• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Encore un autre Mensonge du Qatar

Encore un autre Mensonge du Qatar

Il n'est pas surprenant pour ceux qui connaissent bien le style politique du Qatar que Doha mente et soit évasif dans l'une des retombées les plus importantes de sa crise avec les quatre pays antiterroristes. Les jeux infantiles bon marché, tels que la fausse représentation du contenu de la conversation téléphonique récente entre le prince héritier saoudien et l'Emir du Qatar, ne sont pas une conduite politique étrange pour Doha.

Il est clair que le Qatar ne peut pas retrouver son bon sens avec cette pensée infantile et absurde. Lisez les déclarations saoudiennes et qataries après la conversation téléphonique du samedi 9 septembre et vous pouvez facilement voir la tromperie. Les Qatariens voulaient susciter une controverse sur le contenu. La déclaration officielle diffusée après l'appel confirme que le palais à Doha n'est pas géré par le dirigeant, mais par des gangs qui partagent le pouvoir et l'influence dans la politique qatarie. L'objectif derrière la déclaration officielle du Qatar était de fausser délibérément les efforts de médiation à plusieurs niveaux internationaux et de montrer de l'insouciance quant à la position des quatre pays et leur dévouement pour atteindre les objectifs du boycott.

Le libellé de la déclaration officielle du Qatar sur l'appel téléphonique était faible, déformant et falsifiant. Il est impensable pour le prince héritier saoudien de demander lors de l'appel téléphonique « d'assigner des envoyés de chaque pays pour discuter de questions controversées d'une manière qui ne soit pas en conflit avec la souveraineté des États ». Les quatre pays antiterroriste ne voient pas de polémique, mais « des exigences » que le Qatar doit s'engager pour mettre fin à la crise. Si la négociation devait avoir lieu, elle tournerait autour des mécanismes de mise en œuvre, et non sur les questions controversées, comme le prétend la QNA.

L'agence officielle du Qatar a oublié deux jours avant l'appel, que l'Emir du Koweït a annoncé que le Qatar était prêt à s’asseoir à la table de négociation et que le Koweït est garant à cet égard, ce qui signifie que les Qatariens ont montré aux médiateurs qu'ils voulaient arriver à un compromis et s’asseoir à la table de négociations. Personne ne croirait que le prince héritier saoudien demanderait aux envoyés des quatre pays de s'asseoir et de discuter de « questions controversées ».

L'agence a mal exposé l'appel téléphonique pour provoquer la division entre l'Arabie saoudite et les autres pays anti-terroristes. La déclaration a supprimé le paragraphe relatif à la consultation du Royaume avec l'Égypte, les Émirats arabes unis et le Royaume de Bahreïn et a déclaré : « l'Emir du Qatar a approuvé la demande du Prince héritier saoudien selon laquelle des envoyés de chaque pays seront chargés de discuter de questions controversées d'une manière qui ne s'oppose pas à la souveraineté des Etats ». Même si « la solution est à Riyad », comme les EAU l'ont annoncé plus d'une fois, le Qatar essaye à maintes reprises de diviser les quatre pays.

La déclaration qatarie a également révélé une question importante à propos de qui dirige le gouvernement au Qatar. Il est possible que cette « fabrication » soit juste un front pour déjouer les efforts de médiation, même en gênant l'émir et en le présentant comme un menteur évasif.

Pour les Qatariens, se comporter de cette façon est irrespectueux des efforts des médiateurs internationaux, qui ont fait et continuent de faire beaucoup pour mettre fin à la crise d'isolement du Qatar pour l'intérêt de ses citoyens. Mais l'Emir du Qatar continue de donner la priorité absolue aux intérêts de ses alliés, les terroristes et l'Iran et la Turquie qu’il craint qu’ils se fâchent si le Qatar retourne au CCG.

La réponse saoudienne à l'absurdité était ferme et décisive, donnant à Tamim et à ses amis une leçon en haute politique. Dans une situation sensible comme celle-ci, les mots et les questions doivent être soigneusement examinés avant de passer à la prochaine étape. Il n'est pas juste de manipuler les choses à un moment où la confiance devrait être rétablie pour qu'un dialogue efficace commence.

Les Qatariens ont menti lorsqu'ils se sont retrouvés entourés de quatre pays antiterroristes et d’un président américain qui a précisé sa position lorsqu'il a demandé au Qatar de se conformer aux décisions du sommet de Riyad, de cesser de financer le terrorisme et de lutter contre la radicalisation. Le président Trump a « reconnu l'importance de l'unité du CCG pour relever les défis de la région que nous rencontrons tous ensemble, dont une des non moindres est la menace de l'Iran [,] », ce qui signifie que le Qatar devrait arrêter sa longue, maintenant ouverte alliance avec l'Iran, mais le fera-t-il ?


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 15 septembre 16:12

    La Drag queen salem alketbi dans ses œuvres... !


    • MagicBuster 15 septembre 16:37

      @Auteur

      Vous devriez régler vos comptes entre terroristes islamistes et nous laisser en dehors de tout débat.

      Si on est obligé de s’en mêler - on cramera tout (Dieu reconnaitra les siens).


      • covadonga*722 covadonga*722 15 septembre 17:43

        @MagicBuster

        yep , absolument un bon hiver nucléaire sur ces deux géhennes des sables !

      • fredvd 15 septembre 17:52

        « Les Qatariens ont menti lorsqu’ils se sont retrouvés entourés de quatre pays antiterroristes »


        l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis et le Bahreïn, des pays antiterroristes, c’en est presque risible !

        • OMAR 15 septembre 18:04

          Omar9

          @salem el aketbi.

          Mis à part le titre, je n’ai pas lu ton torchon.
          .
          Pour la simple raison que toi ou les qataris, les bédouins, c’est kif-kif, tous des menteurs.
          D’ailleurs ; voila ce que dit le Coran à votre sujet :

          " Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes qu’Allah a révélés à Son messager. Et Allah est Omniscient et Sage.".
          Sourate 9 Alt-tawba, verset 97.
          .
          Alors, va raconter tes blagues à ton seigneur Satan...


          • Aztèque Aztèque 15 septembre 18:23

            Le mensonge n’est pas un bon signe de l’adhésion au contrat social qui s’établit lors de négociations, mais il demeure une preuve de la liberté de son auteur à présenter ce qu’il veut.

            Pourriez-vous nous démontrer que vos fameux « quatre pays antiterroristes » soient aussi libres que le Quatar pour faire évoluer le dialogue au grès des déclarations et compromis qu’ils « présentent » lors de ces entretiens ?

            • Doume65 15 septembre 19:13

              « Lisez les déclarations saoudiennes et qataries après la conversation téléphonique du samedi 9 septembre »
              Notre bonne volonté sera insuffisante : nous n’avons pas la moindre idée de ce dont il s’agit !


              • sls0 sls0 15 septembre 20:19

                La crise avec les quatre pays antiterroristes.


                Merci à l’auteur, elle m’a bien fait rigoler cette phrase.

                Comme d’habitude des affirmations sans rien pour étayer.

                • QAmonBra QAmonBra 15 septembre 21:20

                  @u wahhabite de service.


                  Je pense que vous êtes grassement payé au nombre d’articles diffusés sur AV et/ou ailleurs, à la gloire de vos maîtres, en belle langue françoise et en vous foutant totalement du crédit de votre propos auprès d’éventuels lecteurs.

                  Sinon comment expliquer cette obstination à écrire de telles stupidités, malgré les moqueries incessantes, on les comprend, de la plupart des intervenants ?

                  Méfiez vous toutefois, car contrairement à ce que croient le commun des gens, l’argent des $aoud et autres $ionistes a une odeur cadavérique qui vous monte au nez bien plus fort que la moutarde. . .

                  • Oceane 16 septembre 07:21

                    @l’auteur,

                    « Quatre pays antiterroristes » dont l’Arabie Saoudite ! Alors que les acteurs du 11 septembre étaient des saoudiens ? Il faut oser !

                    Je rêve de ce moment où votre n’existera plus et que les criminels et cupides occidentaux vous laisseront tomber comme une vieille chaussette.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès