• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dimanche 16 octobre, je voterai contre Martine Aubry

Dimanche 16 octobre, je voterai contre Martine Aubry

Remarque préliminaire : je n'ai pas intitulé ce post :" Moi, dimanche 16 octobre, je voterai avec enthousiasme pour François Hollande".

Car en fait rien ne les différencie sur le plan idéologique. D'abord, comme l'écrit Laurent Maudit dans Mediapart (12 octobre 2012)," tous les deux sont des enfants de Jacques Delors. Martine Aubry au sens propre. Et François Hollande au sens figuré, puisqu'il a longtemps animé le club Témoins, défendant en matière de politique économique les convictions tempérées et libérales de l'ex-président de la Commission européenne". Ensuite tous les deux ont été parmi les principaux lieutenants de Lionel Jospin de 1997 à 2002.

 Martine Aubry : plus d'expérience ministérielle que François Hollande ?

 Martine Aubry devrait faire preuve d'un peu plus de retenue, lorsqu'elle rabâche sans cesse, qu'elle a été numéro 2 du gouvernement Jospin. Elle partage, davantage que son concurrent, la lourde responsabilité dans les dérives libérales que la gauche a alors connues et qui ontconduit au retentissant échec de 2002 - Petit rappel pour ceux qui auraient oublié : La soirée du 21 avril 2002 en vidéos.

 Martine Aubry : plus "à gauche" que François Hollande ?

 Les différences programmatiques sur les banques, sur la mondialisation, sur l'économie n'apparaissent qu'à la marge

Certes l'amie d'Alain Minc a visiblement durci sa position : elle se veut la représentante de la "gauche dure". On ne peut toutefois pas s'empêcher de penser qu'il y a encore six mois, elle s'apprêtait à suivre sans broncher les recettes ultra-libérales de DSK !

 Martine Aubry : plus "cohérente" que François Hollande ?

 Sur l'école, qui sera un de thèmes majeurs de la présidentielle, par ex., le débat de mercredi dernier fut assez confus.

Pour Hollande, création de 60 000 postes sur cinq ans, redoublement interdit (ridicule !)

Pour Aubry, si on a bien compris, il y aura bien quelques créations de postes, mais elle propose in fine de "déshabiller Pierre pour habiller Paul", c.à.d. gonfler les effectifs, sans création de postes d'enseignants, dans les établissements "normaux", pour en réaffecter le surplus restant dans les établissements "difficiles". Parions que les parents de la classe moyenne (enjeu de la prochaine élection présidentielle) vont être très attentifs à la composition des classes : la tentation du privé sera d'autant plus forte que les Lycées et Collèges des centres villes seront surpeuplés. Drôle de cohérence ...

 Qu'en est-il de la "laïcité à la française" ?

 Sur la laïcité, problème qui touche de plus en plus les banlieues (cf. site Internet de l'enquête dirigée par Gilles Kepel), François Hollande, lors du débat, n'en a prononcé le mot qu'une seule fois. Martine Aubry, pour cause, n'en a pas parlé du tout. La maire de Lille a, en effet une conception bien particulière de la "laïcité à la française". Elle est très proche sur ce sujet d'Éva Joly ou de Nicolas Sarkozy - qui prônent, l'une, une "laïcité plurielle", l'autre, une "laïcité positive" (voir : LA LAÏCITÉ : ENCORE UNE VALEUR DE GAUCHE ? ou Élisabeth Badinter déplorant, dans un entretien accordé au journal Le Monde des religions qu'en-dehors de "Marine Le Pen plus personne ne défende la laïcité").

La maire de Lille, qui ne cache pas son empathie pour Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille Sud, président de la Ligue Islamique du Nord, et un des meneurs de l'UOIF (Amar Lasfar et Martine Aubry), préfère esquiver le sujet.

 Martine Aubry : "meilleure candidate" que François Hollande contre Sarkozy ?

 Il ne faut pas oublier que la véritable élection aura lieu dans six mois. Lequel des deux postulants socialistes semble le plus à même de battre Sarkozy en 2012 ?

Une candidate de la "gauche dure", clivante, cassante et ressemblant à l'actuel titulaire de la magistrature suprême ?

Ou un homme, calme et pondéré, un peu "mou" , l'exact contraire de Sarkozy, cherchant inlassablement à rassembler ? Car, il sait que l'électorat français est majoritairement de droite : effrayer le centre modéré, écœuré par le sarkozysme, serait improductif.

D'ailleurs, l'Élysée ne se trompe pas : L'UMP concentre ses attaques sur François Hollande, le candidat du "rien" (Titre du Monde du 13 octobre 2011)

 Ceux qui croient que le chemin de la victoire au printemps prochain sera parsemé de roses se trompent lourdement. Le président sortant aura à sa disposition, lors de la campagne présidentielle, en plus de l'argent des riches, tout l'appareil de l'état.

Pour moi, je choisirai donc dimanche prochain, sans enthousiasme mais avec lucidité, celui qui a le plus de chances de débarrasser ce pays de Nicolas Sarkozy et de sa clique.

Ce qui ne signifie pas qu'en 2012, au premier tour de la présidentielle, je donnerai automatiquement ma voix au candidat socialiste - sauf si le danger d'un 21 avril devait à nouveau se profiler à l'horizon. Qui peut aujourd'hui prévoir le score de Marine Le Pen ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.05/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • bluerage 14 octobre 2011 08:52

    Je ne sais pas vous, mais moi je préférerais partir à la pêche que de voter Aubry, je ne sais pas pourquoi, peut être sa vision de la laïcité (sic), son amitié avec l’ultralibéral DSK ou son manque total de crédibilité, ses amitiés interlopes, ses promesses faciles démagos...


    • Kalki Kalki 14 octobre 2011 11:07

      Wikileaks et Morice vient de fournir des preuves : Hollande est proche de l’extrême droite !!!



    • HELIOS HELIOS 14 octobre 2011 15:37

      ... raison de plus pour voter Marine Le Pen .....

      N’oubliez pas que c’est aux legislatives qui suivront que se fera le gouvernement de la France..... 80 députés UMP me conviendrait parfaitement !


    • interlibre 14 octobre 2011 09:44

      Il parle comme Sarko, il utilise les mêmes intonations de voix.
      Il est le chouchou des médias comme Sarko l’était en 2007.
      Il ne fait aucune propositions concrète.

      Je ne dis pas qu’Aubry est la meilleure mais pour ces trois raisons j’irai voter pour Aubry. On s’est fait entuber bien comme il faut (enfin pas moi j’ai pas voter Sarko) en 2007 et la on va se faire entuber une fois de plus. Vous (je parle d’une manière générale) êtes trop con pour le voir. Hollande sera notre Papandreou, Aubry pourrait résister. (je ne dit pas qu’elle le fera mais je suis sure qu’Hollande, lui, nous vendra à la première occasion)

      • Esteban Manchego Esteban Manchego 14 octobre 2011 09:45

        Je trouve ce raisonnement assez triste finalement et donne du crédit à la thèse de Martine Aubry, présentant François Hollande, comme le candidat des sondeurs et par conséquent celui des médias. Je suis assez d’accord avec cette analyse. 


        Honnêtement, Hollande s’est bien rattrapé lors du dernier débat, mais lors des précédents, alors que les autres avançaient des propositions, lui restait dans le flou. Martine Aubry quand elle parle, on comprend, c’est clair, précis, détaillé. On a l’impression de savoir où elle veut aller. Hollande lui est, en grande partie, restait dans la rhétorique. Regardez le dernier débat, chaque fois, qu’on lui pose une question, au lieu de répondre directement, comme le fait Aubry, nous sort une longue tirade, typique de la politique politicienne, de telle sorte qu’à la fin on ne se souvient plus exactement de la question posée. 

        Après, vos arguments sont convainquants : soutien à DSK, proximité avec Alain Minc, tiédeur sur les questions de laïcité. N’empêche, ses prestations lors des débats ont été bien meilleures, même si je ne suis pas forcément d’accord avec la tournure que prend la fin de campagne (attaques trop personnelles). Je ne peux souscrire à votre argument selon lequel Hollande serait le mieux placé pour gagner face à Sarkozy. Cela a été le cas pour Edouard Balladur en 1995 et pour Ségolène Royal en 2007... Pour quel résultat ? Il faut oublier les sondages et voter pour le candidat qui nous semble le plus convainquant, sinon nous devenons les otages des instituts de sondage, qui montrent à chaque fois qu’ils relèvent plus de l’art divinatoire que de la science. 

        • JL JL1 14 octobre 2011 10:06

          Bah ! Chacun a ses raisons.

          Mais ce titre : « Dimanche 16 octobre, je voterai contre Martine Aubry »

          doit nous rappeler le principe : « Au premier tour, on choisit, au second, on élimine ».

          Le PS a commis la grave erreur de faire deux tours : parce que ça fait de lui un parti schizophrène ! Dimanche, la moitié de ses électeurs aura éliminé le candidat de l’autre moitié.

          Je le dis et redis : ces primaires ne sont pas une élection, c’est au mieux un maxi sondage. Imagine-t-on des sondages à deux questions avec un changement des alliances entre les deux questions ? Absurde.

          Ces primaires à deux tours, parodie grotesque d’une véritable élection organisée par un parti loser dans une mondialisation libérale - qui est en partie son œuvre - sont une véritable machine à perdre. Dimanche, le gagnant jouira d’une victoire à la Pyrrhus.

          Un parti aussi inepte n’est pas apte à diriger la France. Un seul candidat existe à gauche, si le mot gauche a encore un sens : Jean-Luc Mélenchon.


          • flesh flesh 14 octobre 2011 15:44
            JL, je suis toujours d’accord avec vous mais sur Mélenchon je pense que vous vous plantez complètement. Bien-sûr son programme me plait autant qu’à vous, mais va-t-il l’appliquer ? J’en doute fort...

            Il ne faut jamais oublier que le bonhomme traine derrière lui deux énormes casseroles : La Lybie et Maastricht.

            Je vous conseille vivement de regarder cette vidéo (jusqu’au bout !) de Méluche rencontrant Marine Lepen (que je ne soutiens pas) au Parlement européen, puis sa copine Rachida Dati. Ca vous donnera une très bonne idée du personnage... 

          • Richard Schneider Richard Schneider 14 octobre 2011 10:49

            Ah ? Martine Aubry ne fait pas partie du système ?!

            Il faut se méfier des slogans qui ne signifient pas grand-chose au moment des élections. À ma connaissance, très peu de socialistes ne sont pas liés au système...

          • Leviathan Leviathan 14 octobre 2011 10:20

            (je remets un commentaire que j’ai posté dans un autre article)

            Collections de casseroles, attention, il y en a pour tout le monde :
            - Martine Aubry
            - François Hollande

            Pour en savoir plus sur le club « Le Siècle », un cercle de Pouvoir oligarchique et mondialiste dont ils font presque tous parti, visitez :
            www.lesiecle.info
            .
            Et lisez :
            - « Au cœur du pouvoir » de Emmanuel Ratier.
            - La lettre d’information bi-mensuelle « Faits et documents » de Emmanuel Ratier.
            - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 1 » de Pierre Faillant de Villemarest.
            - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 2 : Les secrets de Bilderberg » de Pierre Faillant de Villemarest.
            - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 3 : La Trilatérale » de Pierre Faillant de Villemarest.
            - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
            - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
            - « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » de Pierre Hillard.
            - « Tous pouvoirs confondus. Etat, Capital et Médias à l’ère de la mondialisation » de Geoffrey Geuens.
            - « L’oligarchie, ça suffit, vive la démocratie » de Hervé Kempf.

            Ci-joint, un trombinoscope des membres importants du Groupe de Bilderberg (Think-tank mondialiste, oligarchique et ploutocratique de David Rockefeller, œuvrant pour l’établissement d’un gouvernement mondial depuis 1954), publié par le journaliste espagnol Daniel ESTULIN :
            http://www.danielestulin.com/wp-con...

            .
            - Pour en savoir plus sur le Club « Le Siècle »
            - Pour en savoir plus sur le « Groupe de Bilderberg »
            - Pour en savoir plus sur le projet de Gouvernement Mondial.


            • Gabriel Gabriel 14 octobre 2011 10:36

              Votre choix prouve que vous êtes satisfait du système. Tant mieux pour vous et tant pis pour les 10 millions de personnes qui vivent avec moins de 800 € par mois.


              • Fergus Fergus 14 octobre 2011 10:52

                Bonjour à tous.

                Je crains pour Aubry que ce ne soit très difficile pour elle : tous les autres candidats à la primaire, y compris Montebourg depuis quelques minutes se sont ralliés à la candidature Hollande. Et cela semblait imparable tant le Corrézien présente les meilleures garanties de l’emporter face à Sarkozy en ratissant large dans l’électorat.

                Personnellement, je voterai Mélenchon au 1er tour. Puis je me rallierai sans y adhérer au candidat Hollande au 2e tour. Par nécessité pour virer Sarkozy. Avant de voter à nouveau pour une « vraie gauche » aux législatives en espérant que ce scrutin puisse être l’occasion d’une révolte populaire afin de porter à l’Assemblée un nombre significatif d’élus de cette gauche véritable afin de peser sur le nouveau pouvoir socialiste.


                • Gabriel Gabriel 14 octobre 2011 10:59

                  Bonjour Fergus,

                  Je vais suivre votre bon sens. Comme d’habitude nous serons forcer de choisir le moins pire en espérant ne pas avoir un deuxième tour Sarko Lepen, ce qui n’est pas exclu.


                • Richard Schneider Richard Schneider 14 octobre 2011 11:02

                  Bonjour Fergus,

                  Nous sommes à peu près sur la même longueur d’onde. 
                  Ce n’est par conviction que je voterai (et ferai voter, si possible) Hollande dimanche prochain, mais pas nécessité.
                  Et, comme vous - à moins d’un nouveau 21 avril 2002 possible - je ne voterai sûrement pas pour le candidat socialiste au premier tour en 2012 ...

                • LE CHAT LE CHAT 14 octobre 2011 11:17

                  @Fergus

                  peut être a tu des candidats PS potables dans ton coin , mais par ex ici dans les BDR les candidats seront des guérinistes mafieux ! de la gauche véritable ça ????????


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 octobre 2011 11:53

                  Le Chat.

                  Il n’y a pas de candidats des Bouches-du-Rhône aux primaires. Par contre celui qui a dénoncé le système mafieux de Guérini vient d’appeler à voter Hollande : « Arnaud Montebourg votera pour Hollande ».


                • LE CHAT LE CHAT 14 octobre 2011 12:25

                  salut Peachy ,

                  c’est au législatives qu’il faudra virer tous ces ripoux ! je garde espoir ....


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 octobre 2011 12:39

                  Oui, je crois qu’ils vont être nombreux à passer à la lessiveuse aux prochaines législatives. Et si par hasard Copé, Balkany, Woerth et Morano étaient dans le lot je ne me plaindrais pas. J’ai lu dans le Canard de ce mercredi que Fillon craignait une raclée mémorable et moins de 80 députés UMP élus à l’Assemblée. On peut y croire.



                • devphil30 devphil30 14 octobre 2011 15:11

                  Après la dissolution de 1997 , le 21 avril 2002 , la raclée de 2012 fera partie des dates qui marquent 


                  Philippe

                • benevole 14 octobre 2011 16:05

                  A Fergus,

                  Attention ! Si vous votez Hollande au second tour de la Présidentielle, vous devrez attendre 2022 pour avoir l’occasion de porter la vraie gauche au pouvoir. Croyez-vous qu’il y aurair une primaire socialiste en 2017 si Hollande était Président sortant ?

                  A Richard Schneider,

                  Je vous sens déçu, Richard. Des regrets ? Parce que voter Mélenchon au premier tour de la Présidentielle et n’avoir pas voulu voter Montebourg au premier de la primaire socialiste, je ne comprends pas.


                • bernard29 bernard29 14 octobre 2011 11:01

                  eh bien Montebourg suit la consigne de vote de SEGOLENE ROYAL , ; voter pour celui qui est arrivé en tête.

                  Tout son cinéma pour arriver à cela !! Est-ce à dire que tous ces camarades tentés par Melenchon, et son ami Mélenchon lui même d’ailleurs, vont faire de même !
                   
                  Il n’y a pas de raison si on considére que la réponse de Hollande n’a pas permis à Montebourg de l’écarter.


                  • devphil30 devphil30 14 octobre 2011 15:16

                    La position de Montebourg est contraire à ce qu’il a dis ou représente , cela dénote une ambition à peine cachée mais pour aboutir au non vote dimanche ou au vote Aubry de toute manière.


                    Et si Hollande passe les primaires alors les voix partiront vers l’extrême gauche en 2012 au grand bénéfice de Sarko , la machine se met en marche , tous les acteurs jouent leur partition mais le public ne peux assister qu’avec effroi au scénario qui se prépare ...
                    Sarko II un nouveau règne de 5 ans sans partage pour les pauvres pour finir de démanteler la France.

                    Philippe 

                  • LE CHAT LE CHAT 14 octobre 2011 11:10

                    à force d’être aussi vindicative et teigneuse , elle s’est mis tout le monde à dos , la Tartine au brie , se comportant finalement comme Sarko !!!!

                    Que le Flamby se méfie , car elle le poignardera dans le dos tout le long de la campagne si elle n’est pas le candidat du PS !


                    • eric 14 octobre 2011 11:11

                      Cela ne changera rien. Quel que soit le candidat, il est déjà plombé.

                      - La France et très majoritairement à droite comme jamais. (entre 55 et 60 % dans tous les sondages malgré la crise l’absence d’alternance et Sarkozy)
                      - Il sera de toute façon ligoté par : un programme largement absurde qu’ils ont voté à l’unanimité.

                      L’essentiel des propositions consiste 1) à revenir exactement à 2005. 2) A dépenser plus et imposer plus. Le reste ce sont des concessions durement négociées avec les partenaires de gauche en interne et externe. Quel que soit le candidat il n’a pratiquement pas de liberté pour sa campagne.

                      La RGPP a diminué les flics de 10 000 et les profs de 50 000 ? on propose d’embaucher le même nombre : retour à la case départ point à la ligne. Comme si un pour cent de prof en plus ou en moins constituait une politique de l’éducation... « cadeaux fiscaux de 70 milliards » complètement inutiles d’après Holland. Il va en récupérer 50 pourquoi pas 70 ?
                      Envoyer des profs dans les banlieues. Vous craignez les fuites vers le privé,ne vous inquiétez pas, ils veulent réintroduire la carte scolaire et l’imposer aussi au privé. Donc de toute façon, vous ne pourrez pas aller dans le centre ville. Dors et déjà, il y a plus de postes que de candidats pour certaines matières, alors, l’embauche des 60 000....
                      Agriculture ? France deuxième exportateur mondial : une proposition phare ; acheter du bio chez les petits producteurs de proximité pour les cantines publiques..... !
                      Nucléaire ? On va dénucléariser en 40 ans et fermer Fessenheim..... Absurde. Cette centrale à subit le même audit que les autres. Soit l’audit est bidon, et alors il faut fermer toutes les centrales, soit il est valable et alors pourquoi fermer en dehors de faire une concession formelle aux écolos ?

                      La retraite ? Si vous regardez de prêt on continue comme maintenant en faisant symboliquement semblant du contraire et de revenir à 2005

                      Tout est à l’avenant.

                      Après, Sarko a l’embarras de choix pour les tourner en ridicule en fonction de leur profil et de l’évolution de la campagne/

                      Prenons l’agriculture façon exercice de style...

                      National : Vous prétendez à la présidence et pour toute politique agricole, vous proposez des salades bio à nos chères têtes blondes ?

                      Social : Vu le prix du bio, comment voulez vous que les 8 millions de français qui vivent pauvrement et n’arrivent pas toujours à payer la cantine puisse se payer du bio toujours plus cher....
                      Ecologiste : Livrer Paris en fromage bio de petites exploitations de proximité, vous imaginez le bilan carbone pour le transport ?

                      Économiste : avec 4% de l’agriculture française en bio vous ne craignez pas une explosion inflationniste si toutes les collectivités se mettent à acheter bio ? Peut on se contenter d’une politique qui concerne 4% de secteur ?

                      Protectionniste : vu le retard de la France au bio, c’est la porte ouverte au déficit commercial. Et si vous taxez les importations de bio, c’est encore plus cher pour tous le monde : qui va payer ?

                      Ultralibérale : si toutes les cantine achètent bio, alors seuls les fonctionnaires auront une alimentation saine au détriment des employés du privé...

                      Gentil et conseusuel façon ouverture : c’est une excellente idée ! J’en parlerait à tous les adjoints aux maires UMP responsables des cantines des communes rurales.

                      Arrogant : Vous postulez au poste d’adjoint au maires responsable de la cantine dans une commune rurale ou à la Présidence de République ?

                      Et l’autre en face y dit quoi ? Vous avez raison mais vous savez ce que c’est, je peux pas m’aliéner les écolo, le sous courant untel ....

                      La seule chance pour un candidat de gauche d’être élu serait d’accentuer les divisons de droite. Mais avec ses propositions sur la famille l’immigration etc... Le PS indique clairement aux centristes et FN qui éliminer au second tour. On va considérer les « mariages de genres » adoptant comme des familles, ce qu’elle n’ont jamais été, mais Martine Aubry veut interdire les polygames d’être des familles alors que la famille polygame a toujours existé dans l’histoire de l’humanité. Et puis vous imaginez les effets de manche avec « l’immigration de travail » quand on va parler des Roms ou essayez de la distinguer de l’immigration choisie ou quand on va demander ce qu’ils entendent par régularisation au cas par cas... ?

                      La seule chance de victoire du PS serait une très forte poussée FN ou autrea accident de ce genre. Ce n’est pas exclu. Ce n’est pas souhaitable.
                      Une tendance politique qui représente 40% des électeurs et qui plus est divisé en au moins trois sous tendances d’accord sur rien ne peut pas mettre en œuvre une grande politique et prendre les décisions parfois difficiles nécessaires en période de crise.


                      • benevole 14 octobre 2011 16:27

                        Pas mal, Eric ! Si Sarkozy cherche un directeur de campagne, vous avez toutes les qualités requises ! smiley

                        Ben oui ! Triste constat ! La gauche est d’ores et déjà battue pour n’avoir pas plébiscité Montebourg au 1er tour. Mais consolez-vous ! Le pire serait encore qu’elle gagne ! Parce qu’il faudrait attendre 2022 pour voir arriver une vraie gauche au pouvoir.


                      • eric 15 octobre 2011 07:05

                        A bénévole : absolument pas ! Montebourg n’y aurait rien changé car il est aussi à gauche que les autres ni plus ni moins.
                        En effet, il s’avère qu’il y a deux caractéristiques communes à tous les partis qui s’en réclame - - Plus d’impôts plus de fonctionnaires, plus de moyens pour le service public.
                        - Un fort désir de contrôle social.
                        Après il est vrai qu’il existe des nuances dans l’irréalisme, mais elle ne sauraient en rien permettre de prétendre que les uns sont plus ou moins à gauche.
                        Montebourg veut plus contrôler les banques ? Aubry veut obliger les jeunes médecins à partir dans les campagnes, Holland veut imposer la carte scolaire aux écoles privées pour que les parents ne puissent plus fuir les quartiers difficiles ? Ils veulent tous plus ou moins contrôler les salaires ?
                        Il faut bien voir que les proposition les plus « révolutionnaires » sont aussi celles qui sont les plus insignifiantes et sans conséquences. 3000 traders à Paris ? Demain ils déménagent à Londres, et les guignols du PS le savent très bien. Ce sont de purs effets de manche.
                        En revanche ; pour les jeunes médecins, là on est dans du concret, du réel. Du vrai autoritarisme étatique comme l’aime la gauche.Avec le même mépris des gens. Parce qu’après tout pourquoi ne pas envoyer tous les médecins et notamment ceux qui sont expérimentés un mois par an à la campagne au lieu d’envoyer systématiquement les débutants soigner les ruraux ? Mais là encore, cela concerne quoi ? Quelques médecins ;
                        Avec la re sectorisation incluant l’école privé, Holland contraint toute la population qui a des enfants, ce qui représente pas mal de monde. Vous voyez bien qu’il est le plus à gauche des trois. SI cela veut dire quelque chose...

                        Non, si les primaires ont compromis les chance de ce conglomérat de lobbies tributaires de la dépense publique de parvenir à gagner malgré son caractère minoritaire c’est parce que :
                        - Avec tous ce battage médiatique, ils sont parvenus à faire croire que la gauche était réellement déchirée en sous tendances n’étant d’accord sur a peu prêt rien, alors qu’avant on pouvait faire semblant de croire qu’il s’agissait de querelles de personnes.
                        - Surtout, le PS a fait la preuve de sa complète irresponsabilité politique. Cela fait même un peu peur.30% en gros des électeurs au primaires ne veulent pas entendre parler de lui, ne voteront pas pour un candidat PS au premier tout et on participé pour influer sur la ligne du parti. Et toute la gauche s’autocongratule !
                        Elle prouve à nouveau son profond nombrilisme ou elle est enthousiasmé par tous ce qu’elle fait sans se poser aucune question !
                        Réfléchissez : comment considèreriez vous l’UMP si elle faisait reposer le choix de son candidat sur un scrutin qui serait ouvert au Front national ou au NPA ? Vous exploseriez de rire non ?

                        Tout l’enjeu de ces primaires été de savoir : qu’est ce que cela veut dire d’être à gauche. Leur nombril vous dis-je, alors que l’enjeu des présidentielles est qu’allons nous faire de notre pays.

                        A cette question, une réponse qui est un mensonge : on va faire bouffer du camembert fermier de proximité écolobio dans les cantines scolaires. C’est un mensonge parce que les gosses, ils préfèrent la vache Kiri et on ne les contraindra pas de force à bouffer du« qui pue ».


                      • Tiberius Tiberius 14 octobre 2011 11:55

                        Je vu que vous taxiez Martine d’Aubry, CETTE FIEFFÉE DIRIGISTE qui a commis les 35h et les emplois jeunes de « dérives libérales ».  smiley J’allais vous répondre et puis... j’ai tout effacé, inutile que je perde mon temps à expliquer le libéralisme à une pareille bande de gauchistes.


                        • Nanar M Nanar M 14 octobre 2011 12:52

                          T’as raison mon grand on n’a pas besoin de toi, le libéralisme, on en voit ses efftes tous les jours.


                        • madolou madolou 14 octobre 2011 13:17

                          En politique il faut savoir faire acte de stratégie. Si la gauche veut rassembler un maximum de voix au niveau national, ce n’est pas madame Aubry qui atteindra cet objectif. C’est mon opinion et je crois que je la partage...


                          • Richard Schneider Richard Schneider 15 octobre 2011 13:07

                            C’est le bon sens même ; si encore la Gauche était majoritaire dans ce pays, on pourrait comprendre que les gens votent dimanche selon leur intime conviction. Mais pour avoir une chance de gagner en 2012, il faut que les centristes déçus du sarkozysme rejoignent le candidat de la gauche modérée.

                            De tte façon, ce sont les électeurs qui choisiront demain : quelque soit le vainqueur, il faudra que toute la gauche se réunisse très vite. Alors, arrêtons tout ce cirque au plus vite ; il fait le jeu de la majorité actuelle.

                          • catastrophy catastrophy 14 octobre 2011 14:02

                            Contre le pantouflard de prems qui va nous laisser les toilettes de la France bouchées comme il les a laissées rue Solférino, je voterai presque à gauche plutôt que presque à droite : Martine Aubry !


                             Avec hollande ce sera l’immobilisme total !

                            • TSS 14 octobre 2011 14:28

                              Montebourg vient de trahir ses electeurs !! le carrièrisme l’a emporté sur les convictions !!

                              pour les deux autres ,on s’en fout, ils ne sont de gauche ni l’un ni l’autre... !!


                              • interlibre 14 octobre 2011 14:55

                                Certes il me déçoit un peu mais en même temps sans lui, les thèses de démondialisations, protectionnisme, mise sous tutelle des banques n’auraient jamais été abordés par les autres gogols du PS et surtout pas par les journaleux.

                                Ensuite comme il l’a dit ce n’est pas une consigne de vote. Mais ça me déçoit quand même.

                              • HELIOS HELIOS 14 octobre 2011 15:47

                                ...il a fait son choix pour rentrer dans le futur eventuel gouvernenment !!!

                                Attendons de voir ce qu’il y fera, s’il appliquera bien ses convictions... sinon, ce sera bien le même que les autres.....


                              • flesh flesh 14 octobre 2011 16:08

                                Bien-sûr qu’il n’appliquera pas « ses convictions », Montebourg n’est qu’un mini Obama avec ses « Hope » et ses « Change ». 

                                Ce n’est qu’un film, avec le scénar écrit par l’oligarchie et mis en scène par ses médias.

                              • benevole 14 octobre 2011 16:40

                                Pas d’accord avec vous ! 

                                Arnaud n’a trahi personne ! Il a fait au cours de sa campagne des propositions claires, il a demandé une réponse aux deux candidats choisis contre toute logique par les Français à propos de ce qu’ils feraient de son programme et il laisse les Français juger des réponses par eux-mêmes.

                                A titre personnel, il choisit Hollande parce que c’est lui qui sera candidat et qu’il espère pouvoir influer sur sa politique. Ce n’est pas en restant dans l’ombre qu’il pourra faire triompher les idées pour lesquelles ses électeurs ont voté. Dans le cas d’une improbable élection de Hollande, quand celui-ci sera au plus bas dans les sondages à force de ne rien décider, il pourrait être appelé à former un nouveau gouvernement et vous pouvez être sûr que, dans ce cas, il y mettra ses conditions.


                              • herve33 14 octobre 2011 17:06

                                Hollande ou Aubry , ce sont deux candidats du système pro-européiste . Cela ne changera pas fondamentalement avec la politique de Sarko puisque celui qui est nommé président est tenu de se conformer à la dictature financière européenne . Les grecs et les espagnols ont des gouvernements socialistes , ce n’est pas pour cela qui ne sont pas entrain de sombrer .
                                Seule solution pour nous en sortir , c’est d’imposer des règles au monde financier , verser de l’argent publique là où il est utile et apporte de véritables richesses plutôt que le verser dans un puits sans fond que sont devenues les banques .


                                • lavabo 14 octobre 2011 17:06

                                  Dimanche 16 octobre, je voterai contre Martine Aubry

                                  Grand bien vous fasse.......


                                  • Richard Schneider Richard Schneider 14 octobre 2011 17:13

                                    Montebourg fait de la politique, parce que c’est son métier. Il a des objectifs :

                                    - faire si possible fructifier ses 17% ;
                                    - battre Sarkozy en 2012 ;
                                    - et, éventuelllement, obtenir un maroquin.
                                    (il est possible qu’il ait un fort ressentiment envers Martine Aubry - mais je n’y crois pas trop : l’affect ne rentre pas trop en compte à ce niveau).
                                    Tout cela me semble logique. C’est d’ailleurs le même raisonnement qu’a du faire Ségolène Royal.
                                    En choisissant, à titre personnel, Hollande, il estime, comme beaucoup, que ce dernier est le seul capable de battre l’actuel président. Martine Aubry, surtout depuis quelques jours, avec son comportement de pitbull, commence à agacer plus d’un et surtout à effrayer l’électorat centriste, déçu par le sarkozysme. Or, ces voix du centre sont indispensables pour l’emporter l’an prochain ... même si elles choisissent Bayrou au 1er tour de la présidentielle.
                                    Le danger, comme je l’ai écrit dans l’article du 6 octobre dernier, c’est que la Gauche arrive divisée, déchirée au combat le printemps prochain. Avec un score 51-49%, bonjour les dégats. Les « Hollandais (Hollandistes ?) » auront du mal a oublié l’inutile aggressivité de Martine Aubry à l’encontre de leur favori. Quant à Martine Aubry, très mauvaise perdante, elle entonnera le grand air du complot médiatique dont elle aurait été la victime comme l’a fait S. Royal lors de sa défaite la semaine dernière.
                                    Quoiqu’il en soit, il est grand temps que ce cirque cesse. Lundi prochain, il faudra reconstruire, car seule une gauche en ordre de marche pourra prétendre battre Sarkozy l’année prochaine.

                                    • exocet exocet 14 octobre 2011 17:23

                                      C’est bien comme l’écrit Le Chat, le probleme de Martine Aubry :

                                      son agressivité, son irrascibilité, même, qu’elle cache sous un sourire contraint lors des débats.
                                      Un peu comme notre actuel Président de la République, lui aussi est vindicatif, à la différence qu’il est plus franc et n’essaie pas de le cacher.

                                      Ce ne sont pas là des caractères qui conviennent à un Président de la République.

                                      Le Président doit se placer au-dessus des débats, et non comme Aubry s’abaisser sans cesse à lancer des attaques parsonnelles et à essayer de dévaloriser l’autre.

                                      De plus, dans beaucoup de domaines son opinion a changé très récemment, autant elle était prête à soutenir à fond l’ultra libéral DSK, et maintenant elle prétend représenter l’aile gauche du PS.
                                      Ses promesses et opinions sont donc peu crédibles, et semblent de circonstance.

                                      D’autre part ceux qui la soutiennent, Lienemann, Fabius, Emmanuelli, par exemple, n’ont pas d’autre projet économique que de « rééquilibrer les relations commerciales entre les Européens » (comment ?), c’est à dire prendre de la croissance sur le dos des autres Pays d’Europe.
                                      Je croyais qu’un travailleur Allemand, ou Danois, ou Italien, avait autant le droit qu’un travailleur Français d’avoir un emploi et un salaire correct, et je ne ressens pas comme une attitude de gauche cette façon de faire, de considérer comme des concurrents les autres Européens, plutôt que de faire des efforts ensemble pour tous, mieux s’en sortir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès