• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dissolution-Bayrou : Le coût de Pau

Dissolution-Bayrou : Le coût de Pau

BAYROU Premier Ministre ? Voilà une Situation qui ne pourrait que servir le malicieux HOLLANDE pour sa réélection. Il aura tué VALLS,  Conduit une  politique libérale sous l’alibi de la cohabitation, permis à la France, comme à la libération, de revisiter l’Union Nationale, sous la férule de son plus ardent ambassadeur, puisque avec BAYROU Premier Ministre un gouvernement d’Union Nationale s’imposera comme la panacée qui nous sortira du marasme, enseveli SARKOZY sous le soutien complice d’ Alain JUPPE dont on sait les ambitions et l’amitié qui le lie à BAYROU.

 Permettez-moi de développer cette hypothèse et de vous demander ce que vous en pensez

 

S’il est communément admis de prêter à François HOLLANDE une intelligence exercée, et plus encore de la chose politique, alors il apparaît superflu de critiquer son action, attendu que de fait il semble savoir où il veut aller.

Dès lors l’interrogation est d’un autre ordre. Il ne s’agit plus de s’interroger sur sa manière de faire ou de ne pas faire, mais plutôt de comprendre pourquoi il choisit de se rendre aussi impopulaire et de laisser s’attiser la fronde de la majorité parlementaire sous le souffle provocateur de VALLS

Il aurait comme une idée de dissolution derrière la tête que cela ne me surprendrait pas. Il faut bien admettre que le réalisme économique prend le pas sur l’idéologie de gauche quand celle-ci arrive au pouvoir. Souvenons-nous de François MITTERRAND, étendard d’espérance s’il en est, dont la politique promise n’aura pas survécue plus de 2 ans, aux affres du réalisme, avant qu’il ne prenne le virage social libéral en 1983, sous MAUROY, mais définitivement instaurée en 1984 avec Laurent FABIUS.

Tout laisse à penser que rattraper par ce réalisme, François HOLLANDE n’attend plus désormais qu’un accélérateur politique pour dissoudre. Sans doute la défaite annoncée du PS aux prochaines Européennes devrait sonner le glas des belles illusions de gauche.

Et même sonnera-t-il peut-être avant.

La chance de BAYROU.

Puisqu’il est quasiment acquis que si des voix de droite viennent en renfort à Manuel VALLS pour adopter son plan en compensation des défections de députés socialistes, ces voix seront majoritairement issues du centre.

Avec une bonne campagne pendant et après les Européennes, profitant de la prise de conscience du réalisme économique des socialistes, des affaires et guerres intestines qui asphyxient l’ UMP, sans oublier que jamais SARKOZY n’acceptera d’être le 1ér Ministre de HOLLANDE, s’appuyant sur la crainte salutaire de confier le Pays aux Bleus Marine et enfin au bénéfice du retrait forcé de BORLOO, l’heure de BAYROU pourrait bien sonner, après avoir été tant brocardé.

Pauvres Paloises et Palois soudainement Orphelins de leur Maire, appelé à de plus hautes fonctions. Et au final la ville restera un peu Socialiste puisque sa première adjointe, la chère JOSY est un transfuge du PS, ayant rejoint opportunément le MODEM parce que les militant(e)s Socialistes ne l’avaient pas désignée comme leur candidate en 2008 lui préférant Martine Lignières-Cassou, et que le patron de l’opposition, le malheureux David HABIB, lui a toujours sa carte à SOLFERINO.

Mais vous qu'en pensez-vous ?

Che64.             Aussi sur TWITTER : @che64000


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • volpa volpa 28 avril 2014 11:29

    Bayrou n’est quand même pas aussi con.

    Il y serait allé avant mais le mollusque avait peur des « verts » et « Merluchon ».


    • CN46400 CN46400 28 avril 2014 11:37

      Vu que, maintenant, l’Allemagne est à la mode, une entente Droite-PS est en train de mûrir lentement, Bayrou pourrait peut-être prétendre à tenir un rôle de figurant de premier plan... Qui vivra verra !


      • leypanou 28 avril 2014 12:11

        Il choisit de se rendre impopulaire ? Pendant que vous y êtes, pourquoi ne dites-vous pas aussi que le PS a fait exprès de perdre 8 élections législatives partielles sur 8 et perdu 155 villes de plus de 9000 habitants ?

        F Hollande est un homme de droite ; matin, midi et soir, il entend et lit sur tous les médias que les mesures de droite sont attendues sinon incontournables. Il prend donc des mesures de droite car les personnes de droite sont plus enclines à aller voter ET pour leurs intérêts contrairement aux gens de gauche -le petit peuple surtout et le marais- à l’esprit tellement lobotomisé qu’ils ne peuvent plus rien faire et préfèrent s’abstenir.

        Quand il va lui arriver ce qui est arrivé à Giscard en 1981 ou à Sarkozy en 2017, il finira par comprendre : les personnes de droite préfèrent voter pour quelqu’un de leur camp que quelqu’un de la Droite Complexée comme lui et la nomination de Bayrou ne changera rien à çà.


        • Laconique Laconique 28 avril 2014 12:12

          François Bayrou gouvernera.


          • manolo79 28 avril 2014 15:29

            je suis scandalisé : Christian, ne savez vous pas que Valls est avant tout le protége du crif ? autrement dit c’est le crif qui a forcé la main à Hollande. Et ce même crif lui interdira de le remplacer...


            • Ruut Ruut 28 avril 2014 17:15

              Honnêtement ça changerait quoi ?
              Tant que les délocalisation ne stoppent pas, l’économie Française restera a la ramasse.
              Les investissements étranger sont juste un accélérateur aux délocalisations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès