• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Flicage : Ligne jaune franchie avec les Gilets-J

Flicage : Ligne jaune franchie avec les Gilets-J

JPEG

Ah, tous ces fichiers qui n’existent pas ! Aucune population sur cette terre n’est autant fliquée que la notre, avec des fichiers inexistants... Pourtant « l’affaire » des gilets jaunes, a mis en effervescence fichieuse les poulets du renseignement territorial, ex-RG.

Le Canard Enchaîné, révéla fin janvier une consigne enjoignant de fliquer les meneurs locaux des G.J. Ca n’a pas trainé, et aussi tôt gros démenti des menteurs patentés du ministère de l’intérieur : « non ! sur la tête de nos mères, c’est pas vrai, ce fichier n’existe pas ! » et blablablacastaner. Pourtant, ce même Canard, avait mis la patte sur un document qui demandait : « de recenser nominativement les personnalités exerçants une réelle influence sur le mouvement ou se signalant par des discours ou des commentaires vindicatifs ou subversifs trouvant de l’écho sur les réseaux sociaux. » Pour rattraper le coup, ce même ministère, se réfugia derrière un décret, celui du 16 octobre 2009, qui permet de répertorier les « personnes dont l’activité individuelle ou collective indique qu’elles peuvent porter atteinte à la sécurité publique » Comme Le Canard se faisait insistant, un officier du renseignement lâcha : « Il s’agit, d’une collecte pour un fichier de travail.  » Mouais, et si ma tante en avait elle s’appellerait Castaner.

Remarquez ces mots doux sentant bon la liberté : « commentaires vindicatifs ou subversifs, atteinte à la sécurité publique », « fauteurs de trouble » pour manifestants ; En d’autres cieux, les associations de défense de la démocratie dans le monde y mettrait le nez et demanderaient des comptes, mais là ? Hey ! C’est le pays des droits de l’homme mec, pas touche !

Apres le fichage, l’embastillage

Les parquets ont reçu des consignes très strictes venant d’en haut...Ouais, on s’assoie sur l’indépendance de la justice, et alors, c’est pour la sécurité publique non ?

Dans ces consignes au chapitre – Suites judiciaires – Il faut de préférence maintenir dans les locaux de la police, toutes les personnes arrêtées, innocentes ou pas. Les magistrats doivent « lever la garde à vue seulement le samedi soir ou le dimanche matin afin d’éviter que les intéressés grossissent à nouveau les rangs des fauteurs de trouble.  » Dans le même temps, le quidam embarqué, sera inscrit au fichier TAJ (pas mahal) = Traitement des Antécédents Judiciaires. Plus tard, à la moindre arrestation pour une peccadille, le pandore soupçonneux car devant un récidiviste « vous apparaissez au fichier TAJ ! Ah, c’est pas bon pour vous ça ! » ; Et pour se faire rayer du TAJ ? A moins d’être pote avec Castaner ou avec Benalla, oubliez...

Pour faire bonne mesure, il faut aussi un dépôt ADN, pour un autre fichage, dans un autre fichier, puis les empreintes digitales dans un autre f... Avec tous ces fichages/fichiers, je suis certain que ce mille feuilles crée plus de désordre qu’autre chose... Mon bon, la machine à fliquer fonctionne impec, et les loustics d’en haut, qui ont peur de nous se sentent rassurés, et peuvent dormir sur leurs oreillers, remplies de plumes de thunes.

De plus en plus malsain

Dans notre pays depuis toujours, les affreux dirigeants se sont toujours méfiés du peuple, d’où par exemple ce contrôle forcené pour la possession des armes à feu. A coté de chez nous, tous les hommes suisse ont chez eux un M16, mais la Suisse elle, est une vraie démocratie, où le peuple est consulté ; quant à chez nous...Voyez plutôt.

Le personnel de santé devenant des auxiliaires de police.

« C’est une information Mediapart. Lors des manifestations du 8 et 15 décembre, marqués par la forte répression policière, les gilets jaunes blessés ont été fichés par les hôpitaux. Ce fichier est depuis à disposition de la police. Cette collaboration entre les services de santé et la police a été rendu possible grâce à un dispositif crée pour… Les victimes d’attentats. L’Association des médecins urgentistes de France dénonce le fait que « le personnel de santé se transforme peu à peu en auxiliaire de police ».[1] Et paf, encore un fichier, un !

Et encore un autre ! « Un fichier recensant les manifestants violents : c’est ce que demande le syndicat Alliance. »[2] Alors là, quelle hypocrisie ! A chaque manif, en avant du cortège, des jeunes habillés tout en noir, portant des casques, et souvent des battes de baseball sont repérables comme le nez (en sang) dans la figure. Curieusement, les flics ne font rien, et laissent ces black-block/antifa semer la panique. Ce sont eux qui provoquent, qui jettent des projectiles contendants, qui font bruler des poubelles, des voitures, des scooters, qui défoncent des vitrines, qui pilent, et qui même s’en prennent aux gilets jaunes, aux journalistes, et pourtant, la police ne bouge pas et en embarque très peu... Cette police aurait-elle peur d’arrêter certains de ses membres « déguisés » ? Ou alors, ces jeunes habillés de noirs, seraient-ils utiles pour ensuite affirmer que dans les gilets jaunes il y a des casseurs ? Connaissant la duplicité, la capacité de manœuvres occultes de l’état pour le pourrissement de situations non-contrôlées, c’est très certainement de cela qu’il s’agit, mais chutttttttt ! Et un autre fichier ! Ca marche !

En amont, les députés en marche ne restent pas coi ; ils ont voté cette loi « anticasseurs », puis, dans la foulée ont essayé avec une autres de rendre illégaux tous propos antisionistes... Et de faire oublier les menées belliqueuses d’Israël contre la population civile palestinienne. Aussi, par secousses, l’antisémitisme supposée des GJ revient à la une opportunément. Les médias subventionnés par notre argent (quelle ironie), tapent tous dans le même sens, et crient au « il faut stopper tout cela, reprendre le contrôle, les années 30 sont de retour, etc »...

En aval : comme expliqué plus haut, ça flicaillise partout, ça envoie en prison des gens sans casier judiciaire, ça estropie, et une dizaine de morts pour de multiples raisons sont à déplorer.

...Pendant ce temps là.

Macron monologue dans ses marathons du « grand débat », le gouvernement s’insurge pour la cause de cette grande victime qu’est un Finkielkraut, « l’intelligentsia » se prononce par un mépris assumé, « l’élite » par des gros mots qui volent, des artistes par des crachats. Les vrais intellectuels, eux, sont condamnés au silence ou à l’opprobre des « maitres des horloge », et enfin le citoyen, qui ne demande qu’à vivre décemment lui, est fiché et couvert d’injures.

Ce « qu’ils/elles » ne comprennent pas, c’est que nous avons été nombreux à prêcher dans le désert pendant pas mal de temps ; Mais aujourd’hui, grâce à « eux », leur aveuglement forcené, tout devient visible, et « ils » doivent sortir du bois pour défendre leurs prébendes ; Alors, le pays en sommeil, s’éveille, gronde... Et c’est à souhaiter, va déborder et foutre en l’air tout ce système vérolé, c’est juste une question de temps, et ils le sentent bien les sagouins du capital dominant ; Impossible de revenir en arrière maintenant, le peuple GJ aujourd’hui veut savoir, exige ! La masse silencieuse sympathisante reste tapie pour l’instant, mais pour combien de temps ? Et ça bouillonne !

On parie que le couvercle va sauter ? De toute façon, c’est une question de survie, vitale !

 

Georges Zeter/février 2019

 

Articles du Canard Enchainé : 30 janvier 2019 : « l’encombrent fichier qui n’existe pas  » et « les incroyables consignes du parquet sur les gilets jaunes » : page 3



Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 22 février 16:25

    On accuse le GJ de tous les maux, de tout saccager, bref les GJ, c’est Gengis Khan, Tamerlan et Attila réunis.

    Mais, mercredi dernier, plus d’un millier de GJ français ont manifesté en Suisse, à Genève, devant le palais de l’ONU, pour dénoncer les violences policières françaises.

    Tout s’est bien passé, aucune violence, une fois la manifestation terminée, chacun et reparti tranquillement.

    Il faut dire que la police suisse, si elle était là, n’avait aucune attitude agressive.

    Selon une Suissesse de 70 ans, qui a vu la manif (extrait du 20 minutes suisse) :

    «  ... l’essentiel c’est qu’il n’y ait pas de violence. Et sur ce point, les gilets jaunes ont tenu leur promesse. Aucun débordement, à peine un petit feu d’artifice. Les gilets jaunes sont repartis dans le calme. Et bien que l’écologie ne fasse pas partie de leurs revendications, ils n’ont laissé ni déchet ni mégot derrière eux. ... »

    .

    Comme quoi les GJ sont des gens pacifiques et responsables lorsqu’ils ne sont pas agressés par les « forces de l’ordre »*

    .

    C’est la grosse astuce de Macron et de ses sbires : provoquer violences et débordements pour décrédibiliser les GJ. Cela marche en partie, mais c’est une victoire à la Pyrrhus : ce n’est pas en bloquant la soupape de sûreté d’une cocotte minute que l’on va éviter l’explosion de la cocotte, bien au contraire.

    Les causes du mécontentement des Français, en bref, la destruction du modèle social français, sont toujours là, le mécontentement persiste et le Macron va avoir une fin de mandat compliquée.

    .

    .

    * En fait, les forces du désordre.


    • Arogavox 22 février 23:16
      « La véritable indépendance ne viendra pas de la prise du pouvoir par quelques-uns, mais du pouvoir que tous auront de s’opposer aux abus de l’autorité. » 
      Gandhi


    • pipiou 22 février 17:19

      Le pays des Droits de l’homme ... mais pas de la femme.

      Y a qu’à voir comment Levavasseur s’est faite traiter de salope par ces « gentils manifestants » en gilet jaune smiley


      • Alren Alren 22 février 19:46

        @pipiou
        « Y a qu’à voir comment Levavasseur s’est faite traiter de salope par ces « gentils manifestants » en gilet jaune »

        Oh, la la ! Quelle horreur ! C’est bien plus grave en effet qu’un œil en moins, une mâchoire en miettes ou cette peccadille : une main arrachée.

        J’espère qu’on a tiré à balles réelles sur ces bandits de l’injure à Son Excellence Madame la Ministre de droit divin !!!


      • pipiou 23 février 11:03

        @Alren
        Tu as raison, les femmes c’est pas important.
        En plus ça ne brule pas de bagnoles et ça ne casse pas de mobilier urbain, bref ça sert pas à grand chose.


      •  C BARRATIER C BARRATIER 22 février 17:38

        Oui, on est fiches, y compris par la presse a. L’affût.


        • samy Levrai samy Levrai 23 février 10:38

          Que reste t il de pouvoirs au « pouvoir français » outre la surveillance et la répression des pauvres ? 


          • zygzornifle zygzornifle 23 février 10:52

            Hé ou l’état est sourd mais il n’est pas aveugle ....


            • ddacoudre ddacoudre 23 février 22:54

              Bon jour. Un pouvoir même démocratique ne peut pas être aveugle. Il lui fait donc disposer de renseignements sur sa population pour prendre les décision appropriés. C’est la mission de l’INSEE et de la Banque de France, et de tout autre organisme autorisé dans le respect de la confidentialité des gens interrogés. Il est naturel aussi de disposer d’informations sur la circulation des biens et des personnes dans le cadre de la sécurité et la liberté de celles-ci. Il est vrai que la limite n’est pas écrite et sue les dérapages caractérisent se que tu dénonces. Il en est ainsi quand le pouvoir perd pied et qu’il ne sait pas appuyé sur les instances civiles qui existent afin sue les citoyens se fassent entendre et écouter. Les associations en tout genre et les comité économique et social. Tous ces partenaires sociaux citoyens ont été ignorés depuis au moins 1995 et bafoués en 2005. Que reste t il alors au pouvoir, l’usage de la peur c’est toujours vers cela que se dirigent les dictatures naissantes. La police n’a jamais comme la justice était garante de la démocratie. Toutes les dictatures avaient l’une et l’autre. Mais quand une population comme la nôtre plébiscite les hôpitaux, puis l’armée, ensuite la police (etude du cevipof,) il y a tout de même à avoir quelques inquiétudes sur la compréhension de ce qu’est pour le peuple la démocratie. Car il n’a pas manque d’État ou la population a plébiscité leur dictateur. Cordialement ddacoudre, over- blog.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès