• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > DSK : La double castration Américaine

DSK : La double castration Américaine

Lettre ouverte à DSK

Mon cher Dominique,

C'est avec une immense tristesse que j'apprends tes déconvenues New-yorkaises.

Décidément, ces Américains n'ont aucun savoir vivre. Avant même de savoir si tu es coupable, ils t'ont, pour ainsi dire, déjà lourdement condamné. Te faire subir un tel calvaire, me semble disproportionné par rapport aux faits qui te sont reprochés. Moi qui ai aussi, un peu l'œil racoleur, je ne suis pas prêt de mettre mes pieds dans ce pays. D'ailleurs, j'ai déjà prévenu tes collègues politiques de faire gaffe et de bien garder les mains dans les poches s'ils devaient se rendre la bas.

Certains m'ont répondu, que par précaution, ils enverront plutôt les femmes ou bien alors les très vieux, bien connus pour leur sagesse ; Valéry, Jacques...

Sincèrement, je suis convaincu de ton innocence. Maintenant, s'il s'avérait que tu étais coupable, vraiment coupable, je n'aurai aucune honte à te traiter de salaud.

Si j'ai bien compris le dernier jugement, ils t'ont pratiquement foutu sur la paille. 5 000 000 $.

Ça fait quand même une belle somme ! Moi qui pensais que tu n'étais qu'un modeste haut fonctionnaire je dois t'avouer que j'ai été un peu surpris de constater, qu'en fait , tu es bourré aux as.

Pardonne mon ignorance, mais je me demande bien, comment un homme riche, comme toi, pouvait-il prétendre partager et comprendre les préoccupations quotidiennes des Français les plus démunis, les sans logis, les Rmistes etc. Ôte moi d'un doute, tu étais bien le candidat pressenti du parti socialiste ? Celui qui devait représenter la gauche unifiée face à l'arrogance financière de la droite sarkoziènne ?

Dommage pour les téléspectateurs, il aurait été intéressant de vous voir, Sarko et toi, vous affronter, sur les plateaux TV, avec des boites de caviar ou des pompes PRADA, jetées à la figure.

Quand je pense à ce Clown de Georges... Tu te rappelles de Georges le rouge ? Mais oui, celui qui habitait un modeste pavillon de banlieue, prenait l'autobus pour aller au marché et voulait, lui aussi, être le représentant de la gauche à l'élection présidentielle. Personnellement , je trouve qu'il avait un meilleur profil que toi pour représenter le monde ouvrier. Mais bon ! C'était une autre époque...

J'en reviens à ta double condamnation.

« Assigné à résidence avec un bracelet électronique et un garde devant la porte jour et nuit. »

Rien que ça !

Mais comment tu vas faire, mon pauvre Dominique, pour satisfaire ton besoin naturel ? Non pas les toilettes... Celui plus primaire, plus impulsif, qui fait que ta réputation en France et ailleurs, n'est plus à faire : ton besoin de séduire. J'ai bien peur mon ami, qu'il faille à présent que tu te contentes de ta femme. Ou bien alors, prends des cachets ! A la caserne où j'étais en 1974, ils en mettaient dans la soupe, et je dois reconnaître que ça me détendait, me ramollissait bien le cerveau.

Envoie un texto à Juppé, il devrait pouvoir t'arranger ça. Lui aussi a connu la misère sexuelle, condamné à aller se les geler pendant quelques mois au pays du jus d'érable.

Mais j'y songe, le garde du corps imposé, ne pourrait-il pas être une femme ? Une belle amazone bien charpentée ? File les coordonnées de Khadafi au directeur de la boite de surveillance, il doit bien en avoir une ou deux de disponibles.

Tu sais qu'ici, tout le monde se faisait un sang d'encre pour toi, avant d'apprendre ta libération, notamment Laurent qui avait peur que tu t'ouvres les veines et que tu contamines, par ce geste désespéré, l'ensemble du parti socialiste déjà bien éprouvé. Les membre de ton ex-futur cabinet, qui se voyaient déjà autour de toi à l'Élysée le mercredi, te tirent une de ces tronches...

On dit aussi que le président à pleuré...De rire, en apprenant la nouvelle de ton arrestation. Moi aussi, je trouve ça très petit de la part d'un si grand homme.

Ségolène et François sont au plus mal, ils comptaient tellement sur toi pour l'élection présidentielle. Du coup, elle a repris la route et lui son régime. Quant à Martine, elle est inconsolable. Toi disparu, elle erre comme une petite fille perdue au milieu d'un champ de micros, cherchant désespérément la caméra qui pourrait la filmer, tout en étant consciente que son sex-appeal ne remplacera jamais le tien. D'autant qu'autour d'elle, c'est la valse des nouveaux prétendants. Il paraîtrait aussi que Lionel réfléchit...

Mon très cher ami, non seulement les Amerlos t'ont coupé le sifflet, mais en plus, ils t'ont confisqué la parole, et c'est la ton deuxième châtiment.

Fini pour toi les discours enjôleurs, les belles phrases imagées qui faisaient rougir les journalistes assises aux premiers rangs. Les dîners en ville qui se terminaient tard dans la nuit avec celles qui voulaient compléter leur papier, tirer un portrait plus intime de l'homme de pouvoir que tu incarnais.

Bon sang que tu vas nous manquer !

Je pense qu'il est raisonnable que j'en reste la, car l'évocation de tous ces beaux souvenirs m'attristent profondément. Dis bien à Anne que je suis toujours amoureux d'elle et que si par malheur il t'arrivait quelque chose de définitif, elle pouvait compter sur moi.

Tant que j'y pense, tu sais ce que me disait ma fille à propos de toi et de toute cette histoire ?

« DSK ? C'est l'homme qui aimait ( trop) les femmes mais pas assez la sienne ! »

Ah ces gosses...

Prends bien soin de toi mon ami et que le Dieu Américain te garde.

Patrice


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 21 mai 2011 07:12

    Allons, allons, Patrice ! Surmontez votre tristesse. DSK disparait, mais il reste BHL.



    • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 21 mai 2011 09:54

      Je j’avais oublié celui-là, la prochaine fois...


    • avocatdudiable avocatdudiable 21 mai 2011 22:05

      Ouaih BHL pire que DSK sur le plan de l’hypocrisie politique et morale, voilà ce qu’il ose dire sur son blog sans honte j’hallucine :


      J’en veux à tous ceux qui accueillent avec complaisance le témoignage de cette autre jeune femme, française celle-là, qui prétend avoir été victime d’une tentative de viol du même genre ; qui s’est tue pendant huit ans ; mais qui, sentant l’aubaine, ressort son vieux dossier et vient le vendre sur les plateaux télé.

    • Albar Albar 21 mai 2011 09:28

      Bonjour,

      Joliment bien dit Deumie
      Pour une fois qu’on est d’accord Cath, il doit être Bien Hors de Lui celui la, le philosophe allumeur finira par se consumer, foi de spot pub ’’ On l’aura bien un jour ! ’’
      Salut.


      • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 21 mai 2011 09:57

        merci Albar.


        • criticaldistance 21 mai 2011 10:29

          Excellent !

          Une épitaphe du ’philosophe’ BHL bientôt ?


          • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 21 mai 2011 10:40

            Merci...
            Ma fille, toujours elle, fait une excellente analyse du grand Philosophe rouge pourpre :
            « BHL, c’est le mec qui t’explique en 700 pages, ce que BREL résumait en 3 mots : Beau et con à la fois ! »


            • LE CHAT LE CHAT 21 mai 2011 11:37

              il ne lui reste plus qu’à se faire oublier au monastère de Saint Vergeron , loin de la tentation ...  smiley


              • dominise dominise 21 mai 2011 13:03

                Le texte est bien tourné mais je ne crois pas que le fric de DSK l’empêche de bien penser le monde.

                Ce qui va l’empêcher à l’avenir, ce n’est pas tant sa mise en geôle dorée provisoire mais son obsession sexuelle qui, pour le moment, est présumée non relevant du pénal (mais du pénis),

                L’histoire nous enseigne que les révolutions ont été faites souvent avec les peuples + une incarnation au travers d’un bourgeois ne pouvant se contenter de croquer la vie comme un bourgeois.

                Son pognon ne me gêne pas car s’il devait le distribuer à la planète cela ferait moins de 10 centimes par personne.
                 
                On peut considérer que s’il gagnait bien sa vie, c’était dans un engagement politique et non dans la spéculation financière à outrance qui permet, à ce niveau de bien gagner.

                A l’échelle de la planète, la droite ambiante est si radicale que DSK est situé relativement à gauche. Avec un plus fort gradient, il n’aurait jamais pu être placé là et à la place on aurait mis (peut-être) un bon vieux conservateur anglais.

                S’il est non coupable, je préfère de beaucoup ce fantasque bourgeois à l’image éculé du conservateur. Tout est relatif.  

                Les grands marchands d’armes sont bien plus cyniques et tordus.     


                • Pyrathome Pyrathome 21 mai 2011 13:48

                  A l’échelle de la planète, la droite ambiante est si radicale que DSK est situé relativement à gauche....

                  à gauche de la droite, vous voulez dire....


                • BA 21 mai 2011 14:48

                  DSK : une prison dorée au coeur de Manhattan.

                  Anne Sinclair avait vendredi jeté son dévolu sur un luxueux appartement du quartier huppé de l’Upper East Side, à deux pas de Central Park. Un meublé de la résidence hôtelière Bristol Plaza, sur la 65e Rue, « décoré de marbre de Carrare, équipé de trois lignes téléphoniques et de télévision plasma dans la salle de bains ». Piscine intérieure, terrasse et salle de sport à disposition des locataires. Loyer mensuel : entre 8.000 $ le studio et 14.200 $ le trois-pièces, selon le site Internet de l’immeuble.

                  Mais, au dernier moment, le bailleur a refusé d’abriter ce couple décidément trop médiatique. Un coup dur pour DSK, obligé de passer quelques heures de plus derrière les hauts murs de Rikers Island.

                  Mais pour sortir de prison, DSK a dû casser sa tirelire. Il a d’abord dû s’acquitter de sa caution, fixée à 1 million de dollars (703.100 €). Et accepter un dépôt de garantie de 5 millions de dollars (3,5 millions d’euros). Une somme exorbitante garantie par Ira Judelson, un agent d’assurances connu à Manhattan pour voler au secours des people menacés de poursuites judiciaires. Décrit par le New York Times il y a quelques mois pour être « l’ATM (le DAB, distributeur de billets, NDLR) des rappeurs, acteurs et sportifs désespérés », Judelson a l’habitude de travailler avec Benjamin Brafman, l’un des deux avocats américains de DSK. Les tarifs de cet agent de stars : entre 6 et 10 % du montant de la caution à garantir.

                  Par ailleurs, les frais que DSK doit engager pour sa défense seront colossaux et pourraient se chiffrer, au final, à plusieurs millions de dollars. Avec Anne Sinclair, il a en effet choisi de s’adjoindre les services de deux avocats de renom : Benjamin Brafman et William Taylor. Les ténors, redoutés par les équipes du procureur, réclament des honoraires à la hauteur et de leur réputation et de celle de leurs clients. La presse américaine avance leurs tarifs : environ 1.000 $ de l’heure.

                  Le couple Strauss-Kahn a beaucoup d’argent et les moyens engagés par la défense seront sans limite. Tout sera fait pour prouver l’innocence de Dominique Strauss-Kahn mais surtout décrédibiliser sa victime présumée. Les avocats ont d’ores et déjà fait appel à des équipes de détectives privés rompus à ce genre d’exercice. Ces enquêteurs sont sans doute en train d’éplucher la vie de la femme de chambre du Sofitel afin de prouver qu’elle a accusé le directeur général du FMI d’un crime inexistant dans un but financier. Tout comme les avocats, ces super-détectives ont un prix : entre 500 et 700 $ de l’heure, selon les sociétés d’investigation.

                  On le comprend : la nouvelle vie et la défense de Dominique Strauss-Kahn risquent de lui coûter très, très cher. Au bas mot : 250.000 $ par mois.

                  http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/une-prison-doree-au-coeur-manhattan-103256.html


                  • Jean-Pierre 21 mai 2011 16:16

                    Chère jeune femme de chambre,c’est avec une infinie tristesse que j’ai appris ce que vous avez vraisemblablement subi au Sofitel,et qu’à cette heure subissent sans aucun doute nombre de vos semblables:la muflerie d’un potentat gonflé d’arrogance et de prétention à se saisir du corps des femmes,qu’elles le veuillent ou non :toutes mes pensées vont vers vous,pas une seule à cet individu,qui s’emploie dès aujourd’hui à vous traîner dans la boue,et,à coup de millions de dollars que plusieurs vies de femme de chambre ne vous auraient même pas permis d’espérer gagner,à vous occire.Je vous remercie de me permettre de n’avoir pas cet homme pour Président de mon pays-je n’ai d’ailleurs jamais compris d’où lui venaient ces sondages favorables dont on nous a inondés:sûrement d’un complot.Bien à vous.


                    • Castel Castel 21 mai 2011 17:08

                      Prends bien soin de toi mon ami et que le Dieu Américain te garde.

                      Mdr +1

                      Mais comment tu vas faire, mon pauvre Dominique, pour satisfaire ton besoin naturel ? Non pas les toilettes... Celui plus primaire, plus impulsif, qui fait que ta réputation en France

                      Il parait qu’il a le droit à 4 visites par semaine, sans compter sa famille... Je m’en fais pas bcp pour lui ! Il devait être tellement malade, qu’ils ont dû glisser au juge qu’il était incapable de rester 3 jours sans se taper une nana... D’où sa « libération »...


                      • aubryserge serge Aubry 21 mai 2011 17:28

                        C’est un article plein de bon sens. Vous pouvez vous détendre en écoutant un petit air ensoleillé sur la destinée... A la plage Karl a bruni moins vite que moi, à la plage Carla brunit moins vite que moi, c’est ainsi, c’est la vie, sous le soleil, question de peau, on n’est pas tous égaux. Bonne journée. Serge smiley  http://youtu.be/ckLRqkdUtZI

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès