• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Est-ce que Boeing fabrique encore des avions fiables ?

Est-ce que Boeing fabrique encore des avions fiables ?

Les experts se posent des questions après le dramatique crash du Boeing 737-500 près de Jakarta en Indonésie après ses années de bons et loyaux services d’autant plus que cet avion n’avait pas son à bord la nouvelle technologie qui a affecté le 737 MAX de crashs successifs.

Ce nouvel accident tragique d'un Boeing en Indonésie avec plus de 60 personnes à son bord intervient à un moment difficile pour le géant américain de l'aviation, écrit le New York Times en rappelant que la compagnie américaine a vu sa réputation entamée par des années d'enquêtes sur des accidents mortels. Le journal indique que l'avion possédait un bon dossier de service contrairement à l'avion du même fabricant, qui était au centre de la crise récente de Boeing, le 737 MAX avec un logiciel anti-blocage défectueux qui a conduit à deux accidents mortels, une version ultérieure à celui qui vient de plonger dans la mer.

Quelles sont les causes ? Les experts de Boeing mais aussi la presse américaine s'interrogent sur la raison pour laquelle le Boeing a pu tomber aussi violemment dans la mer car, étant à la fois un accident absolument triste pour les voyageurs et l'équipage, c'est la réputation d'un des fleurons de l'aviation américaine qui est lourdement remise en question.

Il faut savoir certaines choses concernant ce crash en Indonésie. Le premier fait est, justement, qu' « on ne sait pas ce qui a causé l'accident » même si on sait que « le vol 182 de la compagnie Sriwijaya Air, qui se rendait dans la ville de Pontianak sur l'île de Bornéo, a décollé au milieu d'une forte pluie de mousson, à la suite d'un retard à cause du mauvais temps et qu' il a plongé de plus de 10000 pieds en moins d'une minute, selon le site de suivi Flightradar24. L'Indonésie, qui forme un archipel de milliers d'îles, est fortement tributaire des voyages aériens. Bien que le pays ait une longue histoire d'accidents d'aviation, la compagnie Sriwijaya Air n'avait pas eu un seul accident mortel depuis le début de ses opérations en 2003. 

L'avion impliqué dans l'accident, qui a perdu le contact peu après le décollage de Jakarta samedi, était un Boeing 737-500, un modèle éprouvé et développé dans les années 1980, et non l'avion de ligne 737 MAX qui est déjà synonyme de malheur à un tel niveau qu'il a été immobilisé après des accidents mortels en 2018 et 2019.

En quoi le 737-500 est différent du 737 MAX ? L'avion impliqué dans l'accident de samedi est un modèle antérieur du 737 et qu'il, selon la base de données en ligne Airfleets, était en service depuis 26 ans, qu'il volait avant pour Continental Airlines et United Airlines avant d'avoir été livré à Sriwijaya Air en 2012.

Le 737-500 ne partage pas le même système anti-blocage que le 737 MAX, qui a été déclenché lors du crash d'un autre vol indonésien en 2018, le vol Lion Air 610, tuant les 189 personnes à son bord. Le même système a été mis en cause dans le crash d'un 737 MAX en Ethiopie en mars 2019, qui a fait 157 morts. Ces accidents ont forcé la mise au repos de la flotte des engins de cette catégorie dans le monde entier et cela a provoqué une crise pour Boeing. La société a limogé son directeur général et a déclaré l'année dernière que la mise au parking de ses avions MAX lui coûterait plus de 18 milliards de dollars, un coup dur avant même que la pandémie de coronavirus ne frappe l'industrie aéronautique.

La semaine dernière, la société a déclaré qu'elle avait accepté de payer 2,5 milliards de dollars, dont 500 millions de dollars pour un fonds à destination des victimes pour résoudre une accusation de complot criminel visant à frauder l'administration de l'aviation fédérale nord-américaine (FFA) sur l'évaluation du 737 MAX. Le 737 MAX a repris son vol le mois dernier avec le vol 718 d'American Airlines qui a effectué le premier vol commercial après que la FAA ait levé son ordre d'interdiction de vol en novembre. Avant de pouvoir voler à nouveau, chaque avion 737 MAX doit avoir son câblage et son logiciel modifiés.

Historiquement, le 737-500 a été un avion fiable dans le ciel. La série à laquelle il appartient, qui comprend les 737-300 et 737-400, a eu 19 accidents mortels en plus de trois décennies de fonctionnement, soit environ un accident mortel pour quatre millions de départs, selon un rapport de Boeing en 2019. Quatre accidents mortels antérieurs ont été, selon l'Aviation Safety Networkenregistrés avec les 737-500, dont des accidents en Corée du Sud en 1993, en Tunisie en 2002 et en Russie en 2008 et 2013. 

Boeing a fabriqué 389 des 737-500 avant que le modèle ne soit arrêté. Selon le site Web de suivi Planespotters.net, jusqu'à 100 appareils de ce type sont encore utilisés par les petites compagnies aériennes du monde entier dans des pays comme l'Afghanistan, l'Iran, le Nigéria, la Russie et l'Ukraine.

Philippe Rosenthal

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2340


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 15 janvier 17:51

    Boeing envisage de se reconvertir dans la fabrication de vaccins, c’est un secteur ou on est moins emmerdé avec les victimes de ses errements productifs, le risque est sous-traité aux... aux États !?

    Note que si tu as reçu tes deux doses pour le covid, tu peux grimper dans un 737 MAX sans arrière-pensées. smiley


    • ZXSpect ZXSpect 15 janvier 18:15

      .

      Et quoi de neuf dans la gamme Tupolev ? smiley


      • Jeekes Jeekes 15 janvier 20:39

        @ZXSpect
         
        ’’Et quoi de neuf dans la gamme Tupolev ?’’

         
         
        Et le rapport avec la choucroute, tu le vois aussi ?
         
        Tu devrais plutôt aller vomir là :
         
        https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/grippe-vs-covid-qui-est-vraiment-230193
         
        Tes collègues de la Team sont à la ramasse.
        Ils apprécieraient sûrement un p’tit coup de main...
         


      • @Jeekes

        la TEAM « pas drole » est devenu celebre , mais pas dans le bon sens ...


      • Le Sudiste Le Sudiste 15 janvier 18:41

        Le syndrome de Boeing c’est la queue qui se détache.(Coluche)


        • mmbbb 16 janvier 10:17

          Il faudrait attendre les resultas de l enquête apres examen des boites noires et voir si le cahier des charges avait ete respecte notamment l entretiende cet avion .

          Il est de bon ton de s acharner ainsi mais j ai en souvenir deux accidents dus par négligence de la compagnie Air France

          Le Concorde presente comme un avion de bonne technologie et dont les pneus avaient presentes des faiblesses et ayant entraine plusieurs indicents notifies dans les rapports depuis deja 1979 . Michelin proposa des pneus a armatures renforcees mais son offre fut declinée , Economie Resulat pres de 120 morts

          Le vol Rio PARIS , plusieurs resulats d enquete notifiant la défaillance des sondes ’ PITOT " Idem rien a ete fait , Et c etait un Airbus

          228 personnes ont pris un bain de mer force

          En 2004 , suite a des mal façons , le terminal de Roissy CDG s effondra , on a eviter la catastrophe de justesse

          Air France malgre le salaire de ses employes , et une compagnie assez mal classee .

          Un Airbus A 380 perdit un reacteur en vol Heureusement celui chut dans une glacee et desertique et un pingouin fut ecrase Sa famille ne demanda pas des indemnités. Et pourtant cet avion est de derniere generation .


          On veut voir la paille mais on oublie la poutre .... C est archi connue , La France n est pas un exemple .


          • ETTORE ETTORE 16 janvier 13:17
            Clocel 15 janvier 17:51

            Boeing envisage de se reconvertir dans la fabrication de vaccins, !

            _________________________________________________________

            Bah ! Pour Boeing cela reste : « voler » d’une façon ou d’une autre......

            Pour une fois les victimes seront au sol, au départ, et y resterons, en risquant, juste à l’arrivée, d’être mis un peu plus...sous terre !


            • Dom66 Dom66 16 janvier 15:18

              Boeing fabrique toujours des très bons avions et achetés dans toutes les compagnies du monde, comme le 777, 787 et avant le 747-400 et le merveilleux 767 sur lequel j’ai passé une bonne partie des mes heures de vol. Même si le 737 Max est raté, le 737-300 et NGX est un avion formidable.


              • titi 16 janvier 15:40

                @Dom66

                Mais malheureux ce n’est pas la question !

                La question c’est que le lancement officiel du MC-21 doit intervenir en 2021.
                CéKoiDonk le MC-21 ?
                C’est l’avion de ligne de fabrication russe qui veut concurrencer Airbus et Boeing sur les moyens courriers.

                Donc, écoutant le voix de son maître, l’auteur nous gratifie d’un article sur la médiocrité des produits Boeing. D’ici quelques semaines ce sera la médiocrité d’Airbus.
                Ce qui naturellement conduira à la conclusion que le MC-21, c’est vachement super.

                Vous êtes bien sur radio Moscou !
                M.Brejnev étant empêché, c’est M.Bravo qui vous présente les informations.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 15:51

                @titi . Y’a eu complètement plantage chez Boeing.. Après chez Airbus le coup du 380 ...


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 16:07

                @Dom66 . Le seul post intéressant. Merci .


              • titi 16 janvier 16:07

                @Aita Pea Pea

                Au contraire, le 380 est une vraie réussite : il devait concurrencer le 747 qui était la vache à lait de Boeing, et il l’a complétement coulé.

                Je ne suis pas loin de penser que, Boeing ayant l’appuie des autorités américaines, les changements dans les ETOPS de ses dernières années sont la conséquences de cette réussite : pendant 40 ans Boeing s’est gavé seul du marché des quadriréacteurs, une fois qu’il lui a échappé, il l’a fait torpiller pour que personne n’en profite.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 16:30

                @titi . Demande à la section électrique allemande Airbus qui en a fait qu ’a sa tête...deux ans de retard a cause de ces cons et aucuns virés. Tain.


              • titi 16 janvier 17:54

                @Aita Pea Pea
                Bah si l’avion était sorti 2 ans plus tôt, le 747 aurait été coulé 2 ans plus tôt...
                Et les règles ETOPS auraient été modifiées 2 ans plus tôt...

                Ca change finalement pas grand chose à l’histoire.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 18:06

                @titi .

                Pas faux , mais il est toujours bon de rappeler que les schleus sont des imbéciles comme les autres , même en matière d’industrie . L’ essentiel à cette heure est de foutre une branlée a leurs coucsins en hand .


              • mmbbb 16 janvier 18:39

                @titi il y a aussi le COMAC Chinois


              • Jeekes Jeekes 17 janvier 20:00

                @titi
                 
                ’’Et les règles ETOPS auraient été modifiées 2 ans plus tôt...’’
                 
                 
                T’as l’air de vachement t’y connaitre, alors, tu m’expliques ?
                 
                Pour ceux qui l’ignorent, je rappelle que les règles ETOPS ne concernent que les bi-moteurs et que l’A380 et le 747 ne sont en rien impactés par ces procédures. Mais comme titi m’a l’air d’être un ’’spécialiste’’ de l’exploitation aérienne... 
                 
                J’attends...
                 


              • arthes arthes 16 janvier 16:18

                Le A 380....Merveilleux !!!!

                Cela dit, le tourisme de masse en a prit un coup dans l’aile, et les compagnies aériennes aussi.


                • mmbbb 16 janvier 16:39

                  @arthes et l emploi aussi  !


                • arthes arthes 16 janvier 17:33

                  @mmbbb
                  Cela le sous entend aussi , bien entendue, et de manière mondiale.
                  En France, il y a le chômage partiel et des compensations , dont certains profitent comme d’une manne quand d’autres souffrent et n’ont rien, dans d’autres pays, c’est la misère direct.


                • Esprit Critique 16 janvier 18:05

                  Non !

                  Il ont voulu tirer sur la corde refaire des nouveaux modèles en bricolant les anciens. Comme ça ne fonctionnait pas ils ont bricolé des programmes de rattrapage automatiques prioritaires dont même les pilotes n’étaient pas informés au début.

                  C’est simplement crapuleux et criminel.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 18:43

                    @Esprit Critique . Bon résumé. Y’a pas besoin de faire des phrases comme disait Audiard.


                  • mmbbb 16 janvier 18:51

                    @Esprit Critique cet avion n aurait jamais dû avoir de certification de vol Une faute supplémentaire de l equivalent du BEA américain
                    Ce n est pas tres serieux
                    Rappel Boeing sur un avion dont la conception date des années 1960 1970 a voulu dote son zinc du dernier reacteur LEAP , franco américain Un moteur moins gourmand et repondant aux exigences des compagnies Probleme ce reacteur plus gros a ete oblige d etre deporte sur le point de fixation de l aile L avion avait un comportement instable d ou l adjonction de ce correcteur mal programme

                    Cet avion s est mis en pique , les passagers ont du se chier dessus de trouille !


                  • ETTORE ETTORE 17 janvier 13:40

                    Des modifications incessantes sur un appareil non prévu pour les accueillir depuis sa conception....

                    Cela me rappelle l’histoire des Lockheed F-104 Starfighter opérant dans la Luftwaffe et le Marineflieger, tellement modifié, ( pas que) qu’il est devenu « le faiseur de veuves »


                    • vieuxgrincheux 18 janvier 15:51

                      Bof de quoi se plaint-on ??? Boeing a delocalisé ses constructionsd’avions en Asie du SUD EST (entre autres en Inde) depuis un bon moment.. Ca a d’ailleurs donné lieu a d’important ER entre les personnels indiens et US vu le manque absolu de compréhension des indiens en aéronautique et sur les process industriles de Boeing. Ceci, comme d’hab, a été fait pour effectuer des économies (de court terme évidemment afin de présenter un BENEF sur l’année aux analystes financiers afin de provoquer une montée du cours permettant aux FABULEUX fonds de pension de se remplir vite les poches se préoccuper du futur...)

                      Ce qui devait arriver arriva ... Moins bonne construction, ennuis techniques, retard de deploiement, et pour finir crashes et deces ens érie... Le pire du pire c’est AUCUN DIRIGEANT DE CETTE BOITE N’A ETE CONDAMNE EN JUSTICE POUR ASSASSINATS PAR CUPIDITE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ni les dirigeants ni les actionnaires... Par contre il yeut et il y a des torrents de larmes de crocodile pendant 3 jours (max) et apres ciao...

                      Oui, BOEING est moins fiable mais ce n’est pas la seule société... AIRBUS le sera aussi pour les mêmes raisons d’ailleurs ...

                      Et, à propos de vaccins, si on faisait CHIER Boeing ou autres industries comme pour le vaccin hummm je pense qu’on rigolerait un peu. A propos au fait savez vous que boire trop d’eau ca rend malade ???? Reellement !!!!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité