• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Être woke [2/3]

Être woke [2/3]

Deuxième article sur ce sujet insuffisamment traité par les grands médias, mais toujours sous-jacent.

Il aborde certaines mesures anti-racistes, ainsi que le genre, quelques infos en vrac, les métiers d'avenir (DEI) et les programmes de grandes entreprises US. Comme le premier, sa longueur (nécessaire) ne doit pas impressionner car il présente une liste d’éléments commençant par un tiret pouvant être lus séparément, regroupés par thèmes.
L’essentiel du texte est une traduction de parties d’articles donnés en lien.

Espérons que les éléments présentés inspirent les intellectuels et responsables français.

 

Mesures immédiates

– Les SAT– tests qui mesurent les compétences générales verbales et le raisonnement mathématique – étant biaisés, ils sont abandonnés. [cnnL’Université de Californie, pionnière dans ce domaine, va cesser d’utiliser les SATet ACT. Les tests d’admission, biaisés contre les étudiants des minorités, seront progressivement supprimés. [wsj]

– Au lieu d’utiliser les tests MCAT, l’Académie Américaine de Médecine utilise « des processus d’admission holistiques, qui tiennent compte de la race, de l’origine ethnique, du sexe. » [Journal of the Association of Medical Colleges]

– La police de Minneapolis n’arrêtera plus les conducteurs pour des infractions mineures. Des « disparités raciales importantes » ont suscité des appels à la modification des politiques d’application de la loi de la police de Minneapolis.
Teresa Nelson, de l’ACLU Minnesota, a déclaré que les contrôles routiers pour des infractions mineures impliquent souvent des personnes de couleur. [CBSminnesota]

– Les données de 2020 montrent qu’au 31 mars, à New York, 49 % des personnes arrêtées par la police étaient noires, et 11 % blanches, pour des populations respectives de 24% et 43% (donc, au prorata, 6 fois plus de Noirs que de blancs). [abcnews]
Le programme de prévention Advance Peace associera des jeunes susceptibles d’être impliqués dans des crimes avec arme à feu à des mentors anciennement incarcérés. Les jeunes recevront une allocation de 1 000 $ par mois pour rester dans le programme, ainsi que des primes.

Même chose à San Francisco, où une nouvelle initiative permettra de payer les individus pour qu’ils ne tirent pas sur les autres. [newsweek]

– Les Noirs sont 10 fois plus susceptibles que les blancs d’être arrêtés pour avoir résisté, retardé ou entravé un policier. [NBCsandiego]

– Les controles au faciès sont généraux : le commandant Alex Murray, responsable des crimes violents à la Met de Londres, a reconnu faire des contrôles au faciès ciblant principalement les jeunes hommes noirs, au prétexte fallacieux que les 400 couteaux retirés des rues chaque mois permettaient de sauver des Noirs, qui constituent 70% des victimes d’homicides chez les adolescents. [telegraph]

– En Californie, la Proposition_47 a requalifié certaines infractions en délits plutôt qu’en crimes. Sont concernés tous les cas où la valeur des biens volés ne dépasse pas 950 $ ce qui a «  enhardi les voleurs, » d’après leNew York Times.

– Kim Foxx, procureur de l’État de Chicago, exige que les procureurs de Chicago ne portent des accusations de crime que pour le vol de biens de plus de 1 000$. [dailymail]

– Dans l’Oregon, la gouverneure démocrate Kate Brown a déclaré dans un communiqué que la suspension des exigences de compétence en lecture, écriture et mathématiques qu’elle a signée [...] « profitera aux étudiants noirs, latinos, latinas, latinx, indigènes, asiatiques, insulaires du Pacifique, tribaux et étudiants de couleur. »

– Dans leur programme visant à « démanteler le racisme dans l’enseignement des mathématiques, » des spécialistes proposent aux enseignants des mesures pour accompagner les élèves :
• inclure intentionnellement des mathématiciens de couleur ;
• présenter aux élèves des mathématiciens de couleur, en particulier des femmes de couleur et des mathématiciens queer de couleur, tous deux à travers des exemples historiques ;
• enseigner aux élèves de couleur leur héritage mathématique, leur lien ancestral et leur maîtrise des mathématiques ;
• donner un crédit légitime à la découverte de concepts mathématiques par des mathématiciens de couleur, et récupérer des concepts attribués aux mathématiciens blancs qui devraient être attribués aux mathématiciens de couleur.

– Jordan Peterson, éminent professeur de psychologie à l’Université de Toronto, confirme le rôle essentiel des femmes noires : « les progrès [en Mathématiques] ont été menés en grande partie par les femmes mathématiciennes, en particulier les femmes noires, les femmes autochtones et les femmes des minorités visibles ». Il souligne ainsi le racisme qu’elles ont subi puisqu’il est impossible de trouver leur nom sur internet.

– La Fondation Bill & Melinda Gates est le seul donateur répertorié sur un site Web pour un groupe dédié à l’élimination du racisme des mathématiques de la nation [washingtonexaminer]

 

Genre

– L’administration Biden remplace “mères” par “personnes qui accouchent” : « Lorsque nous parlons de “personne accouchant”, nous sommes inclusifs, nous utilisons un langage non sexiste, car ce ne sont pas seulement les femmes de genre cis qui peuvent tomber enceintes et accoucher. » [newsweek] Preuve en est ce magnifique couple (à gauche) venant de donner naissance à un enfant qui sera sûrement heureux d'avoir deux parents barbus [nypost], et certainement aussi heureux que celui de droite ayant ses trois pères gays inscrits sur son certificat de naissance. [nypost]

– « Brady-Davis, qui utilise des pronoms neutres, est transmasculin et non binaire. Ils [?] ont été assignés féminins à la naissance mais se savent masculins, et leur identité de genre n’appartient pas aux catégories d’homme et de femme. Fin 2019, ils ont donné naissance à leur premier enfant, Zayn. » [usatoday]

– [Comme dans une quinzaine d’autres états], la Conférence sportive interscolaire du Connecticut permet aux athlètes de concourir selon le sexe auquel ils s’identifient, arguant suivre une loi de l’État qui exige que les élèves du secondaire soient traités en fonction de leur identité de genre. Des filles s’estimant lésées par les nombreuses victoires de filles nées garçons, ont porté plainte. [espn]

– La nageuse transgenre Lia Thomas – qui avait concouru en tant qu’homme pendant les trois dernières années – pulvérise des records féminins et attise l’indignation. Les défenseurs des sports féminins soutiennent que la participation d’un athlète transgenre homme-femme est injuste pour les compétitrices nées femmes. [washingtontimes]

– L’American Medical Association demande de supprimer l’indication de sexe sur les certificats de naissance publics.

– À l’Académie Médicale d’Allaitement (ABM), des termes tels que « mère », « sein », « lait maternel » et « allaitement » ne sont plus acceptables. Bien que « allaitement » figure dans son nom, l’ABM utilisera désormais « glande mammaire » pour désigner « le sein » et « alimentation au lait maternel » au lieu de breastfeeding [ = alimenter par les seins]. [Breastfeeding Medicine]

– Le baiser que donne le prince à Blanche-Neige sans son consentement, alors qu’elle dort, ne peut pas être un véritable amour si une seule personne sait que cela se passe. [sfgate]

– L’Université Internationale de Floride a publié un Guide de langage inclusif très complet (souvent intraduisible, mais compréhensible par la plupart) qui incite à préférer les mots neutres aux mots “genrés”.
Exemples : Ne pas dire
Mari/Femme mais Partenaire
Mère/père mais Parent
Fille/Garçon mais Jeune personne
Policewoman/policeman mais officier de Police
Stewardess/steward mais Flight attendant
Écrire Mx au lieu de Ms./Miss./Mrs./Mr./Sir/Ma’am/Madam.

– “Good morning, ladies and gentlemen” est abandonné par British Airways au profit d’un terme plus inclusif comme “Hi everybody”. D’autres compagnies (Lufthansa, easyJet, Air Canada, Japan Airlines) ont adopté un même vocabulaire neutre. [dailymail]

– Le fils de superman est bi [marianne]

– Batwoman fait son coming out comme lesbienne. [huffpost]

– Les étudiants de l’Université de Pennsylvanie pensent que les 89 toilettes “tous genres” sont insuffisantes. [thedp] Des toilettes non-genrées apparaissent également en Suisse [24heures.ch]

– Après Brown University, Princeton met des serviettes et tampons hygiéniques dans les toilettes des femmes et celles des hommes, « mettant en évidence un fait souvent ignoré : toutes les personnes qui ont leurs règles ne sont pas des femmes. » [newsweek]

 

Un métier d’avenir : manager DEI (Diversité Équité Inclusion)

– Au 1/9/2021, le site higher education jobs propose 394 offres d’emploi de diversité dans les universités US.

– Les postes de DEI représentent 3,4% des emplois dans les universités US. 

– En 2018, près de 90 % des entreprises du Fortune 500 avaient un directeur «  diversité et inclusion »

– À Cambridge, MA, le salaire moyen annuel d’un responsablede la Diversité est $237 000. Le salaire moyen d’unVice Présidentde la Diversité est de $222 000.

Ci-dessous, photos des six doyen·ne·s assistant·e·s DEI du MIT.

– Un groupe de travail de l’American Astronomical Society sur la diversité et l’inclusion se propose d’identifier les pratiques favorisant la diversité et l’inclusion dans les programmes d’études supérieures, dont la race et le groupe ethnique, le genre, le statut LGBTIQA.

– La CIA forge l’unité dans la diversité [Guardian]

– L’Université de Caroline du Nord à Charlotte propose un certificat d’études supérieures « anti-racisme » pour les éducateurs publics.

– Les étudiants de Californie envisageant d’obtenir l’équivalent d’un DEUG devront suivre des études ethniques.

– À partir de 2022, à l’université Purdue (IN), des universitaires pourront être titularisés et promus sur la base de leur excellence en DEI.

– L’Université du Michigan emploie actuellement 82 responsables de la diversité et leur verse 10,6 millions de dollars par an en salaire et avantages. [MichiganLive]

– À Stanford, le SLAC, laboratoire spécialisé dans la physique des particules, « encourage les candidats à discuter de leur expérience ou de leur engagement dans la diversité grâce à des activités telles que favoriser un environnement inclusif. » [physicstoday]

– À Berkeley, le comité Life Sciences Institutea opéré une sélection parmi 893 candidats ayant les qualifications en se basant uniquemen tsur leurs contributions à la diversité, l’equité et l’inclusion, et en a éliminé 76% [berkeley.edu]

– Mais il semble que les élèves noirs et latinos réussissent moins bien dans les écoles avec des « agents de la diversité. » [nypost] Une analyse des résultats aux tests montre que l’embauche d’un responsable de la diversité (CDO) dans les districts scolaires de la maternelle à la 12e année ne contribue pas à combler les écarts de réussite et est même susceptible d’exacerber ces écarts. [heritage], ce qui corrobore l’injustice de ces tests.

Il faut donc accorder plus d’importance à la formation et au recrutement des managers DEI.

 

Programmes dans les grandes compagnies

Il est assez difficile de porter dans les entreprises françaises ce genre de travail, mais nous pouvons compter sur des étudiants suffisamment formés pour y introduire le virus.

Un article de CNETconsacré aux TECH Majors (Amazon, Google, YouTube, Facebook, Twitter, Microsoft, Uber, Airbnb) expose leur prise de conscience parfois tardive (Apple et Uber, par ex., n’avaient que 3% de cadres noirs, soit 4 fois moins que leur pourcentage dans la population), et leur précipitation pour se rattrapper. 

– Apple lance de nouveaux projets majeurs dans le cadre de son initiative pour la justice et l’équité raciales afin d’endiguer le racisme systémique et de faire progresser l’équité raciale aux États-Unis... Apple réunit 100 M$ et crée un pôle éducatif pour les HCBU (Historically Black Colleges and Universities) [apple.com]

– Coca-Colaa créé une formation « Confronting Racism », qui conseille à ces employés blancs « d’être moins  moins oppressifs » et de se « détacher de la solidarité blanche » car celle-ci serait un obstacle au bien-être des minorités. Bradley Gayton, chargé de cette mission, percevait 12 millions de $. [nypost]

– Google a lancé une initiative « antiraciste » affirmant que l’Amérique est un « système de suprématie blanche » et que tous les Américains sont « élevés pour être racistes ». [city-journal]

– Lockheed Martin, numéro un US de la défense, a imposé en 2020 à des employés hommes et blancs un « Diversity Program » de trois jours, qui débutait par un exercice de “libre association”, où les formateurs demandaient aux employés d’exprimer ce que leur inspiraient les mots “hommes blancs”. Les éducateurs proposaient, entre autres, les mots ou expressions “vieux”, “raciste”, “privilégié”, “anti-femmes”, “en colère”, “nation aryenne”, “KKK”, “Pères fondateurs”, “armes”, “culpabilité”… À la suite des premiers exercices, les participants devaient répéter et “internaliser” cinquante « affirmations sur le privilège blanc », cinquante-neuf « affirmations sur le privilège masculin » et, enfin, quarante-sept « affirmations sur le privilège hétérosexuel ». [dailymail]

La bénévole Ashleigh Shackekford donnant un cours à des étudiants attentifs.

– American Express recommande une série de ressources aux employés pour « en savoir plus sur la suprématie blanche secrète » et se consacrer « à la tâche de toute une vie pour surmonter l’héritage raciste de notre pays ». [nypost]

– Bank of America (septième entreprise mondiale) a mis en place un programme de rééducation raciale affirmant que les États-Unis sont un système de «  suprématie blanche  » et encourageant les employés blancs à devenir « woke au travail » en leur demandant de « décoloniser leur esprits » et « céder le pouvoir aux personnes de couleur. » [city-journal]

– Disney  : la formation des employés leur apprend que les États-Unis ont été fondés sur le « racisme systémique » ; elle comprend une « liste de contrôle du privilège blanc. » Les employés blancs doivent « travailler avec des sentiments de culpabilité, de honte et de défense pour comprendre ce qui est en dessous d’eux et ce qui doit être guéri. »
Disney recommande aux employés de se racheter en « défiant les idéologies et la rhétorique colorblind » telles que « All Lives Matter » et « Je ne vois pas la couleur » ; ils doivent « écouter avec empathie leurs collègues noirs » et « ne pas remettre en question ou débattre l’expérience vécue des collègues noirs ».
Afin de mettre ces idées en pratique, Disney a parrainé la création d’un « Défi d’équité raciale et de justice sociale de 21 jours »... Les participants découvrent leur « privilège blanc » et sont invités à cocher une « liste de contrôle » sur le privilège blanc avec des options comprenant : « Je suis blanc », « Je suis hétérosexuel », « Je suis un homme. »
Dans la même collection de ressources de Disney, un article soutient que « même les bébés sont discriminants » envers les membres d’autres races. Un graphique affirme que les bébés montrent les premiers signes de racisme à l’âge de trois mois et que les enfants blancs deviennent « fortement biaisés en faveur de la blancheur » à l’âge de quatre ans. [city-journal]

– À Broadway, un sommet organisé par Black Theatre Unitedde mars 2021 à août 2021, a réuni cinq groupes de travail réunissant propriétaires de théâtre, producteurs, syndicats et deux groupes de créateurs (un avec réalisateurs, chorégraphes, directeurs musicaux et concepteurs ; un autre avec directeurs de casting, compositeurs et dramaturges), pour discuter de la façon de réformer l’industrie sur les questions d’équité, de diversité, d’inclusion, d’accessibilité et d’appartenance en mettant l’accent sur les professionnels noirs. [blacktheatreunited]
L’un des principaux changements demandés est que les équipes créatives soient diversifiées. Une section signée par les réalisateurs et les scénaristes promet de « ne plus jamais réunir une équipe créative entièrement blanche sur une production, quel que soit son sujet », tandis qu’une section signée par les producteurs dit : « Nous ferons de notre mieux pour garantir une véritable diversité raciale sur toutes les futures productions. » [nytimes]

– United Airlines (plus importante compagnie aérienne mondiale), regrette que 80% de ses pilotes soient des hommes blancs, et promet que 50% des nouveaux pilotes seront des femmes et des personnes de couleur. [airwaysmag]

– Le géant AT&Tapprend à son personnel blanc qu’il est raciste, lui demande d’avouer son « privilège blanc » et de promouvoir Defund the Police dans le cadre du programme de rééducation. « Peu importe à quel point vous dites que vous détestez le racisme, vous êtes la seule raison pour laquelle il a prospéré pendant des siècles, » écrit Dahleen Glanton, ancienne journaliste du Chicago Tribune. Elle ajoute que « le racisme américain est un trait uniquement blanc et que les Noirs ne peuvent pas être racistes. » Elle continue en disant que les femmes blanches « profitent des opportunités et des privilèges que leur offre la suprématie blanche, » et que, « si vous êtes blanc, vous devez vous regarder dans le miroir, ressentir un sentiment de culpabilité et vous éloigner. » [dailymail]

– Walmart Inc., plus gros employeur US, a lancé un programme de formation basé sur la théorie critique de la race qui dénonce les États-Unis comme un « système de suprématie blanche  » et enseigne aux employés blancs qu’ils sont coupables de « pensée de suprématie blanche » et de « supériorité raciale intériorisée. »
Le programme soutient que cette « culture de suprématie blanche » oppressive peut être résumée dans une liste de qualités comprenant l’individualisme, l’objectivité, le paternalisme, la défensive, la thésaurisation du pouvoir, le droit au confort et l’adoration de la parole écrite, qui « promeuvent tous la pensée de la suprématie blanche » et « sont préjudiciables aux personnes de couleur ». [city-journal]
Huit des neuf membres de la haute direction de Walmart sont blancs, le neuvième hindou.


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • raymond 13 janvier 11:36

    un nartik sous faux drapeau ?


    • chantecler chantecler 13 janvier 11:57

      @raymond
      Pourriez pas être plus explicite ?


    • Mon dieu que c’est drole ^^
       
      Ils ne leur manque plus qu’une plume dans le q pour etre un dindon
       smiley


    • cariole 13 janvier 12:38

      Toute ces conneries nous viennent des USA une fois de plus et une gauche à bout de souffle et courant aprés les communautés nous impose ses changements sociétaux . Des USA avec leur mal-bouffe , les flingues dans leurs bagnoles ou à la ceinture , et non content de foutre le bazar sur la planète , nous gavent de leurs tendances mortifères .


      • Paraît que cela remonte à CHAM qui avait vu Noe son père nu (et peut-être plus... ). Ma position est celle de Poutine : Je juge quelqu’un sur sa personnalité et non ses caractéristiques. Le wokisme, c’est le plus petit dénominateur commun Avec l’effet pervers : si t’es noir et le dernier des salauds : tu es excusé.... Certains utilisent aisément cette arme du faible....


        • Les embauches devraient se faire sur base d’un test psy à l’aveugle Comme cela aucun risque de préjugé....Ah oui, mais les homos ont mis la pression pour éliminer le terme pervers du DSM... Ségrégation....


          • Un jour un psy de m’expliquer l’intérêt d’un diagnostic psy. Excellent moyen pour forcer la personne à s’améliorer.


            • Orélien Péréol Orélien Péréol 13 janvier 15:08

              Où est l’article ?

              Une liste. Bon et alors ?

              C’est pour qu’on aille habiter en Amérique ? (ça vous fait envie, vous, toutes ces merveilles : ne dites pas « père » ou « mère » dites parent. Ben alors !)


              • Perso, je verrais cela comme un injure. Un imbécile de « psy » avait tenté de démontrer que les homosexuels n’y étaient pour rien puisque c’était d’origine génétique... Nombreux homos se sont révoltés. Hé, mais je ne veux pas être considéré comme un handicapé....


                • Sont sympas les gens du sud. Mais le Giec est clair. Si le climat est pourri, c’est l’activité humaine. Bref terre ne pourra supporter ou nourrir 10 milliards d’habitants... Mais qui sont ces 10 milliards : L’Occident ? Simple calcul : 7 milliards 800 mille individus sur terre. Détails : Chine : 1 milliards et demi. Indes : un milliard et demi. musulmans : 1 milliards et 300 mille. Russie, Amérique du Sud : 1milliard Calcul : 6 milliards 500. restent plus ou moins plus ou moins : 1 milliard et demi de persones. Ceal s’appelle un écocide.....


                  • Pauline pas Bismutée 13 janvier 17:33

                    Pour info la discrimination « positive » (évidemment ça dépend pour qui...) existe depuis des années en Australie et Nouvelle Zélande ou toutes les études sont payantes (et chères ! pas d’apprentissage)

                    Les Aborigènes (Australie) et les Maoris (qui ne sont maintenant que « part Maori ») ainsi que certains « Pacific Islanders » (Nouvelle Zélande) peuvent faire des études gratuitement (et, non, on ne peut pas « se sentir » Aborigène ou autre pour ne rien payer !)

                    Pour les salutations non « genrées » j’ai déjà proposé « salut les cons », les autres se reconnaîtront (parce que l’énumération m’a fait sourire....)

                    Quel monde de débiles...


                    • Krokodilo Krokodilo 13 janvier 17:57

                      Belle démonstration du cauchemar étatsunien contre lequel nous devons résister. malheureusement, les médias adorent, te la majorité de nos politiciens sont très atlantistes.


                      • Scuba 14 janvier 12:16

                        dans votre énumération vous en oubliez une bien gratinée :

                        un homme condamné pour viol a prétendu « se sentir » femme, et à demandé à être incarcéré dans une prison pour femme.

                        cette requête lui a été accordée. Bien évidemment, dès qu’il est arrivé dans cette prison pour femme, il a remis le couvert et a violé des femmes.

                        les associations féministes demandent à ce qu’il soit remis dans une prison pour homme, et devinez quoi : les associations trans traitent des féministes de transphobe et demandent (et ont obtenu) qu’il reste dans cette prison pour femmes...

                        le lien (en anglais)

                        https://www.zerohedge.com/political/surprise-womens-rights-group-urge-newsom-end-prison-transgender-mixing-after-numerous


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 janvier 12:47

                          @Scuba
                           
                           ’’un homme condamné pour viol a prétendu « se sentir » femme, et à demandé à être incarcéré dans une prison pour femme. cette requête lui a été accordée.’’
                           
                          Ah les cons !!!
                          J’le crois pas.


                        • Staniszewski Staniszewski 14 janvier 12:44

                          J’ai une petite nostalgie de LGBT comme acronyme. Ça se complique avec le LGBTIQA. Pour faire simple je propose « non hétérosexuelles ». Plus facile. 


                          • Cela porte un nom : l’enfer pavé de bonnes intentions....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

b-detil


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité