• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Financer les énergies renouvelables en Afrique

Financer les énergies renouvelables en Afrique

L’Afrique est confronté à la menace du changement climatique. Les déserts progressent et niveau de la mer augmente quand 70% de la population est privée d’électricité. Les énergies renouvelables sont au cœur des questions économiques africaines, le secteur est l’un des plus porteurs du continent, et se pose en levier de développement. L’enjeu est d’éviter une phase d’industrialisation hautement énergivore. Plusieurs pays font figure de pionnier en la matière, et sur dix pays comptant le plus d’énergie alternatives, sept sont Africains.

Les fonds d’aide au développement représentent aujourd’hui une part très importante des investissements verts, et parmi eux se distinguent ceux de la Banque mondiale (le Fond pour les technologies propres – FTP) et celui de la Banque africaine de développement (BAfD). Cependant, la logique d’allocation des ressources correspond à une logique de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui favorise de fait les pays déjà industrialisés, comme l’Afrique du Sud. La question se pose donc d’associer l’action climatique aux enjeux de développement, elle permettrait en outre d’inciter les pays les plus pauvres à adopter des mesures climatiques significatives.

Dans un rapport publié en 2015, McKinsey estime à 835 milliards de dollars US les besoins de l’Afrique pour répondre à ses besoins énergétiques d’ici 2040, un montant colossal qui ne peut pas être absorbé par les seuls Etats et organismes internationaux. Les investissements privés se multiplient, même si les problèmes de gouvernance et la fragilité structurelle de nombreux pays africains (dette importante, instabilité politique) est encore un frein. Les choix de partenariats publics-privés se développent, le dernier en date étant celui adopté au Burkina Faso pour la construction de la plus vaste centrale d’énergie solaire d’Afrique, récemment inaugurée par Emmanuel Macron. Autre mode de financement : le blending qui associe les fonds de développement internationaux aux investissements privés. Les organismes peuvent par exemple se charger d’effectuer des études de faisabilité (souvent coûteuses) et fournir des garanties d’assurance pour les investissements dans les pays instables, laissant l’investissement productif en tant que tel aux acteurs privés.

Avec son potentiel important, l’Afrique attire les investissements étrangers en la matière, et la Chine se singularise parmi les autres puissances et investit massivement dans le domaine de l’hydroélectricité, si bien qu’aujourd’hui, 60% des barrages en Afrique sont chinois. Reste que ces investissements concernent avant tout la construction d’unités de production. Reste donc la double question de la recherche fondamentale et du soutien à la demande qui nécessitent eux aussi des investissements conséquents. Pour Andréa Massini, professeur à HEC Paris qui s’exprime à ce sujet dans La Tribune, c’est autour de ces deux questions que tournent l’avenir de la compétitivité de l’Afrique en la matière.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • biquet biquet 12 mai 2018 17:43

    Alors que l’Europe pourra à l’avenir très bien se passer de l’énergie solaire, cette énergie est INDISPENSABLE pour l’Afrique. Les villages isolés d’Afrique ne pourront avoir de l’électricité qu’avec le solaire. C’est l’énergie la moins chère en raison de l’ensoleillement mais aussi en raison de l’absence de coûts liés aux transports.


    • sls0 sls0 12 mai 2018 22:55

      @biquet
      Ca se fait. J’y suis allé.

      Du courant pour l’eau, le frigo du dispensaire, l’école et 30-50W par foyer.
      Ca fait des gens heureux.
      Quand on voit la puissance demandée, on comprend qu’une électricication comme chez nous n’est pas rentable hors villes.
      Quand on regarde la faisabilité, on voit avec le chef de district pour savoir si une électrification est prévue dans la décennie.
      On évite le gratuit, il faut responsabiliser, du symbolique suffit.
      Il faut former les gens pour qu’il soient indépendants et responsables. Les réparations doivent se faire avec du local, donc on emploie du matériel local.
      A Madagascar les pro du solaire c’est l’équipe du père Pedro, formés il y a une dizaine d’années, ils n’ont plus besoin d’assistance, ce sont des pro.

      Au début on donne le poisson à celui qui a faim ensuite on lui apprend à pêcher.
      En Afrique du sud, électrification de quelques écoles avec formation locale. Maintenant ça roule tout seul, le nom a changer, le projet s’appelle les milles collines.

      L’Afrique est franchement dans la dèche, un petit coup de pouce et ça part.
      Ces coups de pouce ne son pas si chers que ça.
      Le dernier projet que j’ai vu passer pour Haïti, 7.400€ son cout.
      Cette somme c’est ce que laisse parfois l’ONG des Clinton au resto à Port au Prince.
      Aider c’est bien, il y a des ONG style rêveur, pas trop efficaces. Il y a des ONG avec plein de fric, aller donc au Cambodge ou Haïti pour voir le gâchis voir le dégât. Heureusement il y en a qui font leur boulot. C’est peut être les plus chiants au niveau audit des projets mais il n’y a pas d’échecs.

      Je me rappelle d’une étudiante infirmière qui avait demandé de venir avec sur une mission.
      Elle partageait souvent sa bouffe avec les enfants.
      Je lui ai dis « ici ça ne crève pas de faim, imagines que tu fais la même chose. C’est une infirmière faible qui tombe malade et c’est des personnes non soignées qui meurent ». L’efficacité passe avant les bons sentiments, je lui ai dit d’éviter les ONG pour l’instant.

      Aider oui, mais il faut faire attention au rapport cout/efficacité.
      Les bons sentiments on fait que j’ai vu des après skis sortir de balots pour la Somalie.
      Il y a ceux style Clinton qui sont là pour ce faire du fric et de la pub.
      Il y a les rois des grosses ONG, superbes voitures.
      Il y a quand même des ONG qui font du bon boulot, on pourrait prendre exemple pour faire à grande échelle.


      • JC_Lavau JC_Lavau 12 mai 2018 20:05

        Concentre-toi sur ce que tu connais : l’Afrique.

        Laisse donc le délire « climatique » à ceux qui sont payés pour mentir aux peuples.

        — 
        Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, et fraude à
        l’évolution climatique :
        http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?board=30.0

        • sls0 sls0 12 mai 2018 23:32

          @JC_Lavau
          Renvoyer sur son propre discours pour pour valider son commentaire il y a mieux quand même.


          Parmi les climatologues il y a 93% de consensus, ensuite si des coiffeurs, vieux ingénieurs ou très vieux professeurs ne sont pas d’accord ça ne change rien au consensus des gens qui connaissent.

          Les dizaines de scientifiques collaborant au projet le font à titre gracieux : ils sont payés par leurs centre de recherche respectifs. Le seul coût de l’organisation, hébergée par l’Organisation météorologique internationale à Genève, consiste à organiser des conférences, en financant hotel et billets d’avion surtout pour la participation des scientifiques venant des pays en développement.

          C’est un budget de 5 à 8 millions par an pour le fonctionnement du GIEC (5 à 8 missiles envoyés en Syrie). Pour le coup de complot il faudrait que tout les centres de recherche soient mouillés. Trop de tendances politiques, de pays pour que ce soit possible.

          L’industrie du tabac à réussi à faire reporter des lois grâce au lobbying et en payant quelques chercheurs bien ciblés.

          L’industrie du fossile a encore plus de moyens.


          On oublie pas les idiots utiles qui s’opposent dès qu’il y a un consensus de scientifiques.

          Comme ils sont désagréables ces scientifiques, il ne veulent pas discuter de la planéité de la terre et d’autres choses. Donc ils ont tord sur tout.

          Un complot touchant 93% de spécialistes vivants dans différents pays aux visions différentes. Ayant une multitude de chefs au dessus de leur tête, ouais.


          Le Giec est ouvert aux remarques, certaines évolutions entre les rapports indiquent que les plus pertinentes sont prisent en compte.

          Je ne crois pas qu’une critique sur agoravox soit prise en compte, par contre directement au Giec c’est possible, il y a une revue par les pairs, comme les revues par les pairs ne vous pas toujours réussi, il faut du sérieux, style complotiste on évite.

          Seul contre le reste du monde façon Gallilée ça ne marche pas non plus.



        • JC_Lavau JC_Lavau 13 mai 2018 02:11

          @sls0. L’insulte en guise d’argumentation.

          Tu es entièrement libre de prouver que quand je prouve une fraude typique, Non je n’aurais rien prouvé, ou la fraude n’est pas frauduleuse.
          Ça en revanche, tu ne l’as jamais fait, en quatre ans : articles du 24 mai 2014 et du 13 juillet 2014.

          Ton raisonnement par insultes est typique des communautaristes qui ont de l’inavouable à celer et/ou dont la communauté a de l’inavouable à celer.

          On ne t’a jamais non plus vu tenir compte du fait que les premiers financiers du C.R.U. sont précisément de grosses fortunes pétrolières : Shell, BP, Rockefeller...

        • sls0 sls0 13 mai 2018 13:18

          @JC_Lavau
          Des insultes ?

          Il suffit d’aller sur votre site vous voyez des complots partout, tout le monde, femme, famille, scientifiques, tout y passe sauf votre boucher.
          Il suffit qu’il y ait une personne qui ne pense pas comme vous et c’est le complot.

          J’ai installé pas mal de solaire et d’éolien en Afrique et d’autre lieux, le plus gros contributeur c’était souvent EDF, merde du nucléaire en Afrique.
          Arrêtez avec vos associations idiotes.
          SHELLet BP ont un budget pour les associations et souvent ils visent ce qui peut faire reluire leur blason c’est tout. Pour des gros pollueurs, le fait de subsider des projets contre la pollution c’est très bon pour leur image.
          Je suppose qu’ils doivent avoir un budget moins voyant pour contrer les associations qu’ils subsident et qui sortent trop de voyant.
          L’image sans plus. Total n’a pas fait attention à son image en Birmanie, ils se sont pris un baffe magistrale.

        • JC_Lavau JC_Lavau 13 mai 2018 15:47

          @sls0. Je déplore de n’avoir fait tomber qu’un seul escroc international, dans un procès international. 

           
          Pour faire tomber le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, et surtout les marionnettistes qui lui font chanter l’air qui leur convient, il faudra plus de temps, et je ne verrai pas cela de mon vivant : depuis 1971, ils ont eu le temps de compromettre des milliers de scientifiques naïfs.
           
          Ces fraudeurs en bande INTERGOUVERNEMENTALE organisée ont truandé les relevés de températures néozélandaises, et les météorologues néo-zélandais ont protesté.
           
          Ils ont truandé les relevés de températures scandinaves, et les météorologues scandinaves ont protesté. Saviez-vous que Kiev est en Scandinavie, selon les « experts » du Gang Intergouvernemental d’Escrocs carbocentriques ?
           
          Ils ont truandé les relevés de températures russes, et les météorologues russes ont protesté. 
           
          Chaque année ils truandent un peu plus les anciens relevés de température des U.S.A. afin de les rendre un peu plus compatibles avec leurs « modèles » les plus délirants.
           
          Chaque année ils truandent un peu plus les relevés de température ruraux aux U.S.A. afin de les rendre ressemblants aux relevés urbains, gagnés par l’expansion urbaine dans des sites à présent englobés dans la bulle chauffée des villes.
          Etc. Etc. Etc. 
           
          Fraudes à tous les étages, conformément aux ordres politiques donnés par l’oligarchie pétrolière et bankster.
           
           
           
           
           
          Quant à l’escroc aux protéodies à jouer aux tomates et aux courgettes, non je ne l’ai pas vraiment fait tomber encore, mais c’est moi que consultent à son sujet les lycéens et le journaliste de Science et Vie.

          Des inventeurs de mouvements perpétuels ont mis la clé sous la porte depuis que je leur ai fait les honneurs du Musée des Impostures prétendues scientifiques.

          Un bénéfice des marionnettistes échappe totalement à leur marionnettes - toi par exemple - : tant qu’ils occupent à ce genre de cucuteries ces petits bourgeois oppositionnels, qui autrement pourraient devenir contestataires, ces petits bourgeois prisonniers de leur narcissisme où ils se contemplent dans le beau rôle de « Je suis l’élite des citoyens conscients », demeurent infoutus de s’attaquer aux vrais problèmes, notamment infoutus de se positionner dans la guerre des classes, du côté des exploités.


        • sls0 sls0 13 mai 2018 17:32

          @JC_Lavau
          Qué putain d’égo.

          Vous renvoyez toujours sur vos propres dires.
          Essayez donc google scholar pour vos prochains liens, ça fera moins discussion de comptoir.

        • JC_Lavau JC_Lavau 13 mai 2018 17:58

          @sls0. Quand tu auras fait le travail, on pourra voir à te prendre au sérieux. Jusqu’à présent jamais tu n’as travaillé en personne sur les sujets dont tu prétends trancher. Tu te satisfais de demeurer groupie d’escrocs, et de répercuter leurs flopées de violences et d’insultes contre les témoins gênants, témoins de leurs fraudes systématiques.


        • sls0 sls0 13 mai 2018 18:33

          @JC_Lavau
          Coté climat j’essaie déjà de prévoir les effets des cyclones et ça me suffit.

          Pour moi le principal c’est de faire prévenir que malgré qu’un cyclone passe bien au sud il y aura des vagues de 4,3m à prévoir à 23h et qu’il vaut mieux évacuer le bord de plage.
          C’est aussi de prévoir l’arrivée et l’hauteur de la crue de la rivière pour l’évacuation.
          Je ne travaille pas pour mon égo mais j’ai des connaissances qui intéressent la protection civile.
          J’ai aussi des appels de privés qui se posent des questions pour leur maison dans l’ile, c’est pas avec TF1 qui auront des réponses.
          J’ai des connaissances en méteorologie et j’ai bu des bières avec des mecs du NOAA.
          Ces connaissances sont au service de l’autre et non d’un égo surdimensionné.

          A voir votre temps de réaction, votre vie n’est que pour avoir raison, flatter votre égo.
          J’ai fait 3 litres de pate à crêpe pour les mioches du quartier, pendant la cuisson des crêpes j’ai du temps de libre pour agoravox.

          Ca remonte à quand la dernière fois que votre égo vous a laisser du temps d’aller vers l’autre.

          Travailler, ok mais que ce soit utile pour l’autre.
          Ce que vous proposez c’est un travail pour invalider certaines de vos élucubrations. 
          Je m’occupe aussi de sismique pour la protection civile, je suis retraité actif.
          Contrairement à vous j’ai de très bonnes relations avec la gente féminine.
          Le temps que je passerai à alimenter votre égo, c’est du temps utile à l’autre ou du temps très agréable qui sauterait.
          Mon égo ça fait longtemps qu’il sommeille, n’allons pas le réveiller.

          J’espère que mon texte tient la route, en parallèle avec des crêpes c’est peut être décousu.

        • JC_Lavau JC_Lavau 13 mai 2018 21:39

          @sls0. Ô groupie d’escrocs, jamais ton prof de gestion ne t’a appris à démonter une escroquerie. Nous, ce fut à l’examen, sachant que comme ingénieurs débutants nous serions particulièrement exposés à ce genre de mésaventures cuisantes.

          Ton Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes a pensé à te rappeler qu’au cours de seule la période historique, l’Adour a changé trois fois de lit et d’embouchure ? Ah wi, mais il n’y avait pas la télévision... Ou les épouvantables été pluvieux qui gâtèrent les récoltes et firent des famines et des épidémies, au temps des règnes de Louis X et de Philippe 5 le Long. Dans toute l’Europe occidentale. Mais comment en accuser le dioxyde de carbone ? Aussi le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes prend soin de ne jamais le rappeler.

          En matière climatique, ta vie est d’une durée ridicule, peu de différences avec la mémoire d’un moustique. Il faut faire un travail d’historien, que tu ne feras jamais, à coupler avec de solides connaissances en physique de l’atmosphère et en océanographie, qui t’embêtent à acquérir. Il faut se donner trop de mal... Une vie de groupie, c’est tellement plus relax !

        • JC_Lavau JC_Lavau 14 mai 2018 13:40

          @sls0. Les curetons avaient déjà fait le coup : dès qu’un moutard commençait à douter de leurs salades, en constatant leurs incohérences, contradictions et fraudes, tout comme toi ils se mettaient à hurler au péché d’orgueil.

           
          Les curetons avaient déjà fait le coup, quelques générations avant toi.
          Et tu croyais bénéficier de l’effet de surprise ?

          Et si tu allais chercher la clé du champ de tir ?
          Ah ? Elle n’est pas nouvelle non plus ?

        • sls0 sls0 14 mai 2018 17:30

          @JC_Lavau
          Mon prof de gestion donnait des cours de gestion.

          Pour ce qui est des escroqueries, on me reproche toujours mon coté sceptique sauf quand j’empêche des gens de ce faire avoir.
          A défaut de prof de gestion qui s’apesenti sur les escroqueries, j’ai reçu une sérieuse formation en tant qu’auditeur, je suppose que ça doit suffire.

          Vous c’est du style à crier à la groupie pour le peu qu’une personne répond blanc à la question : quelle était la couleur du cheval blanc d’Henri IV.

          Comme d’habitude vous prenez des exemples ponctuels géographiquement ou historiquement pour contrer un événement global.

          Une rivière qui change de lit. J’adore la géomorphologie et dans le cadre d’étude de rivière pour les crues, j’en ai des traces de changement de lit.
          Une rivière c’est un débit, une pente et une vitesse.
          La rivière automatiquement modifiera sa forme pour optimiser.
          Dans les Ardennes belges il y en a une qui a changé trois fois de lit depuis que je la connais. Elle stabilise sa vitesse avec ses méandres.
          Chez moi c’est montagneux mais dès que la rivière arrive en plaine elle s’en donne à coeur joie.
          Ici il y a cinq ans un barrio c’est retrouvé dans la mer des Caraïbes, la rivière a repris son lit de 1958.
          La rivière chez moi quand elle s’énerve passe 3m3 à 1400m3, si elle a envie de changer d’embouchure elle ne se gêne pas.
          L’Armorique est un reste de la chaine hercynienne qui était plus haute que l’himalaya. Ca c’est l’eau qui bosse sur le temps géologique très long.
          Dans les Ardennes on a des traces de l’ancien lit de la Meuse 130m au dessus de son lit actuel, c’est du temps géolique moyen.
          Dans ces deux cas le climat globale à changé.
          Dans le cas de ma rivière des Ardennes belges c’est de la décennie l’unité.
          Chez moi ça dépend des pluies et surtout les cyclones, parfois la semaine peut servir d’unité.

          Me former !
          Si j’avais eu envie d’être climatologue, j’aurai suivi le cursus pour être climatologue.
          C’est pas en regardant quelques vidéos sur youtube ou en lisant quelques bouquins de non climatologues sur le sujet qu’on le devient malgré ce que vous pensez.
          Vous avez fait un cursus pour être climatoloque ? Non alors vous n’avez aucune autorité sur le sujet, pas plus que mon coiffeur ou boucher.
          Par contre si j’ai envie de boire une bière avec un métérologue ou océanographe, j’envoie un mail pour la disponibilité et 1h15 d’avion. Il y a un superbe magasin de géologie à Miami, je craque de temps en temps à une visite en vitesse.
          Il y a aussi que chez moi le boeuf c’est de carne, le steack ils connaissent.
          Plus sérieusement, il m’arrive de correspondre avec le NOAA et l’UNGS.
          Pour l’UNGS j’ai le temps et le matériel pour faire des spectres sismiques locaux. En cas de séisme je leur envoie des spectres en accélération de ma casa.
          Pour le NOAA, les premiers contacts c’était pour validation de mes calculs d’onde de tempêtes.
          Ils utilisent FUDAA-mascaret et les inventeurs du logiciel c’étaient des collègues et ça fait plus de temps qu’eux que je l’utilise.
          J’apprends ce qui est utile à l’autre, pas envie de perdre mon temps à apprendre pour des discussions face à des croyants.
          Pour mon égo, le fait qu’on le consulte ça lui suffit plus qu’assez, le fait que je me trompe pas de trop dans mes prévisions ça le gâte déjà assez.
          Je n’ai pas à le faire grossir lors de discussions sur agoravox ou au bistrot.
          Ne me plaigniez pas pour mon manque de connaissances, le peu que j’en ai est suffisant pour avoir une reconnaissance et une vie sociale assez remplies.

        • JC_Lavau JC_Lavau 15 mai 2018 14:28

          @Anonyme et outrecuidant harceleur. Quel est lien avec l’Afrique et son électrification éventuelle ?


        • sls0 sls0 15 mai 2018 15:41

          @JC_Lavau
          Vous vous mettez vous même dans une pente glissante et vous reprochez aux autres les remarques amusées.

          C’est vous même en faisant des discours climatosceptiques qui êtes sorti des clous au sujet de l’Afrique.
          Voilà ce qui attend l’Afrique et les zones tropicales.


        • JC_Lavau JC_Lavau 15 mai 2018 18:02

          @sls0. Et tu seras encore là en 2100, pour reprocher ses calembourdaines à ce prophète ?

          A quelle date sera-t-il jugé au pénal pour propagation de fausses nouvelles pour s’enrichir ?
          Explique !

        • JC_Lavau JC_Lavau 15 mai 2018 21:13

          @tout harceleur outrecuidant. Rester concentré sur le sujet : l’Afrique et son électrification éventuelle.

          Vaste question à elle seule.
          Laisser le délire « climatique » à ceux qui sont payés pour mentir aux peuples.
           
          — 
          Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, et fraude à 
          l’évolution climatique : 
          http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?board=30.0


        • sls0 sls0 15 mai 2018 23:42

          @Alcyon
          J’avais vu sur wiki mais je ne voulais pas le mettre sur la table.

          J’ai participé sur wiki, c’est vrai que c’est très enrichissant et convivial.
          Les échanges que j’ai vu c’est tout sauf cela.
          Pour cerner le bonhomme c’est pas mal.
          Si sur wiki un site participatif qui fonctionne au consensus, c’est anormal, sur agoravox ça amène un peu de piment.
          Agoravox c’est de l’information très bonne, très mauvaise, partiale, impartiale. C’est des commentaires avec des analyses pertinentes ou des avis à l’emporte pièce basé plus sur de la croyance que la logique.
          Si sur wiki J.C. n’a pas sa place vu ses oeillères et son manque d’éducation ou courtoisie, ici il a sa place. Souvent je lui mets 3 étoiles, il a ses moments de lucidité.
          Le paradis ou l’enfer sur terre c’est en fonction de son égo, j’ai bien peur que les portes du paradis sur terre lui soient fermées.
          La prison dont on a le plus difficile de s’évader c’est la prison où on s’enferme soi-même. C’est l’égo le gardien de cette prison.

        • JC_Lavau JC_Lavau 16 mai 2018 08:09

          @sls0. Wikipedia est avant tout un organisme de propagande privé, muni d’une police secrète privée. Sous l’honorable couverture de « Je fais une encyclopédie », sa première priorité propagandiste est sioniste. Voir l’ordure qu’il consacre à Asma el Assad, puisque le couple Assad encore vivant est un obstacle au Grand Israël.

          Ses autres priorités propagandistes sont avant tout pour avoir l’air d’incarner le progrès.

           
          Si vous osez corriger une de leurs outrances propagandistes, en un quart d’heure votre correction est effacée, et vous êtes banni. L’expérience a été refaite plusieurs fois.
           
          En revanche, sur certains points de paléontologie et de systématique, wp peut très bien être fiable puisque c’est un domaine que le MOSSAD ne surveille pas.
           
          Ils n’ont pas non plus osé truander le temps de résidence du CO_2 atmosphérique : il y a trop de preuves trop bien connues. C’est très embêtant pour les truands propagandistes carbocentristes.
           

        • sls0 sls0 16 mai 2018 18:11

          @JC_Lavau
          Là il est temps d’arrêter.


        • JC_Lavau JC_Lavau 16 mai 2018 18:14

          @sls0. Cela se chante depuis quelques générations :

          Trou du cul 
          De quoi te mêles-tu ?

        • sls0 sls0 16 mai 2018 22:39

          @JC_Lavau
          Coté arguments ça tombe bien bas quand ça passe à l’injure.

          Dans un sens ça prouve que vos arguments ne tiennent pas la route c’est tout.

        • JC_Lavau JC_Lavau 17 mai 2018 14:08

          @sls0. A présent que l’anonyme et outrecuidant harceleur s’est vanté de sa guerre éditoriale sur wp, son compère en crapulerie va encore soutenir que cette guerre éditoriale n’a jamais existé, ne serait qu’un pur produit de mon imaginature.


          Haro sur le bouc émissaire, qui n’est jamais qu’un simple minoritaire !

        • sls0 sls0 17 mai 2018 15:32

          @JC_Lavau
          Les tenants de la terre plate sont minoritaires et risquent aussi de se faire chahuter sur wikipédia.

          Il faudrait trouver un autre argument.
          Il me semble que ça fait quelques mois qu’Alcyon vous pose une question d’ordre mathématique. Y répondre d’une façon mathématique vous permettrait de redorer votre blason.
          Les maths sont une science dure, y répondre vous mettrait d’office du coté du vraisemblable, fuir c’est vous mettre du coté de la daube.
          La balle est dans votre camp.

        • JC_Lavau JC_Lavau 17 mai 2018 19:54

          @sls0. Combien de fois faudra-t-il te rappeler le triomphal sujet de bac S de Pondichéry ? 

          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1991.0.html
           
          Depuis le temps (1888) qu’on répète aux obéissants qu’un champ magnétique B est un vecteur, bin, ils le croivent, ces obéissants futurs profs et futurs inspecteurs !

          Pis il yen a d’autres qui répètent docilement qu’un avion vole grâce à Bernoulli.
          Puisque c’est comme cela au programme...

          Ce que pratique ton compère en guerre civile, l’anonyme et outrecuidant harceleur, n’a rien à voir avec une science : il ne tolère aucune épreuve de réalité qui serait supérieure à ses caprices d’enfant-roi. Il répète un ramassis de coutumes farfelues, répétées dans une communauté autistique et méprisante envers le restant des métiers.

          J’ai déjà écrit et je répète encore que ma charge de travail est telle que je me pencherai à nouveau sur certains vieux articles pas avant octobre 2018. De toutes façons, quel que soit mon travail tu n’auras à son sujet que des mots de haine et des actes de guerre civile. Violence de meute banale et standard...

        • JC_Lavau JC_Lavau 17 mai 2018 19:57

          @Alcyon : « en physique, il recopie Cramer ». Tiens ? Encore un mensonge éhonté.

          Je renonce à les compter.


        • sls0 sls0 17 mai 2018 20:41

          @JC_Lavau
          Et voilà le retour du bac de Pondichery de 1888.

          Encore une fois un détail pour valider une généralité.
          Alcyon vous met un argument mathématique, répondez y avec des arguments mathématiques.
          Si vous êtes sûr que vous avez raison, en 10 minutes de votre précieux temps c’est baclé.
          Profitez en une fois pour toute. Si vous vous désistez ça veut dire que votre postulat est faux et que vous n’avez aucun argument scientifique donc valable.
          Vous êtes surbooké et moi pas, par contre vous passez plus de temps ici que moi. Je suis plus proche de l’équateur, ça doit jouer. Il histoire de relativité à approfondir.
          Bonjour chez vous.

        • JC_Lavau JC_Lavau 17 mai 2018 20:46

          @sls0. Normal : haine et guerre civile, mauvaise foi, mensonges éhontés. Que saurait-il faire d’autre ?


        • Ouvert 13 mai 2018 09:50

          L’Afrique a en effet un développement démographique extrêmement rapide allié à une montée progressive du niveau de vie. Il en résulte des besoins énergétiques futures croissants. D’ailleurs niveau de vie et énergie se font la courte échelle, ceci accroît encore plus les besoins à venir. Il reste le choix des modes de production de l’énergie électrique indispensable au développement. Pour cela il faut noter qu’il faut tenir compte de la pollution engendrée, de la maîtrise de la production. et de la densité géographique.

          Le plus important est de permettre la consommation électrique des zone à forte densité géographique. L’énergie la mieux adaptée pour assurer la consommation constante de base est l’énergie nucléaire. Elle demande d’y adjoindre des énergies pilotables polluantes, énergie thermique et bioénergies, pour assurer l’adaptation instantanée entre consommation et production. Si le niveau scientifique et technique du pays est insuffisant, une période intermédiaire d’exploitation peut être assurée par des entreprises étrangères, les formations locales nécessaires pouvant demander plusieurs années. Ce modèle français est d’ailleurs repris par la Chine et l’Inde. Les grandes centrales solaires sont dans ce cas un mauvais choix que ne justifie que les apports financiers des pays industrialisés, ce qui n’est pas une solution à terme.

          Pour les zones à faible densité humaine, le mix renouvelables-énergie thermique est envisageable et compatible jusqu’à 15 ou 20% d’énergies renouvelables, solaire généralement. Certains pays africains se rendent compte que l’on est entrain de les pousser vers des énergies renouvelables au-delà du raisonnable. La Chine en particulier veut faire de l’Afrique son grand marché d’implantation des énergies renouvelables intermittentes alors qu’elle a un programme de 23 réacteurs nucléaires.

          Il y a une loi à laquelle la production électrique n’échappe pas, c’est que l’énergie produite par les énergies renouvelables intermittentes demande une énergie pilotable en gros équivalente sur l’année pour assurer l’adéquation consommation-production. Ce constat fait en France, en Allemagne, en Belgique s’applique partout même en Afrique sous peine d’avoir des coupures d’électricité aléatoires..


          • sls0 sls0 13 mai 2018 17:59

            @Ouvert
            La rigueur c’est pas trop la mode sous les tropiques, j’y vis, je vois.

            Le jour ou on parle de nucléaire ici je me tire à 500km.
            En France je vivais à 15km d’une centrale nucléaire sans état d’âme.

            Ne comparez pas les besoins et les solutions à l’Europe.
            Je vis normalement ma dernière facture c’est 54kW.
            En France c’était 20 fois ça.
            Chez moi il n’y a pas de nucléaire. Avec 1kg de pétrole on produit 1,92$ de bien fini.
            En France avec tout le nucléaire c’est 0,74$.
            Si tout le monde vit comme les français il faudrait 3 planètes, beaucoup plus si on prend les USA.
            Vous trouvez les deux planètes qui manquent ensuite on cause de copier notre style de vie.

          • JC_Lavau JC_Lavau 18 mai 2018 01:43

            @Ouvert. Il y a un modèle moral que Corneille a mis dans la bouche de madame Jourdain : « (richesse) qu’ils paient sans doute bien cher dans l’autre monde, car on ne devient guère si riches, à être honnêtes gens ». L’Afrique n’a pas connu, passée en un siècle de l’âge 100 % magique à celui de la corruption partout (en conservant la magie, qui est si favorable aux escrocs).


          • zygzornifle zygzornifle 13 mai 2018 10:02

            D’ici qu’on est déboursé un seul centime ils seront tous en Italie , massés Vintimille attendant pour rentrer en France et quand on ira sur place installer notre technologie il n’y aura plus personne .... 


            • zygzornifle zygzornifle 13 mai 2018 10:03

              En plus on n’est meme pas foutu de le faire chez nous , comment voulez vous le faire ailleurs ? On va envoyer Borlo et Hulot pédaler ....


              • Le421... Résistant Le421 13 mai 2018 17:06

                @zygzornifle
                Hélas, mille fois hélas !!
                La France, pour s’occuper de l’Afrique, a envoyé Bolloré et Borloo.
                Aux catastrophes climatiques s’ajoutent les catastrophes humaines...

                On touche le fond.


              • Doume65 13 mai 2018 15:49
                « L’Afrique est confronté à la menace du changement climatique. [...] L’enjeu est d’éviter une phase d’industrialisation hautement énergivore »

                Que l’Afrique multiplie ses émissions de CO2 par dix, elle seront encore bien plus faibles que celles des USA ou de la Chine. Que son industrialisation ne se fasse pas à grand renfort d’énergie fossile est bien entendu souhaitable, mais ce n’est pas l’enjeu. L’enjeu, le vrai, est dans les pays du Nord.

                • foufouille foufouille 13 mai 2018 19:22
                  "la Chine se singularise parmi les autres puissances et investit massivement dans le domaine de l’hydroélectricité, si bien qu’aujourd’hui, 60% des barrages en Afrique sont chinois."
                  uniquement à crédit pour les africains.


                  • wawa wawa 14 mai 2018 18:22

                    l’intérêt de l’article ?????


                    • JC_Lavau JC_Lavau 17 mai 2018 22:12

                      @wawa. Tu es excessivement sévère. Aucune réalisation ne pourra se passer d’un investissement, judicieux de préférence.


                      C’est hélas « judicieux », qui est le mot terriblement critique. L’Afrique a reçu tellement de solutions foireuses ! Voire sabotées à la manutention dans le port, ça arrive aussi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité