• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Elisabeth Lévy balance la chasse aux hommes

Elisabeth Lévy balance la chasse aux hommes

Une chasse aux porcs qui prend des allures de chasse aux sorcières pour beaucoup d'observateurs. Ou encore d'une guerre des sexes ou la flagellation du phallus en érection serait le summum de l'extase. Comme chacun sait, toutes les guerres font des victimes innocentes, le plus souvent c'est les plus faibles qui sont les premières victimes du massacre. Mais pas cette fois, les cochons les plus gras ont été égorgés en premier. Seulement, comme dans chaque homme il y a un cochon qui sommeille, la boucherie ne fait que commencer. 

Voilà qu'un collectif de 100 femmes décide dans une tribune sur Le Monde, de riposter et d'autoriser aux hommes la liberté de les "importuner". Et bien entendu, Elisabeth Lévy fait partie de la bande, histoire de causer un peu. La directrice de la rédaction du magazine Causeur possède une spécificité reconnue, elle n'est jamais d'accord pour hurler avec les loups et donc toujours opposée à la pensée dominante. C'est sa niche médiatique et son gagne-pain quotidien. Pour autant, elle n'a pas toujours tort et a au moins le mérite de défendre la liberté d'expression des minorités. 

Et Vlan ! L'encre du collectif même pas encore sèche que Caroline De Haas prend à son tour sa plume vengeresse pour défendre sa cause. C'est maintenant la guerre des billets qu'on s'envoie à la figure. Juste une phrase de la féministe, sélectionnée avec une parfaite partialité, pour vous donner l'envie de lire la suite sur franceinfo" Faire passer les féministes pour des coincées, voire des mal-baisées : l’originalité des signataires de la tribune est déconcertante." 

À ce moment du texte, il est temps pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, de choisir leur camp. Car vous ne pouvez pas être neutre dans une telle affaire, c'est interdit. Ou vous êtes dans le camp du bien avec Caroline de Hass, ou dans le camp du mal avec le collectif pour le droit d'importuner. Ou au contraire, dans le camp du mal avec les féministes et dans le camp du bien avec Elisabeth Levy (par exemple). C'est clair, vous devez choisir entre noir ou blanc, mais surtout pas gris. Arrêtez de 'm'embrouiller avec ça" dirait Emmanuel Macron, qui ne se mouille pas trop dans ces chinoiseries.

Maintenant il faudrait quand même s'entendre sur la signification du mot "importuner". Selon le dictionnaire...

Causer du tort à une personne en se montrant désagréableennuyeux ou dérangeantChercher à tourmenter une personne en l'agaçant

Bon, d'accord, après lecture de cette définition vous pourrez considérer qu'autoriser un importun à vous importuner est pour le moins une drôle d'idée voire masochiste. Donc, il faut bien comprendre le sens de "liberté d'opportuner". Qui n'est rien d'autre que la liberté de draguer, bien entendu lorsque la femme dit non, c'est non ! Ce n'est malheureusement pas toujours aussi simple et que la parole des femmes se libère c'est bien mieux que le silence qui autorisait toutes les dérives, mais il faut aussi raison garder et ne pas tomber dans la chasse à l'homme. 

Sur son site, Elisabeth Levy parle de "ce monde de la séparation des sexes (...) de "l’autarcie et la toute-puissance féminine dans toute leur horreur". Vous la trouverez peut-être extrémiste et trop caricaturale, mais en face les féministes ne le sont pas moins. En tout cas, elle n'est pas du genre à se laisser importuner.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 10 janvier 16:14

    Tout ça est une pâle copie de ce qui se passe aux Etats-Unis avec, comme toujours, quelques semaines de retard et un décalage culturel qui rend toutes ces péripéties parisiennes aussi ridicules que l’étaient les comportements des « inc’oyables » et des « me’veilleuses » sous le directoire. Il ne manque que le zézaiment.


    • gruni gruni 10 janvier 16:33

      @diogène


      Un hashtag balancé sur twitter par une journaliste française qui séjourne aux EU et qui persiste, voire même s’amplifie. Alors qu’habituellement les polémiques ne durent que quelques jours, et on passe rapidement à autre chose. Surtout qu’au début le tweet n’était qu’une plaisanterie.

    • mmbbb 10 janvier 19:48

      @diogène oui mais sous le DIrectoire c’etait le lupanar ! 


    • Paul Leleu 10 janvier 20:49

      @diogène


      oui... je suis d’accord avec vous... tout ça c’est des conneries à la fin... 

      on peut pas mettre sur le même plan une starlette « talentueuse » qui passe une audition à Hollywood, et une femme qui se fait agresser par un fou dans un parking souterrain... 

      on peut pas mettre sur le même plan une allumeuse qui traine les soirées, et une femme honnête qui se fait harceler pour obtenir une promotion méritée au travail. 

    • Fergus Fergus 11 janvier 09:19

      Bonjour, Paul Leleu

      Vous avez raison de souligner ces différences. Pour autant, cette campagne aura été utile à mes yeux dans la mesure où elle aura permis de susciter un débat très large sur la nature des relations hommes-femmes et la prise de conscience que certains comportements, jusque-là tolérés, sont inacceptables.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 09:25

      @Fergus. Les campagnes de harcèlement et d’accusations mensongères sont très bien tolérées, et même portées en triomphe par les médias aux ordres et par les tribunaux.
      Les assassinats furtivement faits sont très bien tolérés par les médias aux ordres et par les tribunaux, tant que la victime est un mâle, et que les criminelles sont femelles.


      Les guerres civiles permanentes, ça arrange drôlement les oligarques qui dirigent la presse et les politiques.

    • jmdest62 jmdest62 11 janvier 10:07

      @diogène
      Salut
      « toutes ces péripéties parisiennes »
      Il est vrai que , vu de province, tout ce « tintouin » parait disproportionné , déconnecté du quotidien et finalement risible.
      Peut être parce que nous n’avons pas de métro , bondé aux heures de pointe , ce qui limite grandement le risque ou l’opportunité (c’est selon smiley) de se faire frotter
      °
      La tribune de Levy , deneuve etc ressemble fort à un contre-feux allumé pour atténuer la gravité des faits révélés jusqu’à maintenant ou tout simplement pour noyer le sujet dans un débat stérile.
      °
      Détourner l’attention , diviser.......de bonnes vieilles techniques qui marchent encore pas mal.
      @+


    • zenitudenet zenitudenet 13 janvier 08:40

      @JC_Lavau
      D’autant que depuis la préhistoire, la gente féminine est dirigeante. Lorsqu’il a fallu qu’elle se fasse protéger, elle est sa progéniture, d’un mâle, inventant du coup, le charme. Stoppons donc l’hypocrisie de ces viles polémiques.


    • kelenborn kelenborn 28 janvier 20:03

      @jmdest62
       Ouais mais en 2003 il y a un type qui s’appelle Loik Sécher qui a été condamné à 16 ans de taule par la cour d’assises du 44 pour viol sur mineure de 13 ans ! 7 ans plus tard, elle a raconté qu’elle avait tout inventé ! Il aura passé 7 ans de sa vie en taule , ce qui pour Caroline My Ass doit être une pécadille au nom du principe énoncé par La Fontaine « si ce n’est toi c’est donc ton frère » Il a reçu en dédommagement 792 000 euros soit ce qu’a dépensé Philippe pour gagner deux heures en rentrant du Japon !!! OK ? 


    • Clocel Clocel 10 janvier 16:23

      « elle n’a pas toujours tort et a au moins le mérite de défendre la liberté d’expression des minorités. »

      Humour subliminal ???

      Cool !!! Des connasses vont se jeter leurs ovaires à la gueule !

      Ça fait partie du package « Parité » ce genre de connerie, faudra vous y faire mon bon Gruni, tant qu’on est pas obligé de les niquer...


      • gruni gruni 10 janvier 16:41

        @Clocel


        « Humour subliminal » Comprendre les opinions minoritaires, au cas où je me serais mal exprimé. Vous connaissez certainement « Causeur » Surtout si vous n’êtes pas d’accord"

      • mmbbb 10 janvier 19:47

        @gruni ce Grangil Amaury de ce media ecrit aussi dans ce media Causeur Il m a censuré l enflure . il n aime guere la controverse ,Entre cette hystérique et l autre nevrose Fiekl il doit trouver son bonheur Etonnant ces auteurs qui veulent prendre le contrepieds de la bienpensance et se font censeur , aucun respect pour ce Grangil 


      • placide21 11 janvier 08:47

        @Clocel
        marcela Iacub : écrit des choses très intéressantes(même si je suis en désaccord sur l’exposition de sa vie privée avec DSK) :Qu’avez-vous fait de la libération sexuelle ? L’empire du ventre ect...


      • Clocel Clocel 11 janvier 10:03

        @placide21

        « la libération sexuelle ? »

        Y’a donc eu une captivité sexuelle ? smiley

        Gaffe aux lieux communs scénarisés par le logos « moderne ».

        Les Lumières ont eu besoin de beaucoup d’obscurité pour paraître glamour, la sexualité des aristocrates et de leurs serfs devaient bien valoir celle des bourgeois dont nous héritons...

        Perso, je me passe très bien des écrits d’hystériques frénétiques dont la sexualité débridée n’est que le symptôme d’une maladie mentale.


      • kelenborn kelenborn 28 janvier 19:57

        @mmbbb

        mais moi je te défends !!! Grangil s’est fait emmerder à Causeur/Louseur par un mec qui s’appelle Crassepoutine et qui est maqué avec Grichka Bogdanov !!!!alors il est un peu nerveux mais peut être que t’a pas été sympa avec lui 

      • Ayant rencontré des hommes vraiment merveilleux, je ne tomberai pas dans le piège de « balance ton porc ». Balançons les pervers narcissiques me semble plus approprié. Mais ayant lu un autre article de la fame sur le sujet,.... sous entendant que dans la vie, il faut vivres ses passions, même les plus toxiques, je ne la suivrai pas dans son hystérie. Si les authentiques porcs la font rêver. Moi pas.


        • Diogène diogène 10 janvier 16:39

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          Pour autant que la catégorie à la mode « pervers narcissique » ait un sens (ce qui n’est pas évident car la plupart des psychiatres la rejettent), elle serait, comme la bêtise, la chose au monde la mieux partagée et concernerait la gent féminine tout autant que l’autre moitié de l’humanité.

        • @diogène


          Les tructures parverses sont plus fréquentes chez les hommes. Mais le versant féminin n’est guère mieux et se cache souvent sous le masque de la candeur, de la naïveté et de la soumission.

        • paco 10 janvier 17:26

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
           Boudiou ! Yé souis contento qué les tructuras parversas soyent plous frequenchielles chez les mäles. Mais que chez versant féminin, pas mieux voire pire.

           Ouvrez la fenêtre, respirez un grand bol d’air frais sans granulés d’aucune sorte, et on se sent déjà mieux.

           Et puis changez ce ridicule pseudo, voyons, il est incompréhensible, voire poétique, quelle horreur ! Est-ce que je me nomme « Paco ou son bermuda saharien ? »

           Ceci-dit, 101 % en accord avec vos propos : candeur, naiveté, soumission et en fin de compte on te pique tes gosses, ta barraque, tes voitures, et tu n’as rien vu venir....


        • @paco

          Trop bète pour vous rendre compte que ce pseudo est chargé symboliquement étant le titre d’un livre dont je ne dirai rien de plus puisque de toute façon, vous ne le lirez pas.

        • paco 10 janvier 18:40

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
           Oui, j’ai dit que votre ridicule pseudo était incompréhensible,voyons, voire poétique, quelle horreur !!!
           Excusez moi si le second degré, flatteur, pourtant évident, dans le « voire poétique, quelle horreur » ne vous a pas sauté aux yeux.
           Quand à ma capacité de lire « ce que de toute façon je ne lirais pas », qu’en savez vous ?
           Cordialement.


        • Self con troll Self con troll 11 janvier 19:17

          @paco
          Faudrait tenter comme pseudo « Belzébuth le bouquetin en Ruth ».
          Un truc avec du vent dans les voiles. Ca me rappelle un bouquin que j’ai pas lu, avec des moulins, et un mec au sang chaud qui pense pas.


        • kelenborn kelenborn 28 janvier 20:07

          @paco
          Mais moi je le trouve très bien ce pseudo Melusine ou la robe de Saphir !!!! Tu préférerais C’est l’usine ou la robe de satyre peut être ? 



          • Ouam Ouam 10 janvier 18:00

            Cette guerre ne durera pas, une treve forcée aura lieu...
            J’en suis presque sur....Pourquoi ? ....Pfff trop facile ....
             
            Les soldes smiley
             
            Ou alors...
            le combat déplacé sur le lieu du drame du reprendra de plus belles entre les protagonistes, pour une chemise légere, des escarpins ou un dessous (tres) chic smiley
             
            Contemplant la scene (de guerre), admiratif plein de compassion .... entre le

            « Lache ca...salope je l’ai vu avant toi », « Rien du tout sale pute c’est à moi ... » (etc...)
             
            Casque à FOND vissé entre mes deux oreilles ...
            en le chantant à tue tete ....
             
            https://www.youtube.com/watch?v=oz_fK97ggwc
             
             smiley


            • armand 10 janvier 18:11

              Sur l’échelle de Fergus, article force 9


              • Albert123 10 janvier 18:25

                « Elisabeth Levy parle de »ce monde de la séparation des sexes (...) de « l’autarcie et la toute-puissance féminine dans toute leur horreur ». Vous la trouverez peut-être extrémiste et trop caricaturale, mais en face les féministes ne le sont pas moins.« 


                le femellisme débilitant des néo féministes enragées peut même arriver à faire de Morano une »belle femme".





                • jaja jaja 10 janvier 19:30

                  Le Collectif des bourgeoises pour la « liberté d’importuner » devrait commencer par consulter un bon dictionnaire :-importuner : « Déplaire, ennuyer, fatiguer par des assiduités, des discours, des demandes, une présence hors de propos... »
                  « Fatiguer quelqu’un d’une manière continue, par une action intempestive... »(Larousse)

                  « Dès que l’égalité avance, même d’un demi-millimètre, de bonnes âmes nous alertent immédiatement sur le fait qu’on risquerait de tomber dans l’excès. L’excès, nous sommes en plein dedans […]. En France , chaque jour, des centaines de milliers de femmes sont victimes de harcèlement. Des dizaines de milliers d’agressions sexuelles. Et des centaines de viols. Chaque jour. »

                  Il est vrai que ces bourgeoises circulent en taxi et qu’elles ne savent rien de ce que veut dire pour une femme de prendre le métro à 11 heures du soir...

                  Ce qui me rappelle une anecdote... Alors que je prenais le train tard le soir pour rentrer chez moi, une jeune femme a traversé tout le wagon, dans lequel il n’y avait qu’une dizaine d’hommes, pour s’asseoir en face de moi en m’offrant un bonbon... En fait elle était terrorisée car elle n’avait pas l’habitude d’être seule dans les transports à cette heure là....
                  Cette angoisse combien de femmes la partagent encore et est-ce normal ?


                  • mmbbb 10 janvier 19:43

                    @jaja et oui une femme francaise vivant au Emirats arabe unis avait dit dans les colonnes du FIG, elle n e etait jamais importune violemment dans ce pays alors qu en France elle flippait .En France nous avons d excellentes lois , tu depasses de 2 km heure la vitesse autorisée tu te fais emmerder taxer , tu peux exercer une violence sur personne et avoir un casier tu ressorts de taule si tu y vas C est ca la france mon pote Quant a ton wagon, les hommes dont cette femme avait peu , etait ce des bourgeois en haut de forme ? C’est que ton exemple est bancale, parce que ces gens la , tu ne designes pas précisément .


                  • gruni gruni 10 janvier 20:37

                    @jaja


                    Je dis dans le texte que la libération de la parole féminine est une bonne chose, mais qu’il faut raison garder. C’est les mentalités qu’il faudra changer et pas seulement celles des bourgeoises. Est il faudra beaucoup de temps pour ça. 



                     

                  • jaja jaja 10 janvier 21:00

                    @Gruni

                    Je suis d’accord, il faudra beaucoup de temps... Mais il y a tant de gens qui ne reconnaissent même pas ce problème...


                  • Albert123 11 janvier 10:13

                    @jaja



                    « Mais il y a tant de gens qui ne reconnaissent même pas ce problème.. ».

                    les pathologies des frustrées aux cheveux bleus ne me concernent pas, elles concernent par contre les asiles psychiatriques et le personnels qui y officie.

                    idem pour tous les aliénés qui n’ont que « la lutte antifasciste » comme totem.

                    le gauchisme est une maladie. L’humanité doit désormais guérir pour avancer.

                  • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 10:29

                    @gruni. Mais il ne faudrait quand même pas libéraliser la parole masculine des hommes aux prises de violences féminines... Il ne faudrait quand même pas que les hommes se prennent pour les égaux des femmes ! Ce serait l’anarchie !


                  • gruni gruni 11 janvier 10:39

                    @JC_Lavau


                    Oui les violences féminines existent aussi, mais c’est beaucoup plus rare.

                    Pour éviter les coups, ne séparez jamais deux femmes qui se battent entre elles, ça finit toujours par vous retomber dessus.

                  • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 11:00

                    @gruni. Surtout il faut faire taire, et si possible incarcérer ces salopards de témoins gênants.


                    Ou alors un bénin assassinat furtivement fait, hop ! pour faire taire à tout jamais un témoin gênant, et un ayant droit de trop...
                     
                    Car quand même hein ! Nous les femmes on est toutes des victimes ! Et nous les femmes, il faut bien qu’on se venge ! Toutes.
                     
                    J’ai déjà publié la reine-mère qui protège la violence féminine, encourage au sacrifice humain : « Mon fils, ça n’est rien qu’un mâle, et les mecs c’est comme ça qu’il faut les traiter ! ».
                     
                    J’ai aussi répercuté le cas inverse, où une mère utilise son gendre pour mieux persécuter sa fille.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 janvier 20:41

                    Je ne suis d’accord ni avec les unes, ni avec les autres.
                    Pourquoi diviser la violence en rondelles et en catégories... ??

                    La violence, le harcèlement, les insultes, les viols, les coups, c’est traumatisant pour toutes les catégories de citoyens : les enfants, les femmes, les hommes, les vieux, les jeunes et les autres !

                    Un homme frappé par sa femme, ce n’est pas plus normal que l’inverse. Et cela existe aussi, toutes les violences sont à condamner.

                    Mais au départ de cette catégorisation,, il y a la Gauche Pentagone, ou plutôt la Gauche Terra Nova, avec leurs minorités qui doivent remplacer la classe ouvrière. 


                    • jaja jaja 10 janvier 21:09

                      @Fifi Brind_acier

                      Au départ du féminisme il y a les femmes révolutionnaires, comme Flora Tristan, pour la France, (1803-1844)... une des premières féministes socialistes à mener de front lutte ouvrière et lutte des femmes.

                      «  L’homme le plus opprimé peut opprimer un être, qui est sa femme. Elle est le prolétaire du prolétaire même. » affirmait -elle...

                      La fausse gauche Terra-Nova et le Pentagone n’ont que peu à voir avec le féminisme qui puise ses racines dans les luttes menées par nos ancêtres...
                      Vous avez une curieuse manière d’interpréter l’histoire à votre façon...



                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 janvier 08:39

                      @jaja
                      C’est ça, protégez bien les Démocrates néo conservateurs ! Je ne les confonds pas avec les féministes qui ont combattu pour obtenir des droits syndicaux et civiques.


                    • Gatling Gatling 10 janvier 20:46

                      J’ai rencontré Elisabeth Levy, chez son caviste, elle m’a harcelé sexuellement, je vais porter plainte ! 

                      En effet, complètement bourrée, elle m’a laissé en plan pour une bouteille de vodka !
                      QUELLE HONTE !!  smiley


                      • symbiosis symbiosis 10 janvier 21:09
                        Je n’ai pas trouvé E.Levy, mais je ne désespère pas.


                        https://youtu.be/e9dZQelULDk

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->