• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Faisons un rêve

Faisons un rêve

 Je rêve que le président en exercice, au moment où les candidats à la fonction se déclarent, dise :

" Françaises, français, je ne briguerai pas un deuxième mandat. Je me suis aperçu au fil des 5 années qui se sont écoulées que je n'étais pas l'homme de la fonction. Je n'ai fait rien de grand. Je n'ai pas fait mieux que mes prédécesseurs. Je n'ai pas relevé la France comme je m'y étais engagé. Je n'ai pas enrayé son déclin. La dette a explosé et je ne connais pas le moyen de la rembourser. Je voulais diminuer les dépenses de l'État en réduisant son train de vie, en supprimant les dépenses inutiles. Le contraire s'est produit : le nombre des fonctionnaires a augmenté, le Sénat n'a pas été reformé, les députés sont toujours aussi nombreux. Je voulais réduire la criminalité, l'insécurité. Le contraire s'est produit : des banlieues sont incontrôlables, les gangs se battent dans la rue, leurs crimes sont impunis, la drogue circule sans se gêner. Je ne voulais pas que le Mali devienne notre Afghanistan. Le contraire s'est produit, nous y sommes enlisés. Les jeunes maliens, plutôt que de se battre pour leur pays, le construire, préfèrent venir chez nous pour travailler. J'avais prévu une grande politique migratoire pour que notre pays et l'Europe ne deviennent pas une colonie de l'Afrique. Cela n'est pas leur vocation. Je n'ai pas utilisé les mots qu'il fallait, agi au lieu de parler, demandé aux africains d'imiter les chinois, les indiens, de ne procréer que les enfants que la famille saura élever, nourrir, éduquer, soigner. Je n'ai pas su changer la France pour la rendre capable d'écouter un tel discours. 

Mon rêve était que mes compatriotes soient fiers d'être français, qu'ils disent, comme autrefois, "impossible n'est pas français" et non plus, tristement, "possible n'est plus français". Je songe, en disant cela, à notre incapacité à construire un EPR, à la patrie de Pasteur de sortir un vaccin anti-Covid, à suivre l'exemple des pays qui, bien que ne faisant pas de la liberté leur fierté autorisent chacun à être maître de sa mort comme de sa vie. 

J'ai échoué dans ma politique européenne comme dans tous les autres chantiers que je m'étais fixé. À la traine dans tous les domaines, parfois objet de dérision, la France n'est pas un leader, un exemple qui aurait des idées alors qu'elle se montre incapable d'appliquer celles qu'elle se donne.

La présidence ne grandit pas l'homme. Mon ambition n'était pas à la hauteur de celle que j'avais pour la France. Lucide, j'ai compris que je n'avais pas le courage, l'indépendance, l'éloquence, le charisme, le sens de l'histoire, l'intelligence qu'un président doit avoir.

J'espère que l'aveu que je vous fais, avec mes excuses de m'être pris pour celui que je n'étais pas, vous servira pour choisir mon successeur. Les candidats pourront s'inspirer de moi et et réfléchir sur ce qu'ils sont avant de s'apercevoir qu'ils ne se connaissaient pas.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Ben Schott 9 avril 14:49

     

    En même temps, j’aimerais pouvoir racheter mes erreurs c’est pourquoi j’ai besoin de toutes vos voix pour 2022 ! Parce que c’est notre projet !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 avril 15:11

      Le président n’a pas fait d’erreur. Avec son ancienne professeure, pleine d’ambition comme lui, et devenue sa femme, il a cru comprendre que la politique n’était plus rien d’autre, en France, qu’un moyen de faire une belle carrière personnelle, jusqu’au sommet de l’État. Les faits lui ont donné raison. Et, jusqu’à maintenant, ceux qui veulent le remplacer, à droite comme “à gauche“, n’ont pas d’autre projet “politique“.


      • perchè_no 10 avril 14:27

        @Pierre Régnier
        Art. 1 Le Président ne fais JAMAIS d’erreur
        Art .2.La seule fois que le Président a fait une erreur, c’est quand il a cru qu’il s’est trompé
        Art. 3 S’il arrivait que le Président faisait une erreur, se référer immédiatement à l’art. 1


      • alinea alinea 9 avril 15:15

        Vous êtes sûr, que c’était son rêve ? je suis sûre du contraire !! cramon n’avait ni vue ni rêve, il était mis sur orbite !

        En vrai, Dancharr, vous êtes déçu ? Vous y avez cru ?


        • Dancharr 9 avril 20:04

          @alinea
          Bonjour, vous me croyez naïf ? Voyez ce que je pensais d’eux le 18.2. 20 :

          « Nos derniers présidents de la République marqueront l’histoire car ils furent des conquérants de l’inutile et du désagréable. Ils surent multiplier les musées, construire bibliothèque, opéra, pyramide, arche, engagèrent des guerres qu’ils ne terminèrent jamais, creusèrent le chômage, la dette, la délinquance. Ils passèrent l’essentiel de leur temps à voyager, à avoir des bonnes fortunes, à batifoler avec leur conquêtes dans les jardins des châteaux que la République leur offrait.

          Ils jetèrent leurs dernières forces dans une bataille shakespearienne qu’ils perdirent sans panache.

          Le ridicule ne les atteignit jamais et ils ne virent jamais leurs erreurs, leur bêtise, leur paresse, leur médiocrité. Sourds, aveugles, bavards, inconscients, ils ont conduit à l’abattoir un troupeau qui leur ressemble, content d’y être mené. »

        • alinea alinea 9 avril 21:56

          @Dancharr
          Je ne vous crois pas naïf, mais depuis si longtemps sans nouvelle je me demandais si vous aviez cru à la « révolution » promise par Macron !!
          Pardon si c’est une offense ! mais vous savez, j’en connais qui y ont cru... bon !
          Vos portraits sont assez bien sentis !
          Je viens justement de parler du troupeau !

           smiley



        • Dancharr 9 avril 22:12

          Alinea, non , je suis toujours vivant et actif sur mon blog « le blog à Dancharr » ;

          j’ai lu votre cri du coeur, formidable dans le fond et la forme. 


        • gnozd gnozd 9 avril 19:18

          Manu, hé manu..tchao !

          ...................................................................... ........................................................

          Dur. J’ai rêvé...


          • Le421... Résistant Le421... Résistant 10 avril 13:11

            Comme les autres, je ne veux pas vous décevoir, mais je vais vous enlever toute illusion.

            L’une des priorité de Macron a été d’acheter massivement des armes pour contenir les foules car il savait dès le début ce qu’il allait faire et que ça n’allait pas plaire aux français.

            Ce type n’a strictement rien à foutre de ce pays et de ses habitants.

            Il y a un seul français qui l’intéresse.

            Il s’appelle Macron Emmanuel.

            Le reste n’est que détail !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité