• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Elections régionales : Bravo M. Masseret

Elections régionales : Bravo M. Masseret

.

crédit photo : journal Le Monde de ce mardi 8 décembre 2015

PS CONTRE MASSERET... ALORS, RETRAIT OU PAS ?

Elections régionales des 7 et 14 décembre 2015 : M. Masseret maintient donc sa liste PS arrivée troisième en "Lorraine Alsace Champagne Ardennes" (ouf quel nom...)

BRAVO M. MASSERET.

Cher lecteur, juste un mot d'humeur en passant... Je ne suis plus PS (au secours...) mais je dis BRAVO à M. Masseret. Le PS doit assumer au lieu de faire la fine bouche, et se résoudre à entrer dans l'opposition parlementaire. Le diktat neo-fasciste de la rue Solférino qui exige le report contre nature du vote de millions d'électeurs sincérement PS vers le LR est un parjure au nom d'idéaux que ce parti devenu un repaire de boutiquiers n'atteint même pas au niveau de la cheville (je vous épargne les turpitudes de cette fausse gauche depuis 1983, en faire la liste est indécent à l'approche de Noêl).

Ce diktat est pire que celui allégué que le FN exercerait de multiples manières sur la population française "dans l'erreur". Pour qui se prennent-ils ? Obtempérer à ce diktat nie aux français socialistes (si si, il en reste) le droit d'être représentés au parlement régional. Il nie la réalité des clivages politiques avérés et infalsifiables qui ont cours désormais dans de nombreuses régions françaises. Je ne suis pas FN avec le paquet de sales fachos racistes qu'il traine dans ses rangs, et sa xénophobie congénitale chronique de midinette effarouchée, mais je suis pour le RESPECT du parlementarisme...

Or en privant les électeurs socialistes de la réprésentation légale à laquelle ils ont droit dans les parlements régionaux, c'est la République même qui est attaquée. Ce que veulent les électeurs, ce sont des procès verbaux de comptes rendus d'assemblées, où leurs conseillers consignent leurs interventions, accréditées par huissier. C'est la République qui parle, pas une gazette de comptoir. En se fermant la porte des institutions, et en se rabaissant ipso facto au niveau d'échotiers, les apparatchiks du PS se condamnent à 6 ans d'errance dans les zones les plus sordides de la démocratie : les médias. Pour un citoyen comme moi, c'est tout juste inadmissible. J'irai même plus loin : Ce manquement aux régles de la République serait passible, en d'autres temps dont pourtant nous sentons la poudre et les larmes, de destitution parlementaire pure et simple des auteurs de ces fatwas d'un autre âge, celui des ténébres.

Et toujours plus pervers (je me méfie de ma naïveté teintée d'idéalisme très "villepiniste") : Cette socialisterie solférinienne n'agirait-elle pas spontanément ainsi, l'affairiste Valls en tête, afin de mieux s'exonérer plus tard, de toute responsabilité dans la tenue des affaires publiques des 6 ans à venir ? Par exemple, la multiplication des transferts de responsabilité peu ou mal couverts par des transferts budgétaires aux régions, n'annonce-t-elle pas des revers de popularité plus grands encore, dans les 6 années à venir ? La couardise est-elle sans bornes chez les roses-bruns, ou les roses bruns sont-ils simplement bornés ?

En refusant de se soumettre jusqu'au bout au verdict parlementaire au nom de principes qu'il n'a pas arrêté de fouler aux pieds lui-même (ne me dites pas que vous avez besoin d'exemples, si ?), le PS gravit la face perverse des institutions qu'il accuse lui-même le FN de pervertir, à longueur d'éditoriaux complaisants et d'excommunications fantoches. C'est inique. Pour moi l'appareil solférinien de la "socialisterie française" a vécu, tant ses trahisons du peuple, et donc de son propre électorat, ont été nombreuses et profondes depuis 1983. Une succession de virages capitalistes voire maffieux (Syrie, une affaire de gaz entre TOTAL et le Qatar) a été dirigée par la capitainerie de la galère PS bondée de "Young Leaders" qui font croire à leurs esclaves rameurs que ce sont eux les nouveaux patrons. Il est vrai que cette dérive est sans contrepartie "à droite", emmenée vers les abysses par un Nicolas Sarkozy devenu entre temps le "boucher libyens de l'OTAN" et le fossoyeur des classes moyennes, dont la carrière politique surfe désormais sur une vague d'affaires criminelles, tel un sisiphe des mers que l'incurie de son entourage éclaboussé empêche pourtant de sombrer.


Oui mais voilà... le temps passe... et nous sommes ainsi les 2/3 des français, non inscrits ou à voter blanc ou à nous abstenir ou à voter pour des partis marginaux (je remercie ces partis d'exister), qui errons sur l’échiquier politique français incapables de trouver une formation qui réponde à nos attentes et dépasse les boutiquailleries locales régionales et nationales. Cette impasse française est le fruit du vieillissement à la fois subit, voulu et intrinséque de nos institutions (la République 2.0 est à inventer), auquel ce refus du PS d'affronter l'obstacle électoral contribue. Eh bien que ces enfants gâtés qui crient parce que leur jouet électoral est cassé aillent agoniser dans un coin en silence. Nous n'avons pas besoin de maffieux de cette espèce pour administrer la France de tous les français. Vous avez remarqué comment notre Président Hollande se terre et se tait ? Il a compris. Le PS devenu muet s'est enterré vivant.

.

Encore BRAVO M. Masseret. Dans cette jungle électorale, il "vous en reste".

.

BR.


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    



    • leypanou 9 décembre 2015 11:45

      « Eh bien que ces enfants gâtés qui crient parce que leur jouet électoral est cassé aillent agoniser dans un coin en silence.   » : il faut les aider un peu pour que çà aille plus vite non ?


      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 9 décembre 2015 11:48

        @leypanou

        il faut les comprendre : la soupe est bonne
        bon, ils vont cracher dedans pour enquiquiner leurs successeurs,
        mais il suffira de laver la gamelle !

      • Hector Hector 9 décembre 2015 11:53

        « Afin de mieux s’exonérer plus tard, de toute responsabilité dans la tenue des affaires publiques des 6 ans à venir »
        Si ça n’est pas une cause, cela aura néanmoins un effet positif.
        On ne peut que saluer le courage de cet Homme ; Ça manque un peu en ce moment.


        • bluerider bluerider 9 décembre 2015 12:38

          @tous, je n’ai pas la mémoire ultracourte, et j’ai constaté comme vous le « VOTE DE LA HONTE » récent au Conseil Régional de Lorraine, d’une subvention de 600 000€ pour une entreprise de service qui propose de former des recrues de l’armée saoudienne au maniement d’armes de poing, sans doute françaises et que l’on retrouvera sans doute aussi en Syrie dans ds mainsde la maffia fabriquée depuis 2011 par l’OTAN en Syrie (question de couloir gazier entre TOTAL et le Qatar, comme noté dans le texte). Mais c’est sur le terrain du « parlementarisme » que je me situe. Notre nation a choisi le modéle de la démocratie, et ce modéle se fonde sur le bon fonctionnement parlementaire de ses institutions républicaines. Or ce que fait l’appareil solférinien du PS, c’est ni plus ni moins que de détruire, dévoyer, usurper, falsifier, magouiller à partir des textes de droit administratif. Et pour un citoyen comme moi, c’est juste minable, lamentable, petit, honteux, inqualifiable, pleutre, et pour tout dire, « pourri ». Non seulement le PS fait partie du problème qu’il dénonce, mais en plus il attise chaque jour un peu plus la source de ce problème : la dérive maffieuse de nos dirigeants et le vieillissement accéléré de nos institutions républicaines qui auraient besoin d’un toilettage et de davantage de moyens.


          • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 9 décembre 2015 12:55

            @bluerider

            Et Masseret est un exemple type de ces dérives !
            Il s’accroche, c’est tout !

          • olivier cabanel olivier cabanel 9 décembre 2015 13:15

            @M de Sourcessure
            il s’accroche ? en êtes vous bien sur.

            pouvez vous imaginer qu’il en a marre des compromissions, de voter pour le moins pire ?
            pouvez vous imaginer qu’il n’est plus acceptable pour des électeurs d’écouter les « consignes de vote » ? 
            l’assemblée nationale, devenue une assemblée de godillot qui font là ou on leur dit de faire, est-ce acceptable ?
            je ne le crois pas.

          • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 9 décembre 2015 13:40

            @olivier cabanel

            non, je ne peux pas l’imaginer
            vous raisonnez comme si Masseret était un électeur alors qu’il est un élu, et de longue date, caractéristique de cette faune très particulières dont le moteur est le narcissisme et le carburant l’illusion d’être aimé !

            les hommes politiques, dès que le groupe qu’ils représentent dépasse 5 000 électeurs (accordons aux « petits » maires le crédit de se dévouer pour le bien public) sont des psychopathes gesticulants avides de serrages de mains, d’inaugurations de chrysanthèmes et de calculs infinis pour savoir quelle pièce (d’échec, ou de théâtre ?) jouer !

            je l’ai rencontré et j’ai croisé son regard
            il ne m’a même pas vu ni entendu, mais il m’a parlé comme un automate
            il est aussi loyal qu’une mule qui recule !



          • bluerider bluerider 9 décembre 2015 13:47

            @ M. de SOURCESURE
            .
            notre monde politique a tellement dérivé, que nous sommes désormais incapables de lire de la sincérité dans certaines démarches. Ce qui m’incline à le croire sincère, dans le sens de « conscient de ce que je décris ci-dessus », c’est le cyclone de l’appareil socialiste qui s’est abattu sur lui, et le fait qu’auparavant, je n’avais jamais entendu parler de lui, ce qui est plutôt bon signe face aux plumitifs et autres perroquets qui veulent lui rabattre son caquet. Par ailleurs je vous apelle à relire mon billet et atire votre atention sur le souci de cohérence qui m’anme. La place pour les intentions floues et le non dit y est aussi réduite que possible. Bien à vous.


            • bluerider bluerider 9 décembre 2015 13:50

              @M. DE SOURCESURE
              .
              ceci dit OUI cette hypothèse du morpion qui s’accroche est aussi réaliste et possible oui. Reste que cette face cachée des intentions politiques n’empêche pas d’y voir là aussi des vertus cachées. Celle du respect du parlementarisme en fait partie au premier chef selon moi.


              • Jean Umber 9 décembre 2015 13:51

                Le problème dans le grand est est d’abord géographique. Il suffit de voir d’où viennent les socialistes ou les écologistes qui voulaient le désistement : essentiellement des villes bourgeoises. Il voudraient s’entendre avec LR pour gérer la Région à partir de ces villes que cela ne m’étonnerait pas.
                Par contre, les socialistes des campagnes et des régions industrielles (par exemple les Vosgiens) veulent avoir leur mot à dire.
                Sinon les « sans dents » seront à nouveau cocufiés. Ils risquent beaucoup moins de l’être si la liste Masseret progresse, ce qui risque bien de se passer.
                Mélanchon l’a bien compris, lui qui soutient désormais Masseret.


                • bluerider bluerider 9 décembre 2015 13:54

                  @Jean Umber
                  .
                  Oui. Ici l’article laisse volontairement de côté les questions tactiques et géographiques (je suis moi-même vosgien) pour interroger le respect du modéle électoral et parlementaire.


                • colere48 colere48 9 décembre 2015 15:16

                  Je rajouterai pour ma part qu’il est totalement irresponsable de laisser les assemblées de 2 des plus grandes région françaises sans aucun élu de gauche , c’est à dire sans oreille, sans regard, sans accès aux documents etc etc .... en clair laisser le champs libre aux pourris sus nommés sans le moindre contrôle !

                  Tout ça pour la gloriole d’un 1er ministre à l’ego éléphantesque .

                  à moins, à moins ... que le but caché soit la destruction pur et simple de leur propre base, certain appel cela la « recomposition »...

                  Et pour l’heure cela sent mauvais comme toute décomposition !


                  • JMBerniolles 10 décembre 2015 10:10

                    @colere48

                    Mais les budgets régionaux sont complètement verrouillés. Une fois que vous avez payé les Lycées, les transports, les hôpitaux... Et les intérêts de la dette. (PACA emprunté 15% de son buget annuel) Il ne reste que des miettes pour des associations ou bien pour les magouilles comme dans le 13.

                    Je n’entends personne contester cette dette.... C’est pourtant un fardeau majuscule


                  • bluerider bluerider 9 décembre 2015 16:11

                    https://www.dailymotion.com/video/x3hg4bg_melenchon-refuse-de-trancher-entre-des-nuances-de-xenophobie_news

                    la même logique à l’oeuvre chez Mélenchon. Il faut sauver les institutions de ceux qui ont tué la politique.


                    • devphil30 devphil30 9 décembre 2015 17:23

                      Bravo à lui.


                      Dans un pays démocratique , un parti ne se retire pas pour faire gagner un autre ........

                      Dans un pays démocratique , un parti ne décide pas qui devrait gagner , qui devrait être élu ....

                      Que fait le PS actuellement , prolongation d’un état d’urgence , retrait de listes arrivés en troisième position et comment seront représentés les socialistes dans la région du Nord et en Paca ?

                      Car qu’elle que soit la victoire ces deux régions seront à droite totalement ....

                      Il est certain que le parti LR joue un double jeu car il apprécie ces deux désistements sans en faire lui même mais je trouve cela plus honnête.

                      Souhaitons une victoire du FN dans le Nord et le Sud afin de voir leur gestion et les résultats d’ici à 2017.

                      Philippe 

                      • Spartacus Spartacus 9 décembre 2015 18:07

                        Le changement c’est maintenant !


                        Avec un professionnel de la candidature de 71 ans. 
                        Abonné à la gamelle des indemnités sans compter d’élu de gauche depuis 1979 ! 

                        Ces socialos qui imaginent dans le parti de la gamelle d’état un croqueur va renoncer....
                        Déja qu’ils n’ont pas pensé à ne pas le présenter...



                        • bluerider bluerider 9 décembre 2015 21:16

                          @Spartacus
                          .
                          Le journaliste DENIS ROBERT confirme hélàs votre diagnostic. :
                          .
                          "Ne voyez pas un quelconque courage ou un esprit de résistance chez Masseret. S’il avait été résistant et courageux, ça se serait vu. Ce vieil édile est accroché à ses fauteuils au Sénat et à la Région comme le bernique à son rocher. Il roule pour lui, sa famille (tous salariés à la Région) et sa bande d’amis et d’affidés. Son cas est gériatrique, psychiatrique. Désespéré et désespérant. Lâcher la rampe pour un salarié de la politique depuis trente ans, c’est mourir un peu. Il préfère cette forme très élaborée de suicide collectif. Honte à lui et à ses colistiers forcément compromis qui savent et qui le suivent. Pour les autres, les naïfs, je vous conseille fortement la vaseline.« 
                           ;
                          Mais même si ce fait est avéré ( et Denis Robert est lorrain de souche c’est dire..) , ce n’est pas en contournant la logique électorale qu’on fait de la bonne politique. Je persiste et signe. Pour moi le maintien devrait être codifié. Il devrait exister dans le code électoral une catégorie »indésistable" dont les critères sont à définir, pour contrer les manoeuvres politiciennes qui rabaissent l’exercice républicain au niveau du caniveau..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès