• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Être ou ne pas être… homophobe

Être ou ne pas être… homophobe

JPEG

 L'homophobie désigne « une attitude allant de l'hostilité à l'aversion vis-à-vis d’homosexuel×les ». Du point de vue naturaliste, il s’agit d’un instinct profond qui trouve son origine dans la préservation de l’organisation d’un groupe et sa pérennité… La sexualité est le principal moyen retenu par la Nature pour le maintien de la vie, la reproduction asexuée est largement minoritaire dans le monde animal. Pour faciliter les rencontres, le coït produit des plaisirs que rien n’égale pas même les festins ou, plus tard, l’art pariétal. Mais la recherche d’un tel plaisir doit être orienté vers la procréation plutôt que vers la distraction pour pérenniser l’espèce. Il faut trouver un partenaire réceptif, dans la force de l'âge et, qui plus est, consentant : les parades amoureuses font partie des premières œuvres d’art et ont certains traits avec celles qui suivront.

 Un groupe de chimpanzés repose sur une hiérarchie stricte entre ses différents membres. Une place enviable permet à l'animal d'avoir un accès plus aisé à la reproduction, à la nourriture, et lui assure donc de meilleures chances de survie. Pour les mâles, il n'y a qu'une façon de grimper l'échelle sociale : se battre. Les chimpanzés n'hésitent donc pas à attaquer leur supérieur direct et produisent des vocalisations d’intimidation, véritables actes d'insubordination qui précèdent un combat où le gagnant accède au rang supérieur de son adversaire. Chez les femelles, la technique est différente : elles préfèrent accepter leur statut social et attendre que leur "supérieure" décède afin de prendre sa place. Les accouplements sont pratiqués par le chimpanzé plus souvent que nécessaire. La popularité d’une femelle dépend de son cycle menstruel et de son âge : les femelles les plus âgées étant préférées. Une femelle peut également choisir un mâle : ceux qui la toilettent ou jouent avec elle, et ceux qui ont un rang hiérarchique éminent seront avantagés. Elles ne se reproduiront que très rarement avec leurs frères ou leurs fils.

 Nos cousins les bonobos comme les chimpanzés, dont nous sommes séparés depuis plusieurs millions d’années, partagent environ 99% du génotype humain et sont donc tous deux proches d’Homo sapiens. Les bonobos ont cependant une vie sociale aux antipodes des chimpanzés. Chez les bonobos, les relations sexuelles sont souvent utilisées afin de résoudre un conflit. Les trois quarts des rapports sexuels entre bonobos n'ont pas de fin reproductive, et quasiment tous les bonobos ont des relations sexuelles indistinctement avec un mâle ou une femelle. Ainsi, un subordonné peut utiliser des actes sexuels pour apaiser un autre individu plus agressif. Mais si la fréquence des rapports est exceptionnelle, environ 8 fois par jour, les accouplements sont rapides, sans aucun geste préparatoire, et ne durent en moyenne qu'une dizaine de secondes. Leur seul tabou semble l'inceste, même si les ébats sexuels incluent également les tout jeunes. Élevés précocement ensemble les frères et soeurs ne ressentent apparemment pas d'attirance les uns pour les autres arrivés à maturité sexuelle. Malgré ses activités incessantes, le Bonobo n’a pas un taux de natalité supérieur aux autres espèces de singes. 

 La démarche naturaliste n’a pour seul but que de montrer que poser la question « Êtes-vous homophobe ? » implique la prise en compte de mécanismes essentiels de l’espèce humaine qui ne peuvent être occultés : tous les Hommes sont homophobes, ou du moins n’éprouvent naturellement aucune attirance sexuelle pour le même sexe, il n’y a jamais, sauf exception, de séparation entre le plaisir de l’instant et les devoirs de toujours.

 Les hommes ne descendent ni du chimpanzé commun, ni des bonobos mais peut-on poursuivre quelque peu le jeu des analogies et des différences. Les chimpanzés communs sont capables de concevoir des outils : pierres pour briser les coquilles de noix, utilisation de mousses pour recueillir de l’eau, brindilles pour pêcher des algues…Chez les bonobos, des comportements associés aux outils sont observés, mais ils sont rares et moins sophistiqués que ceux observés chez les chimpanzés. Peut-on penser que s’adonner frénétiquement aux jouissances élémentaires dessert l’épanouissement de la pensée ? C’est en tout cas ce que toutes les églises tiennent pour acquis.

 Dès le Ve siècle av. J.-C. des textes considérés comme sacrés essaient de canaliser les ébats sexuels vers la procréation : « Quand un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, tous deux commettent une abomination ; ils seront mis à mort, leur sang retombera sur eux. » (Lv 20, 13). En effet, la vie doit être faite d’efforts en vue de seulement survivre et aucune activité qui distrait de la consolidation de la famille ne peut être tolérée : c’est la priorité absolue accordée à la pérennité de l’espèce sur toute considération individuelle. La pression sociale d’origine instinctive ou religieuse n’a d’autre but que la survie à long terme d’un collectif : le sacré n’est qu’une expression de la primauté de la communauté sur l’individualisme.

 Une des multiples études disponibles montre que 4% des hommes et 3% des femmes ont eu au moins une relation homosexuelle au cours de leur vie. 0,5 % des femmes et 1,1 % des hommes se définissent eux-mêmes comme « homosexuels ». Si le fait d’être homophobe n’a aucun sens, les actes d’homophobie peuvent bien entendu exister. Après plusieurs années de baisse, 2017 a conduit à plus de témoignages d'agressions physiques homophobes que l’année précédente : 139 contre 121. Dans le même temps on comptait en France 2,3 meurtres par jour soit 825 homicides en 2017 auxquels il faut ajouter 223 000 victimes déclarées de coups et blessures volontaires. Il est toujours indécent de noyer des souffrances au sein de chiffres, il n’en reste pas moins que le nombre d’agressions homophobes ne constitue pas, loin de là, la majorité des actes de malveillance relevés quotidiennement et que la place prise dans les médias des uns au détriment des autres pose un réel problème. Les informations doivent-elles servir pour former un nouvel Homme, sur le modèle du Surhomme du siècle dernier. L’homophobie sert actuellement à classer plus ou moins arbitrairement les Hommes en Bons et Mauvais au même titre que la xénophobie, le racisme, l'antisémitisme, l’immigration. Il ne s’agit pas de lutter contre des faits monstrueux mais de rendre monstrueuse une partie de la population. Cette catégorisation veut remplacer les traditionnelles recommandations chrétiennes :  « Tu ne tueras point ; et celui qui tuera sera punissable par le jugement… moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans cause, sera puni par le jugement… il ne faut pas se séparer de sa femme ni convoiter d’autre femme… tu ne commettras point adultère… Que si ton œil droit te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette le loin de toi… Si vous n’aimez que ceux qui vous aiment quelle récompense en aurez-vous ?... Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où les vers ni la rouille ne gâtent rien, et où les larrons ne percent ni ne dérobent point. »

  L’approche chrétienne privilégie le genre humain alors que les propositions modernistes tout au contraire se concentrent sur les cas de minorités rendues volontairement visibles afin de modeler une organisation sociale sur des exceptions. Selon cette approche, la classe sociale ne représente plus un déterminant essentiel permettant de comprendre le sort et la destinée des gens : on est discriminé parce qu’on est homosexuel, étranger, femme, musulman, juif… jamais parce qu’on est pauvre. Le pauvre est seulement quelqu’un qui n’a pas réussi à être riche. Pourra-t-on bâtir l’indispensable sacré de toute société en utilisant une stigmatisation sans espoir de rédemption ? Il est acquis de que toute la puissance publique comme celle des médias et des réseaux sociaux nous incite à calquer notre comportement sur celui des bonobos pacifiques et libertins en abandonnant celui des chimpanzés brutaux et jaloux. Mais imposer le pacifisme par des moyens guerriers peut poser problème.

 La pérennité de l’espèce humaine, sauf catastrophe majeure, ne pose plus problème puisque de nombreux outils (PMA, GPA, ciseaux génétiques, utérus artificiels, congélation de gamètes…) sont disponibles ou sur le point de l’être. L’immense contrainte consciente ou subliminale qui régit les comportements pour que l’espèce se perpétue n’existe en grande partie plus. La vie restera-t-elle le sacré absolu que rien ni personne ne peut égratigner ? L’Homme est devenu presque totalement libre, mais que fera-t-il de sa liberté ? 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

163 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion NEMO 9 novembre 2018 14:04

    Qu’il s’agisse du sexe ou de la nourriture, les tabous n’ont jamais de fondements « naturels » et rationnels (santés, démographie, etc...), mais toujours des fondements religieux et sociaux, et il se pourrait bien qu’homo sapiens ne soit pas le seul hominidé apte à la notion de « sacré ». 

    Par contre, les tabous diffèrent d’une société, en fonction des structures sociales et des rapports de production, et comme l’énonce le célèbre kakemphaton homophone mais pas homophobe de Corneille (dans Polyeucte) :

    « Vous me connaissez mal : la même ardeur me brûle / Et le désir s’accroît quand l’effet se recule » (et le désir s’accroît quand les fesses reculent). 


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 14:48

      @NEMO
      Je crois au contraire que les tabous ont une origine naturelle. Le problème est cependant difficile à traiter et il faudrait un peu de temps pour arriver à le résoudre. La démarche est cependant essentielle.


    • Séraphin Lampion NEMO 9 novembre 2018 16:57

      @Jacques-Robert SIMON

      Dans le dernier des quatre essais de Totem et tabou, Freud considère que toute société repose sur un crime commis en commun et ne se maintient dans sa cohésion que par lui.

      À l’origine du lien social, les frères se sont coalisés un jour pour mettre fin à la tyrannie du père de la horde, un chef qui détient tous les pouvoirs et se réserve la jouissance des femelles. Ils le dévorent et chacun d’eux, par ce festin cannibalique, s’approprie une partie de sa puissance.

      Une alliance entre semblables, un crime collectif, une grande fête, tel serait notre commencement, tel serait le fondement de la société (humaine ?).  

      Après quoi s’instaure la culpabilité face au père mort, avec son corollaire : la vénération du totem ou du dieu.

      Après quoi prédomine l’horreur, le tabou, de l’inceste - l’horreur, par seulement l’interdit -, avec sa conséquence : l’exogamie.

      Les chimpanzés et les bonobos ont sans doute d’autres mythes à nous raconter.


    • Séraphin Lampion NEMO 9 novembre 2018 17:02

      @Jacques-Robert SIMON

      Pour Lévi-Strauss, le tabou de l’inceste est un interdit contre l’endogamie : son effet est d’encourager l’exogamie.
      À travers l’exogamie, des maisons, des familles, des clans, ou des lignées qui seraient sans lienautrement peuvent former des liaisons maritales qui renforcent « la cohésion sociale et la solidarité » ou « la rupture et la guerre ».
      Le mariage forcé sert à lier deux clans ennemis.
      Mais exogamie ou endogamie ne sont pas synonymes de paix sociale : l’une n’agit pas sur l’autre et vice versa.
      La dégénérescence physique n’est pas dû à l’endogamie ou l’exogamie, mais à un concours de circonstances. Joseph Merrick « l’homme éléphant » n’est pas le fruit d’une copulation endogame.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 17:49

      @NEMO
      Merci de la lecture Freudienne du problème. Je crois toutefois que les chimpanzés et les bonobos ont les mêmes désirs que nous.


    • Séraphin Lampion NEMO 9 novembre 2018 17:54

      @Jacques-Robert SIMON

      moi aussi, et ils ont d’autres mythes...


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2018 19:35

      @NEMO
      As-tuvu qu’on a viré nos commentaires du début. La police de la pensée est bien une réalité et même sur AV. La lessive OMO lave plus blanc.


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2018 19:47

      @NEMO
      Même plus le droit de dire que je n’aimerais pas avoir un P. de la République homosexuel.On se croirait sur France Intox ou France Tout Faux.


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2018 22:21

      @troletbuse
      C’est bonobos ou bonomos ?
      Et pour la fin de la chanson ? Qui est-ce qui n’en a pas ?


    • JL JL 10 novembre 2018 08:58

      @Self con troll
       
       ’’Tous les goûts sont dans la nature, les français n’ont pas eu l’esprit d’élire le bon, c’est regrettable.

      ’’
       
       En écriture inclusive ça donne ça : Tous les goûts sont dans la nature, les français n’ont pas eu l’esprit d’élire la bonne.
       
       Aïe ! je vais me faire lapider par les féministes et les frontistes !
       
       smiley


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:22

      @JL
      Le fait d’énoncer un point de vue ne devrait pas être contesté.


    • njama njama 9 novembre 2018 14:15

      La pérennité de l’espèce humaine,...

      Honnêtement je pense que dans nos rapports sociaux ou personnels on s’en fout, la pérennité de l’espèce se poursuit sans que l’on ait à s’en préoccuper.

      Seuls quelques politiciens et statisticiens se préoccupent de la démographie, dans un sens ou dans l’autre, les dangers d’une surpopulation vs la menace d’un déficit démographique au plan économique (Allemagne, Italie, ...).


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 17:59

        @njama
        C’est vrai que la pérennité de l’espèce ne fait pas partie de notre conscient, mais existe-t-il des mécanismes inconscients.


      • alinea alinea 9 novembre 2018 21:13

        @Jacques-Robert SIMON
        Oui, bien sûr ! en tout cas il est notable que la procréation suit des courbes qu’aucun conscient ne maîtrise, on ne peut que les analyser après, et,du coup établir des lois ! pour les animaux, et pour nous aussi bien évidemment.


      • njama njama 9 novembre 2018 22:45

        @Jacques-Robert SIMON

        pour ce qui est des mécanismes inconscients, j’en décèle au moins un qui échappe à tout raisonnement humain, quelles que soient les latitudes, longitudes, c’est la proportion des deux sexes qui depuis la nuit des temps sans que l’on en connaisse la raison équilibre le monde.

        il y aurait fort à parier que les nombreux outils (PMA, GPA, ciseaux génétiques, utérus artificiels, congélation de gamètes…)

         « modernes » ne détraqueraient cette merveilleuse horlogerie archaïque en deux coups de cuillères à pot.

        Je ne crois pas être homophobe à l’encontre de ceux ayant des relations homosexuelles, ce qui ne me dérange nullement, mais si être contre ces outils, progressistes, scientistes, est homophobe, alors j’assume d’en être un.


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 09:06

        @Self con troll
        Je ne peux pas vous répondre mais je peux chercher.


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:24

        @njama
        Un choix va devoir être fait entre la Nature et le post-technique.


      • njama njama 9 novembre 2018 14:39

        puisque de nombreux outils (PMA, GPA, ciseaux génétiques, utérus artificiels, congélation de gamètes…)

        Par atavisme ils exacerbent je pense l’homophobie car ils sont perçus pour ce qu’ils sont, c’est à dire des procédés et des filiations « contre nature ».

        Il conviendrait alors de distinguer une homophobie de genèse instinctive, culturelle qui ne s’en prendrait qu’aux seules relations homosexuelles, d’une (nouvelle, il faut le dire) homophobie dont la cause est politique en réaction à une idéologie progressiste qui voudrait fournir ces « outils » aux homosexuel(le)s.

        Être contre l’ouverture de la PMA aux couples de femmes serait-il être homophobe ?

        Une députée macroniste dénonce « un puissant lobby LGBT » à l’Assemblée, Griveaux la recadre

        « Il y a un puissant lobby lgbt à l’AN [Assemblée nationale] et l’AN n’est pas la France. Ici [en circonscription], les avis sont tout autre », a tweeté l’élue de l’Oise.


        https://francais.rt.com/france/55232-deputee-macroniste-lrem-denonce-puissant-lobby-lgbt-assemblee-griveaux-recadre-pma-gpa



        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 18:02

          @njama
          Il existe en effet une utilisation politique de l’homophobie.


        • Sheryl 9 novembre 2018 20:27

          @njama
          "l’homophobie car ils sont perçus pour ce qu’ils sont, c’est à dire des procédés et des filiations « contre nature » 

          " ah oui ? si l’homophobie est contre-nature, pourquoi est-elle si fréquente chez les animaux ? les animaux dans la nature agiraient-ils eux aussi souvent contre nature ?


        • njama njama 9 novembre 2018 22:51

          @Sheryl

          à quoi vous référez-vous au juste ? aux inséminations (dites artificielles il me semble) dans les élevages ?
          La sélection est surtout une affaire de productivité, de commerce, de scientisme et de capitalisme

          Critique de la biologie moderne, Industrialisation > Jean-Pierre Berlan, Agriculture et élevage : sélection aristocratique et sélection bourgeoise, 2009
          De l’influence sociale sur les pratiques de sélection

          https://sniadecki.wordpress.com/2015/02/10/berlan-selection/


        • njama njama 9 novembre 2018 23:00

          @Sheryl
          si l’homophobie est contre-nature, pourquoi est-elle si fréquente chez les animaux ?

          les animaux, homophobes ? quelle(s) espèce(s) par exemple ?
          il y a les questions de mâles dominant chez certaines sauvages ou non qui sont grégaires, troupeaux de chevaux, bovins, ovins, ...


        • Sheryl 10 novembre 2018 11:10

          @njama
          ok, mes excuses j’avais mal compris le sens de la phrase. oui, si l’homosexualité est bien naturelle, la PMA et la GPA par exemple sont clairement contre-nature (et dangereuses à mes yeux). et effectivement ça ne peut qu’exacerber l’homophobie, comme le sionisme exacerbe l’antisémitisme. personnellement je suis contre toutes ces techniques d’aides et d’assistances qui mènent à tout et n’importe quoi. un enfant que se retrouvera avec deux pères et sans mère a bien plus de chances d’être perturbé. d’ailleurs, on a au pouvoir actuellement un type qui à 15 ans est sorti avec sa prof de 39 ans et n’a jamais connu d’autres femmes, et, le must : comme cette femme était mariée avec des enfants, il n’a jamais eu d’enfants lui-même mais... il se considère tout de même comme « grand-père de sept enfants » . faut le faire non ? un grand-père qui n’a jamais eu d’enfants ! voilà le niveau où on se retrouve avec ces Francs-Macrons. et j’ai l’étrange intuition que bientôt Macron fera son coming-out pour expliquer « son homosexualité » : plus personne ne pourra alors le critiquer sans risquer d’être accusé d’homophobe ! (le must en matière de manipulation)


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2018 14:53

          Faire au moins une différence entre l’homosexualité psychique sublimée ou déplacée vers l’amitié et les avances et le comportement manifeste des homosexuels qui peuvent gêner. Tous les homosexuels que j’ai rencontré et qui s’assumaient, hélas, comme de nombre « apparents » hétéros, étaient pervers et on ne pouvait leur faire confiance. Chez les animaux les pulsions ou répulsions sont plus instinctives et déterminées par la cohésion du groupe et de la survie. Mais peut-être que le chien d’Hitler aimait son maître ? Les animaux doivent-ils servir de modèle. Personnellement, je ne le pense pas.


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 18:08

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Non les animaux ne sont pas des modèles mais ils présentent des traits communs : ils boivent, ils mangent, ils copulent...


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2018 18:35

            @Jacques-Robert SIMON

            ils boivent, ils mangent, ils copulent. En gros et en résumé : ils assurent leur survie. CE qui les éloignent des humains qui n’ont pas fait de ces fonctions ce les chrétiens appellent : les sept péchés : luxure, la paresse, l’orgueil, colère, avarice, l’envie, gourmandise, l’animal ne sera jamais dans la perversion, l’hubris ou l’excès, transformant ses besoins en déchéance. Parce qu’à la différence de l’animal, l’homme a été atteint par une tension vers la verticalité et l’idée ou idéal qu’il s’appelle dieu ou estime de soi. L’enfant humain par rapport n’atteint la maturité et la capacité à être autonome que vers 14-15 ans, ce qui le confronte à sa faiblesse et la blessure narcissique qui en résulte. L’animal n’a pas de narcissisme. Et si certains se regardent dans un miroir, il n’auront jamais conscience d’eux-même. Dit autrement, ils tourneront autour pour courir ou attraper ce qu’ils ont vu. c’est bien le narcissisme (très élevé chez les homosexuels) qui conduira celui-ci au meilleur, comme au pire.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2018 18:40

            corrigé : L’enfant humain par rapport à l’animal n’atteint la maturité et la capacité à être autonome que vers 14-15 ans, ce qui augmente la dépendance à l’autre et le risque de blessure de l’égo et du narcissisme. 


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 20:40

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Je ne suis pas certain que les animaux n’aient pas d’idéaux, ne serait-ce qu’élever ses petits dans les meilleures conditions. C’est une sorte de transcendance.


          • alinea alinea 9 novembre 2018 21:15

            @Jacques-Robert SIMON
            la seule différence, ou la différence primordiale, c’est que les animaux ne se racontent pas d’histoires ! l’homme d’aujourd’hui ne fait que ça.


          • njama njama 9 novembre 2018 22:52

            @alinea
            MDR


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 09:08

            @alinea
            Les animaux peuvent penser, pas parler, et c’est parler qui assure le principal outil de domination des Hommes.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 12:42

            L’idéal n’existe pas chez les animaux. Tout leur programme de survie est inscrit dans leur gènes. Raison pour laquelle, l’acquis n’a pas un grand rôle à jouer dans leur vie. Les animaux sont d’autant plus évolués que le temps entre le moment où l’animal sera sevré de ses parents et pourra se débrouiller seul est élevé. Mais entre l’homme et l’animal, cela se compte en années,....


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 12:59

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Tout dépend de la définition que l’on se donne du mot idéal. L’Homme a plus de neurones par Kg que tous les autres animaux, en cela je suis d’accord.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:09

            @Jacques-Robert SIMON

            Le fameux chaînon manquant sera toujours : LE LOGOS qui permet de formuler une idée. Et le logos est ce qui permet de faire lien,...L’évolution de l’humain vers sa verticalité (idéation) est liée au développement des facultés de s’exprimer par le langage articulé. 


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:26

            @alinea
            C’est vrai que l’abîme entre le dire et le faire devient insondable.


          • lala rhetorique lala rhetorique 9 novembre 2018 14:58

            A écouter nos médias et politiques, on dirait que l’homosexualité vient seulement d’être découverte.... Et quand on nous parle d’agression contre les homosexuels, on omet de nous indiquer combien il y a d’agression contre les hétérosexuels, peut être pour des raisons différentes, certes, mais à mon avis ces chiffres seraient intéressants. Qu’il y ait une augmentation de l’homophobie me semble tout à fait normal, vu que nous avons accueilli à bras ouvert l’islam ! Mais la médiaticopoliticosphère préfère accuser les cathos !


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 18:11

              @lala rhetorique
              Dans certains problèmes, la forme domine le fond. Certains traits que vous soulignez sont intéressants mais la forme devrait être différente.


            • mmbbb 9 novembre 2018 19:31

              @Jacques-Robert SIMON en clair ? C ’est comme l antisémitisme en France S i c ’etait l extreme droite la gauche hurlerait


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 20:42

              @mmbbb
              J’ai le respect de tous et de chacun en religion, ce qui ne m’empêche pas de dire ce que je pense. 


            • mmbbb 9 novembre 2018 21:13

              @Jacques-Robert SIMON vous ne semblez pas comprendre , en France suivant le groupe , notamment les actes antisémitismes commis désormais par une frange population d origine musulmane , l indignation est variable idem pour le racisme ou le racisme anti blanc est neglige ect ect Les medias imposent une doxa


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 09:11

              @mmbbb
              L’indignation a toujours été « variable » selon le but recherché. Ce qui est nouveau c’est le caractère systématique des émois sélectifs.


            • mmbbb 10 novembre 2018 11:12

              @Jacques-Robert SIMON non ce n est pas si nouveau . On peut dire en effet que cela s est amplifie


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 11:40

              @mmbbb
              Il faut être conscient que nous n’aurons le choix qu’entre deux ou trois régimes tous totalitaires. Nous sommes dans la phase d’entrée de ceux-ci.


            • Arogavox Arogavox 9 novembre 2018 14:58

              Merci pour cet article courageux en regard de la ’police de la pensée’ qui sévit actuellement dans le milieu des gens ’dans la place’ !

                  

              La conclusion de cet article mériterait encore d’être renforcée par un argument d’ordre logique.

                « Mais imposer le pacifisme par des moyens guerriers peut poser problème. »
               ... « que fera-t-il [
              l’Homme] de sa liberté ? »

              Humm : toute la puissance publique comme celle des médias et des réseaux sociaux 

              ... voilà bien des ’moyens guerriers’ plutôt déguisés, on l’aura bien compris.

               Mais la faute de logique réside effectivement dans cet objectif affiché par les ’ben-pensants’ dans la place de contraindre à ce qu’ils désignent comme étant la vertu.
                Car, dès lors que les actes ou comportement ’vertueux’ seraient inspirés par la contrainte (ne serait-ce que de conformité pour être socialement accepté) alors la liberté d’être vertueux par soi-même (sans aucune contrainte) devient alors impossible !

               Déplorable lapsus de la part de ’moralisateurs’ se prenant pour des Lumières, mais se révélant plutôt sous le jour d’inquisiteurs des temps ’modernes’ contemporains !


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 18:13

                @Arogavox
                Je ne peux que reprendre votre phrase :
                "Car, dès lors que les actes ou comportement ’vertueux’ seraient inspirés par la contrainte (ne serait-ce que de conformité pour être socialement accepté) alors la liberté d’être vertueux par soi-même (sans aucune contrainte) devient alors impossible !"


              • Xenozoid 9 novembre 2018 17:01

                @NEMO
                un belge ?  smiley


              • Chelou 9 novembre 2018 17:05

                L’homophobie est un contexte inventé par des hétérophobes !


                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 18:14

                  @Chelou
                  Je crois que l’homophobie est surtout un concept politique.


                • Claude Simon Claude Simon 9 novembre 2018 19:30

                  @Jacques-Robert SIMON

                  Quand on négocie avec un allemand, il insiste et pinaille sur un détail pour avoir tout le reste.
                  Quand un politicien français veut se payer ta tête, c’est pas beaucoup plus subtil.


                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 20:43

                  @Claude Simon
                  C’est probable.


                • marmor 9 novembre 2018 17:48

                  Ils étaient tellement plus tranquilles avant la revendication et l’obtention du « mariage pour tous ». Les agressions verbales ou physiques ont augmenté depuis, d’où le vieil adage, pour vivre heureux……. Il en sera de même pour les ayatollahs végans voulant nous imposer leurs déviances.


                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 18:16

                    @marmor
                    Il est difficile de faire les statistiques, je vais regarder.


                  • aimable 9 novembre 2018 19:15

                     les évangélistes évangélisent et se reproduisent ,les homos eux ne se reproduisent pas ils homogélisent .


                    • mmbbb 9 novembre 2018 19:43

                      @aimable les homos veulent que la PMA GPA soient generalisees


                    • alinea alinea 9 novembre 2018 19:31

                      Pourquoi employer le futur ? : que fait-il de sa liberté ?

                      Pourquoi « phobie » ? C’est très fort, irrépressible, incontrôlable et hautement pathologique une phobie.

                      Pourrait-on imaginer que certains d’entre nous, parfaitement sains de corps et d’esprit, voient qu’outrage leur est fait à poser les bases d’une société sur une luxure qui, si elle ne gêne personne, n’a rien de naturel et ne génère pas de valeur universelle pour l’espèce humaine, sans pour autant éprouver de phobie pour une intimité qui en rien ne les regarde ?


                      • mmbbb 9 novembre 2018 19:40

                        @alinea qu ils arrêtent de nous emmerder avec la gay pride Que LGBT cesse d etre un groupe de pression, que la folle Hidalgo cesse de faire des passages pietons au couleurs du drapeau Gay , que certaines personnes connues cessent de vouloir devoiler leur homosexualite Que tous ces personnes telle M ROBIN cessent d invectiver les autres par des argumesnt reac arrieres facho En fin qu ils cessent de nous les briser avec la GPA dont cette grosse pute de Berge voyait la femme porteuse comme un simple matrice Qui provoque ?


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 20:45

                        @alinea
                        L’intimité ne devrait intéresser personne, c’est loin d’être le cas.


                      • alinea alinea 9 novembre 2018 21:05

                        @mmbbb
                        Vous le dîtes autrement ! mais c’est exactement ce que je dis !
                        Et pour rejoindre l’auteur ci-dessous, je ne comprends pas comment, ni pourquoi, nous avons laissé l’intimité d’un pourcentage infime de nos concitoyens, envahir notre monde, bouleverser nos valeurs ; on n’arrive jamais du premier coup là où l’on veut aller, il faut toujours exagérer ; mais tout de même, je crois me souvenir qu’il était question d’interrompre la violence faite aux homosexuels.
                        Tout cela prouve à quel point nous laissons notre société en d’idiotes mains, et cerveaux !


                      • Cadoudal Cadoudal 9 novembre 2018 21:11

                        @alinea
                        Pour une fois, on est d’accord Alinéa...

                        C’est trop..
                        Cette propagande coute un bras, il y aurait mieux à faire...


                      • mmbbb 9 novembre 2018 21:17

                        @alinea selon les Grecs la faiblesse de la democratie est la demagogie selon la defintion CNRTL "
                        Exercice du pouvoir par des factions populaires ou par leurs meneurs, avec les abus qui en résultent ; système de gouvernement correspondant.

                        " nous y sommes


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:31

                        @mmbbb
                        Malheureusement tous les Hommes politiques font preuve de démagogie.


                      • Sheryl 9 novembre 2018 20:25

                        Intéressant... mais quelques remarques :

                        1. « Du point de vue naturaliste, il s’agit d’un instinct profond qui trouve son origine » l’homophobie n’est en rien un instinct, puisqu’elle n’existe que chez l’être humain, l’homosexualité étant au contraire très courante chez beaucoup d’animaux, mammifères, oiseaux, reptiles, etc... elle existe aussi chez les chimpanzés, et pas seulement chez les bonobos (qui est une variante de chimpanzés)

                        2. « Chez les bonobos les accouplements sont rapides, sans aucun geste préparatoire, et ne durent en moyenne qu’une dizaine de secondes » faux, il y a bien des gestes préparatoires dans certains accouplements entre bonobos, caresses et baisers entre autres

                        3. « tous les Hommes sont homophobes, ou du moins n’éprouvent naturellement aucune attirance sexuelle pour le même sexe » tout d’abord ne pas éprouver d’attirance pour les personnes du même sexe ne signifie pas être homophobe, pas plus que ne pas avoir d’attirance sexuelle pour des enfants ne signifie être atteint de misopédie. ensuite, non tous les hommes ne sont pas homophobes, puisqu’il existe des homosexuel(le)s et des bisexuel(le)s

                        4. « Chez les bonobos, des comportements associés aux outils sont observés, mais ils sont rares et moins sophistiqués que ceux observés chez les chimpanzés » ah bon ? manifestement vous ne connaissez pas beaucoup les chimpanzés et les bonobos. les bonobos sont particulièrement intelligents et imaginatifs, souvent bien plus que leurs cousins les autres chimpanzés

                        5. « Peut-on penser que s’adonner frénétiquement aux jouissances élémentaires dessert l’épanouissement de la pensée ? C’est en tout cas ce que toutes les églises tiennent pour acquis » ah les églises ! leur but est surtout de brider le plaisir de leurs adeptes pour pouvoir mieux les manipuler et les contrôler. en quoi le plaisir sexuel serait-il plus « élémentaire » que le plaisir de regarder une peinture telle que La Joconde, ou écouter une musique de Mozart ? ceci n’est qu’un simple jugement de valeur (effectivement ce que font les églises qui considèrent qu’il y a le bien et le mal... « faites ceci, ne faites pas cela » )

                        6. « La pression sociale d’origine instinctive ou religieuse n’a d’autre but que la survie à long terme d’un collectif : le sacré n’est qu’une expression de la primauté de la communauté sur l’individualisme » faire l’amalgame instinct et religion, là il fallait la trouver alors que justement les religions font tout pour limiter les instincts au contraire, au point de tuer ceux qui écoutent trop le leur.

                        7. « Il ne s’agit pas de lutter contre des faits monstrueux mais de rendre monstrueuse une partie de la population » non, il s’agit juste de lutter contre des comportement monstrueux : l’homophobie, comme la xénophobie, le racisme, le sexisme sont bel et bien monstrueux et il est bien de mettre le doigt sur ces fléaux. tellement simple de dire « aimons-nous les uns les autres et les homophobes bah.. pas grave, ils ne représentent qu’une minorité (pas si petite que ça ! ) et donc on n’a pas à en parler »

                        8. « on est discriminé parce qu’on est homosexuel, étranger, femme, musulman, juif… jamais parce qu’on est pauvre » ça c’est juste le résultat du capitalisme libéral : on mesure la valeur des individus par la valeur de leur compte en banque. Macron lui-même l’a dit en affirmant que « il y a ceux qui réussissent (en gagnant des dizaines de milliers d’euros par mois) et ceux qui ne sont rien ». les pauvres aujourd’hui ne sont plus rien, qu’ils soient homosexuels, juifs ou étrangers n’y change rien du tout.

                        9. tout d’abord je le répète, l’homosexualité est présente partout dans le monde animal. ensuite, la civilisation grecque idolâtrait l’homosexualité, ça ne lui a pas empêché de se développer. le problème n’est pas philosophique ou médiatique (même s’il a parfois une influence néfaste à trop exagérer sur quelques cas) mais il me paraît avant tout économique : si les couples ont moins d’enfants ce n’est pas à cause de l’homosexualité mais du fait que, pour vivre aujourd’hui, très souvent les deux membres du couple se doivent de travailler. vu les emplois du temps chargés il est donc devenu difficile et compliqué d’élever des enfants et peu souhaité par d’en avoir un aussi grand nombre que jadis, sauf pour ceux qui peuvent se contenter d’un RSA ou bénéficient d’une aide extérieure quelconque (rentes, héritage, etc)


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 20:52

                          @Sheryl
                          Merci de votre lecture attentive et critique, vos arguments sont intéressants.
                          Je maintiens mon texte : « La pression sociale d’origine instinctive ou religieuse n’a d’autre but que la survie à long terme d’un collectif : le sacré n’est qu’une expression de la primauté de la communauté sur l’individualisme » ... même si personne auparavant n’en a fait mention.
                          Si vous avez une référence précise concernant l’utilisation d’outils par les bonobos, je serais intéressé.


                        • alinea alinea 9 novembre 2018 21:25

                          @Sheryl
                          Je voudrais qu’on m’explique qui a promulgué cette légende que « des » ou « les » animaux sont homosexuels !!
                          C’est d’un comique.
                          Et qu’on m’explique aussi quelle consolation l’humain y trouve-t-il ?
                          D’habitude il traite de bête un assassin sadique, sans jamais bien sûr dire que l’assassinat ni le sadisme n’existe chez les animaux, et là, pour l’homosexualité, on dirait qu’il a besoin de la caution « nature » pour faire passer la pilule.
                          Si quelqu’un peut me faire l’historique de cette légende tellement déculpabilisatrice !
                          Merci


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 novembre 2018 21:29

                          @alinea

                          Pour passer la rondelle...pas la pilule.


                        • Claude Simon Claude Simon 9 novembre 2018 22:29

                          @alinea

                          Je t’avouerais que, ne comprenant pas certains phénomènes de la nature, on est tenté de trouver un parallèle dans le règne animal pour pouvoir se l’expliquer, l’obfuscation moralisatrice étant de rigueur.

                          Et puis, le darwinisme social étant le mot de la fin de toute justification politique, et donc de tout débat, pourquoi pas l’éthologie ?


                        • aimable 9 novembre 2018 22:34

                          @alinea
                          pour justifier cette perversion, ils prétendent que c’est la nature qui est comme cela, je trouve qu’elle a bon dos la nature .
                          j’ai un âge certain j’ai presque toujours vécu dans cette nature depuis que je suis né , je n’ai jamais rencontré ni entendu parlé qu’un animal aurait eu cette perversion . 


                        • alinea alinea 9 novembre 2018 22:45

                          @Sheryl
                          L’éthologie nous fait comprendre beaucoup de choses, et devrait aider nos congénères à se savoir bêtes et en tirer la liberté qui s’ensuit ; mais nous sommes aussi humains, spécifiquement. En général j’aime pas trop, c’est rarement ( quoique ça arrive) pour le mieux !
                          On ne comprend pas comment un être humain se livre à des meurtres en séries ; en réalité on le comprend bien ; mais pourquoi donner à l’animal le caractère de tout ce que fait l’homme en situation extrême, qu’elle soit psychique, ou en guerre... les animaux jamais ne se font la guerre, sauf pour survivre, et tout le monde sait très bien de quoi il retourne.
                          Quant à l’homosexualité, je ne m’explique pas, sauf une ignorance volontaire, une « désobservation » grave pour des prétendus pros ; bref, une volonté que je ne m’explique pas non plus, à animaliser une dérive très humaine alors que tout le temps on se vante d’être au top de la chaîne, et pas seulement alimentaire !


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 09:20

                          @alinea
                          Certains animaux ont des accouplements avec des animaux du même sexe.


                        • Sheryl 10 novembre 2018 10:01

                          @alinea l’homosexualité chez les animaux est bien réelle, ce n’est pas un mythe. désolé si vous ne connaissez rien à la réalité. enfin, si vous considérez qu’on n’a pas à se comparer à la nature, alors n’allez pas sortir que « l’homosexualité est contre-nature », car dans ce cas vous ne faites que la soutenir puisqu’on n’aurait pas à se comparer à la nature. en réalité, au contraire, si l’homosexualité est présente partout dans la nature, l’homophobie, elle, n’existe que chez ces animaux inférieurs que sont les êtres humains (si inférieurs qu’ils en sont encore à se croire supérieurs... parce qu’ils détruisent tout sur Terre, même eux-mêmes). comme le racisme d’ailleurs qui n’existe aussi qu’entre humains : un chat ou un tigre n’aura jamais de réaction de rejet envers un autre chat ou tigre juste à cause de sa couleur.
                          si vous voulez découvrir l’homosexualité naturelle, les documentaires ne manquent pas. un exemple sur Youtube : l’homosexualité chez les animaux (et non ce n’est pas de la propagande, il ne suffit pas de dire que c’est écrit dans la bible ou le coran pour qu’une connerie devienne vraie... ou bien Adam et Eve étaient les seules humains sur Terre au début de l’humanité, et la Terre est plate ! )...
                          https://www.youtube.com/watch?v=ppJq3c8jTzM


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 10:21

                          @Sheryl
                          Pas de racisme ? Pour la Science : « Des communautés voisines de chimpanzés se livrent parfois à des combats mortels. On en connaît enfin la raison : étendre leur territoire. »


                        • Claude Simon Claude Simon 10 novembre 2018 10:29

                          @Sheryl

                          Là, vous allez un peu trop loin.
                          Et vous entrez en contradiction avec l’éthologue Peperberg qui stipule que la différence entre l’humain et l’animal n’est jamais d’ordre qualitatif mais quantitatif.

                          Pour l’homophobie animale, je n’en sais strictement rien. Mais les clans de rats qui ont des odeurs différentes sont terriblement virulents entre eux. Si ce n’est pas un type de racisme, ça pourrait y ressembler.
                          Après, toute idéologie centrée sur l’altérité n’est pas flatteuse, et cela dans les deux sens. Mais c’est fort commode pour se fourvoyer.


                        • marmor 10 novembre 2018 10:36

                          @Jacques-Robert SIMON
                          FAUX ! N e pas confondre acte et simulacre !!


                        • Sheryl 10 novembre 2018 10:41

                          @ Jacques-Robert Simon il existait un excellent documentaire sur le célèbre bonobo Kanzi qui s’intitulait « Kanzi le singe aux mille mots » (en fait il en utilisait déjà deux mille en usant d’un subterfuge : il a réinventé à lui seul les rébus pour s’exprimer), malheureusement je ne le trouve pas sur le Net.

                          par contre, qqs vidéos intéressantes à regarder (et écouter ! ) :

                          * L’Homme est un singe :

                          https://www.youtube.com/watch?v=WwALB_hMZ_g

                          * Un bonobo sacré singe le plus intelligent :
                          https://www.youtube.com/watch?v=hcGgHp0D-WM

                          * ici on voit Kanzi utilisant des symboles (des mots) pour s’exprimer (je rappelle qu’il a eu l’idée de lui-même de créer des mots à partir des autres mots, en associant diverses syllabes, tels des rébus), malheureusement c’est juste pour un show, donc pas très intéressant (sinon voir Kanzi et son ordinateur du moment)
                          https://www.youtube.com/watch?v=jKauXrp9dl4

                          L’être le plus doué d’intelligence sur Terre me semble être le dauphin (d’ailleurs son cerveau est de masse plus importante que celui de l’être humain, que ce soit dans l’absolu comme de façon relative à la masse de son corps... et lui ne détruit rien gratuitement... et évidemment, s’il existe bien des dauphins homosexuels, on n’en a encore jamais croisés d’homophobes ni de racistes :D )


                        • Sheryl 10 novembre 2018 10:49

                          @Jacques-Robert SIMON ce n’est pas du racisme, ce sont des guerres de territoire. les chimpanzés vivent en grandes familles. il y a bien des luttes de familles (comme chez les lions ou les loups par exemple), parfois « recomposées » (des animaux solitaires qui sont admis dans la caste), mais ça n’a rien à voir avec la couleur de leur peau ou de leurs yeux, ni par leur différence de tailles par exemple. quand je parle de racisme j’enttends la ségrégation en fonction de prétendues « races » identifiées par des caractéristiques telles que couleur de peau, forme des yeux, etc. le racisme est né d’une croyance qui consiste à croire qu’il existe différentes « races » d’être humains. or les races ne sont que des critères purement artificiels qui n’existent que chez les animaux domestiques (on crée les races, elles ne sont pas naturelles) : il existe des races de chiens, de chats, de vaches et de chevaux, mais il n’existe pas de races de lions, ni de races de loups, de tigres ou d’écureuil (ni de fourmis), juste des variantes qui sont incompatibles sexuellement (sauf ds de rares cas mais qui ne donnent alors que des descendances stériles comme le mulet, le ligre, etc)


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 11:36

                          @Sheryl
                          Le mot race recouvre tant de choses différentes qu’il est impossible à utiliser sans une explication préalable.


                        • alinea alinea 10 novembre 2018 12:41

                          @Sheryl
                          On va se mettre d’accord ;
                          l’homosexuel a une phobie de l’autre sexe ; sinon c’est un bi-sexuel.
                          Il y a pénétration dans l’anus, sinon c’est un jeu de gamins.
                          Votre vidéo ne me répond pas, et je n’en ai jamais vu qui me répondait.
                          Sinon, c’est vrai que j’ai souvent vu des chiens avoir une relation sexuelle sur la jambe de leur maître.
                          L’homosexualité féminine en mer procure-t-elle un orgasme ?
                          Qu’est-ce que l’orgasme animal ?
                          Enfin, qu’il y ait, dans la hiérarchie de dominance d’un groupe, des jeux masturbatoires, certainement, mais je ne sache pas que les animaux s’enculent, pour parler moderne.
                          Je croirai à l’homosexualité animale quand je verrai un mâle se tendre vers l’organe sexuel d’un autre mâle, se laisser pénétrer et y trouver visiblement plaisir !


                        • Sheryl 10 novembre 2018 12:56

                          @Jacques-Robert SIMON on ne peut pas non plus créer chacun ses propres définitions ou alors il devient inutile de dialoguer (c’est vrai pour tous les mots dans tous les langages). il existe des définitions qui servent de référence. la race est à son origine un concept purement artificiel, voilà pourquoi on a créé des races de chiens, de chats, de moutons, de chevaux, etc... dans des buts spécifiques (un cheval de trait n’a pas la même fonction qu’un cheval de course). à noter que ce qu’on appelle un pure race chez tous les animaux domestiques a en réalité d’importants « défauts » pour différentes raisons : le lévrier afghan est très fragile question santé, le cheval de trait n’est pas des plus rapides, etc car ils n’ont pas été « conçus » dans ces buts : leurs qualités leur apportent aussi des défauts, comme une voiture de sport n’est pas la plus spacieuse (et le coffre est réduit), et la voiture spacieuse pour 8 personnes n’est pas la plus rapide et maniable. on ne peut pas tout avoir :D par contre, dans la nature, tous les tigres sont des croisements, il n’existe donc pas de « tigre pure race », ni d’éléphant pure race. d’ailleurs, à propos des éléphants, il existe deux espèces d’éléphants, les éléphants d’Afrique et les éléphants d’Asie, or la différence génétique entre les deux est de plus de 2,8%, à comparer avec celle entre les chimpanzés bonobo et les êtres humains qui est de 1%. si donc on considérait les deux espèces d’éléphants comme deux races, on devrait considérer que l’être humain n’est qu’une seule race dont la plus proche voisine est le bonobo. oui, on ne peut pas se dire totalement différent du bonobo et considérer en même temps que les deux espèces d’éléphants soient très voisins d’ailleurs en leur donnant d’ailleurs le même nom d’éléphants. en réalité nous sommes des bonobos parlants. c’est tout ce qui fait notre différence : nous avons le langage verbal. c’est ce langage verbal qui est à l’origine de notre énorme différence de comportement : nous apprenons entre nous, et ceux qui dominent ont juste imposé « le jugement » qui nous transforment de fait en bonobos violents : au début était le verbe (le bonobos s’est mis à parler), nous avons croqué dans le fruit de la connaissance du bien et du mal (nous avons appris à juger en considérant que certaines choses sont bien d’autres mal) et nous nous retrouvons donc condamnés à ramper comme le serpent (en jugeant nous nous condamnons à souffrir toute notre vie). les bonobos ne jugeant pas (ils ne sont ni homophobes ni sexistes ou autres) ils sont au Paradis, et nous, de par nos jugements de valeur, nous sommes en enfer. d’où les guerres, la haine et la violence chez le bonobo humain là où notre cousin, lui, est l’être le plus pacifique qui soit


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 13:04

                          @Sheryl
                          Malheureusement plusieurs définitions existent bien de « race » :

                          • Famille illustre, considérée dans sa continuité.
                            La race des Capétiens.
                            synonymes :ascendance, descendance, sang
                            • vieilli
                              Ascendance.
                          • 2.
                            Catégorie de personnes formant une communauté, ou apparentées par le comportement.
                            « La race des seigneurs »(traduction de Nietzsche).
                            synonymes :espèce
                          • 3.
                            Ensemble d’individus réunissant certains caractères communs héréditaires, à l’intérieur d’une espèce zoologique.
                            Races chevalines.
                          • 4.
                            Ensemble d’êtres humains qui ont en commun la couleur naturelle de leur peau.
                            Race blanche, jaune, noire.
                          • 5.
                            par extension
                            Dans l’idéologie du racisme, Groupe naturel d’humains qui ont des caractères semblables (physiques, psychiques, culturels, etc.) provenant d’un passé commun, souvent classé dans une hiérarchie.
                            La race aryenne.

                        • Sheryl 10 novembre 2018 13:18

                          @alinea « l’homosexuel a une phobie de l’autre sexe sinon c’est un bisexuel » donc l’hétérosexuel a aussi une phobie de son propre sexe sinon c’est un bisexuel. "Il y a pénétration dans l’anus, sinon c’est un jeu de gamins

                          « ah oui, donc vous dois aussi baiser votre copine sinon c’est un jeu de gamins aussi. et donc la tendresse, les caresses, pour vous c’est juste superficiel. vous limitez ta sexualité au sexe et à l’anus, c’est quand même très restreint. heureusement que tous les humains ne sont pas de simples sexes et des anus. je ne suis pas homosexuel, mais j’ai connu des couples qui n’avaient jamais de rapports, juste des échanges de tendresse (et pour certains masturbation mutuelle). désolé mais votre définition et perception de la sexualité est vraiment très étroite et absurde. un lion ne baise pas toujours toutes les lionnes de son groupe, pas plus que le gorille au dos argenté ne baise toutes les femelles de son groupe. donc pour lui ce doit être aussi des jeux de gamins. :D d’ailleurs, pourquoi deux femmes devraient obligatoirement se sodomiser ? bien des femmes homosexuelles n’ont jamais de pénétration, juste des caresses. ce sont donc aussi des gamines ? »Qu’est-ce que l’orgasme animal ?

                          « posez-vous déjà la question »qu’est-ce que l’orgasme humain« , car chacun a une perception bien personnelle puisque subjective de ce mot... et pas sûr qu’un type qui éjacule ait réellement des orgasmes, même si c’est ce qu’il croit (idem pour les femmes d’ailleurs). en réalité ça semble même être très rare : confondre l’éjaculation et l’orgasme chez le mâle humain est très fréquent, et c’est une erreur. comme la définition du mot »plaisir" : que savez-vous de ce que ressent n’importe quel quidam, ou même votre partenaire ? enfin, si, les animaux s’enculent, même entre mâles. et alors ? ça change quoi ? oui vous êtes réellement très limité
                           


                        • Sheryl 10 novembre 2018 13:23

                          @Jacques-Robert SIMON
                          étrangement vous ne parlez de races que chez les humains et les animaux domestiques. car il n’existe pas de races chez les animaux sauvages. la définition de race chez l’être humain vient de sa connerie car il se croit toujours supérieur : supérieur aux animaux, supérieur à ses congénères de couleur de peau différente ou d’origines différentes. le mot race permet au con de justifier sa connerie et se croyant différent. c’est triste et pitoyable. les bonobos ont au moins l’intelligence de ne pas se diviser, car ils n’ont pas cet égo ridicule qui les poussent à se croire supérieurs. le racisme est par définition l’idiot : sa seule différence est son manque d’intelligence. heureusement pour lui, c’est une capacité qui peut se développer


                        • alinea alinea 10 novembre 2018 13:30

                          @Sheryl
                          C’est pourtant bien « ma » définition qui engage tout le processus actuel !
                          S’il ne s’agissait que de caresses, pourquoi n’y pourrait-il pas avoir coït ? Pourquoi payer les femmes pauvres pour vous éviter cette abomination parmi les abominations ?
                          Et je vous prie d’éviter vos ridicules accusations sur ce qu’est la sexualité pour moi.


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 13:41

                          @Sheryl
                          C’est une bonne question : existe-t-il des animaux imbéciles ? Il existe de toute façon des forts et des faibles physiquement. Qu’en est-il du QI ?


                        • Sheryl 10 novembre 2018 13:54

                          @alinea
                          VOUS éviter ? je ne suis pas homosexuel, et pourquoi faire l’amalgame homosexualité et la PMA et cie ? à ce rythme on en arrive vite aussi à associer les blancs et l’esclavage. c’est franchement ridicule. si vous ne voulez pas qu« on vous épargne de »ridicules accusations" commencez par ne pas être ridicule vous-même dans vos propres accusations. vos amalgames sont bel et bien ridicules et le fait de le dire n’est pas ridicule en soi, c’est juste la vérité. et non l’homosexualité ce n’est pas forcément le coït.

                          https://www.lemonde.fr/planete/video/2018/03/10/pourquoi-les-rapports-homosexuels-ne-sont-pas-contre-nature_5268667_3244.html


                        • Sheryl 10 novembre 2018 14:03

                          @Jacques-Robert SIMON
                          le QI est toujours décidé et les tests créés par ceux qui se considèrent comme supérieurement intelligents et doués. ces tests et ces valeurs sont sans le moindre fondement sinon le leur... on a par exemple considéré longtemps que les gorilles n’avaient pas de conscience d’eux-mêmes suite au célèbre test du miroir... jusqu’à ce qu’on comprenne il y a quelques années que les gorilles ne doivent jamais se regarder dans les yeux car c’est pour eux un signe d’agression... donc ils ne peuvent jamais se reconnaître dans un miroir puisqu’ils n’osent jamais se regarder plus qu’une fraction de seconde avant de fuir le regard de leur image en face. les tests d’intelligence sont si ridicules qu’on en arrive à des 200 pour des charlatans (Eintein, par exemple... et pourquoi pas aussi BHL ? ) et des 100 pour des génies. comment un individu peut-il prétendre savoir ce que ressent un autre individu ? et comment pourrait-il mesurer l« intelligence donc comprendre quelqu’un que lui-même est incapable de comprendre ? c’est d’ailleurs comique de voir comment certains »scientifiques" cherchent des intelligences extraterrestres : ils partent de l’idée qu’elles réagiraient comme nous... donc si c’était le cas, elles seraient aussi connes, agressives et destructrices que nous. avec ça, ils ne risquent pas de trouver grand chose. si les dauphins sont plus intelligents que nous, ils ne risquent pas de chercher à nous le montrer... ou alors ils seraient vraiment cons :D


                        • Sheryl 10 novembre 2018 14:07

                          @Jacques-Robert SIMON
                          et je répète, l’Intelligence se développe, autant que la force physique. je pense par exemple à Schwarzenegger qui jusqu’à 15 ans était si fragile qu’il était la risée de ses camarades de classe... et là il a voulu changer, de faible il est devenu fort : en un an il est devenu monsieur muscle. un autre exemple : un autiste qui était pourtant un vrai génie et qui a réussi à s’imposer, jusqu’à ce que ses financeurs comprennent qu’il voulait aider le peuple et non les Rothschild : Tesla


                        • troletbuse troletbuse 10 novembre 2018 14:07

                          @Jacques-Robert SIMON
                          existe-t-il des animaux imbéciles ?

                          Oui, déjà tous ceux qui sont à LREM  smiley


                        • foufouille foufouille 10 novembre 2018 14:25

                          @Sheryl
                          tes deux exemples sont nuls. schwarzy était juste mince et a utiliser des drogues. tesla était loin d’un autiste surtout que le diag n’existait pas, il n’a pas non plus inventé tous les trucs magiques que tu trouves sur le net.


                        • Sheryl 10 novembre 2018 14:35

                          @foufouille
                          tes explications sont nulles : tesla n’aurait donc rien inventé ? et toi tu dois être un vrai génie pour affirmer pareille sottise. il était réellement hors normes psychologiquement. j’ai lu ses témoignages, il expliquait qu’il voyait continuellement tas de choses qui n’existent pas et ne savait pas faire la différence entre le réel et son imagination. il lui a fallu user de subterfuges pour arriver à « paraître à peu près normal » aux yeux de tous. quand à Swarzy, c’est lui-même qui explique qu’il était la risée de ses camarades d’école. qu’il ait utilisé des drogues change quoi ? on utilise bien aussi des drogues parfois pour réussir ses études et diplômes, comme pour créer, dans divers domaines, et pas que artistiques


                        • foufouille foufouille 10 novembre 2018 14:57

                          @Sheryl
                          ce n’est pas ce que j’ai dit. un autiste est une personne qui se focalise par obligation sur un seul domaine. tesla a inventer de nombreuses choses mais en a imaginer beaucoup d’irréalisable comme tous les inventeurs de son époque et des romanciers dont jules verne.
                          j’ai vu des photos de schwarzy avant, il était grand et très mince. sans drogue, tu ne peux prendre autant de muscle. stallone avait plus de muscle sans drogue. c’était courant à l’époque de prendre des stéroïdes.


                        • foufouille foufouille 10 novembre 2018 14:59

                          @Sheryl
                          contre exempe, einstein était juste bon son domaine ce qui ne veut rien dire car tu peux avoir 100 de QI et avoir une idée de génie.


                        • alinea alinea 10 novembre 2018 15:14

                          @Sheryl
                          Mais pourquoi donc parle-t-on tant d’homosexuels aujourd’hui ?
                          Vous y avez pensé ?
                          Je me place dans cette réalité ; c’est la première fois que je m’exprime là-dessus, mais ça commence à bien faire de parler dans le vide sans jamais vouloir nommer les choses.
                          L’intimité des choses ( « de la chose » devrais-je dire !!), à laquelle vous vous accrochez, ne m’intéresse pas. C’est ce que cela entraîne, quand c’est récupéré pour de sombres raisons par de sombres individus, qui m’intéresse. Mais de ça vous refusez de parler puisque vous ne pouvez pas, car vous ne voyez ni n’envisagez rien ! À vous lire bien entendu.


                        • Cadoudal Cadoudal 10 novembre 2018 15:18

                          @alinea
                          En circo ! C’est tellement faux de faire croire qu’il n’y a qu’une vision : 1) il y a un puissant lobby lgbt à l’AN et l’AN n’est pas la France. Ici, les avis sont tout autre. 2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, c’est malhonnête de faire croire le contraire.

                          https://twitter.com/ThillAgnes/status/1060450358009446400?ref_src=twsrc%5Etfw


                        • Sheryl 10 novembre 2018 18:02

                          @alinea ai-je dit qu’il n’y avait pas de lobbies ? ai-je dit que les médias et ceux qui sont derrière, dont les politiciens ne nous manipulent pas ? je suis d’accord qu’on exagère, qu’on en fait beaucoup trop, mais je pense que les premières victimes de ces manipulations sont les homosexuels eux-mêmes, comme les juifs sont les premières victimes de la manipulation du CRIF et de la LICRA qui en font mille fois trop. ça ne change rien sur le fait que l’homosexualité est bien naturelle et que l’homophobie est au contraire artificielle, parce qu’elle est juste le résultat du formatage des citoyens. je répète, dans diverses civilisations l’homosexualité est ou a été respectée voire admirée, et perso ça ne me dérange pas, ce n’est pas un frein en soi pour le développement d’une civilisation (la Grèce ancienne est un exemple connu). l’homophobie n’est pas naturelle, elle est le fruit de notre éducation (comme le racisme, le sexisme, etc)


                        • alinea alinea 10 novembre 2018 18:07

                          @Sheryl
                          Vous mélangez tellement tout que je vais m’arrêter là.
                          Il n’est pas question d’exagération ni d’en faire trop, il y a un loup derrière tout ça !
                          Mais les homosexuels n’en sont pas victimes, faut quand même pas déconner !
                          C’est vrai que j’ai du mal à garder mon calme devant les gens dont le cœur fond devant les victimes désignées, et qui en perdent littéralement l’esprit.


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 novembre 2018 18:13

                          @alinea Mis à part ton Meluche ...lol


                        • alinea alinea 10 novembre 2018 18:21

                          @Aita Pea Pea
                          Tu veux dire quoi Méluche victime ?
                          Mais tu es à côté de la plaque : on parle politique, rapport de force, pas de mièvreries de confessionnaux !!
                          mais Méluche il est à fond pour LGTB !!


                        • Sheryl 10 novembre 2018 19:52

                          @alinea
                          vous avez raison, arrêtez là. je ne mélange pas tout, mais vous par contre vous faites vraiment des généralités grosses comme des sumos saturés de pâtes à l’huile :D . « Les homosexuels n’en sont pas victimes, faut quand même pas déconner » vous en savez, vous, des choses. et les juifs ne sont pas non plus victimes du CRIF et de la LICRA, et les femmes ne sont pas victimes des féministes hystériques telles que Marlène Schiappa ou Caroline Fourest. effectivement, vous n’exagérez pas :D bonne continuation


                        • alinea alinea 11 novembre 2018 01:48

                          @Sheryl
                          Non, aucun de ceux là ne sont victimes !
                          C’est quoi votre monde, rempli de tels mots vidés de leur sens ? et vous êtes le bon samaritain ?
                          Mais vous êtes victime de la pensée dominante, cela est sûr !


                        • aimable 11 novembre 2018 07:44

                          @alinea
                          imaginez la société qu’il nous concocterait s’il arrivait au pouvoir , je n’ose même pas y penser .


                        • aimable 11 novembre 2018 07:58

                          @alinea
                          adultes ils ne sont pas victimes , mais des prédateurs recruteurs quelque fois mariés a des hétéro , qui font des victimes chez des jeunes en leurs faisant croire que c’est la leur véritable sexualité, alors elles même deviennent des prédateurs recruteurs ,faire des adptes c’est la leurs façon de procréer .


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:36

                          @Sheryl
                          Votre commentaire est intéressant et documenté et je vous en remercie.


                        • osiris 9 novembre 2018 20:45

                          Il ya différentes orientations sexuelles ,c’est naturel , c’est scientifique ,c’est normal ,dont les trois fondamentales comme les couleurs : hétérosexualité ,homosexualité , multisexualité , asexualité ,hypersexualité ,et toute une variante d’orientations sexuelles qui est un mélange de ces orientations sexuelle à des degrés divers tout comme les couleurs.

                          Par exemple l’orientation sexuelle d’un bisexuel est un mélange d’homosexualité et d’hétérosexualité. Pour Freud l’homme est fondamentalement bisexuel. L’asexuel est une personne qui n’ a aucune orientation sexuelle ,c’est à dire qui ne désire sexuellement avoir une relation ni avec une personne de son sexe ni de sexe opposé. Le multisexuel peut désirer plusieurs partenaires à la fois homosexuel et ou hétérosexuel. 

                          Que chaque genre d’orientation sexuelle se respecte l’un l’autre et il n’ y aura pas de problème.

                           La sexophobie de toute orientation résulte de névrose égotique ,de vouloir que les autres vous ressemble, cela rassure dans l’instinct de conservation et de protection ,écarte l’isolation et augmente le sentiment de force et de sécurité par le phénomène de groupe et donc aussi le sentiment de supériorité ,car l’individu isolé ou un groupe très peu nombreux et donc faible peut être vulnérable et marginalisable, et se trouve ou se voit en danger ou menacé par les autres groupes étrangers. Une autre cause égotique est le complexe narcissique de supériorité ou d’infériorité dérivant de l’orgueil et d e l’amour propre mal placé , avec les envies et les jalousies pouvant aller jusqu’à la violence physique .

                          Ce sont les gens mal dans leur peau ou leur orientation sexuelle qui sont les plus sexophobes ,les gens épanouis dans leur sexualité et leur spiritualité sont les moins sexophobes .

                           Ainsi un hétérosexuel épanoui et heureux dans sa vie et et ayant une maitrise de son égo ne sera pas homophobe ou asexophobe ou multisexophobe .

                          De même un asexuel ayant une maitrise de son égo et une vie spirituelle accomplie en sublimant dans l’artistique ou vers l’amour d’autrui par la charité ,et donc heureux dans sa peau et serein dans s a vie ,n’ aura pas tendance à être hétérophobe ,ou homophobe ou multisexophobe.

                           En résumé une personne épanouie et heureuse dans son orientation sexuelle et dans sa vie spirituelle ,n’aura pas tendance à être sexophobe de quelque orientation que ce soit ,ni hétérophobe ,ni homophobe ,ni multisexophobe ni hypersexophobe ni asexophobe.

                           Ce sont les gens névrosés égotiques (avec de l’amour propre mal placé)non épanouis dans leur orientation sexuelle propre qui sont altersexopbobes ,c’est à dire qui a peur et la haine de tous ceux qui ont des orientation sexuelles autres que la leur.


                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 novembre 2018 20:56

                            @osiris
                            En règle générale je ne fais pas intervenir (autant que possible) mes sentiments dans mes textes. Ceci pour donner ue réponse à votre conclusion. Pour le reste, je suis d’accord avec « Que chaque genre d’orientation sexuelle se respecte l’un l’autre et il n’ y aura pas de problème. »


                          • Cadoudal Cadoudal 9 novembre 2018 21:06

                            @osiris
                            Moi je suis un vieux con progressistophobe, et tout comme mes tontons Poutine et Trump, j’aime pas trop le gaspillage de pognon insensé que dépensent les lobbyistes pour la promotion de la tafiolerie...

                            Ils pourraient dépenser le pognon de Soros, à des causes plus justes, toute l’œuvre de Senghor est désormais interdite dans les librairies d’Hollywood...

                            Après, apprendre à lire à Omar Sy, ça demanderait le budget de la Nasa, même Soros y a renoncer..lol..

                            « En disant que beaucoup de gens utilisaient le mot « N » au moment de l’histoire du film, en 1962, j’ai utilisé le mot entier. Bien que mon intention était de m’exprimer fermement contre le racisme, je n’ai même pas le droit d’imaginer le mal que cause le fait d’entendre ce mot dans n’importe quel contexte, surtout de la part d’un homme blanc. Je n’utilise pas ce mot en privé ou en public. Je suis vraiment désolé d’avoir utilisé le mot entier hier soir, et je ne le répéterai pas. »

                            https://www.hollywoodreporter.com/amp/race/viggo-mortensen-says-sorry-using-n-word-q-a-1159813


                          • alinea alinea 9 novembre 2018 21:30

                            @osiris
                            Moi j’y vois surtout une récupération politique ! sinon,dans notre vie de tous les jours,nous serions très peu atteints !


                          • Claude Simon Claude Simon 10 novembre 2018 03:27

                            @alinea

                            Le citoyen lambda étant la victime consentante du sujet politique abordé, centrer les débats sur des questions primitives dans l’évolution (on pensera également à l’homo sapiens vegetarus, vulgairement vegan) permet de défouler sans crainte les masses en leur donnant l’impression de faire de la politique. Bref, ça ne mange pas de pain. Aussi vrai qu’Hanouna tient une émission de café philo.

                            Ca doit être un truc du genre.


                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 09:22

                            @Cadoudal
                            Ce ne sont pas les mots qui lavent des actes.


                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 09:22

                            @alinea
                            Je vous rejoins.


                          • Sheryl 10 novembre 2018 10:55

                            @alinea c’est vrai qu’il y a une récupération politique, et on en fait beaucoup trop dans les merdias (ce qui n’est pas pour aider les victimes), mais l’homophobie reste bien réelle de par notre éducation, comme la misogynie et le racisme par exemple (et le racisme anti-blanc est tout autant réel... il n’est que le retour de manivelle de notre Histoire, mais n’en est pas moins condamnable au même titre que tout racisme et toute ségrégation)


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:59

                            @osiris

                            d’accord, mais une personne très épanouie, sait aussi pourquoi elle l’est et se connaissant bien, elle ne peut en toute logique et éthique accepter que des enfants soient livrés ou éduqué par des homosexuels,...


                          • osiris 10 novembre 2018 19:21

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                             je ne vois pas pourquoi des homosexuels ne peuvent pas éduquer les enfants ,les études et l’expérience montrent que le s enfants éduqués dans des familles homoparentales ne sont pas moins épanouis que ceux éduqués dans une famille hétéroparentale ou monoparentale malgré certes un accueil moins favorable possible dans certain milieu environnemental qui pourrait montrer une certaine hostilité et qui n’est pas du fait intrinsèque de l’homoparentalité .Certains disent même qu’ils sont mieux épanouis étant donné la liberté d’esprit et l’amour avec moins d’étroitesses qui règnent dans la famille monoparentale .


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 novembre 2018 20:56

                            Question pratiques sexuelles, je trouve toujours étrange la comparaion:hommes/animaux !


                            Par contre les hommes devraient s’inspirer de la sage de certains animaux !


                            @+ P@py


                            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 09:23

                              @Gilbert Spagnolo dit P@py
                              Il faut bien choisir l’animal.


                            • vesjem vesjem 10 novembre 2018 10:20

                              flambi a fait voter la loi pour le mariage homo, sur injonction de ses maîtres dont pierre bergé qui voulait faite de son ami son héritier


                              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 10:23

                                @vesjem
                                Yves Saint Laurent est un très grand couturier que j’admire beaucoup.


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 12:22

                                @Jacques-Robert SIMON

                                Merci, ainsi nous connaissons votre position et votre point de vue. Moi aussi, j’ai aimé un certain parfum d’YSL. Mais à l’inverse de Catherine Deneuve, il y a très peu de chance que je me sois fait un ami (dépressif profond, certainement pervers et peu fiable). Mais dans le milieu de l’art, les intérêts communs relient et se placent au-dessus de la qualité réelle des relations. Les superficiels se comprennent entre eux,....jusqu’à ce qu’ils reçoivent un coup de couteau dans le dos (la trahison dans ces milieux est classique).


                              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:41

                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                Je serais étonné que vous connaissiez ma position sur quelque point que ce soit, j’essaie toujours d’analyser, de comprendre, et plus je le fais plus je doute.


                              • funky5 10 novembre 2018 12:07

                                homo:même

                                homosexuel : même sexe : les hommes ont le mêmes sexes,les femmes aussi.

                                homophobie:même peur,moi j’ai peur des araignées et ma voisine aussi : donc nous sommes homophobes.

                                homosexophile : adepte de rapport sexuel avec une personne de même sexe

                                voir:SIMONE LE BARON


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 12:13

                                  Personne ne pourra jamais trancher sur la question. Double-bind. Sur le fond je suis altruiste et plutôt sensible aux autres,....mais, et c’est là la différence,....pas avec un inconnu et n’importe qui,...Film : Divergente.


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 12:27

                                    Durant mes études universitaires, j’avais une collègue homosexuelle. Ayant un intérêt partage pour la linguistique, nos échanges étaient amicaux et sympathiques,...mais et il y avait toujours un « mais ». La distance restait malgré tout. Craintes d’avances non souhaitées, ambiguïté,...J’avais une grande amie hétéro qui face à des échecs répétés dans ses relations avec les hommes, s’est tournée vers les femmes. Notre amitié s’est terminée et en plus elle tombait dans une certaine déchéance type : borderline. 


                                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:43

                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                      La banalisation de l’homosexualité conduit inévitablement à la disparition de l’amitié.


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 12:33

                                      Désolé, mais je pense qu’être, non pas homophobe mais éprouver de la répulsion face au : même, le double, l’identique,...est un signe de santé mentale. Le véritable homophobe se retrouve plutôt chez ceux qui nient leur propres tendances ou pulsions homosexuelles. Ceux-là effectivement risquent de devenir violents. Fréquent chez les fachos, les footballeurs,...


                                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:44

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                        J’ai aussi peur de rencontrer un autre moi-même.


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 12:50

                                        Effectivement : l’homosexuel n’est en soi pas un exemple de l’acceptation de la différence, étant lui-même, plus que phobique, carrément dégoûté par l’autre sexe,...


                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 novembre 2018 13:08

                                          Durant un temps, sur le web il y a avait une photo comme celle-ci, prise à l’Élysée le jour de la prisse de fonction du capitaine de pédalo, mais avec une bulle qui disait approximativement ceci :

                                          « Maintenant , n’oublies pas que c’est moi le chef »


                                          Une autre photo : « Satanas, quelle horreur , une femme ose s’approcher de moi » !.


                                          @+P@py



                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:16

                                            Eros et Antéros. C’est bien le paradoxe de l’être humain. L’amour ne peut naître que de la différence, des opposés et sera toujours en désaccord avec le groupe et la fraternité (Antéros) qui efface les différence pour la survie. et pourtant, à mon avis : seul l’amour sauvera le monde. Bon, ma théorie ressemble un peu à jeu impossible comme le Rubik’sCube. 


                                            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 13:35

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                              Non, vous avez raison : seul l’Amour peut sauver le Monde. D’ailleurs, c’est la seule chose qui mérite aussi d’être vécue à titre individuel.


                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:43

                                              @Jacques-Robert SIMON

                                              et nous revenons à : Cet instant là de Douglas Kennedy. Un couple seul contre le monde : l’administration, le politique, Actuellement sort le film : Cojd war qui traite exactement du même sujet. Ma vie fut merveilleuse. Non parce que j’ai su être fraternelle comme j’en ai peut-être rêvé, mais parce que j’ai aimé (et je peux vous assurer que cela provoqua bien plus de jalousie que d’adhésion,...). Mais ,c’est peut-être aussi pour cette raison même que cet amour fut très fort. N’est-ce pas le principal : réussir son chemin de vie,... Le reste,... des idéologies, des bien-pensance. Mais face à nous-même,.....


                                            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:46

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                              Je ne sais pas ce que veut dire « réussir sa vie »


                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:21

                                              Le communisme fut une forme de tentative de ramener l’humain et ses particularités (qui suscite, la différence, les conflits, les guerres) à l’animal : tous égaux et reliés par la nécessité de survie. Une forme d’« idéal » qui a échoué,.....la spiritualité ou la religion étant abolie,... 


                                              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 13:37

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                Le communisme était la mise en oeuvre pratique de la religion chrétienne.


                                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:45

                                                @Jacques-Robert SIMON

                                                Oui et non : la religion, cette drogue,....


                                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:27

                                                Mais le paradoxe du communisme, c’est qu’il avait besoin de LA DIFFERENCE, le capitalisme (et en allant plus loin : le nazisme) pour assurer sa cohésion... et l’on revient à Freud. 


                                                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 10 novembre 2018 13:38

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                  Chaque être qui naît est unique mais pour survivre il doit devenir un semblable.


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 13:52

                                                  @Jacques-Robert SIMON
                                                  Vous devriez lire Loureau. J’ai participé à quelques dynaniques de groupe. Excellent comme observatoire du comportement humain (faible sur le plan personnel). Au début, c’est la cohésion, on fusionne, on va essayer que cela se passe bien (ça va, tu es bien assis...),....puis, lentement, des groupes se forment, des personnalités se distinguent, des répulsions et attractions se révèlent. De la fusion, on passe à la haine et même la parano,...si l’organisateur est habile et médiateur, il gère, mais le plus souvent, les portes claquent... et chacun de terminer le travail seul face à soi-même,....


                                                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:48

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                  J’essaierai mais j’ai beaucoup de choses à lire.


                                                • troletbuse troletbuse 10 novembre 2018 13:59

                                                  La plupart de nos politicards sont des transpartis (non sexuel) quoique que.


                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 14:23

                                                    Ce qui nous rassemble le plus, ce sont nos besoins narcissiques communs. Mais pour le reste, nous sommes uniques, différents. Et c’est bien la différence avec les animaux. Quelle différence entre un caniche et un autre. Il y a des différences certes (dominance ou autre), mais elles sont moindres qu’entre chaque être humain.


                                                    • aimable 10 novembre 2018 14:56

                                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                      si on avait fait une sélection chez les hommes comme les hommes en ont fait chez les animaux , je ne suis pas sur que nous pourrions faire une distinction entre les hommes , comme chez les animaux de la même race , parce que c’est bien comme cela que nous en parlons .
                                                      si les animaux n’avaient pas subit de sélections , chacun serait comme nous un être unique , comme chez les chiens , ceux que l’on nomme des bâtards .


                                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 15:16

                                                      @aimable

                                                      La Fontaine avait compris qui se servait des animaux pour décrire les caractères ou personnalités humaines. Mais c’est souvent plus complexe. Exemple : le serpent, pervers pour certains (ou certaines religions ou civilisations) guérisseur comme sur le caducée. Rusé ou malin comme un renard,... amical ou docile comme le chien. C’est à plusieurs facettes, comme l’humain. Parfois une personne gentille peut vous rendre indirectement de mauvais services et une personne perverse vous apporter sans le vouloir consciemment une aide,....Néron était un monstre sur le plan humain, mais un architecte génial. 


                                                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:50

                                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                      Je connais un peu les mécanismes chimiques élémentaires de produits inorganiques ancêtres de la vie, à cette distance il n’y a aucune différence essentielle entre Hommes et animaux. 


                                                    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 10 novembre 2018 15:35

                                                      Il y a actuellement une extorsion grossière des sentiments des gens qui est faite sur ce genre de chose en s’appuyant sur une confusion voulue.

                                                      Par exemple, je ne suis pas contre la pornographie, mais contre son étalage dans le grand public, que je trouve destructif. Par la manœuvre à laquelle je faisais allusion, on me taxerait aussitôt de « pornophobe ».

                                                      Pour l(homosexualité, c’est la même chose, je suis opposé à son étalage aussi bien dans la rue avec les parades gay que dans les médias, parce qu’elle menace le modèle du couple qui est le fondement de la société. Et vous pouvez me traiter de tout ce que vous voulez, je ne cèderais pas d’un mm sur ce point.


                                                      • osiris 10 novembre 2018 19:31

                                                        @Gilles Mérivac 
                                                         Le s modèles du couple évoluent ,les familles aussi ,peut être que pour vous cela évolue dans un mauvais sens ,d’autres pensent que cela évolue dans un bon sens ,tout le débat est là, il ne faut pas avoir des œillères.


                                                      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 11 novembre 2018 08:26

                                                        @osiris
                                                        Il n’y a pas d’évolution mais seulement un suicide civilisationnel. Seule le couple familial est porteur de vie, tout le reste est basé sur une fascination de la mort. Il est scandaleux de culpabiliser les gens à partir de cette escroquerie intellectuelle qu’est l’homophobie.

                                                        Je répète, pas un millimètre.


                                                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 novembre 2018 18:51

                                                        @Gilles Mérivac
                                                        On peut se rallier à votre point de vue.


                                                      • osiris 11 novembre 2018 21:19

                                                        @Gilles Mérivac

                                                         C’est votre point d e vue que je qualifierais d’intégriste ,ce n’est pas le mien qui pense que c’est au contraire plutôt une évolution de civilisation positive ,tout le débat est là .Je pense que la multiplicité de méthodes de procréation et la multiplicité d e formes de famille donneront une puissance plus grande à la société et une élévation plus haute d e l’humanité.

                                                        C’est l’histoire et le réel qui trancheront.


                                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2018 16:11

                                                        Je constate simplement une évidence : depuis la LOI Taubira le monde ne va pas mieux,....c’est même une totale catastrophe. Alors pour le « progressisme », on repassera,...Extrait : 

                                                        Et nous sommes si fiers de ce que nous faisons que je voudrais le définir par les mots du poète Léon-Gontran DAM AS : « L’acte que nous allons accomplir est beau comme une rose dont la tour Eiffel assiégée à l’aube voit enfin s’épanouir les pétales. Il est grand comme un besoin de changer d’air, il est fort comme le cri aigu d’un accent dans la nuit longue ». Merci à vous."

                                                        Christiane Taubira. Hier, c’était la Nuit de cristal et le ou la Taube est un nom d’avion de guerre,....


                                                        • osiris 10 novembre 2018 19:37

                                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                           Pensez vous vous que ce soit le mariage pour tous qui en est la cause ou l’égotisme des hommes avec la cupidité ,l’imbécillité et la méchanceté qui vont avec.

                                                           Tant qu’on ne vaincra pas l’inconscience et l’imbécillité des hommes rien ne changera en profondeur ,les mêmes causes produisant les mêmes effets ,il ya du boulot. il faut attendre l’œuvre de l’histoire avec patience.


                                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 novembre 2018 09:35

                                                          @osiris

                                                          en 2002, en Belgique, j’ai participé à la « Manif » en Belgique contre la LOI. Dans l’esprit de Madame Agacinski. Non par « homo »phobie (comme le penserait les bien-pensants, craignant plutôt les GROSSES araignées noires, mais étant sur la défensive face aux « pervers »). Simplement parce que je me souvenait de cette phrase célèbre de Platon : la perversion de la cité, commence par la perversion des mots). Mariage homosexuel n’existe pas. Le mariage suppose ’l« ALLIANCE » des contraires sans laquelle aucune construction ne tient, .... YIN-YANG. Je savais depuis cette époque que nous irions vers la catastrophe. Comme les immeubles mal construits qui s’écroulent à Marseille. Dans toute construction, c’est l’alliance du principe « mâle » et du principe « femelle » qui assure la solidité de la structure. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès