• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Et nous la regardons brûler...

Et nous la regardons brûler...

Et nous la regardons brûler et se consumer, cette magnifique planète qui nous permet de vivre...

Le changement climatique s'accélère : incendies dévastateurs en Californie, en Suède, inondations au Japon, records de température, cyclones, ouragans, vagues de chaleur, sécheresse, canicules, effondrement de la bio-diversité...

 

 Les climats se dérèglent, les activités humaines, la déforestation, l'augmentation des populations, la pollution, tous ces facteurs interviennent.

 

On vit sur une planète en mutations permanentes : tout change, tout évolue à une allure infernale et on a des difficultés à suivre le mouvement.

 

Si le climat se dérègle, on a l'impression que le monde se dérègle aussi : c'est la dérégulation qui domine notre univers : évasions fiscales, affaires politiques et financières, détournement d'argent, abus d'influence, banques qui s'enrichissent, populations qui s'appauvrissent.

 

"La décroissance : c'est la seule solution, on ne pourra pas y échapper si nous voulons sauver la planète", affirment certains.

Mais peut-on imposer la décroissance à des pays comme la Chine, l'Inde, le Brésil ?

Impossible ! Absurde, intolérable même, pour tous les pays en plein développement, en Afrique, en Amérique du sud.

 

La catastrophe risque donc de se produire...

D'autant plus que l'écologie mobilise peu les politiques. Donald Trump, lui-même, le président d'une des plus grandes puissances économiques, ne se soucie pas du tout de l'écologie.

D'ailleurs, Donald Trump n'est-il pas atteint lui aussi de "dérèglement climatique" ? 

 

Quelles solutions peut-on envisager ?

Luc Ferry, dans son ouvrage intitulé La révolution de l'amour, propose de valoriser la recherche scientifique... "par quelque bout qu'on prenne le sujet, il ne nous reste que le pari de l'innovation et de la science", écrit-il.

"C'est en inventant et en proposant au reste du monde des solutions nouvelles ( la voiture électrique, le nucléaire fiable, des bâtiments basse consommation, des transports en commun efficaces ) que nous pourrons sauver la planète."

Luc Ferry ajoute : "Cela suppose qu'on valorise la recherche scientifique..."

Je pense, pour ma part, que c'est une des pistes pour essayer d'éviter le pire.

 

Mais, chacun d'entre nous doit aussi prendre conscience des dangers qui menacent notre planète.

Des actions au niveau local se développent : transports gratuits à Dunkerque, politique zéro déchets dans certaines villes, politiques de lutte contre les pollutions dans des quartiers qui s'organisent et se mobilisent.

C'est à l'échelle locale que les choses peuvent commencer à évoluer.

 

Nous avons besoin du contact avec la nature, nous avons besoin du contact avec les arbres, la terre, les animaux, le ciel, les plantes...

Nous faisons corps avec la nature. Sans elle, l'homme est condamné à disparaître.

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/09/et-nous-la-regardons-bruler.html

 

Documents joints à cet article

Et nous la regardons brûler...

Moyenne des avis sur cet article :  1.65/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Ben Schott 8 septembre 2018 15:10
     
    Ne vous affolez pas, Rosemar ! Lisez l’article de votre collègue journaliste-lanceur d’alerte citoyen Cabanel, qui nous dit que le réchauffement climatique va provoquer bientôt une inversion du Gulf Stream qui nous amènera des températures jusqu’à -40° à Paris !
     
    Alors, rassurée ?
     


    • mmbbb 8 septembre 2018 18:22

      @Ben Schott il nous dit que les Suedois devront aller en Afrique !


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 septembre 2018 18:30

      @mmbbb. Du moment que les petits écoliers peuvent compter suédois...


    • aimable 8 septembre 2018 15:19

      Comme on peut le constater certains on compris depuis longtemps , les autres sont toujours au stade du tant que je gagne je joue et le jour ou la source est tarie il regardent le robinet en disant que c’est lui le fautif .


      • Christian Labrune Christian Labrune 8 septembre 2018 15:28
        @Rosemar

        La catastrophe est pour bientôt et il y a bien des signes qui ne sauraient tromper. La chaleur est telle dans mon appartement que, chaque jour, trois ou quatre bouquins, dans ma bibliothèque, s’enflamment spontanément. Hier, c’était L’éloge de la folie d’Erasme, De la docte ignorance de Nicolas de Cues, et les fragments d’Héraclite. Je passe ma vie avec un extincteur dans les mains et je ne peux plus dormir un seul instant. Si les choses continuent ainsi et si la température continue à grimper, je vais devenir fou.

        • Séraphin Lampion Joker 8 septembre 2018 16:00

          @Christian Labrune

          Si vous possédez les titres suivants, jetez-les tout de suite par la fenêtre :

          - Fahrenheit 451 de Ray Bradbury
          - L’Enfer de Dante (première partie (cantica) de la Divine Comédie, mais jetez le reste avec, c’est conseillé par l’inquisiteur)
          - une douce flamme de Philip Kerr
          - Aïe, ça brûle de Sophie Bellier

          Allo, Labrune ?
          allo
          allo

          bon ben je crois que je vais faire le 18 pour les envoyer chez Labrune s’il est encore temps !


        • Christian Labrune Christian Labrune 8 septembre 2018 23:38
          bon ben je crois que je vais faire le 18 pour les envoyer chez Labrune s’il est encore temps !
          .......................................................
          @Joker

          Je n’ai vraiment pas la tête à plaisanter, je vous prie de le croire. La première chose qui ait brûlé, c’est précisément La divine comédie , à la fin du mois de juin, et c’était le premier signe. La moitié du Purgatoire et tout le Paradis ont été réduits en cendre. C’est un moindre mal, parce que si j’ai bien lu et relu l’Enfer, resté entier, je me suis surtout servi du reste comme somnifère et je me consolerai de sa perte. J’emporterai l’enfer sur mon petit bateau.

          Le niveau de la Seine, à cause de la fonte des calottes polaires, ne cesse de monter. Je le dis pour ceux qui, comme Rosemar, ne sont pas à Paris. Je suis en train de construire un bateau de six mètres dans mon appartement, assez étroit pour qu’il puisse passer par les fenêtres largement ouvertes du salon, quand l’eau atteindra le sixième étage. Le mât ne sera dressé qu’après la mise à l’eau. J’emporterai mes animaux familiers et un couple de colombes. Restera-t-il encore une île quelque part, où nous pourrons aborder ?

          L’écriture de ce dernier message me fend le coeur. C’est comme une bouteille à la mer.
          Adieu. Allah akbar !


        • popov 9 septembre 2018 01:23

          @Christian Labrune

           
          Bonjour
           
          N’oubliez pas d’emporter dans votre bateau un couple de chaque espèce d’animaux. On se souviendra de vous plus longtemps.

        • Séraphin Lampion Joker 9 septembre 2018 08:36

          @Christian Labrune

          « Restera-t-il encore une île quelque part, où nous pourrons aborder ? »

          je me suis renseigné à météo-france et à l’IGN
          ils m’ont répondu que leurs compétences se limitaient à l’héxagone qui sera totalement submergé y compris le Mont-Blanc, malgré la nouvelle réglementation mise en place pour le protéger
          selon leurs estimations, il devrait rester une bonne partie de l’Everest quand même, ce qui vous fera de la place mais forcément, ça fait loin
          va falloir ramer, Labrune ! 

        • Christian Labrune Christian Labrune 9 septembre 2018 11:13

          @popov


          Votre intercession en faveur des innocentes espèces me paraît des plus légitimes, mais je ne vois guère comment je pourrais faire monter jusqu’à mon étage un éléphant et un rhinocéros, pour me limiter à deux espèces très menacées, dans un ascenseur prévu au maximum pour un piano droit, c’est-à-dire sans queue. Même en sciant les cornes de ces pauvres bêtes, et en leur coupant la queue - toutes choses qui ne dépassent guère - pour les faire ressembler à des pianos droits, elles n’entreront jamais, et quand l’eau atteindra le sixième étage, elles seront de toute façons depuis longtemps noyées.

          Plus bas, Joker à qui j’avais répondu persiste dans son persiflage indigne et me représente qu’il faudra ramer pour atteindre l’Everest. Eh bien, je ramerai autant qu’il le faudra, cher Monsieur. Pomper, à la manière des habitants de la planète Shadok, cela ne serait pas plus fatigant, j’y ai bien pensé, mais aucune pompe ne sera capable d’envoyer l’eau sur une autre planète, sur Mars par exemple, où elle fait si cruellement défaut. L’eau pompée à Paris et envoyée vers Bruxelles reviendra vite vers Paris. C’est un destin aussi tragique et absurde que celui des Danaïdes.

          Et dire qu’on aurait pu éviter tout ça ! A force d’abuser de la technique et de ses productions démoniaques, nous avons scié la branche où nous étions si confortablement assis. La Nature offensée ne nous le pardonnera jamais.

        • Séraphin Lampion Joker 9 septembre 2018 11:57

          @Christian Labrune

          « La Nature offensée ne nous le pardonnera jamais. »

          Et pourquoi pas ?
          Vous avez bien pardonné à la Nature après ce qu’elle vous a fait, ce qui montre que vous n’êtes pas rancunier.
          Ayez au moins la délicatesse de penser que notre mère procède de la même générosité.

        • Jeekes Jeekes 8 septembre 2018 15:30
          ’’l’homme est condamné à disparaître’’
           
          Ben oui, et ce dès la première seconde de sa conception.
          Et pas la femme ?
          Vous vous sentez immortelle ?
           
          Ben, blague à part, elle fait quoi marie-rose pour contribuer à sauver l’humanité ?
          Au quotidien elle pond des nartiks, avec son ordinateur allumé h24.
          Elle consomme, elle gaspille...
           
          Comme moi, répondra (peut-être) rose-marie, certes.
          Sauf que moi je ne chouine pas à longueur de temps.
          Que je prends la vie comme elle vient et que je suis conscient d’être éphémère...
           
          Oupss !
           


          • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 2018 14:19

            @Jeekes
            J’espère au moins qu’elle ne jette pas la nourriture après chaque repas comme le font un tas de gens qui « n’ont pas envie de s’embêter avec les restes », qu’elle fait ses courses avec des sacs réutilisables, qu’elle ne remplace pas ses fringues dès qu’ils sont un peu « démodés » ou qu’il y a un petit trou à réparer, qu’elle n’utilise son véhicule que quand c’est absolument nécessaire, et bien sûr qu’elle ne fait pas comme tous ses élèves qui achètent un nouveau smartphone tous les 6 mois (quand ce n’est pas pour détruire le précédent en rigolant pour publier l’exploit sur Youtube). Mais pour ce dernier point, je veux bien croire que ce n’est pas son cas.


          • Croa Croa 8 septembre 2018 15:45

            « La catastrophe risque donc de se produire... » 

            Non, La catastrophe risque va se produire !
            *
            « Nous avons besoin du contact avec la nature, nous avons besoin du contact avec les arbres, la terre, les animaux, le ciel, les plantes... »

            Oui mais nous sommes enfermés dans un système qui doit croitre parce que les hommes ont inventés une autorité qui leur est supérieure : Le capitalisme. D’ailleurs la soluition n’est pas la « décroissance », sorte de récession volontaire tout en restant dans le même systéme mais bien de s’extraire du système marchand planétaire, au moins partiellement (complètement ce n’est pas possible mais suffisamment pour qu’il ne fasse plus autorité c’est possible. En fait abolir la capitalisme pourrait suffire je pense.) Le retour au local fait partie des solutions, le partage et l’échange gratuit aussi. Le retour au local suppose aussi que chaques ensembles politiques doit imaginer les solutions qui lui sont propres et il est faux de prétendre que les chinois ou les indoux en seraient incapables par exemple


              • JC_Lavau JC_Lavau 8 septembre 2018 16:14

                Allo ! Allo ! Ici dieu le père !

                Prophète Philippulus, je vous ordonne de redescendre sur Terre immédiatement. 
                Et prenez garde de ne pas vous casser la figure !

                • generation désenchantée 8 septembre 2018 16:59
                  rosemar , si tu veut il y en a qui proposent des solutions , parmi les « khmers verts » , elles sont plutôt radicales et tu risque d’ être au chômage dans 18 ans


                  au fait le réchauffement climatique naturel , il existe vu la population qu’il y avait sur terre durant certaines période , c’ est pas vraiment la faute de l’ homme


                  • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 2018 14:25

                    @generation désenchantée
                    Le réchauffement climatique est l’os à ronger pour ne pas parler des problèmes plus graves et plus imminents : Extinction de la chaîne alimentaire par pollution de la mer au plastique, empoisonnement généralisé par la dispersion intensive de produits de l’agro-industrie pour ne pas payer le cout du travail, avec approbation des deux mains de 9 consommateurs sur 10 qui disent « je n’achète pas des légumes à ce prix là » après vous avoir raconté leurs vacances à Chicos-sur-mer ou dans les îles tartempion, etc...


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 septembre 2018 17:54

                    L’Occident aura ce qu’il mérite ! 



                    • Le421 Le421 9 septembre 2018 09:20

                      @bébert

                      Je vois que la constance dans le niveau zéro est de rigueur.
                      D’ailleurs, c’est le rôle d’un troll.
                      Continuez comme ça, c’est bon.
                      Un de ces quatre, vos insultes finiront par gonfler et il vous faudra prévoir (encore) un autre pseudo pour venir emmerder le monde sur AVox...
                      Il y a les trolls et aussi les modérateurs.
                      Dont je fais partie, mon chéri bibi !!  smiley


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 septembre 2018 11:14

                      @bébert

                      « Ma place en Europe » ??? Je n’aime pas les espaces et les atmosphères pollués ! Caches-toi pépère !

                    • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 2018 14:35

                      @Mohammed MADJOUR
                      De toutes façons les mesures écologiques « efficaces », en plus d’être très impopulaires, sous-entendraient que le pays se ferme complètement aux espaces d’échanges extérieurs (et autrement qu’avec du simple protectionnisme économique banal !) tant que ces derniers n’appliquent pas les mêmes normes. Sinon, c’est simplement ce qu’on fait aujourd’hui : Délocaliser la pollution et le boulot ailleurs, pour conserver un mode de vie de consommateur sans aucune contraints (fut-elle même raisonnée et pas trop radicale). Occident inclus mais sûrement pas le seul, oh là là...


                    • Le421 Le421 8 septembre 2018 19:17
                      Je me marre (jaune, en fait !!) en lisant les commentaires à deux balles sur ce qui va se produire.
                      Mais bon, c’est pas grave finalement...
                      Si ces idiots on des gamins, en définitive, ce seront surtout eux qui paieront la note.
                      Nous ? On continue à se goberger et à tout saloper tant qu’il reste encore quelque chose à pourrir.
                      C’est beaucoup plus rigolo de jeter la bouteille de coca en plastique par la route que de se faire chier à emmener un sac poubelle.
                      Et puis les gamins regardent par la lunette arrière voir si y’a pas un con qui va rouler dessus.
                      C’est super marrant.

                      Voilà le niveau...




                      • spearit 9 septembre 2018 00:26

                        @Le421
                        Je sais pas pourquoi mais je préfère encore quelqu’un qui jette sa bouteille d’eau minérale par terre qu’un abruti qui boit du coca et qui jette sa canette à la poubelle...


                      • Le421 Le421 9 septembre 2018 09:15

                        @bébert

                        Et vous avez trouvé 4 péloys pour vous coller « 3 étoiles » !!
                        Bravo l’artiste...
                        Vous voulez mes numéros carte bleue ?
                        4695 3568 3221 5698 validité 12/19 et trigramme 965
                        C’est bon comme ça ??

                         smiley

                        J’ai comme l’impression qu’il y a quelque chose qui vous dérange, chez moi, une pointe de jalousie, un détail...
                        Toujours des attaques personnelles et rien sur le sujet.
                        Oui, ça mérite 3 étoiles.
                        D’ailleurs, je rajoute un vote à 3, ça fera 5 !!

                      • Le421 Le421 9 septembre 2018 09:17

                        @spearit

                        Après tout, le type qui boit du coca, c’est son estomac qu’il détruit...
                        Donc, la planète, il s’en tape le coquillard.
                        En principe.

                      • Cateaufoncel2 8 septembre 2018 19:20
                        « La catastrophe risque donc de se produire... »

                        Peut-être, mais on est bien incapable d’imaginer quelles formes elle pourrait prendre. Je ne crois pas aux prédictions des savants. D’une manière générale, je ne crois pas aux prédictions.

                        « Luc Ferry, dans son ouvrage intitulé La révolution de l’amour... »

                        Je ne crois donc évidemment pas aux spéculations d’un Ferry, un transhumaniste, pour ne rien arranger.

                        « C’est à l’échelle locale que les choses peuvent commencer à évoluer. »

                        Je ne vous demande comment vous comptez vous y prendre pour embarquer quatre ou cinq milliards de Chinois, d’Indiens, d’Africains et de Sud-Américains dans votre croisade de relocalisation ?

                        • Henry Canant Henry Canant 8 septembre 2018 19:22

                          rosemar,


                          qu’attend le gouvernement pour interdire les feux de la st Jean ?

                          Il est prouvé scientifiquement qu’ils sont responsables de 1,1418 degré celcius de la hausse de la temperature.



                          • jobmoro 8 septembre 2018 19:22

                            c’est bientôt PAQUES


                            L’île du pacifique... vous connaissez... restent quelques statues... Resteront quelques ponts (? ?) des tours de refroidissement (? ?) des rubans de bitume sous la mousse et les ronces... et les océans.

                            Il faudra quelques millions d’années pur qu’une vie réapparaisse.. Mais rien ne presse !!
                            Bonne nuit !


                            • Henry Canant Henry Canant 8 septembre 2018 19:27

                              @jobmoro
                              Si c’est le prix à payer pour que rosemar se taise, c’est cadeau.


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 septembre 2018 19:46

                              @jobmoro

                              Bonjour. Pour l’île de Pâques revizez ...les mahois (non pas maoris)étaient plus intelligents que vous...ce qui les a tués était plus les maladies extérieures amenées par les européens dès le 17e siecle plutôt qu’un soit disant suicide bêtisier .Il suffit de voir aux îles Marquises la chute de population suite au contact avec l’ européen. De 60 000 estimé mi19e nous en somme a 15000 aujourd’hui.


                            • popov 9 septembre 2018 01:35

                              @Aita Pea Pea

                               
                              les mahois (non pas maoris)étaient plus intelligents que vous...
                               
                              En tous cas, ils ont réussi un exploit. Je suis allé vérifier aux antipodes de l’île de Pâques : on y voit des pieds en pierre qui sortent du sol.


                            • generation désenchantée 8 septembre 2018 20:18
                              j’imagine que tous nos écolos bobos , décroissants , et tous les membres d’associations écologistes et de soutient aux réintroduction d’ animaux vont pas avoir le courage de se mettre a la place de ceux et celles qui vivent dans la France périphérique

                              ils sont dans leurs petit monde , où tous ont des salaires aux minimum a plus de 2 a 3 smics mensuels mais c’est peut être plutôt 4 ou 5 fois le smic , avec tous le confort moderne , les transports , les réseaux de communications , les infrastructures

                              est ce qu’ils seraient d’ accord pour faire de la décroissance pour eux , plus de portables et d’ internet , vélos , ou marche et non transport en commun , pas de chauffage urbain , retour en 1950

                              mais surtout séjours de plusieurs mois dans la france périphérique , en zone de montagne pou protéger un troupeau de moutons de l’ ours et du loups et agricultures sans tracteurs , ni instruments électriques ou thermiques et pas de produits chimiques pour désherber et empêcher les maladies et les parasites dans les cultures

                              • aimable 8 septembre 2018 21:01

                                @generation désenchantée

                                il est vrai qu’a cette époque nous ne vivions pas au même rythme , les automobiles étaient rares , les déplacements c’étaient la carriole , le vélo les plus pauvres allaient a pied .
                                la seule chose de moderne a l’époque c’était la TSF , a la moitié des années 50 est apparu le vélo moteur .
                                une époque formidable , il y a t’ il des amateurs ?

                              • generation désenchantée 8 septembre 2018 21:53

                                @aimable

                                demande aux décroissant , et écolos bobos , si ils pensent pouvoir supporter ce type de monde
                                ah et aller chercher l’eau au puits et faire chauffer de l’eau pour se laver ou remettre les bains et douches publics

                              • mmbbb 8 septembre 2018 20:53

                                « D’autant plus que l’écologie mobilise peu les politiques » ici nous avons un bel échantillon Cabanel , en le lisant on est pas pour l ecologie


                                • egos 8 septembre 2018 22:41

                                  Convertissons nous (tous) à l’écologie façon Hulot.

                                  Cinq biens immobiliers dont la surface totale doit dépasser les 800 m2, 9 véhicules motorisés, déplacements en hélico, virées en mer en hors-bord à l’occasion off-shore, en jet pour contempler les nuages, une armada aéro-portée pr le boulot,
                                  de bonnes relations avec qqqs mécènes œuvrant ds les secteurs de l’énergie, tp, conditionnement ou la cosmétique.
                                  Et ..
                                  la terre sera sauvée.

                                  • generation désenchantée 8 septembre 2018 22:54

                                    @egos
                                    @egos

                                    tu oublie l’ utilisation de Mig et Sukkoi pour une émission et surtout l’une de ses émission « opération okavango »

                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Okavango

                                  • egos 8 septembre 2018 23:59

                                    @generation désenchantée


                                    Merci de souligner cette anecdote dans la vie trépidante et carburante de l’écologiste chéri des media.

                                    Il y a du Raspoutine chez ce garçon, éprouver le péché pr mieux combattre le Diable des pollueurs.

                                    On sait comment finit le pèlerin mystique guérisseur, 
                                    Hulot risque de sévir encore qqs décennies.

                                  • mmbbb 9 septembre 2018 09:39

                                    @egos tout ce cinemea lorsque le gourou de l ecologie politique a quitte le gouvernement . Une dramaturgie avec des larmes . Il est a note que l ecologie est tres mal defendue par ces ecolos bobos hédonistes . Aucun journaliste courageux pour le remettre a sa place hormis dans les médias parallèles .Lors de ses interviews, il se presente come un veritable ecolo . Quiconque ne connaissant pas le passe de ce personnage , adhérerait a sa these Par ailleurs ces shampoings ne sont pas bio. Quelle mascarade


                                  • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 9 septembre 2018 09:24
                                    C’est la chaleur humaine qui crée le réchauffement.
                                    Cet été en particulier en Europe avec les arrivées massives de migrants….et que dire de la surpopulation du reste du monde.

                                    • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 2018 09:46
                                      Et si la terre était l’enfer d’un autre monde ou tous les démons ont désertés l’enfer pour venir y faire la fête ....

                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 septembre 2018 11:20

                                        Merci ROSE pas Marre du TOUT. Vous avez compris. Le futur sera DECROSSANT ou pas. Et c’est à nous de pendre notre avenir et ceux de nos enfants en mains. Les politiques ont démontré leur totale incapacité à faire bouger les choses. Revoir cet excellent fil : Mon Oncle d’Amérique. Ne les accusons pas, ils ont comme ces rats pris dans un double-bind. Extrait : Selon Laborit, la conduite est réglée par quatre éléments : la consommation (boire, manger et copuler), la gratification, la punition (avec pour issues la lutte ou la fuite) et enfin l’inhibition de l’action.

                                        Il reprend la théorie de Paul D. MacLean des trois niveaux cérébraux (ou « cerveau triunique », qui guidait la réflexion neuroscientifique à l’époque) :

                                        • Un cerveau reptilien, commun à tout le règne animal, qui assure nos réflexes de survie et qui dirige notre comportement de consommation ;
                                        • Un deuxième « cerveau », le cerveau limbique, commun à tous les mammifères, celui de la mémoire, qui guide notre comportement de récompense : il nous fait fuir les expériences que l’on a connues douloureuses (Chat échaudé craint l’eau froide) et agir pour rechercher le plaisir. Si toutes les issues sont bouchées, l’inhibitionde l’action provoque le stress et déclenche des maladies ;
                                        • Notre troisième « cerveau », le néocortex, plus développé chez l’espèce humaine, permet d’associer des idées provenant d’expériences différentes plus abstraites. Il ne nous sert hélas bien souvent qu’à tenir un discours qui permet de justifier nos deux premiers comportements.

                                        Le néocortex devrait nous permettre de comprendre que ces deux premiers cerveaux n’instaurent que des comportements de domination entre les hommes. Or l’homme n’est fait que de son contact avec les autres hommes. Ne pas être conscient qu’il faut au moins canaliser les instincts de domination (puisque nous ne pouvons les éliminer) ne peut conduire qu’au malheur individuel et collectif. Ainsi, selon Laborit qui conclut le film, connaître ces mécanismes ne permettrait certes pas de les éliminer, mais au moins de les utiliser pour faire autre chose, de même que l’étude patiente des lois du mouvement n’a nullement supprimé la gravité, mais nous a permis néanmoins d’aller sur la Lune ! Contrairement à ce qui est généralement admis :"le cerveau n’est pas le centre de la pensée mais celui de l’action


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 septembre 2018 11:26

                                          Non, LA DECROISSANCE, ce ne sont pas des hippyes en dehors du système qui vivent comme des hommes des cavernes, mais un mouvement initié par ANNAH ARENDT. Pour pourvoir lutter "LIBREMENT, il faut être EN DEHORS de la matrice des jeux de pouvoir et agir chacun à notre niveau. L’individu n’est pas conscient de ses pouvoirs inconscients pour changer le monde. Freud n’aurait osé assez aussi loin,....Nous serons les UBUB ROIS du futur, chacun à son niveau. En n’acceptant plus jamais aucun compromis vaseux.


                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 septembre 2018 11:39

                                            Pour la liberté d’expression. Contre la liberté d’excrétion. 9-9-9 (1+8 =ç). Ne nous trompons plus de canal. Le Canard doit choisir le bon canal pour s’exprimer et pondre le bon article. Les oeufs ne sont pas en contact avec le cloaque. Depuis l’infundibulum jusqu’à la glande à coquille, l’oeuf a progressé avec la pointe en premier. Dès que la coquille est formée, l’oeuf va être retourné de 180° dans la glande à coquille. Il terminera sa course vers la sortie avec le gros bout en premier.

                                            De la glande à coquille, l’oeuf passe dans le vagin (partie 5 de la photo). Au moment de la ponte, le vagin s’étire vers l’extérieur afin que l’oeuf ne soit pas en contact avec les déjections du cloaque.


                                            • Henry Canant Henry Canant 10 septembre 2018 01:47

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                              que nous déclare la vieille rombière ?


                                              Parle t’elle de sa ménaupose, on ne le saura jamais ?

                                              Mais il est évident qu’elle est démente.

                                            • charly10 9 septembre 2018 19:00

                                               @rosemar

                                              Le seul constat que l’on puisse faire, c’est qu’il y a bien un réchauffement climatique. Que l’homme en soit l’unique responsable, j’en doute. Depuis 20 ans j’ai lu sur ce thème qui m’intéresse au plus haut point, des kilomètres d’infos, visionné des heures de vidéos, d’origines diverses.

                                              Le matraquage permanent des médias autour de ce « global warming » anthropique sert à tout justifier : une inondation inédite, une tornade comme jamais auparavant, des sécheresses dévastatrices de plus en sévères, des ouragans plus puissants que jamais, et même des truffes en baisse et des chenilles processionnaires en plus ! Diantre, vivrions-nous les débuts de l’apocalypse ! Tout est pain béni pour servir ce dogme. 

                                              A l’instar de jean Meslier, curé athée et « communiste « au 18 siècle, qui démontrait dans son livre testamentaire, que les sources sur le christianisme n’était pas fiable, mais falsifiées et bricolées pour des raisons politiques, j’ai des raisons de penser que derrière cette affaire de réchauffement anthropique se cachent bien des intérêts, loin de l’éthique écologique.

                                               Sommes-nous devenus des moutons ?

                                              Alors quel sera le climat dans 10, 50, 100 ans, bien malin celui qui peut le dire ; les extrapolations alarmistes sont issues de calculs, assis sur des données incertaines et ne sont que des projections mathématiques très sujettes à caution.

                                               Quelle que soit l’évolution climatique, le monde du vivant s’adaptera comme il l’a toujours fait depuis la nuit des temps.

                                              La nature prendra toujours le dessus, elle a plus d’un tour dans son sac quand il s’agit de déjouer les pronostics les plus pessimistes ...


                                              • Henry Canant Henry Canant 10 septembre 2018 01:07

                                                @charly10
                                                sais tu que tu t’adresses à une personne persuadée d’être une lanceuse d’alerte ?


                                                Elle est très limitée mais très imbue donc incapable de comprendre ton intervention.

                                                En la recadrant gentiment, elle prend cela comme une insulte.
                                                 



                                              • Spartacus Lequidam Spartacus 10 septembre 2018 11:09

                                                Soyons sérieux.


                                                La foret est en augmentation sur terre....
                                                La déforestation est largement compensée par le reboisement 2 fois supérieur.

                                                Et c’est justement parce qu’on l’exploite qu’elle s’agrandit...

                                                La terre est plus verte qu’il y a 30 ans aujourd’hui...Grace au C02 rejeté par l’homme

                                                Aux USA la pollution diminue comme jamais.. Trump est autrement moins con que la presse gauchiste subventionnée. 
                                                Désormais les plus pollueurs ne sont plus eux, l’inde et chine l’ont dépassé et l’Europe est en passe de les rattraper
                                                Avec le gaz léger de schiste, qui a remplacé l’énergie du charbon et du pétrole lourd, tous les polluants et le CO2 sont en large diminution.

                                                Et le climat n’est pas modifié par l’homme. Il y a toujours eu des modifications de températures sur terre et c’est pas parce que le CO2 Augmente que le climat change...
                                                Le climat est dynamique et a toujours changé depuis que la terre et terre.
                                                Il y a eu sur terre des périodes avec plus ou moins de CO2 et le climat n’est pas corellé au CO2

                                                Le créateur de greenpeace le dit :


                                                Mais dans la presse bobo, on n’explique pas ces vérités...
                                                La presse bobo est toujours du coté des idéologies et pas tellement dans la réalité.

                                                • eric 10 septembre 2018 11:33

                                                  Il existe pourtant un élément d’amélioration possible

                                                   La productivité. Faire autant ou plus avec moins d’intrants. Probleme ? En France, tous le monde y arrive, sauf.... Le secteur public. 57% du PIB dépensé quand même. L’agriculture, l’industrie, les services même, offrent de plus en plus, en consommant de moins en moins. Facteur aggravant, les dépenses concernant très majoritairement le fonctionnement. Peu d’investissement, peu de maintenance, des aides sociales en baisse. Organismes très consommateurs, les bénéficiaires de nos impôts sont la premiere source de gaspillage et donc de dévastation de la planète. Pour faire sa première version internet, le nouvel Obs prit une boîte de potes dix fois plus cher que les autres. Parce qu’il était subventionné. « C’est gratuit, c’est l’Etat qui paye.. » Quel rapport ? Ben le contribuable, entreprise, particulier est contraint de puiser plus dans le ressources naturelles pour produire plus pour payer plus d’impôts. Évidemment, cela agit aussi par la hausse du chômage. Améliorer l’efficacité de la dépense publique, plus de services mieux rendus pour autant voir moins d’argent, allégerait grandement le fardeau de notre planète puisque le secteur public, est de très loin le premier consommateur du pays. Cela devrait être facile puisque les écolos de tout poil, se recrutent d’abord en son sein.
                                                  Dernier exemple, les fonctionnaires progressistes luttent contre la liberté de se deplacer. Mais le chauffage pollue beaucoup. Vous imaginez les economies si on diminue le nombre de bureaucrates et bureau ? paris, capitale, en est submergée. Si on envoie les services centraux dans le sud, on revitalise la province, on diminue la pollution, on sauvé la planète et on fout la paix aux Parisiens racketté parce que le corps électoral est desequilibre par le nombre de racketteurs publics supérieur à la moyenne nationale.


                                                  • sweach 10 septembre 2018 13:47

                                                    Lachez la grappe au climat et penchez vous sur le vrai problème qui est la pollution.


                                                    A force de ce détourner du vrai problème, on nous casse les pieds avec nos poubelles, notre consommation, notre démographie, notre énergie et on nous raconte n’importe quoi.

                                                    On nous montre des leurres, comme le CO2, la fonte des glaces et la monté des océans
                                                    Et personne pour dire stop à la déforestation, à l’agriculture intensive, aux rejets industriel, ...

                                                    D’un coté on ne touche pas au glyphosate, au insecticide, au brûlage à la torche, ...
                                                    Et de l’autre on nous plante des ventilateurs de 100 mettre de haut, des restrictions d’eau et des voiture électrique bien plus polluante.

                                                    Faut arrêter les conneries.

                                                    Le niveau des mers monte depuis 7 millénaires à raison de 2mm / an, l’impact de l’homme est nul dans ce phénomène et le niveau des océans est bien plus bas que sa moyenne global au cour de la vie de la terre. A ce rythme le niveau monte de 20cm par siècle et au risque de surprendre c’est « normal »

                                                    Le pole nord fond pendant que le pole sud grossie, il faut savoir observer l’ensemble d’un phénomène pour le juger.
                                                    Le CO2 n’est qu’un thermomètre, il reflète la température de notre planète, il n’en est pas la cause.
                                                    Les coraux sont tués par les huiles solaire qui empêche la photosynthèse.
                                                    L’éolien produit plus de déchet par quantité d’énergie que n’importe qu’elle autre source d’énergie.

                                                    Quand on voudra faire disparaître les plastiques et la chimie de notre environnement on fera peut être un premier pas vers notre planète, en attendant on nous prend surtout pour des idiots.

                                                    • V_Parlier V_Parlier 10 septembre 2018 14:51

                                                      @sweach
                                                      On pourrait déjà réglementer les plastiques jetables (par exemple, tout ce qui est à usage unique et non médical pourrait être abondamment taxé). Ce serait déjà quelque chose. Mais là, chut... on n’entend rien, silence radio, on préfère taxer par exemple les transporteurs qui roulent en France, histoire de s’assurer que tous les produits manufacturés le soient ailleurs et arrivent le plus directement possible par les ports. Pour la bouffe non empoisonnée, là on ne peut s’en sortir que par des mesures non démocratiques car 9 acheteurs sur 10 revendiquent le « droit » au légume pas cher (en réalité parce-qu’ils préfèrent le steak frites) donc requérant des travailleurs payés avec un salaire qu’ils refuseraient avec véhémence, ou... ne requérant pas de travailleurs mais du glyphosate.


                                                    • sweach 10 septembre 2018 16:14

                                                      @V_Parlier
                                                      *le « droit » au légume pas cher*

                                                      Ou plus basiquement ce qu’on appel la loi de l’offre et de la demande

                                                      Dans l’absolue je ne suis pas contre cette loi qui régis toute notre société, il y a juste un facteur qui n’est pas prit en compte, c’est sa duré dans le temps.

                                                      Actuellement sur une courte échelle de temps (la vie humaine), il est moins chère de produire en polluant. Mais si on regarde sur une échelle de temps plus longue, il est souvent bien moins chère de produire en polluant moins.

                                                      L’exemple de l’agriculture intensive est un bon exemple, car actuellement ils transforment notre environnement pour l’adapter à notre nourriture, une vision à court terme car cet transformation affecte nos niveaux de productions sur le long terme, terre appauvrie, pollué et parasite de plus en agressif.

                                                      Sur le long terme adapter notre nourriture à notre environnement serait bien plus viable, inutile d’utiliser un insecticide si la plante résiste aux parasites grâce à la sélection naturel.

                                                      Personnellement je serais près à payer 10 fois plus chère ma nourriture si mon logement ne me coûté pas si chère. Rien ne justifie qu’une part si importante de mes revenus partent pour mon logement, il serait bien plus logique que cela soit alloué à la nourriture.

                                                      Faire de la transparence sur notre nourriture ouvrirait les yeux à beaucoup de monde et on ne mangerait plus des produits pourri, si on savait comment c’est fais.

                                                    • Spartacus Lequidam Spartacus 10 septembre 2018 16:15

                                                      @V_Parlier


                                                      Vous ’avez pas compris qu’on vous fait bouffer de la diabolisation du sac plastique a mort et que vous plongez dedans tête baissée dans la belle excuse à taxes.
                                                      Une taxe bonnus-mallus est prévue sur les sacs en plastique. c’est même une gamelle de « 7 milliards d’euros »

                                                      Elle est pas faite pour la « pollution » mais pour compenser les pertes du budget européen de la sortie du Brexit de l’Angleterre qui ne financera plus la gamelle des fonctionnaires de Bruxelles.

                                                      Notez que cet article Anglais qui décrypte les textes bruxellois qu’aucun journaliste de France n’a fait a été publié le 1er juin 2018.
                                                      Les journalistes Français aux ordres sont chargés de « motiver » la future taxe auprès des gogos lobotomisés de propagande ecolo-faschiste prêt a se croire sauveur de la planète avec l’argent des autres....

                                                      Et ça n’a pas manqué, le 18 août la ministre annonce « pour lutter pour l’environnement une taxe »plastique"...
                                                      Nottez que cette ministre n’a surtout pas évoqué que la taxe plastique était pour compenser la sortie de l’Angleterre au parlement Européen pour que les Elus et leurs cour puissent continuer a ne pas perdre de niveau de vie.....



                                                    • charly10 10 septembre 2018 17:07

                                                      @sweach


                                                    • charly10 10 septembre 2018 17:09

                                                      @sweach

                                                      Tout a fait d’accord, il y a plus urgent que le climat, mais le réchauffement anthropique,..... ça rapporte à l’état, via les taxes CO2, et aux spéculateurs, au fait que la finance se soit emparée, suite au protocole de Kyoto, de la titrisation des droits à polluer. Depuis les années 2000, le marché carbone des droits à polluer n’est plus là pour « encadrer » la pollution, il est devenu une extension du domaine de la finance. Voir l’ouvrage d’Aurélien Bernier, « Le climat otage de la finance ».

                                                       


                                                    • sweach 10 septembre 2018 18:30

                                                      @charly10
                                                      Heureusement pour nous le CO2 est un gaz formidable qui produit de la vie, mais c’est une maigre compensation au milieu de toute cette pollution.


                                                      Effectivement le « droits à polluer » est devenu un enjeux géopolitique et économique, le gros problème c’est qu’ils utilisent un élément non polluant pour l’attribuer en l’occurrence le CO2

                                                      La lutte contre le CO2 (non polluant) ce fait aux travers d’action qui elles sont bien polluante.
                                                      - des FOUS veulent injecter du CO2 dans les profondeurs ou bien le transformer en pierre.
                                                      - certain augmente la consommation de nos véhicules qui produisent plus de NOx pour dégager moins de CO2
                                                      - exploiter des énergies et des stratégies sans CO2 sont souvent bien plus polluante avec le lithium ou le silicium

                                                      Bref on fait absolument n’importe quoi et totalement l’inverse du but recherché. 
                                                      Tout vient du fait qu’on ne se préoccupe pas de la pollution, mais du climat.

                                                    • Ruut Ruut 10 septembre 2018 15:21

                                                      Le présent n’est que le résultat de nos actions passées.
                                                      A nous de choisir notre Futur.

                                                      Crier c’est la faute des autres en gardant son doigt sans son « pet » n’as jamais aidé personne.

                                                      Aide toi et le ciel t’aidera.
                                                      C’est en forgeant que nous devenons forgeron.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès