• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > DU GRAND SPECTACLE...

DU GRAND SPECTACLE...

L'assertion du politique prétendant agir pour le bien de la nation ne peut susciter qu'un éclat de rire. Si c'était le cas, les candidats à la fonction suprême ne se battraient pas comme des chiffonniers de bas étages en s'invectivant à longueur de journée. Il y a là une volonté délibérée de détruire ceux qui leur font de l'ombre. Accéder au faîte, se frayer un chemin à travers le dédale des obstacles menant au pouvoir n'est pas une sinécure. C'est une guerre d'ego au service de l'orgueil. Quelques semaines durant, te temps du spectacle, le politique flatte l'électeur pour que ce dernier lui fasse la courte échelle pour accéder à l'estrade du pouvoir. Après, seulement après le sollicité rejoindra la cohorte des abusés. Quant à la mention « intérêt général » qui tend à enluminer les discours, ce n'est qu'un slogan électoral. Une magnanimité pour cocus.
 
Péroraisons, promesses ou injonctions ne sont que fumet de bonimenteur. Du remplissage pour combler les vides d'une harangue mal ficelée. L'électeur est avide de jeux de cirque et captivé par les diatribes de l'élu. Intéressé par les formules creuses du prétendant au trône, il n'est pas dupe du discours. 
 
 
La soif du pouvoir a force d'orgasme. Elle permet de vivre au dessus de sa condition, de donner de laforce à sa faiblesse. D'être considéré par autrui quand on manque de considération envers soi-même. C'est aussi chercher à combler le poids de la solitude. l'Homme d'état...celui qui se fait attendre depuis des lustres, se révélera lors de la faillite du système. Faillite imminente, laissant toutefois aux pleutres du pouvoir le temps de se carapater. La plupart des opportunistes de la chose publique réalisent que c'est la fin de la récréation.
 
Pourtant il est trop tôt pour mettre un terme à cette déchéance annoncée car beaucoup de bras cassés, de nombrilistes, d'infatués et d'handicapés de la vision, de vaniteux en attente de leur quart d'heure de célébrité (dixit A. Warhol), ne se sont pas encore soulagés dans l'urinoir collectif de leur posture intellectuelle. Shootés à l'herbe de l'irréalisme, ces champions du verbe sont entraînés à donner du sens à leur impuissance. Ils essayent de justifier l'inanité de leur présence au pouvoir. Une présence toutefois nécessaire pour asséner le coup de grâce à la société encore trop ancrée dans l'habitude du laisser aller et laisser faire. 
 
 
Le chaos mettra fin à la dialectique spécieuse, à la prédominance de ces parfumeurs de l'esprit qui pérorent, braillant de l'inconséquence tous azimut pour flatter leur vanité. Marine Le Pen est une chance pour le renouveau. Elle sait mettre en scène son appétit pour la domination et le pouvoir hégémonique. Elle sait mentir, dissimuler, promettre et rassurer. Elle sait éluder les questions embarrassantes et glisser les réalités du moment sous le tapis de sa cuisine électorale.
 
Sa mauvaise foi patente n'a d'égal que l'incurie de sa conception de la gouvernance. Elle n'est pas seule dans ce cas. Ses adversaires cultivent le même type de champignon hallucinogène. 
 
 
 
Avec le candidat Fillon, Rolls des batteries de cuisine, Benoît Hamon l'illusionniste K.O debout, entourés de Mélenchon, le tribun talentueux dispensant sa petite musique voluptueuse en accompagnement de la saga des lendemains qui chantent et Emmanuel Macron, l'ennemi à abattre, la politique française versus présidentielle, fait preuve d'une élasticité proche du porte-jarretelle. En fait c'est la saga du temps perdu. Les cinq candidats ont des propositions dont certaines pourraient faire l'objet d'un consensus. Pourquoi ne pas l'admettre et en discuter autour d'une table pour essayer d'en dégager des avantages en faveur de la nation et de sa population.
 
Pourquoi toujours opposer, diviser au lieu d'unir. Est ce que le manque de maturité politique est telle que cela s'avère impossible.L'Altruisme semble, en tous les cas être un gros mot et une tare dans ce domaine. En attendant l'homme providentiel, De Gaulle en 1939 était un illustre inconnu, il faut continuer à administrer l'incommensurable volatilité de la réflexion humaine. Continuer à brûler ce qui a été adoré et combattre ce qui a valorisé la société le temps d'une l'illusion. Hurler avec les loups, mordre la main tendue et trahir sa parole, tout en prorogeant le temps de la jalousie, de l'envie, les deux mamelles de la concussion. Faire la guerre en pleurant la paix et tuer pour exorciser la vie. Pas facile d'harmoniser ces contradictions sans être au bénéfice d'une adhésion populaire, même temporaire.

Moyenne des avis sur cet article :  3.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 09:26

    Bonjour,
    Article superficiel qui croit que tous les candidats ne sont là que pour l’égo, alors qu’ils défendent tous une politique précise par rapport à la souveraineté et à l’ Europe.

    Pourquoi toujours opposer, diviser au lieu d’unir.


    Il n’existe en fait que 2 lignes politiques : rester dans l’ UE, en promettant (ou pas) de renégocier les Traités. Et le Frexit par l’article 50. 
    Tout le reste n’est que discussions pour café du commerce.


    Les programmes sont déjà écrits par la Commission européenne. Ils ont été publiés. Voici la politique sociale et économique qui sera appliquée, si nous ne sortons pas de l’ UE, quel que soit la couleur politique de l’heureux élu.

    • jaja jaja 17 avril 10:08

      @Fifi Brind_acier

      Rompre avec le capitalisme en socialisant les banques et les entreprises tout en cassant les Traités et lois nationales et internationales protégeant la propriété privée des moyens de production et d’échange serait la seule politique susceptible de transformer vraiment la société au bénéfice des travailleurs et laissés pour compte de cette société capitaliste.

      Ce qui demande la mobilisation sociale de toutes et de tous et ne se réalisera donc pas par les urnes manipulées par le fric et les médias de la Bourgeoisie...

      Il n’y a donc pas que les deux lignes politiques dont vous parlez, mais une troisième qui a le mérite d’être la seule véritable alternative au système capitaliste qui régit aujourd’hui nos vies !


    • Harry Stotte Harry Stotte 17 avril 10:19

      @jaja

      «  serait la seule politique susceptible de transformer vraiment la société au bénéfice des travailleurs et laissés pour compte de cette société capitaliste. »


      Une fois que les biens des rupins auront été pillés, il faudra qu’il reste de la richesse à partager. Elle ne se créera pas toute seule. Et là, ce sera loin d’être gagné.

    • jaja jaja 17 avril 10:27

      @Harry Stotte

      C’est vrai, il faudra qu’il reste de la richesse à partager...
      Mais n’oubliez pas que ce sont les travailleurs qui créent les richesses et qui continueront à les produire après avoir renversé les capitalistes... mais plus exclusivement au profit de la classe parasitaire... ce qui fera toute la différence et permettra et partage du travail et partage des richesses produites entre toutes et tous... l’égalité sociale...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 10:36

      @jaja
      Merci, mais depuis 100 ans, tout le monde sait, pas besoin de nous réciter le catéchisme marxiste ! 2012 - Les candidats NPA et LO sont connus de tous les Français : 1,15% et 0,56% = 1,71 %.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 10:46

      @jaja
      L’élection présidentielle n’a pas pour objet de sortir, ou pas, du capitalisme.
      Le rôle du Président de la République est défini par l’article 5 de la Constitution.

      « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »


      Le reste relève des élections Législatives.
      La seule question à se poser est de savoir comment chaque candidat garantit l’indépendance nationale ? 

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 17 avril 10:55

    • jaja jaja 17 avril 10:58

      @Fifi Brind_acier

      L’élection présidentielle n’est pour nous qu’une tribune contrairement « au proche » de Pasqua pour qui la loi c’est la loi immuable... Et nous sommes pour la suppression de cette fonction monarchique... Articles 5 à 10 000 compris...

      Quand au score électoraux vous devez ignorer comment ils sont mitonnés dans les cuisines de la Bourgeoisie, malgré les pilules déjà avalées par votre mentor.... Cette élection devrait vous rafraichir la mémoire !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 11:51

      @jaja
      Ce sont les lois nationales qui ont acté pendant 100 ans les acquis sociaux.
      Vous pouvez nous rappeler les acquis sociaux de l’ UE ? Nada, wallou, rien du tout !
      L’UE ne rêve que de détruire les acquis sociaux .


    • jaja jaja 17 avril 13:58

      @Fifi Brind_acier

      Je suis d’accord avec ce dernier post... L’UE n’est pas réformable et doit être dissoute, ses traités abrogés unilatéralement s’il le faut... Une autre Europe et plus généralement un autre Monde débarrassé du capitalisme est à construire....


    • Sozenz 17 avril 15:36

      @Fifi Brind_acier
      fifi , même si un candidat a de hautes valeurs, vous ne pourrez pas éteindre complétement l égo .
      il ne faut pas se leurrer non plus . il faut remettre un être humain à sa place . cela évite de glorifier une personne au delà de ce qui doit être. et de toujours garder un oeil critique sur la personne .
      Si nous faisions tous ce même travail avec nous même et avec les autres nous ne serions pas déçu ( ou beaucoup moins ) nous progresserions beaucoup mieux , et nous aurions beaucoup moins de problèmes .


    • Sozenz 17 avril 16:44

      @jaja
      Vous me faites trop rire avec votre autre europe .
      On vous a mis dans la tete qu’ il fallait construire une europe alors hop la zout , hop hop on construit une europe .
      Mais pourquoi se cantonner à une Europe , une Europe pour quoi faire ? La paix , concurrencer quelqu un ? pour quoi faire ?.
      et si c etait la paix alors pourquoi faire l Europe et pas le monde . la paix n est elle pas pour tout le monde .
       Voilà mais vous allez dire mais globaliser pour le monde ça va poser des soucis .
      mais si demain on vous met entre les pattes un mondialisme , alors vous allez vouloir un autre monde ...
       je sais je suis un peu brouillon dans mes explication là . mais ce qui est voulu a tellement peu de sens que je ne peux mettre qu’ à l etat de brouillon vos désirs et vos pensées .
      C est super confus ce que vous voulez au final . vous aller vers l expansion alors que le noyau ou vous vous trouvé , n est pas construit ;


    • Sparker Sparker 17 avril 17:12

      @Sozenz

      Hum, je crois qu’en 1914 et en 1940 beaucoup aurait aimé une europe de la paix. Ne les oubliez pas si rapidement.


    • Sozenz 17 avril 18:00

      @Sparker
      ah, parce que vous croyez que l on va vers la paix actuellement avec cette Europe ?

      Dites moi ... qui font les guerres ? et pourquoi ?
      y a t il que des guerres avec des armes a feu qui font couler le sang aussi ;
      Il y a combien de suicides avec cette europe ?
       c est vrai , on ne comptabilise pas les mort comme ça dans les pays « en paix » .
       
      Arrêtez vos boniments , ça ne trompe presque plus personne . en tout cas pas moi .


    • Sparker Sparker 17 avril 20:02

      @Sozenz

      Vous aurez remarqué que je vous parle d’une europe de la paix, évidemment pas de l’UE actuelle restons honnète.


    • jaja jaja 17 avril 21:28

      @Sozenz « et si c etait la paix alors pourquoi faire l Europe et pas le monde . la paix n est elle pas pour tout le monde . »

      Relisez mon com et vous comprendrez qu’effectivement je suis pour un autre Monde débarrassé des frontières et du capitalisme où la paix règnera...

      Je ne me cantonne nullement à l’Europe... Donc ce que je veux n’est pas confus comme vous le prétendez, c’est tout simple : l’Europe n’est qu’une étape...


    • Sozenz 17 avril 21:50

      @jaja
      entre nous ... promis je ne le répèterais pas . mais vous croyez vraiment à ce que vous dites ?

      Là "en l état , vous pensez qu ’ il est possible avec L... non , laissez tomber . je suis déjà fatiguée ..
      faut que je m arrête avec les gens ^^
      bonne soirée !!


    • Harry Stotte Harry Stotte 17 avril 23:29

      @jaja

      « Mais n’oubliez pas que ce sont les travailleurs qui créent les richesses et qui continueront à les produire après avoir renversé les capitalistes.. »¨¨



      Sûr, mais il faudra qu’il y ait des clients, qu’il faudra livrer ponctuellement, des fournisseurs qu’il faudra régler rubis sur l’ongle, se battre, jusqu’au dernier centime, contre la concurrence des camarades étrangers. 


      Et puis, il ne faudra pas consacrer des après-midi entiers à enculer les mouches idéologiques, comme les gauches savent si bien faire... Définir, si, pour remplir le carnet de commandes et les gamelles des mioches, on peut, d’après les écrits et les prophètes, fabriquer des armes pour vendre à des gouvernements.


      Comme j’ai dit, c’est pas gagné

    • Harry Stotte Harry Stotte 17 avril 10:08

      « Pourquoi toujours opposer, diviser au lieu d’unir. »



      C’est la nature humaine qui veut ça. Les Grecs avaient déjà tout compris. 

      La guerre de Troie est la mère de toutes les guerres, et ce n’est pas un hasard si elle est déclenchée par un cocu, qui a perdu dans l’éternel combat des mâles pour la possession des femelles.

      • L'Auvergnat L’Auvergnat 17 avril 10:17

        Fuillon l’imposteur, le menteur


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 10:41

          @L’Auvergnat
          Il n’y a que lui, vous croyez ? Ecoutez les bien tous , parlent-ils des GOPé, ou comment nos gouvernements sont subordonnés à la Commission européenne ?


          A part Asselineau, qui en parle ? Aucun.
          Ils font tous comme si une fois au pouvoir, ils allaient faire ce qu’ils veulent, alors qu’ils ne décident plus que des questions sociétales et de la couleur des rideaux ....

        • L'Auvergnat L’Auvergnat 17 avril 11:58

          @Fifi riri loulou,


          Asselineau séabond......

          Il vous faut grandir, Fifi, et s’abonner à des livres sans image......

        • Leonard Leonard 17 avril 10:28

          Pourquoi diviser ?


          Parce que divide et impera... depuis 2000 ans ?

          • Tall Tall 17 avril 10:44

            L’oligarchie ayant déjà compris que son candidat-bidon ne passerait pas, elle cherche maintenant à éloigner les gens des urnes ... 

             
            Ne renversez surtout pas la table ! ... nous dit l’oligarchie.
             
            Ben si ...


            • Tall Tall 17 avril 11:05

              @Fifi Brind_acier

               
              Bizarre que cette « menace » vise Macron-Fillon ... 2 européistes immigrationnistes

              Serait-ce le dernier coup fourré pour victimiser un candidat-système ?

              Cela permettrait à l’oligarchie de faire porter le chapeau aux extrémistes, mais des extrémistes que l’enquête ne pourrait pas rapidement identifier comme étant de gauche ou de droite... jetant ainsi une ombre sur Marine comme sur Mélenchon quelques jours avant les élections.
               
              Message subliminal : voyez comme les extrêmes sont dangereuses pour le calme et la paix.
              La stratégie de la peur en mode « hard » en quelque sorte ..
               
              L’oligarchie est tout-à-fait capable de ça

            • L'Auvergnat L’Auvergnat 17 avril 18:18

              Le Fuillon derrière son déambulateur ......perdu dans ses feuilles il est pitoyable......


              • Feilusha Feilusha 17 avril 18:37

                Bon, Monsieur c’est fait plaisir, et j’ai souri en le lisant. A part ça ? Rien ! Devrais-je voter pour ce centriste de Lassalle qui a perdu son Bayrou ? Ou oser Cheminade ? Ou alors mettre mon nom sur un bulletin qui serait nul ? Cela je ne peux pas, je suis trop connu comme scrutateur dans mon bureau de vote !

                Ce qui est sûr c’est que je déteste ceux qui se présentent comme des surhommes, ou dans le cas présent pour une surfemme qui aurait des mœurs de surhomme, lol... Un Président modeste est-ce possible ?


                • Feilusha Feilusha 17 avril 18:39

                  Désolé pour la faute de frappe ! « Monsieur s’est fait plaisir... » Voila, voila, la prochaine fois je prendrai le temps de me relire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès