• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Éric Zemmour a-t-il encore sa place à la télévision ?

Éric Zemmour a-t-il encore sa place à la télévision ?

"Votre mère a eu tort [de vous appeler ainsi]" et d'ajouter : "Vous auriez pu vous appeler Corinne ; c'est très bien, Corinne", c'est avec ces mots que le polémiste Éric Zemmour s'est adressé à l'entrepreneuse Hapsatou Sy le 16 septembre dernier, sur le plateau de Thierry Ardisson. Mais ce n'est là que la partie diffusée dans l'émission. Une partie coupée au montage, et diffusée par Hapsatou, montre Zemmour en train de hausser le ton face à la jeune femme et de lui dire : "Vous n'êtes pas une enfant de la République : votre prénom est une insulte à la France". Rien que ça !

Hapsatou, un prénom pourtant très agréable à entendre, pose donc problème à notre polémiste qui porte un prénom viking – peuple d'envahisseurs et de pilleurs s'il en est. Le nom Zemmour désigne quant à lui l'olivier dans la langue berbère.

Après cette énième incartade, la question se pose : Éric Zemmour a-t-il encore sa place dans les médias ? Une question que l'on pourrait étendre à l'ensemble de l'extrême-droite. Les chaînes de télévision doivent-elles continuer à leur donner la parole ou bien faut-il les reléguer définitivement dans les latrines de la société ?

Le débat a fait rage sur le plateau de TPMP, mercredi dernier, entre André Bercoff et François Durpaire. Là où le premier défend une "liberté d'expression totale à l'américaine", le second rappelle inlassablement que "en conformité avec la loi de 1881 sur la liberté de presse, le racisme n'est pas une idée mais un délit". Une déclaration qui a du faire hurler tous les juristes et historiens. Le spécialiste des États-Unis a également rappelé qu'outre-Atlantique, il y a des talk-shows où l'on peut voir des débats entre néonazis et descendants de déportés, ou entre Noirs et membres du KKK.

Des théories du complot commencent déjà à fleurir de part et d'autre : certains clament que Zemmour serait toujours invité sur les plateaux télévisés sur pression des producteurs qui constateraient une nette hausse de l'audience ; les dextrogyres affirment, quant à eux, que la jeune Hapsatou Sy aurait monté de toutes pièces cette affaire pour "faire le buzz" : pourtant, nous avons tous entendu Zemmour lui dire qu'elle était une insulte à la France, ce qui constitue (quelles que soient les intentions et les arrière-pensées prêtées à Hapsatou) une déclaration délictueuse. D'aucuns plaideront pour Zemmour par accointance idéologique. Certains l'agoniront par soutien à la belle Hapsatou. L'auteur de ces lignes plaidera pour la liberté, par libéralisme et par raison, n'étant ni un zemmouroïde ni un SJW.

Demandons-nous avant tout à qui (et au nom de quoi) il revient de décider qui mérite ou non d'être sur les plateaux télévisés. Décréter que telle opinion est interdite de cité, c'est ouvrir un précédent dangereux et aplanir le chemin de la tyrannie. Au pays de Voltaire, ce serait un comble. En second lieu, il faut laisser de côté le pathos pour se concentrer sur l'efficacité stratégique : on est en droit de vouloir crier "Ta Gueule !" à Zemmour face au nombre d'absurdités qu'il débite (Verdez voulait même le gifler) mais l'important n'est pas de satisfaire un besoin émotionnel pavlovien, c'est de combattre efficacement la pensée de ce polémiste.

Soit. Imaginons que Verdez se lève vraiment et gifle Zemmour, que le polémiste soit à jamais rayé de la liste des invitables et que son nom devienne plus imprononçable que celui de Voldemort. Quelles en seront les conséquences ? Surement les mêmes que celles du bannissement de Soral et de Dieudonné, dont la popularité a explosé sur les réseaux sociaux, passant de quelques milliers à presque un million d'abonnés. N'étant plus soumis aux impératifs de fréquentabilité médiatique, les voilà partis en roue libre. L'un fait une quenelle devant un mémorial de la Shoah, l'autre fait carrément l'apologie du terrorisme. Ceux que bannit la société fondent une contre-société, avec l'orgueilleuse prétention d'avoir raison et d'être victimes d'une cabale : précieux sésame dans notre société judéo-chrétienne où être persécuté signifie avoir raison.

L'extrême-droite se réduit au RN et à Zemmour dans l'imaginaire populaire. Mais, le parti de la famille Le Pen et le polémiste dégarni ne sont que la face émergée de l'iceberg. L'extrême-droite (surtout sa partie agissante, la fachosphère) est une nébuleuse de braillards, de pseudo-intellectuels, d'agitateurs et de propagandistes que peu de gens connaissent en dehors de leurs fans. Raptor Dissident, Henry de Lesquen, Daniel Conversano, Kroc Blanc, Amalek, Aldo Sterone, Boris Le Lay, Serge Ayoub, Tepa, Frédéric Delavier, Stéphane Blanchonnet, Marion Sigaut, Marianne Durano, Hervé Ryssen, Willem Le Bel, Hervé Juvin, Christine Tasin et autres hurluberlus que vous ne risquez pas de voir à la télévision. Racistes, islamophobes, masculinistes, antisémites ou carrément néonazis, ces individus (et des dizaines d'autres) forment une contre-société qui grandit invisiblement et endoctrine la jeunesse. Mais les médias sont tranquilles : on ne les voit pas à la télévision. Ouf !

L'hypocrisie est sans doute l'un des grands défauts de notre peuple. Or, dans la prétendue stratégie de "lutte contre l'extrême-droite", elle est hélas à l'œuvre. On préfère cacher le mal plutôt que de le guérir. L'État promulgue une pléthore de lois antiracistes, les associations en vivent (tout en sachant que la fin du racisme signera aussi la leur), le peuple applaudit, et tout ce beau monde se contemple dans le miroir avec la bonne conscience du devoir accompli. Les lois réprimant le racisme sont très commodes : on bannit cette idéologie de l'espace public et on a l'impression de vivre entre gens respectables. Ouf ! A croire que les Français sont davantage dérangés par le bruit du crime que par le crime lui-même. Car, montrer ces fascistes à la télévision équivaudrait à dire que, oui, au pays de Voltaire la peste brune sévit encore et fait même des adeptes.

Emmanuel Macron a compris, mieux que tous, le meilleur moyen de vaincre la peste noire du fascisme : lui donner la parole. Durant l'entre-deux-tours, les sondages créditaient Marine Le Pen d'un score entre 40 et 44%, d'autant plus après l'alliance du 28 avril avec Dupont-Aignan. Si le candidat Macron avait écouté ses conseillers qui l'adjuraient de refuser le débat avec la fille Le Pen, en se drapant dans la toge de la dignité et en arguant qu'e "l'on ne parle pas à l'extrême-droite", comme l'avait fait Chirac en 2002 contre le Menhir, que se serait-il passé ? Non seulement personne n'aurait vu la nullité de Le Pen, mais celle-ci aurait même eu une aura de "victime du Système" qui lui aurait peut-être garanti, sinon la victoire, du moins un score honorable entre 45 et 48%, l'installant de fait comme cheffe de l'opposition. En acceptant le débat, Macron a donné à son adversaire l'occasion historique de perdre tout crédit ; elle en pâtit encore ! N'en déplaise aux "associations de lutte contre la haine" et autres chanteurs organisant des concerts contre le FN, leurs méthodes sont parfaitement inefficaces pour vaincre le nationalisme : il suffit de lui donner la parole pour qu'il se couvre de ridicule et se discrédite pour de longues années.

Que l'on invite les négationnistes Reynouard et Ryssen pour qu'ils vomissent en direct leur ignorance haineuse. Que l'on donne la parole à Renaud Camus pour qu'il s'enfonce dans ses explications vaseuses sur le Grand Remplacement. Que ce cher Hervé Juvin nous vienne expliquer comment il concilie son patriotisme économique avec sa carrière passée à travailler dans des pays étrangers. Que le rappeur Amalek nous démontre en quoi les chats menacent la civilisation européenne (oui, il a vraiment dit ça) et que Laurent Glauzy affirme, en direct au JT de 20 heures, que la mission des franc-maçons est de nous cacher la platitude de la Terre. Traînons-les face aux caméras pour que le peuple voie ce qu'est la véritable nature de l'extrême-droite ! Quoi, avons-nous peur qu'ils séduisent le peuple ? Alors, c'est notre propre modèle de société que nous devrions questionner : qu'est-ce qui cloche pour que des gens soient séduits par un tel ramassis de tarés ? Peut-être est-ce cette question qui fait peur…

A l'inverse, cantonner l'extrême-droite dans une zone interdite équivaut à lui donner une aura d'obscurité qu'elle ne mérite pas. Car elle est plus clownesque que maléfique (des "bouffons dangereux", pour reprendre l'expression de la mère de Clément Méric). Ostraciser ces clowns, c'est leur octroyer un statut de victime et favoriser la curiosité morbide que suscite toujours l'interdit, surtout parmi une jeunesse qui cherche à tout prix la transgression. En outre, cela augmente leur orgueil de vaincus : on est ostracisés car ils ont peur de ne pas faire le poids face à nos arguments. Il suffirait pourtant d'opposer des débatteurs sérieux à ces gens pour que leur argumentaire s'effondre. Que l'on mette Todd face à Lesquen, que l'on oppose Paxton à Faurrisson, Christine Tasin à Gilles Keppel et Marion Sigaut à Laurent Alexandre. Ces experts auraient-ils quelque chose à craindre de braillards nationalistes ? Le regretté Elie Wiesel avait déclaré sur France Culture dans les années 1980 : "Les négationnistes, je ne leur parle pas. Car je ne sais pas quoi répondre à la laideur. Quand il y a un négationniste dans la pièce, je me lève et m'en vais". Avec tout le respect que l'on peut avoir pour cette figure de la lutte contre l'antisémitisme, sa stratégie était erronée. C'est justement une telle attitude indignée mêlant mépris romanesque et moraline mièvre qui fait le lit de l'extrême-droite depuis des décennies. "Vas-y mon facho, vomis toute ta haine et toute ta propagande, montre-nous à quel point ton idéologie est débile pour que le peuple s'en détourne !", voilà ce que nous devrions dire à l'extrême-droite en leur tendant le microphone.

Judiciariser le débat et jouer aux effarouchés est la meilleure chose à faire pour valider la paranoïa de l'extrême-droite. Cette jeune Hapsatou aurait mieux fait de se battre (verbalement) contre Zemmour au lieu de transporter leur débat au prétoire. En agissant ainsi, elle aurait remis à sa place ce défenseur des mâles blancs et montré que les minorités ne sont pas d'éternelles victimes mais peuvent aussi se défendre seules, sans l'aide de l'État-Maman, et avec des arguments autres que mémoriels ou juridiques. Au lieu de ça, elle a préféré jouer la musique victimaire et lancer une campagne médiatique contre Zemmour, lui donnant de fait raison. Et puis, quand on va débattre avec un type comme Zemmour ou Soral, on sait à quoi s'en tenir, même si, évidemment, rien ne saurait justifier leurs propos. Enfin, cette judiciarisation du débat est totalement contre-productive car elle n'enlève en rien la haine : elle ne fait que la bannir de l'espace public, à l'instar de la morphine qui endort le mal mais ne le guérit point. Or, il est plus sain de savoir à qui l'on a affaire plutôt que de subir les relents ponctuels de haines rentrées mais tues par peur de la loi. Comme le disait Cicéron à propos des partisans de Catilina : "Que l'on puisse lire sur le front de chacun ce qui est gravé en son cœur !"

La question est : voulons-nous réellement vaincre l'extrême-droite ? Si, comme moi, vous répondez "oui", il faut admettre que l'on s'y est mal pris depuis le début. A grands renforts d'hystérie juridico-associative, de concerts pour la fraternité et de bannissements médiatiques, on a victimisé et renforcé l'extrême-droite. Continuons et la France sera réellement sous leur férule. On en vient à se demander si cette lutte contre la haine est sincère ou si elle constitue un fond de commerce pour ces associations et intellectuels de gauche.


Moyenne des avis sur cet article :  1.44/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • Charles Martel Charles Martel 24 septembre 12:31
    vous n’avez rien compris. Vous essayez de conseiller des personnages de TV sur comment lutter contre l’extrême droite alors que ce qui les intéresse c’est la pub pour leur émission et le bouquin qu’ils vont vendre.
    et pour ça du buzz, rien que du buzzz. Rapassatou et Zamour ont bien compris le système.
    Ardicon aussi.

    l’extrême droite personne n’en a rien foutre car en réalité ca représente rien en France. Aucun media, une activité sur Twitter qui se fait déssouder à la hache, aucun journaliste, aucun leader d’entreprise, aucun argentier, aucun artiste, seul Zemmour en tête de gondole pour faire croire à une pseudo pluralité, aucun éditorialiste, aucun présentateur, bref le néant total dans le paysage.
    Un pseudo parti (RN) qui est en fait une ressucée du gaulliste RPR 30 ans après et n’a plus rien d’extrême à part la nullité.
    quelques groupuscules, peu d’associations, ou de syndicat étudiants, rien ,aucune voix.

    Et pendant que vous vous épanchez sur la lutte contre l’extrêêêême droite en sortant des vacuités qui sont tellement inédites que ça doit bien faire 20 ans qu’on les entend « faut-il les laisser parler ? », doit-on les castrer à la naissance ? peut-on considérer interner les islamophobe comme n’étant pas une solution ? fromage ou dessert ? pipe ou levrette ?... en donnant pour réponse : l« aissez parler tous ces tocards » (quelle originalté !!) bref pendant qu’un idiot utile se drape en blanc pour nous expliquer sa solution de lutte contre l’extrême droite et bein...

    eux, les « polémiqtes professionnels » comptent leur pognon et rigolent. ça s’appelle du merchandising segmentarisé (tu prends les renois, je prends les bas du front)



    • Habana Habana 24 septembre 15:24

      @Charles Martel
      Vous martelez, vous martelez...mais vous ne dites absolument rien !

      Si, une seule chose : vous êtes globalement en train de nous dire qu’il ne faut rien changer et que ces gros kons de veaux de Français doivent inlassablement remettre le même bulletin dans la même urne jusqu’à la fin des temps. Bref, vous semblez être un beau « progressiste » ultra régressif. Et c’est bien de ce mal dont la France souffre : elle régresse sans cesse de plus en plus, jour après jour, car des andouilles continuent à « veauter » pour des andouilles !

    • CRICRI59 CRICRI59 24 septembre 17:46


      @Habana
      Sur le vote

      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


    • banban 24 septembre 12:43

      Hap-sa-tou ; on inspire on expire, et cerise sur la vocable, on claque de la langue.

      un délice a prononcer.
      c’est beau, on aurait dit un nom inventé pour désigner une reine égyptienne de fiction.
      enfin bon la demoiselle fait ça pub sur le dos du gros beauf de service, parce que moi je connaissais pas la dame avant ce buzz de merde. elle peut lui dire merci. après il l’a bien mérité, l’injure reste un n’acte délictueux, et c’est pas là une opinion.

      • Montdragon Montdragon 24 septembre 12:47
        Une arnaqueuse mondaine au joli minois, qui diffuse des images de plateaux de TV censurées car passibles des foudres du CSA, de manière peu orthodoxe en faisant filmer un écran de contrôle par sa coiffeuse, a-t-elle sa place à la télévision ?
        Je me pose la question M. Bourdin.

        • banban 24 septembre 13:13

          @Montdragon
          C’est pas de la censure, Ardisson est le roi de la coupe et du montage pour faire dire ce qu’il veut a ces invité, faire filmé un écran de contrôle me semble du bon sens.

          J’ai en mémoire un moment de télé d’anthologie, j’étais encore jeune, mais la perfidie de ces gens là m’avait outré.
          B.megret reçu par m. Field. il lui fait voir un extrait de son émission précédente ou il recevait JM.LEpen.
          Dans l’extrait qui lui montre, on entend J.M Lepen, dire après cette question « que feriez vous si B.Megret deviens plus populaire que vous ? »
          J.M lepen ; « Je prendrais les mesure qu’il faut »
          B.Megret c’est retrouvé pour le moins décontenancé.
          Mais j’avais encore le souvenir de cette interview de Lepen, et ça vrai réponse était « Je prendrais les mesures qu’il faut.... pour le mettre a la tète du partie »
          2 semaines après cision au FN...


        • Montdragon Montdragon 24 septembre 20:46
          @banban

          Oui, mais.....
          la partie censurée par Ardifion était passible des foudres du CSA, tout le monde le sait, est-il attaquable pour cela ?
          En bon manager ?
          Humm ??
          Vraiment ?


        • Gasty Gasty 25 septembre 08:11

          @Montdragon

          Mais les propos tenu sont ceux d’Éric Zemmour. Le CSA ne peut que reprocher à Ardisson d’inviter Éric Zemmour. Donc d’interdire Éric Zemmour d’antenne, donc Ardisson protège Éric Zemmour en censurant ses propos, donc Ardisson est complice pour que Éric Zemmour ne soit pas interdit d’antennes.


        • Montdragon Montdragon 28 septembre 19:30

          @Gasty

          sophiste délicieusement abscons.


        • Zolko Zolko 24 septembre 13:01
          « Le débat a fait rage sur le plateau de TPMP... »
           
          ouais, ben si Hanouna et Ardisson sont les références pour vous, j’ai bien fait de ne pas lire votre article. En d’autres termes : ces gens ne sont là que pour faire du bruit, tout « débat » autour de ce thème est bidon.

          • Debrief 24 septembre 13:16

            La liberté d’expression est suffisamment muselée pour qu’on l’ait pas à subir les diatribes dégoulinantes de bien-pensance d’étudiants dian dian sur l’opportunité de couper la parole à une figure de la culture française.
             
            Extrêêêême drouââââte, mon Q ! Petit joueur du boboisme aux arguments pavloviens et qualificatifs nauséabonds.


            • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 24 septembre 15:09

              @Debrief



              Kirki va vous dire que « drouââââte » trahi son facho comme s’il avait une croix celtique tatouée sur le front, alors je lui coup l’herbe sous les pieds.

            • Désintox JPB73 24 septembre 19:32

              @Debrief


              Je suis assez d’accord avec vous, on ne devrait pas employer l’expression « extrême droite » pour qualifier le fascisme, car cela laisse entendre que les gens de droite sont seulement un petit peu racistes et fascistes.

              Je trouve cela insultant pour eux. Être de droite, c’est respectable. Être fasciste ne l’est pas.

            • Esprit Critique 24 septembre 21:52

              @JPB73
              Vous datez !

              Les merdias ne parlent plus d’extrême drouatte pour chiez sur qui ne pense pas comme eux.

              Ils causent « D’Ultra Drouaate », Ce qui est bien pire et grave


            • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 24 septembre 22:19

              @JPB73

              « Être de droite, c’est respectable. Être fasciste ne l’est pas. »


              La perception du « fasciste » est quelque chose de tellement subjectif, ça va quand même de Philippe de Villiers à Adoldf Hitler, en passant Heinrich Himmler et Adolf Eichmann...
              .

            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 22:37

              @Cateaufoncel3

              Luis Rego ...journée d’un fasciste...YouTube lol


            • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 24 septembre 23:13

              @Aita Pea Pea

              Douze minutes et demi, c’est quand même un peu long. Le respect dû au héros, qui était allé à un meeting de Jean-Maire Le Pen, s’était levé subitement et avait crié « Vive la liberté ! », a ses limites. 

              Il n’avait même pas reçu une petite baffe. Quelle déception, lui qui projetait d’aller montrer ses hématomes et contusions au commissariat.

            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 23:22

              @Cateaufoncel3

              Humour...les années 80 ... Papy le Pen est mort de rire ...Desproges en ajoute une couche et Le pen a assez d’humour pour s’en branler.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 23:57

              @Aita Pea Pea

              D’ ailleur Desproges se fait déborder par le texte génial de Rego a la suite...on le voit a sa tête . Merde trop fort...


            • Ben Schott 24 septembre 13:29
               
              Si je comprends bien la conclusion de notre commissaire politique, « l’hystérie juridico-associative, les concerts pour la fraternité et les bannissements médiatiques » ne sont plus suffisants pour terrasser la bête immonde. Il faut donc passer au stade supérieur, mais lequel ? Quelle serait la solution finale ? Notre libéral-anarchiste voltairien aurait-il des suggestions à faire au politbureau ?
               


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 septembre 13:34

                Que ce soient aujourd’hui le racisme, la xénophobie, la haine, la judéophobie et, maintenant, la musulmanophobie qui alimentent, pour une large part, la résistance à l’immigration illégale est hélas, je crois, une réalité. Celle-ci ajoute à la gravité de la situation.

                 

                Et ne fait que souligner le plus grave, l’aberrante crétinisation de la fausse Gauche, et sa trahison face au pire : l’islamisation progressive de la France portée par ce type d’immigration.


                • popov 24 septembre 13:57

                  @Nicolas Kirkitadze

                   
                  Nicolas, c’est bien comme prénom. C’est le 6 décembre dans le calendrier grégorien. Tous les gosses le connaissent en France. Enfin, il fut un temps où tous le connaissaient.

                  • troletbuse troletbuse 24 septembre 13:57

                    En tous cas, il y en a un qui n’a plus sa place à la télévision, c’est Benalla. Regardez, il fait un voyage à Londres pour rendre visite à un fiché « S » et personne n’en parle, surtout pas l’Immonde, ni le « Fig à rots ». Dans le même ordre d’idées, on n’a pas beaucoup entendu parler des discours de MLP ou Dupont Aignan. Et pourtant,ils n’ont pas parlé de prénoms. Heureusement que LCI et Cnews ont relyé les discours. Par bonheur, il y avait le meurtre de Sophie Le Tan qui permettait de cacher tout ça.


                    • BM 24 septembre 16:01
                      Une seule chose : on n’interdit pas d’écrire un livre et de le commenter si on est invité sur un média.

                      Il y a des gens qui ont la tolérance sélective !!!

                      Et poser la question est déjà une preuve d’intolérance.



                      • Dom66 Dom66 24 septembre 17:54

                        @BM

                        +++

                        Et puis :
                        Éric Zemmour a-t-il encore sa place à la télévision ? Question idiote, bien sûr qu’il a sa place, il y a tellement de cons et de vendus...donc pourquoi pas Zemmour. Il y a bien tous les journalopes, les Ruquier, et la Route El Krief etc.. et puis en plus je ne regarde plus la télé, sauf les petits meurtres d’agaga et Capitaine Marlot,

                      • moderatus moderatus 24 septembre 16:26


                        En agissant ainsi, elle aurait remis à sa place ce défenseur des mâles blancs et montré que les minorités ne sont pas d’éternelles victimes mais peuvent aussi se défendre seules.


                        Désolé , mais l’ idéologie ne permet pas de dire n’importe quoi, vous avez le droit de ne pas aimer Zemmour, et de penser être le gourou qui va vaincre la droite, mais il ne faut pas reprocher aux autres ce que vous faites allègrement , tomber dans la diffamation

                        Je n’ai jamais lu de propos de Zemmour défendant la suprématie de l’homme blanc ;

                        Il est pour un système qui a fait la France depuis des décennies qui s’appelle l’assimilation, on peut être contre , on peut être pour le multiculturalisme et le communautarisme, mais pas faire de faux procès.










                        • Oceane 24 septembre 19:45

                          @moderatus

                          Zemmour est blanc ?


                        • Ouam Ouam 25 septembre 01:03

                          @moderatus

                          Vu que tu est la j’en profites pour te faire un petit coucou cordial, et continuer les points de vues.
                           
                          Je penses que Zemmour à tapé peut etre un peu fort, car la receptrice du messsage n’a visiblement pas le « niveau », ni intellectuellement pour confronter les idées, et de plus encore moins psychologiquement...
                           
                          Enfin le psychologiquement, c’est elle sous son air choqué qui démontre cette énorme carence affective ou de positionnement social.
                           
                          Si cela ne l’est pas (ce que je pense), elle ouvre son jeu (cad elle n’est pas choquée comme elle le prétends, mais c’est bien pour exploiter d’autres choses, bref un interet pécunier ou moment de gloire)...
                          Dans les deuxs cas de figure, à celui qui daiogne y songer qq minutes, ce n’est pas brillantissime ^^

                          Si nous poussons encore l’analyse un peu plus loin...
                          Qu’elle se nomme Hapsatou (a vous souhaits ^^) pourquoi pas, elle n’a pas ELLE choisi ce prénom Africain, mais cela démontre déja quelque part le souhait de SES parents de refuser l’integration (je n’aimle pas ce terme), je dirai plutot le « vivre ensemble » ou une part de « cohésion sociale » enfin tu vois ce que je veut dire.
                           
                          Mais en revanche en nommant sa propore fille d’un autre prénom Africain, ici elle démontre de manière certaine ne PAS vouloir de cette cohésion sociale (ou assimilation)
                           
                          Je peut aisaiment comprendre que l’on refuse cette forme de terrorisme et de dictature qu’est « l’assimilation » ou « la cohésion socoiale » ou le vivre ensemble.
                           
                          Car choisir un prénom de ses enfants, cela à un sens, et meme un sens tres important, il suffit de voir lors de la naissance d’un enfant dans un couple tres souvent les longues discussions pour le choix de celui-ci.
                          Si cela n’avais pas de conséquuences, nous aurions certainement beacoup plus d’Adolphe«  »Néron« (etc ...longue liste de prénoms tres lours à porter dans nos écoles)

                          Ce constat fait, il est indiscutable, sauf à etre un simple d’esprit de penser que le fait de donner un pénom, et de plus particulier n’a pas de sens ET de plus lorsque tu n’est pas un local de ce pays.
                           
                          Nabilla l’exprime ’ailleurs tres bien dans sa vidéo ou elle défends Hapsatoui, elle en est convaincue, elle cite de nombreuxs prénms venant d’Afrique et explique que désormais c’est devenue monnaie courante (D’ou mon explication du ’Grand remplacement » que tu refyuse d’entendre..
                          Ecoute la vidéo de Nabilla, c’est elle, pas moi, qui te l’explique (ca c’est suite à nos discussions animées sur le sujet, je le place hihi)
                           
                          Lecteurs, supposons que vous désiriez changer de pays (définitivement j’entends) et que vous désireriez « vivre comme un Romain » et que en pere ou mere de famille « normale » vous désiriez lui donner un maiximlum de chances dans la vie ...
                          Parce que vous savez tous que dans des pays encore « normauxs » cad pas « remplacés » le prénom donné à un sens, contrairement au nom de famille qyui lui est figé (la c’est pour Omar, mais lui , le contenu de son message démlontre sa brillantissime intelligence ^^, ou alors il se croit définitivement, et il n’a pas tord en terrain conquis).

                          Le 3eme point important, c’est à partir de quand ? et pour quels motifs ? surtout quelkle légitimité dans le motif (Cad à partir de quel moment rentre t’on dans l’arbotraire, cad ton article en cours) peut t’on exclure des gens à cause d’idées (bonnes ou mauvaises le sujet n’est pas la) sans entrer dans une censure digne des meilleurs moments d’un nazisme regretté par certains ou d’un stalinisme équivalent dans l’humiliaton humaine et les idées courtes, voir extremement simplistes, ou seule la voie officiele de la doxa est « véritée vraie »

                          Certaines huites (pas toi) onts oublié que un certain Galliliée expliquait à la doxa ambiante du moment, que c’est bien la terre qui tourne autour du soleil et pas l’inverse...
                          Et qu’elle n’est pas plate non plus...

                          Bref l’imlmigration de masse donne cela, des gens perdus (ou tres communautaristes) qui refusent ce vivre ensemble, ou pire veulent imposer leurs cultures ancestrales à un peuple qui à clairement perdu ses propres points de reperes, sinon il est évident que cela ne pourrais etre possible.

                          L’immigration (de masse) c’est comme la cuisine..
                          Lorsque l’on mojote un bon petit plat si on rajoute un peu de sel ou d’épices, cela peut rendre le plat parfois meilleur.
                          Lorsque l’on vide la saliere entière, ou la boite d’épices totale, le résultat au bout ne peut etre que catastrophique et nous en voyons chaque jour qui passe hélas (*) comme le dit Zemmour .

                          (*) Cf le plein sens du mot « hélas »

                          Apres ce long message bourré certainement de fautes de frappes car tapé d’un jet au l de mes pensées de « bas du front »
                          je te salue bien bas et compte sur ta tolérance magnanime due à mon clavier de sans dents (lol)




                        • Ouam Ouam 25 septembre 01:09

                          @Oceane

                          « Zemmour est blanc ? »

                          La valeur des gens se situe donc d’apres vous à sa couleur visible ?

                        • Ouam Ouam 25 septembre 01:13

                          @Ouam

                          Pour ceux qui n’onts pas l’interview de Zemmour et qui désirent l’ecouter en intégralité sans s’embeter à chercher c’est ici en mp3
                          20180921_gg_7.mp3
                          http://dl.free.fr/k1xuAVWqL

                        • OMAR 25 septembre 15:33

                          Omar9

                          .

                          @Ouam :« ...je te salue bien bas et compte sur ta tolérance magnanime.. ».

                          .

                          Oh qu’il est content cet @Ouam de lire son gourou qui distille la haine dans ses articles et dans ceux des autres et qui crache sur les tombes de ceux qui ne partageaient pas ses convictions... 

                          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/j-irai-cracher-sur-vos-tombes-196126

                          .

                          Oui, tu peux jouir doublement, surtout que depuis quelques temps, tu peux vider tout ton fiel dans les torchons essentiellement anti-blacks et antimusulmans que ne cesse de noyer Agora, sans risque d’être confondu et démasqué, de ton mentor attitré dont la censure de ceux qui prouvent sa fourberie et son extrémisme est sa vraie forme de « tolérance magnanime »...




                        • Désintox JPB73 24 septembre 17:08
                          Ah, il en a fallu du temps pour qu’enfin la parole se libère contre le harcèlement sexuel. Mais c’est parti ! Les gros machistes commencent enfin à raser les murs.

                          Eh bien, contre le racisme, c’est pareil. Merci à Hapsatou Sy d’avoir sonné l’heure de la révolte !

                          • Désintox JPB73 24 septembre 19:16

                            @bébert


                            Le racisme est le socialisme des imbéciles.

                          • sleeping-zombie 24 septembre 17:09
                            Bonjour,

                            Je suis plutôt d’accord avec la thèse selon laquelle l’extrême droite ne peut que perdre le débats, parce que ce ne sont que de petites idées défendues par de petites personnes.

                            Cependant, il est naïf de croire que ce qui passe à la télé a quelque chose à voir avec le débat. Ce n’est pas un débat, mais un spectacle, et pour peu que les petites personnes aux petites idées aient sous la main un bon comédien (comme JMLP en son temps), leur offrir du temps d’antenne n’est pas forcément un bon calcul...

                            • julius 1ER 24 septembre 17:15
                              ce qui est pénible et insupportable avec un faschiste comme Zemmour c’est qu’il est sans arrêt à discuter et ergoter sur des choses insignifiantes et tout le monde lui emboîte le pas !!!

                              est-ce que Zemmour dans son infini bêtise compte le pognon en chiffres romains (ce qui soit-dit en passant pour un multi-millionnaire comme lui doit être un exercice laborieux )

                              ou compte-t-il en chiffres Arabes ??? ce qui soit -dit en passant , allège la comptabilité depuis bientôt 1500 ans, ........alors grand merci à nos amis arabes et certainement pas à cet abruti /fascho de Zemmour !!!!!!!!!!!

                              • Ouam Ouam 25 septembre 02:43

                                @julius 1ER

                                aie aie aie.... c’est pénible ET insupportable avec certaions bas du front pseudo gôôchistes de pacotille de lire encore cela en 2018...

                                Meme chez « au féminin » cela se sait, c’est pour dire le niveau d’érudition avancé du Julius de base ... smiley

                                "Reconnaissons quand même un mérite aux arabo-musulmans :
                                c’est d’avoir ramené en europe cette grande découverte, avec le système décimal de numération, après avoir traduit en arabe les livres indiens.
                                (Et avoir sciemment décidé de ne pas citer les noms des auteurs d’origine afin d’en effacer le souvenir et de s’atttribuer la paternité des ouvrages). ...

                                Les Arabo-musulmans sont en fait des transmetteurs du savoir des authentiques civilisations qu’ils ont anéanties et asservies.
                                En aucun cas ils ne sont des créateurs de connaissances."

                                vous noterez que je source... et que vous aurez le reste des sources nécéssaires dans le reste de l’article

                                Remarquez les comme vous certains d’euxs, regrettent amerement le merite du sstalinisme, et / ou du petit moustachu et / ou de l’esclavage organisé actuel (etc...) sans sourciller d’un trait ....

                                Tel Polpot qui envoyais tout opposant (comme zemmour) au peleton d’execution en tronquant une information de sa substantifique moelle....

                                Sinon je vous laisse parcourir le Wiki, c’est en début d’article...
                                Peut etre que le wiki, au féminin et tant d’autres sur le sujet sonts des sites hautement fachistes...
                                 
                                Allez savoir ^^


                              • julius 1ER 25 septembre 08:31
                                En aucun cas ils ne sont des créateurs de connaissances.
                                @Ouam

                                eh ben voyons, ta tirade transpire le bon vieux raciste franchouillard !!! d’ailleurs personne ne te plusse après ton exposé Wiki pur sucre !!!
                                toi tu fais partie des cons qui viennent avec leurs idées et leurs préjugés et qui repartent avec comme si de rien n’était !!

                              • covadonga*722 covadonga*722 25 septembre 08:45

                                @julius 1ER
                                toi tu fais partie des cons qui viennent avec leurs idées et leurs préjugés et qui repartent avec comme si de rien n’était !!



                                magnifique soliloque ou dialogue avec votre reflet dans la miroir .....

                              • Ouam Ouam 25 septembre 15:54

                                @julius 1ER
                                pfff.... une réponse digne de toi smiley


                              • sweach 24 septembre 17:29

                                Question 1) :

                                Est ce que le prénom Hapsatou est un prénom Français ?
                                La réponse est non, ce prénom n’est pas considéré comme étant Français par le reste des Français, cela ouvre donc obligatoirement un questionnement sur l’origine et le patriotisme de la personne qui le porte.

                                C’est un choix fait par les parents, en choisissant volontairement un prénom qui n’est pas considéré comme Français, ils font le choix de faire porter ce questionnement qu’aura le reste de le population sur le dos de leur enfant, il font également le choix de faire porter l’origine géographique du prénom, que l’enfant devra assumer même s’il n’y a jamais mit les pieds.

                                Question 2) :
                                Qu’est ce qu’un prénom Français ?
                                Il y a deux réponses, la première sont des prénoms historiquement implantés depuis longtemps.
                                La deuxième sont des prénoms suffisamment populaire, perrin dans le temps et surtout lié à une zone géographique en l’occurrence la France.

                                On peut donc voir que n’importe qu’elle prénom peut finir par être considérait comme étant Français, mais il faut pour cela que celui-ci ne soit pas déjà considérait comme étant étranger et doit vaincre une période transitoire. (exemple : Léa ; Lilian ; Mila ; ...)

                                Pour ceux qui ont du mal, la saint Eric c’est le 18 mai et la saint Hapsatou n’existe pas, le prénom Eric est bien plus rependu en France que Hapsatou.
                                Eric est donc considéré comme étant Français, alors que le prénom Hapsatou est considéré comme étant Africain.

                                Il n’y a aucun racisme la dedans c’est juste de la logique, pourquoi s’en offusquer ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès