• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et l’humain ?

Et l’humain ?

JPEG

La numérisation du monde tend à effacer l'être humain : les services publics reculent et sont de plus en plus remplacés par des ordinateurs et des machines...

Vous téléphonez pour obtenir des renseignements, c'est une machine, un robot qui vous répond...

Nous avons tous l'habitude de récupérer de l'argent dans des distributeurs automatiques... 

 Dans les supermarchés, les caisses automatiques se développent...

 

 Les machines deviennent de plus en plus présentes dans le monde moderne : toujours plus efficaces, plus performantes, autonomes...

 

Dans les gares, les guichetiers disparaissent : il faut avoir un smartphone, ou une carte bancaire pour acheter un billet...

 

Et que dire des agriculteurs ? 7 millions ont disparu en quelques décennies : mécanisation, spécialisations, monocultures, épuisement des sols et recours à la chimie, pesticides, engrais...

Et voici que l'agriculture a recours au numérique : capteurs, tracteurs guidés par des satellites... capteurs et algorithmes sont censés savoir tout mieux que l'humain...

Même les animaux sont connectés !

 Le numérique, les ordinateurs sont déjà en place dans nombre de lycées et d'écoles : de nombreuses salles de classe sont équipées d'ordinateurs, les élèves dans certaines régions ont reçu des portables fournis gratuitement... La plupart des adolescents disposent d'un ordinateur familial...

L'ordinateur est un outil de savoir unique mais l'école doit rester un lieu de contact privilégié entre l'enseignant et les élèves. Pour ma part, j'ai toujours des difficultés à laisser des élèves devant un ordinateur, j'ai l'impression alors que le contact, la relation directe se perdent.

 

On remplace ainsi les humains par du matériel : ordinateurs, réseaux internet, centres de stockage des données...

On parle alors de "dématérialisation", un terme tout à fait inapproprié, car, c'est l'inverse qui se produit, il s'agit d'une matérialisation des services, qui a pour conséquence une déshumanisation.

 

Les relations humaines sont ainsi monétisées, comme l'écrit Nicolas Bérard, dans son ouvrage intitulé Ce monde connecté qu'on nous impose...

 

Et il donne cet exemple révélateur : "Dorénavant, les facteurs ne peuvent plus accepter votre invitation à boire le café. Une pratique vieille comme La Poste, sans doute très sympathique mais qui ne rapportait pas un kopeck à l'entreprise. En revanche, on te propose désormais de souscrire au forfait "Veiller sur mes parents", auquel cas ton facteur sera contraint d'accepter l'invitation une, trois ou cinq fois par semaine selon l'argent que tu auras bien voulu débourser. Bonjour la convivialité ! Géolocalisé tout au long de sa tournée, l'agent postal ne pourra pas se dérober."

La Poste ne fait, pourtant, que rendre payant un service que les facteurs ont toujours rendu aux usagers gratuitement, et le plus naturellement du monde.

 

Nous allons à marche forcée vers une société hyperconnectée qui efface notre humanité : il convient de résister à la tentation du tout numérique...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2022/10/et-l-humain.html

 

Source : Ce monde connecté qu'on nous impose de Nicolas Bérard

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  1.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Clark Kent Clark Kent 17 octobre 2022 16:39

    Quand les soyeux de Lyon se sont équipés de métiersq Jacquard, les canuts s’en sont pris aux machines.

    Ce ne sont pas les ordinateurs qui sont responsables de la destruction des services publics et de la disparition des petits commerçants remplacés par les supermarchés et les caisses automatiques.

    Les responsables sont ceux qui recherchent les gains de productivité pour optimiser les profits quand il s’agit de privés et pour compresser les charges quand il s’agit du public. Sauf que, dans ce cas, les budgets ne diminuent pas et que la dette de l’état augmente puisque les annuités des emprunts aux banques privée sont payées par de nouveaux emprunts qui ne servent qu’à payer l’intérêt des créanciers.

    Ce qui est inhumain, ce n’est pas de soulager la pénibilité par la technique, c’est de se débarasser des salariés quand leur travail peut être effectué autrement ou ailleurs. Quand toute la production sera délocalisée, les patrons et actionnaires des boites concernées vendront les produits, du moins ils l’espèrent, aux nouveaux consommateurs des pays émergents : investisseurs aux USA et en Europe, force de travail en Chine, distribution en Chine, Inde, Amérique du Sud, Afrique, Pays ’Arabes", et retour des profits aux États-Unis et en Europe pour être ventilés aux destinataires, les actionnaires qui eux sont dans des paradis artificiels. La population devenue inutile n’aura plus de raison d’être.

    C’est ça qui est inhumain, pas les ordinateurs qui ne sont que des machines, comme les métiers Jacquard. Il ne faut pas se tromper de cible.


    • rosemar rosemar 17 octobre 2022 19:42

      @Clark Kent

      Et à quoi servent les machines sinon à gagner des gains de productivité ?


    • phan 17 octobre 2022 16:51

      <<La Poste ne fait, pourtant, que rendre payant un service que les facteurs ont toujours rendu aux usagers gratuitement, et le plus naturellement du monde.>>

      Chaque année entre huit et dix millions d’exemplaires sont distribués en France par les employés de La Poste. Un gâteau à près de 100 millions d’euros.
      Avec la banque postale, la Poste est aussi une banque et une assurance.
      On peut passer aussi le code avec la Poste.
      Et arrêtez d’avoir l’esprit archaïque anti-numérique, la Poste mobile commercialise des box internet et des mobiles.

      • Clark Kent Clark Kent 17 octobre 2022 16:59

        L’« humain » était un mot cher à mélenchon, il fut un temps, comme « citoyen » était le mot-clé pour Ségolène Royale (avec "gagnant-gagnant’).

        A force d’être galvaudées, ces expressions sont vides, comme « démocratie » et « liberté ».

        Si on veut rendre aux mots leur sens, alors, on peut considérer que l’emploi du mot « humain » dans cet article est une référence à l’«  »humanisme", et non pas la l’être humain ou à la clémence d’un puissant qui sait se montrer « humain » (plutôt que cruel) avec ceux qui lui sont soumis.

        L’humanisme est une position idéologique qui se caractérise par le fait de mettre l’« homme », quelle que soit son rang, sa position sociale, au centre des activités « humaines » dont il est ala raison d’être. Les humanistes du 16ème siècle en France (Montaigne, etc.) ont échafaudé leurs préceptes sur cette vision des choses. Il est clair que, pour eux, il s’agissait d’un but à atteindre, puisqu’ils savaient très bien dans quel monde ils vivaient.

        Si le sens de l’article est d’affirmer que les choix politiques et économiques faits par ceux qui détiennent le pouvoir en ces domaines ne ressortissent pas d’une philosophie humaniste, …. eh ben C’EST VRAI. Ce n’est sont ni le bien-être ni le salut des hommes qui les guident.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 octobre 2022 17:03

          J’ai toujours été effarée par la manière dont l’humain s’ingénie à fabriquer ce qui l’anéantira....


          • Clark Kent Clark Kent 17 octobre 2022 17:13

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Ce n’est pas de l’égoïsme de sa part : il s’occupe aussi des autres espèces. Il les fait même souvent passer avant lui !


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 octobre 2022 17:14

            Et pourtant, on était prévénus. Prométhée finit enchaîné sur le Caucase. Tiens, comme par hasard.... 



              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 octobre 2022 17:47

                Différence entre artisanat et technologie. il est dit que Prométhée (pourquoi pas Epiméthée encore plus responsable du drame humain ?) VOLA le feu d’Héphaïstos le forgeron. Car là est bien la différence. Si l’objet artisanal, est plutôt lié à la matière et la terre, la techné est plutôt lié à l’air (vol), l’électricité et a cette « faculté » d’être reproduictible à l’infini. Contrairement à l’oeuvre artisanale qui est unique. Héphaïstos maîtrisait le feu et en connaissait donc les dangers. Prométhée VOLA, mais sans intégrer la sagesse acquise sur le long cours par Héphaïstos (le travail de la matière). Athéna étant la déesse de l’artisanat ET de la sagesse. La définition est claire : ARTisanat : À l’origine il englobe, en effet, l’ensemble des activités manuelles extra-agricoles, au point qu’on ne distingue pas l’artisan de l’artiste. La technique n’est que la reproduction d’une activité au sens mimétique. Mais pas créative... il vola le feu (mais quid de la matière ???). Humain vient d’humus : terre... 


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 octobre 2022 18:05

                  La technique ne sera jamais un art. Pour cela, elle devrait avoir une âme... Fait avec amour. La techné est et restera au stade : utilitaire. Pour de bonnes ou mauvaises actions...


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 octobre 2022 18:09

                    On décrit l’âme comme un souffle. Mais existe l’expression : âme soeur. Je pense que l’âme ne peut être détachée de l’amour...



                      • rosemar rosemar 17 octobre 2022 20:03

                        @samy Levrai

                        Terrible, la deuxième vidéo !


                      • Lynwec 17 octobre 2022 21:16

                        @samy Levrai

                        « necté », ce n’est pas sur, pour le reste, c’est indéniable...

                        Le choix de l’humour macabre fera peut-être réfléchir les humains modernes et c...
                        ou ils en souriront et oublieront, ce qui est plus probable...vu que ça n’arrive qu’aux autres .


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 octobre 2022 18:29

                        L’artisan ne maîtrise pas qu’une technique, il y rajoute sa patte, son style, sa signature... il s’identife à son travail qui est comme son enfant. Le technicien lui ne vise qu’au fonctionnement... 


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 octobre 2022 18:32

                          Dit autrement : la technique reste une prothèse... un rajout qui bien souvent au lieu d’augmenter l’humain, contribue à le diminuer puisqu’il met en évidence son « handicap »....



                            • rosemar rosemar 17 octobre 2022 19:59

                              @Francis, agnotologue

                              Merci pour l’illustration...


                            • rosemar rosemar 17 octobre 2022 20:02

                              @Francis, agnotologue

                              QR code, code barre, ces procédés se généralisent...



                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 octobre 2022 08:11

                              @Francis, agnotologue Bettelheim avait déjà décrit ce maillage de la société qui conduirait à un mondialisme Totalitaire (survivre). C’est assez simple : chaque humain a un égo, un narcissisme qui dérange l’autre, l’ennemi potentiel. Le narcissisme paradoxalement est ce que nous « partageons » le mieux. Et quand il y a narcissisme, par essence, il a mimétisme, jalousie. Et le mieux alors est d’emprisonner l’AUTRE. C’est ce que fit Héphaïstos quand il tomba sur Aphrodite et Apollon enlacés. Trompé, il forge un maillage de fer qu’il déposa sur les amants. Ah jalousie... Qui a cru à la fraternité, c’est bien trompé de logiciel....


                            • rosemar rosemar 18 octobre 2022 23:38

                              @Francis, agnotologue

                              C’est aussi un danger du numérique : merci pour le lien.


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 octobre 2022 08:17

                              Après vérification : ce n’est pas Apollon, mais Arès qui trompe Héphaïstos avec Aphrodite... gara à la vengeance du faible : Zuckerberg (montagne de sucre) est autiste... Sa vengeance peut-être terrible...


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 octobre 2022 08:24

                                Et le pire, c’est encore celui qui ne souffre ni d’envie, ni de jalousie. C’est lui qui est le plus envié. Comment arrrive-t-il ? Un excellent dessin animé parodique de TEX AVERY. https://www.youtube.com/watch?v=V5SF-h0GnBQ. j’adore...


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 octobre 2022 08:38

                                  Extrait : la masse ne rime-t-elle pas avec nasse ? A la fois somme et testament Survivre fait le point de trente ans de réflexion sur l’homme d’aujourd’hui, à partir de grands thèmes que Bettelheim nous a rendus familiers : la menace que représente une « civilisation de masse » écrasante et destructrice ; les problèmes posés par l’éducation ; la sexualité, la violence, la « volonté d’échec » ; le témoignage porté par le survivant du camp de concentration, la culpabilité qu’il ressent d’avoir survécu. Autant de réflexions et de témoignages qui bousculent les diagnostics préremptoires stéréotypés et confortable dont nous nous contentons trop souvent.
                                  Source : Editions Robert Laffont


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 octobre 2022 08:43
                                    LA nasse ou le numérique, c’est la même chose : Quel est le sens du mot nasse ?
                                    1. Panier conique doté d’une entrée en goulot et se terminant en pointe dans lequel le poisson, une fois entré, ne peut plus sortir.

                                    J’avoue ne pas aimer la masse. Je sais, ce n’est pas très démocratique... Je préfère la position de franche tireuse



                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 octobre 2022 08:45

                                      Pour le moment nous sommes pris au piège par les mass-média. Cela nous change de 1789.


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 octobre 2022 09:12

                                        Intéressant : jalousie vient de TREILLIS. IL s’agit bien d’une forme de maillage.... Ou TOILE d’araignée. La toile......


                                        • ETTORE ETTORE 18 octobre 2022 14:11

                                          Bonjour rosemar

                                          Et l’humain  ?

                                          Bah, cet humain est utilisé par d’autres humains, pour le rendre moins humain, et plus « HUMANOïDE ».

                                          Il est aisé de le voir à tous les coins de rues, à toutes les sauces de l’économie, de la production industrielle, à celle du savoir, en arrivant au summum de la livraison de pizza, par « deux clics que je te croque », et j’en passe, et des meilleures, pour les sites de rencontres artificialisés, qui ne valent pas mieux que tout le reste, niveau foultitude de services variés en faux et avarié ..

                                          Mais....

                                          On peut aussi se dire, que, même ceux qui se pensent au dessus de ce chaos, et qui poussent à l’industrialisation des corps et de l’esprit, n’échappent point non plus, (de part leurs attentes, économiques ou idéoloufoques), à la même pulsion.

                                          Pulsion qu’ils veulent imprimer, à ceux qu’ils considèrent comme des « obligés de changer » pour le meilleur des mondes, un new modus vivendi, et ....pour accroitre leur bénéfices, avec les même idées d’un passé reconditionné ..

                                          Alors ? Qu’est ce ? Juste un serpent qui se mort la queue ?

                                          Sûrement ! Même certainement ! Mais ; à-Lechés, chacun à son niveau, par les petits services sournois, et aussi bien des fois par obligation de ces « plaisirs » qui tiennent dans la main, et « pas dans la tête » nous sombrons, un par un, sans application, sans explications, seuls devant un guichet vide, ou même un automate binaire, vous présente sa touche1 sa touche 2, sa touche 3, sans que vous n’aurez jamais de touche affective avec lui !

                                          Avez vous entendu la dernière communication publicitaire de ce gouvERNEment de désossés ?

                                          « si vous êtes exposé à une menace terroriste, sanitaire, (de guerre) appelez le numero .. .. .. .. .. »

                                          Voyez, il ne reste plus à ce « tient dans la main, pas dans la tête » de faire office d’outil d’euthanasie corporelle !

                                          Le mental, lui y est déjà passé, le reste suivras, C’est la volonté, de ceux qui vous « veulent du bien » !


                                          • ZenZoe ZenZoe 18 octobre 2022 14:52

                                            C’est vrai que quelquefois, on aurait besoin d’exposer son problème ou sa demande à un être humain plus protéiforme dans ses réponses qu’un robot. Sauf que personnellement, je préfère avoir affaire à un robot qui me donnera ce que je veux sans broncher que d’avoir en face de moi une sale tronche qui n’a pas envie de faire correctement son boulot et s’estime offensée qu’on lui réclame quelque chose. Et malheureusement, en tant que client ou usager, on a plus souvent en face de soi des salariés récalcitrants et maussades que diligents et chaleureux.

                                            Le clou du sens du service étant à la poste, où la personne au guichet trop souvent pointe du doigt la machine à un client qui vient faire peser son colis.


                                            • rosemar rosemar 18 octobre 2022 23:37

                                              @ZenZoe

                                              Donc fini le travail pour les humains ? Bienvenue au règne des machines et du chômage !


                                            • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 19 octobre 2022 00:07

                                              @rosemar

                                              c’ etait fatal a n’ embaucher que des lettre moderne et de l’ histoire de ’l art dans les metier de production ....

                                              il ne restera bientot plus que le velo UBER et cobaye chez PFIZER ....

                                              Bienvenue en idiocratie la société des loisirs ...


                                            • troletbuse troletbuse 19 octobre 2022 00:11

                                              Finalement vous dénoncez la politique de l’élite que vous soutenez d’un autre côté.

                                              Vous croyez à leurs mensonges-comme le covid à l’insu de votre plein gré. Idem avec Poutine. Vous êtes manipulable à volonté comme la plupart des moutons.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité