• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Faites le mur, faites la guerre : Trump, Netanyahu même combat

Faites le mur, faites la guerre : Trump, Netanyahu même combat

La cour suprême d’Israël glisse progressivement et à pas sûr vers une institution totalement acquise aux idées des ultra-orthodoxes alors que les pères fondateurs de l’État hébreu l’avaient voulu un rempart contre les dérives des majorités et un ultime recours pour les minorités particulièrement arabes

Copyright-Chappate.

Il y a tellement de points communs entre Donald Trump et Benyamin Netanyahu que l’on se demande si l’un a singé l’autre. En tout cas, en comparant le comportement des deux hommes - au demeurant plus qu’amis- l’on se rend compte que le premier ministre israélien a fait du trumpisme il y a près d’un quart de siècle, et de ce fait le président américain n’a donc rien d’original. Pour les deux alliés intimes, excepté les pétrodollars dégoulinant de billets verts, les Arabes sont moins que rien. Quant aux pauvres africains et asiatiques n’en parlons. De même, ces deux personnages semblent bien être prisonniers de leurs bases électorales qui les ont portés au pouvoir. Certains diraient que c’est normal qu’un politique soit l’obligé de ses électeurs. Soit. Mais pas au point de faire n’importe quoi pour eux. Pour ne citer que deux exemples, l’Américain maintient toujours contre vents et marrées la construction de son mur de séparation avec le Mexique pour ne pas perdre l’estime des ultras de son noyau dur électoral alors que l’Israélien promet à ses fans ultra-orthodoxes, au mépris des accords d’Oslo et du droit international, d’annexer toutes les colonies israéliennes de Cisjordanie (Judée-Samarie pour les intégristes).

OTAGE

Ironie de l’histoire. D’un côté on a un Trump qui bataille dur pour éviter la prison à cause d’ chapelet de casseroles qu’il traîne derrière lui (entrave à la justice, collusion avec les Russes, évasion fiscale, amourettes…) mais il tombe plein dedans. La geôle dont les murs sont constitués de ses électeurs ultraconservateurs. C’est la pire des prisons ! Idem de Bibi Netanyahu. Il semble bien être l’otage de ses électeurs ultrareligieux et ce depuis 1996. Des fans capables de le tuer si jamais il leur tourne le dos. L’assassinat de son prédécesseur Yitzhak Rabin à Tel Aviv le 4 novembre 1995 par un jeune fanatique religieux farouchement opposé aux accords de paix d’Oslo restant encore gravé dans les esprits. Pas la peine de se poser la question si l’on peut en dire autant de Trump à ce sujet. Car là aussi il y a des précédents : le meurtre de Kennedy et la tentative d'assassinat sur Ronald Reagan commise par un individu présenté alors comme un « aliéné mental ». Autre similitude entre Trump et Netanyahu : la volonté des deux hommes de faire main basse sur la cour suprême de leurs pays respectifs. Pour le premier, le but du contrôle de cette institution vénérée est de se munir d’une assurance vie intégrale contre tout imprévu défavorable. Notamment contre une éventuelle tentative de destitution « téléguidée par les méchants démocrates ». En effet, Trump promet déjà de se tourner vers la cour suprême si l’on tente de le destituer ! Il est sûr du résultat grâce à la validation le 6 octobre 2018 par le sénat de la nomination du juge Brett Kavanaugh - qui lui est acquis- à la cour suprême « vient déséquilibrer sa composition idéologique, faisant basculer la juridiction dans une majorité résolument conservatrice, en position de force pour trancher sur des sujets sociétaux de première importance. » Pour le deuxième, même constat. La cour suprême d’Israël glisse progressivement et à pas sûr vers une institution totalement acquise aux idées des ultra-orthodoxes alors que les pères fondateurs de l’État hébreu l’avaient voulu un rempart contre les dérives des majorités et un ultime recours pour les minorités particulièrement arabes. Mais avec Netanyahu qui traîne lui aussi un chapelet de casseroles (sous-marins allemands, corruption, cadeaux…) au diable les contre-pouvoirs ! Il faut savoir que « la ministre de la Justice Ayelet Shaked (parti nationaliste religieux Foyer juif) a annoncé mercredi 22 février [2017] l'élection de quatre juges pour remplacer ceux qui partent à la retraite dans les prochains mois. Trois d'entre eux au moins sont présentés comme très conservateurs, ce qui n’est pas anodin alors que la Cour pourrait avoir à se prononcer sur des lois touchant aux droits des Palestiniens. » Dont les expropriations manu militari des Arabes au bénéfice des colons, l’annexion de leurs terres… Et Dieu soit quoi encore…

http://chankou.over-blog.com/2019/04/faites-le-mur-faites-la-guerre-trump-netanyahu-meme-combat.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Raymond75 26 avril 10:32

    Les élections israéliennes sont la démonstration que la proportionnelle intégrale est la pire des solutions pour un état démocratique : les deux partis concurrents ont obtenu exactement le même nombre de sièges (35 je crois), mais c’est Netanyahu qui va pouvoir gouverner grâce à des alliances de compromis avec des partis extrémistes, ultra nationalistes, colonialistes et religieux.

    Dans ce système, ce sont donc les extrêmes ultra minoritaires qui font les majorités et imposent leurs orientations, ce qui est un déni de démocratie ...

    En France, il faut insuffler un peu de proportionnelle, car le système majoritaire à deux tours écrase les oppositions et la représentation nationale, mais il faut conserver la prime à la majorité pour pouvoir gouverner.


    • Galilée Galilée 26 avril 15:06

      La« cour suprême » en Israël, est une institution monopolisée par des juges staliniens ,hostiles à l ’état Juif , dotée de pouvoirs démesurés dont le principal :l’ annulation de toute loi votée par la Knesset qui ne cadre pas avec son agenda politique ultra gauchiste ,anti juif et pro-palestinien .

      Cette cour suprême suit les consignes du dictateur en chef , le juge Aharon Barak, formé enURSS à la mode du Parti , qui a manipulé alors Menahem Begin , mentalement affaibli , pour faire de ce tribunal l’ instigateur de l ’ « activisme juridique » , le transformant en « comité de salut public » tout puissant mais sans guillotine ( et le regrettant fortement).
      Activisme qui s ’oppose à la « dictature de la majorité » préférant celle de la minorité plus « démocratique ».

      Une loi sera certainement votée pour annuler ce pouvoir quasi absolu et que la cour suprême va annuler , mais qui sera quand même applicable par un second vote qui empêchera son annulation en deuxième lecture.
      La parole sera rendu au peuple , qui n ’est pas idiot ,mais que la gauche considère comme tel, et qui nous explique qu ’il faut changer le peuple qui lui a volé le pays (sic) ;^)))


      • Raymond75 26 avril 16:03

        @Galilée

        C’est terrible : l’antisionisme et l’antisémitisme s’est infiltré aussi chez les juifs israéliens !!! Mais que fait Jehova ?


      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 26 avril 17:53

        @Raymond75
        Netanyahu tient à faire passer le projet de loi controversé cher aux ultras qui consiste en la limitation la capacité de la Cour suprême de justice d’annuler les lois de la Knesset. Mais pour ne pas lier ce projet de loi à sa personne, il ne fera rien avant le 10 juillet prochain, date de sa convocation par le juge chargé de son dossier de corruption


      • Galilée Galilée 26 avril 20:22

        @Raymond75
        Je...ah , s ’en fout royallemand
        Tout à fait !!
        En Israël Beaucoup de journaleux , d ’ecrivains , d’ essayistes , d ’ historiens , de cinéastes et autres marginaux intellos islamo-gauchistes vivent des subsides de l ’Union Européenne qui les payent avec l ’ argent du Qatar et consorts ..
        Exemple Shlomo Sand qui se déclare ex-Juif..

        Publier en Europe nécessite qu ’on se conforme à le doxa officielle en cours dans les chancelleries européennes invariablement pro-arabe depuis presque toujours, en joignant l ’utile à l ’ agréable : enerver les « tes Juifs conformistes » en clair, les gens normaux .
        Tous ceux là sont abonnés au journal Haaretz , le pendant de « Le Monde » qui se définit lui même comme le quotidien de ceux « qui réflechissent » ;-((

        Les juges eux , se recrutent entr’eux sur des critères de copinage politique, le mépris de la tradition juive , l ’ « universalisme » progressiste et la carte du Parti résiliée depuis peu, étant le dénominateur commun de ces « esprits éclairés » au point qu ’ils aiment l ’ennemi qui ne réve que de les décapiter , ce qui est le Top pour une belle âme type Jésus Christ ; 

        C’ est le prix de la démocratie , agaçant mais inévitable.


      • Christian Labrune Christian Labrune 27 avril 13:21

        l ’ « universalisme » progressiste et la carte du Parti résiliée depuis peu, étant le dénominateur commun de ces « esprits éclairés » au point qu ’ils aiment l ’ennemi qui ne réve que de les décapiter

        ===============================
        @Galilée

        Si, en France, on veut se faire une idée de ce que représente cette idéologie partout répandue, y compris chez les démocrates américains du pauvre Bernie Sanders, il suffit qu’on se souvienne de ce « mur des cons » de notre Syndicat de la Magistrature, où étaient exhibées les tronches de tous ceux qui, en France, restaient attachés à leur nation et n’entendaient pas céder aux « palestiniens » locaux les territoires perdus de la République.
        Si on veut comprendre un peu plus finement l’état des choses en Israël, on pourra lire avec profit l’excellent essai de Pierre Lurçat : La trahison des clercs d’Israël qu’on trouvera à cette page :
        https://www.amazon.fr/trahison-clercs-dIsra%C3%ABl-Pierre-Lur%C3%A7at/dp/B01M02DA7F


      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 26 avril 15:28

        Vous m’apprenez qu’il existe des juges « staliniens » et « dictateurs en chef » en Israël.


        • Galilée Galilée 26 avril 20:25

          @Abdelkarim Chankou

          Comme si vous l ’ignoriez !!!


        • sls0 sls0 26 avril 19:04

          D’accord sur le fond mais il y a des corrélations assez légères.

          Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.

          Euclide.


          • Christian Labrune Christian Labrune 26 avril 21:40

            La cour suprême d’Israël glisse progressivement et à pas sûr vers une institution totalement acquise aux idées des ultra-orthodoxes

            =======================================

            à l’auteur,

            Difficile d’aller plus loin dans la désinformation éhontée  !!!

            La cour suprême, en Israël est assez constamment critiquée, mais justement par le Likoud et les partis religieux qui le soutiennent, qui ont pas mal progressé aux dernières élections.

            Que lui reprochent-ils ? D’être à la botte d’une gauche complètement dépassée par le mouvement de l’histoire, qui fait encore semblant de croire au mythe d’Oslo d’une paix possible avec les Palestiniens : deux peuples, deux états, etc. Cette vieille petite chanson est cependant de moins en moins à la mode en Israël : on voit bien que ce n’est pas du tout réaliste.

            Autrement dit, pour Netanyahou et pour le Likoud, la Cour Suprême s’arroge des pouvoir exorbitants et fait le jeu de l’extrême gauche (Meretz) et des partis arabes, au mépris des intérêts de la nation israélienne qu’elle trahit assez constamment. L’un des objectifs de la prochaine coalition sera précisément de limiter les pouvoirs de la Cour suprême.

            L’idéologie de celle-ci ressemblerait, s’il fallait donner un équivalent, à celle du Syndicat de la Magistrature en France, qui se prend pour l’incarnation même du droit et tâche de promouvoir une sorte de droit-de-l’hommisme caricatural bien caractéristique de l’extrême gauche.

            Quand on ne connaît pas bien la vie politique en Israël, le mieux serait encore de n’en rien dire, et surtout de ne pas publier de telles sottises.

            Cela me rappelle une autre bourde, d’un autre auteur, qui n’était pas piquée des hannetons : Liberman, en Israël, c’était l’extrême droite ultra-orthoxe, lisait-on.

            Or, le parti de Liberman, Israël beytenou (Israël, notre maison), constitué surtout à l’origine d’immigrés venus de Russie, est un parti nationaliste et très chatouilleux sur la question de la laïcité. C’est Liberman qui a tant voulu imposer le service militaire aux orthodoxes. Il en fait encore aujourd’hui une condition à son entrée dans le nouveau gouvernement. Il semble heureusement que certains partis orthodoxes soient un peu moins hostiles à cette idée ; du moins, que des négociations et des compromis soient peut-être possibles.

            Faut-il vraiment que je lise maintenant la suite et les commentaires ? Quand ça commence d’une manière aussi désastreuse, on peut vraiment craindre le pire.


            • Christian Labrune Christian Labrune 26 avril 21:58

              d’annexer toutes les colonies israéliennes de Cisjordanie

              =================================

              A peu près comme la France aura « annexé » l’Alsace et la Lorraine après la guerre de 14-18.

              La Judée et la Samarie, qui recouvrent à peu près les anciens royaumes de Juda et d’Israël ont évidemment été de tout temps des terres « palestiniennes » puisque le royaume de Juda, comme son nom l’indique, était un royaume arabe. Même chose pour le royaume d’israël. Et le Coran évoque plus de six cent fois Jérusalem, dont il n’est pas fait mention dans la Bible hébraïque. A moins que ce soit exactement l’inverse(*), mais à la suite d’un article qui met la Cour suprême d’Israël à la botte des partis religieux, on peut bien tout se permettre, non ?

              (*) pas besoin de vérifier : c’est bien l’inverse !


              • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 27 avril 01:51

                @Christian Labrune
                J’ai juste oublié pour article de rappeler que Netanyahu a construit son mur qui « ghettoise » les palestiniens et contrairement à Trump Bibi a trouvé le pognon. Et à présent qu’il s’est fait copain avec les riches wahhabites et émiratis il pourra le doubler ou lui donner plus de hauteur et d’épaisseur


              • Raymond75 27 avril 04:05

                @Abdelkarim Chankou

                Le mur guettoïse les Israéliens ; les Palestiniens eux sont occupés et spoliés.


              • Christian Labrune Christian Labrune 27 avril 09:34

                @Abdelkarim Chankou

                L’efficacité du mur est incontestable. Même si la lâcheté qui paraît être la marque de fabrique et le seul trait identitaire caractéristique du peuple palestinien continue à susciter régulièrement des attentats contre des femmes ou des enfants, le nombre des meurtres dus à des intrusions terroristes a très significativement diminué. Quand un pays est confronté à des hordes d’assassins décérébrés, comme l’est encore Israël au Sud du côté de Gaza, il n’y a pas d’autre solution qu’un mur infranchissable en surface, et muni de capteurs dans les profondeurs, qui interdisent la construction des tunnels offensifs.

                Le mur n’est pas une invention récente : la seule construction visible à l’oeil nu de l’espace, dit-on, c’est la muraille de Chine. Il s’en construira nécessairement beaucoup d’autres dans le monde dans les années à venir, moins massifs et plus « intelligents », si l’islam continue à multiplier des agissements comparables à ceux de ces dernières années, qui préfiguraient ce qui vient d’arriver au Sri-Lanka.

                Sur l’Internet aussi il va bien falloir développer des murs électronique pour que des propagandes comparables à celle du Califat désormais ratatiné en Syrie et en Irak ne risquent plus de germer dans des cervelles d’abrutis.

                S’il n’y avait pas la barrière de sécurité au sud d’Israël, assez facile à défendre, ce petit pays régulièrement menacé de destruction par les néo-nazis iraniens, qui en un an vient de recevoir encore un millier de missiles et un nombre incalculable de ballons incendiaires ou explosifs n’aurait pas d’autre solution que d’envoyer les chars Gaza pour y éliminer la vermine du Hamas et du Jihad islamique. Ca ferait nécessairement beaucoup de morts, jusque dans une population civile déjà martyrisée quotidiennement par ces organisations crapuleuses. Ca vous paraîtrait préférable ? 


              • Christian Labrune Christian Labrune 27 avril 10:37

                J’ai juste oublié pour article de rappeler que Netanyahu a construit son mur qui « ghettoise » les palestiniens

                ===================================
                @Abdelkarim Chankou
                Il y a désormais plus de 70 ans que les Palestiniens se « ghettoisent » tout seuls. En mai 48, après la déclaration d’indépendance d’Israël, qu’est-ce qui les empêchait de proclamer la naissance d’un « état palestinien » ?
                Vous allez me dire : à l’époque, quand on parlait de « Palestiniens », on parlait encore des Juifs de Palestine puisque le « peuple palestinien » est une invention de la propagande soviétique et n’apparaît qu’après la guerre de 67.
                Mais peu importe : il auraient pu dire : voilà, nous sommes les Arabes de cette région où les Juifs viennent de rappeler leur antique souveraineté, nous déclarons donc aussi notre état, conformément aux préconisations de la jeune ONU en novembre 47. Ben Gourion qui s’appuyait dans son discours sur ces résolutions de 47 et sur le droit international n’y aurait pu voir aucune objection.
                Pourquoi les « Palestiniens » ont-ils préféré, dès le lendemain, se lancer dans une guerre contre le nouvel état juif ?
                Parce que l’embryon d’organisation militaire que constituaient la Haganah et quelques petites organisations militaires de défense paraissaient n’avoir évidemment aucune chance de l’emporter face à la puissance militaire de cinq états arabes. Quand on est le plus fort, on peut aisément s’affranchir du droit international et faire prévaloir la raison du plus fort. Les Juifs, on allait les exterminer ou les foutre à la mer en quatrième vitesse, conformément aux souhaits d’un mufti de Jérusalem encore très actif et qui avait pressé les Allemands, moins de dix ans plus tôt, de faire installer des chambres à gaz en Palestine.
                On attendait l’écrasement du peuple juif, ce fut la nakba. Quelle surprise !

                Il n’empêche que les Palestiniens de la génération d’Abou Mazen restent depuis 70 ans totalement enfermés, « ghettoisés » comme vous dites, dans leur obstination imbécile et criminelle. Pas question pour eux d’un état juif ou d’un quelconque partage du territoire qu’ils ont toujours refusé. La Palestine doit s’étendre de la mer au Jourdain, de Haïfa à Eilat.
                Les états sunnites de la région qui traînent depuis Bandung en 55, comme un boulet, ce délire pathologique et génocidaire des « Palestiniens », commencent à comprendre que cela n’a que trop duré. Ils font actuellement pression sur l’Autorité palestinienne pour qu’elle accepte de discuter le plan américain.
                Si ce plan ne convenait pas trop aux Israéliens mais c’est peu probable Netanyahou n’aurait pas trop à s’inquiéter : ce sont les autres qui prendront la responsabilité imbécile d’un refus. Restera la politique du wait and see qui lui est chère et qui est au fond la plus intelligente : le temps travaille pour la paix. On a observé aux dernières élections que les partis arabes en Israël, qui envoient des députés braillards à la Knesset plus soucieux des « Palestiniens » que de leurs mandants, sont de plus en plus isolés, et on estime à 23 mille (en forte progression) le nombre des Arabes israéliens qui ont voté pour des partis juifs. En Judée-Samarie, les Arabes commencent à voir aussi très bien où est leur intérêt économique. A une époque où se chantait encore en Israël la petite chanson « deux états pour deux peuples » on avait demandé à des habitants de bourgades israéliennes majoritairement arabes si, dans l’hypothèse d’un partage du territoire
                ils ne préfèreraient pas être rattachés à un futur état palestinien. La réponse était toujours non. Pourquoi ?


              • Galilée Galilée 27 avril 14:09

                @Abdelkarim Chankou
                Le mur « getthoise » les Palestinaziens qui ne l ’ont pas volé : 3000 Juifs exterminés dans des autobus en flamme , conséquence de la Paix d ’ Oslo ..
                C’est a la suite de ce massacre que le mur a été construit , et qui a permis d ’exviter que le carnage continue ..


              • Christian Labrune Christian Labrune 26 avril 22:05

                La cour suprême d’Israël glisse progressivement et à pas sûr vers une institution totalement acquise aux idées des ultra-orthodoxes alors que les pères fondateurs de l’État hébreu l’avaient voulu un rempart contre les dérives des majorités et un ultime recours pour les minorités particulièrement arabes.

                ============================

                Une fois, ça ne suffisait donc pas ! Là, c’est encore plus explicitement développé, et bien évidemment encore plus faux : la cour suprême est pro-arabe, pro-palestinienne. C’est justement ce qui lui est reproché, et Galilée qui sait bien mieux que moi ce qui se passe en Israël l’avait déjà expliqué.

                Et il se sera trouvé des imbéciles pour approuver massivement un article massivement erroné, par pur antisémitisme. Voilà qui en dit long sur la connerie des lecteurs de ce site.


                • Christian Labrune Christian Labrune 26 avril 22:11

                  Dont les expropriations manu militari des Arabes au bénéfice des colons, l’annexion de leurs terres… Et Dieu soit quoi encore…

                  =========================================

                  N’ayez donc pas peur des mots : parlez-nous un peu du génocide perpétré par Israël depuis 70 ans. Il faut quand même savoir que les Palestiniens restés en Israël pendant la guerre de 48 étaient 250 mille. Ils ne sont plus aujourd’hui, ayant été massivement exterminés, que 1.75 million. Population multipliée par un facteur 7. Mais multiplier par 7 ou diviser par 7, au point où on en est, ça doit bien revenir au même, non ?


                  • Raymond75 27 avril 04:07

                    @Christian Labrune

                    Mais oui Labrune, restez un sioniste de salon, bien au chaud dans le 19ème à Paris.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 27 avril 10:00

                    @Abdelkarim Chankou.

                    Il est question, à la fin de votre article, des orientations voulues par Ayelet Shaked, mais ce que vous écrivez est totalement incompréhensible si on ne sait pas ce qu’ont été et ce que sont encore les orientations politiques assez systématiquement anti-israéliennes et gauchisantes de la Cour Suprême.

                    Ci-dessous, un article qui fait le point sur ce qui risque fort d’arriver à une institution anti-démocratique assez régulièrement opposée dans ses décisions à la volonté du peuple exprimée dans les urnes. Je recopie un passage particulièrement instructif, mettant en gras les points sur lesquels il convient d’attirer l’attention.

                    https://www.francetvinfo.fr/monde/palestine/le-gouvernement-netanyahu-fait-passer-la-cour-supreme-israelienne-a-droite_3060647.html

                    "La Cour suprême a souvent agi en contre-pouvoir aux gouvernements. Son rôle prééminent a été récemment rappelé lorsqu’elle a ordonné la démolition de la colonie sauvage d’Amona en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, en dépit de l’intense lobbying des partisans de la colonisation. Une décision qui a ulcéré une partie de la droite israélienne qui voit dans la Cour un instrument pour « effacer le caractère juif et sioniste de l’Etat d’Israël et le transformer en Etat de tous ses citoyens »….

                    Mme Shaked (voir son portrait), ministre de la Justice du gouvernement considéré comme le plus à droite de l’histoire d’Israël, avait toujours exprimé son intention d’en finir avec l’orientation d’une Cour déconnectée, selon elle, de la volonté du peuple."


                    • Christian Labrune Christian Labrune 27 avril 14:42

                      ADDENDUM
                      L’article auquel je renvoie ci-dessus provient d’un site de la radio et de la télévision d’état françaises, lesquelles reflètente toujours aussi servilement qu’il est possible les positions notoirement anti-israéliennes, pour ne pas dire antisémites, du Quai d’Orsay.
                      J’aurais pu aisément trouver un article plus objectif, où l’on n’aurait pas rencontré les stéréotypes imbéciles du genre « lobbying des partisans de la colonisation » ou « gouvernement considéré comme le plus à droite de l’histoire d’Israël » mais ce qui m’importait, c’était les faits, et dès lors qu’ils sont rapportés par les pro-palestiniens eux-mêmes, c’est l’essentiel.


                    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 28 avril 03:03

                      @Christian Labrune
                      Ayelet Shaked et William Barr même combat : sauver la mise à leurs patrons respectifs


                    • Christian Labrune Christian Labrune 27 avril 15:45

                      Je n’avais pas vu le titre : « Faites le mur, faites la guerre. Trump, Netanyahou, même combat.

                      L’arsenal militaire accumulé par l’Amérique et Israël, puissances nucléaires, est gigantesque. Il n’existe cependant que pour n’avoir jamais à être utilisé : Si vis pacem para bellum.

                      La question de la protection des frontières est exactement la même. Le risque encouru par les pays de l’Europe de l’Ouest qui se sont laissé bêtement envahir à l’imitation de l’Allemagne de Mutti Merkel, c’est désormais la pire des guerres, c’est-à-dire la guerre civile.

                      Si l’administration Trump était belliciste, le conflit avec la Corée du Nord aurait pu très vite devenir extrêmement dangereux. Le problème est loin d’être résolu, mais on est passé des menaces délirantes du petit gros à une espèce de guerre psychologique susceptible de se prolonger et de donner le temps de voir venir.

                      L’Iran est une puissance d’inspiration islamo-nazie qui se propose, par la guerre sainte, de faire triompher l’islam »d’un bout à l’autre de la terre« , et pour commencer, de »détruire Israël". Ce ne sont pas des propos en l’air : les pays sunnites asservis du Moyen-Orient en savent déjà quelque chose. A la guerre qui se justifierait pleinement étant donné la nature de la menace, Trump préfère la riposte économique. Si les Iraniens sont assez intelligents, il finiront par abattre eux-mêmes le régime, même s’il est soutenu en Europe, et pour notre plus grande honte, par Macron & Mogherini.

                      Je dois avouer que lorsque 460 missiles, au milieu de novembre dernier, sont tombés du côté de Sdérot et d’Ashkelon (si ce n’est pas la guerre, qu’est-ce que c’est, une pareille affaire ?) j’ai pensé le lendemain que les chars devaient déjà être dans Gaza, et quand j’ai appris qu’il n’y avait eu que les habituelles ripostes très ciblées de Tsahal, et presque jamais mortelles, je me suis dit que Netanyahou devait être devenu fou. Je l’ai trouvé encore plus fou de ne pas réagir, quand un missile de plus longue portée est tombé (par erreur !!!) en plein coeur du pays, sur une maison de Mishmeret le 25 mars dernier.

                      En fait, il faudrait plutôt parler de sang-froid que de folie. Netanyahou sait très bien que l’ennemi n’est pas à Gaza ou dans le Golan, il est à Téhéran, et il ne sert à rien de trancher seulement un ou deux tentacules de la pieuvre. Les habitants ulcérés de Sdérot qui n’ont jamais que quelques secondes pour courir aux abris, pendant ces événements, hurlaient à la trahison, et on les comprend. Bizarrement, aux dernières élections, ils on massivement voté pour le Likoud, et il y aura eu à peu près trois fois plus de vote pour le parti de Netanyahou que pour celui de Gantz qui, pourtant, avait prôné l’entrée immédiate des chars dans Gaza.

                      Peut-on dire après cela, si on dispose d’un minimum de raison, que Trump et Netanyahou, à qui se sont présentés maints prétextes de guerre des plus légitimes, sont des belliciste ?


                      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 29 avril 02:19

                        @Christian Labrune

                        Liberté de la presse : Israël classé 88e, les Territoires palestiniens, 137e

                        https://fr.timesofisrael.com/liberte-de-la-presse-israel-classe-88e-les-territoires-palestiniens-137e/


                      • Jonas 29 avril 21:05

                        @Abdelkarim Chankou
                        Connaissez-vous la parabole de la paille et de la poutre ? 
                        " Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’oeil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil .
                        Le Maroc pays Arabo/musulman occupe le Sahara occidental , pays rabo-musulman avec l’édification d’un mur. 
                        La Turquie pays musulman occupe Chypre nord. 

                        Il faut faire la différence , entre murs. 

                        1. Mur d’enfermement ( Berlin) 
                        2. Mur anti-migration ( Mexique )
                        3. Mur anti-antiterroristes( Israë)
                        Maintenant il faut distinguer les murs de la fraternité toute musulmane, les adeptes de Mohammad construisent plus de murs de séparations et de protections pour se protéger les uns des autres.
                        1. Mur entre le Koweït et l’Irak
                        2. Mur entre l’Arabie saoudite et l’Irak
                        3. Mur entre les Emirats du Golfe et Oman
                        4. Mur entre l’Arabie saoudite et le Yemen 
                        5. Mur entre le Maroc et le Sahara occidental 
                        6. Mur Ouzbékistan/Afghanitan 
                        7. Mur Pakistan/Afghanistan 
                        8. Mur Turkménistan/Ouzbékistan
                        9. Mur Ouzbékistan.Kirghizistan etc.
                        10. Mur Turquie /Syrie
                        11. Mur Algérie avec sa frontière ouest et le Maroc 
                        12. Mur Brunei/Malaisie
                        13. Mur Egypte/Gaza 
                        14. Mur Arabie saoudite /Jordanie 
                        15. MurIran/Irak
                        16. Mur Irak/Syrie 
                        D’autres Murs 
                        1. Mur Inde/Pakistan
                        2. Mur Chine/Corée du Nord 
                        3. Mur Botswana/Zimbabwe
                        4. Mur Afique du Sud/Mozambique 
                        5. Mur Bulgarie/Turquie
                        6. Mur Malaisie/Thaïlande
                        7. Mur Russie/Tchétchénie etc 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès