de la chaîne Annamitique est bien plus excitante, notamment entre Phonsavan et Sam Nuea et le retour via Muang Xai.

        A ne pas faire pendant la saison des pluies : glissements de terrain, embourbements, humidité, etc ...


        • raymond 11 mai 2020 18:05

          Merci, un ami de mes parents a connu ce chaudron, son parcours : 2eme DB Strasbourg puis entrée en Allemagne ( contre l’avis des américains ) et arrivée à Berchtesgaden, entrée dans le Légion puis Indochine, ce sont des personnages « hors normes »


          • DACH 11 mai 2020 18:57

            Jean Llartéguy et le prince Jean.... De Lattre de Tassigny. Le premier a décrit de l’intérieur, le deuxième savait comment vaincre militairement et politiquement. Merci à l’auteur de cette rédaction.


            • OMAR 11 mai 2020 22:16

              Omar9

              .

              Bonsoir @D. Saforcada :"A ces hommes, et à ces femmes, valeureux, dignes et intègres qui se sont battus et pour beaucoup qui sont tombés en ces terres lointaines".

              .

              Je ne mettrai jamais en doute l’honneur et la bravoure de ces soldats.

              .

              Par contre, pour qui et pourquoi ces soldats se sont-ils battus ?


              • xana 12 mai 2020 00:10

                @Cadoudal

                L’honneur... Ce n’est pas une question de codes.
                C’est une question de justice et d’honnêteté.

                Quand l’armée Française torturait les maquisards en Indochine ou en Algérie, on n’avait pas le droit de le dire « pour ne pas déshonorer l’Armée ». C’est l’Armée qui s’est déshonorée toute seule, et elle est encore marquée par sa propre infâmie. Elle s’est déshonorée aussi en servant les intérêts des ordures qui nous gouvernent, et elle a ainsi perdu son honneur tout neuf, celui de la Libération. Elle a combattu pour maintenir des pays entiers dans la dépendance et la soumission. De nos jours encore que fait-elle en Afrique ? Elle garantit l’accès aux minerais pour quelques grands groupes, français ou internationaux. Au détriment des populations locales. L’armée des Blancs, qui tire sur les non-blancs.

                L’abandon de l’honneur n’est pas dû à ceux qui s’opposent aux saloperies que notre armée commet.

                L’honneur de l’Armée est de défendre le pays en cas d« agression, mais certainement pas de »casser du nègre" pour le compte des planteurs de caoutchouc ou des fabricants de batteries...


              • OMAR 12 mai 2020 02:06

                Omar9
                .
                @Cadoudalle-de-sol !« Pour l’Honneur »
                .
                Oh surtout pas toi.
                .
                Toi pour qui l’honneur consiste à racler les poubelles des faits-divers désobligeants ou infamant les français d’origine afro-musulmane, spécialement les algériens pour en faire ton fonds de culture.
                .
                Pas toi qui n’a jamais porté la tenue kakie, sauf derrière un PC, et encore.
                .
                L’Honneur de l’Armée française c’est des hommes, des chevaliers à l’image du général J. P. de la Bollardière
                https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-12-septembre-2019


              • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») CylonCyrusDeconfinated 12 mai 2020 03:18

                @Cadoudal

                plutot que des hermite , un seu acete
                12 herbe aromatique 
                ainsi naki le vinaigre des 4 volt eur
                cf paracelse


              • OMAR 12 mai 2020 12:22

                Omar9
                .
                @Cadoudalle-de-sol
                .
                Des Ahcène Mahiouz SS ? Très probable, sauf qu’à l’époque, ils étaient ... français.
                .
                Tout comme le Gouvernement de Vichy qui lui, c’est une certitude, était collaborateurs..
                .
                Alors, regarde ta bosse qui à pour nom : Petain, Darlan, Bousquet, Papon, Abel Bonnard et des centaines de milliers d’autres.
                .
                Et si tu as encore des doutes, fais un tour dans le maquis du Vercors et demande ce qu’à fait la Milice française, dont tu es un digne descendant...
                .
                Puis passe Oradour-sur-Glane, pour glorifier ce que le détachement du 1er bataillon du 4e régiment de Panzergrenadier «  Der Führer » appartenant à la Panzerdivision « Das Reich » de la Waffen-SS et constitué de français comme toi, à commis envers d’autres vrais et purs français.
                .
                Pauvre type...


              • dimitrius 12 mai 2020 17:18

                @OMAR
                Parce que toi tu l’as porté l’uniforme français  ?? Donnes nous le nom de ton régiment et ta classe siouplait.


              • OMAR 13 mai 2020 16:00

                Omar9
                .
                @détritus
                .
                Je ne parlerai qu’en présence de ta gégène....


              • mmbbb 11 mai 2020 22:27

                Vous oubliez le génial general francais a l initiative de Dien Ben Phu , Henri Navare , un surdoué comme Gamelin . Décidément , depuis 40 , l armee francaise c est raclée sur raclée . L ennemi est tranquille , il passe la ou les généraux sortis de St Cyr, n ont pas prévu ou eventuellement évalué la stratégie de cet ennemi . 

                Giap fut fort , les indochinois une armée de fourmis aides par les communistes chinois dont l action fut méprisee par les generaux . Une guerre asymétrique non prévue . Cette cuvette idéale , pour mettre a bas l armee francaise pouisqu au bout de quelques jours les pistes d atterissage furent detruites , Les parachutages qui suivirent de haut , incertains , tombèrent entre les mains du Vietcong . Une défaite assurée tant la mitraille furent intense lorsque les canons tonnèrent .

                un grand stratège ce Navare qui sacrifie ces jeunes francais 

                Quant à cette guerre , il y a eu un reportage en quatre volets diffusés sur ARTE en 2019. Si cette bataille sonna le glas de la france , ce reportage montrait la dynamique historique et les Francais avaient dû mal a admettre que le sens de l histoire avait tourné . La colonisation etait une doctrine du XIX siecle, au XX siecle ce fut l émancipaction de ces peuples qui les portèrent . Il est evident que la France a paye un lourd tribut economique et social dans ces guerres alors que l Allemagne se redressait a grand pas . Par ailleurs les pays colonisés n admettait plus la tutelle francaise , pays qui avait perdu contre l Allemagne .

                une bataille pour rien , une defaite cuisante qui provoqua le debut de la fin de la 4eme .

                Les américains prirent le relais alors qu ils avaient deja pris part indirectement a ce conflit en aidant mlilitairement les francais .

                Je me souviens de cette guerre comme celle d algerie La guerre d Indochine , indirectement puisqu adolescent , j ai connu un de ces types dont la famille l avait force a entrer dans l armee afin de le corriger , Il se suicidait a l alcool et tout le monde feignait de ne pas voir l origine de ses maux . Comme souvent ses soldats revenus se heurtaient a l incomprehension et ne disaient rien Le pire etait de se faire injurier lorsque l on emettait une opinion négative Ces guerres coloniales ne defendait pas la liberte comme en 40, les objetifs etaient de faire perdurer un empire qui comme l empire britannique etait voue a a disparaitre .

                En parallèle , comme ce légionnaire ayant perdu sa vie au MALI , un bourbier dans lequel la France a su se mettre et dont je vois mal les objectifs 


                • JC_Lavau JC_Lavau 11 mai 2020 22:50

                  @mmbbb. Engagé comme interprête sur un aviso, Bernard Moitessier s’est vite aperçu que dans cette guerre fratricide, ce pays qui avait été le sien ne serait plus jamais le sien.


                • xana 11 mai 2020 23:12

                  Ces soldats ont certainement montré du courage pour repousser l’ennemi, mais qui ne l’aurait pas fait ? Personne ne désire mourir ou devenir captif d’un peuple que l’on avait méprisé. Je ne trouve pas qu’il y ait gloire à cela, puisqu’il faut tirer sur des gens qui défendent leur pays et leur liberté.

                  Les seuls pour lesquels j’ai de l’admiration, ce sont ces paysans, ouvriers, coolies qui ont pris le maquis pour libérer leur pays, sachant fort bien que la mort sera au rendez-vous pour la plupart d"entre eux. La mort, la torture, l’exécution de leurs proches. Cela a été vrai pour nos propres partisans, et cela l’a été aussi pour les niaqués et les fellouzes. Eux ont été grands. Les soldats des troupes d’occupation peuvent s’être comporté parfois bravement, mais au final ce sont tous des salauds d’oppresseurs.


                  • Emmanuel Glais 11 mai 2020 23:26

                    Aucune admiration, seulement de la pitié pour les malheureux qu’on a emmené et qui ont tué ou se sont fait tuer sans haine. Et une grande tâche sur le drapeau tricolore. Souvenons-nous aussi d’un autre 11 mai franco-vietnamien.

                    11 mai 1951 : massacre de Cam Ly. 20 prisonniers politiques vietnamiens sont fusillés à Dalat, en représailles au meurtre de Victor Haasz, métis et fonctionnaire de la Sûreté fédérale, tué en tentant de fuir à une prise d’otage. Les vietnamiens voulaient l’échanger contre des prisonniers. 3 heures après, la vingtaine de prisonniers vietnamiens sont embarqués vers Cam Ly pour être exécuté. Nguyen Thi Lang survit miraculeusement, s’enfuyant avec 9 balles dans la peau. L’indignation est générale au Vietnam, jusqu’à la reine Nam Phuong. Henri Jumeau, chef de la police à Dalat est brièvement sanctionné. En France le Parti Communiste s’indigne.

                    http://indochine.uqam.ca/fr/le-dictionnaire/203-cam-ly-massacre.htm


                    • jymb 12 mai 2020 13:31

                      @Emmanuel Glais
                      C’est vrai que les prisonniers francais aprés Dien Bien Phu ont été, eux, particulièrement bien traités 
                      je cite : http://www.anapi.asso.fr/

                      « Les prisonniers du Viet Minh devenus des matériaux de propagande, devaient, selon les lieux, les époques et les circonstances, servir ou mourir. Ce système savamment mis en place se traduit par une effroyable hécatombe. Quelques chiffres traduisent dans leur brutalité l’horreur à laquelle on était parvenu. Le taux moyen de mortalité dans les camps vietminh de 1946 à 1954 fut de plus de 60 %. Lorsque l’on rentre dans le détail, les constatations sont parfois ahurissantes. Sur les mille neuf cents prisonniers des camps 2, 4 et 5 qui furent capturés sur la RC 4 entre septembre et octobre 1950, seulement trente-deux survivants regagnèrent le camp N° 1 en août 1952. Le taux de mortalité fut donc de plus de 90%. Il s’agit dès lors ici d’extermination rapide.

                      Un peu plus de dix mille hommes furent faits prisonniers à Dien Bien Phû. Après de très durs combats, le commandement vietminh organisa pour eux une “marche de la mort” pour regagner les camps. En quatre mois de captivité, le taux de mortalité fut de plus de 70%. N’oublions pas que ce mépris de la vie humaine conduisit à la fin de la deuxième guerre mondiale les officiers japonais responsables de la marche de la mort des Philippines à la condamnation pour crime de guerre et à la pendaison.

                      Pendant toute la guerre d’Indochine, la Croix-Rouge ne reçut jamais l’autorisation de visiter les camps et les médecins prisonniers furent, sauf de très rares exceptions, interdits de pratique, et regroupés au camp des officiers.

                      Les prisonniers libérés revenaient épuisés, dans un état squelettique. La plupart durent être hospitalisés et leur vision évoquait celle des retours des camps de concentration.  »

                      Certains commentaires de cet article Avox sont tout bonnement répugnants. Boudarel a eu visiblement une descendance. 


                    • JC_Lavau JC_Lavau 12 mai 2020 14:26

                      @jymb. Il est préférable d’écouter Bigeard lui-même. Il expliqua à ses hommes que jamais le Vietminh n’avait prévu faire une si énorme quantité de prisonniers, ni n’avait été organisé pour y faire face. Il expliqua « Les Viet ne nous tueront pas, mais c’est tout ce qu’on peut attendre d’eux », et comment faire attention à leurs petites personnes, pour ne pas choper de parasites pendant la marche. Ne pas boire d’eau courante, mais seulement celle de mares ensoleillées. Etc.



                    • jymb 12 mai 2020 19:33

                      @jymb

                      Je félicite les moinsseurs de cetexte-témoignage qui visiblement se pâment en lisant ce que leurs compatriotes ont subit...pas de limite dans l’abject 


                    • phan 12 mai 2020 22:09

                      @jymb

                      Poulo Condor : Sous ces grilles, des hommes en cage

                      Des milliers de révolutionnaires et de résistants à la colonisation ont été détenus à Poulo Condor, comme Pham Van Dong, (qui deviendra le premier Président du Vietnam réunifié), Lê Duân (qui sera dirigeant du parti communiste des années ’60-70), Lê Duc Tho (futur négociateur des Accords de Genève) et l’épouse du général Giáp (morte en prison en 1941). Nombreux sont ceux qui y trouvèrent la mort, victimes des mauvais traitements ou exécutés comme la célèbre Vo Thi Sau, fusillée le 23 janvier 1952, à l’âge de 19 ans, pour l’exécution de deux compatriotes collaborateurs, ou Lê Hông Phong, qui dirigeait du parti communiste indochinois dans les années ’30, mort à Poulo-Condor en 1942. Au total, 20.000 bagnards sont morts à Poulo-Condor.

                      Tandis que la prison Coconut sur lîle de Phu Quôc c’est une autre histoire ...

                    • julius 1ER 12 mai 2020 09:10

                      Maudite cuvette de Diên Biên Phu où l’héroïsme n’a rien pu faire face au nombre et, malheureusement, la cécité du commandement.

                      @l’auteur,

                      parceque vous en êtes encore là ????

                      l’héroïsme ou la cécité ??? mais qu’avez-vous appris depuis Dien Bien Phu ???

                      n’avez-vous rien appris ??? que même si l’on gagne une bataille ,on ne gagne pas forcément une guerre et que si l’on gagne une guerre .... on ne gagne pas forcément la Paix ?????

                      pour être plus clair, même si l’armée française avait gagné à Dien bien phu elle se serait enlisée en Indochine car le pays exsangue après WW2 sans l’aide américaine aurait sombré en Indochine !!!!!

                      savez-vous au moins que l’essentiel du Plan Marshall a servi en France aux guerres de décolonisation .... et pour quels résultats je vous prie ????

                      l’Allemagne complètement détruite en 1945 a bénéficié d’une aide moindre que la France et s’est retrouvée avec 1 mark qui cotait presque 3 francs à l’orée des années 70 .... vous pensez que c’est dû au hasard ou bien au mauvais usage de l’aide financière américaine ?????

                      alors au lieu de vous lamenter sur l’Empire perdu, essayer de vous imaginer ce que l’on aurait pu faire face à la Chine simplement en créant un partenariat privilégié avec le Vietnam..... car c’était une autre possibilité.... pas celle décidée par le militarisme français avec D’Argenlieu en tête, mais celle du bon sens et de la géo-stratégie digne d’être en phase avec Lao-tseu ou Confucius et pas avec le militarisme américain qui a pris le relais dans une guerre aussi inutile que coûteuse ....

                      et encore une fois pour quel résultat ???? abandonner en 1975 les pauvres vietnamiens qui avaient crû au « miracle » américain comme les « harkis » dans une autre guerre avaient crû au miracle français ......

                      vous parlez de commémoration mais est-ce que les commémorations riment -elles avec raison ???? et est ce que les commémorations ,tout comme les commissions .....Dixit Clémenceau ... ne sont -elles pas faîtes uniquement pour enterrer les problèmes pas pour les analyser et et éviter ainsi de refaire les mêmes erreurs !!!!


                      • keiser keiser 12 mai 2020 11:44

                        @julius 1ER

                        « et éviter ainsi de refaire les mêmes erreurs »

                        C’est pour cela qu’une fois qu’ils ont eu fini au Vietnam, ils sont vite reparti en Algérie pour recommencer. smiley


                      • julius 1ER 12 mai 2020 17:56

                        @keiser
                        et l’auteur de l’article 66 ans après n’a encore rien compris au fait que l’auto détermination des peuples était en marche... c’est pathétique !!!!


                      • keiser keiser 12 mai 2020 09:35

                        Une journaliste avait accompagné une visite protocolaire pendant l’aménagement du camp.

                        Elle avait posé la question : à savoir ce qu’il ferait si artillerie de Giap leur tirerait dessus en tir plongeant. 

                        Un gradé lui répondit, « ah mais madame, cela ne se fait pas. »

                        Voila l’état d’esprit de ces généraux qui ne pensait même pas possible que des viet puissent installer des canons au dessus du camp.

                        Sacrifice inutile avec la bénédiction de l’oncle Sam.

                        Le film de Shoendoerffer est remarquable.



                          • QAmonBra QAmonBra 12 mai 2020 14:14

                            Merci @ l’auteur pour le partage.

                            (. . .)

                            "C’était pour partir à la guerre
                            C’était pour finir à la guerre
                            Aux ordres de quelque sabreur
                            Qui exigeait du bout des lèvres
                            Qu’ils aillent ouvrir au champ d’horreur
                            Leurs vingt ans qui n’avaient pu naître
                            Et ils mouraient à pleine peur
                            Tout miséreux oui not’bon Maître
                            Couverts de prèles oui not’Monsieur (*)

                            Demandez-vous belle jeunesse
                            Le temps de l’ombre d’un souv’nir
                            Le temps de souffle d’un soupir

                            Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?"

                            (. . .)

                            Contrairement à ce qu’ils croyaient, les jeunes hommes à peine sortis de l’adolescence ayant combattu en Indochine, sont morts nullement pour la Patrie mais à cause du fanatisme idéologique (colonialisme) des dirigeants de l’époque, de la vanité et la stupidité des habituels traineurs de sabre de l’armée française et, entre autres et surtout, pour le caoutchouc des hévéas de la famille Michelin, face à des combattant(e)s, aussi jeunes qu’eux, luttant pour libérer leur terre ancestrale d’un joug étranger !

                            Ce qui n’empêchera pas une partie des survivants français de cette sanglante et, pour la France, inutile boucherie, souvent revanchards enragés, de recommencer encore plus indignement en Algérie car, colonialisme oblige, des officiers supérieurs de l’intelligence et de la trempe du Général Jacques Pâris de Bollardière, ça ne courait pas les rangs de la grande muette à cette époque et je crains que, malgré la fin de l’empire colonial, cela soit toujours le cas, sinon il faudra m’expliquer ce que font nos militaires dans notre ex colonie française de Syrie, sans l’autorisation de son légitime gouvernement, quand certains d’entre eux ne viennent pas grossir les rangs des terroristes. . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité