• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Emmanuel Macron, pantin de TruMbs* ?

Emmanuel Macron, pantin de TruMbs* ?

 C’est maintenant fait, pour la première fois de son histoire, la France a déclenché une opération militaire contre un État souverain sans autorisation du conseil de sécurité de l’ONU. Quelles peuvent être les conséquences de cette violation du droit international ?

 

 Cette décision est d’abord une humiliation pour la République qui repose sur l’État de droit. En se mettant hors la loi, la France se discrédite.

 C’est ensuite un affront pour l’armée française, qui s’efforce de mener ses opérations dans la légalité, rationnellement, en bonne intelligence, en concertation avec les acteurs régionaux, en essayant de se faire accepter par les populations locales, en tentant de limiter les risques pour ses hommes et qui ne conçoit sa mission que comme un moyen pour atteindre un objectif politique. Il n’y a rien de tout ça dans la décision du président de la république.

 C’est ensuite une promotion de l’usage de la force et d’incitation à la violence. Car dans le droit international, on ne répond pas à des crimes de guerre par des bombes, mais par la justice. Avec le trio Trump Macron May, il n’y aurait pas eu de procès de Nuremberg, mais juste des missiles « beaux et intelligents » qui auraient tués les dirigeants nazis.

 De plus, l’union Européenne se retrouve fragilisée, divisée comme au moment de la deuxième guerre d’Irak, et les doutes allemands face aux réelles intentions européennes de Macron vont se renforcer.

 

 Comment la France, qui a refusé de suivre G.W. Bush en Irak, qui a toujours essayé d’avoir une politique équilibrée au Moyen Orient, en est-elle arrivée là ?

 

 L’inflexion de la politique étrangère française pour les monarchies du golfe et les États-Unis a commencé avec Nicolas Sarkozy. François Hollande a poursuivit cette voie, notamment via sa position extrêmement ferme contre l’Iran. Et, malheureusement, Emmanuel Macron ne change pas de cap et s’aligne sur l’axe Riyad / Londres / Washington, en décidant de passer outre l’aval du conseil de sécurité de l’ONU. Ce choix résulte de plusieurs raisons.

 

 La première raison relève de sa grande immaturité. En effet, on peut lire dans ses yeux la jouissance ressentie pour cet acte, tel un petit garçon de six ans qui pointe son pistolet à fléchette sur son petit frère terrifié, alors que ses parents avaient interdit cette pratique. Pour ce genre de profil psychologique, la possession de tout un arsenal de guerre que l’on commande procure un sentiment de puissance extrême, et il est tentant de l’utiliser pour impressionner. Il est de ce point de vu très proche de Donald Trump, mais en présentant un visage plus correcte. On avait d’ailleurs déjà observé de très fortes similitudes entre ces deux présidents au niveau des politiques économiques [1].

 La deuxième raison vient du fait que, contrairement à Jacques Chirac qui avait fait la guerre d’Algérie, Emmanuel Macron n’a jamais connu la guerre, l’odeur du sang, des corps brûlés sur les champs de bataille, le bruit assourdissant des obus ou encore le traumatisme des bombardements. Il ne connaît la guerre qu’à travers les jeux vidéos, et n’a pas la capacité d’abstraction nécessaire pour concevoir la réalité du terrain. Il ne peut donc pas appréhender les risques encourus.

 Enfin, en tant que prélat du capitalisme mondialisé anglo-saxon, il doit suivre les forces économiques issues des trois pôles financier de ce système, qui se trouvent à Wall-Street, à Londres et dans les monarchies du golfe. Ainsi, très influençable, il n’est quasiment plus qu’une marionnette au service de forces extérieures à la France, même si son art de la rhétorique permettra de raconter une tout autre histoire aux Français.

 

 Cette épisode permet de mieux cerner le président et illustre, que contrairement à ce qui avait été annoncé, Emmanuel Macron n’est pas un rempart contre le populisme et les « démocratures », mais est plutôt un populiste – un populisme des villes – qui va très probablement amener la France vers un régime de plus en plus autoritaire. Ses diatribes contre les salariés – en particulier ceux du publics – valent bien celles de certains populistes contre les immigrés ; et le cadenassage des journalistes, la limitation des libertés individuelles et la réduction du pouvoir législatif au profit de l’exécutif sont en marche.

 

 Avec trois personnes à la maturité douteuse et deux autocrates, les membres permanents du conseil de sécurité ne brillent pas par leur sagesse. Il revient aux démocrates, aux défenseurs des libertés, de l’État de droit, de la justice, de la liberté de la presse, de la tolérance, du pluralisme, de s’unir pour éviter que le monde s’enfonce dans un néo moyen-âge à haute technologie.

 

*Donald Trump et Mohammed ben Salmane

[1] http://mclams.free.fr/data/pages/revue_de_presse/2017_12__Piketty.pdf


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • robert 15 avril 17:59

    Parfait, je n’aurais pas mis un «  ? » dans la titre mais un «  ! »


    • Onecinikiou 16 avril 11:08

      @ l’auteur,


      Il manque d’évidence un drapeau dans votre illustration en en-tête, pour témoigner de la domination d’une petite caste communautaire « avant garde de la république » et d’une soumission réciproque de nos dirigeants à ses intérêts géopolitiques, qui n’ont pas grand chose à voir avec ceux de l’hexagone. Et pourquoi l’évidence ne s’impose jamais d’elle-même... ?

    • Dom66 Dom66 16 avril 14:06

      @Onecinikiou
      je suis d’accord avec vous Drapeau avec une étoile je pense


    • Et hop ! Et hop ! 16 avril 15:49

      @Onecinikiou : «  C’est maintenant fait, pour la première fois de son histoire, la France a déclenché une opération militaire contre un État souverain sans autorisation du conseil de sécurité de l’ONU. »


      Il y a un précédent avec l’attaque de la Libye. 

      Sinon, ce qui rend ces agressions abominables possibles, c’est le fait que Sarkozy a fait supprimer de la Constitution de la Ve République l’article qui interdisait au gouvernement de déclarer une guerre ou d’engager l’armée française dans une opération de guerre sans le vote préalable d’une loi par le parlement.

      C’est cette disposition qui a permis à la Chambre des Communes d’empêcher le gouvernement anglais de participer à la première offensive sous le même prétexte d’usage d’armes chimiques par le Président Assad. 

    • Et hop ! Et hop ! 16 avril 16:13

      @Et hop !

      Ca chauffe pour Teresa May : la majorité des Anglais étaient contre le bombardement de la Syrie et surtout il y a le Parlement qui hurle parce qu’il n’a pas été convoqué cette fois pour voter pour ou contre l’intervention : en 2013 il avait voté contre l’attaque de la Syrie qui n’eut donc pas lieu

    • Le421 Le421 16 avril 16:27

      @Et hop !
      En France, pas de problème... L’Assemblée de la 5ème est aux ordres et le Sénat, un club de planqués qui tiennent à leur paye, ferme sa gueule. Entre gens de droite, on ne va pas se bouffer !!


    • Et hop ! Et hop ! 17 avril 19:43

      @Le421 


      Pourquoi « de droite », les parlementaires de gauche ne valent pas mieux, Macron est leur créature qui était soutenue par Robert Hue, et les anciens secrétaires généraux de la CGT et de la CFDT, à côté de Laurence Parizot et Alain Madelein.

    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 15 avril 18:12

      Recommandé.
      Rien à rajouter..
      *****


      • Jeekes Jeekes 15 avril 19:00

        ’’De plus, l’union Européenne se retrouve fragilisée’’
         
        Franchement, c’est pas ça qui me fait le plus de peine !


        • baldis30 16 avril 09:34

          @Jeekes
          bonjour

           excellentissime remarque ... j’adhère !


        • V_Parlier V_Parlier 16 avril 10:41

          @Jeekes
          Moi non plus !
          Mais il faut reconnaitre que sur ce coup ça ne vient pas d’elle. (On ne les entend plus, les représentants de l’UE !). Peut-être que les USA l’ont bypassée parce-qu’elle n’était plus assez docile (ils sont très exigeants...). Maintenant Macron traite directement en circuit court avec les vrais maîtres.


        • Ratatouille Ratatouille 15 avril 19:48

           BIENVENU DANS LE CLUB DES ASSASSINS
          .
          Si tu veux faire parti d’un gang,d’une secte satanique,de la mafia,il faut faire tes preuves,te mouiller,c’est comme pour être dirigent d’un pays,il faut être capable de tuer ou faire tuer des êtres humains,c’est le premier qui compte avec quelques milliers tu affirmes ta position de dominant .Ce n’est pas Rodrigo Duterte qui me contredira ni les membres de la

          Mara Salvatrucha (chacun son boulot)

          http://www.toptoptop.fr/les-10-gangs-les-plus-dangereux-de-la-planete.html


          • Clocel Clocel 15 avril 20:18

            Bhaaa... On ne peut pas appeler ça « une opération militaire », une Flash mob entre potes, tout au plus...

            Si on peut plus déconner entre serial killers...


            • Cateaufoncel 15 avril 20:38

              Trump, à la différence de Macron, n’avait pas le choix. A quelques semaines de sa rencontre avec Kim jong-Un, il ne pouvait en rester sur des menaces non suivies d’actes, fussent-ils symboliques.

              Poutine sait très bien à quoi s’en tenir et il risque d’être moins indulgent avec le morveux de l’Elysée. Il n’aura plus qu’à lui refaire le numéro dont il avait réservé la première à Sarkozy

              https://www.youtube.com/watch?v=stCcNYpDpnA


              • V_Parlier V_Parlier 16 avril 10:44

                @Cateaufoncel
                Mouais... Plus rien n’est clair avec Trump et ses ennemis intérieurs intimes. On ne sait plus qui est le plus fou et c’est quasiment impossible d’avoir une idée réaliste de la situation.


              • Piere CHALORY Piere CHALORY 16 avril 11:28

                @V_Parlier



                Aux dernières nouvelles, contrairement à ce qu’a prétendu le chef de guerre mythomane de l’élysée, c’est-à-dire avoir ’’convaincu Trump de rester en Syrie’’, celui-ci vient de démentir en proclamant qu’il compte toujours retirer au plus vite ses troupes de ce bourbier.... 



              • Cateaufoncel 16 avril 13:31

                @V_Parlier

                « On ne sait plus qui est le plus fou... »

                Certainement pas Trump. Il n’était encore que candidat à la candidature lorsqu’il a dit, pour la première fois, que sa stratégie de président reposerait sur l’imprévisibilité.

                "...et c’est quasiment impossible d’avoir une idée réaliste de la situation."


                Vous avez entièrement raison, c’est impossible. Les médias mainstream font leur boulot de désinformateurs et les sites de réinformation font ce qu’ils peuvent, sans que l’on sache toujours s’ils ont recueilli des confidences ou s’ils se livrent à des spéculations.

                Si l’on veut vraiment comprendre Trump et sa gouvernance, le seul moyen est d’en attendre les conséquences.Prendre ses propos, ses décisions et ses actes au premier degré est sans doute bien commode pour le discréditer, mais c’est pratiquement, à terme, l’erreur assurée.

                Ainsi la nomination de Bolton comme conseiller à la sécurité nationale, a-t-elle été présentée comme un alignement sur les pires faucons de Washington, alors qu’il s’agissait peut-être simplement d’un message à Kim Jong-un, tout comme les mini-bombardements de la nuit du 13 au 14.

                Pour ce qui est de la nomination de Bolton, elle prendrait tout son sens, par exemple, si Trump rencontre Ki Jong-un en mai, et si le conseiller à la sécurité nationale se fait virer dans les mois qui suivent…


              • Dom66 Dom66 15 avril 21:02


                C’est maintenant fait, pour la première fois de son histoire, la France a déclenché une opération militaire contre un État souverain


                Non ce n’est pas la première fois…. La Libye !!  ??


                • sirocco sirocco 15 avril 23:06

                  @Dom66

                  Il y a eu aussi la Syrie du temps du cancrelat Hollande qui, en ce moment, revient minauder auprès des merdias, lesquels lui ouvrent complaisamment micros et caméras en nous imposant sa tronche et ses propos de malade mental. Sa retraite de président ne doit pas lui suffire pour qu’il revienne ainsi mendier la gamelle.

                   
                  Le précédent en question est donc ce haut fait d’armes survenu au temps où Hollande jouait au chef de guerre : dans la nuit du 18 au 19 juillet 2016 (et là il n’exécutait pas servilement les ordres des Ricains comme Macron, c’est venu de son génial cerveau...) il a demandé à l’aviation française de bombarder le village de Tukhan al-Kubra dans le nord de la Syrie. Comme ça, sans raison. Ou plutôt si : parce que c’est un psychopathe. Bilan de cette glorieuse attaque : 164 civils, des femmes et des enfants syriens qui n’avaient rien fait aux Français ont perdu la vie. Pour rien. De pauvres gens qui ne connaissaient même pas l’existence d’une saloperie nommée Hollande à 4000 km de chez eux.

                   
                  Avec les chefs d’Etat qu’on élit depuis 12 ans, on a vraiment de bonnes raisons d’avoir honte d’être Français.


                • phan 16 avril 08:18

                  @Dom66
                  Non ce n’est pas la première fois…. L’Afghanistan !! ??


                • Fantômas Fantômas 16 avril 14:15

                  @Dom66
                  Et la Yougoslavie en 1999, ça deviens une tradition en fait.


                • phan 16 avril 16:22

                  @Fantômas
                  Et la guerre du Canal de Suez en 1956, (France,RU,Israël) contre Egypte.



                  Ce livre décrit, à travers l’exemple de 13 pays, comment des guerres illégales furent menées dans le passé (Iran, Guatemala, Egypte, Cuba, Vietnam, Nicaragua, Serbie), et le sont encore dans le présent (Afghanistan, Irak, Libye, Ukraine, Yémen et Syrie). Il montre comment les fondements de l’organisation pacifique qu’est l’ONU, et en particulier l’interdiction de faire la guerre, furent clairement sapés. Une terrifiante description d’une angoissante actualité, un réquisitoire contre l’OTAN, un plaidoyer pour la paix.

                • Pascal Pascal 15 avril 21:54

                  Une région, rongée depuis plus d’une décennie par les guerres et le terrorisme et qui a fait des centaines de milliers de victimes civiles ( toutes confessions confondues), ainsi que des millions de déportés , est,ce vendredi13 , pour la n-iém fois le théâtre d’opérations militaires contre le régime syrien. Le bilan macabre cité plus haut laisse globalement l’opinion politico-médiatique internationale indifférente, du moment que les armes utilisées , sont des armes « conventionnelles »... Et par la magie d’un tweet , notre « moralité » , aboli ( depuis un long bail), par notre cupidité nous rappelle subitement à l’ordre : Le régime syrien a utilisé , une fois de plus,contre son peuple des armes non conventionnelles. Notre « moralité » serait elle en perpétuelle hibernation, pour ne refaire surface que lors d’agression uniquement « non conventionnelles » contre des civils ?! Que l’horreur de la mort vous arrache sous les feux des bombes conventionnelles( ou non) cela va modifier en quoi le processus , de « destruction massive » dans votre pays ?!. Plutôt qu’à s’investir dans la protection de la couche d’ozone, les monarchies « orienccidentales » devrait oeuvrer dans l’urgence à la préservation de la paix dans cette région du globe pour ne pas sombrer dans un conflit sans fin qui pourrait être le précurseur d’une 3ème guerre mondial.

                  « Vers l’orient compliqué je volais avec des idées simples », célèbre citation du général de Gaulle ... Citation qu’il faudrait lire aujourd’hui : « Vers l’orient compliqué , je pars en conquérant de paix » ...devrait être la nouvelle devise de nos souverains....

                  Præstat cautela quam medela.


                  • Jean Roque Jean Roque 15 avril 22:47

                     
                    « France » n’existe plus.
                     
                    Boobaland, troupeau de soumis glands remplacés, dirigé par une pute à Rothschild
                     
                    La honte d’être né chez les veaux.
                     
                     
                    « Boobas ! Bombardez Mars ! N’avez vous pas vu le film d’Al-Quaïda Production sur fesses-boucs ? » 
                    ’Mars Attack’ BHL


                    • filo... 15 avril 23:56

                      Ce qui est bizarre et incompréhensible pourquoi votre président Macron poursuit exactement la même politique extérieure que son prédécesseur ?
                      Est ce que quelqu’un en coulisse décide de cette politique (p.ex. ceux qui l’ont mis au pouvoir) ou bien par son manque d’expérience politique il a laissé l’initiative à son MAE et « ami politique » J.-Y. Le Drian ?
                      Et ce dernier, j’ai l’impression qu’il est plutôt ami avec l’ex président, poursuit obstinément sa politique ?
                       
                      Ce soir j’ai entendu des vertes et des pas mûres de la part de votre président de la république !
                      Lors de son entretien télévisé il a déclaré :

                      • Que c’est lui E. Macron qui a convaincu D. Trump de ne pas se retirer de la Syrie.
                      • Il a accusé la Russie d’être « complice » du président syrien en ayant « construit méthodiquement l’incapacité de la communauté internationale par la voie diplomatique à empêcher l’utilisation des armes chimiques ».

                      Ce sont des énormités, des accusations sans preuves ni fondement. C’est une malhonnêteté intellectuelle de sa part. Une politique de diversion, pour la « consommation intérieure » ou tout est bon pour cacher des problèmes sociaux grandissants qui sont en train de se transformer en torrent dévastateur.

                      Et après tous ça il ne manque pas de toupet, il annonce maintenir sa visite en Russie au mois de mai prochain.

                      Si Vladimir Poutine ne retire pas son invitation à votre président après avoir entendu ses déclarations ; alors là, il est beaucoup trop gentil et se laisse marcher dessus par un « blanc bec » de la politique.


                      • baldis30 16 avril 09:44

                        @filo...
                        bonjour,

                        bien sûr sauf ... sauf ....

                        « alors là, il est beaucoup trop gentil et se laisse marcher dessus par un « blanc bec » de la politique. »

                        c’est toujours de près qu’un judoka met son adversaire à terre ....mais je ne vois pas pourquoi je cause de judoka ...

                        et pour jouer aux échecs il faut être deux, et il y en a toujours un qui est plus compétent que l’aitre ... je ne toujours pas pourquoi je cause de joueur d’échecs .


                      • Massada Massada 16 avril 07:38

                        Il est important de constater que les frappes, qui ont été menées conjointement par Washington, Paris et Londres le 14 avril 2018, aux sites chimiques syriens sapent le moral des troupes syriennes. 

                         
                        Il est de même pour la frappe du 8 avril contre la base T4, effectué par les Israéliens ainsi que la dernière frappe de Tsahal à Jabal Azzan (ara. : la montagne d’Azzan). 
                         
                        Les missiles israéliens ont pu atteindre des sites appartenant aussi aux Iraniens et au Hezbollah. 
                         
                        Face aux frappes occidentales et israéliennes, les Iraniens et leurs subordonnés du Hezbollah perdent la face en Syrie. Mais aussi le moral des troupes n’est plus au beau fixe en Syrie car son armée ne se serait pas résisté depuis sept années de guerre civile sans les iraniens et les russes.

                        Les attaques persistantes des forces israéliennes pèsent sur le quotidien des soldats syriens. Les informations de ce genre ne sont jamais publiés dans la presse arabe.


                        • microf 16 avril 12:16

                          @Massada

                          Bonjour mon cher @Massada, je ne vous oublie jamais dans mes prières.

                          Aujourd´hui pour les catholiques, dans les lectures du jour, l´Évangile est de Saint Jean. 6 , 22-29. Oú Jésus après avoir multiplié les pains pour nourrir les foules, précède ses disciples partis en barque pour traverser un lac, en marchant sur les eaux.
                          Et lorsque les autres arrivent, ils trouvent Jésus sur la rive et s´étonnent comment il a fait pour traverser le lac sans monter dans une embarcation.
                          Jésus leur dit, vous me cherchez, non parceque vous avez vu des signes ( cette multiplication des pains ), mais parceque vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés.
                          Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie ÉTERNELLE, et cette nourriture, est celle que vous donnera le Fils de l´homme lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte : « Ils lui dirent alors que faut-il faire pour travailler aux oeuvres de Dieu ? Jésus leur répondit : » l´oeuvre de Dieu, c´est que vous croyiez en celui qu´Il a envoyé."

                          Et voila lá oú est le problème, voila ce qu´ on attend surtout qu´Israel croit en son Messie, JÉSUS le CHRIST, cette reconnaissance, marquera la vraie fin de l´histoire, alors, plus de bombardements en Syrie, en Palestine, en Israel ou ailleurs dans le monde, tous seront frères et soeurs dans le Christ, Juif, non Juif, musulman ou chrétien.

                          C´est sur cette promesse et ce voeu que se concentre ma prière tous les jours mon cher @Massada, qu´enfin il arrive, afin que nous entrions résolument dans les vues de Dieu, et les vues de Dieu, c´est de nous AIMER les uns les autres.
                          Lorqu´on AIME son prochain, on AIME Dieu, on ne va pas bombarder son prochain comme c´est le cas en ces moments partout aujourd´hui dans le monde.
                          Nous nous approchons déjá dans ce temps des vues de Dieu, car ce qui se passe dans le monde actuellement comme problèmes, c´est comme les douleurs de l´enfantement, car avant d´accoucher, une femme souffre, mais après, elle est contente lorsque son enfant nait, et est déposé sur son ventre, espérons que nous y sommes déjá


                        • goc goc 16 avril 16:46

                          @Massada
                          Il est important de constater que les frappes, qui ont été menées conjointement par Washington, Paris et Londres le 14 avril 2018, aux sites chimiques syriens sapent le moral des troupes syriennes.

                          nan serieux ???


                        • tiers_inclus 16 avril 18:13

                          @Massada

                          Prenez vous vos désirs pour des réalités ? Lorsque 30% des missiles atteignent leur
                          objectif, cela remonte au contraire le moral des forces régulières et patriotiques
                          syriennes. Les fous de guerre leur avaient promis l’apocalypse, ils ont trouvé
                          un pet de nonne. Cela peut faire illusion auprès des attardés qui se gargarisent à la
                          réception de bfmtv et consorts, mais du point de vue de l’efficience militaire c’est
                          un échec .La Russie ne veut pas,pour le moment, faire monter la mayonnaise mais
                          la Russie veille. Attention à ne pas trop chatouiller l’ours.


                        • gardiole 16 avril 07:44

                          « Avec le trio Trump Macron May, il n’y aurait pas eu de procès de Nuremberg, mais juste des missiles « beaux et intelligents » qui auraient tués les dirigeants nazis. »
                          Et cela aurait probablement mis fin à la guerre. Tel était l’objectif des conjurés du 20 juillet 1944.


                          • V_Parlier V_Parlier 16 avril 10:50

                            @gardiole
                            A Dresde vous estimez qu’ils n’ont pas assez mis le paquet ?
                            Ce que j’aurais volontiers abordé est la position des Etats-Unis et de leurs industriels AVANT (et même au début de) la guerre, c’est bien plus instructif.


                          • baldis30 16 avril 09:38

                            bonjour, notamment à l’auteur

                            « Comment la France, qui a refusé de suivre G.W. Bush en Irak, qui a toujours essayé d’avoir une politique équilibrée au Moyen Orient, en est-elle arrivée là ? »

                            Ma réponse formulée dans un autre fil débute ainsi : « un quarteron de politiciens vérolés et ignares.... » et se termine par .... « des guerres qui ne sont pas les nôtres »


                            • sirocco sirocco 16 avril 12:38

                              @baldis30

                              « « un quarteron de politiciens vérolés et ignares.... » »

                               
                              Bonjour,
                              J’ignore ce que signifie exactement « vérolés » dans votre citation. Moi, j’aurais dit : corrompus.


                            • zygzornifle zygzornifle 16 avril 10:14

                              Pas que de Trump , de l’UE , des propriétaires des médias Drahi en tète , il doit également avoir des directives du CRIFF , de Rothschild et bien autres du meme acabit.....


                              • zygzornifle zygzornifle 16 avril 10:16

                                Albert Einstein.


                                • zygzornifle zygzornifle 16 avril 10:17

                                  @zygzornifle
                                   L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves. 


                                • zygzornifle zygzornifle 16 avril 10:18

                                  N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur.

                                  Albert Einstein 

                                  • Le421 Le421 16 avril 16:30

                                    @zygzornifle
                                    Rarement compatible !!


                                  • Crab2 16 avril 10:58

                                    Emmanuel Macron,Tariq Plenel - son alter ego Ewy Ramadan et les autres

                                    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/04/tariq-plenel-son-alter-ego-ewy-ramadan.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès