• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Enfant gâté, immature et arrogant

Enfant gâté, immature et arrogant

Au nom d’une théorie du ruissellement, digne de l’ancien régime dont il affectionne le style, plus qu’à celui de la devise républicaine Liberté-Égalité-Fraternité, le président Macron prend à contrepied l’aspiration populaire à plus de justice sociale en multipliant les incitations en faveur de « premiers de cordée  ». Des « premiers de cordée  » qui sont plus souvent des héritiers bien nés que des capitaines d’industrie méritants. Enfant gâté comme eux, immature et arrogant, Macron est hermétique à la souffrance sociale qu’il ne conçoit qu’au travers de statistiques et de moyennes, ENA oblige. Ainsi va-t-il chercher dans le rabotage des aides sociales, insignifiant à ses yeux, le financement qui lui permet de réduire les impôts des entreprises. Pour mémoire, Hollande avait déjà réduit leurs charges sans résultat probant au niveau de l’emploi, mais avec un impact spectaculaire sur la distribution de dividendes aux actionnaires. Macron, qui veut faire mieux dans le même sens, préfère gratifier directement les actionnaires en supprimant l’ISF et l’exit taxe. Et soucieux de prévenir une éventuelle protestation populaire unitaire déclenchée par ses largesses en faveur des riches, il dresse les uns contre les autres des pans de la population laborieuse. Mettant en exergue les réels mais misérables privilèges des uns ou des autres (fonctionnaires, SNCF), ou stigmatisant les chômeurs feignants et ponctionnant les retraités « non actifs », sans prendre garde au pourrissement du climat social qu’il engendre. Irresponsable donc, et loin d’être l’homme du renouveau politique qu’il prétendait incarner, il n’est que le dernier avatar du système néolibéral anglo-saxon. Tout changer (en apparence et régulièrement) pour que rien ne change au fond. Pas étonnant s’il rassure et séduit tant les conservateurs. 

Loin de porter un regard nouveau sur notre société où le travail n’est plus le vecteur nécessaire et suffisant de la redistribution de la richesse, il ne s’interroge pas sur une nouvelle relation capital/travail. Il ne s’applique en fait qu’à une chose, mener à bien le grand objectif du Medef : enterrer les vestiges du formidable espoir né du programme du Conseil National de la Résistance et du modèle social qui a préservé la population française des crises majeures.

Dépourvu de vision politique, Macron emprunte le prêt-à-penser du dogme néolibéral verrouillé par le traité de Lisbonne contre un avis du peuple français sollicité et exprimé par référendum en 2005. Sarkozy n’avait pas le droit d’imposer par un simple vote de ses députés godillots un traité (Lisbonne, 2007) qui remplaçait le Traité Constitutionnel Européen que la France avait refusé, et qui livre le marché européen aux banques et aux multinationales. Seul un référendum peut défaire un référendum, et le vote sur le traité de Lisbonne 2007 aurait dû être déclaré illégitime en France. Nombreux sont les partisans fidèles de l’Union européenne qui rejettent ce format néolibéral et antidémocratique de la (grosse) Commission Junker et consorts. Ils finiront bien par être entendus.


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 29 septembre 2018 09:09
    « où le travail n’est plus le vecteur nécessaire et suffisant de la redistribution de la richesse »

    Quand est-ce que le travail a été ce fameux vecteur « nécessaire » de redistribution ???

    Va falloir revenir aux fondamentaux, z’avez manifestement raté les étapes primordiales ! smiley

    Pas hésité à relire Marx de temps en temps...



    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 septembre 2018 09:30

      Futurs pervers narcissiques. 


      • Sergio Sergio 29 septembre 2018 10:09

        « Gâté, immature et arrogant ... »


        Gâté et arrogant c’est déjà ça, bien que cela soit de l’ordre du jugement de valeur, et d’ailleurs on s’en fout. Pour immature, là vous vous trompez, il est là où il doit être. Songez au nombre de personnes qui l’on soutenu, à l’organisation de parti qu’il a mise en place, on finira réellement par le cerner, qu’à la fin de son mandat. Au fait, ne penseriez-vous pas que les immatures, seraient plutôt les électeurs ?

        • Attila Attila 29 septembre 2018 10:29

          Oui, les électeurs sont majoritairement immatures : au premier tour des élections présidentielles de 2017, environ 95% des suffrages exprimés se sont portés sur des candidats menteurs, manipulateurs, profiteurs, égoïstes et irresponsables, voire escrocs, fripouilles, corrompus jusqu’au trognon et des traîtres.
          FillON, MacrON, HamON, MélenchON, DupONt-Aignan, MariON Marine Le Pen.

          .


          • Le421 Le421 30 septembre 2018 08:58

            @Attila

            Et seul Asselineau détient LA VERITE VRAIE !!
            Hosanna, Dieu tout puissant...  smiley


          • Legestr glaz Ar zen 30 septembre 2018 09:08

            @Le421

            Vous êtes vraiment réducteur mais surement pas objectif. Asselineau, François de son prénom, dit certaines vérités. Par exemple que la France appartient à un système supranational inscrit dans sa Constitution. Que le « bloc constitutionnel » français a intégré le droit des traités ce qui fait que « désobéir » aux traités est devenu impossible et que le seul moyen « constitutionnel » pour sortir de l’UE ordo-libérale c’est d’appliquer l’article 50.

            Pour tout le reste, je vous laisse à vos chimères de « désobéissance » et de « rapport de force ».Ce sont, effectivement, des arguments qui ne sont pas utilisés par les personnes de bonne foi, comme François Asselineau. Vous devriez glisser un mot du « bloc constitutionnel » à Mélenchon ou à quelqu’un de la FI et attendre leur réponse. 

          • Attila Attila 30 septembre 2018 13:12
            @Le421
            Il y a une grosse différence entre la bande des ON et tous les « petits » candidats : la SINCÉRITÉ.
            Bon, ça ne suffit pas mais c’est une qualité essentielle à mes yeux.

            .

          • Attila Attila 30 septembre 2018 13:14

            @Ar zen

            « je vous laisse à vos chimères de « désobéissance » et de « rapport de force » »
            Gober ces foutaise est un signe certain d’immaturité.

            .

          • Attila Attila 30 septembre 2018 13:26

            @Attila

            « corrompus jusqu’au trognon »
            Je ne pensais pas uniquement au couple Emmanuel Macreux/Brigitte Trognon.

          • Raymond75 29 septembre 2018 18:30

            Fidèle élève de notre célébrissime et envié dans le monde entier Jacques Attati.


            • Reiki 29 septembre 2018 19:24

              S’aimer soi-même, c’est l’assurance d’une longue histoire d’amour. " Oscar Wilde smiley


              • gaijin gaijin 29 septembre 2018 19:31
                « les pauvres c’est fait pour être très pauvre et les riches très riches »
                louis de funès

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Don Quichotte


Voir ses articles







Palmarès