• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Embastiller le « malotru » Mélenchon ? Rira bien qui rira le (...)

Embastiller le « malotru » Mélenchon ? Rira bien qui rira le dernier…

« Je fais confiance à la justice de mon pays ». On entend cette antienne proférée, la main sur le cœur, par chaque personnage politique ayant maille à partir avec la justice. Mais pas par Mélenchon ! A-t-il tort de ruer dans les brancards ? Pas sûr. Pas sûr du tout, même.

Pour faire « confiance à la justice de son pays », surtout lorsqu’on est un responsable politique, il est une condition sine qua non : que cette justice soit totalement indépendante des autres pouvoirs et en particulier du pouvoir exécutif. Est-ce le cas en France ? La réponse est NON.

Pourquoi ? Parce qu’à côté des juges d’instructions, il y a les procureurs de la république, disposant de pouvoirs exorbitants.

Le juge d’instruction œuvre dans un cadre bien précis et ses éventuelles dérives peuvent être corrigés (collégialité, recours devant la chambre de l’instruction). Mais dans une « enquête préliminaire », un procureur dispose de tous les droits et n’a de comptes à rendre à personne. Les personnes entendues comme témoins n’ont pas droit à l’assistance d’un avocat. Avocats qui n’ont d’ailleurs pas accès au dossier.

Or ces procureurs, eux, sont institutionnellement sous la tutelle du ou de la « Garde des sceaux », c’est-à-dire le ou la ministre de la justice. Et un ou une ministre obéit au gouvernement auquel il ou elle appartient. Dès lors à qui voudra -t-on faire croire que les informations recueillies par le procureur ne remonteront pas directement aux patrons de l’exécutif ?

Macron assume d’ailleurs pleinement cette sujétion de l’institution judiciaire au pouvoir exécutif en écartant toute possibilité d’indépendance du parquet. Lors de l’audience solennelle de rentrée de la Cour de Cassation, le 15 janvier, le chef de l’État s’est prononcé en faveur du maintien d’une « chaîne hiérarchique » entre les magistrats du parquet et le ministre de la Justice. « Le parquet à la française se doit d’être rattaché à la garde des Sceaux. »

Ainsi, contrairement à ce que rabâchent le Premier ministre et sa ministre de la justice, la justice n’est pas indépendante et lorsque Mélenchon crie à une basse manœuvre politicarde pour déstabiliser le principal opposant du pouvoir, il est difficile de ne pas accorder quelques crédits à ses propos  !

L’inévitable politisation du parquet et la tutelle de l’exécutif donnent ainsi des arguments à La France insoumise. Ainsi Mélenchon a raison lorsqu’il s’étrangle d’une saine colère du fait que toutes les informations, même les plus secrètes, concernant son parti mais encore sa personne et celle de ses principaux collaborateurs sont à la disposition du pouvoir. Car même si le procureur décidait de s’affranchir de cette tutelle, les procédures demeurent. Et la plus importante d’entre elles, les remontées d’informations au cabinet du ministère de la justice (donc au gouvernement), sont systématiques pour tout dossier sensible.

Et puis il y a la manière. Irruption de plusieurs policiers, l’arme à la main, avant le lever du jour, au domicile d’un élu de la République mais aussi, à la même heure, une douzaine de perquisitions, à des domiciles privés et à des sièges de partis, et conduites le même jour. Une opération à grande échelle, qui a mobilisé des dizaines de policiers. Comme contre le terrorisme ! Voilà qui rappelle les manières « brésiliennes » de se débarrasser de Lula, en passe de retrouver le pouvoir confisqué par une collusion de politicards corrompus et de juges véreux. On a les comparaisons que l’on mérite…

Ca n’a pas été aussi efficace lorsqu’il a s’agit de perquisitionner chez Monsieur Lahcene Benahlia vrai nom de Alexandre Benalla… Le Monsieur n’étant pas là le matin de la perquise, « on » n’a pas forcé la porte, « on » a téléphoné puis « on » est venu gentiment le lendemain… Laissant à l’intéressé le temps de « faire le nettoyage » !

Ça n’a pas été aussi pointilleux « par exemple, pour la campagne d' Emmanuel Macron, la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques) a considéré que la réduction de 39 000 € de la location de la Maison de la Mutualité le 12 juillet 2016 était suffisamment justifié : le directeur général de la Maison de la Mutualité avait déclaré q’'il était habituel de consentir des rabais pour des événements en période de faible activité, entre la mi-juillet et la fin août. Cela expliquerait que l’investiture de Benoît Hamon et le meeting de François Fillon à la Mutualité qui se sont déroulés en janvier et février et 2017 et non dans une période de faible activité’'aient pas bénéficié des mêmes remises.’'agissant de la location de théâtres, la CNCCFP a considéré que les prix révélés par la presse en juin dernier étaient ceux pratiqués avec des entreprises privées et non celui demandé pour des événements organisés par des associations à but non lucratif comme les partis politiques. » lien

Des ristournes pouvant aller jusqu’à -75 % sur la location des salles de meeting qui n’ont pas empêché la Commission des comptes de campagne (CNCCFP) de déclarer ces remises « normales et régulières ». Ben voyons !

La campagne d'Emmanuel Macron fait aussi l'objet d'une enquête préliminaire du parquet de Lyon. Elle vise la situation de Jean-Marie Girier, qui exerçait au cours de l’année 2016 les fonctions de chef de cabinet de M. Collomb, président de la métropole de Lyon, alors qu'il aurait été en réalité en charge à temps plein de la campagne.,L'enquête concerne aussi la mise à disposition gratuite le 2 juin 2016 des grands salons de l’Hôtel de Ville de Lyon accompagnée de diverses prestations au bénéfice de M. Macron. Elle concerne enfin la facturation à la métropole de Lyon de la soirée du 7 septembre 2016 organisée sur la péniche "la Plate-forme" à Lyon le 7 septembre 2016.

On attend donc avec impatience une perquisition à 7 heures du matin au domicile de M. Macron (s’il est protégé par son immunité, je ne pense pas que son domicile le soit) avec une dizaine de policiers en gilet pare-balles et armes à la main !

Corbière a-t-il tort lorsqu'il parle de « deux poids, deux mesures » ?

Et Ruffin tape juste lorsqu'il déclare, avec le parler vrai qui le caractérise : « Il y a un homme qui a profité du ministère de l’Économie, et son ancien collègue du budget Christian Eckert en témoigne, pour lancer sa campagne présidentielle sur les deniers publics. Il y a un homme qui s’est entouré de ministres, de collaborateurs, gavés de stock-options, d’affairistes de l’immobilier, de champions du conflit d’intérêts. Il y a un homme qui, retour sur investissement, fait des lois sur mesure pour ses amis financiers, du secret des affaires à la vente des aéroports en passant par la suppression de l’ISF, par la flat tax, par le CICE renforcé etc. »

Cet homme, mission accomplie, pourra à la fin de son (espérons unique) mandat, retourner chez Rothschild ou au Medef…

Une anagramme de Macron est Monarc. Il faudra que sa prof lui rappelle qu'en France, les monarques, il arrive qu'on les coupe en deux…

Les me(r)dias - propriétés des milliardaires - se gargarisent des déboires de J.L.Mélenchon. Pendant ce temps les adhésions affluent. Rira bien qui rira le dernier...

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

150 réactions à cet article    


  • math math 20 octobre 09:15
    Pauvre Mélenchon, il vient de montrer sa vraie nature en direct..et surtout ses limites en politique..
    Du même niveau intellectuel que MLP la violence en plus mais le résultat est affligeant !

    • keiser keiser 20 octobre 11:09
      @math

      Pauvre Mélenchon, il vient de montrer sa vraie nature en direct..et surtout ses limites en politique..

      Alors ça c’est marrant.
      On pourrait presque parler d’effet miroir :
      Dans cette phrase, il suffit de mettre Macron à la place de Mélenchon sans que cela n’en change le sens.
      Etonnant n’est ce pas ? 

    • Sergio Sergio 20 octobre 12:27

      @keiser


      Comme embastiller une bastos dans le fondement à Macron ça lui ferait ’mal au trou’ !

    • Alren Alren 20 octobre 16:43
      @math

      Il était clair que tous les bas du Front allaient se donner rendez-vous ici pour conspuer non pas la FI, non pas les sept millions de personnes qui ont voté Mélenchon, mais un homme seul car c’est plus facile de mettre en cause la personne que les idées pour lesquelles il se bat et qui lui valent la haine des oligarques et de leurs valets politiques et journalistiques dont vous partagez la lutte désespérée..

      Que vous êtes prévisible mon pauvre math, ainsi que les Keiser, Covadonga, Aéroclette, et tutti quanti.

      Que vous êtes minables avec vos petites injures répétées comme une mantra indéfiniment !!!

    • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 16:54

      @Alren

      C’était l’histoire d’un apparatchik qui luttait contre les oligarques  ?

      Encore une fois, on peut dire merci à Fdesouche ...

      Jean-Michel BlanquerCompte certifié @jmblanquer

      Je condamne avec fermeté les actes de menace envers un professeur advenus jeudi au lycée E. Branly de Créteil. Les mesures les plus rigoureuses ont été prises immédiatement:plainte déposée, garde à vue qui seront suivies des sanctions disciplinaires. Solidarité avec le professeur

      https://twitter.com/jmblanquer/status/1053647065773981696?ref_src=twsrc%5Etfw


      Personne n’y croit à sa fermeté anti racaille allogène, mais bon la prof mélenchonniste va être mutée, fini pour elle les territoires occupés...

      Peut-être qu’un jour elle va ouvrir les yeux et nous dire merci...


    • Le421 Le421 20 octobre 18:32

      @math

      Hors sujet.
      On parle de l’indépendance de la justice et vous répétez vos âneries comme un disque rayé.


    • Le421 Le421 21 octobre 09:38

      @keiser

      Bien observé.
      C’est la caractéristique des phrases idiotes.
      Elles sont génériques et peuvent s’appliquer à plein de monde.
      Le problème c’est que celui qui les débite se croit intelligent...

    • keiser keiser 21 octobre 12:31

      @Alren


      Voila que ça recommence ...
      Qu’est ce que j’ai encore fait qui me vaudrai une telle opprobre ?
      Décidément, la politique n’engendre pas la bonne humeur.
      Allez ... calme toi mon gars, de toutes façons c’est tout du pipeau.  smiley

    • En marchant En marchant 21 octobre 22:59

      @math
      Crétin.


    • keiser keiser 22 octobre 10:28

      @Alren


      Je viens de relire ta prose débile et je crois vraiment que tu es complétement idiot.
      Je ne vois vraiment pas ce que je viens faire dans cette intervention stupide.
      C’est affligeant d’être aussi con, franchement je te plain.
      Cela ne doit pas être facile pour toi de vivre avec toi.
      Tes propos sont complétement incohérents, essayes l’hôpital psychiatrique, je pense que c’est une bonne option pour toi. 

    • NEMO Chourave 20 octobre 09:18

      Si on considère que l’état -nation France est né sous Philippe le Bel (1285-1314), ça donne au pays l’age de 700 ans à peu près.


      Un roi coupé en deux en 700 ans, c’est pas beaucoup

      on fait plus de morceaux dans les consulates d’Arabie Saoudite, de toutes façons

      •  Nestor Toners 20 octobre 09:56

        Salut Chourave !

        « l’état -nation France est né sous Philippe le Bel (1285-1314) »

        On se croirait particulièrement remonté en 1307 ... ↓

        « Et puis il y a la manière. Irruption de plusieurs policiers, l’arme à la main, avant le lever du jour, au domicile d’un élu de la République mais aussi, à la même heure, une douzaine de perquisitions, à des domiciles privés et à des sièges de partis, et conduites le même jour. Une opération à grande échelle, qui a mobilisé des dizaines de policiers. »

        Si le processus se répète plus de 700 ans plus tard en cette année 2018 et ben Mélenchon devrait finir sur le bucher en 2025 et crier le soyez maudit comme frère jacques l’a eu fait un vendredi en 1314 ! 


      • NEMO Chourave 20 octobre 11:29

        @Toners

        sauf que les Templiers, c’était les Rotschild de l’époque, les financiers qui endettaient les royaumes au nom de guerres saintes pour permettre aux chefs de guerre d’acheter des belles armures : pour rayer la dette, PlB a zigouillé le patron de la finance, donc c’est bien frère Manu qui devrait compter ses abattis !

      • Aéroclette Aéroclette 20 octobre 09:20

         
        Le
        Finacement
        Indispensable
         
        de la CHIC HOURI du gourou
         
        Le conconcours des guignols holographiques.


        • Aéroclette Aéroclette 20 octobre 09:30

          Trop marrant le cacique du club des envahisseurs... Vous vous rappelez la grosse Baudruche qui fait peur ?
           
          Quand le vieux beau bouffi de suffisance des beurettes beugle son racisme anti-blonde des marseillaises souchiennes avec l’accent... dit !
           
          Heureusement l’autre guignol sans cravate va prendre la relève de la résistance du comique....
           
          Je me marre... vive la technologie selfie révélatrice instantanée de la connardite aigüe. Mélenchon, Macron, même combat des potes : battre les guignols Canal+ !
           
          Sur la petite caste autour de Macron, et le terrible sort du Mélenchon :
          un petit cercle d’ami(e)s plutôt incompétents qui par sociabilités successives ont pris le pouvoir de l’État.“
           
          https://gollnisch.com/2018/10/19/nerfs-solides-cuir-epais-endogamie-et-viol-democratique
           


        • Le421 Le421 20 octobre 18:32

          @Aéroclette

          Vous avez bu ou c’est votre vraie nature ?
          Parce que si c’est le cas...

        • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 18:41

          @Le421
          C’est encore pire quand on a bu un coup...


        • covadonga*722 covadonga*722 20 octobre 09:38

          Et puis il y a la manière. Irruption de plusieurs policiers, l’arme à la main,

          bonjour 
          j’ai raté les images c’était sur qu’elle chaine  ?

          Et Ruffin tape juste lorsqu’il déclare :
          ben oui et lui et deux trois autres de la fi se tape les seances en commission en ayant bossé leur dossier 
          ben oui ça fait un bail que l’on dit qu’il faut que bénito prenne ses trois retraites d’apparatchiks et laisse la place aux jeunes 


          • Le421 Le421 21 octobre 09:41

            @covadonga*722

            Je vous propose un QCM rapide et sympa :

            Un type frappe à votre porte et vous ouvrez.
            Il vous dit :
            « Tourne-toi et baisse ton froc, je vais t’en mettre un coup !! »
            A) Vous l’envoyez péter manu militari.
            B) Vous vous dites que c’est juste un mauvais moment à passer.
            C) Vous filez avec le sourire chercher du beurre dans le frigo.

            Je vous laisse le choix...

            Perso, c’est A !!  smiley


          • covadonga*722 covadonga*722 20 octobre 09:39

            Corbière a-t-il tort lorsqu’il parle de « deux poids, deux mesures » ?


            il parle des sorts réservé a Fillon ou Le Pen ?




            • alinea alinea 20 octobre 15:31

              @covadonga*722
              C’est le pouvoir en place qui a décidé d’agir sournoisement pour éliminer Fillon ?Non, et vous le savez bien.

              Quant à Le Pen, ils affichent avec jouissance qu’ils sont des malfrats et comptent bien le rester ; ça plait aux mougeons, que voulez-vous, la télé est passée par là pour imposer son modèle de héros.
              Mélenchon n’est pas un héros, et ce que l’on peut dire, c’est bien qu’il est démodé.

            • Kapimo Kapimo 20 octobre 15:52

              @alinea

              « C’est le pouvoir en place qui a décidé d’agir sournoisement pour éliminer Fillon ?Non, et vous le savez bien. »
              Effectivement puisqu’ils n’étaient alors pas au pouvoir, mais la différence entre LREM et le PS est très ténue (LREM est truffé d’anciens PS).

              « Quant à Le Pen, ils affichent avec jouissance qu’ils sont des malfrats et comptent bien le rester ».
              Lieux et dates des évenements, identités des protagonistes ? Comment espérez vous rallier des citoyens anti-macronistes à votre cause avec des discours aussi haineux ? Ne pensez-vous pas que JLM aurait du s’indigner de toutes les attaques judiciaires abusives contre les partis politiques, au lieu d’attendre d’en etre lui-meme victime ?

            • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 16:13

              @alinea

              « Quant à Le Pen, ils affichent avec jouissance qu’ils sont des malfrats et comptent bien le rester »


              La petite Marion est une blanche colombe, pas fou le papi...

              C’est pas le sénateur qui est démodé c’est la « gauche » terra novienne :

              André Bercoff : « Jean-Luc Mélenchon veut faire du Trump et du populisme, simplement le populisme n’est pas du tout dans son sens car il veut faire du populisme pro-migrants qui ne marche pas très bien en ce moment (…) Il voit ses adversaires Trump, Salvini, Orban, qui gagnent des élections alors que lui tourne en rond avec sa France Insoumise (…) La seule position aujourd’hui qui tienne, c’est le populisme anti-migrants. C’est ça qui marche. »
              – LCI, 19 octobre 2018, 17h16

            • alinea alinea 20 octobre 16:30

              @Kapimo

              Où voyez-vous de la haine ; un constat n’est jamais haineux, sans compter que j’ignore la haine, c’est caractériel chez moi.
              Non je pense que mélenchon a autre chose à foutre que tenir à jour la chronique des autres partis. Son boulot n’est pas de jouer les Justes !!

            • Kapimo Kapimo 20 octobre 17:31
              @alinea

              Vos propos ne paraissent pas factuels, et semblent plutot venir des tripes :
              « Quant à Le Pen, ils affichent avec jouissance qu’ils sont des malfrats et comptent bien le rester ».
              Appelez ça comme vous voulez, mais ça parait quant meme sacrément malveillant.

              Sur l’autre bord, il y en a qui savent faire la part des choses, et ne se trompent pas de cible.


            • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 18:05

              @Kapimo

              Zemmour pouvait très bien taper gratuitement sur Mélenchon mais il ne l’a pas fait, et c’est là où on se rend compte de son honnêteté intellectuelle.


            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 20 octobre 18:32

              @alinea
              « démodé », c’est-à-dire pas à la mode, et « être à la mode » ne veut rien dire d’autre qu’être en conformité avec le goût du jour, une forme de soumission. Mélenchon, l’Insoumis, n’a rien d’un banquier quadragénaire qui s’est vendu au pouvoir des multinationales et des lobbies capitalistes. Tant mieux !


            • alinea alinea 20 octobre 18:40

              @Kapimo
              La franchise n’est jamais malveillante ! c’est ce que j’entends qu’ils disent !


            • Kapimo Kapimo 20 octobre 18:46

              @Cadoudal
              Certes, mais il faut etre Macroniste ou PS (voire LFI intégriste) pour ne pas pouvoir admettre que Fillon a été victime d’une machination. Zemmour ne rentre dans aucune des catégories pré-citée, et n’a aucune raison de raconter n’importe quoi.


            • Kapimo Kapimo 20 octobre 19:38

              @alinea

              « Quant à Le Pen, ils affichent avec jouissance qu’ils sont des malfrats et comptent bien le rester ».
              « c’est ce que j’entends qu’ils disent ! »

              Je ne sais pas quoi vous répondre, si c’est ce que vous entendez...
              La seule chose qui vaille, me semble-t-il, c’est de combattre et battre l’oligarchie et les lobbys malfaisants au pouvoir, que ce soit par la gauche, la droite ou le centre. Et il faudra bien un jour que tous ceux qui la combattent mettent provisoirement de coté leurs différents et leurs incompatibilités, si on veut y arriver. Cela implique d’etre capable de discerner ceux qui la combattent effectivement.

            • alinea alinea 20 octobre 21:27

              @Danièle Dugelay
              Je ne vous le fais pas dire ! et pour tout vous avouer, sur l’idée d’une rencontre allemande qui me dit : tu es démodée ! j’ai acquiescé, et je pense que les Justes sont démodés. ! aujourd’hui, il faut avoir la gnaque, et penser qu’au pognon !!


            • CN46400 CN46400 20 octobre 10:04
              Bof, beaucoup de bruit pour pas grand chose. Je doute que les quelques irrégularités qui seront mises à jour par cette procédure puissent se comparer avec l’énormité du coût des moyens judiciaires et policiers mobilisés pour cette enquête.

              Qu’aura-t-on appris ?
               1-Que la patronne de la société de communication utilisée par Mélenchon partage son appartement, ce qui ne viole aucune loi !
               2-Que le contrôleur de son compte de campagne avait un vieux compte politique, interne au PS, à régler, contre Mélenchon !
               3-Que Mme Belloubey, ministre de la justice, donc patronne des procureurs, dont celui qui supervisait la dizaine de commandos qui sont intervenus dans la « fourmillère » FI, entretenait, depuis la période PS (30 années) des relations correctes avec Mélenchon.
               Bref, que Mélenchon n’est plus un perdreau de l’année, et que les portes qui ont été enfoncées étaient, en fait, des portes ouvertes....

               Mais une énigme demeure, l’horloge : Marcron avait-il prévu que sa laborieuse intervention télévisée serait, médiatiquement parlant, effacée par la battue anti Mélenchon.... ?.

              • Le421 Le421 21 octobre 09:44

                @CN46400

                L’intervention télévisée ?
                Laborieuse ou... Calamiteuse ?
                Ils avaient plus de sous pour l’électricité à ce qu’il paraît !!  smiley


              • troletbuse troletbuse 20 octobre 10:10

                « Faire confiance à la justice », c’est pour les mougeons.


                • troletbuse troletbuse 20 octobre 10:20

                  @troletbuse
                  Ou bien les escrocs, catégorie englobant tous nos politicards


                • aimable 20 octobre 13:18

                  @troletbuse
                  cette blanche colombe qui se drape dans sa vertu , qu’a t’elle a cacher de si important pour tenter d’empêcher la perquisition en faisant tout ce foin .


                • samy Levrai samy Levrai 20 octobre 10:44
                  Moi j’ai constaté que Melenchon était un hystérique, inapte aux responsabilités avec cette épisode ( je le savais déjà).



                  https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=8VRkciDfky4&fbclid=IwAR1ej9hjyXoOF5u-RZs-ta285j1Yya1YxZx3t0NCmS7SuA2cM12Wh9W9xr0

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès