• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Djihad dans le Bocage

Djihad dans le Bocage

La France est devenue pour l'Islam terre de mission, si on ose dire. Combien de "Francais de souche", de Françoise et de Jean-Claude se sont reconnus dans l'Islam et se sont convertis ?      

D'aprés l'INED la France compterait environ 200000 convertis à l'Islam. Mais Djelloul Dessiki, directeur de théologie de la Grande Mosquée de Paris avance de son côté le chiffre de 1 million de convertis... Et chaque année le nombre de conversions augmente de manière exponentielle.

Ces convertis, issus de tous les milieux, viennent à l'Islam pour des motifs divers qui vont de la recherche de sens à un simple désir de conformité à leur entourage pour nombre de jeunes confrontés à une présence musulmane prédominante dans leurs villes et quartiers.

Par ailleurs le discours médiatique présente une image de l'Islam hautement valorisée. Feuilletons, séries, films, de "Plus belle la vie" à "Samba", présentent tous des figures positives de musulmans, proposant des valeurs supérieures à celles du monde occidental présenté comme vénal et criminel. 

Même si les attentats ou guerres menés au nom de l'Islam mettent parfois un bémol à cet enchantement, très vite le discours médiatique innocente l'Islam des crimes et horreurs commis en son nom. On assiste en ce moment même à une énième répétion de ce phénoméne avec la volonté affichée par les journalistes et politiques de dédouaner l'Islam des exactions commises par DAECH au nom du Coran.

Ce climat de fascination béate mêlé à la dévalorisation du monde occidental, et à l'extinction du monde chrétien, offre un terrain rêvé pour les prosélytes musulmans, qui utilisent tous les moyens possibles pour accomplir leur mission : conversions par Internet, dans les prisons, dans les communes et quartiers où ils ont obtenu des responsabilités officielles et un statut qui leur donne une visibilité (et des ressources...) toujours plus forte.

Aujourd'hui les autorités nous annoncent que 1132 Français(1) auraient rejoint le Djihad, principalement en Syrie. Sur ces 1132 Djihadistes, 20% seraient des français de souche. 

Il peut sembler difficile d'imaginer que de jeunes ruraux, originaires de régions qui semblaient jusqu'alors épargner par la gangréne islamiste, puissent quasiment du jour au lendemain se muer en fous de Dieu, capables de torturer et tuer au nom du Coran.

Comment un gamin de 20 ans peut-il passer de son Bocage normand et d'une certaine douceur (ennuyeuse parfois ?) de vivre, à la folie du Djihad et à sa fascination morbide ?

Seon l'INED 8% des français se reconnaissent de religion musulmane, soit environ 6 millions de personnes. Si on se refère au chiffre de 200000 convertis, le constat sera qu'un converti a 8 fois plus de chances de verser dans le Djihad qu'un autre musulman... Comment expliquer cette distorsion ?

Les explications habituelles qui tiennent pour l'essentiel dans un supposé "zéle du converti" ne tiennent pas face à l'énormité de la différence...

Parmi le motifs avancés par les Djihadistes (nouveaux convertis ou non) on note la haine d'un certain mode de liberté (qu'il porte sur les domaines de l'expression ou de la sexualité) et l'aspiration à une fraternité (l'Oumma) qui pour factice qu'elle soit, apparait si rassurante face à un monde fracturé par un individualisme féroce.

Pour les convertis on peut sans doute rajouter une attirance trouble pour ce qu'on pourrait nommer "l'innocence" de l'Islam. Cette innocence qui exempt systématiquement de toute responsabilité l'Islam de toutes les exactions et génocides commis en son nom.

Toute religion comporte sa part de terreur et de meurtre : que l'on songe aux génocides commis par Josué pour conquérir la Terre Promise ou à l'Inquisition catholique, ou même aux pogroms organisés par les Indouistes à certains moments de leur histoire. Les religions concernées ont toujours assumé ces parenthèses de gré ou de force, si on peut dire.

Incroyablement la partie sombre de l'Islam est systématiquement gommée par les tenants de l'Islam et par une grande partie des non-musulmans. Ainsi les colonisations de la Gréce ou de l'Espagne par des empires musulmans sont systématiquement décrites comme des périodes fastes de tolérance, occultant des massacres  de population et les exactions infligées aux non-musulmans. Ainsi plus proche de nous les polémiques autour des attentats du 11/09/2001, attribués à une conspiration américano-sioniste (thèse conspirationniste) ....

Cette garantie "d'innocence" promise par l'Islam est sans doute le nerf moteur de ces convertis virant au Djihadisme le plus absolu. N'oublions pas que si l'Islam ne nait pas de génération spontanée aussi bien dans les banlieues que dans le Bocage, ces convertis ne viennent pas de nulle part non plus. Ils sont les enfants de nos peurs face à notre propre mort, et aussi les "enfants de la télé"...La télé qui vante un chanteur qui aprés avoir battu à mort sa compagne va maintenant se faire applaudir par des foules hilares ; la télé où vont se pavaner des tapeurs de femmes ; la télé où un poivrot haineux cache sa haine de classe sous un anti-racisme de façade... Alors que dans le même temps la machine à culpabiliser et stigmatiser les "francais de souche" fonctionne à plein régime(2) : souvenons-nous, entre autres, de C. Taubira déclarant qu'il ne faut pas évoquer la traite arabo-musulmane pour ne pas que les "jeunes arabes portent sur leurs épaules le poids des méfaits des Arabes".La même Taubira faisait alors porter la totalité de l'esclavage sur les "francais de souche". Une illustration parfaite de cette mise en oeuvre de l'innocence de l'Islam....

 

(1) Notons néanmoins que certaines sources annoncent des chiffres bien plus élevés : entre 4000 et 5000 personnes... 

(2) La notion de "français de souche" reste éminemment polémique. Comme aurait dit Sartre, le francais de souche est celui que les "autres" définissent comme tel.


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • hans 27 novembre 2014 10:20

    Un monde en mutation rapide, normal quoi.


    • Gnostic GNOSTIC 27 novembre 2014 10:35

      Ben OUI l’Islam et LE CORAN possèdent un pouvoir de fascination extraordinaire ?

       

      Guénon, Garaudy, Béjart et plein d’autres loin d’être cons s’y sont convertis !

       

      C bien simple moi j’ai jamais osé lire le Coran des fois qu’après j’aille récupérer mon fusil à la cave et faire le djihad

       smiley

       

      Bon blague à part tout ça n’est que le début

       

      C’est la conséquence de cette société matérialiste - capitaliste et marxiste à la fois dans laquelle la spiritualité est oubliée quand elle n’est pas ridiculisée

       smiley


      • popov 28 novembre 2014 11:29

        @Constant Danslayreur

        Ça sent la propagande moustoufe à plein nez cette histoire de conversion. Tous les stéréotypes y sont : les gentils voisins mahométans, la méchante famille qui ne prend pas soins de la vielle dame, l’euphorie de celle-ci après sa conversion, l’accueil chaleureux de la oumma, la famille outrée qui se détache d’elle après sa conversion.

        Ouais, mais cette histoire n’est reportée que par des sites moustoufs et c’est toujours le même texte qui est copié-collé. Le double prénom Josette Marie est rare. Si on fait une recherche sur le net on ne trouve aucune référence autre que les sites cités, rien sur les sites généalogiques belges ou les listes de noms au sujet d’une dame de cet âge qui porterait ce nom. L’histoire ne dit pas de quelle ville ou village elle est. Pourtant, ce serait intéressant de savoir qu’il y a quelque part des voisinages islamiques sympathiques.

        Conclusion : cette histoire est très probablement un montage publicitaire. Il ne s’agit même pas de prosélytisme puisque l’histoire n’est reportée que par des sites que ne fréquentent pas les insoumis. Il s’agit à mon avis d’une de ces légendes qui circulent parmi les moustoufs qui ont besoin qu’on les rassure sur leurs propres croyances.

        Et l’histoire ne dit pas comment une famille mahométane réagit lorsque l’un de ses membres décide de quitter l’islam. Cela doit bien arriver de temps en temps puisqu’il y a des lois à ce sujet dans presque tous les pays de l’OCI.

        Au fait, Constant comment réagiriez-vous si un de vos proches se convertissait au judaïsme, vous qui n’avez jamais eu le courage de dire qu’une loi qui condamne un apostat à mort est une pure saloperie ?


      • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 27 novembre 2014 10:48

        Pour un gaulois converti par cette secte, combien de Mohamed et de Mouloud convertis aux délices de notre monde décadent qui, malgré la pression communautaire, boivent le pastaga en sortant du boulot ? combien de Zohra ou de Rachida qui , toujours malgré la pression communautaire, s’habillent ras la touffe et sacrifient à la partie de jambes en l’air avant mariage ?

        Nous en connaissons tous, beaucoup plus que de fous de Dieu ...


        • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 27 novembre 2014 11:28

          Permettez-moi, cher Jojo, de m’en féliciter et de tout faire pour qu’on respecte leur libre choix ...

          D’expérience je peux vous confirmer que la beurette libérée ça arrache le goudron au démarrage smiley


        • OMAR 27 novembre 2014 17:22

          Omar33

          @sharshooter

          Demandez à ces pauvres bougres de harkis qui, après avoir trahi leur pays, se sont convertis au christianisme, comment ils sont considérés et surtout, traités....

          Par contre, je partage totalement votre commentaire : le respect du libre choix.


        • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 27 novembre 2014 19:35

          Omar, 

          1-Les Harkis ne se sont pas convertis au christianisme.
          2-Les Harkis n’étaient pas des traitres : ils servaient leur pays la France. Pour les traitres faut regarder du côté des porteurs de valises ou des anciens SS qui se sont engagés dans le FLN.

        • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 27 novembre 2014 22:56

          Que viennent foutre les harkis ici qui pour beaucoup n’ont trahi ni leur foi musulmane quand ils l’avaient ni leur engagement pour la France

          Aujourd’hui les fils de ceux de mon père ( 6 ans de guerre d’Algérie ) sont dans les BAC du 9-cube, paras au Mali ou écoutent ou infiltrent pour la DCRI smiley

          Et ils ne sont pas les derniers à l’apéro

          La façon dont nous les avons traité n’en reste pas moins une tache indélébile de notre histoire

          Gloire aux harkis et aux moghaznis  !


        • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 27 novembre 2014 23:08

          Ce sont plutôt leurs petit-fils qui travaillent à démasquer les crétins gaulois ou autres qui s’engagent dans le fanatisme terroristes smiley

          Ils sont des centaines voire des milliers à travailler pour notre sécurité et contribuer à ce que nos services policiers et de renseignement soient les meilleurs spécialistes mondiaux du monde arabe.

          Gloire à eux aussi !


        • Le p’tit Charles 27 novembre 2014 12:00

          Vous savez avec 150/200.000 illettrés qui sortent de l’EN chaque année faut pas être surpris de les retrouvés endoctrinés dans l’islam...La responsabilité revient aux politiques qui laisse faire depuis des dizaines d’années...Laxisme..immoralité..incompétence.. !


          • njama njama 27 novembre 2014 12:09

            D’aprés l’INED la France compterait environ 200000 convertis à l’Islam.
             !!!

            je croyais que ce genre de statistiques étaient interdites en France !!!
            La loi française interdit depuis 1872 de poser la question de la religion lors des recensements effectués par les organismes publics.
            Un principe réaffirmé dans la loi du 6 janvier 1978 (article 8) : « Il est interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses... »

            vous ne donnez aucune source
            ce chiffre aurait-il été grossi ?

            dans Wikipédia, Conversion à l’islam, on trouve ces chiffres :
            En France, selon une étude de l’INED et de l’Insee publiée en octobre 2010, il y aurait de 70 000 à 110 000 convertis, et 4 000 personnes se convertiraient à l’islam par an.

            Djelloul Seddiki, directeur de l’Institut de Théologie El Ghazali de la Grande Mosquée de Paris, avance le chiffre de 1 million de convertis en France en 2013
            -----------------
            donc au rythme de 4000 conversions par an, en 2014 nous devrions en compter entre 86 000, et 126 000
            et les statistiques de la mosquée de Paris seraient restées au congélateur depuis 2010 puisqu’il stagnent encore à 1 million de convertis
            effectivement il existe une étude de l’INED mais qui ne chiffre pas le nombre de convertis, mais déduit le nombre de musulmans en fonction des pays d’origine
             
            Selon l’INED 8% des français se reconnaissent de religion musulmane, soit environ 6 millions de personnes.
            ce chiffre est faux !

             • Quelles sont les données sur le nombre de musulmans en France ?

            La plupart des enquêtes posant directement la question de l’appartenance religieuse ont été effectuées par des organismes de sondage. Ainsi TNS Sofres avançait en 2007 le chiffre de 3% de la population française. De son côté, CSA donnait 4%. Deux ans plus tard, Ifop donnait le chiffre de 5,8%. Ce qui équivalait tout au plus à 3 ,5 millions.

            La dernière étude en date, parue en octobre 2010 sous le titre « Trajectoires et Origines », émane de l’Institut national des études démographiques (Ined) et de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Selon les deux organismes publics, la France compte 2,1 millions de « musulmans déclarés ».


            • D’où vient le chiffre de 5 à 6 millions ?

            C’est l’estimation donnée par le ministère de l’Intérieur, également chargé des cultes. « Aujourd’hui, on estime qu’il y a à peu près 5 ou 6 millions de musulmans en France », affirmait lundi le ministre Claude Guéant, reprenant des chiffres délivrés par la place Beauvau en juin 2010. Mais pour donner cette estimation, le gouvernement, qui n’a pas le droit de poser la question de l’appartenance religieuse, utilise le biais de l’origine géographique des personnes. C’est en comptabilisant le nombre de personnes venant d’un pays à dominante musulmane, ou ayant des parents qui en viennent, qu’il parvient à établir ce chiffre. Or, de l’aveu même du ministère, seuls 33% de ces 5 à 6 millions se déclarent croyants et pratiquants. Soit deux millions, l’équivalent du chiffre de l’enquête Insee/Ined d’octobre 2010.

            http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/04/05/01016-20110405ARTFIG00599-france-comment-est-evalue-le-nombre-de-musulmans.php
            Il y aurait donc 2,1 millions de musulmans pratiquants, soit environ 3,2 % de la population française
            Ceux qui prétendent que la France s’islamise peuvent aller se rhabiller, car à raison de 4000 conversions par an la progression de l’islam en France est négligeable


            • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 27 novembre 2014 19:45

              Njama,

              Libre à vous de contester les chiffres de l’INED sur le nombre de musulmans en France.
              Pour le nombre de convertis : voir http://www.ajib.fr/2013/02/convertis-islam-france/ (qui reprend d’ailleurs le chiffre de 6 millions de musulmans).

              Vous dites« Ceux qui prétendent que la France s’islamise peuvent aller se rhabiller, car à raison de 4000 conversions par an la progression de l’islam en France est négligeable ». Comme vous voulez . Vous pouvez aussi croire que la Terre est plate


            • njama njama 27 novembre 2014 22:50

              merci bcp VICTOR LAZLO
              j’ai pris connaissance de votre article, dans lequel j’ai pu lire que  « Sur environ 6 millions de musulmans en France, il y aurait aujourd’hui environ 100 000 convertis, contre environ 50 000 en 1986. »

              à raison de 4000 conversions par an, ce qui ferait en 25 an 100 000, nous devrions être à 150 000 !
              4000 conversions par an ??? serait plutôt en fait 2 000 / an en moyenne sur les 25 dernières années
              ...
              sur 60 millions de français (j’ai déduit les 6 millions ceux issus de culture musulmane), le pourcentage de convertis ben ça fait pas foule à la sortie ! seulement 1 / 6 000
              l’islam séduirait-il tant que cela ? 0.0166 % !!!
              à ce train de 4000 conversions par an, sauf erreur la France sera islamisée complétement dans 15 000 ans LOL smiley
              -------
              un peu de sérieux, à titre de comparaison la quatrième religion de France :
              .
              Selon les chiffres 2012 de l’Union bouddhiste de France (UBF), notre pays compte un million de bouddhistes pratiquants, dont un tiers de Français d’origine convertis, et deux tiers de fidèles originaires de pays asiatiques..."
              http://www.20minutes.fr/societe/958819-20120622-bouddhistes-france
              .

              Le bouddhisme est très récent en France il est arrivé avec les Beatles on va dire ou la période hippie, ou à peu prés
              et déjà 330 000 français de souche convertis !
              y-a pas photo, le bouddhisme séduit beaucoup plus ...
              en agitant le bocal des conversions , vous ne vous tromperiez pas de cible VICTOR LAZLO ?


            • COVADONGA722 COVADONGA722 28 novembre 2014 06:27

              bonjour njama

              belle comparaison que le bouddhisme c’est vrai que l’on voit des rues entières bloquées par des bouddhistes en prières , c’est vrais que le menu religieux bouddhiste est au menu de 85%des cantines scolaires quand il n’est pas le seul menu pour faire plus simple comme celui servit à tous dans certains centre d’entrainement sportif. Cest vrais que des militaires de carrières boudhistes refusent de combattrent en afrique ou en afghanistan au motifs qu’ils ne veulent pas combattrent des frères !C’est vrai que les bouddhistes génèrent dans nos zus et cité des « milices » de barbus veillant au respect des « bonnes moeurs » ect......
              pour être sur d’être bien compris de vous il m’apparaît comme évident que ma comparaison ironique n’aurait pas marché avec la religion juive pour des motifs différent mais tout aussi évident de leur prégnance agressive sur ma société !
               cordialement
              asinus : ne varietur

            • njama njama 28 novembre 2014 08:53

              mes voisins, 3 garçons, 2 devenus prêtres bouddhistes ...


            • njama njama 28 novembre 2014 08:56

              le menu religieux bouddhiste est au menu de 85%des cantines scolaires
              si je ne me trompe pas ils sont végétariens, donc kascher ou halal, ils s’en foutent, suffit de ne pas prendre de viande
               


            • Gnostic GNOSTIC 28 novembre 2014 09:35

              Njama

              Les conversions bouddhistes ????

              C’est complètement bidon

               

              Le bouddhisme c’est une mode je dirais une mode bobo (bourgeois bouddhiste)

               

              Suffit de pratiquer le ZEN pour se faire comptabiliser comme bouddhiste

               

              Ou d’aller visiter un des nombreux temples tibétains en France et suivre une conférence

               

              De véritables bouddhistes (pratiquants depuis plus de 10 ans) il y en a très peu


              Des bouddhistes occasionnels de passage OUI 

              des bouddhistes papillons quoi !

               smiley


            • Frabri 27 novembre 2014 13:13

              Il y a aussi des français-se-s d’origine musulmane qui se convertissent au christianisme, au bouddhisme, a l’hindouisme, au New Age...etc


              • OMAR 27 novembre 2014 17:24

                Omar33

                Ceux-là, ils comptent pour du .... beur.


              • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 27 novembre 2014 19:51

                « Il y a aussi des français-se-s d’origine musulmane qui se convertissent au christianisme, au bouddhisme, a l’hindouisme, au New Age...etc »

                Vous avez raison. C’est qu’on nomme le pâté d’alouette : 1 cheval d’Islam, et une alouette pour les autres...


              • njama njama 27 novembre 2014 15:09

                Il n’y a pas d’âge pour « se » convertir
                je ne crois pas que celle-là Josette ira au djihad ... ni faire le « djihad du sexe » smiley)

                pour en revenir aux chiffres, cela confirme bien en couleurs que, contrairement à certaines rumeurs, l’islam n’est pas prosélyte
                On pourra toujours dire, « oui mais, 4 000 conversions à l’islam par an et patati et patata ... » , ok, ok, mais combien de conversions dans d’autres sens, et combien d’abandon pur et simple du rite et des croyances. Nous vivons dans une société cosmopolite, on ne va pas se mettre la tête dans le sable.

                Pour ceux qui s’intéressent au phénomène très singulier et marginal des conversions, qui touche chaque religion (on aurait tendance à l’oublier, comme si cela n’allait que dans un sens) je vous conseille vivement la lecture passionnante de cet ouvrage :
                -
                Les Nouveaux convertis : Enquête sur des chrétiens, des juifs et des musulmans pas comme les autres
                de Pierre Assouline,
                en collection Poche, Folio Actuel

                Quatrième de couverture
                « Ils étaient des croyants, ils le sont toujours. Simplement, en cours de route, ils ont bifurqué. D’un monothéisme l’autre, ils se sont convertis. Dès lors, ils ont repensé leur vie en regard de ce bouleversement de l’âme et des mœurs.Il y a avant et il y a après. Quinze jours avant, ils allaient encore à la messe, quinze jours après ils priaient dans une mosquée...Pourquoi ? Comment ? Les convertis sont d’ordinaire des gens très discrets. Il faut violer leur intimité et les forcer à trouver les mots pour dire leur retournement. Partout où cette enquête m’a mené - en France, en Angleterre, en Israël, en Suisse -, ils ont livré le témoignage de leur itinéraire spirituel, ils ont raconté les joies, les renoncements et les déchirements de leur nouvelle foi, de différentes manières, certains avec amour, d’autres avec violence.Mais tous ont dit l’avoir fait pour la gloire de Dieu. »
                http://www.amazon.fr/Les-Nouveaux-convertis-chr%C3%A9tiens-musulmans/dp/2070326160


                • OMAR 27 novembre 2014 17:16

                  Omar33

                  Salut Victor  ; « Pour les convertis on peut sans doute rajouter une attirance trouble pour ce qu’on pourrait nommer »l’innocence« de l’Islam.. ».

                  Si vous n’avez jamais fait de mal à votre prochain, que vous cherissez vos parents et votre famille, que de temps à autres vous faites l’aumone, alors vous étes en très grande partie musulman sans le savoir.

                  Cependant si vous désirez l’être totalement, pas la peine de vous faire couper le prépuces ou arabiser votre prénom et surtout pas aller faire le djihad, prononcez juste la profession de foi.

                  Il vous suffit de reconnaitre l’unicité de Dieu et les Prophètes des trois Livres Saints révélés.

                  Maintenant si vous persister dans votre islamophobie primaire au point de convulser parce que des citoyens français se convertissent à l’Islam, hé bien, un petit plongeon dans la Seine suivi d’une soirée saucisson-pinards chez la mère Marine vous soulagera.... temporairement.



                  • Rincevent Rincevent 27 novembre 2014 17:59

                    « qui vont de la recherche de sens… » Eh oui, le culte rendu aux dernières Nike et à la montre connectée ne suffit pas toujours à remplir une vie...


                    • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 27 novembre 2014 20:00

                      Vous dites :« qui vont de la recherche de sens… » Eh oui, le culte rendu aux dernières Nike et à la montre connectée ne suffit pas toujours à remplir une vie...".

                      Mais le goût du consumérisme et l’appétence pour le capitalisme ne concilient fort bien avec l’Islam (comme avec toutes les religions d’ailleurs). Le probléme de la recherche du sens ne se situe donc pas à ce niveau là .


                    • 65beve 65beve 27 novembre 2014 19:06

                      Omar33,


                      « pas la peine de vous faire couper le prépuce »

                      Avec un tel argument, ça va se bousculer dans les mosquées.
                      Chez les français, la quéquette c’est sacré !

                      cdlt.


                      • OMAR 27 novembre 2014 21:28

                        Omar33

                        Salut 65beve

                        Plus sérieusement, la circoncision n’est en aucun cas une obligation dans la religion musulmane.
                        Elle n’est inscrite nulle part, différemment du judaïsme.
                        Mais est totalement répandue dans le monde musulman.

                        Avec le temps, c’est devenu une « sunna mouakada » qui se traduit à peu près par ;« une tradition confirmée ».

                        Quant à l’excision, non seulement, elle n’a strictement aucun rapport avec l’Islam, et je la considère comme un acte barbare et crapuleux.


                      • 65beve 65beve 27 novembre 2014 22:27

                        Omar,

                        Voilà qui répond à mes deux questions sur les religions musulmanes et juives.
                        cdlt.


                      • jacques 27 novembre 2014 19:58

                        viens doctory cézla victor


                        • marauder 28 novembre 2014 06:05

                          Les fashos sont productivistes a ce que je vois....
                          Ça chie de la merde plus vite que ça ne la bouffe.

                          Lazlo pauvre con tu parles de français de souche, moi qui ne joue pas a ce jeu je le suis sûrement plus que toi. A ce titre si demain tes idoles sont au pouvoir, c’est toi qui trinque pas moi.

                          Gnostic t’es complètement perché... Tu te plain dun manque de spiritualité alors que tu dis que l’islam avance ?

                          Et puis après tout y’a plein de ’’sales blancs’’ qui se convertissent au fascisme et on dit rien ?....


                          • popov 28 novembre 2014 12:31

                            @marauder

                            Tu te plain dun manque de spiritualité alors que tu dis que l’islam avance ?

                            C’est une spiritualité l’islam ? Pour devenir moustouf, il suffit de prononcer quelques charabias. Pas nécessaire de les comprendre.

                            Dans le christianisme, pour qu’une prière plaise à dieu, il est recommandé d’aller au préalable se réconcilier avec son ennemi. Dans l’islam, il suffit de se laver les pieds pour se sentir pur avant la prière.


                          • marauder 29 novembre 2014 07:14

                            Hoooooooooooo mais que c’est booooooo ta religion :)

                            Alors, va pardonner a ton frere le musulman.

                            Ton jésus il a dit d’aimer ton prochain comme toi meme.

                            Vas-y, je t’attends, aime ce musulman, et aime moi.

                             Et apres on verra.

                            Moi j’ai pas besoin de ca pour essayer. Par contre je suis pas idiot, des types comme toi, je n’ai aucune envie de les aimer, mais les surveiller, les dénoncer pour sur autant que je pourrais.


                          • popov 29 novembre 2014 09:59

                            @marauder

                            Ce n’est pas ma religion et ce n’est pas mon Jésus.

                            La religion, je m’en passe très bien.


                          • popov 28 novembre 2014 11:56

                            @njama

                            Bonjour

                            En France, il est interdit d’écrire la religion à côté du nom des citoyens lors d’un recensement.

                            Il est cependant possible de savoir qu’avant le ramadan de l’an dernier, sur un total de 67.683 détenus, 18.300 s’étaient enregistrés pour le ramadan, soit 27%.

                            Alors, en supposant que les prisonniers non-mahométants ne font pas le ramadan et qu’aucun prisonnier mahométan n’oserait trahir sa tribu en refusant de le faire, de 3 choses l’une :

                            1  Le pourcentage de mahométans qui se retrouvent en prison est plus faible que dans la population non-islamique. Mais alors il y aurait plus de 27% de mahométans en France.

                            2  Ce pourcentage est le même que dans la population non-islamique. Il y aurait donc exactement 27% de mahométans en France.

                            3  Ce pourcentage est plus élevé. Mais alors, il y aurait corrélation entre le fait d’être mahométan et le fait de se retrouver en prison. J’ai bien dit corrélation, pas relation de cause à effet parfaitement élucidée, du moins pas encore, et en tous cas, pas officiellement.


                            • popov 28 novembre 2014 12:09

                              @njana

                              Oups, lien cassé. Je le remets.


                              • njama njama 28 novembre 2014 18:24

                                @ popov
                                Ce qui serait plus pertinent de savoir c’est pourquoi un tel pourcentage de culture musulmane (immigrés, ou issus de l’immigration), en prison ?
                                La corrélation n’est pas à faire avec la population française en générale, car il faut l’envisager sur des critères sociologiques et dans le contexte socio-économique. Critères sur l’incarcération qui pour être valables, seraient applicables à l’ensemble des prisonniers.
                                Vous ne seriez pas surpris j’imagine que l’on trouvera parmi les délinquants des personnes issues de milieux pauvres, qui vivent dans la galère ... donc issus de ces zones devenues ghettoïsées, ostracisées ... et que ce taux élevé est à interpréter par rapport à ce contexte difficile, qui amène parfois à l’exclusion sociale, à la pauvreté culturelle aussi.
                                Il y aura toujours en prison un % plus élevé de pauvres que de gens aisés, mais en même temps proportionnellement les pauvres sont beaucoup plus nombreux dans la société que les gens aisés. Rien d’étonnant donc, à ce que les pauvres y soient plus nombreux que les autres couches de la société.

                                donc en réponse à votre
                                 Ce pourcentage est plus élevé. Mais alors, il y aurait corrélation entre le fait d’être mahométan et le fait de se retrouver en prison. J’ai bien dit corrélation, pas relation de cause à effet parfaitement élucidée, du moins pas encore, et en tous cas, pas officiellement.

                                Non. C’est beaucoup plus difficile de s’en sortir, et de trouver du travail pour ces gens immigrés ou issus de l’immigration, la discrimination à l’embauche n’est plus à démontrer, quoi de surprenant donc dans un contexte économique très difficile, avec un taux de chômage historique, de les retrouver (hélas) dans les strates les plus pauvres de la société. Mais cela n’a rien à voir avec la religion musulmane, ou le mahométisme.


                              • njama njama 28 novembre 2014 20:05

                                donc issus de ces zones devenues ghettoïsées, ostracisées ...
                                .
                                je rajoute, issus de ces zones desindustrialisées, ou industriellement subitement désertées sans préavis, dont leurs familles étaient la cheville ouvrière, et avaient assuré la prospérité locale et nationale... et qui maintenant ont été transformés en déserts, bien plus subitement que par un changement climatique ...
                                (j’habite non loin de Roubaix, et, dans une ville qui pourrait être sa petite soeur, donc je sais très bien de quoi je parle, je connais très bien ces gens-là, ... ce qui m’autorise à reconnaître l’apport laborieux de cette classe ouvrière venue de l’immigration. Je veux leur rendre hommage, comme je m’attriste avec eux de ce qu’il est advenu)


                              • popov 30 novembre 2014 07:22

                                @Njana

                                C’est vrai qu’on peut argumenter longuement sur cette corrélation. Et c’est bien pourquoi j’ai laissé la conclusion en suspens dans ma dernière phrase.

                                Quoi qu’il en soit, le but de mon commentaire était avant tout d’apporter un chiffre sur l’immigration islamique dans un pays où il n’y a pas de statistiques officielles à ce sujet.

                                Pour en revenir sur le sujet de la discrimination à l’emploi...en France il y a des lois qui interdisent de discriminer en fonction de la religion et c’est très bien. Je trouve même qu’elles devraient être renforcées. Mais à une condition, c’est que de son côté l’employeur ait le droit de stipuler dans le contrat d’emploi que l’employé n’a pas le droit d’avancer des demandes de traitement spécial sur base de sa religion. Si on a l’obligation d’ignorer le religion au moment de l’embauche, on devrait avoir le droit de l’ignorer aussi après. Il faut comprendre qu’un employeur ne va pas engager une personne s’il y a un risque de ramadan, de pauses-carpette pendant le temps de travail, de revendication de menus spéciaux à la cantine ou d’accoutrement du genre uniforme wahabiste, toutes ces choses qui empoisonnent la vie des autres employés et de l’entreprise.

                                Je comprends que la situation économique est particulièrement dure pour les immigrés. La faute revient en grande partie à l’incurie de gouvernements successifs à la botte du patronat. Même en période de crise économique où les emplois sont rares, le gouvernement continue sa politique d’immigration massive où les nouveaux arrivés entre en compétition directe sur le marché de l’emploi avec ceux qui sont installés depuis quelques années. Tout cela pour favoriser le patronat qui cherche toujours à mettre les gens en situation précaire pour maintenir le couvercle sur les salaires.

                                Maintenant, quand il n’y a pas de travail, il faut en créer, par exemple en montant sa propre petite entreprise. Au Japon, pendant l’occupation de la Corée avant la seconde guerre mondiale, le Coréens avaient la nationalité japonaise et certains ont émigré au Japon à la recherche d’un travail dans les grandes entreprises. Pendant la guerre, un grand nombre ont été « importés » de force pour remplacer le Japonais dans les usines. Après la guerre, ils ont perdu leur nationalité japonaise. Certains sont retournés en Corvée, d’autres sont resté. Pour ces derniers, impossible de trouver du travail dans une entreprise japonaise (il n’y a pas de lois anti-discrimination comme en Europe). Ils ont survécu en créant de petites entreprises du genre ramassage des ordures, ateliers de réparation de voitures, atelier de fabrication d’accessoires uniques pour camions, etc. J’en connais plus d’un qui ont fait fortune à force de persévérance. J’ai deux frères qui étaient absolument allergiques à l’école. Après les primaires, ils sont entré en apprentissage sur les chantiers, puis ont monté leur petite entreprise. Travail honnête, style de vie modeste, clients satisfaits. Ils sont maintenant plus prospères que moi qui ai passé 12 ans à l’université.

                                Et là aussi, le gouvernement est fautif. Il devrait favoriser la création de petites entreprises en réduisant à zéro les charges patronales et/ou l’impôt sur leur revenu. Le manque à gagner du fisc serait largement compensé par le fait qu’il y aurait moins d’allocations de chômage et autres à payer. Le gros bénéfice serait surtout de permettre à un plus grand nombre de se développer et de mettre fin à leur situation de dépendance addictive.


                              • marauder 29 novembre 2014 07:16

                                njama

                                ici c’est bourré de fasho, pense a abetir ton argumentaire pour qu’il puissent comprendre.

                                Meme avec ces efforts, rien n’est garanti.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

VICTOR LAZLO

VICTOR LAZLO
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès