• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > EDF et le Nucléaire

EDF et le Nucléaire

Le 11 mars 2011 au Japon, un séisme suivi d’un fort tsunami met hors-service le système de refroidissement principal de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Les réacteurs 1, 2 et 3 entrent en fusion et entrainent la plus grave catastrophe nucléaire du XXIe siècle, classée au niveau 7, le plus élevé sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES), au même degré de gravité que la catastrophe de Tchernobyl (1986).

Cet accident a des répercussions mondiales importantes dans les domaines de l'environnement et la santé. Il présente surtout la particularité de poser de nouveaux enjeux non seulement pour le Japon, mais aussi pour le monde et notamment en ce qui concerne son approvisionnement électrique.

 

En France qui est le pays au monde à posséder les plus de réacteurs nucléaire, une cellule de crise est constitué pour non pas apporter de l’aide au Japon, mais rassurer le monde sur la supposée dangerosité de l’industrie nucléaire. Car dès le début de cette catastrophe, l’état français sait qu’elle sera préjudiciable pour son industrie nucléaire. Alors que les autorités nippones se débattent en pleine catastrophe causée par le séisme et surtout le tsunami qui ravagent le Nord-Est du pays, le président Sarkozy à l’occasion d’une tournée en Asie, fait un rapide croché par le japon. Il veut et obtient une conférence de presse conjointe avec le premier ministre japonais. Il ne veut surtout pas entendre ce que ce ministre a à dire, à savoir : la fin du programme nucléaire japonais. Nicolas Sarkozy déclara que l'heure n'est pas "à la polémique" et défendra une nouvelle fois le choix du nucléaire fait par la France même s'il admet que la situation à Fukushima est "critique".

 

Si certains pays avaient des doutes concernant la sécurité des telles installations sur leur sol, Fukushima achève de les convaincre et le gouvernement allemand qui avait déjà pris la décision en 1999 d’arrêter son programme nucléaire décide de fermer toutes ses centrales nucléaires à l’horizon 2021. La Suisse par référendum, mais aussi la Belgique, l’Espagne et l’Italie lui emboite le pas. Les USA qui est le plus gros pays producteur d’électricité d’origine nucléaire, arrête 2 chantiers et ne développe plus de réacteurs mettant leur entreprise Westinghouse dans une grosse difficulté financière. Cette société filiale de Toshiba sera déclarée en faillite en 2017. La Chine continue la mise en chantier de 34 réacteurs nucléaire (25 sont en cours de construction), mais n’ira pas au-delà. Elle privilégie tous les investissements vers les énergies renouvelables.

 

5 ans plus tard, l’industrie du nucléaire tourne au ralenti, ce qui inquiète grandement EDF qui avant d’être un fournisseur d’électricité est un industriel du nucléaire. EDF a repris ce qui reste d’Areva, l’ex fleuron nucléaire français aujourd’hui en faillite. Le 28 juillet 2016 se déroule un conseil d’administration plus que tendu et qui scellera définitivement l’avenir de cette société. Anticipant ce qui va se produire, un des membres du conseil (Gérard Magnin) démissionne. Les 7 membres issus du personnel et des syndicats sont abasourdis pas ce qui se dit. Jean Bernard Levy prend autoritairement la décision de démarrer la construction de deux réacteurs nucléaires EPR similaires à Flamanville à Hinkley Point près de Bristol (Royaume-Uni). Il n’attend pas l’accord du gouvernement britannique sur le "contrat de différence" pour garantir un prix de 92,5 livres le MWH quoi qu'il arrive, (En cas de baisse des prix du marché, le contribuable britannique paierait en théorie la différence) et décide l’ouverture de ce chantier titanesque estimé à plus de 20 milliards d'euros, qui sera donc entièrement financé par EDF. Tous les syndicats, y compris le Medef dénoncent les conditions économiques de cette décision, qui selon eux font courir à l’entreprise un risque financier grave et qui à la lumière du référendum du 23 juin sur le breixit, menace la survie d’EDF. Laurence Parisot présidente du Medef et présente à ce conseil d’administration rappelle que faute d'être épaulé par Areva, l'implication d'EDF est passée de 45 à 66%.

 

Rien y fait la décision est prise à 11 voix (les représentants de l’état, d’EDF et le PDG) contre 7 (les représentants syndicaux dont le Medef et représentants des salariés).

 

Jean Bernard Levy par ce coup de force, joue la survie nucléaire chez EDF qui ne fabrique plus que des EPR. A l'heure actuelle, quatre réacteurs EPR sont en construction, deux en Chine, un en France à Flamanville et un dernier en Finlande (ces deux derniers chantiers étant menés par Areva, alors que la maitrise d’œuvre des chinois est confiée à la Chine pour 70% et EDF pour 30%). Tous ont accumulé retards et surcoûts et il n'y a toujours aucun EPR qui fonctionne dans le monde. A Olkiluoto, en Finlande, les travaux ont débuté en 2005, avec une livraison prévue en 2009. Aujourd'hui, la mise en service est annoncée pour 2018. Pour un coût initial prévu de 3 milliards d'euros, Areva avait accumulé 5 milliards de pertes en 2015. A Flamanville, la facture est passée de 3 à 10,5 milliards, la mise en service n'interviendrait pas avant 2018, soit avec sept ans de retard. Si Hinckley Point ne démarre pas, c’est la fin de l’industrie nucléaire française. Le PDG d’EDF et la caste nucléaire qui le suit ne le veut pas, l’état ne le veut pas. Alors EDF comptabilisera les 24 milliards nécessaire dans sa dette, la faisant passer de 37 à 61 milliards d’euros.

 

En plus d’un chantier techniquement aléatoire comme la construction d’un EPR, EDF doit aussi mener de front le programme « grand carénage » qui consiste par la rénovation et le renforcement des réacteurs en activité à faire passer leur durée de vie de 30 à 40 ans. Ce programme est budgété pour les plus optimistes à 100 milliards d’euro.

 

Cela ne désengage pas EDF du démantèlement des 11 réacteurs en fin de vie (4 à Bugey, 2 à Fessenheim, 1 à Dampierre, 2 à Tricastin, 2 à Gravelines). L’estimation « fantaisiste » d’EDF est de 350 millions d’euros par réacteurs. Elle a sous évalué le coût de ce démantèlement en ne tenant pas compte, entre autre de la dépollution du sol et des bâtiments, en partant du principe qu’un réacteur sera remplacé par un autre. Elle oublie bien sur la loi sur la transition énergétique qui impose de réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50 % à l'horizon 2025. L’estimation optimiste pour ce genre de travaux est de 800 millions d’euros par réacteurs, soit un total de 8.8 milliards d’euros. Une seconde tranche de 8 réacteurs (3 à Dampierre, 2 à Tricastin, 2 à Gravelines et 1 à Blaye) arrivant presque dans la continuité de la première.

 

Voilà donc EDF qui a un chiffre d’affaire moyen de 73 milliards, endetté à hauteur de 154 milliards. Avec ce niveau d’endettement, pour un potentiel d’évolution plus qu’aléatoire, il est moins dangereux d’investir dans les sociétés E Musk qui veut envoyer des gens sur mars, que dans EDF. La seule garantie qu’apporte EDF est qu’importe ce qui arrivera, ce sera l’état (et donc le contribuable) qui détient 84,3% du capital d’EDF qui absorbera les pertes.

 

J’ouvre une parenthèse pour donner des pistes afin d’essayer de comprendre la logique dans tout cela. Pour avoir travaillé comme sous-traitant avec cette entreprise, dès que vous rencontrez les cadres EDF, deux phénomènes vous sautent aux yeux. EDF est une structure pyramidale où les décisions sont prises unilatéralement par la direction centrale. Votre interlocuteur n’est là que pour débroussailler votre dossier qu’il, une fois complet, transmettra à son directeur qui prendra seul une décision sans appel. A EDF tout ce qui ne touche pas au nucléaire est ennuyeux. Et tous les chefs et ingénieurs d’EDF le savent, si vous ne travaillez pas pour le nucléaire, vous êtes forcément placardisés. Dans ce contexte on peut comprendre que la volonté d’EDF pour préserver coute que coute l’industrie nucléaire soit perçu comme une fuite en avant.

 

Pendant ce temps les pays s’organisent pour opérer une transition énergétique qui leur permettra à la fois de leur assurer d’une indépendance et d’être le moins polluant possible.

La Chine qui à elle seule concentre 90% des investissements mondiaux en matière d’énergie nucléaire dépense 4 fois plus dans les énergies renouvelables. Pour ce qui est du nucléaire, la Chine vient de fondre ses deux entreprises en une seule. Elle vient de mettre en construction un réacteur de nouvelle génération (réacteur « rapide ») qui sera validé par EDF, car c’était la condition pour que la Chine entre à hauteur de 33% dans le dossier Hinckley Point et minimise ainsi les éventuelles pertes financières. La mise en construction de ce réacteur chinois, plus petit que l’EPR, mais moins gourmand en uranium sonnera le glas des EPR dans le monde.

L’Inde qui en matière d’énergie, n’a jamais eu une politique très claire, réduit sa part de nucléaire. De toute façon Jean Bernard Levy l’a annoncé ; pour diverses raisons, l’Inde ne sera pas un client EDF.

L’Allemagne est un pays à observer avec intérêt. En effet, le gouvernement a annoncé de façon brutale la fermeture de ses réacteurs nucléaire avant 2021. Ce qui oblige ce pays à opérer sa transition énergétique à marche forcée. La particularité de ce pays est qu’en matière de distribution de courant, l’Allemagne a un système très régionaliste et le courant produit en mer Baltique ne fait jamais fonctionner un ordinateur à Munich. Il ne lui est donc pas nécessaire d’avoir de gros hubs de production d’électricité comme l’est une centrale thermique, nucléaire ou un gros barrage. De ce fait l’Alemagne opère sa transition énergétique sur deux plans : 1 – l’investissement et la subvention d’état dans les énergies renouvelables 2- un plan drastique d’économie d’énergie pour réduire de 30% sa consommation d’électricité à l’horizon 2030. L’Allemagne jouit d’une réputation de toujours tenir ses engagements. Attendons de voir si c’est vrai, mais sans être pour autant un optimiste pur et dur, dans ce domaine j’ai tendance à lui faire confiance.

 

En France, la politique énergétique ne se décide pas à l’assemblée nationale, ni à l’Elysée, mais à EDF. Alors que l’assemblée nationale et le sénat votent une loi pour réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50 % à l'horizon 2025. EDF annonce sans qu’aucun député, ministre (Hulot, Royal) ou même président (Hollande, Macron) ne trouvent à redire, qu’elle ne fermera aucun réacteur nucléaire avant 2029 hormis ceux de la centrale de Fessenheim, et réitérera son intention d'obtenir l'autorisation d'en garder certains en service jusqu'à 60 ans. En 5 ans, EDF a investi 2 milliards d’euro dans les énergies renouvelables avec 10% pour la France et 90% à l’étranger. La France n’a à aujourd’hui aucun parc éolien offshore et, alors que nous avions dans un passé pas si lointain une supériorité technologique en matière de solaire, le développement en France de cette énergie est anecdotique.

 

La finalité de tout ceci est facile à déduire. Dans un proche avenir, à cause de difficultés financières qu’elle ne pourra plus surmonter, EDF ne pourra plus fournir d’électricité. L’état devra se séparer de ce monopole comme il le fait actuellement pour la SNCF. Des entreprises allemandes, danoises, chinoises qui se sont adaptées à la transition énergétique, viendront occuper le terrain et nous fournir en électricité avec un prix qu’elles auront décidé et que nous devrons subir, pendant que nous contribuerons à payer avec nos impôts une dette de plus de 154 milliards d’euros détenu par une société qui n’existera plus.


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

303 réactions à cet article    


  • leypanou 7 juin 2018 12:19
    Dans un proche avenir, à cause de difficultés financières qu’elle ne pourra plus surmonter, EDF ne pourra plus fournir d’électricité. L’état devra se séparer de ce monopole comme il le fait actuellement pour la SNCF : et si le but non avoué est tout simplement çà : mettre EDF dans une situation financière telle qu’on ne peut plus que la vendre.

    Car tant que la caste hyper-diplômée n’a de compte à rendre à personne, elle peut faire autant d’erreurs (mauvais choix stratégiques) qu’elle veut, entre autres casser tous les fleurons de l’industrie française, elle trouvera toujours preneur quelque part.

    Mais le pékin lambda, il va se retrouver chez Pôle.

    PS J’aimerais bien savoir ce que pense JM Berniolles de cette affaire d’Hinkley Point.

    • wawa wawa 7 juin 2018 12:30

      « Pendant ce temps les pays s’organisent pour opérer une transition énergétique qui leur permettra à la fois de leur assurer d’une indépendance et d’être le moins polluant possible. »


      C’est bien le problème, les energies intermittentes ne sont ni moins polluante, ni ne permettent pas d’être indépendante, la cause : l’absence de solution de stockage et la perte de rendement des centrale fossile lorsqu’elles suivent les a coup de puissance des ENR.

      La démonstration de l’Allemagne est édifiante : ils crament toujours autant de fossile bien qu’ils ait consacré entre 300 et 400 milliard d’euro (et c’est pas fini) dans la promotion des énergies renouvelables.

      • Trelawney Trelawney 7 juin 2018 13:25

        @wawa
        La production d’électricité produit par des centrales au lignite a baissé de 21% et continue de baisser de 6% par an. C’est aussi tributaire des aléas de l’éolien (augmentation de 2% en 2016 pour compenser l’éolien, année trés peu venteuse).

        Par contre l’Allemagne continue de diminuer sa consommation d’électricité qui est le pays au monde où l’électricité est le plus cher.
        Beaucoup de logements collectifs sont en énergie passive et produisent plus d’électricité qu’ils n’en consomment.
        De plus beaucoup d’allemand installent des panneaux photovoltaïques sur leurs toit. Ils deviennent ainsi les propres producteurs de leur consommation. Avant ils étaient subventionnés, mais maintenant que c’est devenu rentable les subventions ont disparu. Depuis 2000, l’Allemagne a subventionné l’ENR à hauteur de 189 milliards d’euros contre 121 milliards pour la France et avec les résultats que l’on sait tant du coté allemand que du coté français

        la France reste avec le Canada, le plus gros exportateur d’électricité. Car en France les équipements de production sont surdimensionnés

      • mmbbb 7 juin 2018 20:00

        @Trelawney ce qui etonnant pour Fukushima est le totale manque de prevision dans la construction de cette centrale Son implantation n est pas assez en retrait et il est evident que les fureurs de l ocean ont ete sous estimes Par ailleurs si cette centrale avait ete construite sur la cote ouest , elle aurait ete preservee de ce tsunami puisque l onde s est formee au milieu de l ocean pacifique Etre un pays si avance et faire des erreurs si grossieres me laisse perplexe J avais sur Arte une emission sur les reacteurs au thorium, pourquoi cette voie n est pas exploitée ? est ce du flanc ou une passivite intelelctuelle ?


      • Onecinikiou 7 juin 2018 23:41

        @Trelawney


        Voilà de quoi contre-balancer vos affirmations péremptoires nullement sourcées qui émaillent votre article pseudo-scientifique :

        - L’énergie nucléaire est l’énergie la moins mortelle par KWh produit :


        - Le charbon en tant que source de production d’électricité - 40% de la production allemande, votre modèle - est, selon l’UNSCEAR, 5 à 10X plus (selon que la centrale est récente ou non) émetteur radioactif que l’énergie nucléaire (rapport 2016 p.222) : 


        - La production d’électricité à partir de centrale au charbon/lignite, c’est 23.000 morts prématurées en Europe chaque année :


        - Combien de morts déjà à Fukushima directement du fait des radiations ? Zéro :


        - Le coûts d’un mix 100% ENR à 85% intermittent, c’est 10X le coût du renouvellement de notre parc électro-nucléaire :


        - L’arnaque absolue des énergies intermittentes comme remède à nos émissions de CO2 :


        - L’approvisionnement électrique de l’Allemagne menacée dès 2020 du fait de l’essort inconsidéré des énergies intermittentes :


        - Les consommations d’énergie finale ET d’électricité en Allemagne l’année dernière (2017) sont en croissance, nullement en régression comme soutenue de manière fantaisiste :


        - Le système électrique allemand - son mix - émet 8X plus en moyenne chaque année de CO2 par KWh produit que son équivalent Français :


        N’en jetez plus !!

      • Onecinikiou 7 juin 2018 23:48
        C’est pas fini !

        Dernier rapport de la Cour des comptes (avril 2018) : 121 milliards de subventions en soutien aux ENR intermittents en trente ans. Le chiffre est important, mais ce qui est faramineux c’est le peu de production en regard : moins de 5% du total prévu sur la période !


        Cela représente par exemple une subvention de près de 500€ par MWh pour le photovoltaïque… et après on va vous dire que les énergies intermittentes sont compétitives car leur prix ne fait que baisser ? On nage en plein délire !

        La réalité c’est que l’argent - notre argent, celui des Français, consommateurs comme contribuables - est littéralement jeté par les fenêtres pour produire peanuts. 

        Le pire ? Une balance commerciale en la matière chroniquement déficitaire (la Chine nous remercie), une création d’emplois dérisoire, des émissions de CO2 de notre système de production électrique qui augmentent même ces dernières années ! Le fiasco est total. 

        On continue dans la gabegie des énergies intermittentes ??

      • wawa wawa 8 juin 2018 16:02

        @trelaway :


        La production d’electricité a partir du lignite baisse peut etre, (je n’ai même pas pris la peine de verifier) mais les emissions allemandes ne baissent pas (voire augmentent un peu) 

        (et la france ne dispose plus de lignite ou de gaz : elle doit tout importer et la dégradation de la balance commerciale m’importe plus que les émissions)

        Vous pouvez parfaitement baisser votre production d’électricité et sans baisser votre consommation de fossile : il suffit de baisser le rendement. Ce qui est le cas lorsqu’une machine travaille en yoyo (mode transitoire),
        a titre d’exemple une voiture passe facilement de 5l/100km sur route à 10l/100km en ville

        « la France reste avec le Canada, le plus gros exportateur d’électricité. Car en France les équipements de production sont surdimensionnés » => absolument , raison de plus pour ne pas claquer betement des dizaines de milliards de subventions dans les renuvelable juste pour soulager sa bonne conscience, on a déja un appareil surdimensionné à amortir.

      • Onecinikiou 8 juin 2018 19:04

        @wawa


        Encore une approximation de l’auteure : l’Allemagne est depuis deux ans bien plus exportatrice que la France, du fait de sa surproduction à présent chronique d’origine intermittente. 

        Le solde français ne fait lui que se casser la gueule, à mesure que grimpe la production d’intermittents et qu’est baissé - volontairement - le facteur de charge nucléaire, au préjudice de la rentabilité des centrales et donc de leur sécurité. La cause est politique, et derrière idéologique, puisqu’ayant consisté à fixé arbitrairement par la loi à 50% la production future d’origine nucléaire. Tout est très bien expliqué ici :


      • fatallah 9 juin 2018 17:16

        @mmbbb
        centrale construite par les USA ...


      • foufouille foufouille 7 juin 2018 16:00
        quelle joie, on pourra payer 2 à 3 fois plus cher pour avoir 12°.
        l’état est déjà pas foutu de lutter contre les logements insalubres .............


        • nono le simplet nono le simplet 7 juin 2018 16:08

          @foufouille

          on pourra payer 2 à 3 fois plus cher pour avoir 12°
          et on ira chercher l’eau au puits pieds nus dans la neige smiley

        • foufouille foufouille 7 juin 2018 16:14

          @nono le simplet
          pauvre connard, c’est la tempéraure qu’on déjà certains locataires de taudis en hiver mais ce sera juste pour tous les sans dents dont tu ne fais pas partie.


        • nono le simplet nono le simplet 7 juin 2018 16:24

          @foufouille

          pauvre connard, c’est la tempéraure qu’on déjà certains locataires de taudis en hiver

          à part l’insulte qui glisse sur mes plumes, c’est donc le nucléaire qui peur sauver les pauvres du froid ? première fois que j’entends cet argument, bravo ! quelle imagination smiley

          ce sera juste pour tous les sans dents dont tu ne fais pas partie.
          encore un jugement de valeur smiley

        • nono le simplet nono le simplet 7 juin 2018 16:51

          @cassini

          le froid se combat à prix accessible
          il existe déjà des baisses de tarif pour les ménages en difficulté ... le TPN remplacé par le chèque énergie depuis peu ...

        • foufouille foufouille 7 juin 2018 17:15

          @nono le simplet

          l’électricité est deux fois plus cher dans les pays « écolo » donc un pauvre et en plus locataire aura des difficulté à se chauffer.
          chose que tu saurais si tu n’étais pas un bourgeois.


        • foufouille foufouille 7 juin 2018 17:16

          @nono le simplet

          on est mort de rire, le chèque représente une petite partie de la consommation.


        • Trelawney Trelawney 7 juin 2018 17:24

          @foufouille
          l’électricité est deux fois plus cher dans les pays « écolo » donc un pauvre et en plus locataire aura des difficulté à se chauffer.

          Comment payez vous l’électricité ? 1 en payant votre consommation à EDF. 2- en payant l’impôt car c’est l’état qui met le complément en finançant les centrales.
          Ne venez pas dire qu’un pauvre ne paie pas d’impôts, car l’impôt sur le revenu ne représente que 25% du budget de l’état. Le pauvre comme le riche contribue à la même hauteur pour les 75% restant.
          Si demain EDF se retrouve a augmenter l’électricité et qu’une société allemande peut vous fournir à moins cher car ENR amortie, vous irez vous chauffer avec du courant allemand et tant pis pour EDF. Ne pensez pas une seconde qu’EDF possède un monopole de production

        • nono le simplet nono le simplet 7 juin 2018 17:29
          @foufouille
          chose que tu saurais si tu n’étais pas un bourgeois.
          sois gentil, arrête de dire des bêtises smiley tu parles de ce que tu ne connais pas ... tu vois derrière chaque « écolo » un bobo roulant en 4x4 parce que c’est l’image qui t’arrange et qui te conforte dans tes idées sectaires ... je suis à des années lumières de l’image que tu te fais de moi ... mais bon, si ça t’arrange de me voir comme ça pour me haïr à souhait ...

        • pemile pemile 7 juin 2018 17:37

          @nono le simplet « je suis à des années lumières de l’image que tu te fais de moi »

          Menteur, t’as juste enlevé le logo Rolls Royce de ta brouette ! smiley


        • nono le simplet nono le simplet 7 juin 2018 17:47
          @pemile
          Menteur, t’as juste enlevé le logo Rolls Royce de ta brouette !

          j’ai même eu une chaudière Lamborghini autrefois smiley

        • foufouille foufouille 7 juin 2018 18:00

          @nono le simplet

          comme pemile ou sampiero, tu ne sais pas le prix du kilo de café, penses que tout le monde peut manger bio et que le chauffage est pas cher. mon chèque énergie était de 140€, très très loin de ma conso annuelle. je suis évidement locataire.
          donc, tu ressembles fortement à un bourgeois déconnecté des réalités du sans dents.


        • pemile pemile 7 juin 2018 18:05

          @foufouille « du sans dents. »

          Tu veux qu’on fasse un comptage respectifs de nos dents ?

          « que le chauffage est pas cher »

          Mon chauffage est pas cher, il est surtout fatiguant à couper, à fendre, à sécher, à transporter smiley


        • foufouille foufouille 7 juin 2018 18:06

          @Trelawney

          c’est marrant car en allemagne, il y a aussi des subventions donc ce serait encore plus cher sans.


        • nono le simplet nono le simplet 7 juin 2018 18:08

          @foufouille

          foufouille ? tais-toi quand tu parles smiley
          ton chèque énergie insuffisant, fais en le reproche à l’État, pas à moi ! j’y suis pour rien smiley

        • foufouille foufouille 7 juin 2018 18:41

          @pemile

          on peut compte nos dents smiley
          il m’en manque un paquet.
          ton bio ne les fait pas repousser ?
           smiley


        • foufouille foufouille 7 juin 2018 18:43

          @nono le simplet

          c’est toi qui en a parlé en sous entendant que c’était merveilleux.
          avant je n’utilisait pas le machin de réduction vu que c’était réservé à EDF. pareil pour la réduction de téléphone limiter au fixe d’orange.


        • Trelawney Trelawney 7 juin 2018 19:04

          @foufouille
          Votre lien n’est pas objectif et la fameuse étude allemande de Dusseldorf non plus. C’est une bagarre de lobby contre lobby.

          Pour revenir à l’Allemagne qui a un prix d’électricité le plus cher au monde (je l’ai dis dans l’article), ce pays axe principalement sa politique sur une réduction drastique de la consommation d’électricité. Alors qu’en France et est simple de changer la puissance d’un compteur, en Allemagne c’est impossible. 
          De plus l’Allemagne ne subventionne que la production d’électricité et pas la consommation. Ce qui fait que les bâtiments sont en énergie passive (il produise plus de courant qu’il n’en consomme) et les allemand installent des panneaux solaires sur leur toit (avec des prix de revente de courant subventionnés) et c’est comme cela qu’il diminuent leur facture d’électricité. De plus les allemand ne se chauffent pas à l’électrique (principalement le gaz) et le convecteur est interdit à la vente
          L’Allemagne a une consommation d’électricité supérieur à la France, mais cette énergie va principalement à l’industrie et l’Agriculture

        • foufouille foufouille 7 juin 2018 19:44

          @Trelawney

          la consommation des ménages est la même ou presque et avec beaucoup de chauffage au gaz.


        • pemile pemile 7 juin 2018 20:29

          @foufouille « il m’en manque un paquet. ton bio ne les fait pas repousser ? »

          Bienvenue au club, comme antibio j’ai fais un raz total des derniers chicots smiley


        • mmbbb 7 juin 2018 20:31

          @nono le simplet c ’est le cas des ecolos mediatiques , les imposteurs ceux qui desserve la cause ecolo


        • foufouille foufouille 7 juin 2018 20:34

          @pemile

          sauf que moi ça dates de 93, j’avais 23 ans.
          je note que ton bio n’est plus magique et ne guérit plus tout.
          finalement, les tomates de la biocoop pourrissent beaucoup moins que celle du super.


        • pemile pemile 7 juin 2018 20:45

          @foufouille

          Idem, mes 20 ans ont croisé moultes carences et excès !

          « je note que ton bio n’est plus magique et ne guérit plus tout. »

          T’as une vision bien égocentrique du bio, il s’agit surtout de ne pas polluer l’écosystème et pas de soigner ma petite personne ! smiley


        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 06:26

          @foufouille

          on est mort de rire, le chèque représente une petite partie de la consommation.
          bizarre, je ne t’imaginais pas de gauche ...

        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 09:41

          @cassini

          c’est rarement difficile de situer quelqu’un dans ses opinions politiques pour peu qu’ils livrent leurs opinions de temps en temps ou au moins des pistes ...
          évidemment, il ne me vient pas une seconde à l’idée de situer foufouille proche de ce que je pense  smiley

        • Trelawney Trelawney 8 juin 2018 09:49

          @cassini
          Tous les deux ans EDF acculé à des investissement hors normes, procède à une augmentation de capital dans lequel, l’état intervient pour 75%. La dernière en date a eu lieu en 2016 pour 4 milliards d’euro (3 milliards pour l’état et 1 pour les actionnaires et c’est pour cela qu’elle s’est fait sortir du CAC40). Lors du transfert d’Areva chez EDF, l’état est aussi intervenu.

          Ils sont tellement stupides à EDF qu’ils entrent ces dotations en provisions pour ne pas payer d’impôt et se font rattraper par l’UE qui les condamne à 1.4 milliards d’amende.

          Ne venez pas dire que ce n’est pas l’état qui finance EDF.

        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 09:52

          @cassini

          et pour joletaxi, il ne me vient pas à l’idée une seconde de l’empêcher de débattre, pas mon genre ...
          mais les sources qu’il livre ont des origines qui, outre le fait qu’elles émanent de média peu connus pour leur objectivité et qu’elles sont proches soit de l’extrême droite soit de de l’ultra droite me laissent à penser qu’il peut l’être ... s’il l’est, pas de problèmes mais qu’il l’assume, sinon je tente de le mettre face à ses mauvaises lectures ... cela dit, il a le droit de penser ce qu’il veut ...

          comme dans la chanson de Perret les gens qui disent ou pensent « nous on n’est pas racistes pour deux sous mais on ne veut pas de ça chez nous » ... j’avoue ne pas être fan ...

        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 11:46

          @Robert Lavigue
          venant de toi je ne peux pas être surpris smiley


        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 11:50

          @cassini

          Oui, mais à moi, il ne viendrait pas à l’idée de peser les arguments scientifiques avec une balance politique.
          tu lis donc les articles d’Atlantico, de Valeurs Actuelles traitant du sujet avec le plus grand intérêt ?

        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 13:10

          @Robert Lavigue
          je rajoute que je ne te lisais plus avec le plus grand plaisir


        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 16:10

          @cassini

          Et Fanta c’est fantastique ! Vous vous rappelez ? .... Savez-vous que mon ulm ...
          tu persistes à croire que je te soupçonne d’être d’extrême droite, ce qui n’a jamais été le cas ...

          il ne viendrait pas à l’idée de peser les arguments scientifiques avec une balance politique.
          ah, parce que ses liens étaient des arguments scientifiques ?

        • Ruut Ruut 7 juin 2018 16:05

          Le nucléaire c’est 30 ans de productions et plusieurs générations de pollution et de coûts sans production.

          C’est juste une arnaque magistrale.


          • Matlemat Matlemat 7 juin 2018 17:25

            @Ruut
            C’est une forme d’emprunt, les générations futures devront payer pour notre consommation d’aujourd’hui.


          • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 02:59

            @cassini

            Vous aviez 1 vote 3 étoiles ; j’ai voté 1 étoile et vous voilà avec 2 votes 3 étoiles ! Vive Agoravox !
            toujours la tête dans les étoiles, sacré Cassini smiley

          • covadonga*722 covadonga*722 8 juin 2018 13:52

            @cassini
            laissez tomber les étoiles cela n’aucune signification , si vous repassez une semaine après sous certains de vos propos 

            pour peu qu’ils concerne un sujet religieux et sociétal , si vous avez été approuvé par la modo délocalisée au bled vous aurez entre 15/20 positif si comme moi vous avez été désapprouvé vous aurez 15/20négatif , de la meme manière que l’approbation des articles est aléatoire et au bon vouloir du taulier les ptites n’étoiles n’ont aucune signification sans compter qu’ago ce contrefout qu’un facheux disposant de 4/5 pseudo puissent poinsser ou plusser plusieurs fois le meme commentaire 

            vous etes sur ago ici outre que ça n’existe pas la vérité est comme la moralité intellectuelles des têtes de gondoles du site VIRTUELLE !!!!

          • nono le simplet nono le simplet 7 juin 2018 16:17
            merci pour cet article qui met en avant situation financière dramatique d’EDF
            son directeur financier Thomas Piquemal a démissionné en 2016 ce n’est pas par hasard ...

            • Matlemat Matlemat 7 juin 2018 17:23

               Le nucléaire est anti démocratique, si on informe pas les populations c’est pour leur bien.


               EDF est une entreprise publique et sait qui va essuyer les pertes, les contribuables, n’est ce pas face je gagne, pile tu perds ?

               Les sous estimations chroniques des couts ont fait perdre définitivement toute crédibilité à ce secteur, le mensonge est la norme car la vérité ferait peur aux français.

               Comment expliquer que l’ont peut passer de 3 milliards à 10.5 milliards pour l’EPR de Flamanville, le fait est qu’il avait été prévu de construire en série peut être une dizaine d’EPR et que la catastrophe de Fukushima a détruit tout ces beaux projets. La preuve que tout n’a pas été prévu.

               La catastrophe de Fukushima est un événement extérieur indépendant de notre volonté, un autre accident majeur dans un pays étranger serait une nouvelle catastrophe pour EDF.

               Il faut souligner qu’aucune assurance n’accepte de prendre en charge les risques du nucléaire, une catastrophe dans un pays touristique et réputé pour sa gastronomie comme la France serait un cataclysme économique.

               EDF en est réduit à prolonger la vie des centrales juste pour éviter une banqueroute.

               Le problème du financement du démantèlement des centrales se posera dans quelques dizaines d’années quand les dirigeants actuels seront au mieux dans une paisible retraite.  

               En conclusion, les avertissements des anti-nucléaires sont toujours ignorés voici un exemple de ce qu’écrivait Stéphane Lhomme dans son livre « L’insécurité nucléaire » écrit et publié en 2006 : page 42 

               « Quoi qu’il en soit, le tsunami de décembre 2004 doit être considéré comme un véritable avertissement. Or avec le réchauffement climatique, la plupart des projets de centrales se situent en bord de mer car les centrales en bord de rivières sont amenées à manquer d’eau en été. Il est donc souhaitable que ces nouveaux réacteurs annoncés à cor et à cri par l’industrie nucléaire restent à l’état de projet » 

               11 mars 2011, un Tsunami « imprévisible » frappe le Japon.

              • Matlemat Matlemat 7 juin 2018 18:31

                 Pour parler du nucléaire, un charmant pays, l’Ukraine va nous refourguer ses déchets nucléaires sans doutes pour des dizaines d’années avant leur retour au pays d’origine. Qui va payer ? sûrement pas l’Ukraine vu la situation du pays. 


                 Ce n’est pas le premier pays qui utilise La Hague pour se débarrasser un temps ses stocks ennuyeux pour un retraitement qui produit plus de déchets qu’autre chose. 


                • pemile pemile 8 juin 2018 15:20

                  @nono le simplet « avec un filet ? »

                  Ou avec un aimant ?


                • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 15:54

                  @pemile

                  Ou avec un aimant ?
                  quand on aime, on compte pas smiley

                • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 04:47

                  @nono le simplet.
                  N’hésite pas à chiffrer d’abord le flux total, ensuite le flux restant disponible.


                • nono le simplet nono le simplet 9 juin 2018 04:58

                  @JC_Lavau

                  ah oui, j’oubliais ...
                  l’unité c’est le TWh ou ça n’existe pas ... c’est ça qu’il va falloir changer ... et ne me fais pas le coup des laminoirs ...

                • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 11:33

                  @nono le simplet. L’a rien compris, l’outrecuidant ignare. Il persiste à confondre l’énergie avec la puissance : TWh pour un flux !

                  Quand on fera danser les niaiseux, il ne jouera pas dans l’orchestre.

                • nono le simplet nono le simplet 9 juin 2018 15:51
                  @JC_Lavau

                  les autres sites où l’on pourrait exploiter un flux et non un stock fossile
                  j’imagine, mais je ne suis pas un savant, que si on exploite on produit ... non ? smiley

                • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 15:54

                  @nono le simplet. 
                  Sous tes pieds, là en ce moment, il est de combien, le flux thermique ?


                • nono le simplet nono le simplet 9 juin 2018 16:04

                  @JC_Lavau

                   smiley)
                  si j’étais méchant je sais ce que je répondrais ... mais tu m’indiffères, donc je rigole seulement 

                • JMBerniolles 7 juin 2018 21:30
                  Un article long écrit par quelqu’un qui ne maitrise pas le sujet ne peut être que truffé d’erreurs.

                  C’est le cas ici.
                  Il y a une erreur ou une incompréhension par paragraphe. A la fin cela fait beaucoup et on a du mal à répondre à tout.
                  Donc sur les points essentiels :
                  1) l’accident nucléaire grave type Fukushima Daiichi n’est absolument pas représentatif de ce que pourrait être le très hypothétique accident nucléaire maximum sur un REP et encore moins sur l’EPR.
                  A ce niveau la référence est TMI.
                  2) Il n’y a pas en France de menaces du type apocalyptique ayant entrainé les accidents à Fukushima Daiichi, mais pas à Onagawa et Fukushima Daini
                  3) Il y avait une chose non reconnue officiellement, dans les causes des accidents nucléaires sur cette centrale nucléaire appartenant à la Tepco. Qui résidait dans l’archaïque gouvernance de type monarchique qui prévalait dans cette entreprise (et dans beaucoup d’autres au Japon). Il y a dans ces accidents nucléaires (c’est aussi vrai avec Tchernobyl qui symbolisait l’effondrement du régime soviétique, au plus exactement avec ses dérives et déviances multiples) un aspect problème de société. Le nucléaire comme beaucoup d’autres applications de haute technologie exige une société avancée.
                  4) Les conséquences sanitaires des accidents de <Fukushima Daiichi> ont été très limitées. Les personnes les plus irradiés (une cinquantaine de techniciens de la Tepco) ne sont pas malades. Ils sont néanmoins susceptibles de développer des >Leucémies. Suivis médicalement en conséquence ils auront des chances de survivre à cela. Dons de mourir d’autre chose. A Tchernobyl les décès anticipés chez les quelques 200 premiers intervenants lourdement irradiés n’ont pas tous été suivis d’effet. Au Japon le suivi sanitaire des jeunes exposés, 360.000, a permis de diagnostiquer et de soigner des cancers de la Thyroïde dont une part est due à l’irradiation post accidentelle.
                  5) Le Japon n’a pas du tout abandonné son électronucléaire. 48 réacteurs nucléaires arrêtés sont susceptibles d’être redémarrés. Simplement la sûreté est plus sévère et l’opinion des populations concernées est prise en compte.
                  5) La Chine qui vient de faire diverger le premier EPR à Taishan (dans le cadre d’une réalisation qui peut servir de référence pour les EPR anglais d« ’Hinckley Point et Sizewell) a, contrairement à ce qui est affirmé dans l’article, un grand programme d’investissement dans l’électronucléaire qui va jusqu’aux rapides à sodium, avec le soutien des russes.
                  6) 
                  En Angleterre EDF a répondu à une demande anglaise (Cameron qualifiait l’éolien et le photovoltaïque de »greencraps« . Les responsables politiques savent bien ce qu’il en est à ce niveau) . Le contrat est tout à fait avantageux si l’on tient un délai de chantier comme celui de Taishan. 24 milliards d’euros c’est très faible par rapport à ce qu’il faut mettre dans l’éolien pour ne rien produire. L’Etat actionnaire majoritaire d’EDF touche des dividendes mais n’a jamais recapitalisé EDF ….
                  7) Notre pays comme tous ceux sous la férule néo libérale est en chute libre. Tuer le nucléaire ce qui n’est pas seulement l’industrie mais aussi la recherche si importante pour nous, c’est plonger notre pays dans le déclin définitif (que les jeunes commencent malheureusement à vivre ) 
                  Voir à ce propos ce que dit le Saker un analyste géopolitique reconnu :

                  Besides, as Orlov correctly pointed it out – the Empire’s hegemony is collapsing, fast. The Empire’s propaganda machine denies and obfuscates this, and those who believe it don’t see it – but the leaders of the Empire all understand this, hence the escalation on all fronts we have seen since the Neocons re-took power in the White House. If the Neocons continue on their current course, and I don’t see any indication whatsoever that they are reconsidering it, then the question is only when/where this will lead to a full-scale war first. Your guess is as good as mine.

                  The Saker





                  • papat 8 juin 2018 07:16

                    @JMBerniolles
                    En France nous sommes 66 % à vivre à moins de 75 km d’un réacteur nucléaire. les habitants de Lyon pourront par exemple constater qu’à peine 40 kilomètres les séparent de la centrale du Bugey. Les habitants de Paris, qui vivent à proximité de la centrale de Nogent-sur-Seine (100 km) pourront de la même façon réaliser que si une catastrophe de type Tchernobyl se produisait dans cette centrale, près de 40 millions de personnes seraient concernées par la contamination radioactive.


                  • Trelawney Trelawney 8 juin 2018 09:16

                    @papat
                    Bonjour Mr berniolles et merci pour votre intervention qui fait avancer le débat.

                    1/ Votre phrase par manque d’explication ne veut rien dire. En effet TMI est différent de Tchernobyl qui est aussi différent de Fukushima. La résultante de ces 3 catastrophes est qu’outre le bilan humain qu’elle est préjudiciable dans la durée. Que la probabilité soit moindre n’enlève pas le risque et je vous laisse imaginer les conséquences d’une telle catastrophe pour l’économie française si cela arrivait à Blayais (proche des vignobles de Bordeaux) ou Nogent (proche des vignobles de Champagne et de Paris). Mais on reste dans l’hypothétique, donc je n’en ai pas parlé dans l’article.

                    2/ Vous dites qu’il n’y a pas en France de menace apocalyptique. Il n’y en avait pas pour TMI et Tchernobyl. Et dans ces 3 catastrophes, que ce soit pour la conception ou pour le fonctionnement, la loi de Murphy s’applique

                    3/ Vous dites l’archaïque gouvernance de type monarchique qui prévalait dans cette entreprise et plus loin ses dérives et déviances multiples. Le mode de gestion d’EDF où tout est décidé par un quarteron de dirigeants est dans les faits beaucoup plus proche d’une société féodales et archaique qu’un symbole d’intelligence collective. Et ce que vous dites devrait beaucoup nous inquiéter.

                    4/ Vous pouvez dire « pas beaucoup de morts », les conséquences sanitaires sont catastrophiques et aussi pour longtemps (cf Tchernobyl et TMI plus de 30 ans tous les deux). Quand la résultante d’une catastrophe s’installe dans la durée, c’est les conséquences économiques qui sont désastreuses.

                    5/ Sur les 48 réacteurs japonais, 17 ont été définitivement mis à l’arrêt et 5 ont été remis en marche. Les 26 autres sont sous expertises et le Japon n’est pas pressé de rendre son avis. Avec le temps et au moyen de lourds investissements, le Japon apprend à faire sans le nucléaire.

                    6/ Dans le développement des énergie la Chine consacre 80% des ses investissements dans l’ENR et notamment le solaire (où elle est trés en avance et pas que sur le photovoltaïque) et l’hydraulique. 20% pour le nucléaire. En dehors des 2 de Taischan, il n’y aura plus d’EPR français en Chine

                    7/ Si EDF a répondu à une demande anglaise, pourquoi c’est EDF qui finance une partie des 24 milliards. Pour les 8 milliards chinois, on le sait : c’est pour la validation de leur réacteur par EDF (qui se tire une balle dans le pied) qu’ils vendront aux anglais si jamais l’Angleterre veut encore des réacteurs. D’autres part en disant 24 milliards d’euros c’est très faible par rapport à ce qu’il faut mettre dans l’éolien pour ne rien produire, vous mélangez carottes et navet. Car si l’Angleterre veut mettre de l’éolien, c’est son problème pas le notre. EDF va construire à ses frais 2 réacteurs pour 16 milliards d’euro (plus dépassement de budget) et avoir en contre partie un engagement de rachat de courant sur 30 ans. Vous savez ce que vaut un contrat anglais (qui n’est plus dans l’Europe) à long terme ? On peut en tapisser les murs ça peut faire une belle déco.

                  • JMBerniolles 8 juin 2018 09:39

                    @papat



                    Comme il est dit dans l’article la France depuis les années 50 finalement est le pays relativement le plus nucléarisé au monde. Ceci parce notre pays a été parmi les premier à) exploiter l’atome sur le plan civil. Et nous n’avons pas subi d’accident majeur. Sur les REP le maximum incidentel est de niveau 2. [il est exact qu’un accident nucléaire grave peut démarrer avec un petit problème, type rupture de tuyauterie primaire par exemple. Donc tout cela a fait l’objet d’études de sûreté approfondies. Ce n’est nullement par hasard que nous évitons l’accident grave]

                    D’autre part nous sommes tous exposés aux rayons ionisants et à la radioactivité dite naturelle. La radioactivité artificielle ne diffère en rien de la radioactivité naturelle. Il y a même eu dans la nature des réacteurs nucléaires « naturels » en Afrique.
                    Les accidents nucléaires de Tchernobyl et Fukushima Daiichi (non représentatifs d’un accident majeur en France) ont été diabolisés, notamment avec des chiffres de décès très importants annoncés de manière mensongère par Greenpeace qui est une ONG à fonds privés, gérées autoritairement et servant des intérêts particuliers.

                    Le contexte actuel révèle comment des ONG, notamment celles sous le contrôle de Soros, servent à des desseins politiques criminels.

                    Comme le Japon a mis en place un suivi médical très sérieux et difficilement attaquable, on connait l"impact sanitaire des accidents de Fukushima Daiichi (les contaminations ont été bien évaluées à l’exception de l’Iode gazeux comme je l’avais souligné dans des analyses personnelles).
                    Des organismes comme l’OMC, le MIT, … avait prédit qu’il serait très limité. Cela s’est vérifié.

                    En réalité le vrai gros danger nucléaire réside dans la bombe atomique. 

                    Donc plutôt que de dire je suis à 40 kms d’une centrale nucléaire vous devriez dire je suis au cœur d’un possible conflit atomique. Donc plutôt que d’élire des tenants du néo libéralisme sous l’influence guerrière, vous devriez choisir des responsables qui prônent la détente avec la Russie 
                    [c’était le cas de Fillon et c’est pour cela qu’il a été démoli par les médias inféodés. Ceci dit sans faire sa promotion, en dehors de cette position et de son attitude plutôt favorable au nucléaire]




                  • JMBerniolles 8 juin 2018 14:01

                    @Trelawney



                    Je dirais plutôt que c’était un commentaire plutôt destructif !

                    Mais je ne vous en veux pas. >Vous reproduisez l’argumentaire absolument manipulé des anti nucléaires professionnels. C’est à dire le système même. Je défends le nucléaire mais je ne suis pas prêt à dire n’importe quoi pour cela. Par exemple, assez saturé de l’argument pro nucléaire sur l’impact CO2 minime des activités nucléaires, j’ai étudié le problème de l’effet du CO2 équivalent anthropique sur la température moyenne du Globe terrestre à sa surface (1m de hauteur en fait). Et je pense que cet effet anthropique n’existe pas au niveau actuel et même aux fameux 550 ppm seuil du catastrophisme de propagande. D’ailleurs l’évolution de cette température moyenne sur les 20 dernières années, où il n’y a pas eu d’augmentation notable, confirme cela (C’est une chose reconnue par les spécialistes du climat honnêtes, dont Phil Jones). Donc ce n’est pas un argument que je retiendrai en faveur de l’électronucléaire. Si je défendais l’éolien pour la production massive de courant, je reconnaitrais sans problème que cela constitue avant tout une bulle financière énorme (rien à voir avec les réacteurs nucléaires on est à un facteur 10 ) et que cela permet aussi de recycler l’argent sale… Si l’Allemagne n’avait pas cet énorme bénéfice du commerce extérieur il y a longtemps que son économie aurait plongé à cause de son energiewende…  

                    Sur les points contestés :
                    1) Ce serait vraiment long de développer ce point. Mais il est clair pour un spécialiste que le PWR de TMI, le réacteur nucléaire graphite à eau pressurisée de Tchernobyl et les BWR de Fukushima Daiichi sont de type très différents. Et que l’accident grave se déroule différemment et à un impact très différent sur l’environnement suivant ces trois type. L’impact nettement moindre est lié à TMI (quasiment pas d’impact extérieur malgré la fusion partielle du cœur du réacteur). A Tchernobyl le feu de graphite a provoqué un effet cheminée qui a projeté et dispersé très loin les aérosols radioactifs. La contamination a ainsi été relativement faible. Il en est résulté que ce sont surtout les plus fragiles, les jeunes, compte tenu d’une incapacité du gouvernement à gérer l’aspect sanitaire notamment la consommation de lait et d’aliments contaminés, qui ont été touchés. Avec des cancers de la Thyroïde dont une grand majorité ont été traités avec succès. Au Japon les retombées ont été plus concentrée avec des zones ponctuelles à forte activité. l’IRSN a parlé d’une contamination en peau de Léopard. La délimitation des zones contaminées et le contrôle strict de la consommation ont été assuré avec succès au Japon.
                    2) Au Japon sur le site de Fukushima Daiichi 2 réacteurs nucléaires ont été sauvés. les 5 et 6 de la tranche n° 2. Le gouvernement a pourtant décidé de les déclassés. C’est dire que la plus grande prudence technique et politique préside maintenant à la reprise du nucléaire au Japon qui est tout à fait effective. Avec l’arrêt de tous les réacteurs nucléaires et l’’utilisation massive du gaz naturel qui en est résulté, le gaz (et le charbon) est la seule véritable alternative au nucléaire, l’économie du Japon a plongé définitivement. La volonté de relancer le nucléaire est réelle. Mais elle se fait avec prudence en sollicitant l’accord des populations. Au Japon le tiers du pays est en zone sismique. Cela freine la reprise et conduit à des abandons de réacteurs… 
                    3) Oui le nucléaire nécessite une société développée. L’EDF a fait du nucléaire d’abord à son initiative en forme de test sur les réacteurs plutonigènes de Marcoule, puis sous la direction de la mise en œuvre de l’orientation gouvernementale. Les progrès d’une société sont très dépendants de son système dominant. Nous sommes sous le néo libéralisme dur qui est un système en bout de course et qui nous fait sombrer. On voit d’ailleurs actuellement une prise de conscience aux USA qui conduit à un système qui s’apparenterait au capitalisme industriel. Les six grands pays inféodés par leurs responsables au néo libéralisme en sont déstabilisés…
                    4) aujourd’hui il n’y a aucun décès imputé aux accidents nucléaires de Fukushima Daiichi ; Ce n’est pas contesté. Pour Tchernobyl le nombre de décès est très limité, heureusement je dirais. Le fait de manipuler des chiffres de morts potentielles en omettant toujours de citer les morts de Bohpal notamment traduit bien la nature d’organisation comme Greenpeace pleine de duplicité et cynisme pour faire avancer ses plans meurtriers pour notre pays.

                    6) La Chine a récupéré la technique EPR comme celle d’autres PWR. Elle récupérera de même la technique russe sur les rapides à sodium type BN800 donc. L’investissement éolien est un gouffre. Si on fait le compte en France on met beaucoup plus d’argent dans l’éolien et le PV que dans le nucléaire. Le projet éolien offshore dans les prestigieuses baies bretonnes (un scandale à mon sens) avoue un coût de 6 milliards d’euros pour une production équivalente à 300 MWe si l’on tient compte de coûts non pris en compte, on arrive au montant de l’investissement gonflé de l’EPR de Flamanville.
                    7) Les contrats EPR anglais sont absolument nécessaires pour l’industrie nucléaire française qui comprend beaucoup d’emplois notamment. C’est incontestablement un bon contrat commercial qui a notamment été considéré comme tel par de MPs britanniques qui voulaient le revoir. Evidemment ces projets ont été combattus en France par la mouvance anti nucléaire présente y compris à l’EDF. Parce qu’ils montrent aussi que le nucléaire n’en est qu’à son début.. 




                  • D-rex D-rex 7 juin 2018 22:47

                    Qu’est-ce qu’ils peuvent raconter comme bétises les pro-nucléaire : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/22/en-allemagne-le-charbon-n-a-pas-remplace-le-nucleaire_5066912_4355770.html


                    De plus le cout du démantèlement des centrales vraiment obsolètes dans quelques années va être exorbitant. Et ça ça va vraiment faire très mal.

                    • Patrick Samba Patrick Samba 7 juin 2018 23:17
                      Bonsoir,

                      excellente synthèse globale, et en particulier sur la situation financière d’EDF. Et merci de mettre en relief ce CA historique d’EDF du 28 juillet 2016, historique et dramatique, où l’on constate que les syndicats de salariés et le Medef vont voter ensemble contre cette folle fuite en avant, oui vous avez bien lu, syndicats et Medef ensemble !,
                      On aimerait avoir connaissance des minutes de ce CA.

                      A voir sur le sujet l’excellent documentaire de la 5, tout récent : Le monde en face - Nucléaire, l’impasse française - - YouTube


                      • JC_Lavau JC_Lavau 8 juin 2018 00:03

                        Gorgonavox est une église anti-nucléaire, croyante que le CO_2 atmosphérique c’est caca, et qu’il y a des épandages ultra-clandestins et ultra-malveillants par l’aviation civile.


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 10:48

                          @belin


                          Ici, les gars ! : Jacqueline Roche, historique des CT

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 11:23

                          @belin. De la Terre creuse non plus, j’avoue ne pas être « spécialiste ». En effet, j’ai été contraint d’acquérir des compétences en carrières, géologie, géotechnique, travaux publics et fondations, qu’il n’est pas près d’approcher.


                          Concernant vos prétendus « chemtrails », j’ai récemment fait le calcul, et l’ai exposé aux débats sur Usenet, y compris côté aviateurs. Contrairement à Gorgonavox, il n’y a pas censure préalable par les nuls ni les délinquants sur Usenet. Usenet fut créé par des universitaires, il y a longtemps.

                          Un cirrus persistant large d’un demi-degré, initié par une traînée d’avion, pèse 35 tonnes sur 15 km, soit un petit locotracteur Y 7100, ou un Airbus A 320 entier à vide.

                          Pendant cette distance, l’Airbus a consommé 60 kg de kérosène, donc émis 84 kg d’eau.
                          Le cirrus ainsi évalué est 416 fois plus lourd que ce que l’avion a laissé derrière lui.
                          Or la bande de complotistes aussi paranoïaques et violents que nuls en physique de l’atmosphère, dont tu te sens si proche, prétend que ces cirrus, le jour où ils sont persistants, seraient « la preuve » d’épandages ultra-clandestins et malveillants, impliquant toute l’aviation civile. Ils n’ont jamais réussi à décider quel serait ce mode d’épandage éventuel, ni le mobile, ni la substance.

                          Ici, je n’ai pratiquement jamais de cirrus d’avion persistants : je n’ai pas les conditions atmosphériques requises, c’est à dire de l’air en sursaturation à l’altitude où passent les jets.

                          En revanche on sait très bien le mobile de la C.I.A. quand elle alimente et dirige discrètement le délire des complotistes les plus niaiseux.

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 11:40

                          @JC_Lavau, 

                          l’ interviewer pose les bonnes questions (c’ est court), les gens se réveillent doucement, comme pour ce qui est de la nuisance de l’ Europe (+ de 70% de français seraient favorables à un Frexit), 

                          ben là, c’ est presque pareil, les gens ne veulent tt simplement pas savoir, parce que c’ est trop..pour eux, pour imaginer que cela puisse être possible ! 
                          Et pourtant, l’ information continue de suivre son petit bonhomme de chemin ! Vous n’ allez quand-même pas rester en rade ? Allez, il est temps de se renseigner..à fond ! 

                          Il est temps de lever la tête !
                          il est temps d’ ouvrir les yeux !
                          OverCast : (1h2) le docu : tous les pays du monde sont plus au fait que la France, 

                          le peuple français plus précisément,puisque nombre d’ élus sont au courant.

                          Il reste encore quelques scientifiques, parmi lesquels des climato-sceptiques, étonnement, qui n’ ont pas encore franchi le pas, mais ce n’ est pas le + important après tout !

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 11:40

                          @Yanleroc. Infoutue d’écrire ?



                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 12:01

                          @JC_Lavau
                          Ici, je n’ai pratiquement jamais de cirrus d’avion persistants : 

                          C’ est ça le problème pour toi, c’ est que, apparemment, tu n’ as pas vus ces ciels que l’ on voit sur les photos ! ni le manège des avions lors d’ épandages massifs !

                           J’ en ai une floppée, je te l’ ai dit et ces images sont réelles !! 
                          C’ est déjà pas un problème ça ? Tu ne peut nier le fait que les trajectoires perpendiculaires sont volontaires et non conformes à des plans de vol normaux, 

                          Dr. Rosalie Bertell, chercheur, épidémiologiste, physicien nucléaire et prix Nobel alternatif de la paix, a dénoncé en 2005 les épandages aériens et les graves conséquences pour la santé des gens et la vie sur la planète. Il est incompréhensible de voir comment le Parlement européen est resté silencieux depuis la publication du rapport sur la sécurité, l’environnement et la défense qui a été présenté en janvier 1999 par Maj Britt Theorin. 

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 12:26

                          @Yanleroc : «  prix Nobel alternatif de la paix ». On a aussi des prix Ignobel et des Darwin Awards...
                          D’autant que le tonnerre, c’est le petit Jésus qui joue aux boules, mais c’est vrai ! Croyez-le mes enfants !

                          Et que le prophète, il a coupé la Lune en deux, mais c’est vrai ! Croyez-le mes enfants !
                           
                          Que des connards professent des conneries, ça n’est pas neuf. Connasses aussi bien, du reste.

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 12:37

                          @JC_Lavau, blabla, tous des connards ! blabla ! sauf moi, blabla, surtout les femmes, Tesla, Einstein, xuan Thuan Trinh, des apprentis ! Demandez LAVAUX, demandez.. !


                          regaaarrrrde le documentaire OverCast 

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 12:43

                          @Yanleroc. Infoutus d’écrire, tes référents...


                          La révolution culturelle majeure qui remonte à des grecs de l’Antiquité, fut de raisonner par écrit et de calculer par écrit. On peut se relire, trouver et corriger ses erreurs. D’autres peuvent te lire, pointer et corriger tes erreurs. Impossible à l’oral.
                          Si tu te cramponnes à des vidéos, sans mesures écrites ni calculs écrits, tu mourras vidiot.

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 12:44

                          « Trinh Xuan Thuan a donné, dans »La Mélodie secrète« , un magistral compte rendu de ce que peut dire l’astrophysique aujourd’hui. 

                          Son exigence de ne pas éluder les grandes interrogations de l’homme rend nécessaire, au-delà du merveilleux conteur, la découverte de l’homme de science et du bouddhiste. Cette nécessité est d’autant plus grande que des géants de la physique contemporaine, tel Schrödinger, ont plaidé pour une unité de pensée entre la science et les croyances d’Extrême-Orient.  »

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 12:54

                          @Yanleroc. Engagé avec Jean Staune dans la scienligion, subventionnée par la John Templeton Foundation. Créationniste.


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 12:55

                          @JC_Lavau

                          Infoutus d’écrire, tes référents...

                          mais si mes référents ne te plaisent pas, tu n’ as qu’ à en chercher d’ autres, mais cherche, au lieu de t’ arc-bouter sur une position intenable !

                          tu trouvera certainement un type calé, à ton goût, qui t’ impressionnera et que tu respectera, 

                          et qui finira par te convaincre que oui, on en est là !!

                          On n’ est jamais mieux servi que par soi-même !

                          Tu as choisi les maths, démmerde toi ! mais tu vois bien que ta plume et ta calculette n’ a pas réponse à tout et ce ne sera jamais le cas. 

                          Manquerait-tu d’ intuition ?

                          Nier les vidéos et le Net, c’ est des conneries !



                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 12:57

                          @JC_Lavau, créationniste, évidemment que nous avons été créés, ou plutôt hybridés, ce qui fait que la réalité se trouve peut-être entre le Darwinisme et le créationnisme !


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 13:03

                          @Yanleroc. Et comparer le poids d’un cirrus persistant avec la capacité de charge d’un avion, toujours infoutu, hein ?


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 13:17

                          @JC_Lavau, 

                          c’ est ton problème ! 
                          je ne vois pas à priori, sur quoi tu bloques d’ ailleurs : Oui les "cirrus sont+ lourds, si tu le dit, et alors, puisqu’ il y a déjà des molécules d’ eau en suspension, non ?..les épandages ont lieu quelque soit le tx d’ humidité..je suis sur que tu n’a rien lu de sérieux sur le sujet et que tu ne veux pas y passer le temps qu’ il faut, ça te regarde, mais fait pas c....r (’scuses) ceux qui grattent !
                          Va enquêter sous couvert si tu as des entrées !
                          Et regarde le ciel et observe ces traînées : elles sont anormales ! (mais tu n’ es peut-être pas bien placé pour les voir..)


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juin 2018 13:28

                          @Yanleroc

                          Anormales par rapport à quoi ? Cours Forest et explique que les licornes ont existées .


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 13:29

                          @Yanleroc. Comment des bactéries ont « appris » à métaboliser le pentachlorophénol en 70 ans : http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,462.0.html

                          Mais bon, c’est le dieu des trous qui s’en est personnellement occupé...

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 13:46

                          @JC_Lavau
                          Or la bande de complotistes aussi paranoïaques et violents que nuls en physique de l’atmosphère, dont tu te sens si proche, prétend que ces cirrus, le jour où ils sont persistants, seraient « la preuve  » d’épandages ultra-clandestins et malveillants, impliquant toute l’aviation civile. Ils n’ont jamais réussi à décider quel serait ce mode d’épandage éventuel, ni le mobile, ni la substance.


                          Tu as oublié que les épandages se font en dessous de 6000m, là où ton jet ou ton Airbus ne laissera rien de persistant !
                          Tes « cirrus à toi, » ne sont la preuve de rien du tout d’ accord, mais on ne te parle pas de ceux là !

                          Rapport « Case Orange » : pdf (tu verra : des experts indépendants-ça va te plaire-de l’ Aéronautique,rien que ça. Vous allez être entre « beau monde ».

                          En ce qui concerne l’ aviation civile, il paraît évident que dans ce cas il s ne peuvent que rajouter des aérosols dans le carburant..pour capter l’ humidité ambiante... à fouiner pour avoir tes preuves scientifiques !


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 13:49

                          "
                           Aérosols = des particules microscopiques qui agissent comme des noyaux sur lesquels les molécules d’eau ou bien s’y attachent/coagulent ou bien condensent/gèlent. 

                          De ce fait, des nuages se forment.  
                          Au plus, l’air contient des ‘saletés’ au plus la formation nuageuse est épaisse. . En général, la formation de cirrus est en baisse sauf dans les régions avec un trafic aérien intense. (hémisphère nord). .
                           Les émissions de gaz par les avions (y compris l’aviation civile) ne sont pas repris dans le protocole de Kyoto. . L’impact de l’aviation sur le climat n’a pas été assez étudié mais les études réalisées ont donné des résultats très significatifs avec preuves à l’appui : 
                          - 3 jours après le 11/09/2001 , il y a eu une hausse de la t° de 1,1°C et , dans les régions à trafic intense, cette hausse a même doublé.
                           En Europe, pendant les jours d’interdiction de vol lors de l’éruption de l’Eyafjallajökull, le même phénomène s’est produit (cf. étude du Kings College London ). « 

                           »Cours Forest et explique que les licornes ont existes"

                          Si tu commences à parler comme ça .......

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 13:55

                          @Aita Pea Pea,


                           « anormales » par rapport à un mec normal !
                          Dans le sens, sain d’ esprit avec des yeux et ce qui va avec !

                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juin 2018 14:05

                          @Yanleroc

                          Lavau l’a bien expliqué... Cours Forest...tu as besoin de t’inventer des peurs pour vivre...Moi non . .


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 14:18

                          @Yanleroc. Tiens déjà changé d’avis ? Un moment les cirrus persistants - les jours où ils existent au dessus de ta tête - te font moite de terreur, et une heure après ils ne sont la preuve de rien du tout.

                          Comme un manque de constance dans la justification de tes délires familiers...

                          Tu devrais en parler à ton psychiatre. Il peut soulager tes symptômes les plus voyants et compromettants.

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 14:46

                          @JC_Lavau, ça ne te grandit pas !


                          "Contrails (> condensation - trails = traînées de condensation) : il s’agit de la condensation de la vapeur d’eau émise dans les gaz d’échappement des avions. . Leur formation dépend et de l’altitude et de la température ( aussi pour les moteurs à hélice) . Caractéristique : EPHEMERE . Les avions actuels, équipés de moteurs plus puissants génèrent des traînées plus persistantes sur des longueurs de 30 à 40 km. 

                          Distrails(>dissipation – trails = dispersion) : ce sont des tunnels qui se forment lorsqu’un avion vole à travers un nuage. Les gouttelettes d’eau se transforment en vapeur d’eau. 

                          Chemtrails (> chemical – trails = traînées chimiques) : il s’agit de traînées d’avion délibérément provoquées par épandage à des fins militaires ou politiques. . Elles sont plus persistantes ( durent des heures et se déploient) . En quadrillant, de grandes surfaces peuvent être couvertes. . Officiellement, les Etats nient leur réalité sauf l’URSS el la Chine . Justification : influencer le climat et plus particulièrement favoriser ou éviter les précipitations = ‘ cloudseeding ‘ (ensemencement de nuages ) "

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 14:50

                          @Yanleroc. Tu persistes à te dispenser de comparer les tonnages prétendument répandus, et que tu dis voir, avec la capacité de charge des avions.

                          Tu persistes à te foutre du monde et à te déshonorer.

                          Qu’en pense ton psychiatre ?

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 14:56

                          @JC_Lavau, et le tien ?


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 14:58

                          @Yanleroc. De nous deux, c’est lequel qui a une formation académique, des diplômes et des travaux en psychopathologie ?


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 14:59

                          @JC_Lavau ah ah, argument d’ autorité ! Au panier !


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 14:59

                          @Yanleroc, direct !


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 15:12

                          @Yanleroc. Tandis que tes arguments de nullité, hm ?


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 15:29

                          @JC_Lavau, ne me dis pas que tu as déjà lu et vu tous les arguments, il y en a pour des heures, des jours..tout un monde nouveau à explorer pour toi. 


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 15:43

                          @Yanleroc. Dès l’instant où l’on a toutes les preuves du délire et du mensonge, alors la gorgone Méduse met toute sa violence bureaucratique en branle, contre le témoin gênant. Elles sont comme cela, les sectes paranoïaques.
                           

                          Gorgonavox est une église anti-nucléaire fanatique, croyante que le CO_2 atmosphérique c’est caca, et qu’il y a des épandages ultra-clandestins et ultra-malveillants par l’aviation civile.
                          Et ça ne fait que s’aggraver. Gorgonavox est incurable.

                          A titre individuel, c’est quand que tu compares les tonnages des nuages que tu prétends suspects, avec les tonnages que peut transporter un avion, voire répandre en pure perte ?
                           
                          C’est quand que tu démontreras que tu as une idée de la constante d’Avogadro-Ampère ?
                          C’est quand que tu atteindras le niveau minimal en physique de l’atmosphère, pour être de taille à en causer sans aligner des énormités ?
                           
                          Jusqu’à présent, tu n’as aligné que des énormités.

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 16:02

                          @LX
                          Une scientifique spcialiste en physique atmosphérique, une collègue, qui n’ est pas d’ accord avec toi ! Une femme...

                          jeune..

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 16:23

                          @Yanleroc. Un précédent aux canulars de « chemtrails », celui des soucoupes volantes nazies en Antarctique :

                           
                           
                          J’avais failli prendre cet exemple, soutenu jusqu’à la mort d’Icus par un pépiniériste québécois plutôt borné, pour sujet de mémoire de psycho clinique, avant de changer d’avis. Je fis bien, du reste, le thème retenu fut nettement plus fécond.

                          Ce qui aurait mérité du temps, aurait été d’enquêter sur les mobiles de ceux qui répandent des photos montées, trafiquent des « témoignages » bidonnés. Juste un automatisme de mythomanes incurables ? Il faut les payer, les hébergements de ces falsifications.
                          Les premières années du bidonnage en « chemtrails », on trouvait aussi des « témoignages » impossibles à sourcer. Dommage ; j’aimerais bien enquêter sur le financement et les mobiles de ces faussaires qui flagornent tant la paranoïa des paranoïaques.

                          « J’aimerais bien », ai-je écrit, mais j’ai bien plus important à faire que ce que tout journaliste pourrait faire.

                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 19:46

                          @JC_Lavau
                          je viens de comprendre que ma grand-mère était une espionne vénusienne… En effet, personne n’a jamais prouvé le contraire. »


                          ça commence mal, totalement orienté, moqueur, de mauvaise foi, ridicule, même réthorique que pour les CT !

                          J’ai bien plus important à faire
                          On ne dirait pas !
                          j’aimerais bien enquêter sur le financement et les mobiles des faiseurs de fakenews
                          ça ne vaut pas le coup vu le faible nombre photos-fakes !


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 19:49

                          Opération PaperClip


                          pour lutter contre l’URSS et récupérer les armes secrètes du Troisième Reich
                          Ces scientifiques effectuèrent des recherches dans divers domaines, notamment sur les armes chimiques (Zyklon B), sur l’usage des psychotropes, sur la conquête spatiale, sur les missiles balistiques et sur les armes à longue portée (bombes volantes V1 et V2). »

                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 20:12

                          @Yanleroc. As tu expliqué tout ça à ton psychiatre ?


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 20:27

                          @JC_Lavau, et toi ?


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 juin 2018 22:48

                          @Yanleroc. En somme, à tes yeux, le fou c’est les autres et ce n’est pas toi.


                        • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2018 23:03

                          @JC_Lavau

                          exact !!
                          Comme pour toi !

                          sauf que je ne te prends pas pour un fou, 
                          mais un type intelligent et cultivé (pas sur les CT) ,
                          mais qui fait un blocage. t’ inquiète, tu n’ es pas le seul !

                          ça me désole à chaque fois de faire cette constatation. Comme dernièrement chez Nicole, qui fonce à fond dans les CT alors qu’ elle freine à mort sur les zitis ! Dingue !

                          Chez moi, ce serait plutôt l’ inverse ! Mais elle ne veut pas savoir, comme toi qui ne veut rien entendre sur les CT, en bon scientifique curieux, comme l’ a fait JPP par ex. 

                          Tu ne va pas me le détruire celui-là ! ! Tu ne tiendrais pas face à lui, je crois, ce qui n’ enlève rien à tes performances par ailleurs, sans vouloir t’ offenser !

                        • JC_Lavau JC_Lavau 10 juin 2018 11:09

                          @Yanleroc. Et la comparaison entre le poids d’un cirrus persistant, fut-il initié par une traînée de condensation, et ce qu’un avion pourrait transporter en sus de son carburant indispensable et de sa charge payante, tu la fais quand ?


                        • Yanleroc Yanleroc 10 juin 2018 19:31

                          @JC_Lavau ? Il faudrait déjà que l’ énoncé soit plus clair que cela !


                        • JC_Lavau JC_Lavau 10 juin 2018 19:36

                          @Yanleroc. Je te rappelle que j’ai déjà donné plus haut les résultats du calcul.

                          Le calcul est public sur Usenet.
                          Ta contre-démonstration, c’est pour quand ?

                        • Yanleroc Yanleroc 11 juin 2018 01:49

                          @JC_Lavau


                          Tu viens donc que nous démontrer que les CT n’ existent pas ! Alleluya !!
                          Bravo ! Rien à dire !

                          Si, vive la mathématique !


                        • Yanleroc Yanleroc 11 juin 2018 04:31


                          Un cirrus persistant large d’un demi-degré, initié par une traînée d’avion, pèse 35 tonnes sur 15 km, soit un petit locotracteur Y 7100, ou un Airbus A 320 entier à vide.

                          Pendant cette distance, l’Airbus a consommé 60 kg de kérosène, donc émis 84 kg d’eau.
                          Le cirrus ainsi évalué est 416 fois plus lourd que ce que l’avion a laissé derrière lui.
                          C’ est Naze !
                          On en reparle.

                        • Yanleroc Yanleroc 11 juin 2018 11:43

                          Tu parles comme si ces 35 tonnes ne devaient pas avoir d’ origine autre que l’ avion ! 


                          Dans l’ avion, sont tes 84 l d’ eau transformés en vapeur et additionnée de « produits chimiques (au choix) qui adhèrent aux molécules d’ eau
                           et le caractère » ductile « du phénomène fait que les particules agglomérantes, ont la propriété de 
                           »s’ étaler« , sur un très grand volume de vapeur. 

                          Avec de nouvelles molécules plus performantes, ton nuage pourrait peser encore plus lourd ! 

                          84 kg + x kg de produits+ vapeur d’ eau déjà présente dans l’ atmosphère, polluée de tout y compris des derniers épandages = 35 T (vols souvent à basse altitude, nettement en dessous de 10000m , air humide)
                          dans ce cas, il suffirait à la limite, de juste »brasser« pour »réactiver" une nouvelle traînée ! 
                           (? ?)

                        • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 2018 13:13

                          @Yanleroc. C’est bien d’accumonceler ainsi les sornettes des VRAIS croyants.

                           
                          A retenir pour le sottisier : « ductile, agglomérantes, adhèrent aux molécules d’eau, nouvelles molécules plus performantes, réactiver une nouvelle traînée, s’étaler sur un grand volume de vapeur ».
                           
                          Plaçant le coeur à droite et le foie à gauche, Sgnanarelle refondait la médecine « sur des bases toutes nouvelles ». De même le pseudo « yanleroc » refonde la météorologie et la physique de l’atmosphère sur des bases toutes nouvelles...
                           
                          Tes traînées persistantes n’arrivent QUE dans une couche d’air sursaturée d’altitude. Rien du tout dans d’autres conditions. Ainsi en région lyonnaise, je n’ai pratiquement jamais ces conditions au dessus de nous. Ceux qui en sont obsédés résident tous bien plus près d’une mer que nous ici.
                           
                          Ces obsédés s’imaginent qu’en toutes circonstances nos sens et nos sentiments fournissent une image fidèle de la réalité, et qu’en conséquence toute instrumentation est superflue. Le marin de l’Ouest transplanté en Méditerranée découvre une difficulté inattendue : dans un air plus sec, les marqueurs nuageux auxquels il prêtait grande attention, sont le plus souvent absents, et il est davantage dépendant du bulletin météo à la radio. Les fronts chauds ne sont plus toujours marqués de cirrus. Sauf si des avions passent par là à la bonne altitude pour déclencher ces condensations visibles.
                           
                          La C.I.A. est très satisfaite de ton outrecuidance et de ton ignorance épaisse ; elle peut te faire gober n’importe quoi.

                        • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 2018 13:47

                          @cassini. Et tous en choeur : « Hé ! Vos cons ! ».

                          Autrefois une autre ouvrière quimpéroise (Dodo) avait traité Bécassine de « Dinde cramponnante ».
                          Ici nous avons de ductiles dindons agglomérants. qui refont la physicochimie des nuages sur des bases toutes nouvelles !

                        • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 2018 14:53

                          @cassini. On reprend à la base.

                          https://livre.fnac.com/a6663210/Jean-Pierre-Chalon-Combien-pese-un-nuage

                          Un cumulus humilis de beau temps.Valeur en eau condensée : 0,25 à 0,3 g/m^3.Un kilomètre de côté, 300 m de haut ==> 75 tonnes. Un cucon : 0,5 g/m^3, 2 km de côté, 5 km de haut : 9 000 tonnes. Soit 47 locomotives 141 R avec le tender plein.
                          Un cunimb : 1,5 g/m^3 voire le double.3 km de côté, 8 km de haut ==> 108 000 tonnes d’eau condensée.Un beau minéralier, voire un pétrolier.

                        • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 2018 15:33

                          @cassini. On reprend à la base.

                          https://livre.fnac.com/a6663210/Jean-Pierre-Chalon-Combien-pese-un-nuage 
                           
                          Un cumulus humilis de beau temps.

                          Valeur en eau condensée : 0,25 à 0,3 g/m^3.
                          Un kilomètre de côté, 300 m de haut ==> 75 tonnes.
                           
                          Un cucon : 0,5 g/m^3, 2 km de côté, 5 km de haut : 9 000 tonnes. 
                          Soit 47 locomotives 141 R avec le tender plein.
                           
                          Un cunimb : 1,5 g/m^3 voire le double.
                          3 km de côté, 8 km de haut ==> 108 000 tonnes d’eau condensée.
                          Un beau minéralier, voire un pétrolier.
                          Chiant, cet éditeur qui fout en l’air les sauts de ligne !

                        • JC_Lavau JC_Lavau 11 juin 2018 16:38

                          @cassini. Affirmatif : 5,1480 × 10^18 kg

                           
                          Mais comme les inamovibles du Parti Intérieur de Gorgonavox savent le faire valoir, après avoir vu la science aryenne et la science prolétarienne, à présent la christian science, la scienligion, la science féministe et la science citoyenne savent balayer tous les faits, « car ils ne se rapportent point à la question ».


                        • JC_Lavau JC_Lavau 12 juin 2018 18:52

                          @Yanleroc. Le fichier étant sur ton ordi, on ne risque pas de le lire.

                          Il reste que la masse d’un cirrus est constitué de glace, et pas de poudre de Perlimpimpin.
                          Et seule la sursaturation de l’air ambiant peut fournir cette masse.

                        • Yanleroc Yanleroc 12 juin 2018 20:00

                          @JC_Lavau, tu n’ a qd-même pas besoin de moi pour savoir ce qu’ est une bactérie glaçogène ou phytopathogène !


                          "Cindy Morris, chercheuse de l’INRA d’Avignon et ses collègues américains ont montré qu’une partie importante des noyaux glaçogènes, constitutifs de la neige tombant de l’Antarctique à l’Europe sont d’origine biologique. Ils ont ciblé leurs recherches sur les bactéries dites « glaçogènes », qui sont également pathogènes des plantes. Agissant comme catalyseurs de la cristallisation de l’eau pour former la glace dans les nuages elles pourraient ainsi jouer un rôle dans la formation de la pluie et la neige. Ces résultats ont été publiés dans le numéro de « SCIENCE » du 29 février"

                          JPP, qui te vaut bien n’ a aucun doute sur les CT, lui non plus ! (argument d’ autorité, remember..)

                        • JC_Lavau JC_Lavau 12 juin 2018 20:10

                          @Yanleroc. JPP écrit plus vite que son ombre. Il n’a pas le temps de se relire et de se corriger.


                          Et tu n’as encore trouvé aucun moyen de contrer le fait que la totalité ou la quasi-totalité de la glace d’un cirrus provient de la sursaturation de la couche d’air où il s’est formé.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 12 juin 2018 20:24

                          @Yanleroc. Donc selon toi, les chichia coli sur la tête d’un zouave, sont transportées par avion, relâchées par avion par un moyen d’épandage agricole inconnu. Inconnu de tout le personnel d’entretien de l’aviation civile. Et trouveraient le moyen de former 28 fois par km la masse de l’avion à vide, de cirrus qui miraculeusement ne devrait rien à la sursaturation de l’air...


                          Et tu voudrais passer pour sain d’esprit ?
                          Toutes les sectes rendent fous ceux qu’elles captent. Mais sélectionnent ceux qui étaient déjà sérieusement atteints...

                        • Yanleroc Yanleroc 12 juin 2018 20:24

                          @JC_Lavau, tu sais, je te lis, mais tu n’ es pas vraiment clair dans tes multiples postures, incompréhensible voir incohérent parfois. 

                          j’ai lu JPP, je l’ écoute et le comprend !
                          JPP a bossé avec Souriau !!
                           la totalité ou la quasi-totalité de la glace d’un cirrus provient de la sursaturation de la couche d’air où il s’est formé.
                          Est-ce que tu a compris ma réponse + haut et est-ce que tu intègres la présence d’ éléments glaçogènes dans ta pseudo démonstration ?Non.

                        • JC_Lavau JC_Lavau 12 juin 2018 20:31

                          @Yanleroc. Qu’est-ce que tes éléments glaçogènes miracles peuvent bien foutre ?

                          Ça ne marche pas en air sec. Ça ne marche pas dans l’air que nous avons dans le Lyonnais, ou très très rarement.
                          Et toi tu ne veux surtout pas regarder le phénomène météorologique ni la structure verticale locale de l’atmosphère : tu tiens par dessus tout à préserver le délire paranoïaque de ta secte pilotée par la C.I.A.

                        • Yanleroc Yanleroc 12 juin 2018 20:58

                          @JC_Lavau

                          En air sec, ce sont les contrails que tu connais. Les Av épandeurs sont en dessous de ce plafond, on en voit le fuselage, donc en at. humide et déjà polluée. Ces polluants servant justement au passage, à « agglomérer » ! rien ne se perd ! cherche les liens !

                        • Yanleroc Yanleroc 12 juin 2018 21:00

                          puisque tu ne veux pas des miens.

                          Acseipica (rapport case orange)
                          je suis trop gentil.

                        • Yanleroc Yanleroc 12 juin 2018 21:18

                          CIA ? tu vois des complots partout ! Dissident va ! Dissident de la dissidence de la dissidence etc.. seul ...au bout d’ un certain changement dans ton Espace-Temps personnel.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 12 juin 2018 21:27

                          @JC_Lavau. Oups ! Etourderie !

                          Par km de cirrus persistant derrière une traînée d’avion, le poids de la glace est environ le 1/15 de la masse de l’avion à vide ; et un moyen-courrier parcourt beaucoup plus que 15 km en altitude.

                          Et cette masse de cirrus durable représente toujours de l’ordre de 400 fois la masse de vapeur d’eau laissée par l’avion, qui dans tout les cas, condense dans l’air froid d’altitude.

                        • JC_Lavau JC_Lavau 12 juin 2018 21:31

                          Yanleroc est très très fâché avec la thermodynamique de l’air humide : « Ces polluants servant justement au passage, à « agglomérer » ».

                           
                          Quand nous étions potaches, nous disions que celui-là, il en tient une sacrée couche.

                        • Yanleroc Yanleroc 13 juin 2018 10:42

                          @JC_Lavau Oups ! Etourderie ! Qui tire + vite que son ombre ?


                        • Yanleroc Yanleroc 13 juin 2018 11:27

                          @JC_Lavau
                          Et trouveraient le moyen de former 28 fois par km 

                          On progresse .

                        • JC_Lavau JC_Lavau 13 juin 2018 11:37

                          @Yanleroc. Même remarque potache que précédemment.

                          Par km de cirrus persistant : 1/15 de la masse de l’avion à vide.
                          Et dans tous les cas environ 400 fois plus que ce que l’avion a « épandu » de vapeur d’eau.
                          Sauf que ça ne marche QUE dans une couche d’air sursaturée, qui attendait des germes pour cristalliser en glace l’excédent de vapeur.

                          Ah oui c’est vrai, ces ces kons là prennent la buée pour de la vapeur... Infoutus d’avoir appris la différence.

                        • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 03:37
                          pour résumer la situation d’EDF ...
                          introduction en bourse en 2007 à 32 € ... en 2008 l’action EDF valait 80 € et c’était le fleuron de nôtre CAC 40
                          environ 40 € en 2011 ... encore 30 € en 2014 ... 20 € en 2015 ... EDF est sorti du CAC 40 fin 2015 ...
                          hier l’action clôturait à 11.15 €
                          la nouvelle du démarrage de l’EPR chinois a déclenché une fureur d’achats hier
                          ouverture à 11.22 € ... clôture à 11.15 € ...
                          on peut dire que la confiance dans l’avenir règne du côté d’Euronext ... à moins que les investisseurs se posent les bonnes questions ...


                          • papat 8 juin 2018 07:04

                            vous avez eu fukushima et tchernobyl...quand la premiere centrale francaise explosera pour une raison x ou y , qu’est ce que vous écrirez ?

                            ah non vous ne pourrez plus écrire , vous serez mort ......ou cancéreux !

                            • zygzornifle zygzornifle 8 juin 2018 08:41

                              On dépend tellement de l’électricité que je ne donne pas 48h en cas de panne mondiale pour que tout bascule dans l’horreur et que l’on revienne 2 siècles en arrière en moins d’une semaine ..... 


                              • Ouvert 8 juin 2018 10:37
                                Je lis beaucoup de bêtises dans tout ça. Ceci prouve la désinformation générale ou le déficit d’information sur le sujet. Ayant passé 37 ans de ma vie dans ce domaine de l’énergie nucléaire et étant à la retraite ans aucun autre profit à tirer de mon passé professionnel, je suis atterré par la lecture de l’article et d’un certain nombre de commentaires.

                                Comme toujours un peu de vérité fait passer d’énormes contre-vérités dans un dossier à charge. Dès le début d l’article, je lis l’affirmation d’une France possédant le plus grand nombre de réacteurs. C’est faux, c’’est les États-Unis et ceux-ci ne relancent pas le nucléaire pour des raisons de surcapacité énergétique et retrait assumé de la « décarbonisation ». La France est par contre le pays le plus nucléarisé du monde par habitant et est encore capable de produire 75% de son électricité. Elle n’a été l’objet d’aucun « accident » selon l’échelle internationale de gravité les classant de niveau 4 à 7. EDF n’a donc en danger ni l’environnement ni l’homme.

                                Nous voulons arrêter nos centrales à 40 ans d’âge alors que les États-Unis les poussent à 60 ans. Les japonais vont relancer progressivement les réacteurs arrêtés par mesure de précaution et de renforcement de la sécurité. L’énergie nucléaire repart au contraire dans le monde et Macron essaie de vendre des réacteurs à l’Arabie Saoudite. Les deux EPR chinois ont été construits avec succès et le premier a démarré à 16h52 ce mercredi. Sa construction a démarré en 2009 deux ans après Flamanville et son démarrage sers sans doute salué par Macron car il s’agit d’une technologie française.

                                Pour les réacteurs rapides nous avions 20 ans d’avance avec Superphénix, vilipendé par les écologistes et arrêté par Jospin. On a perdu 2 milliards de francs et ce sont les Russes qui vont maintenant vendre cette technologie de quatrième génération, nous enlevant la place de deuxième constructeur mondial avec la Chine.

                                EDF a perdu beaucoup d’argent en s’immisçant sur ordre gouvernemental dans les énergies renouvelables, les EnRia intermittentes et aléatoires. Sans subvention nous n’avons aucune chance de concurrencer les éoliennes chinoises et le marché européen est pris par le Danemark et l’Allemagne. De plus les terres rares sont nécessaires à la construction des éoliennes et des panneaux solaires, or la Chine détient 80% de la production mondiale. Si celle-ci développe cette industrie des EnRia, c’est pour en inonder l’Afrique devenu pour eux et les chinois un continent bourré de richesses naturelles à exploiter en partenariat...

                                La privatisation à venir d’EDF est une obligation faite à la France par l’UE pour l’ouverture à la concurrence et cela touchera tous les services publics. L’État a toujours empêché l’EDF de faire payer le kWh à son véritable coût, d’où une situation déficitaire, et quand auparavant EDF faisait des bénéfices, l’État le lui prenait pour se renflouer.

                                Enfin je me permets de rappeler qu’un réacteur EPR, type Flamanville, de 1650MW produit en continu la même quantité de kWh que 2690 éoliennes de 2MW. En plus ces derniers ont intermittents et aléatoires et demandent des énergies pilotables pour répondre à la consommation. Les relevés sur les 3 derrières années publiés par RTE montrent que 1 kWh d’EnRia, implique un complément de 1kWh d’énergie thermique. C’est la raison pour laquelle on veut une centrale au gaz à Landivisiau, contestée par les écologistes. On ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre. Pour les fermes de centaines d’éoliennes dans les plaines de l’Allemagne de l’Est, je vous conseille d’aller voir. Avec les centrales thermies adjointes, l’air est irrespirable.

                                Évidemment ceci ne convaincra pas les écologistes idéologues mais je ne désespère pas pour les autres.

                                • Trelawney Trelawney 8 juin 2018 11:13

                                  @Ouvert

                                  les États-Unis et ceux-ci ne relancent pas le nucléaire pour des raisons de surcapacité énergétique
                                  Depuis l’accident de TMI en 1976, Jimmy Carter a mis fin au développement de cette énergie dans le pays et aucun réacteur n’a été mis en construction après cette date. D’ailleurs aucun assureur américain ne veut couvrir ce genre d’installation.

                                  EDF a perdu beaucoup d’argent en s’immisçant sur ordre gouvernemental dans les énergies renouvelables, les EnRia intermittentes et aléatoires.
                                  EDF investi en tout et pour tout 20 milliards d’euro dans les ENR, dont 80% pour l’exportation (notamment en Allemagne) et 20% pour la France et dans ces 20% la majorité va à la construction et l’entretien de barrages hydrauliques. Barrage hydrauliques qui seront bientôt cédés au privé pour renflouer EDF et son parc nucléaire.


                                  EPR, type Flamanville, de 1650MW produit en continu la même quantité de kWh que 2690 éoliennes de 2MW
                                  Avant de balancer des chiffres qui ne veulent rien dire, il faudrait s’intéresser à la réalité : Le parc éolien offshore d’Anholt au Danemark qui est le plus grand d’Europe avec une puissance de 400 MW et qui a produit 5.5TWh la première année de fonctionnement, a coûté 3.35 millions d’euro le MW soit 1.34 milliards d’euro.
                                  Le réacteur EPR de Flamanville d’une puissance de 1650 MW fournira avec une durée d’appel de 6000 h environ 15TWh soit environ 3 fois plus que le parc éolien danois..
                                  Coût du réacteur EPR : 10.5 milliards d’euro soit environ 8 fois plus.

                                  Vous avez tort de parler retraite EDF, car qui paie votre retraite ? Il me semble que c’est inscrit dans la facture des particuliers. Encore une ânerie de plus à mettre sur le compte de l’état. mais lorsque l’on parle EDF, qui est l’état ?

                                • Onecinikiou 8 juin 2018 19:58

                                  @Trelawney


                                  Comme à l’accoutumée la plupart de vos chiffres et raisonnements sont totalement bidons ! Vous n’en avez pas marre de désinformer vos lecteurs... ? C’est de l’incompétence ou bien une volonté consciente ?

                                  Le facteur de charge du parc éolien offshore d’Anholt est de 52,8% sur les douze derniers mois, meilleurs que prévus nominalement :


                                  52,8% de facteur de charge, pour 399,6 MW de puissance installée, cela nous donne une production annuelle de 1,848 TWh, et non pas 5,5 comme vous l’avez recopié maladroitement sans tenir aucun compte des ordres de grandeur pourtant évidents. Son coût est de 1,35 milliards d’€.

                                  Coût du TWh éolien Anholt : 0,731 milliards d’€.

                                  Mais ça c’est le coût de son installation SEULE, sans compter le nécessaire renforcement du réseau ainsi que le service-système - le backup pour pallier l’intermittence.

                                  Un EPR de 1,6 GW disposant d’un facteur de charge de 90%, produira annuellement 12,6 TWh. Coût de la tête de série française : 10,5 milliards d’€.

                                  Coût du TWh nucléaire EPR Flamanville : 0,833 milliards d’€.

                                  Mais sans surcoût supplémentaire, et surtout sans backup puisque l’énergie produite est de l’électricité de base pilotable. D’autre part il est évident que ce coût baissera à l’avenir par économie d’échelle, lors d’une production en série.

                                  D’une manière générale : si les ENR intermittents étaient si compétitives, on ne comprendrait pas pourquoi TOUS les pays au monde doivent les subventionner à dizaines de milliards chaque année, comme on ne comprendrait pourquoi les deux pays les plus en pointes dans leur développement en Europe, le Danemark et l’Allemagne, sont les pays où le prix du KWh est de loin le plus élevé, près du double de celui français !

                                  Vous ne pourrez par résoudre ces contradictions manifestes sans vous fourvoyer.

                                • foufouille foufouille 8 juin 2018 20:14

                                  @Onecinikiou

                                  « Vous ne pourrez par résoudre ces contradictions manifestes sans vous fourvoyer. »
                                  mais si, il va te dire les ENR ne reçoivent aucune subvention et que la consommation des ménages allemand est très faible. c’est faux mais khmer vert.


                                • JMBerniolles 9 juin 2018 10:38

                                  @Trelawney

                                  L’actualité récente aux Usa a montré qu’il y avait notamment 4 réacteurs nucléaires en construction par Toshiba/Westinghouse dont la réalisation a été interrompue pour des problèmes financiers. Toshiba refusant d’assumer les surcoûts. De l’ordre de plusieurs milliards de dollars.

                                  Il faudrait qu’au moins vous suiviez l’actualité nucléaire avant d’affirmer des choses qui certes vous conviennent.


                                • nono le simplet nono le simplet 9 juin 2018 15:28
                                  @Onecinikiou

                                  Un EPR de 1,6 GW disposant d’un facteur de charge de 90%,

                                  quel bel optimisme !!!
                                  EDF promet un FdC de .... 50 % aux anglais ... et non 90 % ... ce qui nous met le TWh à environ 1.5 milliards d’€. soit plus du double ...
                                  de plus on parle de production existante comparée à une production hypothétique

                                • Onecinikiou 9 juin 2018 21:25

                                  @nono le simplet


                                  Source ?????

                                • Trelawney Trelawney 10 juin 2018 10:37

                                  @JMBerniolles
                                  Carter a fait passer une loi désengageant l’état sur les installations nucléaires civiles et demandant aux assureurs de faire leur boulot.

                                  Aucun assureur ne veut supporter les coûts de ces installations.
                                  Toshiba qui a racheté Westinghouse a été coulé par ce rachat. Cette société, qui a été obligé de falsifier ses comptes pour faire supporter aux actionnaires la folie Westinghouse, est donc condamnée à stopper tout investissement dans le nucléaire. Ca ne suffit pas et Toshiba a revendu sa filière « puce électronique » qui faisait sa fierté. Toshiba n’est plus qu’une coquille vide, première victime japonaise de Fukushima.
                                  Au USA, depuis TMI aucun nouveau réacteur n’a été mis en chantier 

                                • kalachnikov kalachnikov 11 juin 2018 15:17

                                  @ nono le simplet

                                  Bah, Lavigue est dans le trip RouvreAV avec quelques potes. Ils se repassent en boucle les images depuis 12 ans : l’éviction de furtif est un false flag, carlo tire les ficelles, etc.

                                  Cette fois, j’y vais quand même.


                                • Pimpin 8 juin 2018 11:02

                                  Les problèmes financiers d’EDF on commencé quand les ingénieurs à sa tête ont été remplacés par des politiques incompétents qui ont perdu des milliards d’euros dans leurs investissements désastreux à l’étranger, tout en détruisant l’organisation interne d’EDF. 

                                  J’y travaillais à cette époque et j’ai pu constater les dégâts et leur évolution constante.
                                  A cela vient s’ajouter l’obligation de vendre à bas prix de l’électricité à ses concurrents, et à acheter de l’énergie « verte » à un prix supérieur à la revente.
                                  On peut se demander en effet si cela n’a pas été voulu pour faire exploser EDF et donner les morceaux au privé.
                                  Pour remédier à ce désastre, la seule solution est de revenir à la situation de monopole d’état d’une EDF cohérente et performante, de remettre des ingénieurs compétents à sa tête, de vendre toutes les participations à l’étranger, et de refuser d’acheter au prix fort l’énergie verte, ou en faire payer le vrai prix aux consommateurs.

                                  • nono le simplet nono le simplet 8 juin 2018 14:36

                                    il faut quand même reconnaitre, si on veut rester objectif, qu’aucun accident de niveau supérieur ou égal à 4 n’est encore survenu dans un EPR !


                                    • Ruut Ruut 8 juin 2018 16:44

                                      C’est quoi le plan prévu en France en cas d’accident de niveau 4 sur une centrale nucléaire en France ?
                                      Humour noir suite a une Fake News Officielle de nos médiats Jamais démentie : Le nuage est stoppé a la Frontière de l’enceinte de la Centrale ou circuler il n’y as pas de problème ?
                                      A moins qu’il n’y ai pas de plan et ce sera Français démerdez vous ........


                                      • Matlemat Matlemat 8 juin 2018 18:46

                                         Quand on lit les commentaires des pro-nucléaires d’AG, la France a les installations nucléaires les plus sûres car il n’y a pas eu d’accidents majeurs, le Français est plus intelligent que le Japonais ou que le soviétique c’est évident.

                                         C’est un peu oublier le nombre d’incidents ou d’accidents mineurs qui sont passés sous silence.

                                         Même en fonctionnement sans accident le secteur est virtuellement en faillite et c’est évident que la sécurité dépend de la bonne santé financière du secteur.

                                         Avec le contexte terroriste le risque de malveillance est maximal et on sait que les installations nucléaires sont vulnérable, le vol de cadenas reste d’ailleurs un mystère.


                                        • JMBerniolles 9 juin 2018 09:29
                                          Les chinois, dans le cadre d’un joint venture, structure commune montée pour l’architecture industrielle du projet, où l’EDF est majoritaire, viennent de faire diverger l’EPR n°1 de Taishan réalisé avec les mêmes éléments que l’EPR de Flamanville. Le n° 2 suit et le couplage au réseau peut être accompli avant fin 2018. Le projet industriel pour ces deux EPR en Chine a débuté en 2007.

                                          C’est incontestablement un succès de référence pour les industriels français qui ont participé à la réalisation, Areva notamment, et pour l’architecte du projet, c’est à dire EDF avec une participation chinoise. Des chantiers de réacteurs nucléaires menés en Chine parallèlement connaissent quelques problèmes. Pour l’AP1000 de Toshiba/Westinghouse, un rival de troisième génération de l’EPR, notamment.

                                          En France ce qui devrait être présenté comme un succès de notre haute technologie et de notre savoir faire dans ce domaine du nucléaire est non seulement passé sous silence mais l’EPR fait l’objet à nouveau (mais c’est constant depuis le début) d’attaques dans les médias officiels. Sur ce site  des articles complètent le dénigrement de cette réalisation dans un domaine qui représente l’avenir contrairement à ce que les adeptes de sectes anti progrès veulent faire croire.

                                          Dans cet article et dans le flot des commentaires on a droit à tout l’argumentaire formaté de l’anti nucléaire primaire que des personnes répètent sans le comprendre, ni le questionner.

                                          Pour prendre un exemple, il y a toujours la citation sur le démantèlement des installations nucléaires.
                                          Alors qu’aux USA des réacteurs nucléaires ont été totalement démantelés, que le cœur partiellement fondu de TMI a été extrait de la cuve primaire, et qu’en France la destruction de cette réalisation qui reste encore à la pointe de la technologie du domaine, Super Phénix, continue après avoir passé des événements clés, comme la vidange du sodium primaire.., le démantèlement est diabolisé.
                                          Les gens qui avancent cet aspect soi-disant catastrophique sur les réacteurs nucléaires, sont pourtant des eux-mêmes des spécialistes de la destruction. Celle de notre dernier pilier industriel à rayonnement mondial, et de tout son arrière plan de recherches, biologie, électronique, matériaux… qui a été tellement bénéfique pour notre pays jusqu’à présent.

                                          Il serait bon que les français réfléchissent à tout cela parce que la survie de leur pays en dépend.


                                          • Trelawney Trelawney 10 juin 2018 10:43

                                            @JMBerniolles
                                            La maitrise d’oeuvre de Taishan c’est 70% chinois et 30% français. C’est pas bon de se tirer toute la couverture. Il est certain qu’en matière technique et technologique les chinois sont au dessus du lot.

                                            Et si la maitrise d’oeuvre était 100% Areva EDF ils en seraient au même point qu’à Flamanville.

                                            Aussi pour l’excellence à la française......

                                          • pemile pemile 9 juin 2018 15:24

                                            @pemile

                                            rhhaaa, n’ait relevé l’erreur


                                          • pemile pemile 9 juin 2018 16:13

                                            @nono le simplet « à ton avis ? »

                                            Ca me semble quand même gros comme clause contractuelle, c’est quoi tes sources de cette info ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès