• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Emmanuel Macron, pourra-t-il protéger l’industrie européenne aux (...)

Emmanuel Macron, pourra-t-il protéger l’industrie européenne aux Etats-Unis ?

Le président français, Emmanuel Macron, a entamé mercredi soir sa visite d'Etat aux Etats-Unis. Son avion a atterri sur la base militaire d'Andrews, non loin de Washington. Les honneurs particuliers n'étaient pas prévus pour cette fois par le protocole : ils seront rendus au chef de la Ve République plus tard.

JPEG

Néanmoins, ce jour-là, Emmanuel Macron, qui est accompagné des ministres du premier rang – de l'économie, des Affaires étrangères, des forces armées, d'éminents industriels, ainsi que l'emblématique cosmonaute français, Thomas Pesquet, s'est rendu au siège de la NASA avec la vice-présidente américaine, Kamala Harris.

Le sujet de la coopération bilatérale dans l'espace a été indiqué, parmi d'autres sujets, au programme de l'actuel visite d'Emmanuel Macron. Lors de sa visite aux Etats-Unis, il y a quatre ans, on se souvient qu'Emmanuel Macron, comme invité de la Maison Blanche de l'époque, a été traité sans respect par Donald Trump. Ce dernier lui a retiré en public des pellicules de son épaule.

Il faut supposer que Joe Biden est peu susceptible de se permettre une telle familiarité. Au contraire, il montre un respect approprié pour atténuer l'effet extrêmement négatif résultant du contrat Aukus réalisé il y a un an et demi entre Washington, Canberra et Londres, qui a privé Paris d'un accord pour la livraison de sous-marins australiens d'une valeur de 56 milliards d'euros. Dès lors, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron sont reçus au plus haut niveau. Une réception de gala a eu lieu : avec l'interprétation des hymnes nationaux sur la pelouse sud devant la Maison Blanche ; par un dîner privé entre les deux couples présidentiels dans l'un des meilleurs restaurants de la capitale et un dîner d'Etat avec la participation de centaines d'invités. Naturellement, tous les membres de la délégation française et politique, des intellectuels et autres personnalités constituant la crème de la société américaine sont présentes.

Les Européens craignent de voir leurs entreprises traverser massivement l'océan. Comme l'a écrit Le Figaro, « le locataire de l’Elysée n’est pas enclin à se contenter des lauriers : il veut du concret, au risque de se fixer des objectifs parfois impossibles à atteindre ». De quoi parle-t-on ? Lors de sa visite et des deux rounds d'entretiens avec Joe Biden de jeudi, le président français a tenté de convaincre, sinon d'éviter complètement, du moins d'atténuer l'aspect négatif pour l'industrie européenne, bien sûr, y compris française, de l'entrée en vigueur dès le début de l'année prochaine de la loi sur la réduction de l'inflation de 2022 (The Inflation Reduction Act of 2022 (IRA). Cette loi prévoit des réductions d'impôts et autres avantages pour 370 milliards de dollars dans le domaine de l'approvisionnement énergétique des entreprises américaines et pour celles qui vont ouvrir aux Etats-Unis. Les Européens ont très peur que leurs entreprises traversent massivement l'océan à cause des prix de l'énergie élevés chez eux.

Une concurrence déloyale. Observateur Continental a précisé qu' Emmanuel Macron, lui-même, peu avant son déplacement, a signalé que les Etats-Unis risquaient de « fragmenter l'Occident » avec une loi historique sur le climat, qualifiant cette loi d' « inamicale ». Les gens de son entourage ont été plus catégoriques, la considérant comme une « concurrence déloyale ».

Le président français représente-t-il uniquement son propre pays ou agit-il en accord avec ses homologues européens ? C'est probablement la deuxième réponse. En tout cas, comme l'a dit son ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, la France et l'Allemagne veulent « apporter une réponse commune aux décisions américaines sur l'Inflation Reduction Act » qui, selon de nombreux économistes français comme Olivier Blanchard, conduira à « la désindustrialisation de l'Europe ». 

Observateur Continental avertissait déjà que « l'Europe et les Etats-Unis se dirigent vers une guerre commerciale ». 

Dernier grand gala diplomatique entre les Etats-Unis et l'UE. Pourtant, comme l'a pointé Politico récemment dans un article, la visite d'Emmanuel Macron à Washington « ressemble au dernier grand gala diplomatique où l'Europe peut persuader le président américain Joe Biden d'être indulgent avec ses alliés de l'UE et d'éviter une guerre commerciale ». Le maximum, selon cette publication, qu'Emmanuel Macron pourrait obtenir de Joe Biden, « serait une sorte de concession selon laquelle les alliés européens pourraient obtenir les mêmes droits dans les accords de subvention de l'IRA que les entreprises américaines, canadiennes et mexicaines ».

Mais ce n'est pas sûr. En tout cas, le président français a constaté à ses dépens, après avoir soutenu à fond la politique de guerre économique en faveur de l'Ukraine, que les Etats-Unis « profitent de la guerre alors que ses alliés sont en difficulté ». Politico rappelle qu' « Emmanuel Macron a déjà accusé les Etats-Unis de poursuivre une approche protectionniste "agressive" et dénoncé que les prix du gaz américain ne sont pas "amicaux" ». 

L’unité sans faille du bloc européen est indispensable. Jérôme Chapuis, directeur de la rédaction du quotidien La Croixest d'avis qu' « Emmanuel Macron a donc raison de hausser le ton ». Mais, selon lui, « une protestation contre la loi du plus riche n’a de sens que si elle est suivie d’effets » car « pour se faire entendre des Etats-Unis, il faut non seulement les convaincre qu’une Europe stable et prospère leur est indispensable. Mais, il faut surtout rétablir un minimum de rapport de force. Lequel ne peut exister qu’à une condition : l’unité sans faille du bloc européen ». « Or, si Emmanuel Macron se pose en défenseur des intérêts des Vingt-Sept, rien ne dit qu’il a toute leur confiance », avertit Jérôme Chapuis. 20 Minutes rapporte la réponse « dans un sourire » de Joe Biden à la question de savoir si Emmanuel Macron repart [en France] rassuré sur la question de la loi IRA : « Je suis confiant. C’est ma réponse ».

Pierre Duval 

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs 

Abonnez-vous à notre chaîne Telegram : https://t.me/observateur_continental

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=4468


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Jonas Jonas 3 décembre 2022 11:32

    Ce crétin fini de Macron commence à comprendre trop tard les conséquences des plans de l’OTAN dirigés par les USA avec sa guerre en Ukraine financée par la France depuis 2014. pour bombarder la population civile, femmes, enfants, vieillards dans le Donbass depuis 8 ans maintenant.

    Après avoir détruit les gazoduc Nord Stream pour s’assurer que l’Allemagne ne s’approvisionnera plus en Russie, le gouvernement américain peut vendre son gaz et son pétrole à prix d’or aux pays européens qui passent directement sous sa tutelle.
    Macron n’aura pas le choix que de se plier à la volonté du gouvernement Biden.


    • Lynwec 3 décembre 2022 12:46

      @Jonas

      Ce raisonnement part du principe que le personnage ne sait pas ce qu’il fait .
      C’est donc faux à la base . Il a été mis en place frauduleusement justement pour faire ce qu’il fait : achever le modèle français issu des trente glorieuses qui dérangeait tellement .

      Pourra-t-il protéger l’industrie européenne ? Question inutile car ça n’a jamais été dans sa feuille de route .


    • charlyposte charlyposte 3 décembre 2022 12:59

      @Lynwec
      Quand on extermine un million et demi de canards et qu’on laisse vivre paisiblement 6 millions de rats à Paris !!! je me dis qu’être Jacobin est toujours d’actu smiley faites ce que je dis et pas ce que je fais smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 2022 13:03

      @Lynwec
      Je pense plutôt que notre « élite » venant des sciences molles est incapable d’écouter un simple ingénieur , tant ils se sentent supérieurs . Devant des techniciens De Gaulle la fermait, et écoutait.


    • joletaxi 3 décembre 2022 13:21

      @Aita Pea Pea

      si vous avez un problème de digestion, je vous signale que le « zievereer » cause sur TF1, rien de tel pour stimuler la bile


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 2022 13:30

      @joletaxi
      Toujours évité ce genre de torture...suis pas maso.


    • jefresi 3 décembre 2022 19:56

      @charlyposte
      Pourquoi 6 millions de rats ? Lesquels, dit donc ?


    • Lynwec 3 décembre 2022 20:28

      @jefresi

      Toujours dangereux d’évoquer « 6 millions » . Et surtout une telle association de mots... Le pilori n’est pas loin...


    • Attila Attila 3 décembre 2022 11:33

      Si les zéropéens veulent de l’énergie à pas cher, ils n’ont qu’à faire comme les trois quart des pays du monde et rétablir des relations normales avec la Russie.

      Il reste un tuyau de Nord Stream intact.

      Mais pour cela, il nous faudrait des dirigeants adultes et responsables.

      .


      • Attila Attila 3 décembre 2022 11:36

        « Emmanuel Macron, comme invité de la Maison Blanche de l’époque, a été traité sans respect par Donald Trump. Ce dernier lui a retiré en public des pellicules de son épaule. »

        La suite est plus croustillante.

        .


        • saint louis 3 décembre 2022 11:39

          C’est à ce demander si Macron est idiot à ce point.


          • Joséphine Joséphine 3 décembre 2022 12:13

            @saint louis

            Je ne le crois pas idiot. Macron est un être froid et calculateur. il travaille pour ses Maîtres , il n’est là que pour les enrichir en précipitant la fin de la France. Cette dernière sortira lessivée, essorée, épuisée. Le cadavre de la France ne bouge encore que parce que la Police du régime lui fait les poches. 

            Mais les français ont voté pour lui plutôt que pour le changement , alors qu’il se démerdent ! 


          • charlyposte charlyposte 3 décembre 2022 12:42

            @saint louis
            Selon moi : MAC Macron est à l’image des jeux vidéos.... un monde hors sol pour occuper une plèbe déboussolée et droguée comme jamais smiley


          • Lynwec 3 décembre 2022 13:03

            @Joséphine

            Chaque fois que je lis le commentaire d’intervenants, pourtant lucides sur d’autres points, qui affirment avec conviction que « les Français ont voté pour lui... », je me dis que c’est pas gagné .

            Pourtant, il est évident que tout le système représentatif en France est truqué du début à la fin, ça a encore été démontré cette fois-ci avec la magouille Bayrou-Macron des parrainages, certains en deviennent progressivement bien conscients, mais persistent à croire que ceux qui l’ont truqué prendraient malgré tout le risque, si minime soit-il, de se borner à compter les voix légitimes sans prévoir une issue de secours...

            Si le droit de vote présentait un risque pour les milliardaires (sponsors du poudré), il y a longtemps qu’ils l’auraient fait supprimer...

            C’est du même tonneau que de croire un menteur compulsif, car cette fois-ci, juré, craché, il ne ment pas...


          • charlyposte charlyposte 3 décembre 2022 13:07

            @Lynwec
            Sachant qu’en 2027 le nouvel élu s’appelle Édouard....


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 2022 11:47

            On préférerai qu’il s’occupe essentiellement de l’industrie française...


            • charlyposte charlyposte 3 décembre 2022 12:17

              @Aita Pea Pea
              De quel type d’industrie parle t’on ?


            • Joséphine Joséphine 3 décembre 2022 12:09

              Qui peut sérieusement penser que les USA voudraient créer des liens avec un pays en marche vers le chaos ? Cette visite n’a été utile que pour flatter l’ego surdimensionné du psychopathe de l’Elysée …. ah ça oui !


              Macron s’écoute parler, fait de grands gestes, il hausse la voix devant un Biden qui parle d’une voix monocorde, ne s’agite pas et se dit : “cause toujours, nous on ne changera rien, nous continuerons d’avancer nos pions et les grands vainqueurs de cette guerre” .


              • charlyposte charlyposte 3 décembre 2022 12:29

                @Joséphine
                A mon avis ils ont entre deux pourvoyeurs de conflits négocier les ventes d’armes en Ukraine avec un prix à la hausse...inflation oblige !!! y z’ont mêmes discutés sur comment reconstruire ce pays d’esclaves dorénavant à vie made in éternam ! smiley


              • paparazzo paparazzo 3 décembre 2022 12:10

                Pendant qu’il est en Amérique, il devrait aller aussi au Québec, alors :


                "Concernant Akiem, SNCF et DWS
                - filiale de la Deutsche Bank- avaient reçu des offres allant entre 2,5 et 3 milliards d’euros de la part de CDQP, de la banque d’affaires américaines JP Morgan et du fonds français Vauban, selon des informations de presse.


                Fondée en 2008 pour accompagner l’ouverture à la concurrence du fret ferroviaire, Akiem gère une flotte de plus de 600 locomotives et 46 trains de passagers, aux trois quarts électriques. Elle vient de créer avec la Banque des territoires (Caisse des dépôts) une filiale spécialisée pour louer des trains de voyageurs aux régions, à l’Etat et aux opérateurs ferroviaires.


                Akiem, basée à Paris, emploie quelque 250 personnes. Elle a dégagé en 2021 un excédent brut d’exploitation (Ebidta) de 150 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 220 millions.


                L’offre de la CDQP doit encore être présentée aux représentants du personnel de la SNCF et d’Akiem et être soumise aux autorités de la concurrence, selon le communiqué.


                La CDPQ est bien connue de la SNCF, puisqu’elle est coactionnaire -minoritaire- de sa filiale de transports publics Keolis et de la compagnie transmanche Eurostar (qui vient d’absorber Thalys)."


                Macron n’est pas aux Etats-Unis pour ça : sa mission étatit seulement de faire acte de soumission totale à l’empire en « redevenat des frères d’armes ». On avait oublié qu’on était dans l’OTAN ? Non, bien sûr, mais nos officiers avaient jusqu’à présent un facheuse tendance à croire qu’ils étaient autonomes.


                • Adèle Coupechoux 3 décembre 2022 12:26
                  Emmanuel Macron, pourra-t-il protéger l’industrie européenne aux Etats-Unis ?

                  « Le président Emmanuel Macron traîne derrière lui de nombreuses casseroles. Le « McKinsey Gate », qui vient de faire irruption en pleine campagne électorale, ou encore la gestion calamiteuse de la crise pandémique, en sont deux exemples. Mais la vente d’Alstom Power à l’américain General Electric est sans doute la plus embarrassante. Car il est impossible de dissocier les conditions scandaleuses de cette opération de son élection en 2017, tant l’inceste est manifeste entre ceux qui ont tiré de juteux bénéfices de la vente (à coup de millions d’honoraires) et ceux qui ont ensuite contribué de manière substantielle au financement de sa campagne électorale. »

                  https://solidariteetprogres.fr/actualites-001/affaire-alstom-macron-ne-savait-rien.html


                  • mursili mursili 3 décembre 2022 12:39

                    Connaissant Macron et ses réalisations, moi je pense que la question, elle est vite répondue.


                    • charlyposte charlyposte 3 décembre 2022 12:51

                      @mursili
                      Je propose un grand débat national 24 heures sur 24 pour répondre par une question la réponse à une autre question !!! hum smiley vive la RANCE smiley


                    • mursili mursili 3 décembre 2022 20:24

                      @charlyposte
                      Ça me rappelle la blague juive :

                      « Pourquoi un Juif répond-il toujours à une question par une autre question ? - Et pourquoi pas ? »


                    • placide21 3 décembre 2022 17:51

                      Quand le gouverneur de la Gaule vassalisée rend visite à l’Empereur : 

                      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/12/02/quand-le-gouverneur-de-la-gaule-vassalisee-rend-visite-a-lempereur/


                      • sylvain sylvain 3 décembre 2022 18:12

                        Européens unis ou pas, si le prix de l’energie est le double ici qu’en amérique, on se fera niquer . Nos pires amis ont clairement montrés qu’ils n’auraient aucun scrupules, alors pourquoi en aurait on ??

                        Macron faisant toujours le contraire de ce qu’il dit, le fait qu’il monte au créneau me fait surtout penser qu’il ne va rien se passer derrière


                        • the clone the clone 3 décembre 2022 18:44

                          Macron est une chiure de moucheron pour les ricains, ils ont du se dire tiens les français ont lachés le clown ....


                          • NiNi NiNi 3 décembre 2022 19:03

                            Macron n’est même pas capable de protéger ses pompes quand il va pisser…


                            • NiNi NiNi 3 décembre 2022 19:06

                              Les « ministres stars » de Macron sont des abrutis, à l’image du neuneu de l’économie qui ne sait pas extraire un %, et Pesquet est tout juste un homme sandwich en orbite basse…


                              • Macron et sa posture préférée , le geste du doigt dans le Q ......lol


                                • L’obséquiosité crasse envers le GvT&Macron par les médias , leurs journalistes , éditorialistes de fête foraine .

                                  Fact&Furious n’est qu’une stabulation de grosses vaches où Attali-Macron se sont délectés à remuer leur purin .

                                  Attali ce margoulin de caniveau qui publie un livre sur Gandi en se gonflant du recours à la lutte pacifique pour se faire entendre alors que ce monsieur est un puant sioniste sans état d’âme quelque soit les moyens employés ....


                                  • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 4 décembre 2022 13:43

                                    Macrinouquet au pays du far west et d’Al Capone.


                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 décembre 2022 14:11

                                      Je ne sais plus qui a dis ça : Mettez un français aux commandes d’un machin international , c’est le seul qui ne défendra pas les intérêts de sa nation . Macron se rêve au niveau européen , pour l’instant.


                                      • the clone the clone 5 décembre 2022 08:51

                                        Macron est un énarque donc par essence inutile et nuisible, en plus c’est un banquier Crottechidien ce qui en remet une couche dans sa nullité, la seule personne qu’il protège c’est lui, même les autres peuvent crever la gueule ouverte et il leur pissera encore dans la bouche ..... 


                                        • Aujourd’hui sur Rance Inter se fut la propagande sur le Conseil National de la Rénovation qui selon les dires n’est pas été abandonné .

                                          Mais si ce Conseil National de la Rénovation n’est pas une saloperie Macronienne pour étouffer l’histoire et les valeurs du Conseil National de la Résistance ????

                                          Souvent les zélotes et le patronat ont juré de détruire C N de la Résistance

                                          , qui est en France le larbin des Zélotes et du Patronat ????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité