• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Elisabeth Lévy balance la chasse aux hommes

Elisabeth Lévy balance la chasse aux hommes

Une chasse aux porcs qui prend des allures de chasse aux sorcières pour beaucoup d'observateurs. Ou encore d'une guerre des sexes ou la flagellation du phallus en érection serait le summum de l'extase. Comme chacun sait, toutes les guerres font des victimes innocentes, le plus souvent c'est les plus faibles qui sont les premières victimes du massacre. Mais pas cette fois, les cochons les plus gras ont été égorgés en premier. Seulement, comme dans chaque homme il y a un cochon qui sommeille, la boucherie ne fait que commencer. 

Voilà qu'un collectif de 100 femmes décide dans une tribune sur Le Monde, de riposter et d'autoriser aux hommes la liberté de les "importuner". Et bien entendu, Elisabeth Lévy fait partie de la bande, histoire de causer un peu. La directrice de la rédaction du magazine Causeur possède une spécificité reconnue, elle n'est jamais d'accord pour hurler avec les loups et donc toujours opposée à la pensée dominante. C'est sa niche médiatique et son gagne-pain quotidien. Pour autant, elle n'a pas toujours tort et a au moins le mérite de défendre la liberté d'expression des minorités. 

Et Vlan ! L'encre du collectif même pas encore sèche que Caroline De Haas prend à son tour sa plume vengeresse pour défendre sa cause. C'est maintenant la guerre des billets qu'on s'envoie à la figure. Juste une phrase de la féministe, sélectionnée avec une parfaite partialité, pour vous donner l'envie de lire la suite sur franceinfo" Faire passer les féministes pour des coincées, voire des mal-baisées : l’originalité des signataires de la tribune est déconcertante." 

À ce moment du texte, il est temps pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, de choisir leur camp. Car vous ne pouvez pas être neutre dans une telle affaire, c'est interdit. Ou vous êtes dans le camp du bien avec Caroline de Hass, ou dans le camp du mal avec le collectif pour le droit d'importuner. Ou au contraire, dans le camp du mal avec les féministes et dans le camp du bien avec Elisabeth Levy (par exemple). C'est clair, vous devez choisir entre noir ou blanc, mais surtout pas gris. Arrêtez de 'm'embrouiller avec ça" dirait Emmanuel Macron, qui ne se mouille pas trop dans ces chinoiseries.

Maintenant il faudrait quand même s'entendre sur la signification du mot "importuner". Selon le dictionnaire...

Causer du tort à une personne en se montrant désagréableennuyeux ou dérangeantChercher à tourmenter une personne en l'agaçant

Bon, d'accord, après lecture de cette définition vous pourrez considérer qu'autoriser un importun à vous importuner est pour le moins une drôle d'idée voire masochiste. Donc, il faut bien comprendre le sens de "liberté d'opportuner". Qui n'est rien d'autre que la liberté de draguer, bien entendu lorsque la femme dit non, c'est non ! Ce n'est malheureusement pas toujours aussi simple et que la parole des femmes se libère c'est bien mieux que le silence qui autorisait toutes les dérives, mais il faut aussi raison garder et ne pas tomber dans la chasse à l'homme. 

Sur son site, Elisabeth Levy parle de "ce monde de la séparation des sexes (...) de "l’autarcie et la toute-puissance féminine dans toute leur horreur". Vous la trouverez peut-être extrémiste et trop caricaturale, mais en face les féministes ne le sont pas moins. En tout cas, elle n'est pas du genre à se laisser importuner.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 10 janvier 2018 16:14

    Tout ça est une pâle copie de ce qui se passe aux Etats-Unis avec, comme toujours, quelques semaines de retard et un décalage culturel qui rend toutes ces péripéties parisiennes aussi ridicules que l’étaient les comportements des « inc’oyables » et des « me’veilleuses » sous le directoire. Il ne manque que le zézaiment.


    • gruni gruni 10 janvier 2018 16:33

      @diogène


      Un hashtag balancé sur twitter par une journaliste française qui séjourne aux EU et qui persiste, voire même s’amplifie. Alors qu’habituellement les polémiques ne durent que quelques jours, et on passe rapidement à autre chose. Surtout qu’au début le tweet n’était qu’une plaisanterie.

    • mmbbb 10 janvier 2018 19:48

      @diogène oui mais sous le DIrectoire c’etait le lupanar ! 


    • Paul Leleu 10 janvier 2018 20:49

      @diogène


      oui... je suis d’accord avec vous... tout ça c’est des conneries à la fin... 

      on peut pas mettre sur le même plan une starlette « talentueuse » qui passe une audition à Hollywood, et une femme qui se fait agresser par un fou dans un parking souterrain... 

      on peut pas mettre sur le même plan une allumeuse qui traine les soirées, et une femme honnête qui se fait harceler pour obtenir une promotion méritée au travail. 

    • Fergus Fergus 11 janvier 2018 09:19

      Bonjour, Paul Leleu

      Vous avez raison de souligner ces différences. Pour autant, cette campagne aura été utile à mes yeux dans la mesure où elle aura permis de susciter un débat très large sur la nature des relations hommes-femmes et la prise de conscience que certains comportements, jusque-là tolérés, sont inacceptables.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 09:25

      @Fergus. Les campagnes de harcèlement et d’accusations mensongères sont très bien tolérées, et même portées en triomphe par les médias aux ordres et par les tribunaux.
      Les assassinats furtivement faits sont très bien tolérés par les médias aux ordres et par les tribunaux, tant que la victime est un mâle, et que les criminelles sont femelles.


      Les guerres civiles permanentes, ça arrange drôlement les oligarques qui dirigent la presse et les politiques.

    • jmdest62 jmdest62 11 janvier 2018 10:07

      @diogène
      Salut
      « toutes ces péripéties parisiennes »
      Il est vrai que , vu de province, tout ce « tintouin » parait disproportionné , déconnecté du quotidien et finalement risible.
      Peut être parce que nous n’avons pas de métro , bondé aux heures de pointe , ce qui limite grandement le risque ou l’opportunité (c’est selon smiley) de se faire frotter
      °
      La tribune de Levy , deneuve etc ressemble fort à un contre-feux allumé pour atténuer la gravité des faits révélés jusqu’à maintenant ou tout simplement pour noyer le sujet dans un débat stérile.
      °
      Détourner l’attention , diviser.......de bonnes vieilles techniques qui marchent encore pas mal.
      @+


    • zenitudenet zenitudenet 13 janvier 2018 08:40

      @JC_Lavau
      D’autant que depuis la préhistoire, la gente féminine est dirigeante. Lorsqu’il a fallu qu’elle se fasse protéger, elle est sa progéniture, d’un mâle, inventant du coup, le charme. Stoppons donc l’hypocrisie de ces viles polémiques.


    • Clocel Clocel 10 janvier 2018 16:23

      « elle n’a pas toujours tort et a au moins le mérite de défendre la liberté d’expression des minorités. »

      Humour subliminal ???

      Cool !!! Des connasses vont se jeter leurs ovaires à la gueule !

      Ça fait partie du package « Parité » ce genre de connerie, faudra vous y faire mon bon Gruni, tant qu’on est pas obligé de les niquer...


      • gruni gruni 10 janvier 2018 16:41

        @Clocel


        « Humour subliminal » Comprendre les opinions minoritaires, au cas où je me serais mal exprimé. Vous connaissez certainement « Causeur » Surtout si vous n’êtes pas d’accord"

      • mmbbb 10 janvier 2018 19:47

        @gruni ce Grangil Amaury de ce media ecrit aussi dans ce media Causeur Il m a censuré l enflure . il n aime guere la controverse ,Entre cette hystérique et l autre nevrose Fiekl il doit trouver son bonheur Etonnant ces auteurs qui veulent prendre le contrepieds de la bienpensance et se font censeur , aucun respect pour ce Grangil 


      • placide21 11 janvier 2018 08:47

        @Clocel
        marcela Iacub : écrit des choses très intéressantes(même si je suis en désaccord sur l’exposition de sa vie privée avec DSK) :Qu’avez-vous fait de la libération sexuelle ? L’empire du ventre ect...


      • Clocel Clocel 11 janvier 2018 10:03

        @placide21

        « la libération sexuelle ? »

        Y’a donc eu une captivité sexuelle ? smiley

        Gaffe aux lieux communs scénarisés par le logos « moderne ».

        Les Lumières ont eu besoin de beaucoup d’obscurité pour paraître glamour, la sexualité des aristocrates et de leurs serfs devaient bien valoir celle des bourgeois dont nous héritons...

        Perso, je me passe très bien des écrits d’hystériques frénétiques dont la sexualité débridée n’est que le symptôme d’une maladie mentale.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 janvier 2018 16:27

        Ayant rencontré des hommes vraiment merveilleux, je ne tomberai pas dans le piège de « balance ton porc ». Balançons les pervers narcissiques me semble plus approprié. Mais ayant lu un autre article de la fame sur le sujet,.... sous entendant que dans la vie, il faut vivres ses passions, même les plus toxiques, je ne la suivrai pas dans son hystérie. Si les authentiques porcs la font rêver. Moi pas.


        • Diogène diogène 10 janvier 2018 16:39

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.


          Pour autant que la catégorie à la mode « pervers narcissique » ait un sens (ce qui n’est pas évident car la plupart des psychiatres la rejettent), elle serait, comme la bêtise, la chose au monde la mieux partagée et concernerait la gent féminine tout autant que l’autre moitié de l’humanité.

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 janvier 2018 16:46

          @diogène


          Les tructures parverses sont plus fréquentes chez les hommes. Mais le versant féminin n’est guère mieux et se cache souvent sous le masque de la candeur, de la naïveté et de la soumission.

        • paco 10 janvier 2018 17:26

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
           Boudiou ! Yé souis contento qué les tructuras parversas soyent plous frequenchielles chez les mäles. Mais que chez versant féminin, pas mieux voire pire.

           Ouvrez la fenêtre, respirez un grand bol d’air frais sans granulés d’aucune sorte, et on se sent déjà mieux.

           Et puis changez ce ridicule pseudo, voyons, il est incompréhensible, voire poétique, quelle horreur ! Est-ce que je me nomme « Paco ou son bermuda saharien ? »

           Ceci-dit, 101 % en accord avec vos propos : candeur, naiveté, soumission et en fin de compte on te pique tes gosses, ta barraque, tes voitures, et tu n’as rien vu venir....


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 janvier 2018 17:34

          @paco

          Trop bète pour vous rendre compte que ce pseudo est chargé symboliquement étant le titre d’un livre dont je ne dirai rien de plus puisque de toute façon, vous ne le lirez pas.

        • paco 10 janvier 2018 18:40

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
           Oui, j’ai dit que votre ridicule pseudo était incompréhensible,voyons, voire poétique, quelle horreur !!!
           Excusez moi si le second degré, flatteur, pourtant évident, dans le « voire poétique, quelle horreur » ne vous a pas sauté aux yeux.
           Quand à ma capacité de lire « ce que de toute façon je ne lirais pas », qu’en savez vous ?
           Cordialement.



          • Ouam Ouam 10 janvier 2018 18:00

            Cette guerre ne durera pas, une treve forcée aura lieu...
            J’en suis presque sur....Pourquoi ? ....Pfff trop facile ....
             
            Les soldes smiley
             
            Ou alors...
            le combat déplacé sur le lieu du drame du reprendra de plus belles entre les protagonistes, pour une chemise légere, des escarpins ou un dessous (tres) chic smiley
             
            Contemplant la scene (de guerre), admiratif plein de compassion .... entre le

            « Lache ca...salope je l’ai vu avant toi », « Rien du tout sale pute c’est à moi ... » (etc...)
             
            Casque à FOND vissé entre mes deux oreilles ...
            en le chantant à tue tete ....
             
            https://www.youtube.com/watch?v=oz_fK97ggwc
             
             smiley


            • armand 10 janvier 2018 18:11

              Sur l’échelle de Fergus, article force 9


              • Albert123 10 janvier 2018 18:25

                « Elisabeth Levy parle de »ce monde de la séparation des sexes (...) de « l’autarcie et la toute-puissance féminine dans toute leur horreur ». Vous la trouverez peut-être extrémiste et trop caricaturale, mais en face les féministes ne le sont pas moins.« 


                le femellisme débilitant des néo féministes enragées peut même arriver à faire de Morano une »belle femme".





                • jaja jaja 10 janvier 2018 19:30

                  Le Collectif des bourgeoises pour la « liberté d’importuner » devrait commencer par consulter un bon dictionnaire :-importuner : « Déplaire, ennuyer, fatiguer par des assiduités, des discours, des demandes, une présence hors de propos... »
                  « Fatiguer quelqu’un d’une manière continue, par une action intempestive... »(Larousse)

                  « Dès que l’égalité avance, même d’un demi-millimètre, de bonnes âmes nous alertent immédiatement sur le fait qu’on risquerait de tomber dans l’excès. L’excès, nous sommes en plein dedans […]. En France , chaque jour, des centaines de milliers de femmes sont victimes de harcèlement. Des dizaines de milliers d’agressions sexuelles. Et des centaines de viols. Chaque jour. »

                  Il est vrai que ces bourgeoises circulent en taxi et qu’elles ne savent rien de ce que veut dire pour une femme de prendre le métro à 11 heures du soir...

                  Ce qui me rappelle une anecdote... Alors que je prenais le train tard le soir pour rentrer chez moi, une jeune femme a traversé tout le wagon, dans lequel il n’y avait qu’une dizaine d’hommes, pour s’asseoir en face de moi en m’offrant un bonbon... En fait elle était terrorisée car elle n’avait pas l’habitude d’être seule dans les transports à cette heure là....
                  Cette angoisse combien de femmes la partagent encore et est-ce normal ?


                  • mmbbb 10 janvier 2018 19:43

                    @jaja et oui une femme francaise vivant au Emirats arabe unis avait dit dans les colonnes du FIG, elle n e etait jamais importune violemment dans ce pays alors qu en France elle flippait .En France nous avons d excellentes lois , tu depasses de 2 km heure la vitesse autorisée tu te fais emmerder taxer , tu peux exercer une violence sur personne et avoir un casier tu ressorts de taule si tu y vas C est ca la france mon pote Quant a ton wagon, les hommes dont cette femme avait peu , etait ce des bourgeois en haut de forme ? C’est que ton exemple est bancale, parce que ces gens la , tu ne designes pas précisément .


                  • gruni gruni 10 janvier 2018 20:37

                    @jaja


                    Je dis dans le texte que la libération de la parole féminine est une bonne chose, mais qu’il faut raison garder. C’est les mentalités qu’il faudra changer et pas seulement celles des bourgeoises. Est il faudra beaucoup de temps pour ça. 



                     

                  • jaja jaja 10 janvier 2018 21:00

                    @Gruni

                    Je suis d’accord, il faudra beaucoup de temps... Mais il y a tant de gens qui ne reconnaissent même pas ce problème...


                  • Albert123 11 janvier 2018 10:13

                    @jaja



                    « Mais il y a tant de gens qui ne reconnaissent même pas ce problème.. ».

                    les pathologies des frustrées aux cheveux bleus ne me concernent pas, elles concernent par contre les asiles psychiatriques et le personnels qui y officie.

                    idem pour tous les aliénés qui n’ont que « la lutte antifasciste » comme totem.

                    le gauchisme est une maladie. L’humanité doit désormais guérir pour avancer.

                  • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 10:29

                    @gruni. Mais il ne faudrait quand même pas libéraliser la parole masculine des hommes aux prises de violences féminines... Il ne faudrait quand même pas que les hommes se prennent pour les égaux des femmes ! Ce serait l’anarchie !


                  • gruni gruni 11 janvier 2018 10:39

                    @JC_Lavau


                    Oui les violences féminines existent aussi, mais c’est beaucoup plus rare.

                    Pour éviter les coups, ne séparez jamais deux femmes qui se battent entre elles, ça finit toujours par vous retomber dessus.

                  • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 11:00

                    @gruni. Surtout il faut faire taire, et si possible incarcérer ces salopards de témoins gênants.


                    Ou alors un bénin assassinat furtivement fait, hop ! pour faire taire à tout jamais un témoin gênant, et un ayant droit de trop...
                     
                    Car quand même hein ! Nous les femmes on est toutes des victimes ! Et nous les femmes, il faut bien qu’on se venge ! Toutes.
                     
                    J’ai déjà publié la reine-mère qui protège la violence féminine, encourage au sacrifice humain : « Mon fils, ça n’est rien qu’un mâle, et les mecs c’est comme ça qu’il faut les traiter ! ».
                     
                    J’ai aussi répercuté le cas inverse, où une mère utilise son gendre pour mieux persécuter sa fille.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 janvier 2018 20:41

                    Je ne suis d’accord ni avec les unes, ni avec les autres.
                    Pourquoi diviser la violence en rondelles et en catégories... ??

                    La violence, le harcèlement, les insultes, les viols, les coups, c’est traumatisant pour toutes les catégories de citoyens : les enfants, les femmes, les hommes, les vieux, les jeunes et les autres !

                    Un homme frappé par sa femme, ce n’est pas plus normal que l’inverse. Et cela existe aussi, toutes les violences sont à condamner.

                    Mais au départ de cette catégorisation,, il y a la Gauche Pentagone, ou plutôt la Gauche Terra Nova, avec leurs minorités qui doivent remplacer la classe ouvrière. 


                    • jaja jaja 10 janvier 2018 21:09

                      @Fifi Brind_acier

                      Au départ du féminisme il y a les femmes révolutionnaires, comme Flora Tristan, pour la France, (1803-1844)... une des premières féministes socialistes à mener de front lutte ouvrière et lutte des femmes.

                      «  L’homme le plus opprimé peut opprimer un être, qui est sa femme. Elle est le prolétaire du prolétaire même. » affirmait -elle...

                      La fausse gauche Terra-Nova et le Pentagone n’ont que peu à voir avec le féminisme qui puise ses racines dans les luttes menées par nos ancêtres...
                      Vous avez une curieuse manière d’interpréter l’histoire à votre façon...



                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 janvier 2018 08:39

                      @jaja
                      C’est ça, protégez bien les Démocrates néo conservateurs ! Je ne les confonds pas avec les féministes qui ont combattu pour obtenir des droits syndicaux et civiques.


                    • Gatling Gatling 10 janvier 2018 20:46

                      J’ai rencontré Elisabeth Levy, chez son caviste, elle m’a harcelé sexuellement, je vais porter plainte ! 

                      En effet, complètement bourrée, elle m’a laissé en plan pour une bouteille de vodka !
                      QUELLE HONTE !!  smiley


                      • symbiosis symbiosis 10 janvier 2018 21:09
                        Je n’ai pas trouvé E.Levy, mais je ne désespère pas.


                        https://youtu.be/e9dZQelULDk

                        • jaja jaja 10 janvier 2018 21:16

                          Bon moi je préfère me marrer aux dépens d’Élisabeth Lévy et Sophie de Menton avec Guillaume Meurice...

                          https://www.youtube.com/watch?v=VJFSL19Stas&feature=share


                          • Gatling Gatling 10 janvier 2018 23:27

                            @jaja alias @ Fist fucking .....

                             G.Meurice est maso.... vous devriez bien vous entendre tous les deux smiley 

                          • demissionaire bonalors 10 janvier 2018 21:48

                            On peut toujours violer une femme, mais avec un bouquet de roses, il s’entend.
                            L’intention ne compte, car trivialement l’objet de la transaction ne doit être dévoilé, éventuellement suggéré.
                            Juste la formulation et l’étiquette, celle qui mentionne le prix sont recevables,
                            Messieurs ayons du bon sens avant tout, le savoir vivre reste une chimère.


                            • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 2018 21:58

                              Il était temps qu’on donnât un coup d’arrêt au puritanisme ; Elisabeth lévy et les signataires n’y vont pas avec le dos de la cuillère, mais c’est elles qui sont les vraies et les seules féministes. De l’autre côté, on a des pleurnicheuses qui perpétuent l’image particulièrement imbécile d’un éternel féminin faible et sans défense, éternellement victime d’un patriarcat qui n’existe plus dans nos régions ou, ce qui revient au même, d’une autre moitié de l’humanité exclusivement composée d’abrutis dopés à la testostérone, comme si les hommes et les femmes n’appartenaient pas à la même misérable espèce qu’on nomme encore, par habitude, homo sapiens.

                              Dans quinze ans, on réalisera sans difficulté des corps artificiels dotées du sexe qu’on voudra et d’une intelligence artificielle, avec lesquels on pourra forniquer à loisir. Ces créatures seront toujours en pleine forme, toujours disponibles et désirantes, à toute heure du jour et de la nuit. Les femmes pourront avantageusement se passer des hommes biologiques (le meilleur amant finit toujours par se fatiguer !), et les hommes pourront avoir tout un harem s’ils en ont les moyens. Enfin, ce sera le pied !


                              • Ouam Ouam 10 janvier 2018 23:30

                                @Christian Labrune

                                Ce que je peut te certifier c est que lorsque cela se produira, c est les filles qui vonts le plus le regretter et pas les mecs si on fait une moyenne.

                                Et mes propos n onts absolument rien de matcho mais se referent simplement aux differences d approches des deuxs sexes

                                Ca me rendra tres triste pour les vraies femmes, mais me ravira pour les fausses feministes irracibles qui se battrons pour etre draguees ou un peu regardées par un homme.

                                En gros elle me font penset lorsque j en croise a l equivalent du gros matcho abruti chez les mecs... Il y en a aussi bcp

                                Lorsque je les croises je les fuie.


                              • jmdest62 jmdest62 11 janvier 2018 10:31

                                @Christian Labrune
                                Bah p’tet même que , lassés de nos déficiences sexuelles , les robots finiront par baiser entre eux  smiley qui sait ?
                                @+


                              • Christian Labrune Christian Labrune 11 janvier 2018 11:23

                                @Ouam

                                L’erreur impardonnable de beaucoup, c’est d’appeler « féministes » ces sinistres cervelles d’oiseaux. Je n’ai pas le temps de vérifier pour pouvoir citer des noms, mais il me semble bien que l’une d’entre elles, après le grand rut de Cologne, avait trouvé le moyen d’expliquer qu’il y avait bien pire que tout cela dans notre société capitaliste, qu’il s’agissait surtout d’un bon prétexte pour l’islamophobie. Quand des femmes, du côté de La Chapelle, ont commencé à se plaindre de ne pouvoir traverser certaine zone du quartier sans subir des invectives et des insultes, l’une de ces « féministes » avait expliqué que tout cela était très exagéré et qu’il aurait suffi « d’élargir » (sic.) un peu les trottoirs. Les mêmes finiront par nous expliquer que si toute les femmes étaient voilées, comme elles le sont déjà en Iran, en Arabie ou dans nos banlieues, au lieu de se promener dans des tenues provocantes, ces sortes d’agressions n’auraient probablement jamais lieu.

                                Depuis bientôt trente ans que je suis à Paris, je n’aurai vu que deux fois des femmes agressées ; c’était du côté de la Nation. Il s’agissait de couples en phase terminale, qui s’insultaient. Que faire ? Je m’étais planté là, regardant fixement la scène jusqu’à ce que les belligérants partent dans des directions opposées.

                                Dans le métro, que je prends au moins deux fois par jour (mais, il est vrai, plutôt dans le centre de Paris) je n’ai jamais vu de femme subir les sortes d’agressions qu’on décrit, et réagir en conséquence. On vous y fait les poches si vous ne faites pas attention ; le barbu que je suis et qui ne ressemble guère à une femme y aura perdu une liseuse et un téléphone. En 2001, je m’étais même fait assommer (avec perte de connaissance !) et complètement dévaliser au bas des ascenseurs de mon immeuble. Le traumatisme psychique aura bien duré une semaine, jusqu’à la disparition des bleus, mais je ne peux pas dire que ça m’ait beaucoup travaillé depuis ni que ma virilité souffre de n’avoir pas été en mesure de casser la gueule aux agresseurs.

                                La société où nous vivons est de plus en plus violente, surtout dans les territoires perdus de la République. Je dois avouer que je m’inquiète beaucoup plus pour les femmes qui vivent dans ces quartiers-là que pour les stars médiatisées de la société du spectacle.


                              • Ouam Ouam 11 janvier 2018 15:54

                                @Christian Labrune

                                Bonjour, Tu a raison de me reprendre pour le terme feministes car effectivement elles ne le sonts pas ( ou si mal ), mais je ne sais pas exactement comment les nommers, alors je reprend le terme qu’elles utilisent.

                                De plus ne me sentant pas concerné en tant que mec dans leurs combats d ovaires a celle qui a les plus grosses (lol), puis n ’ayant pas envie de rentrer dans la fosse aux lions smiley

                                Pour le reste du message etant globalement d accord, rien ă ajouter.

                                A +


                              • Christian Labrune Christian Labrune 11 janvier 2018 22:39

                                @Ouam
                                Ce n’est pas du tout à vous que je pensais lorsque je déplorais qu’on appelât ces agitées des « féministes ». Dans l’intervention à laquelle je répondais, je viens de le vérifier, vous parliez de « fausses féministes », et c’est bien la définition qui leur convient tant qu’on n’aura pas trouvé un mot qui puisse caractériser ce qu’elles sont en vrai.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 janvier 2018 07:43

                                @Ouam
                                D’accord avec vous, des abruties et abrutis il y en a partout !
                                Les pires chefs de service que j’ai eu au boulot, c’était des femmes.
                                Perverses, faux jetons et manipulatrices, beurk !


                              • Julien Esquié Julien Esquié 12 janvier 2018 12:52

                                @Christian Labrune

                                Le tissu de la sottise est décidément solide.
                                A telle personne qui m’est chère, et qui, tous les mois, se fait emmerder dans le tram, le train ou le bus, je dirai : ARRÊTE, s’il te plaît, de poser à la faible femme. Ce faisant, tu te conformes au pire des stéréotypes. ARRÊTE, aussi, surtout, de décourager les importuns, lesquels ne sont que de vrais français, inscrits dans une tradition quasi-séculaire de séduction, pour ne pas dire de courtoisie.
                                L’abjection ne tue décidément pas sur AGORAVOX.
                                http://www.liberation.fr/france/2018/01/12/un-porc-tu-nais_1621913
                                La vox populi note qu’à minuit, il fait nuit. Les médias, les experts appointés le confirment. C’est politiquement correct. ON NE ME LA FAIT PAS, MON BON MONSIEUR. La vérité n’est que ce qui n’est pas politiquement correct. A minuit, il fait donc jour. On aura voulu nous tromper, mais en vain.


                              • JC_Lavau JC_Lavau 10 janvier 2018 21:58

                                Si j’ai bien compris, les féminazies ont encore traité une femme d’hétéro, et de traîtresse à la Sainte Cause de la dictature du Femellariat.


                                • Pierre 10 janvier 2018 22:07

                                  Heureusement que Deneuve and C° ont montré que le monde n’était pas peuplé que de gouinasses ! Quant à la de Hass, il ne faut pas envoyer les mecs qui l’ont « harcelée » chez le sexologue mais chez l’ophtalmo...


                                  • Taverne Taverne 10 janvier 2018 22:18

                                    Si le but des Golden Globes était de provoquer de la terreur et de la répugnance, alors c’est gagné. Le spectacle est autant effrayant qu’affligeant.

                                    Quand le balancier est poussé trop loin (l’injonction adressée à toutes les femmes de dénoncer au moins un homme), il revient aussi fort. Fort heureusement ce sont des femmes qui le renvoient et pas des goujats qui auraient fait un offusquant « balance ta pouffe ». Mieux vaut que ce soit des femmes qui le disent.

                                    De l’excès ? Mais forcément, l’excès entraîne mécaniquement l’excès. Qui sème la discorde récolte la discorde.

                                    J’ai quand même l’impression que les Françaises résistent plus que les Américaines à cette nouvelle forme de totalitarisme US même si elles attendent - et c’est normal pour les victimes - que la justice et la police tout comme l’éducation accomplissent mieux leurs missions.


                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 janvier 2018 07:50

                                      @Taverne
                                      Faut dire aussi que les hommes ne se sont jamais beaucoup mobilisés pour l’égalité salariale, la création de crèches, ou pour partager les tâches ménagères..., je ne vais pas les défendre non plus !

                                      Que les femmes aujourd’hui leur volent dans les plumes, c’est souvent amplement mérité...

                                      Même le Front populaire ne demandait pas le droit de vote pour les femmes, ils avaient peur qu’elles soient influencées par les curés...


                                    • arthes arthes 10 janvier 2018 22:55

                                      La drague insistante ou maladroite n est pas un delit...(sic)

                                      Bin non.
                                      ...Le probleme c est que nous, les femmes, on nous a pas eduquees a dire aux chieurs qui insistent et importunent : Ecoute, t es moche, t es con , t es chiant et tu pues de la g. alors tu te casses.
                                      Alors comme on le dit pas franchement parce qu on est trop cool, c est prit pour une ouverture.

                                      Faut juste dire les choses comme on le pense et ca ira mieux.
                                      Quitte a perdre son job hein !
                                      La tranquilite d esprit, c est sacre.
                                      Se taper les harcellements d un naze au quotidient et le vivre mal pour garder son job, c est pas une excuse.

                                      Une femme c est pas une petite chose fragile, un mec qui importune ca se gere, c est pas un violeur en puissance quand meme !!!

                                      C est vrais qu on tombe dans tous les exces en ce moment !




                                      • symbiosis symbiosis 10 janvier 2018 23:08

                                        @arthes

                                        Entièrement d’accord !

                                        Moi, j’ai de la chance, ma femme est espagnole et je ne sais pas s’il existe autant d’hystériques en Espagne qu’en France, enfin je veux dire dans la colonie yankee France, mais ce qui est sûr est qu’elle ne supporte pas les féministes. Cela me ravit, parce que moi non plus et de plus en plus avec toutes les déclinaisons tordues que ce mouvement engrange. 
                                        Elle me dit toujours, un grand sourire aux lèvres : tu laisses passer une féministe, tu es un dragueur. Tu passes devant, tu es un misogyne. 
                                        Quand je suis malade, elle me soigne avec tendresse, aussi je lui rends bien et généreusement. 
                                        Pas de rivalités entre nous, pas de compétition, simplement du partage.

                                      • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 08:44

                                        @arthes : « t es moche, t es con , t es chiant et tu pues de la g. ». Que c’est appétissant, une pareille harangère !


                                      • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 10:33

                                        @arthes. Harengère.

                                        Ne pas oublier l’approche classique : « Vous habitez chez vos harengs ? »

                                      • goc goc 10 janvier 2018 23:44

                                        Je ne sais pas pourquoi, mais il me revient en mémoire un sketch de Coluche : Paulette

                                        Paulette elle est tellement moche que même au commissariat, ils ne l’ont pas violé, c’est quand même un signe


                                        • arthes arthes 11 janvier 2018 00:42

                                          @goc


                                          S parce qu elle s appellait pas patrick (mouarffffff)

                                        • Fanny 11 janvier 2018 01:27

                                          Il n’y a pas débat, il y a confusion.

                                          Toutes ces dames sont certainement d’accord pour stigmatiser les agressions à caractère sexuel (se frotter à une femme dans le métro, caresser une femme qui n’a rien demandé, profiter de sa position hiérarchique pour obtenir des faveurs …).

                                          Cela concerne des milliers de femmes chaque jour. Faire pression énergiquement sur les prédateurs sexuels et les dragueurs lourds et violents est une bonne chose, tout le monde en convient.

                                          Mais il y a des millions d’hommes qui se comportent très bien avec les femmes, et c’est l’immense majorité.

                                          Le risque des campagnes féministes est de pousser la société française vers une relation hommes/femmes crispée, craignant la drague et la galanterie « à la Française », comme c’est aujourd’hui le cas aux USA (je l’ai vécu en Californie : nous étions 4 Français assis en terrasse d’un café et regardions avec insistance trois filles attablées à côté afin de lier conversation. La réaction des filles fut brutale, nous faisant comprendre, sans aucun humour, que nous risquions l’infraction aux moeurs locales). Encore un recul d’un pan de notre culture en perspective, et ce serait affreux pour tous les Français (et les Françaises).

                                          Je reproche à ces féministes de ne pas voir ce danger de culture, assez effrayant et insidieux, et qui concerne tous les Français(es). Et de ne pas cibler précisément, factuellement, les comportements déviants des prédateurs, une petite minorité mais dont souffre la moitié de la population : toutes les Françaises, dont ma belle fille qui prend le métro pour aller au boulot et se fait « frotter » régulièrement de manière très désagréable.

                                          Je me sens plus proche d’Elizabeth que de Caroline.


                                          •  Christian Ratatouille 11 janvier 2018 09:22

                                            @Fanny

                                            Pousseurs metro Tokyo.

                                            du personnel enfourneur de bestiaux ,ni plus ni moins ,impossible de ne pas écrabouiller les seins de sa voisines.bientôt a paris ?
                                            il est possible que ce type de moyen de transport ,provoque cher certain mâle des érections qui réduit en plus l’espace vital ,et une sensation de dureté sur le postérieur des femmes. smiley


                                          • Fanny 11 janvier 2018 10:37

                                            @Ratatouille

                                            Non, absolument pas, il ne s’agit pas de réactions spontanées de membres hyper sensibles se dressant soudain dans la bousculade, mais de types qui recherchent le contact, délibérément.


                                          • jmdest62 jmdest62 11 janvier 2018 10:42

                                            @Ratatouille
                                            « une sensation de dureté sur le postérieur des femmes. »
                                            ...et/ou des hommes ! 
                                            @+


                                          • gruni gruni 11 janvier 2018 10:49

                                            @Ratatouille


                                            « et une sensation de dureté sur le postérieur des femmes. »

                                            Alors là, bravo Ratatouille ! c’est du vécu ?


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 11:06

                                            @Ratatouille. C’est tellement serré dans le métro, que cette donzelle ne peut même pas regarder derrière elle. Alors elle se penche pour demander à sa copine : 

                                            « Le jeune homme qui est derrière moi, est-ce qu’il est beau ? »
                                            « Il est jeune. », répond l’autre prudemment.
                                            « Jeune, jeune, je le sens bien, qu’il est jeune ! Je t’ai demandé s’il est beau. ».

                                          • Yanleroc Yanleroc 11 janvier 2018 11:17

                                            @Ratatouille, pousseurs dans le métro à Tokyo : c inhumain, je n’ en reviens pas, ah ah !


                                          • Fanny 11 janvier 2018 14:17

                                            @JC_Lavau

                                            Une blague, mais qui touche à une propriété de la psychologie féminine : les femmes sont des hommes comme les autres, elles aiment bien être désirées.

                                            Expérience personnelle dans une boîte de nuit en Suède. J’invite une fille pour un slow. J’interroge d’un signe de tête son copain : il est d’accord. On est en Suède, pas en Sicile.

                                            La musique est langoureuse. Je ressens comme une gêne sous la ceinture. La fille s’en rend compte.

                                            A la fin du slow, elle rejoint son groupe de copains, et je comprends qu’elle raconte ce qui vient de lui arriver. Je m’attends à me faire défoncer le portrait.  Mais il ne se passe rien. Le groupe me regarde de loin, sans hostilité.


                                          • aimable 11 janvier 2018 06:45

                                            chez les femmes si j’ai bien compris, dans un camp celles qui veulent êtres harcelées et dans l’autre celles qui ne le veulent pas, tout cela est peut être une question d’âge .  smiley


                                            • Albert123 11 janvier 2018 12:16

                                              @aimable

                                              juste une question de réalisme au sujet des rapports hommes femmes, 

                                              les lucides et les réalistes savent que L’homme propose et la femme dispose, 

                                              les gauchistes sont persuadés que belles amazones aux seins plantureux vont, vêtues de leur sandales romaines venir arracher leur petits coeurs d’hommes castrés par les ligues de vertu tout droit venus des US.

                                              Le gauchiste veut être adoptés, choisi, élu sans comprendre que pour plus de 9 femmes sur 10, elles ne sont pas câblées biologiquement pour et qu’elles attendent ce mâle dont la virilité s’exprime en dehors des hashtags à la con pour chevaliers blancs complexés du bulbe.

                                              le gauchiste en bon idiot utile de l’empire voudrait nous imposer son monde d’aliéné, celui qui transforme l’acte d’amour en contrat adoubé par 2 avocats.

                                              le gauchiste pense que la femme parfaite est une connasse, laissons donc ces connards se mettre en couple avec leur équivalente.

                                              Donnons aux autres femmes la possibilité de s’émanciper en dehors de ce cadre pour crétins aliénés. 





                                            • Fergus Fergus 11 janvier 2018 09:22

                                              Bonjour, Gruni

                                              Un article équilibré sur un sujet qui, ici et là, n’a pas manqué d’engendrer des excès. Elisabeth Lévy est à cet égard fidèle à son fond de commerce provocateur.


                                              • gruni gruni 11 janvier 2018 10:08

                                                @Fergus


                                                Bonjour Fergus

                                                J’ai regardé (un peu) les débats entre ces dames, c’est ce qu’on appelle un dialogue de sourds. Autant dire qu’un consensus entre elles n’est pas pour demain.

                                              • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 2018 09:26

                                                voila ce que cela donne quand on n’a jamais utilisé son point G ....


                                                On passe a coté d’une des bonne choses de la vie non encore taxée par ce gouvernement et on devient acariâtre , on en vient a détester les mâles rêvant de faire des bouquets avec leur queues et on finit par traiter de salopes les filles qui prennent leur pied .... Pas bon tout ça pour l’équilibre hormonal , ça peut finir par la camisole ou les piqûres .... 

                                                • JL JL 11 janvier 2018 09:55

                                                  Je crois que ce qu’elles voudraient toutes, c’est que les hommes importunent moins les plus désirables, et s’occupent davantage les autres.
                                                   
                                                  Qui donc a dit : ’« la vie d’une jolie femme ressemble à celle d’un lapin le jour de l’ouverture de la chasse » ?


                                                  • gruni gruni 11 janvier 2018 10:12

                                                    @JL


                                                    « Je crois que ce qu’elles voudraient toutes, c’est que les hommes importunent moins les plus désirables, et s’occupent davantage les autres ».

                                                    Vous allez avoir des problèmes avec elles JL


                                                  • JL JL 11 janvier 2018 10:48

                                                    @gruni
                                                     
                                                     smiley


                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 11:59

                                                    @JL


                                                    On voit bien que vous n avez jamais ete une jolie femme...Mais peut etre un chasseur ? Mmmmhh ???
                                                    Parfois le chasseur devient le gibier, pour des tas de raisons, pas forcemént venales , n oubliez pas que lorsqu il est dit que l homme est un predateiur pour l homme, le terme homme s entend au sens humain, des deux sexes....

                                                  • JL JL 11 janvier 2018 12:13

                                                    @arthes
                                                     
                                                     ’’On voit bien que vous n avez jamais ete une jolie femme’’’
                                                     
                                                    Et vous ?


                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 15:14
                                                    @JL

                                                    En doutez vous ?
                                                    J’ai 53 ans sur mon avatar, c’était l’année dernière, et il n’y a pas trucage, ça vous donne une idée de « quand j’étais jeune » , d’autant qu au moment de cette photo j’avais cessé le sport/footing depuis 3 ans pour me consacrer à mon taf.
                                                    Mais j’ai décidé de reprendre le sport, après tout je veux être une « belle vieille » et non une « vieille belle ».

                                                    Vos clichés sur les femmes qui vieillissantes ont besoin de se rassurer sur leur potentiel de séduction et souhaitent être importunée me semble immature.
                                                    A chaque âge ses centres d’intérêts, passé un cap c’est plutôt infantile que de vouloir se prouver que l’on peut faire « bander »., tout autant que de se prouver pour un homme que l’on peut encore « bander » et être ainsi viril sur un plan physique.
                                                    J’veux pas dire que ça existe pas, autant chez h/f que l’envie de se sentir désiré, mais ce n’est pas axé forcément sur un besoin de se rassurer sur son pouvoir de séduction, à la limite on s’en fout de ça, car lla libido n’est pas centrée sur les glandes mais plutôt sur un désir d’avoir soi même envie d’avoir envie (comme il disait Jojo), et cette envie d’avoir envie de l’autre ne débouche pas forcément sur un plan cul...

                                                    Je ne sais pas si ce que j’avance se trouve inscrit dans des bouquins théoriques cela dit.

                                                    En outre, la manière dont je veux comprendre cet article qui prend le contre pied des « jette ton porc », c’est que tout simplement un mec relou qui importune peut être rembarré sans crier « oscours la police », et que les femmes doivent apprendre à renvoyer ièch les importuns et que l’excuse du boulot à garder n’en est pas une.



                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 15:24
                                                    @arthes

                                                    Arf, erratum, mais ça n’enlève rien à ma démonstration sur un autre sujet (la femme vieillissante) , vous parliez de femmes moins désirables...Cela me fait penser que durant mes folles jeunes années j’ai été franchement trop grave draguée par des mecs pas du tout désirables.

                                                    Ce qui me fait penser à un truc ; Pourquoi ce sont toujours les mecs les plus moches qui importunent le plus les femmes les plus jolies ?

                                                  • JL JL 11 janvier 2018 15:29

                                                    @arthes
                                                     
                                                     j’ai douté un instant de moi, avant de lire l’erratum.
                                                     
                                                    ’’Pourquoi ce sont toujours les mecs les plus moches qui importunent le plus les femmes les plus jolies ?’’
                                                     
                                                    Peut-être parce que les plus séduisants peuvent tout se permettre ?
                                                     
                                                     ps. J’adore votre photo.


                                                  • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 2018 16:00

                                                    @JL
                                                     que les hommes importunent moins les plus désirables, et s’occupent davantage les autres.


                                                    Les moins désirables ont un avantage c’est qu’en vieillissant elles se dégradent moins que les belles qui ont beaucoup plus a perdre et qui flippent tous les matins devant leur miroir a la recherche de la moindre trace de vieillissement .... 

                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 16:08
                                                    @JL

                                                     smiley 
                                                    Ouais, c ’est bien trouvé !

                                                    ps : Et je vous concède un point, de bonne grâce , pour le moment smiley

                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 16:15

                                                    @arthes

                                                    Outch il a mangé le Jl la smiley

                                                    On sait de quel coté ton avis penche avec ta reponse hihi Et tu a raison , sinon la vie va devenir infernale, elle est deja suffisemment relou comme ca pour ne pas s en rajouter une couche.


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 16:23

                                                    @arthes

                                                    En parlant de clichés... celui qui a pris la photo n est pas photographe ( ou peintre, graphiste etc...)

                                                    J en suis certain, meme avec un tel portable on ne fait pas cet accumulation d erreurs sur un seul cliché smiley)


                                                  • Xenozoid Xenozoid 11 janvier 2018 16:24

                                                    @Ouam
                                                    ahlala


                                                  • JL JL 11 janvier 2018 16:32

                                                    ’’Outch il a mangé le Jl la’’
                                                     
                                                     Mais keskidi ?


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 16:34

                                                    @Xenozoid

                                                    Ah bon il a bougé de place ?


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 16:39

                                                    @JL

                                                     :.....Mais keskidi ?..."

                                                    Que tu t est pris un vent smiley


                                                  • Xenozoid Xenozoid 11 janvier 2018 16:45

                                                    @Ouam
                                                    le troisieme sein ? c’était focus ? bons la lumiere hein,lamentabl,e allez un rigolo pour tous et toutes, et pour la route  smiley


                                                  • JL JL 11 janvier 2018 16:47

                                                    @Ouam
                                                     
                                                     métékon ouquoi ? Un vent ? Par qui ? arthes ? Gruni ? Je ne crois pas, non.


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 16:53

                                                    @JL

                                                    Par arthes bien sur


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 17:03

                                                    @JL

                                                    Oui ca doit etre ca (metekonoukoi)

                                                    « ....Vos clichés sur les femmes qui vieillissantes ont besoin de se rassurer sur leur potentiel de séduction et souhaitent être importunée me semble immature.... »


                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 17:42
                                                    @Ouam
                                                    Ah non, ce n’est pas son métier.
                                                    Je ne sais plus si c’était avec un portable ou avec un appareil photo.
                                                    Mais je pense qu’il m’aime bien, et qu’il aime bien aussi le paysage environnant.
                                                    Après, les erreurs, ça fait le charme hein !!!!
                                                    C’est la perfection de l’erreur qui est recherchée, un instantané de vérité !
                                                    On est pas dans l’imposture, merde quoâaaa



                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 18:42

                                                    @Ouam


                                                    Ouais mais ça c’était a(vent) kioupsss la lalilalalilala...
                                                    Ensuite il s’est passé des trucs, tout plein même...On est passé sur une autre sphère, c’est cool d’ailleurs, wait and see the folowouiiiiid of the storiiiiie , ici même où sous d’autres topicos !

                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 18:46

                                                    @arthes@Ouam
                                                     oh pinaise, on peut jamais quoter correct ici.. smiley .Réponse du 18h42 à ta dernière réponse à Jl pour précisions et toussa.


                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 19:26

                                                    @Self con troll

                                                    Fin du moissss !!!
                                                    Pour 1 mois d’enfer (faut ça)
                                                    Bangkok et après une pitit ile oucé qu’il y aura que la plage et des dragons de comodo..C’est coool
                                                    Puis ensuite Pataya hein, la civilisation smiley


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 19:53

                                                    @arthes

                                                    Tu m a nien fait marrer avec les 3 comentaires surtout le 2me.

                                                    Bon alors si j ai bien compris je suis invité au mariage pour essayer de te faire qq belles tofs

                                                     smiley


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 20:31

                                                    @Self con troll

                                                    Ben... ca fait un.moment que la cuve patterson l enrouleur a billes qui va avec est rangé ainsi que le revelateur et le fixateur

                                                    Le bain d arret j achetais pas ca vu que avec du vinaigre dilue ca le faisait. scotche au n & b car la couleur entre tous les bains et leur duree pzs rentable vaut mieux passer en externe

                                                    j ai gardé presque tous mes boitiers qui fonctionnaient encore par nostalgie.

                                                    Pour ta photo d arthes tu t imaginera pas avoir mes felicitations (lol) Lorsqu on photographie une belle femme on s applique un peu (rire) parce que si tu t applique autant dans d autres domaines hihi

                                                    Et bien sur je te salue bien au passage comme il se doit pour etre serieux 3 sec

                                                    Et pour la reponse au num et avec l objo qui suivant les circonstances ira bien.


                                                  • Ouam Ouam 11 janvier 2018 21:57

                                                    @Self con troll

                                                    Pour le raw tu preche in convaincu 90% de mes cliches sonts en jpeg (mais en jpeg etendu cad surtout pas srgb mais en adobergb pour la largeur du spectre couleur et en decontrastant ce qui te permet de reprendre les hls et les ombres en PP)

                                                    Apres lorsque tu utilise un cpl p ex la t a interet a passer en raw pour eviter le cranellage jpeg sur le ciel p.ex.

                                                    Itou pour un mariage ou tu doit pas te louper sur les blancs ( cramage )

                                                    Pour du classique lorsque tu sais exposer correctement et que tu connais les limites du boitier le jpeg etendu est extra.

                                                    Quand auxs objos la pas d accord l objo miracle n existant pas il t en faut plusieurs c est d ailleurs tout l interet d un reflex.

                                                    Apres le matos ne fait pas et n a jamais fait le photographe.

                                                    Prenons l image d artes en exemple

                                                    Deja le sens de la lumiere est a l envers exepté si tu veut faire une ombre chinoise mais ce n etais pas le cad au vu de la maniere de la tirer ( la photo smiley ) Le photographe devais etre de l autre coté sinon il faut bosser au reflecteur ou deboucher au flash d appoint

                                                    Ensuite il est d usage lorsqu un personnage regarde dans une direction de laisser l espace devant. Arthe devrais donc etre calee sur le bord gauche de l image et pas au centre.

                                                    Ensuite encore on ne coupe pas l ombre a cette distance

                                                    Ensuite tjr lors d un tel plan tu suis la regle des tiers cad p ex 2/3 de plage sable vs 1/3 de ciel

                                                    Apres bien sur que tu peut sortir des regles etablies mais ca deviens volontaire et ca se voit que le choix du photographe est delibere dans ce cas de figure

                                                    En argentique c est les memes regles c est en pratiquant bcp que l on se trompe bcp et que l on progresse au final smiley on est un eternel apprenant en photo de tt maniere.. A +



                                                  • arthes arthes 11 janvier 2018 22:53
                                                    @Ouam

                                                    Tous ces beaux shooting que j ai pas fait avec toi !!! smiley

                                                    J aurais du epouser un photographe !
                                                    Serieux !!!






                                                  • Ouam Ouam 12 janvier 2018 00:40

                                                    @arthes
                                                    « @OuamTous ces beaux shooting que j ai pas fait avec toi !!! 
                                                    J aurais du epouser un photographe
                                                     !Serieux !!! »

                                                    v’lan c’est mon tour ...... une jl story bis...
                                                    https://www.youtube.com/watch?v=s8ajnkBmu80
                                                     smiley
                                                     
                                                    Mais ca va j’ai encore un peu d’humour, tu peut y aller pas de pb smiley

                                                    Les shashaw il doit etre mdr (meuuhhh...’foiré c’est d’ta faute ! smiley


                                                  • jaja jaja 11 janvier 2018 10:06

                                                    Et l’une des signataires du texte d’Élisabeth Lévy, célèbre ex-actrice porno, se lâche et affirme face à Caroline De Haas que l’on « peut jouir lors d’un viol »...
                                                    Ces pauvres vieilles sont complètement cinglées... et il y en a pour les soutenir !

                                                    https://fr.news.yahoo.com/video-face-%C3%A0-caroline-haas-083759196.html


                                                    • Ouam Ouam 11 janvier 2018 16:32

                                                      @jaja

                                                      "Et l’une des signataires du texte d’Élisabeth Lévy, célèbre ex-actrice porno, se lâche et affirme face à Caroline De Haas que l’on « peut jouir lors d’un viol »...

                                                      Ca me rappelle une histoire ton commentaire... Tu sais ce qu est une vraie salope.. ?

                                                      C est celle qui a dit wouii a tous tes potes sauf a toi smiley


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 2018 07:41

                                                      @jaja. On comprend que tu sois scandalisé : pour toute féminazie en particulier, pour toute hyper-agressive et toute paranoïaque en général, jouir est la menace suprême, cela leur ferait courir le risque de se pacifier, de se séparer de leur malveillance et de leur passion pour la guerre civile et les rapines.

                                                      .
                                                      Comment pourraient-elles vivre sans leur guerre civile, jeposelaquestion, alors que c’est justement leur passion pour la guerre civile qui leur vaut toutes leurs subventions ?

                                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 janvier 2018 10:15

                                                      Une chasse aux porcs qui prend des allures de chasse aux sorcières pour beaucoup d’observateurs ou encore d’une guerre des sexes ou la flagellation du phallus....

                                                      Bien évidemment que cette une guerre des sexes ou tout au moins les prémisses ....... C’est surtout une habile manœuvre, un chiffon rouge ...

                                                      Seulement la vrai guerre elle se prépare en coulisse derrière le paravent à bécasse...

                                                      Dans le cadre de Lynx 3 Macron le faux-jeton vient de déployer encore plus de matériels et de troupes en Estonie...... Aahahahahahahahaaaaaaaaaaaaaaaaa

                                                      S’il y a des porcs il y a aussi 80 % de bécasses aussi lourdes et dégénérées....Les porcs sont donc bien accompagnés.....

                                                      Tel ce slogan connu sur les forums féministe«   Mieux vaut un petit canard dans sa baignoire qu’un gros connard dans son plumard »

                                                      La guerre des sexes ne date pas d’aujourd’hui...........


                                                      • Laulau Laulau 11 janvier 2018 11:16

                                                        Baiser volé, cinq ans de prison, c’est dans le code pénal, parait-il. Ce matin à la télé une féministe trouvait ça normal. Personnellement j’ai tendance à trouver ça un peu exagéré ... je dois être un porc.


                                                        • Ouam Ouam 11 janvier 2018 20:42

                                                          @Laulau

                                                          C est plus compliqué comme question. Si tu agresse sauvagement une nana que tu ne connais ni d eve ni d adam ben c est un peu normal.

                                                          Et a l inverse si cest avec des copines completement debridees du fion la c est du g n quoi surtout que ca peut etre une copine pour delirer qui t en roule une.. Voir pire... je ne m etendrais pas (lol) sur la question.

                                                          En fait c est avec qui et dans quelles circonstances ... c est pour cela que c est difficile de prendre une position (re-lol)


                                                        • Crab2 11 janvier 2018 11:23

                                                          Conscient de l’impact d’une forme des plus détestables de la pudibonderie qui frappe le mental de milieux visiblement très médiatisés comptant parmi les plus nauséabonds, il me paraît opportun de rappeler que si l’ironie et l’impertinence sont un genre majeur de notre culture, il est humainement bien plus essentiel, attendu que ...

                                                          suite  :

                                                          https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/vux-2018.html

                                                          .


                                                          • Crab2 11 janvier 2018 11:24

                                                            Conscient de l’impact d’une forme des plus détestables de la pudibonderie qui frappe le mental de milieux visiblement très médiatisés comptant parmi les plus nauséabonds, il me paraît opportun de rappeler que si l’ironie et l’impertinence sont un genre majeur de notre culture, il est humainement bien plus essentiel, attendu que ...

                                                            suite  :

                                                            https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/vux-2018.html

                                                            .


                                                            • jaja jaja 11 janvier 2018 11:38

                                                              « Si les femmes bourgeoises sont aussi victimes du patriarcat, cette tribune montre assez significativement que l’expérience qu’elles en font n’est clairement pas la même. Bien sûr, on peut distinguer plusieurs franges de cette bourgeoisie, l’une, d’apparence plus progressiste, à l’instar d’une stellaire Oprah Winfrey au discours d’encense du mouvement Metoo lors d’un grand rassemblement du gratin de Hollywood, les Golden Globes ; et l’autre, réactionnaire, à l’instar d’une Catherine Deneuve rassemblant autour d’elle le gratin français de l’élite intellectuelle et culturelle regrettant la disparition de certaines valeurs patriarcales archaïques

                                                              Mais ces deux pôles ne seraient-ils pas les deux faces d’une même pièce ? C’est-à-dire cette même catégorie de femmes qui tirent quotidiennement de leur métier, de leur célébrité et même de leurs discours lors d’un des plus grands shows d’Hollywood, des millions d’euros. Des femmes qui ont tout intérêt à ce que se maintienne ce système qui leur apporte célébrité et argent, à elles, à Hollywood, à l’élite de la sphère culturelle et artistique française, tandis que ce même système expose des millions d’autres femmes, la majorité, aux violences sexuelles dans la rue, au travail, au sein du foyer, aux violences économiques et impérialistes. »

                                                              http://revolutionpermanente.fr/Une-tribune-de-femmes-bourgeoises-en-defense-du-droit-d-importuner?var_mode=calcul&utm_content=buffer8ad29&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer



                                                              • jaja jaja 11 janvier 2018 12:32

                                                                @JC_Lavau

                                                                Bof...


                                                              • placide21 11 janvier 2018 18:42

                                                                @JC_Lavau
                                                                Oui ,j’ai bien ri avec les Bidochons et j’attends avec impatience les Bobochons et les Gaugauchons.


                                                              • Ouam Ouam 11 janvier 2018 20:59

                                                                @jaja Je suis peu d accord avec ta remarque sur les hautes sheres mediatiques qui se sevent du sujet pour brilller, car a part des cas tres particuliers tu sais en t engageant dans cette sphere rasemottienne a quoi on s expose ( ou on est l autruche du siecle smiley )

                                                                Alors que la caissiere etc... harcelee par le p tit chef de service frustré, celles ci n interssent pas... pourtant qui sonts elles souvent les victimes de ce systeme.

                                                                Le nombre de tweets a amha demontre plus que largement l ampleur du probleme.

                                                                Pour en revenir au combat de coq de la sphere mediatique entre la levy denrive & co et un puritanisme pudibon a la sauce us qui desocialise et range par castes sexuelles l individu je choisirai a l inverse de toi la moins pire cad celle qui exclus le moins


                                                              • Ruut Ruut 11 janvier 2018 15:13

                                                                Bon la violence faite aux hommes doit cesser.
                                                                Car le harcèlement morale omniprésent, surtout dans les médiats, commence vraiment a être fatiguant.


                                                                • Albert123 11 janvier 2018 16:26

                                                                  @Ruut

                                                                  Laissez donc ce troupeau femellisant montrer sa vrai nature, même la magistrature française pourtant sévèrement aliénée commence à sanctionner les femen et autres ravagés du bulbe.

                                                                  Macron n’en a peut être plus besoin en même temps, au même titre que les zadistes, les antifas et tous les idiots utiles du gauchisme qui par leur bêtise crasse ont permis la mise en place du totalitarisme contemporain.

                                                                • Emohtaryp Emohtaryp 11 janvier 2018 18:41

                                                                  @Albert123

                                                                  tous les idiots utiles du gauchisme

                                                                  Pensée orientée, il y a aussi tous les idiots utiles du droitisme, preuve en est, toute cette faune est actuellement au pouvoir, ils savent s’entendre quand il s’agit de la tonte des moutons sous fausse bannière.....

                                                                • Eric F Eric F 11 janvier 2018 15:47

                                                                  La « contre provocation » n’est pas forcément la bonne approche pour dénoncer les excès d’une campagne qui prenait un tour abusif et généralisateur. Le bon sens et la mesure auraient été plus appropriés pour mettre à l’index des comportements abusifs, sans pour autant défendre l’apartheid des sexes. On est finalement sommé de hurler avec les louves, de telle ou telle meute.


                                                                  • Emohtaryp Emohtaryp 11 janvier 2018 16:10

                                                                    Bon, allez #balancetafolle et qu’on en parle plus

                                                                    #Balancetonporc devrait être largement étendu :
                                                                    Le porc n’est pas seulement celui qui est malade du slip, mais c’est aussi cette poignée de connards, de lobbystes et leurs idiots utiles de tout poil qui s’enrichissent sur le dos de tout le monde en leur jouant à longueur d’année du pipeau avec leurs boites à coucou....pour ne pas dire le viol des peuples....

                                                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 janvier 2018 19:54

                                                                      Les hygiénistes de la pensée oublient trop souvent les petits détails.....

                                                                      La prostitution pseudo organisée dans les mariages de la grande bourgeoisie....

                                                                      Les stars du cinéma, césarisées ou oscarisées, d’aujourd’hui qui au début de leur carrière ont tout simplement apporté leur contribution au cinéma porno, pour se faire connaître....etc...

                                                                      Ces deux choses sont indiscutables et prouvées.....Que l’article soit équilibré ou pas, la réalité est complètement différente....Donc point final ou soyez plus précis.

                                                                      Heureux ceux qui vivent en autarcie même si leur cheminement est parfois très compliqué.( Il y en a de plus en plus...)
                                                                      Ils ne sentent pas concerné par les turpitudes et les haines de la société politique...Dans certains cas la justice les condamne pour leur isolant et leur absence de participation...
                                                                       
                                                                       
                                                                          

                                                                        


                                                                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 janvier 2018 20:10

                                                                        Kubrick n’a pas réalisé « Eyes wide shut » pour seulement le plaisir des yeux ...
                                                                        Tout le monde savait , depuis très très très longtemps, Kubrick ne comptait pas sûr Macron, Chiapas et les autres féministes misandrie..... 
                                                                        Rien ne changera !
                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=13Y_fUpakqU


                                                                      • Pierrot67 Pierrot67 12 janvier 2018 09:04

                                                                        Ce débat commence à m’ennuyer sérieusement .. si ça continue je vais lancer un nouveau débat


                                                                         « BALANCE TA TRUIE  » pour équilibrer !

                                                                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 janvier 2018 12:38

                                                                          La liberté d’expression est plus efficace que la censure pour rendre inaudible ce que le gouvernement ne veut pas entendre....... 


                                                                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 14 janvier 2018 20:22

                                                                            Pour le plaisir de la liberté pour tous ....

                                                                            Dans une tribune au « Monde », un collectif de 100 femmes, parmi lesquelles Catherine Millet, Joëlle Losfeld, Ingrid Caven et Catherine Deneuve, affirme son rejet du « puritanisme » apparu avec l’affaire Weinstein et d’un certain féminisme qui exprime une « haine des hommes ».

                                                                            Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste.

                                                                            À la suite de l’affaire Weinstein, a eu lieu une légitime prise de conscience des violences sexuelles exercées sur les femmes, notamment dans le cadre professionnel où certains hommes abusent de leur pouvoir. Elle était nécessaire. Mais cette libération de la parole se retourne aujourd’hui en son contraire : on nous intime de parler comme il faut, de taire ce qui fâche et celles qui refusent de se plier à de telles injonctions sont regardées comme des traîtresses, des complices ! Or c’est là le propre du puritanisme que d’emprunter, au nom d’un prétendu bien général, les arguments de la protection des femmes et de leur émancipation pour mieux les enchaîner à un statut d’éternelles victimes, de pauvres petites choses sous l’emprise de phallocrates démons, comme au bon vieux temps de la sorcellerie. De fait, #metoo a entraîné dans la presse et sur les réseaux sociaux une campagne de délation et de mise en accusation publique d’individus qui, sans qu’on leur laisse la possibilité ni de répondre ni de se défendre, ont été mis exactement sur le même plan que des agresseurs sexuels. Cette justice expéditive a déjà ses victimes, des hommes sanctionnés dans l’exercice de leur métier, contraints à la démission, etc., alors qu’ils n’ont eu pour seul tort que d’avoir touché un genou, tenté de voler un baiser, parlé de choses « intimes » lors d’un dîner professionnel ou d’avoir envoyé des messages à connotation sexuelle à une femme chez qui l’attirance n’était pas réciproque. Cette fièvre à envoyer les « porcs » à l’abattoir, loin d’aider les femmes à s’autonomiser, sert en réalité les intérêts des ennemis de la liberté sexuelle, des extrémistes religieux, des pires réactionnaires et de ceux qui estiment, au nom d’une conception substantielle du bien et de la morale victorienne qui va avec, que les femmes sont des êtres « à part », des enfants à visage d’adulte, réclamant d’être protégées. En face, les hommes sont sommés de battre leur coulpe et de dénicher, au fin fond de leur conscience rétrospective, un « comportement déplacé » qu’ils auraient pu avoir voici dix, vingt, ou trente ans, et dont ils devraient se repentir. La confession publique, l’incursion de procureurs autoproclamés dans la sphère privée, voilà qui installe comme un climat de société totalitaire.

                                                                            La vague purificatoire ne semble connaître aucune limite. Là, on censure un nu d’Egon Schiele sur une affiche ; ici, on appelle au retrait d’un tableau de Balthus d’un musée au motif qu’il serait une apologie de la pédophilie ; dans la confusion de l’homme et de l’œuvre, on demande l’interdiction de la rétrospective Roman Polanski à la Cinémathèque et on obtient le report de celle consacrée à Jean-Claude Brisseau. Une universitaire juge le film Blow Up de Michelangelo Antonioni « misogyne » et « inacceptable ». À la lumière de ce révisionnisme, John Ford (La Prisonnière du désert), et même Nicolas Poussin (L’Enlèvement des Sabines) n’en mènent pas large. Déjà, des éditeurs demandent à certaines d’entre nous de rendre nos personnages masculins moins « sexistes », de parler de sexualité et d’amour avec moins de démesure ou encore de faire en sorte que les « traumatismes subis par les personnages féminins » soient rendus plus évidents ! Au bord du ridicule, un projet de loi en Suède veut imposer un consentement explicitement notifié à tout candidat à un rapport sexuel ! Encore un effort et deux adultes qui auront envie de coucher ensemble devront au préalable cocher via une « Appli » de leur téléphone portable un document dans lequel les pratiques qu’ils acceptent et celles qu’ils refusent seront dûment listées.

                                                                            Ruwen Ogien défendait une liberté d’offenser indispensable à la création artistique. De la même manière, nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle. Nous sommes aujourd’hui suffisamment averties pour admettre que la pulsion sexuelle est par nature offensive et sauvage, mais nous sommes aussi suffisamment clairvoyantes pour ne pas confondre drague maladroite et agression sexuelle. Surtout, nous sommes conscientes que la personne humaine n’est pas monolithe : une femme peut, dans la même journée, diriger une équipe professionnelle et jouir d’être l’objet sexuel d’un homme, sans être une « salope » ni une vile complice du patriarcat. Elle peut veiller à ce que son salaire soit égal à celui d’un homme, mais ne pas se sentir traumatisée à jamais par un frotteur dans le métro, même si cela est considéré comme un délit. Elle peut même l’envisager comme l’expression d’une grande misère sexuelle voire comme un non-événement.

                                                                            En tant que femmes, nous ne nous reconnaissons pas dans ce féminisme qui, au-delà de la dénonciation des abus de pouvoir, prend le visage d’une haine des hommes et de la sexualité. Nous pensons que la liberté de dire non à une proposition sexuelle ne va pas sans la liberté d’importuner. Et nous considérons qu’il faut savoir répondre à cette liberté d’importuner autrement qu’en s’enfermant dans le rôle de la proie. Pour celles d’entre nous qui ont choisi d’avoir des enfants, nous estimons qu’il est plus judicieux d’élever nos filles de sorte qu’elles soient suffisamment informées et conscientes pour pouvoir vivre pleinement leur vie sans se laisser intimider ni culpabiliser. Les accidents qui peuvent toucher le corps d’une femme n’atteignent pas nécessairement sa dignité et ne doivent pas, si durs soient-ils parfois, nécessairement faire d’elle une victime perpétuelle. Car nous ne sommes pas réductibles à notre corps. Notre liberté intérieure est inviolable. Et cette liberté que nous chérissons ne va pas sans risques ni sans responsabilités.


                                                                            • Lorenzo 17 janvier 2018 16:22

                                                                              Le problème de la tribune, c’est que j’ai beau la lire je ne vois pas à partir de quand on passe de la drague lourde, de la liberté d’importuner des hommes au harcèlement sexuel des femmes.

                                                                              Rappelons que la loi française fait du harcèlement sexuel un délit et se caractérise par "le fait d’imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, ou créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante."

                                                                              Entre Catherine Millet qui est contre cette loi et Elizabeth Levy qui minime le phénomène du harcèlement en défendant la phrase sur les frotteurs dans le métro, on ne sait pas trop à quoi s’en tenir ?

                                                                              La définition sur le harcèlement sexuel est-elle trop restrictive ? Empêche-t-elle les hommes de draguer ? Faut-il la réviser ? Il semble pourtant que peu de femmes harcelées s’engagent dans des procédures judiciaires. La menace semble donc bien virtuelle. C’est bien parce que la voie judiciaire est un parcours du combattant que les réseaux sociaux ont été mobilisés.

                                                                              En fait, Lévy renvoie le harcèlement à une affaire privée relative à chaque femme qui se sentirait plus ou moins importunée, plus ou moins traumatisée. On n’aurait pas à faire à un phénomène de société qui appelle une régulation publique pour pallier à l’omerta qui sévit dans les entreprises, les partis politiques ou le milieu artistique (Deneuve a avoué dans sa tribune avoir eu connaissance d’agressions sexuelles dans un milieu du cinéma français où règne visiblement la loi du silence).

                                                                              Que faire ? Éduquons mieux nos filles disent les pétitionnaires ne se souciant pas de l’éducation des garçons (on ne va pas comme même demander aux hommes de faire un effort ! ). Bref laissons faire les familles mais surtout que les politiques, les juges, les associations et les réseaux sociaux ne s’en mêlent pas. A ce régime, les frotteurs, les lourdingues et les peloteurs peuvent dormir tranquille ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès