• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Economie collaborative + Off Grid + Internet subtil *.. Un nouveau (...)

Economie collaborative + Off Grid + Internet subtil *.. Un nouveau continent

 Vous avez des choses nouvelles à accomplir ! L’homme nouveau, bûcheur, pionnier, épris de liberté, cultivant ses capacités d’autonomie et d’adaptation, ne s’attache plus guère aux investissements surranés et au vieilles façons de faire véhiculées par la Doxa mainstream et consumériste. Il engage toute son énergie, son temps et son argent pour assurer sa liberté, sa survie, cultiver son indépendance, assurer ses arrières, soigner ses clans, voire ses planques. Le monde dans lequel nous vivons n’a jamais été aussi mouvant, aussi incertain. Inspirés par des voies nouvelles nourries d’études approfondies de situations et d’expérience, celles des Sannat, des Ellul, des Bonner, l’homme nouveau a des choses à faire, autrement. Panorama d’opportunités ..

Je vous invite à effleurer les jeunes pousses d’un champ nouveau..

  1. le Off Grid, au sens propre et au sens figuré,
  2. l’Internet subtil, le plus récent et le plus utile,
  3. le « Knowledge cottage » (« atelier relais ** » nouvelle génération)
  4. L’économie collaborative et la dynamique participative

La pensée « Off Grid » une métonymie pour le nouveau monde

La voix à l’écart, planche de salut pour les plus malins, opportunité pour tout-un-chacun.

C’est par elle, la pensée Off Grid, à l’écart, en dehors des grands axes surchargés, que peuvent s’entrevoir et se dessiner les vraies innovations, d’ordre sociétal avant tout, les immenses perspectives en matière de travail et de façons de vivre nouvelles. C’est la pensée Off Grid et les actions qu’elle inspirera qui permettront de faire face aux mutations les plus traumatisantes : crises économiques, saturations de systèmes, crise sociales, pollution et désastres environnementaux, difficultés de tous ordre de vivre dans les grandes concentrations urbaines et sous la férule du NOM.

La pensée Off Grid c’est aussi l’esprit d’innovation, c’est d’abord le sens de l’anticipation globale, la vue claire de ce qui nous attend, ce vers quoi nous allons tous si nous n’y prenons garde. On peut commencer par le « Buy Nothing Xmas », excellent début, et continuer par de longues explorations Off Grid.

On peut commencer par exemple, par ne pas s’engluer dans l’achat à crédit sur 25 ans d’un bien immobilier dans la fourmilière. Ne pas sacrifier excessivement à l’Internet inutile, sachant que le Job d’Apple, de FB, de Twitter ou de Google, c’est pas votre bonheur. Désaliénez vous des industries en bout de courses : industries du spectacle, du spectron, de la « culture », de la réclame, du tourisme de masse, de toute la coûteuse spirale de l’économie de l’inutile.

Notons que l’innovation la plus bénéfique, ça n’est pas, paraphrasant un article précédent, ” la réalité augmentée en douze D ! les inventions technologiques pour conduire la voiture du futur avec des lunettes fractales tout en faisant du roller astral et en donnant la tension du pilote en temps réel sur écran diafoiral..”

L’homme libre et raisonnablement intelligent rigole quand la télévision en extase lui assène que Pesquet “notre astronaute national est en route vers les étoiles”.

 

L’espace Off Grid, un sens propre pour prendre ses distances

Si la pensée “Off Grid” est une figure de style, une métonymie, un sens figuré, les espaces Off Grid, eux, recèlent des biens immobiliers bien réel, Off Grid, loins des univers concentrationnaires urbains, où mêmes carrément “hors réseau” : demeures, maisons, forêts, terres, espaces ruraux, loin des grandes villes.

Ces espaces ruraux et ces étendues sauvages, ne cesseront pas de prendre de la valeur. En dehors de la Russie, la France est le pays le plus vaste d’Europe .. une chance !

Après une poignée de décennies qui a vu les campagnes se vider, le mouvement contraire est imminent. Sous le coup à la fois de modifications des choix de vie et de pressantes obligations.

Le télétravail n’a quasiment pas démarré en France .. Après 20 ans de retard, mon village devra bien un jour se décider à nous livrer du haut-débit pour qu’on puisse bosser au vert !
 

L’Internet utile

Il s’agit de l’Internet strictement compris comme moyen de faire fonctionner le Réel, pas de le falsifier. L’Internet utile, c’est aussi le moyen de vivre et de gagner de l’argent sans trahir sa vision du monde, en la privilégiant plutôt.

La France est en retard, la France n'a pas correctement attelé le Net pour faire fonctionner son économie traditionnelle

  • Aujourd’hui encore, dans les villages de notre région, pas d’accès au réseau Internet haut-débit. 
  • Aujourd’hui encore, lorsqu’on frappe « Wine » dans Bigloo, on s’étonne de la faible représentation dont jouissent les vins français dans les résultats.
  • Aujourd’hui encore, nombre d’entreprises n’ont pas de sites, pas d’applications en ligne, ou alors quels sites ! Interactivité ? rare.. « responsiveness » ? rare. Intelligence des contenus, qualité graphique ? la question reste posée.. PWA ? n’en parlons pas.
  • On en finirait pas.

Une éminente élue vient de nous proposer l’organisation d’un stand dans un obscur salon parisien : “pour promouvoir l’offre touristique de notre ville” dit cette zélée inspirée .. Un esprit fin lui a rétorqué qu’avec un budget de 30 000 et une utilisation intelligente de l’Internet (opération qui s’adjoindrait au passage le concours des intéressés eux-mêmes), on ferait mieux, bien mieux !

Je confirme. Avec 30 000 Euros, c’est un réseau de 5000 back-links qu’on installe au moins, à vie quasi, plus des affiches Internet à faire pâlir d’envie notre Decaux national. Mais, Comment faire comprendre l’Internet à un aéropage d’édiles récalcitrants et/ou incapables, comment faire assimiler la théories des back-links à des potentats *** impotents ?

Renonçons-y et occupons-nous de nous.

Le Knowledge cottage

Lieu de vie et lieu de production, lieu d’accueil et de partage. Vous me permettrez de ne pas développer ici vu que le Knowledge Cottage obéit déjà à une définition précise et simple et que le mot dans Google donnent de satisaisantes explications. Notons simplement que les Knowledge Cottages sont en étroite relation avec le Off Grid, sens propre et sens figuré.
 

L’économie participative

Différentes sources lui promettent un développement sans équivalent : de 20 Millards aujourd’hui à 400 dans dix ans.

“L'économie collaborative est une activité humaine qui vise à produire de la valeur en commun et qui repose sur de nouvelles formes d'organisation du travail”. Excellent définition que nous devons à Wikipedia, et qui ne demande pas non plus de longues explications pour être comprise.

Et encore : Le développement de l'économie collaborative, mais aussi plus largement du numérique, contribue à l'émergence de nouvelles formes d'emploi

.. et à l’émergence de façons de vivre nouvelles ..

 

C’est de la combinaison de ces idées que nait la plus grande opportunité

Vous êtes bosseur, tourné vers l'innovation sociétale, intelligent .. Vous disposez de 2 à 10h par jour de capacité de travail ... Faites-vous un revenu complémentaire, ou principal, qui pourrait fort bien vous séduire comme revenu principal ! Pariez sur le Off Grid, à l'écart, loin des concentrations urbaines ! Anticipez et explorons ensemble le 7ème continent **** 

Comment ?

Par exemple en offrant un petit service à tous les acteurs qui vous intéresseront sur votre région :

Vous testerez concrètement l'opportunité en faisant les quelques opérations simples ci-après : 

  1. Dresser une liste de prospects : propriétaires de lieux d'accueil, propriétaires de sites sélectionnés, opérateur immobiliers orientés "loin des villes" , artisans, viticulteurs, petites entreprises .. ou grande pourvu qu’elles soient vertueuses.
  2. Leur faire une offre portant sur l'affichage de 2 ou 3 annonces* Internet sur vos sites et les sites partenaires, plus la mise en place de 7 ou 10 liens pointant sur leur propre site .. pour 90 Euros ou 6000 roubles .. ou ce que vous voulez ! sur trois mois par exemple
  3. Faire procéder ou procéder à la mise en place des éléments (annonces et liens)
  4. Facturer et encaisser​​

Annonce, affichage : Tout bout de page Internet porté par l'un des sites de votre région et se compose : ​

  • D'une image, illustration prise sur le site de votre client
  • D'un texte descriptif idem, pris sur le site de votre client
  • D'un lien (back-link) vers le site du client

Si vous ne disposez pas d’assez d’abri-bus, construisez-les vous mêmes ! Sur Internet, quand on veut, on peut.

Ce faisant, vous serez au coeur d’une opportunité simple qui combine astucieusement :

  • L’utilisation de l’Internet utile, au service d’une petite communauté régionale
  • La valorisation du Off Grid et des entités “non-urbaines”, celles promises au meilleur développement
  • L’économie collaborative et la dynamique participative

Chaque participant contribue au renforcement des autres par ce système de back-link, d’annonces croisées et d’effet réseau.

Vous noterez que dans l’exemple présenté apparait une autre “valeur ajoutée” : celle de la dynamique participative.

En effet, si vous faites l’effort de visualiser la façon dont fonctionne une telle opération, tout commence par l’approche de “prospects” qui se voient dire simplement :

“.. cliquez et regardez ces sites … nous vous offrons ..”

Que votre prospect, ensuite, dise oui ou non, une partie du boulot est déjà fait au service de la communauté. Mais, il y a les meilleures chances qu’il vous dise oui !

Vous êtes donc bien parti pour bien aider votre environnement et gagner votre vie en passant.

Concédons, si le principe est simple, la mise en application demande quelques efforts : n’est pas Jean-Claude Decaux qui veut !

Se faire une situation, travail à plein temps ou job de slasheur à partir de ces indications, à partir de ses ressources propres, sans aide extérieure, est cependant très-possible : nouvelles formes d’emploi ..

Si les “Pouvoirs publics” n’étaient pas ce qu’ils sont .. cela fait longtemps que, région par région, ils auraient encouragé ce type d’initiative, créatrice d’emplois non-polluant au service de l’économie la plus souhatable et la plus vertueuse qui soit. Quelques dizaines d’Ateliers Relais nouvelle génération pouraient ainsi vivre agréablement par département, pour le plus grand bien de ceux qui y travaillent et de ceux qui les entourent.

Ces nouveaux acteurs, qu’on pourrait appeler “ADI” ( Afficheur Decaux sur Internet ) pourraient compléter leurs revenus en devenant eux-aussi lieux d’accueil ! Lieux d’accueil intelligent s’entend : Knowledge cottage eux aussi. La boucle serait bouclée. Une boucle vertueuse elle-aussi s’il en est.

D’ici à bâtir un réseau mondial des ADI .. il n’y a qu’un pas.

Nous en parlerons avec Monsieur Soros ou Madame Wallid, la Reine Elizabeth ou Bill Gates, la VTB ou la BPI. Car .. sommes-toutes .. il y va d’une perspective de plusieurs milliards.

 

 

* ALCHIM. La condition du passage de l'épais au subtil correspondant à la transmutation des métaux vils en or .. rien de moins

** Les bâtiments ou ateliers relais figurent parmi les outils les plus anciens et les plus répandus au service des projets de création d'entreprises.

*** Demandez à un berger écossois s'il voudroit changer son sort contre le premier potentat de la terre ? (Chateaubr.,Génie, t.1, 1803, p.222)

**** Relire les Conquérants de José-Maria de HEREDIA 

 

Sources

http://www.vosges.fr/Relais/Detail/theme/9/fiche/37/ParentID/302.htm

http://www.agoravox.fr/auteur/montagnais

http://www.definitions-marketing.com/definition/backlink/

Citations graphiques

http://sm.ign.com/t/ign_fr/news/m/marco-polo/marco-polo-season-2-trailer-and-poster-revealed_sdrr.640.jpg (Marco Polo )

Google ( il court le furet )

http://keyassets.timeincuk.net/inspirewp/live/wp-content/uploads/sites/15/2016/04/red-fox2.jpg (renard)

http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH502/abeille-3-3e7f8.jpg (abeille)

http://www.shepherdess.co.uk/portfolio/yorkshire-dales/ Bergère

http://www.delta75.com/alchimiste/iso_album/or.jpg or

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Victor 20 décembre 2016 12:44

    Off-Grid ....
     
    la langue coloniale de la souchienerie grand remplacée non ?
     
    c’est pour faire snob de la gogoche libéraste ?
     
    Quelle masturbation aux anglicismes du Benêtland, mépris des périphériques gueux bas-du-front et leur patois vernaculaire ?
     
    Connaissez vous tous les néologismes mondains du free-branling ?
     
    free-randon free-ride, backcountry ski, paragling, etc ...
     
    Juste des chiures finales de leur Histoire.


    • Victor 20 décembre 2016 12:52

      La nouvelle économie ne fait que financiariser le capital privé des citoyens à la ramasse (maison, voiture, slip, utérus), baissant ainsi drastiquement son investissement en capital fixe, comme la finance joue directement du capital existant.
       
      Mais c’est du capital anthropophage, il faut être un bobo geek de la gogoche pour être admiratif. Pas de création de biens réels, juste prédation des anciens capitalistes tradi et artisans (comme au 19eme)
       
      Et l’immobilier x2,5 en 20 ans par traite négrière de gogoche, le vrai bien.


      • Montagnais Montagnais 20 décembre 2016 16:00

        @Victor


        .. faut être osé, ami Victor, pour faire des leçons si péremptoires avec la gueule de Brigitte Bardot en avatar ..

        Vous en chiez on a l’impression, d’après tous vos commentaires, qu’on a consulté avec amusement et attention.

        C’est vous le désabusé à la triste tronche ? c’est bien .. continuez

        Amitiés.

      • Montagnais Montagnais 20 décembre 2016 16:08

        @Victor


        Mais ? au fait ? vous aimez pas, mais pas du tout le concept de Off Grid, et l’idée d’ « économie collaborative » ?

        Vous seriez pas une sorte de Lautréamont des temps nouveaux, en révolte trépignante contre le monde tel qu’il est donné ?

        Et de prendre une place à côté de Bigloo ? en mieux que tviter et FB ? c’est pas bien ?

        Expliquez vous

        NB : quand a l’anglicisme, au patois dindo-godon .. vous y pouvez rien, moi non-plus . C’est comme ça. Faudra vous habituer à accepter la prédominance du patois des vainqueurs. C’est pas tonton Lénine au veston raz-le-pet qui nous contredira. Quant à traduire rock’n’roll, super-top, nike .. comptez-pas sur mois

        NB2 : les backlinks ? vous en pensez quoi ? vous kiffez ? 

      • Victor 20 décembre 2016 20:22

        @Montagnais
        l’économie collaborative du paysan du coin qui livre ses fraises biobio est marginale et existait bien bien avant, on appelait ça un marché. Qu’il passe sur InterBEnet ne change pas grand chose, ce n’est pas la révolution industrielle et le fordisme !
         
        Je parle d’Uber,Airbnb blablacar etc ... qui ne produisent rien... si ce n’est de la prédation
         
        C’est une photo de La Baudruche le négrier (apparemment pas ressemblant)
         
        Le plus crétin c’est que même les mots les plus courants du patois souchien sont anglicisés pour faire plus bobo, jusqu’à la caricature (pente raide se dira steep, marcher walk, plein air outdoor etc...)


      • Montagnais Montagnais 20 décembre 2016 23:16

        @Victor


        Zy pouyé ren .. nôté tseuv’ peu nôté kotson’ valan piessa biè mieu qu’Louis Vuitton ..

        Koikaudi ? Ko va mandzi .. Kiè biè prou

        Best regards Victor .. Best regards and looking forward chum

      • In Bruges In Bruges 27 janvier 16:00

        Zêtes bien cavalier, Sieur Montagnais, de nous mettre en vignette de la belle pouliche se tenant la croupe.
        L’éperonnerez-vous ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires