• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Facebook : rien n’est gratuit… surtout sur Internet

Facebook : rien n’est gratuit… surtout sur Internet

Qui remet en cause le fait que la souscription d’un forfait pour un téléphone portable soit assortie de la possibilité pour notre opérateur (qui connait déjà notre identité, notre domicile et nos coordonnées bancaires) de savoir en permanence où nous nous trouvons, avec qui nous sommes connectés, ce que nous achetons et certainement à quoi nous ressemblons ?

Personne ! Le confort et le plaisir procurés sont tels que la contrepartie du service rendu semble naturelle, ou même sécurisante et utile, pour localiser un enfant par exemple ou rendre plus fluides les recherches grâce aux « suggestions »..

Qui remet en cause les fichiers de la Sécurité Sociale, des passeports, des permis de conduire, et de toutes les cartes, de crédit, de club, de bibliothèque, de fidélité, d'identité, etc., qui fournissent toutes une grande quantité de données personnelles et d'informations sur nous.

Personne ! Nous nous en remettons à la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés. 

Alors, pourquoi les révélations sur le fichage des habitués de Facebook ont-elles provoqué le raz-de-marée que l’on sait ? La raison est sans doute que les données recueillies ont été non seulement divulguées, mais qu'elles ont procuré (et continuent à le faire) des ressources juteuses au réseau incriminé en étant communiquées contre espèces sonnantes et trébuchantes à des clients (dont rien ne garantit qu’ils en ont fait « bon usage »). 

Facebook, qui semble bizarrement devoir rendre des comptes pour tous ses confrères et complices, a accumulé d'énormes quantités de données qui lui ont été fournies volontairement, si ce n’est avec enthousiasme. La plupart des gens acceptent de subir des messages publicitaires en échange d'un service dit "gratuit". Après tout, il s’agit d’une pratique banale, familière : quand on achète un magazine, on s’attend à voir des publicités pour des produits ou des services supposés répondre à un besoin pour un lectorat ciblé. La presse « gratuite » a achevé de nous conditionner à cette réalité : les annonceurs ont acheté à ces journaux l’accès à nos rétines et nos cerveaux pour ainsi dire, "acheté" nos globes oculaires, et nous trouvons cela tout naturel, comme nous avons fini par trouver tout naturels les panneaux d’affichage et les pubs télévisées. Certains pervers sont même fiers d’arborer le logo de la compagnie qui a réussi à lui fourguer à prix d’or un tee-shirt qu’elle a fait fabriquer par des gamins en Asie pour trois francs six sous.

Et puis, tout d’un coup, patatras ! Les 2,2 milliards de clients de Facebook ont compris que le produit, c’était eux ! Un produit à vendre à tout annonceur estimant que le filon mérite d’être exploité. On peut toujours penser que les intéressés étaient naïfs en étant persuadés que leurs données restaient confidentielles mais la vague soulevée par ce « scandale » qui fera certainement long feu motre que les lois sur la protection des consommateurs s’arrêtent aux frontières alors qu’internet n’en a pas, de frontières.

Alors qua va-t-il advenir de Facebook ?

En dehors de celui concernant la vie privée de ses clients, la société devra affronter deux autres défis,.

  • le premier est que cette mise sur la sellette fera que le titan américain aura de plus en plus de mal à échapper à l’impôt dans les pays où il opère
  •  le second est que toute entreprise qui domine le marché est considérée comme constituant un monopole de fait.

La fiscalité et les lois sur les monopoles sont des questions qui concernent les états. Pour ce qui est de la vie privée, si les utilisateurs ne veulent pas que leurs données soient vendues à des annonceurs, ils devront payer pour accéder au service.

Car il faut faire une distinction entre la vente autorisée de données, ce qui est monnaie courante dans les métiers de la communication, et les fuites non autorisées qui sont assimilables à du piratage tels que les téléchargements sans droits d’auteur ou la capture d’images personnelles. Il faut également faire une distinction entre l’utilisation confidentielle et anonyme de données utilisées par des universitaires pour réaliser des travaux de sociologie et leur utilisation nominative et publique par des marchands de lessive. Il existe sans doute moins de différence entre la vente de lessive et la propagande d’un parti politique, mais quoi qu’il en soit, la morale de l’histoire, c’est que la « vie privée » est en voie d’extinction.

L’intimité en ligne est une fable, ou alors il faut disposer de ressources suffisantes pour financer un service de protection efficace. Mais la plupart d'entre nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter que tout soit transparent nous concernant.

Je n’ai pas de téléphone portable, mais j’ai internet, sinon, comment publier un article sur Agoravox ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 12 avril 08:30

    FARCE-BOUC..le rendez vous des cons...de la planète des « singes »... smiley


    • Clark Kent Kent 12 avril 08:36

      @bob14

      bienvenue au club !

    • bob14 bob14 12 avril 09:09

      @Kent...Désolé je n’y suis pas...nous n’avons as mles mêmes valeurs sans croute...


    • Clark Kent Kent 12 avril 09:59

      @bob14

      je voulais parler d’internet, tout simplement, et vous y êtes !

      quitte à faire le voyeur sur une plage de nudiste, autant être à poil plutôt que de se ridiculiser comme vous en gardant son slip, ses chaussettes, son chapeau de paille et en croyant garder l’anonymat grâce à ses lunettes de soleil !

    • bob14 bob14 12 avril 12:50

      @Kent....Désolé machine..je fais le zhéro sur agora...Jalouse !


    • hunter hunter 12 avril 16:41

      @bob14

      Vous êtes bien sévère avec ces pauvres singes....

       smiley

      Adishatz

      H/


    • Jean Roque Jean Roque 12 avril 08:32

       
      Chez les humains il est interdit de « vendre » sa liberté, même contre un service (fesses-boucs). Par ex l’esclavage volontaire est interdit, renoncer à sa vie privée par contrat est aussi illégal, vendre son vote etc. Mais pas chez les animaux mattuvus narcissiques gogochons, qui sans peuple, sans état, sans famille, sans idéal, sont des sous-humains multiethniqués de Supermarché, sexe décérébrés pousseurs de Caddie
       

      « Dans le phéromones numériques laissés par les libidineux gogochons soumis glands remplacés, vient de sortir le selfie-de-ses-fesses » Le Seigneur Zuk


      • JL JL 12 avril 09:13

        ’’Le confort et le plaisir procurés sont tels que la contrepartie du service rendu semble naturelle, ou même sécurisante et utile’’
         
        C’est juste. Et puis, l’éleveur si gentil n’a pas assez d’appétit pour manger en même temps tous nos agneaux à Pâques.
         
        Ces données sont tellement surnuméraires qu’il nous semble que le pouvoir est incapable de les traiter : rien n’est plus faux ; comme le pétrole qui sert à fabriquer aussi bien de l’essence que des matières synthétiques, ces données sont des mines considérables dont les industries de l’information savent tirer des trésors. Mais surtout, elles nous confinent à un profil type, toute tête qui dépasse risquant d’attirer l’attention : une aubaine pour tous les prédateurs en quête de boucs émissaires.


        • Konyl Konyl 12 avril 09:16

          J’espère sincèrement que les gens en avaient conscience avant le scandale des dernières semaine.

          Quand on partage sa vie privé sur un service comme Facebook on le fait volontairement, ne nous positionnons pas en victime de ce service.
          Personne ne vous oblige à ouvrir un compte sur Facebook et si vous en avez un, il faut contrôler ses pulsions égocentré et arrêter de coller des photos des enfants et de ses pieds.

          D’autant que pour les enfants c’est totalement absurde et idiot car elles ou ils n’ont rien demandés.
          Ce n’est pas un album de famille !

          A côté de ça Facebook est un endroit particulièrement pratique pour découvrir de nouveaux artistes, j’ai fait de superbe découverte via ce réseau.


          • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 12 avril 09:34

            Facebook s’est vu soutirer des informations par Cambridge Analytica.
            - Le cofondateur de Cambridge Analytica est porté en héro alors que Zuckenberg est désigné coupable.

            Cambridge Analytica est une vieille affaire
            - Or cette affaire sort seulement aujourd’hui

            L’équipe d’Obama a utilisé la mécanique de Facebook pour se faire élire
            - Et cela a été considéré comme un succès de marketing politique

            Tout le monde sait que Facebook, Google, Amazon... et les officines de renseigments enregistrent tout depuis des années
            - Seul Facebook est convoqué sur le champ

            Bizarre non ?

            J’aime pas Facebook et son patron, mais son ambition grandissante pour la présidentielle de 2020 et la participation involontaire de sa firme à l’élection de Trump doivent y être pour quelque chose.


            • L'enfoiré L’enfoiré 12 avril 12:18

              « Retour vers le future selon Gogol »
              Rien de gratuit dans ce monde virtuel subset du monde réel..


              • Self con troll Self con troll 12 avril 12:27

                Vous dites
                ils devront payer pour accéder au service

                Alors, ce service ne sera pas facebook puisqu’ils vous incitent à créer un compte par cette info
                C’est gratuit (et ça le restera toujours).
                Certains n’avaient peut-être pas remarqué.


                • L'enfoiré L’enfoiré 12 avril 12:39

                  @Self con troll

                  Facebook tout comme Agoravox, c’est la pub qui paye.
                  Si vous voulez des informations vérifiées, il faudra payer une cotisation comme vous le faites peut-être avec les sites de musiques ou de vidéos en ligne.
                  C’est aussi simple que ça.


                • Self con troll Self con troll 12 avril 14:22

                  @L’enfoiré
                  D’accord.
                  Faut-il lire autrement leur avertissement ?
                  Du style : on vous entube, et c’est pas près de s’arrêter.


                • Blek 15 avril 17:32

                  @L’enfoiré
                  Si Agoravox devient payant , envoyez les faire part pour l’enterrement.


                • zygzornifle zygzornifle 12 avril 13:01

                  Si les utilisateurs quittent Facebook les services de renseignement et les inspecteurs de police seront de nouveau sur le terrain .....


                  • OuRo 12 avril 13:12

                    1984 ?

                    Avoir un moyen de tracer, espionner, manipuler et contrôler chaque être humain est un fantasme du Pouvoir.

                    Le projet LifeLog de la DARPA allait dans ce sens. (le nom du projet est révélateur)

                    Ce projet a été annulé le 4 février 2004, jour de la création de Facebook.


                    Les preuves arrivent.

                    Patience.

                    • Paul Leleu 12 avril 19:11

                      je pense simplement que Facebook est en train d’être « rappelé à l’ordre » par la mafia dominante... on lui explique la vie au Zuckerberg. Il a manifestement conquis sa place dans l’oligarchie américaine (et mondiale), mais les autres membres du syndicat du crime lui font comprendre qu’il doit maintenant rester sur ses plates-bandes. 


                      Par ailleurs Mark Zuckerberg a laissé entendre qu’il voulait se présenter pour la Maison Blanche en 2020... peut-être qu’on lui fait ainsi comprendre que c’est non, que ce n’est pas le moment, où que du moins il devra apprendre à servir ses maitres... bref, on lui fait comprendre qu’il est vulnérable, comme tout le monde... C’est un « avertissement sans frais ». 

                      D’autre part, cette campagne peut aussi se coordonner avec la volonté de « réguler le web », « mieux contrôler les réseaux sociaux » et « lutter contre les fake-news » et les « ingérences de la russie »... bref... c’est aussi un prélude à un contrôle de la liberté de parole sur internet. 

                      • Clark Kent Kent 12 avril 19:50

                        @Paul Leleu

                        « c’est aussi un prélude à un contrôle de la liberté de parole sur internet ». 

                        Merci pour ce commentaire, il faut craindre en effet que tout cela annonce la fin de quelque chose, et pas seulement le liberté de parole. L’accès aux informations et aux connaissances risque d’être trié avec des outils de plus en plus sophistiqués et certains accès disparaîtront des moteurs de recherche, ce qui a déjà commencé à se produire.

                        Deux générations auront connu l’age d’or du Web, les suivantes ne connaîtront qu’un outil de gestion et de contrôle. Les zombies du vingt-deuxième siècle raconteront peut-être à leurs enfants le mythe du paradis perdu que leur papy disait avoir connu quand ils étaient petits.

                      • JBL1960 JBL1960 12 avril 23:19

                        @Paul Leleu Cet article de VT inclut une photo du fondateur CEO de Facebook Mark Zuckerberg en compagnie de Shimon Peres avec en légende ce commentaire édifiant : “Zuckerberg, ou plutôt le général Zuckerberg du Shin Bet, avec des amis” Et c’est pour cela que j’ai titré, en appui de cet article et de la photo ; Mark Zukerberg est d’humeur très Mossad finalement...

                        Maintenant, cela fait un moment que l’on sait, que les données (dès que l’on tape sur un clavier, et l’association de certains mots est décryptée) sont recueillies et traitées notamment pour décupler l’IA. Rappelez-vous que MZ a même présenté son avatar personnel, Jonas, je crois...
                        Et à partir du moment où l’on sait que le Net fut 1 projet conçu et mis en œuvre par la DARPA...
                        Le tout dernier texte de Zénon « Tangente, sortir du piège de la toile d’araignée mondiale » avait fort bien cerné le problème, qui explose à la tronche aujourd’hui de ceux qui n’ont pas voulu voir...


                      • Ouam Ouam 13 avril 01:34

                        salut l’auteur
                        je suis d’accord avec toi sur de nombreuxs points, nouys n’allons donc pas nous taper dans le dos dans l’autosatifaction générale sur ces éviences...
                         
                        je viens au fait rassure toi.
                        « Je n’ai pas de téléphone portable, mais j’ai internet, sinon, comment publier un article sur Agoravox ? »
                         
                        Nonon tu peut publier tant que tu possède un compte mail (*)
                        Apres tu pourra publier anonymement à partir de ’relais« totalement gratuits et ou tu pourra etre totalement anonyme si tu le souhaite.
                        Par ex je vais au parc des butes chaumont (paris 19) tu y trouve du wifi ouvert, comme d’autres multiples lieuxs ouverts.
                        Apres tu t’installe Tor, la cela deviens difficile de savoir ou tu est, normal c’est le but de tor.
                        Tu peut aller encore plus loin, tu peut te creer un portable totalement anonyme jusqu’a l’adresse mac qui change, etc...
                        Bref lorsque tu VEUT ne pas tre tracé, ce n’est pas facile mais pas impossible.
                        Apres la question qui en résulte c’est »pourquoi faire", mais la nous entrons dans un autre débat.
                         
                        A+
                        (*) Et tu a des comptes anonymes si tu le souhaites...


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 avril 06:07

                          Bonjour,
                          .
                          ’’Facebook, qui semble bizarrement devoir rendre des comptes pour tous ses confrères et complices, a accumulé d’énormes quantités de données qui lui ont été fournies volontairement«  ».
                          — fin de citation —
                          .
                          Je suis franchement écœuré de cette ’’affaire facebook’’ qui semble soudainement tomber du ciel.
                          .
                          Je n’ai pas de compte Fracebook et je n’ouvrerai jamais de compte Facebook car je n’ai pas accepté les conditions générales de Fracebook qui violent gravement notre liberté.
                          .
                          Zuckerberg est une personne mal attentionné, il suffit de regarder comment « Fu..book » à été créé, il à
                          notamment escroque son associé brésilien Eduardo Saverin !
                          .
                          Eduardo Savarin possédait 30% des actions de thefacebook.com. Il a signé un pacte d’associés sans vraiment le lire et sans se faire conseiller.Il a même été le premier investisseur dans la start-up, avant de se faire progressivement évincer alors qu’il poursuivait ses études. Sa part d’actions a été diluée de 30% à 0,03...% .
                          .
                          Méfiez vous du tout gratuit, car comme il est dit dans cet article, ce que vous semble être gratuit ne l’est pas ! Je peur que la plupart des gens ne semblent pas être conscient de la valeur des informations de leur vie privée. Ses informations ont un impact considérables sur les élections ... des sociétés qui marchandisent ses informations en les monnaient aux candidats ... E. Macron fait lui même usage d’une campagne sms ciblé d’une grande envergure pendant le dernière élection présidentielle...
                          .
                          Les législateurs dans le monde entier ont échoué, et pour cause, les nouvelles technologies sont une aubaine pour les gouvernements, friand de tout savoir sur nous, ... il ne faut pas s’étonner alors qu’ils laissent ses sociétés faire ... violer notre vie privée !
                          .
                          Les informations qu’on peut recueillir sur les réseaux dépassent celles des recensements faites à des intervalles de dizaines d’années...
                          .
                          Les informations de notre vie privée ont une valeur et une des valeurs principales est la liberté, liberté que nous perdons au fur à mesure que les nouvelles technologies avancent. Ce n’est pas la faute de la technologie, mais de l’usage qu’on fait de ses technologies et de la faiblisse des hommes politiques, la faiblesse des usagers qui s’en foutent pour la plupart de l’usage faites des informations de leur vie privée !
                          .


                          • UnLorrain 13 avril 07:22

                            Facebook n’est il pas la suite de msn ? A l’exact opposé de l’auteur inquiet smiley je n’ai internet que grâce a la 3/4 G,je n’ai pas de connexion filaire pas de ligne fixe pour etre plus clair,je crois avoir compris que ces 3,4,5 G sont la puissance des ondes électromagnétiques wifi non dangereuses comme les hertziennes pour radios ou TV,que peut gérer mon smartphone ( dans ma cambrousse j’ai déjà vu pas mal de fois que la puissance de réception de plus d’un méga,en wifi donc,est supérieure a la connexion filaire que j’avais il y a 15 ans. Ces ondes,néfastes nous dit-on..je crois que l’on veut nous faire avaler des boas constrictor quand sur le web on voit ce petit montage où deux plantes sont arrosées une avec de l’eau passé régulièrement au four micro-ondes et l’autre sans,et la première meurt ! C’est troporrible ! )

                            Je recommande assiste.com a l’auteur,c’est un fort ancien site de consei..de défense de l’internaute,leurs admins sont très rigoureux,dans leur moteur de recherche je cherchais « smartphone » ...le site m’apprend que « grâce » aux mises a jour,MAJ pour le connaisseur,de la fonction GPS d’un smartphone,Google saura si je suis constipé ou non ( bruits caverneux,ou pas,lors de fabrication de corde pour la marine smiley )


                            • Clark Kent Kent 13 avril 07:58

                              @UnLorrain


                              « grâce » aux mises a jour,MAJ pour le connaisseur,de la fonction GPS d’un smartphone,Google saura si je suis constipé ou non (bruits caverneux,ou pas,lors de fabrication de corde pour la marine)
                              Depuis plusieurs siècles, la tradition veut que, sur un navire, il n’y ait guère qu’une seule « corde », celle de la cloche de quart. Google sera donc en mesure de juger le caractère illicite de vos activités ! 

                              Merci pour le com, bonne journée, et n’abusez pas de microlax !

                            • zygzornifle zygzornifle 13 avril 10:07

                              L’Elysée est la première a récupérer les données perso et internet n’est pas gratuit car on paye un fournisseur d’abcès, pardon d’accès ....


                              • agent ananas agent ananas 13 avril 16:23

                                Comme Julian Assange le rappelle : « Si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit ».


                                • titi 15 avril 11:13
                                  IL n’y a pas que Facebook.

                                  Les mairies, et même le trésor public est victime de « fuites ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès