• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Féminicides : « des crimes de propriétaires »...

Féminicides : « des crimes de propriétaires »...

JPEG - 18.5 ko

 

 En Iran, une jeune femme a été d'abord interpellée, arrêtée pour avoir mal porté son voile. A l'issue de cette arrestation, elle est décédée...

Choquées par la mort de Mahsa Amini, les Iraniennes se lancent dans des manifestations qui secouent le pays, n’hésitant pas à retirer leur hidjab.

Déjà au moins 92 décès au cours de ces manifestations...

 

Des féminicides intolérables : un phénomène qui touche aussi la France...

L’an dernier, malgré les décisions qui faisaient suite au Grenelle des violences conjugales ouvert en 2019, 122 femmes ont été victimes de féminicide en France, un chiffre en hausse de 20% par rapport à 2020. Et d’après les derniers décomptes des associations, 94 femmes seraient déjà mortes cette année sous les coups de leur conjoint, ex-conjoint ou d'un membre de leur famille.

 

"Je trouve que c'est très important que ce terme fasse irruption depuis quelques années" insiste la ministre Isabelle Lonvis-Rome, "notamment lors du Grenelle des violences conjugales en 2019, parce qu'il fait bien état de ce que sont ces meurtres. Des meurtres qui potentiellement peuvent toucher 52 % de l'humanité. Je trouve que c'est un terme qui est très percutant, parce qu'il renvoie à la construction de la société qui a pu justement s'édifier sur des rapports de domination patriarcale du masculin sur le féminin. Et je pense que c'est la mise en exergue de cette domination qui ne passe pas forcément dans notre pays".

 

L'historienne Christelle Taraud propose la formule de "continuum féminicidaire" : "parce que ce sont toutes les violences faites aux femmes, de la naissance à la mort qui peuvent être des violences physiques, sexuelles, psychologiques, symboliques aussi. C'est cet agrégat de violences, qui constitue le crime de féminicide, étant entendu que le point d'acmé du féminicide, c'est bien sûr le meurtre de femmes parce qu'elles sont des femmes, dans un contexte individuel, mais aussi dans un contexte collectif".

 

La ministre Isabelle Lonvis-Rome le rappelle : "Une journaliste du nom de Séverine, à la fin du XIXᵉ siècle, les appelait des crimes de proprios, des crimes de propriétaires. (…) Il y a une vingtaine d'années, ces crimes s’appelaient encore des crimes passionnels et étaient punis de six ans, huit ans d'emprisonnement". Mais notre société et notre droit commencent à réagir, "aujourd'hui, on est plutôt sur une fourchette comprise entre 18 ans et perpétuité".

 

Nos mères ont connu cette mentalité archaïque qui imposait à la femme de se soumettre aux diktats de son époux.

Mais ces temps devraient être révolus : c'est loin d'être le cas...

 

Droits des femmes bafoués, souffrances, cris de douleur, femmes insultées, humiliées, meurtries, blessées parfois à mort est-ce en France que cela se produit ?? Est-ce dans ce pays moderne, où les gens ont accès à l'instruction, à la connaissance, au savoir, que ces faits se déroulent ?
 

Malheureusement, la pandémie a eu tendance à accentuer ce problème : toujours plus de violences.

 Les femmes de milieu modeste subissent aussi plus fréquemment des violences sexuelles, des agressions verbales ou physiques à l'intérieur de leur ménage.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2022/09/feminicides-des-crimes-de-proprietaires.html

 

Sources :

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-temps-du-debat/feminicides-1796589

https://www.lepoint.fr/monde/comment-la-mort-d-une-jeune-femme-a-relance-le-debat-sur-le-voile-obligatoire-en-iran-19-09-2022-2490519_24.php

 

JPEG - 8.9 ko

Moyenne des avis sur cet article :  1.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 3 octobre 19:09

    Quand c’est une journaliste palestinienne qui se fait dézinguer par l’armée la plus morale du monde, ça se bouscule pas pour les manifs . . .


    • sirocco sirocco 3 octobre 19:19

      @Gégène

      ...et rosemar ne monte pas au créneau.


    • rosemar rosemar 3 octobre 21:35

      @Gégène

      C’est un autre problème...


    • samy Levrai samy Levrai 3 octobre 19:43

      juste un homicide avec circonstance atténuantes, pourquoi nous enquiquiner avec ça ?


      • mmbbb 3 octobre 20:36

        Arrêtons cette mascarade , une femme irannniene, écrivain, exilée en France , ( je me souviens plus de son nom ) s étonnait et s indignait de la tolérance que l on portait au femme voilée en France notamment.

        L europe fait la « promotion » de ces femmes voilées au nom de la liberté.

        En Europe c est au nom de la liberté , en Iran les femmes ce battent pour leur liberté , Il me semble que cela s appelle de la schizophrénie .

        Avant de s indigner sur ce média et dans les autres médias ou les indignes de service viennent délivrer leur saint parole , il me semble que nous aurions dû faire respecter nos valeurs et arrêter de nous voiler le visage pour masquer notre lâchéte et notre dévoiement

        Le voile au delà du morceau de tissu n est pas neutre . 




        • mmbbb 4 octobre 21:31

          @rosemar il ne fallait le lasser imoser au nome « de l altérité » conception chère a la gauche 

          https://www.lefigaro.fr/actualite-france/l-ecole-desemparee-face-aux-vetements-islamiques-20221004

          Lorsque je fus lycéen  et que je ne semblais pas une chance inouie pour ce pays de merde , nous avions des professeur « e » s «  , dont une des dernieres générations de hussards de la république qui nous inculquaient » en dehors de la laicté , point de salut " 
          Si vous êtes cultivée c est une phrase célèbre mais remaniée prononcé apres le concile de , ? 

          Mais de guerre lasse et devant  la passivité des francais et l intransigeance de la gauche ( S Rousseau une tare issue de cette nouvelle gauche dégénrée ) je regarde le délitement de ce pays et je pris Dieu de garder ma tête sur les épaules et de ne pas l avoir coupée 


        • ETTORE ETTORE 3 octobre 21:02

          Bonsoir rosemar....

          Je rejoins ce que vous dit mmbbb...

          Cette distorsion flagrante, de ce qui chez nous est, porté, en tant que « foulard de liberté », ( pour ne pas dire étendard confessionnel) alors que, pour cette pauvre fille, il a été un suaire, qu’elle ne voulait pas porter et dont on la recouvre même après sa mort !

          Comment expliquez vous, cette inversions des valeurs, qui portent certaines femmes, à le revendiquer, comme signe de liberté assumée, ici chez nous, et même, par certaines, issues de ce pays, ou pourtant,, l’enlever, comme une autre liberté assumée, est .....Mortifère ?


          • Qui a élevé en général ces hommes violents : des femmes.....


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 octobre 08:43

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
               
              Père manquant, fils manqué. La bonne père est celle qui réussit à passer le relai, mais pour y arriver il faut être deux.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 octobre 08:44

              @Francis, agnotologue
               
              La bonne père, joli lapsus !


            • @Francis, agnotologue vous avez mis le doigt sur l’origine du problème. Un homme qui peut s’identifier à son père (même si celui-ci montre et heureusment, qu’il est l’élément « fort du couple, dans une relative complicité parfois contre le »pouvoir maternel) acceptera plus facilement d’aller vers sa part féminine. Mais il doit d’abord être bien arrimé à sa masculinité..... Parce que la mère sonne avec mer et les dents de la mer.... La revanche de la femme est d’être castatrice. Si elle sent affirmée dans sa féminité, elle n’a pas besoin de l’être.... 


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 octobre 09:55

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
               
               ’’ l’origine du problème. Un homme qui peut s’identifier à son père... ’’
               
              Plus précisément s’identifier à une figure paternelle : ce que permettent les situations accidentelles mais pas les situations pathologiques, je parle des mères féministes en diable.


            • @Francis, agnotologue, Je connais bien la question. Un fils pourra difficilement s’identier à un père violent (Cas d’Hitler). Ou au contraire, à un père « soumis » à sa femme. C’est très compliqué pour l’homme. Tout homme doit être un peu misogyne. Pourquoi, parce qu’ainsi sa femme sent qu’il tient avec elle contre le pouvoir de leur propre mère..... Mais les mère « soumises » comme dans le religion musulmanne. ce n’est guère mieux. Parce que la soumission n’est qu’apparente. Ce sont elle qui « tiennent » leur fils.... C’est à la femme de montrer la voie et de sortir du rapport : dominant-dominé....


            • Une bonne mère dira toujours : je vais d’abord en parler avec ton père, mon mari. Pour éviter la violence, il faut un tiers, un médiateur, un pare-excitation...... Et si la discussion est impossible avec le mari, c’est aux femmes à savoir choisir ceux-ci. L’homme propose, la femme dispose. Bien sûr dans les pays du sud, les femmes n’ont que rarement le choix.... Nous avons encore cette chance... On ne le perçoit pas, mais ce sont souvent les femmes qui sont à l’origine du patriarcat. Pourquoi : parce qu’elle vénère le phallus... et n’aiment pas leur propre sexe... Tout est question de narcissisme de base..


            • http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2009.nasr_r&part=169748. C’est très bien expliqué dans cette thèse. Avant de juger, tentons de comprendre. L’homme de manière atavique a besoin de s’exprimer et de s’identifier à son sexe. CE qui implique généralment de la faire par rapport à ce qui est considéré comme leur opposé : la femme. Par essence l’homme serait donc fondamentalement misogyne. Simplement pour préserver sa position dominante et perçue comme non-castrée. Pour éviter de suivre la voie de la violence qui est inscrite depuis les temps dans leur gènes, il doit oser accepter leur part féminine. Dit autrement. L’homme doit être ASSURE de sa virilité pour acccepter sa part féminine. Si dans l’affirmation actuelle des femmes aux postes dominants, l’homme se sent remis en question dans son sexe. Et si celui-ci se sent fragilisé pour de nombreuses raisons (economique, chomage, rivalité avec la femme)...) il sera poussé à reprendre sa place de dominant. C’est presqu’une question vitale pour nombre d’entre-eux. Perdre sa dominance est une atteinte narcissique insupportable..... Que faire. Laisser les hommes s’affirmer narcissiquement, ne pas sans cesse les provoquer comme le font de nombreuses femmes qui elles aussi veulent s’affirmer sur le plan de leur narcissisme. Les vénusiennes ne sont fondamentalemt pas meilleures que les martiens : vénus, vénale, vénéneuse, vénérienne...). 


              • http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2009.nasr_r&part=169748. C’est très bien expliqué dans cette thèse. Avant de juger, tentons de comprendre. L’homme de manière atavique a besoin de s’exprimer et de s’identifier à son sexe. CE qui implique généralement de le faire par rapport à ce qui est considéré comme leur opposé : la femme. Par essence l’homme serait donc fondamentalement misogyne. Simplement pour préserver sa position dominante et perçue comme non-castrée. Pour éviter de suivre la voie de la violence qui est inscrite depuis les temps dans leur gènes, il doit oser accepter sa part féminine. Dit autrement. L’homme doit être ASSURE de sa virilité pour acccepter sa part féminine. Si dans l’affirmation actuelle des femmes aux postes dominants, l’homme se sent remis en question dans son sexe, et si celui-ci se sent fragilisé pour de nombreuses raisons (économique, chomage, rivalité avec la femme)...) il sera poussé à reprendre sa place de dominant. C’est presqu’une question vitale pour nombre d’entre-eux. Perdre sa dominance est une atteinte narcissique insupportable..... Que faire. Laisser les hommes s’affirmer narcissiquement, ne pas sans cesse les provoquer comme le font de nombreuses femmes qui elles aussi veulent s’affirmer sur le plan de leur narcissisme. Les vénusiennes ne sont fondamentalemt pas meilleures que les martiens : vénus, vénale, vénéneuse, vénérienne...). Pourquoi de nombreuses mères sont-elles castatrices ??? Posons-nous la question. Parce qu’elle même souffre d’un manque de reconnaissance narcissique. surtout de la part de leur mère qui marquera toujours une préférence pour leur fils..... Et c’est là que le cercle vicieux commence...


                • josy&jacq josy&jacq 4 octobre 09:11

                  Concernant les prétendus faits autour de la défaillance cardiaque de Mahsa Amini, déjà opérée du cerveau et JAMAIS arrêtée ni JAMAIS brutalisée, Rosemar recopie tout faux, comme d’habitude. Elle est un automate de propagande au service de l’empire du mensonge.


                  • De nombreuses femmes heureusement ne sont jamais frappées. Pourquoi, parce q’intérieurement elles savent qu’elles sont l’élément fort (elles on la capacité de faire des enfants, ne di-on pas la maitresse de maison !!!). Et cette satisfaction leur permet humblement de laisser sa place de dominant à l’homme. Un homme et une femme doivent être "COMPLEMENTAIRES.... Et le rôle des femmes n’est surtout pas de castrer l’homme. Genre Rousseau qui dit vivre avec un homme déstructuré. Ce genre de femmes est très dangereuse.....pour la paix entre hommes et femmes...


                    • Moi j’ai été verbalement réprimandé dans un hyper U pour avoir mal porté mon voile, heuu je corrige, mon masque . !

                      Je me suis défendu , le vigile ma demandé de sortir de magasin si je ne voulais pas le porter correctement ...et blablabla et blablabla ...

                      J’ai payé mes achats et je suis sorti, en ré-interpellant le vigile ;

                      -Toi le Français tu as fais ton S N ??

                      -Oui ,
                      Donc tu sais pertinemment que ces masques n’offrent aucune protection ??

                      Fin de la connerie humaine ....


                      • Les femmes ne doivent JAMAIS oublier que dans l’enfance, elles eurent les PLEINS pouvoir sur leur progéniture. Même de faire des « enfants toutes seules ». C’est à elle à redonner la place dominante à l’homme. Elles ont tout à y gagner. Pourquoi, parce que le rôle de la femme est justement de ne pas rentrer dans ce rapport : dominants-dominés.... Les femmes ne règlent pas leur problème avec la dominance masculine, mais avec celle de leur mère... déviée vers les hommes...


                        • SilentArrow 4 octobre 11:43

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Je me surprends à vous plusser sous cet article.


                        • SilentArrow 4 octobre 11:55

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          C’est très à la mode d’accuser le patriarcat.

                          On a oublié comment était le matriarcat, mais quand on voit comment tout est bouclé pour qu’on n’y retombe pas, on peut imaginer que les hommes en ont réellement bavé. D’ailleurs, ce sont les sociétés qui sont restées le plus tardivement sous le matriarcat, comme les Arabes et les Japonais qui sont aujourd’hui les plus machistes.


                        • xana 4 octobre 10:40

                          Et les femmes arrêtées pour ne pas avoir porté le masque ?

                          Et celles qui sont mortes suite à une « vaxxination » ?


                          • rosemar rosemar 4 octobre 12:38

                            @xana

                            Vous avez des chiffres ?


                          • charlyposte charlyposte 4 octobre 13:08

                            @rosemar
                            Comme quoi l’émancipation de la femme a un prix ! selon moi , le pire dans les années à venir smiley



                            • pemile pemile 4 octobre 11:54

                              @SilentArrow « Bella ciao en persan. »

                              La version ukrainienne, sans fond musical, sauf remplissage du chargeur en fond de tranchée.

                              https://www.youtube.com/watch?v=TK_XpvltKW0


                            • SilentArrow 4 octobre 11:59

                              @pemile

                              Pauvres Ukariniens, sacrifiés pour le bénéfice l’impérialisme américain.


                            • pemile pemile 4 octobre 12:02

                              @SilentArrow « Pauvres Ukariniens, sacrifiés pour le bénéfice l’impérialisme américain. »

                              Ben voyons, Poutine ne veut que le bien des femmes ukrainiennes, sûr !


                            • pemile pemile 4 octobre 12:04

                              @SilentArrow

                              Et le titre de l’article, « Crimes de propriétaires », sonne bien pour l’ignominie de Poutine, non ?


                            • SilentArrow 4 octobre 12:26

                              @pemile

                              Les Ukrainiens ne sont pas les seules victimes de l’impérialisme américain. Quand votre économie agonisera, ce qu’elle a commencé à faire, vous allez vous rendre compte que c’est l’Europe occidentale, en tant que rivale de l’économie américaine, qui était la cible principale des USA dans cette affaire.

                              Ceux qui croient béatement que les USA leur veulent du bien vont tomber de haut.


                            • pemile pemile 4 octobre 12:33

                              @SilentArrow « Les Ukrainiens ne sont pas les seules victimes de l’impérialisme américain. »

                              Mais tu veux nier que depuis 7 mois ils sont bien salement victimes de l’impérialisme Russe ???!!!

                              « Quand votre économie agonisera »

                              Mon économie ?


                            • SilentArrow 4 octobre 13:00

                              @pemile
                               

                              Mon économie ?

                              L’économie de l’UE qui va péricliter faute d’une source d’énergie peu coûteuse.

                            • I.A. 4 octobre 11:38

                              Pesticide, fongicide, insecticide, féminicide... à force d’inventer des nouveaux mots pour marquer les esprits et laisser une trace dans l’histoire, vous faites du blabla, juste un petit bruit de plus dans la cacophonie ambiante.

                              Comment nommeriez-vous le meurtre d’un enfant ou d’une personne âgée ? Ah, ça dépend de son sexe, dites-vous...

                              À ce rythme, l’assassinat d’un noir sera bientôt différent de celui d’un blanc. Et puis il y aura aussi un terme pour désigner la stupidité masculine, un autre pour la stupidité féminine.

                              Chaque mot sera sexué, en fait. Moins les gens ont de relations sexuelles, plus leurs mots baissent la culotte pour exhiber un sexe ou un autre.

                              Et blablabla, font les ouistitis...


                              • eddofr eddofr 4 octobre 11:40

                                Oui le féminicide c’est horrible, oui il lutter contre.

                                Mais je vais être un peu « trivial ».

                                Une centaine de victimes par an sur plus de 30 millions de femmes c’est 0% (ma calculatrice n’arrive même pas à afficher assez de décimales).

                                On ne va peut-être pas mobiliser l’armée, le 2ème ban et le 3 ban pour ça, non ?


                                • rosemar rosemar 4 octobre 12:37

                                  @eddofr

                                  Ben voyons ! On laisse le phénomène s’amplifier...


                                • charlyposte charlyposte 4 octobre 13:03

                                  @rosemar
                                  Il est temps d’ouvrir des prisons pour certaines féministes mal baisées et en manquent d’amants ! la frustration n’est pas un sujet anodin, vraiment. smiley


                                • eddofr eddofr 4 octobre 17:12

                                  @rosemar

                                  J’ai pas écris qu’il fallait pas lutter contre.

                                  J’ai écris qu’on ne peut pas lutter contre tous les maux en même temps.

                                  Faut choisir, et le féminicide ne me sembles pas être le pire problème sociétal, du moins en France.

                                  Une centaine par an, globalement, ça veut dire que c’est une centaine de tarés, pas un problème social généralisé.

                                  Il faut repérer les « signes » (comme avec les tueurs en série), mais on ne va pas mobiliser 40000 policiers ... (comme pour les tueurs en série).


                                • Gasty Gasty 4 octobre 12:27

                                  @Rosemar

                                  Vous parlez bien de Mahsa Amini dont le père dénonce les émeutes sous prétexte de solidarité avec la famille.

                                  On peut la voir ici dans cette vidéo : https://youtu.be/8g2rbcwa6Bc

                                  "L’incident, enregistré par la vidéosurveillance, montre une femme officier de police s’approchant d’Amini et pointant du doigt son hijab. Amini et l’agent ont eu un désaccord verbal, après quoi l’agent a fait demi-tour et laissé Amini seule."

                                  A voir ici : https://reseauinternational.net/pas-en-notre-nom-en-iran-le-pere-de-mahsa-amini-denonce-les-emeutes-2/


                                  • rosemar rosemar 4 octobre 12:36

                                    @Gasty

                                    Et les gens tués lors des manifestations, c’est faux ?


                                  • rosemar rosemar 4 octobre 12:39

                                    @Gasty

                                    Et les femmes qui se révoltent contre le port du voile ? C’est faux ?


                                  • rosemar rosemar 4 octobre 12:44

                                    @Gasty

                                    « La télévision officielle a par ailleurs diffusé des images de vidéosurveillance montrant une femme présentée comme Mahsa s’effondrer dans les locaux de la police après une discussion avec une policière. La police de Téhéran affirme »qu’il n’y avait pas eu de contact physique« entre les agents de police et la jeune femme.
                                    Des affirmations qui ne convainquent pas une grande partie des Iraniens. Le président iranien Ebrahim Raïssi a demandé l’ouverture d’une enquête. »


                                  • rosemar rosemar 4 octobre 12:45

                                    @Gasty

                                    « Qu’est-ce que la police des mœurs ?
                                    La police des mœurs est une unité de police, chargée de faire respecter le code vestimentaire strict en vigueur dans le pays depuis la révolution islamique de 1979. En Iran, le port du foulard en public est obligatoire. Il doit recouvrir la tête et le cou des femmes tout en dissimulant les cheveux.
                                    La police des mœurs a été critiquée à plusieurs reprises ces derniers mois pour des interventions violentes à l’égard des femmes soupçonnées d’enfreindre ce code vestimentaire. »


                                  • rosemar rosemar 4 octobre 12:47

                                    @Gasty

                                    Pas un cheveu ne doit se voir ! Des femmes emprisonnées à vie dans un carcan...


                                  • Gasty Gasty 4 octobre 12:48

                                    @rosemar

                                    Je vous parle de votre participation à cette propagande malhonnête.

                                    "En Iran, une jeune femme a été d’abord interpellée, arrêtée pour avoir mal porté son voile. A l’issue de cette arrestation, elle est décédée...

                                    « 

                                    Mais me direz-vous, »Elle est bien décédée, non !"


                                  • troletbuse troletbuse 4 octobre 12:50

                                    @rosemar
                                    Dommage que vous ne voyez pas le carcan dans lequel vous êtes emprisonnée !


                                  • Gasty Gasty 4 octobre 12:53

                                    @rosemar

                                    Serais-je devenu un admirateur de la police des moeurs sans m’en apercevoir ?


                                  • troletbuse troletbuse 4 octobre 12:54

                                    @rosemar
                                    Vous, vous avez bien un voile devant les yeux.
                                    Ah vous êtes écologiste, c’est mieux que la vapeur  smiley


                                  • rosemar rosemar 4 octobre 12:55

                                    @Gasty

                                    Elle est morte et une enquête est en cours pour savoir ce qui s’est passé... mais il ne serait pas étonnant que les autorités iraniennes cachent la réalité des faits...


                                  • troletbuse troletbuse 4 octobre 13:02

                                    @rosemar
                                    Mais, on a les mêmes enquêteurs en France et dans tout le monde civilisé dit-on.
                                    On a même le suicide assisté, le gendarme Jambert, Grosrouvre, Beregovoï, Epstein aux States, Jean-Luc Brunel dernièrement......


                                  • Gasty Gasty 4 octobre 17:49

                                    @rosemar

                                    Vous voulez nous parler de quoi ?

                                    Du voile
                                    De la police des moeurs
                                    De l’islamisme
                                    Du code vestimentaire
                                    De féminicide
                                    D’une jeune femme ( Mahsa Amini )
                                    De vous
                                    De l’enquète en cours ?

                                    Parce que si c’est de l’enquête en cours, l’enquête est en cours et vous pourriez vous abstenir d’exploiter à votre tour la mort de Mahsa Amini pour faire votre propagande émotionnelle quotidienne. Le père de Mahsa Amini n’apprécierait sans doute pas.  


                                  • troletbuse troletbuse 4 octobre 12:56

                                    Tiens, je ne savais pas qu’il n’y avait pas de féminicide chez les locataires !

                                    Comme c’est bizarre, c’est Rosemerdesque !


                                    • troletbuse troletbuse 4 octobre 12:57

                                      @troletbuse
                                      Donc,également chez les sans-abris  smiley


                                    • charlyposte charlyposte 4 octobre 12:58

                                      J’ai fais un rêve.... une femme soumise volontairement comme avant, tout simplement. smiley en ce qui me concerne j’adore les beurettes voilées ouvertes à tout ! hum smiley


                                      • Elle ne savent pas ce qu’elles veulent. Elles s’attaquent à la différence de genre. Mais quand il s’agit de violence. Tout d’un coup elles redeviennent des femmes...


                                        • charlyposte charlyposte 4 octobre 13:24

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                          Exactement. smiley comme quoi la mode du moment est bien celle de faire des hommes des homos et des femmes des lesbiennes sans oublier les adoptions d’enfants via le packaging ! hum smiley


                                        • @charlyposte A quand le retour des bonnes blagues misogynes ? Pourquoi les blondes ont elles la langue pendue. Parce qu’elle lèchent les vitrines.


                                        • troletbuse troletbuse 4 octobre 15:10

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                          Une femme est belle quelque soit la couleur de ses cheveux
                                          Blagues sur les brunes : !-))
                                          https://www.plaisanter.com/brunes/


                                        • charlyposte charlyposte 4 octobre 15:28

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                          J’ai un faible pour les brunes qui savent lécher les burnes sans avoir besoin de leur dire quoi que ce soit smiley


                                        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 4 octobre 17:36

                                          Rosemar est sur ce site la plus grande propagandiste raciste des USA, pour cautionner leurs crimes dans le monde.

                                          Raciste, elle ne voit que les meurtres commis dans les pays qui résistent à la sauvagerie des USA. Elle approuve donc, objectivement les crimes des USA.

                                          Elle ne fait que approuver les crimes du régime de Kiev contre les russophones ( et « ukrainiens ») du Dombass depuis 2014.

                                          Elle est consciente de ce fait. 


                                          • mmbbb 5 octobre 09:46

                                            @MAUGISMICHEL Fergus affirme que Poutine n a pas respecté les accords de MINKS II en 2014 !! 


                                          • chantecler chantecler 5 octobre 09:55

                                            @mmbbb
                                            Fergus passe son temps à couper les cheveux en quatre pour noyer le poisson .
                                            Comme ça il est persuadé d’avoir toujours raison .


                                          • ETTORE ETTORE 4 octobre 21:49
                                            rosemar 4 octobre 12:39

                                            @Gasty

                                            Et les femmes qui se révoltent contre le port du voile ? C’est faux ?

                                            ......

                                            Soyons juste, rosemar !

                                            Dans quel pays voyez vous des femmes qui se révoltent contre le NON port du voile ? C’est juste ?

                                            Et on est d’accord, que la femme, ne naît pas avec un voile ?

                                            Alors, si ce n’est pas une « excroissance naturelle de naissance », comment expliquez vous, que tant de ces femmes, se battent chez nous, pour le garder, et cela sous la bienveillance des femmes européennes, et que d’autres meurent, juste pour une mèche de cheveux qui en dépasse ?

                                            Ou sont les outragées .....Des libertés bafouées ?

                                            Elles ont piscine, avec le clan des Hidjab Swimming ?


                                            • ETTORE ETTORE 4 octobre 22:01
                                              pemile 4 octobre 12:33

                                              @SilentArrow « Les Ukrainiens ne sont pas les seules victimes de l’impérialisme américain. »

                                              Mais tu veux nier que depuis 7 mois ils sont bien salement victimes de l’impérialisme Russe ???!!!

                                              « Quand votre économie agonisera »

                                              Mon économie ?

                                              ...................

                                              Nous avons là, une véritable représentation fortifiée, d’un type même de négation traumatique, d’un lascar, qui dit pousser les Urkainiens à se battre, et à résister aux Russes, mais, qui, malgré son assise ( molle) en ce pays, n’est pas du tout concerné, par les rebondissements économiques, que ses concitoyens, vont subir, par la faute d’expatriés du bulbe tel que lui !

                                              En fait, il pousse le wagonnet, et ne s’imagine même pas, être dans la même galerie, que les autres qui vont au charbon.

                                              Sans doute veut il faire croire, que par sa pensée libre, il est tout autant hors sol, psychologiquement, que physiquement.

                                              Mais ce qu’il y a d’intéressant à retenir, est bien la fin (MENT), que ce type d’individu collabo-ratif à distance, qui s’acharne à valider, comme seule identité, à graver sur son rond de serviette, sa personnalité en queue de pelle, lui servant de gabarit, à plus de choses, qu’on puisse l’imaginer !


                                              • yvesduc 5 octobre 06:26

                                                1. Vous mélangez crimes politiques (répression) et crimes ordinaires (conjugaux).
                                                2. En France, la police ne commet jamais aucune bavure… Jamais… Et ne brutalise pas les manifestants, pas même les Gilets Jaunes !


                                                • njama njama 5 octobre 11:40

                                                  @rosemar

                                                  " En Iran, une jeune femme a été d’abord interpellée, arrêtée pour avoir mal porté son voile. A l’issue de cette arrestation, elle est décédée...

                                                  "

                                                  faut pas prendre pour argent comptant ce que racontent BFMTV et consorts, il y a différents versions.

                                                  Mahsa a été frappée par un policier

                                                  L’affaire de Mahsa Amini continue de faire l’objet d’une campagne d’intoxication de la part de plusieurs médias occidentaux et arabes des monarchies du golfe entre autres.
                                                  Sur France24, ont été diffusés les propos de Orfane Ezzat Saleh Mourtazaï, présenté comme étant le cousin maternel de Mahsa. Il raconte qu’un policier l’a frappée sur la tête et qu’elle a perdu conscience depuis. A côté de lui se trouve la bannière du parti Komala.

                                                  Mahsa s’est cognée sur le trottoir

                                                  Citant de présumés témoins, des médias ont véhiculé que sa tête s’est cognée au trottoir pendant son arrestation.

                                                  Est aussi véhiculée dans le site de la chaine d’information Iran International financée par l’Arabie saoudite l’histoire d’un certain Mohamad Baqer Bakhtiar présenté comme étant l’un des grands dirigeants du CGRI pendant la guerre Irak-Iran. Selon lui, Mahsa est entrée dans le coma en raison de coups sur son crâne. Il raconte aussi que l’examen médical a rendu compte que d’une ablation de sa rate en raison d’une hémorragie interne.

                                                  Bakhtiar argue avoir obtenu ces informations « de l’intérieur du régime de la part de gens consciencieux ».

                                                  Sachant que ces allégations vont à l’encontre des images vidéos de Mahsa Amini au siège de la Police des mœurs et les conditions dans lesquelles elle s’est effondrée, sans nullement avoir été agressée par personne.


                                                  • njama njama 5 octobre 11:42

                                                    suite :

                                                    La dernière photo de Mahsa

                                                    A noter que le directeur général de la Médecine légiste de la capitale iranienne Téhéran, Mahdi Forosh, a affirmé le mercredi 21 septembre, qu’il n’y a aucune trace de coups et de blessures sur la tête et le visage de Mahsa Amini.

                                                    Selon Forosh, « il y a des informations trompeuses sur le cas d’Amini sur du sang sortant de ses oreilles et des fractures sur la base du crâne ». et d’assurer : « Nous, en médecine légale, confirmomahsa_derniere_photons qu’il n’y a aucun signe d’enflure dans son œil, ni de fracture du crâne non plus. »

                                                    « Lors de l’autopsie de la défunte, aucun saignement ou rupture de ses organes internes n’a été observé », a-t-il ajouté.

                                                    Indiquant que « la médecine légiste a besoin d’un certain temps pour découvrir la cause du décès, après quoi le rapport officiel sera annoncé », Dr. Forosh a rappelé que « Mahsa Amini avait subi une opération au cerveau dans un hôpital de Téhéran en 2006 ».

                                                    La dernière photo prise de Mahsa confirme les dires du directeur de la Médecine légiste de Téhéran.

                                                    https://french.almanar.com.lb/2443575


                                                    • njama njama 5 octobre 11:53

                                                      Propager l’iranophobie, qui est un plat de résistance de l’agenda occidental, n’est pas nouveau...

                                                      L’histoire telle qu’elle est

                                                      Al Mayadeen a décidé d’enquêter sur le sujet et de faire toute la lumière sur cette histoire. Après avoir contacté plusieurs sources officielles en Iran, Al Mayadeen a appris qu’Amini n’avait jamais été agressée, battue ou maltraitée, et que la preuve en était les images de vidéosurveillance qui ont démenti les rapports occidentaux, démontrant sans appel qu’ils sont faux et fabriqués.

                                                      L’incident, enregistré par la vidéosurveillance, montre une femme officier de police s’approchant d’Amini et pointant du doigt son hijab. Amini et l’agent ont eu un désaccord verbal, après quoi l’agent a fait demi-tour et laissé Amini seule.

                                                      Une vidéo diffusée par les médias d’État iraniens montre les circonstances de l’incident à travers une combinaison de plusieurs clips de vidéosurveillance.

                                                      À ce moment-là, et sans qu’aucune altercation physique n’ait eu lieu entre les deux personnes, contrairement aux médias occidentaux qui affirment qu’Amini a été brutalement battue, Amini s’est évanouie et il a été rapporté plus tard qu’elle est tombée dans le coma. On peut voir la policière se précipiter pour soutenir Amini et l’empêcher de tomber. Amini a ensuite été transférée à l’hôpital pour y être soignée.

                                                      La vidéo montre qu’il n’y a eu aucune violence, aucun passage à tabac et qu’aucune arrestation n’a été effectuée. Des sources officielles ont déclaré à Al Mayadeen qu’Amini avait une tumeur au cerveau et qu’elle suivait un traitement depuis un certain temps avant l’incident. Les dossiers médicaux confirment les multiples visites d’Amini à l’hôpital pour y être soignée.

                                                      source : Al Mayadeen

                                                      https://english.almayadeen.net/news/politics/mahsa-aminis-father-breaks-silence smileyrotest-not-for-our-sake

                                                      https://reseauinternational.net/pas-en-notre-nom-en-iran-le-pere-de-mahsa-amini-denonce-les-emeutes-2/


                                                      • alinea alinea 5 octobre 12:42

                                                        @njama
                                                        Mais tout ceci est indispensable à un peuple progressiste pour qu’il continue, contre toute vraisemblance, à se croire le plus grand et le plus fort face à tous ces tortionnaires ; car il n’est pas ici question de recherche de compréhension de l’autre mais bien de s’offusquer bien hypocritement de ce qu’il ne soit pas si évolué que nous. Quitte, comme en guerre, à en inventer les « preuves ».
                                                        Cela n’est pas nouveau mais cela se renforce, sachant que l’Iran soutient la Russie, et si personne ne se pose la question de savoir pourquoi tout soudain la Russie est notre ennemie, cela apporte un argument identificatoire.
                                                        Tant que la population abêtie puis asservie, en nos contrée si belles, n’aura pas compris qu’on l’utilise et qu’il est temps qu’elle se réveille, ça continuera.
                                                        Pas la peine d’en relever chaque indice.


                                                      • njama njama 5 octobre 16:08

                                                        @alinea
                                                        bonjour
                                                        ah, la condescendance coloniale, néo-coloniale... si culturelle sous nos latitudes occidentales dans les cercles de pouvoirs, les vestiges des monarchies, et des impérialismes qui les accompagnaient.
                                                        Nous en viendrons à bout un peu à la fois par attrition et philosophie, je n’en doute pas.

                                                        « Tant que la population abêtie puis asservie, en nos contrée si belles, n’aura pas compris qu’on l’utilise »

                                                        C’est juste l’ignorance qui la maintient dans cet état léthargique, car la très grande majorité n’a même pas idée des dessous des cartes dans cette partie de poker pipée. Jusque la chute du Shah, l’Iran livrait du pétrole à « l’ouest », mais aussi à Israël. 

                                                        Israël qui ne cesse de « vociférer hystériquement » contre l’Iran depuis que la révolution iranienne l’a privé du pétrole que lui fournissait le shah pour alimenter son oléoduc reliant Eilat à Ashkelon serait bien incapable de dire en quoi l’Iran est son ennemi ce pays ne l’ayant jamais militairement agressé.

                                                        Israël commençait à faire des bonnes affaires avec le shah, et paf ! la révolution a renversé Perette et le pot au lait...
                                                        Quant au « nucléaire iranien » il n’est qu’un prétexte de l’État hébreu ET de ses alliés (complices) pour entretenir la discorde avec l’Iran, alors que le vrai sujet est l’hégémonie sur le pétrole dans la région avec l’immense marché avec l’Inde et l’Asie. 


                                                      • alinea alinea 5 octobre 20:34

                                                        @njama
                                                        Tout à fait d’accord...tu le sais ; j’ai juste envie de dire:l’ignorance volontaire" ; parce que, on a les moyens de savoir, si jadis on croyait que le diable mettait le feu aux granges et qu’il fallait obéir au maitre et aller à l’église... normalement, aujourd’hui, on peut tous faire autrement !
                                                        Merci pour tes infos njama... elles me seront utiles ( je te les pique !)


                                                      • ETTORE ETTORE 5 octobre 12:07

                                                        Ailleurs, tout comme ICI, on peut se rend compte, que même en état de simple barbaque, sanguinolente ou pas, on servir, à ceux qui entendent la manipuler physiquement ou idéologiquement.

                                                        En fait, ce qui seras gravé, sur la pierre tombale, de tous ces « occasionnés » du mensonge, à travestir en vérité, coute que coute, n’as aucune importance, tant, les écrits divergents fleurissent, à foison sur cette tombe..

                                                        Et c’est peut être en cela, l’irrespect, le plus profond sur lequel nous devrions nous interroger .

                                                        Utilisé par les (H)uns, et par les AUTRES, cette pauvre femme, continue être déchiquetée, hors tout respect de sa vie passée. Ne faisant plus de sa mort, qu’un chiffon, que toutes les mauvaises consciences agitent, soit pour se disculper, soit pour se justifier.

                                                        La réalité, la seule et vraie, est bien que cette femme est morte pour une mèche de cheveux ! Et je pensais vraiment, que l’age des « reliques » était dépassé !

                                                        Mais visiblement, les nouvelles « châsses » idéologiques, fabriquent des martyrs, en leur réservant des cercueils reliquaires, à la mesure de leur religion par intérim.


                                                        • njama njama 5 octobre 14:23

                                                          @ETTORE
                                                          La réalité, la seule et vraie, est bien que cette femme est morte pour une mèche de cheveux !

                                                          Quelle(s) preuve(s) a-t-on que Masha Amini aurait été malmenée par la police (des mœurs ?), pour un voile supposé pas assez couvrant ? si vous avez des infos n’hésitez pas à les communiquer car l’article de rosemar hormis colporter les rumeurs (propagande anti-Iran ? à la quelle nous sommes habitués depuis la fuite du shah en 1979 ) n’apporte rien en ce sens...

                                                          L’avis d’une autre iranienne :

                                                          « Mais vous n’êtes pas en Iran ! » : une Russe démystifie les mythes sur ce pays du Moyen-Orient
                                                          par Ekaterina Yanson.

                                                          Cette Russe habite à Téhéran, porte le voile selon la loi et admire la bonté de son mari iranien. Dans un entretien à Sputnik, elle évoque les nuances de sa vie dans sa deuxième patrie et détruit de nombreux stéréotypes, ce qui a suscité dans un premier temps une incrédulité et des réactions tels que « vous êtes peut-être dans un autre pays ».

                                                          Kristina Bochtchekh est née à Khabarovsk, dans l’Extrême-Orient russe, s’est mariée à un Iranien et habite depuis plus de deux ans dans la République islamique. Ayant commencé à partager ses impressions sur ce pays dans un blog, elle s’est heurtée à la méfiance et à l’incompréhension
                                                          (...)

                                                          https://reseauinternational.net/mais-vous-netes-pas-en-iran-une-russe-demystifie-les-mythes-sur-ce-pays-du-moyen-orient/


                                                        • njama njama 5 octobre 14:27

                                                          @ETTORE

                                                          L’occasion pour vous, rosemar et les lecteurs de démystifier les caricatures concernant la vie de la gent féminine en Iran

                                                          Les photos sont magnifiques...


                                                        • jjwaDal jjwaDal 5 octobre 14:07

                                                          On ne se faisait pas agresser par la police, il y a peu dans le royaume de France pour non port du masque dans la rue (le machin en tissu qui fait rire tous les virus respiratoires de la planète), on menotter en public pour port du masque ne couvrant pas le nez (signe d’impudeur manifeste on suppose) ?
                                                          J’ai dû rêver sans doute...
                                                          Il y a eu une enquête pour savoir de quoi est morte cette femme ?


                                                          • ETTORE ETTORE 5 octobre 18:47

                                                            @njama, je comprend ce que vous voulez me dire !

                                                            Je peux même l’admettre, puisque actuellement ( et rosemar, n’est pas la seule ) chaque fait, est « utilisé » de part et d’autre, sans que personne ne sache l’entière vérité !

                                                            ( Imaginez, qu’on as quand même réussi à filmer un gars qui rentre dans une ambassade, et dont, on sait juste, qu’il est ressorti...En pièces détachées )

                                                            Voyez, ce que je soulignais, c’était « simplement » que cette femme était décédée

                                                            ( avec malversation policières ou pas, mais elle était néanmoins aux mains de la police) et ; cela s’arrêtait là, En montrant du doigt, l’instrumentalisation de sa mort, aussi bien par une forme de négation en responsabilité, qu’en récupération à des fins, peut être bien éloignés de la raison de son décès.

                                                            C’est « simplement » le fait de souligner, le passage de vie à trépas, d’une femme, pour une question de foulard !

                                                            Comme le souligne si justement jjwaDal, on assiste régulièrement à des « leçons » appuyées, pour certains comportements, données par les « forces de l’ordre », et il est vrai, également, que dans ce pays, si il vous arrive de décéder, entre les 4 murs d’un commissariat, c’est que « Vous aviez forcément le coeur fragile ».

                                                            Le reste, n’est qu’écume qui bouillonne en marge du drame.

                                                            Et...oui ! Les photos sont magnifiques ! Merci

                                                            (Et vous savez, @ njama, j’aime bien aussi, les femmes avec un foulard, surtout si elles sont au volant d’une Ferrari California T cabrio 1956. lol )


                                                            • njama njama 17 octobre 18:15

                                                              @ Rosemar, vérifiez un peu mieux la prochaine fois les infos (infox) que vous colporter, au lieu d’hurler avec le meute des féministes...

                                                              Mort de Mahsa Amini : le Parlement donne son verdict (...)
                                                              La famille de Mahsa au Parlement

                                                              Le 3 septembre dernier, la famille de la jeune femme défunte avait été conviée au Parlement iranien pour y proposer son point de vue devant les commissions concernées chargées d’enquêter sur cette affaire.

                                                              « La Commission des affaires intérieures a reçu un rapport complet sur la mort de Mahsa Amini du chef de la police et du médecin légiste, ainsi que des responsables des urgences qui ont soumis leurs observations à la Commission des affaires intérieures de l’État et des conseils, en plus d’un clip vidéo de 33 minutes qui expose les images depuis son arrestation jusqu’à son arrivée au poste de police, puis son envoi à l’hôpital », avait fait remarquer le président de la Commission des Affaires intérieures de la Choura Mohamad Saleh Jokar.

                                                              Selon la page de la télévision iranienne pour étudiants SNN sur Telegram, le père de Mahsa a rendu public dans une vidéo sur la biographie de sa fille un diagnostic réalisé par l’hôpital Khosrô qui décrit les maladies, les médicaments et les opérations chirurgicales que sa fille a subis dans son enfance.
                                                              Pour l’agence Tasnim news, il a indiqué que sa fille a été hospitalisée il y a 5 ans d’un kyste derrière son œil gauche qui risquait de grossir avec le temps, lui altérant sa vue à l’avenir.
                                                              A l’origine, précise-t-il, Mahsa souffrait d’une glande thyroïde et était sous le contrôle d’un endocrinologue.

                                                              « A l’hôpital, nous étions présents au chevet de Mahsa avec l’enquêteur, et il m’a demandé si vous pouviez voir des blessures sur la tête ou le corps de votre fille. Malheureusement, certains médias ont déformé les faits et je m’en plains », a-t-il assuré.

                                                              https://french.almanar.com.lb/2460350

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité