• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Entre logements et monuments (Notre Dame)

Entre logements et monuments (Notre Dame)

L’Abbé Pierre disait : « L’honneur d’un pays ne réside pas dans la beauté de ses monuments, mais bien dans le fait que tous ses habitants aient un toit. »

Si je pense à cette phrase, c’est qu’aujourd’hui le décalage de la réalité quotidienne des Français qui sont en difficulté et marginalisés par la société et l’élan de générosité pour la reconstruction de Notre Dame, parait insurmontable, séparant deux mondes qui ne se comprennent plus, qui ne se connaissent plus. Le gouffre qui existe entre les « premiers de cordée » et le commun des mortels ne cesse de s’élargir.

D’une part, les ultrariches qui font leur pub avec des dons - le plus souvent sur le dos du fisc – perpétuant cette aberration de la structure sociale néolibérale et, d’autre part, le reste de la population qui a des difficultés à joindre les deux bouts. 

Même cet élan de générosité (critiquable et critiqué quant à la manière) a quelque chose d’abject dans le contexte actuel : il ne tient pas compte de l’humain.

Je ne nie pas l’importance historique du monument du centre de Paris. Cependant, cela devient indécent de voir tant de « bonnes volontés » s’approprier cet événement et le détourner à des fins purement personnelles. A commencer par le gouvernement qui tente de persuader l’opinion publique (ou d’imposer à l’opinion publique ?) l’unité de la nation ! De quelle unité parlons-nous ? De celle des grandes fortunes qui se goinfrent de plus en plus ? De celle des hauts fonctionnaires et des politiques qui, leur étant obligés, les soutiennent et adoptent les lois nécessaires à la perpétuation de l’injustice ?

Recevoir les pompiers (comme naguère les footballeurs champions du monde), contribue à l’enfumage généralisé que nous impose la macronie depuis presque deux ans maintenant !

Qui peut nier le professionnalisme des pompiers qui ont fait le boulot comme on dit, le boulot pour lequel ils sont payés. Cependant, leur image positive auprès de la population est récupérée par le pouvoir. Et cela gâche tout !

La seule chose qui intéresse le pouvoir et ceux qui contrôle l’économie et par extension « naturelle », toutes les ficelles dudit pouvoir, est la perpétuation de cet état de fait ; la perpétuation de la société de dépendance et des inégalités croissantes. Le reste c’est de la littérature. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Julien S 19 avril 16:38

    Encore un billet d’humeur. On pourrait en faire en France 66 millions par jour. Pas d’intérêt. 


    • Le421 Le421 21 avril 09:44

      @Julien S
      On attends toujours vos articles éclairés. Pour les commentaires acides, pas de problème, on est servis !!


    • Chantecler Chantecler 19 avril 16:48

      Bon, ok, c’est indécent, et plusieurs rédacteurs ont contribué sur ce site à bien le mettre en évidence aujourd’hui.

      Mais il faudrait m’expliquer ce passage de votre billet :

      « De quelle unité parlons-nous ? .. :/...De celle des hauts fonctionnaires et des politiques qui, leur étant obligés, les soutiennent et adoptent les lois nécessaires à la perpétuation de l’injustice ?  »

      Jusqu’à plus ample informé, les hauts fonctionnaires sont nommés par des élus qui les chargent d’appliquer les lois qu’ils ont votées, et ce ne sont pas les élus qui votent des lois pour faire plaisir aux fonctionnaires, fussent-ils « hauts » !

      Qu’il existe des coteries, des réseaux, du clientélisme et du népotisme est une chose, que les élus soient des marioles manipulées et corrompues par des lobbies puissants est une autre chose, ces deux dernières affirmations étant vraisemblables, mais si nous sommes bien dans une oligarchie indirecte, nous ne sommes pas dans une bureaucratie où ce sont les techniciens qui tiennent les leviers.

      Même les préfets et les chefs de cabinets subissent. Un élu qui subit son administration n’est tout simplement pas à sa place, comme c’est le cas, par contre, dans de nombreuses petites et moyennes mairies où les fonctionnaires territoriaux sont plus compétents que leurs élus et les mènent par le bourt du nez.


      • mmbbb 19 avril 19:03

        un clone de Chalot


        • Jonas 20 avril 00:23

          "A commencer par le gouvernement qui tente de persuader l’opinion publique (ou d’imposer à l’opinion publique ?) l’unité de la nation !"

          La cathédrale Notre Dame de Paris est d’abord un pur joyau architectural, on l’associe directement à la France et à sa culture dans tous les pays du Monde, il suffit de demander à n’importe quel étranger. C’est un prestige national.
          Qui n’a pas été émerveillé par sa nef imposante et majestueuse, ses chapelles, ses vitraux, ses rosaces, ses tableaux, sa façade principale monumentale, ses statues et sculptures finement ciselées ?
          Son rayonnement technologique (art gothique, avec des techniques inconnues jusqu’alors, comme les croisées d’ogives), architectural, et spirituel est en partie à l’origine de la civilisation catholique européenne, et du foisonnement intellectuel des universités qui vont par la suite couvrir rapidement toute l’Europe.
          Les cathédrales ont été pendant des siècles les lieux de communion de toute la cité, citadins et paysans, elles ont contribué au développement et à la structuration de la société européenne, à son ordre, son plan divin, incluant la formation des intellectuels et de leurs élèves.
          Notre Dame de Paris s’imprime dans l’âme de nos ancêtres, de la culture littéraire et artistique européenne, elle accompagne l’Histoire de dizaines de générations de Français depuis plus de huit siècles.
          Sans cet extraordinaire monument, vous ne seriez probablement pas là aujourd’hui.
          Et quel remerciement faites vous au moment où elle a besoin d’être relevée ? Que du mépris et de l’ignorance.


          • machin 20 avril 15:57

            @Jonas

            bla bla bla....
            On dirait la grandiloquence de Micron.

            "La cathédrale Notre Dame de Paris est d’abord un pur joyau architectural

            « 

            C’est a voir....
            Comparée à Chartres, Amiens ou Reims et même Cologne la cathédrale de Paris est juste un petit brouillon mastoque et sans grâce.

             »on l’associe directement à la France..... il suffit de demander à n’importe quel étranger

            "


            Pour les étrangers, le symbole de Paris c’est d’abords et avant tout la tour Eiffel, ce, bien loin devant notre Dame... du moins, avant l’incendie...


          • Jean De Songy Jean De Songy 20 avril 04:16

             

            NIGER : 6,4 ENFANTS PAR FEMME

             
            +

             
            EX-FRANCE : LA SURFACE D’UN DÉPARTEMENT BÉTONNÉE TOUS LES 10 ANS

            =

             
            MERDE AUX COLLABOS NÉGRIERS DE L’OLIGARCHIE MONDIALISTE


            • machin 20 avril 15:59

              @Jean De Songy

              Et ??


            • colibri 20 avril 19:03

              Nous sommes dans un pays socialiste ou tout est fait pour que les gens sans moyens réussissent :

              aides , écoles et université gratuites, hopitaux gratuit , logements gratuits etc que faire de plus ?

              la redistribution n’a jamais été aussi importante il y a des aides pour tout et les impôts écrasent les gens qui travaillent et font vivre le pays .

              D’autres taxes pour décourager les gens de travailler ? si les gens sont riches c’est qu’ils le méritent et se débrouillent pour cela .Il n’y aucune raison raison que les fourmis se dépouillent pour les cigales .

              on est arrivé au bout du bout ou les gens s’excluent eux-même du système alors qu’ils ont tout à portée :

              ce pas une question de redistribution mais de mentalité et de choix de vie .Il y a moment ou il faut prendre conscience que les pauvres sont responsables de leur situation par leurs choix de vie , leur paresse , on leur donnerait des millions qu’ils les dilapideraient et ne pourraient encore pas subvenir à leurs besoins eux-même et qu’ils continueraient à être assistés continuellement .


              • microf 22 avril 22:02

                @colibri

                Très bon commentaire.
                S´ils sont paresseux, c´est parcequ´ils sont pris en charge du berceau au tombeau. Alors, on ne fait plus rien, aucun effort, on prend ce qu´on recoit, et on joui et, la vie continue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carlo Gallo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès