• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et dire que certains ont voté non

Et dire que certains ont voté non

J’aimerais bien un jour comprendre (pour cela il faudrait qu’on m’explique) parfois où se trouve la notion d’égalité et de justice dans le grand capharnaüm des aides agricoles européennes.

Tout cela pour donner à ce riziculteur (la France protège l’anonymat des bénéficiaires) ultra-mécanisé (voir ces photos) la possibilité de vendre sa production sur le marché mondial, en lui permettant certainement de concurrencer le producteur thaïlandais. Et pire, la production rizicole de Camargue relève du domaine de l’identification géographique protégée, seulement accessible aux AOC, facteur qui doit lui permettre de s’écouler à un très bon prix sur notre marché national. De plus, le marché du riz est très déficitaire au plan mondial. Gabegie, fraude, bêtise, je-m’en-foutisme caractérisé ?

Est il vraiment nécessaire d’allouer plus de 40% du budget européen à la PAC, soit 50 milliards d’euros (la politique de développement rural ne va débuter qu’en 2006 et ne représente en volume que 12% par rapport aux aides), dont 25% bénéficient à l’agriculture française ? N’y a-t -il pas plus important ces temps-ci ? Cette manne financière profite-t-elle véritablement à ceux qui en ont besoin ? Je m’interroge ferme...


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Fishlord (---.---.3.77) 29 mars 2006 12:49

    On a voté non, entre autres, parce qu’on nous a expliqué qu’il fallait voter « oui » puisque rien ne changerait. Ce que tu constates n’aurait absolument rien changé avec le NON si tu as lu le TCE. Ton sujet n’a rien à voir avec ton titre. Ou alors faut me dire en quoi le fait de voter « oui » aurait changé quoi que ce soit à ce que tu dis. Sinon, aucun rapport. Juste un amalgame.


    • Sylvain (---.---.140.57) 29 mars 2006 14:01

      Fishlord ,

      Le but de ce post est pourtant clair (pas tant que celà à en lire ta réponse que je trouve plutot confuse) : le monde agricole a massivement voté NON lors du référendum pour le TCE alors qu’une majorité d’entre eux vivent des subsides attribuées par l’Europe. Pour faire plus imagé, on a rarement vu un chien mordre la main du maitre qui lui donne à manger.

      40% du budget européen alloué à la PAC me semble hors de proportion devant les difficultés que connaissent les divers pays européens dont le notre (CPE /Banlieues ...). 40% d’un budget pour quelques profiteurs du système (on connait le nom des plus gros bénéficiaires en lisant le contenu de cette page). Et parmi ceux-ci, ne figurent pas le berger cévenol avec son troupeau de brebis de moins de 100 têtes ou le maraicher bio, eux qui ont certainement le plus besoin de ces aides. Pourquoi l’Europe ne finance pas les structures regroupant plusieurs personnes contractant avec un maraicher ou le prodcuteur de viande pour lui assurer l’écoulement de sa production avec un tarif établi au préalable ? Mais en votant NON, le système ne change pas, n’évolue pas, ne bouge pas. Les syndicats agricoles type FNSEA se préoccupent certainement beaucoup plus du riziculteur (la plus grosse subvention perçue s’élève à plus de 72000 euros mensuels) que du berger cévenol.

      Les corporatismes et les différents conservatismes dans notre pays ont encore de très beaux jours devant eux ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires