• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Bayrou soutient le candidat des « forces de l’argent (...)

François Bayrou soutient le candidat des « forces de l’argent »

François Bayrou vient d’apporter son soutien à Emmanuel Macron.

Pourtant en septembre 2016, celui-ci était très offensif contre le fondateur de En Marche, en déclarant notamment qu’il veut faire barrage « aux puissances de l’argent » qui orchestrent selon lui en sous-main la montée en puissance de l’ancien employé de banque Rothschild.

Le président du Modem déclarait « Je suis absolument sceptique sur cette affaire, et quand je dis sceptique, c’est le mot le plus modéré que je puisse choisir. Ça ne marchera pas, parce que les Français vont voir ce que cette démarche signifie, ce qu’il y a derrière tout ça, derrière cet hologramme ».

« D’ailleurs c’est très simple : posez-vous la question du pourquoi ces heures et ces heures de télévision en direct ? Pourquoi ces couvertures de magazines, pourquoi ces pages et ces pages autours de photographies ou d’histoires assez vides ? », s’interroge-t-il, en référence aux nombreuses publications estivales concernant Emmanuel Macron et son épouse.

« Il y a là une tentative qui a déjà été faite plusieurs fois par plusieurs grands intérêts financiers et autres, qui ne se contentent pas d’avoir le pouvoir économique, mais qui veulent avoir le pouvoir politique », affirme le troisième homme de la présidentielle de 2007.

Il déclarait également chez Jean-Jacques Bourdin en septembre 2016 :

« Derrière Emmanuel Macron il y a des grands intérêts financiers incompatibles avec l’impartialité exigée par la fonction politique. »

 

 Suivre

François Bayrou @bayrou

Derrière Emmanuel #Macron il y a des gds intérêts financiers incompatibles ac l'impartialité exigée par la fonction politique #BourdinDirect

 

 

Toujours en septembre dernier sur France Inter, la maire Pau déclarait :

« Je ne me reconnais pas dans ce qu’Emmanuel Macron incarne. Son projet de société est proche de celui défendu par Nicolas Sarkozy en 2007. »

 

 Suivre

François Bayrou @bayrou

Je ne me reconnais pas ds ce qu'E. #Macron incarne. Son projet de société est proche de celui défendu par N. #Sarkozy en 2007. #QuestionsPol

Quelques mois plus tard, François Bayrou se rallie au candidat des « forces de l’argent »…

 

Arnaud MOUILLARD - http://arnaudmouillard.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 23 février 2017 08:17

    « Non jamais je ne conteste
    Ni revendique ni ne proteste
    Je ne sais faire qu’un seul geste
    Celui de retourner ma veste 
    De retourner ma veste
    Toujours du bon côté

    Je l’ai tellement retournée
    Qu’elle craque de tous côtés
    A la prochaine révolution
    Je retourne mon pantalon »


    Dutron - l’opportuniste

    • Abou Antoun Abou Antoun 23 février 2017 08:32

      Les choses sont pourtant simples. Bayrou a négocié un maroquin dans le premier gouvernement Macron, qui, il suppose sera le vainqueur des présidentielles. Il n’y a rien d’autre à comprendre. Bayrou toujours à la recherche de sinécures lui permettant d’écrire ses bouquins à succès et d’élever ses chevaux est toujours prêt à faire le grand écart.


      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 23 février 2017 09:15

        @Abou Antoun

        un maroquin... à condition que la majorité parlementaire oit compatible et le premier ministre aussi !
        ne pas oublier les législatives !

      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 23 février 2017 09:49

        @Jeussey de Sourcesûre

        un gentleman farmer chasse l’autre mais un a un chateau et pique des millions dans la caisse de l’état

        l’autre a un manoir et un elevage de chevaux perdants

        bayrou pèse quoi 1 A 2 % ET non 20 % POUR RAKOTO 


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 23 février 2017 09:51

        @Jeussey de Sourcesûre

        NON UN MAROCAIN  !!!!!!


      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 23 février 2017 09:51

        @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

        ou rien du tout car il n’est pas proprétaire de ses électeurs comme de ses chevaux !
        (cf commentaire ci-dessous)

      • oncle archibald 23 février 2017 10:12

        @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE : les gens qui sont centre-compatibles représentent 70% de l’électorat mais ceux dont le fonds de commerce nécessite de haïr celui qui ne pense pas exactement comme vous font en sorte qu’ils ne s’en rendent pas compte.


      • agent ananas agent ananas 23 février 2017 16:39

        @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

        Vous êtes sur que c’était un marocain et pas un « cheikh » ?
        Et combien de zéros sur le chèque ? Parce que double zéro, ça fait argent du « beur » ... Rothschild par contre ça fait plus planer.


      • jakem jakem 23 février 2017 23:34

        @Abou Antoun
         Faux ! D’abord comment savez-vous que Bayrou a négocié un maroquin ? vous étiez à côté d’eux ?

        Il suppose que Macron sera président, il l’espère même. Ca correspond à sa cohérence.

        C’est sûr qu’à partir du 1er de vos mensonges il n’y-a rien plus rien à comprendre.

        Il ne cherche pas de sinécures, bien au contraire. Il aurait pu rester bien au chaud à l’UDF ( au lieu de transformer ce parti ) puis à l’UMP et magouiller comme les autres, or il s’est opposé et est allé jusqu’au bout de sa conviction.

        Il en a , les fait connaître et je l’approuve pleinement. 
        Si ses livres ont du succès c’est parce qu’ils sont bien écrits et sont en résonance avec ce que pensent beaucoup de gens. Dont moi.

        SAUF à propos de l’eurokratur ! Sur ce point je ne le comprends pas, j’ai mm envie de le baffer.

        Comment un homme aussi intelligent, cultivé, honnête, probe, qui a l’envergure d’un homme d’état, peut-il accepter cet imperium pourri ? Pourtant il est capable de le critiquer non seulement de façon générale mais aussi en pointant des détails, des aspects précis ...

        Je pense qu’il se trahit lui-même en s’alliant à Macron même s’il est suffisamment fort et intègre pour partir s’il le juge nécessaire. 
        Il aurait dû annoncer son renoncement à concourir et devenir une sorte de sage de la République, capable de tancer les ordures et les mafieux-profiteurs, et aussi proposer des idées.
        Je suis convaincu qu’il aurait eu sa place, cette place-là, dans le pays.
        Il aurait peut-être gagné de nouveaux ralliements pour les Législatives.
        Et ses remarques potentiellement acerbes auraient pu déstabiliser, forcer un politicard à se dévoiler, contribuer à assainir le cloaque...

        Evidemment ne pas louer « le projet européen » !

        Quant aux chevaux qu’il élève, je l’envie. J’ai la chance d’habiter en Normandie et je vais souvent en voir. Avec des ânes, et la pluie !

        J’ai aimé le Bayrou sur son tracteur à jus de betteraves ! bien que je ne fus pas de son bord.

        Malgré sa décision et son eurokraturisme, c’est un type que je trouve sympathique et j’aimerais bien passer une a-midi à me promener avec lui.
        Et avec Lassalle, que j’ai pourtant du mal à comprendre tellement il parle rocailleux.


      • chantecler chantecler 24 février 2017 07:07

        @jakem
        Dommage effectivement : F. Bayrou serait moins engagé dans le processus UE et même amorcerait une critique constructive (mise à distance du TINA, désengagement ) aurait des chances de convaincre pas mal de gens .
        Dans notre pays il est rare qu’une majorité se déclare pour des partis disons radicaux .
        Ils restent minoritaires .
        Donc une fois de plus ce sont les néolibéraux qui risquent d’emporter le morceau .
        JL M peut être un contre poids mais j’ai du mal à imaginer qu’il puisse convaincre une majorité...
        Son tour sera peut être de marquer des points aux législatives , encore que quand le parlement est uniforme ça ne change pas grand chose .
        Il fera face à une opposition décomplexée .
        Décidément je la vois mal cette élection .
        En dehors d’une (fausse) alternance de plus puisque le PS c’est la gauche de la droite , pour simplifier , mais s’est déconsidéré .
        E. Macron .... ????
        Et bien son programme est toujours en suspension .
        Il joue la carte perso : « votez pour moi et faites moi confiance » , comme les autres avec les nuances rattachées ..
        Finalement il ne s’est jamais confronté au SU : être élu c’est pas sont truc . Il préfère les réseaux et être « choisi ».
        Globalement ces élections sont terrifiantes : le pays est en très mauvais état et ceux qui veulent le pouvoir prônent un néolibéralisme toujours renforcé , malgré les conséquences désastreuse de cette voie qui a été enclenchée il y a presque 40 ans .
        La politique politicienne me saoule .


      • Abou Antoun Abou Antoun 26 février 2017 18:57

        @jakem
        Libre à vous d’aimer ce genre de beauté. Fondez un fan club. Faites vous faire un T-shirt ’Bayrou Président’ bougez-vous quoi !


      • JL JL 23 février 2017 08:33

        Hé bien, les masques continuent de tomber.

         
         On prenait Fillon pour un modèle de probité. Maintenant c’est Bayrou l’incorruptible qui dégringole à son tour.
         
         Au suivant ! 
         

        • troletbuse troletbuse 23 février 2017 08:36

          Zut, Macron va avoir une voix de plus. Mais il faut bien que Bayrou se manifeste si il ne veut pas tomber dans l’oubli. Oui, Abou ; la seule discussion sur le non-programme Macron a été de négocier de quel ministère il hériterait


          • Pseudonyme Pseudonyme 23 février 2017 08:36

            Bayrou. Un poème ce mec .... Un précipité de looser. Une goutte dans un château d’eau et voilà la population atteinte de ’Je me met en réserve de la République’, ’Je ne me prononce pas encore’, ’J’attends de voir ’.... Et puis, quand j’y vais, mon candidat s’est déjà planté !

            Pffffffff !


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 23 février 2017 09:06
              Un poème ce mec .... Un précipité de looser !

               smiley

              Bravo pour l’expression, ne manque plus que le soutien (affiché) de Hollande à E.Macron, histoire d’assurer le sacre du choix le plus raisonnable des démocrates accomplis...

              Allez, En Marche ! 

              On y croit on y croit : mobilisation gé-né-ra-le, quelques hagiographies directes ou déguisées sur Agoravox, pourquoi pas un rôle de guest-star pour Macron dans un épisode en prime de Plus belle la vie, (je le verrai bien en médiateur social dans une cité chaude des quartiers Nords de Marseille avec une casquette à l’envers ; nique ta mère et Nike aux pieds) et les mougeons devraient plonger avec docilité du haut de la roche Tarpéienne ou Marcon Emmanuel, tel un cynique représentant des Forces de l’Argent, précipitera les restes maigres de ce que fut la France.

               smiley

            • Odin Odin 23 février 2017 14:32

              @Piere CHALORY

              « manque plus que le soutien (affiché) de Hollande à E.Macron, »

              http://www.europe1.fr/politique/hollande-et-macron-se-retrouvent-au-diner-du-crif-2985425

               


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 23 février 2017 15:07

              @Odin


              Oui, je viens de lire un commentaire sur le (bon) article de Moderatus (On nettoie le terrain pour Macron) com qui parle du bisou en public de Hollande à Macron, lors de ce fameux dîner de cons invités à 900 balles/tête, ce baiser-sacrement du monarque auto-suicidé : Hollande...

              Comme dit Tall, il semble que Macron se constitue une Dream Team d’Anthologie !

              Quelque chose me dit quand même que : trop ; c’est trop ! 

              Une composante semble échapper totalement aux médias dit officiels, bien pensants, c’est qu’aujourd’hui, même le beauf-type, le crétin, le blaireau, le rat, le joueur au loto, le candidat kolanta, le ???, à un moment moment ou à un autre, va se renseigner sur le Web...

              Vu ce qui vient de se passer en Angleterre, USA, Italie, il se pourrait (très) bien que le chouchou sur-adoubé Macron se ramasse à la Ayrton Senna en sortie de virage.

              Et, dans le cas qui nous intéresse, càd le soutiens consécutif des deux loosers hors-normes que sont Hayrou & Bolande, m^me le mougeon risque d’entrouvrir une oreille, d’écarter ses oeillères, juste le temps suffisant pour avoir envie de contrarier le sort.

              D’ici ces 2 mois au suspense in-soutenable, on peut également être certain que les missiles air-sol, sol-air, de-croisière, sous-marins, vont piquer droit, jour & nuit, 24/24 sur MLP, et Fillon, en priorité...


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 23 février 2017 15:25

              J’ajoute que ; ces soutiens de dernière minute, après avoir, comme Bayrou ; dézingué Macron à la kalash, risquent bien d’être totalement contre-productifs, ainsi que le baiser magique du lamantin interdit de représentation à la magistrature suprême : Hollande !


               smiley

              Et donc ; ce n’est pas par ce que les soutiens vont fleurir comme des champignons, et aussi les articles dithyrambiques sur le bankster-larbin Macron, que celui-ci aura la certitude d’atteindre sinon son but, du moins celui de ses commanditaires au porte feuille infini...

               smiley

              See you later...

            • Alpo47 Alpo47 23 février 2017 08:38

              Bayrou cherche à « exister » ... Il ne peut pas se présenter seul, car s’il faisait moins de 5%, il perdrait beaucoup d’argent -qu’il n’a d’ailleurs surement pas- il doit donc se rallier pour continuer d’être présent.
              Alors, il mange son chapeau ,se renie ... et va chez celui qu’il avait très justement décrit. François du Bearn trahit ses convictions et ses valeurs.
              Et ce n ’est pas avec ce reniement/ralliement qu’on va réconcilier les Français avec la politique.

              Il ne reste que peu de temps, deux mois, et il suffit à Macron and Co de s’agiter, aux médias de continuer de le mettre en valeur, tout en oubliant ses turpitudes, dépendances ... pour que cela ait une chance de passer.
              Notons que pendant ce temps, ses adversaires F.Fillon et MLP sont aux prises avec des "opérations de police/justice. Etonnant, non ?
              Décidément, l’opération Macron fait feu de tout bois. Ses sponsors économiques, en commençant par P.Drahi, le MEDEF ... sont puissants et hyperactifs. Combien de Français seront dupes jusqu’à la fin ?

              Macron est juste le plus grand danger pour notre pays et je le place devant MLP.


              • LenaChev 23 février 2017 17:07

                @Alpo47

                Entièrement d’accord ! Quoi que dans les dangers potentiels, les jumeaux Mélenchon Macron sont aussi pas mal...


              • Alren Alren 23 février 2017 17:29

                @LenaChev
                les jumeaux Mélenchon Macron

                C’est du comique ou vous débarquez de la planète Mars ?

                D’habitude (cf. le dessin de Plantu) ce sont Mélenchon etLe Pen qui sont présentés comme « jumeaux » dans les merdias pour que la seconde serve de repoussoir contre le premier.


              • Taverne Taverne 23 février 2017 08:58

                Le souhait de la gauche est que Fillon soit élu. Ainsi, elle pourra se recomposer dans l’opposition. Le souhait de la gauche est que les partis adverses poursuivent leur coexistence au sein d’un système qu’ils nourrissent par le clivage permanent et qui leur apporte moult récompenses en sièges de parlementaires et de mandats locaux.

                Le souhait de la gauche est que Fillon soit élu. Elle fait tout pour que cela se produise : voyez ses candidats, leurs propositions irréalistes et leurs divisions à couteaux tirés. Jusqu’ici cela allait dans le sens de ses voeux avec un Fillon donné président par le dernier sondage. Mais la voilà qui désespère de cette alliance entre Bayrou et Macron qui pourrait contrarier ses plans.


                • leypanou 23 février 2017 09:48

                  @Taverne
                  Le souhait de la gauche est que Fillon soit élu. : quelle gauche ?


                • oncle archibald 23 février 2017 10:06

                  @leypanou : toute la gauche qui sait que 2017 c’est cuit et qui vise déjà 2022.


                • LenaChev 23 février 2017 17:08

                  @Taverne

                  Comment pouvez-vous dire cela ? L’affaire Pénélope porté toutes les marques d’un coup monté de l’Elysee !


                • Attilax Attilax 23 février 2017 23:25

                  @Taverne
                  Vous parlez du PS, pas de la gauche. Erreur hélas fort commune...


                • 59jeannot 23 février 2017 09:12

                  ce ralliement classe Macron, si besoin en était, au centre droit ; Les élus PS qui voulaient faire de même sont dans l’embarras et restent sur les bras de Hamon, qui se retrouve ainsi lesté du bilan de Hollande, alors qu’il faisait le maximum pour dissimuler ce boulet.
                  Tout cela dépollue l’horizon de Mélenchon qui peut désormais se consacrer aux millions de français avides d’un véritable changement, loin de toutes les magouilles partisanes.


                  • oncle archibald 23 février 2017 09:46

                    @59jeannot : oui, le « centre droit » ou le centre gauche, ou le centre tout court, ces modérés qui souhaitent un état qui laisse les entrepreneurs entreprendre seule façon de faire baisser le chomage, qui souhaitent que l’etat ne saccage pas les protections sociales, ne gaspille pas l’argent des contribuables, n’encense pas les delinquants et ne hue pas sa police ... 


                    Bref ces « gens ordinaires » qui en ont marre des querelles de clochers savamment et artificiellement entretenues, qui ont juste envie que ça aille mieux pour eux sans casser la baraque et qui à mon avis sont très largement majoritaires en France.

                  • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 23 février 2017 12:00

                    @oncle archibald
                    Tout le problème des centristes est de n’avoir jamais un parti centriste INDÉPENDANT. A un moment donné, les différents partis centristes (trop nombreux à mon goût) se rallient toujours à l’un des 2 blocs et finissent pas s’y perdre. On en arrive à parler de centre gauche et de centre droit qui est l’ultime preuve de la non existence du centre.
                    La seule intelligence que je reconnais au FN est d’avoir, décennie après décennie, maintenu son indépendance. Et c’est bien ce que devrait faire les centristes si ils apprenaient le mot patience, quoi que à la vitesse où l’on peut faire et défaire de nos jours, je n’en suis même plus certain.
                    Les écologistes ayant décidés que l’écologie est de gauche (disons plutôt PS), ont le même problème.
                    Pourtant le centre, sans vraiment de représentant, est toujours celui qui donne les % nécessaires à la gauche ou à la droite.
                    Quand je discute politique, au hasard des rencontres, je ne rencontre pas beaucoup d’extrémistes de tous bords et je rencontre énormément de personnes ayant votées droite, gauche ou nul par dépit. Par contre toutes, réclament une meilleure démocratie, une meilleure transparence, une meilleure comptabilité, un vrai rappel à « liberté, égalité, fraternité » , l’abolition des privilèges aux politiques, une meilleure représentation socio-professionnelle, l’abandon du mille feuille, la liberté d’entreprendre, la fin de la tonte des classes moyennes, la réduction du chômage, une école qui enseigne sans faire référence à Kev Adams dans les livres de français (si, si, allez le lire vous même dans les bouquins de vos mômes), etc ... en gros des actes logiques, un axe constant, des effets palpables même si ils sont dans du long terme. Toutes choses bien différentes des derniers quinquennats destinés à faire survivre une classe politique à bout de souffle (et d’idées).
                    Comme on n’en parle jamais, allez donc lire un peu sur « Nouvelle Donne » ou « Nous Citoyens » et au retour, pouvez vous dire qu’il n’y a rien d’intéressant ou de viable. Le centrisme n’est pas de l’utopie, de la machine à faire rêver des rêves non financés ou du populisme, c’est du réalisme surtout.
                    Je pense donc que la France est surtout centriste (AVox n’est pas la France) et réclame du « bon sens », 2 mots que l’on entend que trop rarement.
                    Donc peut être un jour ... et avec moins d’inconnues qu’un parti extrême ou populiste avant l’élection et décevant après.
                    Plus ma petite couche, pétition apolitique
                     https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


                  • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 23 février 2017 12:02

                    @oncle archibald
                    Un parti centriste devrait avoir le mot « indépendant » dans ses statuts. Ne jamais appeler à voter pour X ou Y, ne jamais faire liste commune, etc ...


                  • Yvance77 Yvance77 23 février 2017 09:26

                    Bayrou, c’est un peu le monsieur Propre du centre à qui l’on pardonnera les retournements de jaquette. Dans la ligne des Jospin, Rocard, Chevennement, Lasalle etc... dans le sens où ils n’ont pas trompé leur femme (dans la presse pipole), piquer dans le sac d’une vieille, voir fait dans l’abus social tel un vulgaire Balkany !


                    Tout juste ont-ils dû avaler des couleuvres durant leur mandant aux divers ministères.

                    Faut pas trop s’y tromper, le coup est bien jouer pour Macron, c’est sans doute les 2% qu’il aura en plus et qui lui permettront de passer juste devant Fillon qui lui fera quand même un score proche des 20


                    • rogal 23 février 2017 09:40

                      Inconstance et inconsistance.


                      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 23 février 2017 09:50

                        Le clientélisme est tellement ancré dans les mentalités des politicards du XXème siècle qui sévissent encore qu’ils croient être propriétaires des voix qu’il leur est arrivé de récolter et les comptabilisent comme un capital, comme un seigneur dénombrait ses sefs pour savoir combien il aurait de fantassins à faire tuer dans la guerre suivante !

                        Les sondages ayant de leur côté montré leur absence de pertinence, toutes les spéculations et supputations sur les pourcentages et les intens de vote n’ont pas plus de valeur que les raisonnements des turfistes au café du commerce pour choisir les chiffres de leur tiercé !

                        • oncle archibald 23 février 2017 10:04

                          @Jeussey de Source sûre : en revanche il ressort du résultat de tous les votes récents que les électeurs veulent « renverser la table » et ne pas continuer à faire ronronner la vieille machine a alternance programmée. Dàns ce contexte un candidat qui annonce vouloir en finir avec ce vieux mécanisme à toutes ses chances . 


                        • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 23 février 2017 10:21

                          @oncle archibald

                          C’est un peu comme ça que Trump s’est fait élire (sans avoir la majorité avec le sysrème mis en place, mais peu importe). 
                          Or, petit à petit, tout le monde voit qu l’amérique continue sur la même lancée avec l’OTAN qu’il avait déclaré obsolète, et que dansles autres domaines il revient petit à petit sur ses grandes déclarations après avoir gesticulé les premières semaines de son mandat.
                          Ca, tout le monde le voit.

                        • oncle archibald 23 février 2017 11:23

                          @Jeussey de Sourcesûre : Trump Macron même combat ? Je ne crois pas. Et puis attendez début Mars puisque c’est à cette date que Macron dévoilera le détail de son programme. 


                          Enfin, puisque les gauches éparpillées sont « out » pour 2017 le choix est entre Fillon et Macron. Je préfère un centre. droit et un gouvernement « d’union nationale » à une droite tellement raide qu’elle ne pourrait pas gouverner. 

                        • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 23 février 2017 12:11

                          @oncle archibald

                          je ne pensais pas à Macron...

                        • Julien30 Julien30 23 février 2017 16:10

                          @oncle archibald
                          Macron c’est toujours la même soupe mondialiste libérale-libertaire et cette fois totalement décomplexée, il n’y a qu’à voir ses soutiens : Pierre Bergé, Attali, Minc, Cohn-Bendit... Pas vraiment des adeptes du renversement de table mais plutôt de la continuation de ce qui provoque l’envie du peuple de renverser la dite table. Macron candidat « anti-système » ? Les électeurs ne se feront pas avoir par un truc aussi gros.


                        • Albert123 23 février 2017 10:50
                          Décidément les capitalistes et ce qu’il restent de la mafia clintonienne mettent le paquet pour Macron, 

                          Après le lynchage de Fillon, la diabolisation de Emmanuel « Lepen » Goldstein , l’invisibilité ridicule d’un Hamon et le repoussoir Melenchon il nous fallait bien un autre super héro pour compléter cette bande de comiques.

                          François Bayrou, le type risible que cette République de minables lucifériens nous ressort tous les 5 ans pour manipuler les masses électorales et le résultat du vote.





                          • Ouam Ouam 23 février 2017 11:03

                            bah...normal, la droite soutiens la droite (ultra capitaliste) smiley
                            Sauf si un ose classer le macaron (de luxe) à gauche smiley


                            • edouard 23 février 2017 11:08

                              Bayrou a fait son coming out, une alliance avec Macron c’est pas un mariage d’amour c’est de la prostitution ....Demain Michou va lui aussi apporter son soutien à Emmanuel à la condition expresse de porter ses fameux costards réversibles...en bleu.
                              La politique française devient de plus en plus la cage aux folles , ce qui est de plus en plus évident c’est que les macs sont les banksters et nous les caves.


                              • Buzzcocks 23 février 2017 11:26

                                Dans la mesure où Bayrou a senti qu’il n’avait aucune chance, je ne suis pas surpris qu’il penche vers Macron.
                                On peut faire comme beaucoup et dire « je m’abstiens, allez tous vous faire foutre » (j’en fais parti), ou se dire qu’il faut bien se prononcer et partant de là, parmi les candidats présents, choisir le moins pire.

                                Bayrou est dans ce cheminement là, et je ne vois pas ce qu’il y a de méprisable dans son intervention.

                                Du temps où je me déplaçais voter, je n’a quasiment jamais voté avec l’euphorie de croire en un projet ou un homme (femme). Quand je m’exprimais, c’est toujours pour contrer quelqu’un qui me semblait vraiment puant et donc par dépit je votais pour son adversaire.
                                On peut donc être comme Bayrou, croire moyen en Macron, voir en lui une marionnette du patronat, mais trouver que parmi l’offre actuelle, c’est le moins pire.


                                • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 23 février 2017 12:12

                                  @Buzzcocks
                                  Quantité ne se déplace plus, j’y vais toujours même pour faire un blanc, blanc que je fais de plus en plus souvent et en réclamant qu’il soit reconnu comme exprimé (je me déplace et je m’exprime).
                                  Et quand ce n’est pas blanc, c’est pour ce que j’estime le moins pire et jamais pour ce que je pourrais estimer le meilleur. C’est très différent pire et meilleur.
                                  Nous sommes combien, avec cette attitude ?


                                • Ouam Ouam 23 février 2017 13:27

                                  @Frédéric Van der Beken
                                  « je fais de plus en plus souvent et en réclamant qu’il soit reconnu comme exprimé (je me déplace et je m’exprime). »

                                  Vu qu’il ne l’est pas, la solution est la ....
                                  Je sens que cela va t’interesser.... car enfin une parade est présente

                                  http://www.parti-du-vote-blanc.fr/

                                   smiley


                                • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 23 février 2017 14:22

                                  @Ouam
                                  Oui, je suis au courant de cette initiative qui est malheureusement un artifice pour faire comptabiliser les votes blancs. On invente le candidat blanc apolitique.
                                  Mais ce candidat se voit déjà privé de représentations médiatiques avant de se voir privé de signatures et avant de se voir privé d’élection.
                                  Seul point positif est qu’à force de demander la comptabilisation des votes blancs, à force d’initiatives, de pétitions : le sujet est arrivé dans certains partis non représentés et devient de plus en plus médiatisés (même le « guignol » Bruno Gaccio avait pondu un livre). La cause progresse mais que le chemin est long. Par contre côté des (trop) représentés, c’est le grand silence. On ne scie pas sa branche ...


                                • Ouam Ouam 23 février 2017 14:46

                                  @Frédéric Van der Beken
                                  Certes, mais si tu n’essaye pas !
                                   
                                  De plus si quelques millions de voixs sonts reportées sur ce parti, sauf à partir encoe plus en dictature, ils n’auronts juste plus le choix.
                                   
                                  Dans le cas inverse, si tu veut marquer ton vote blanc (sans passer par le candidat du vote blanc) il ne te faut ne PAS voter (cherches la difference entre un vote blanc et une abstention, c’est tres bien expliqué)


                                • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 23 février 2017 15:13

                                  @Ouam
                                  Mais c’est le jeu qui est faussé. Si au lieu de 500 signatures, le candidat blanc pouvait se présenter avec 500 000 signatures de citoyens : de grandes chances de le voir.
                                  Et si, par miracle, une loi acceptant 500 000 signatures citoyennes existait : la reconnaissance du vote blanc serait effective dans cette nouvelle loi, candidat blanc ou pas.
                                  Aujourd’hui vote blanc ou abstention ne change rien pour celui qui a la majorité des votes exprimés.


                                • Ouam Ouam 24 février 2017 09:42

                                  @Frédéric Van der Beken

                                  « Aujourd’hui vote blanc ou abstention ne change rien pour celui qui a la majorité des votes exprimés. »

                                  regarde la voir, c’est bien expliqué

                                  L’abstention consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendum. Elle traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. Ainsi, à l’occasion du référendum sur les accords de Matignon portant sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie en 1988, l’un des partis de l’opposition avait appelé ses partisans à s’abstenir pour s’opposer au texte. Néanmoins, l’abstention semble traduire une crise de la représentation et peut poser la question de la légitimité du pouvoir politique élu avec une faible participation.

                                  Le vote blanc consiste à déposer dans l’urne une enveloppe vide ou contenant un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection
                                   
                                  http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/participation/voter/droit-vote/abstention-vote-blanc-vote-nul-quelles-differences.html

                                  "Et si, par miracle, une loi acceptant 500 000 signatures citoyennes existait : la reconnaissance du vote blanc serait effective dans cette nouvelle loi, candidat blanc ou pas."
                                  Tu à raison, sauf que si nous nous pointons tous avec un bulletin pour le parti du vote blanc que nous glissons dans l’enveloppe, ou que dans chaque bureau de vote une (ou plusieurs) se dévouent pour recueillir les bulletins du parti du vote blanc en exigeant qu’ils soient comptés, et que ensuite une copie de tous les bireaux de votes (par internet par exemple) comptabilisés et publiés, cela va devenir difficile e tenir cette position si nous sommes tres nombreuxs.

                                  Ou ca sera compliqué, c’est pour les endroits avec des machines à voter, la effectivement....
                                  Apres, si on essaye rien on aura rien, c’est sur.

                                  Ou alors, il faut continuer à ne pas aller voter (et ne pas voter blanc),
                                  lien ci dessus c’est bien expliqué


                                • baldis30 23 février 2017 12:02

                                  Bonjour, 

                                  je crois que vous n’avez pas vu la bonne affaire qui se met en place : c’est purement une affaire hippique !
                                  En effet représentant de l’écurie Rothschild, macron est l’homme parfait pour discuter avec Bayrou d’un achat ou d’une vente éventuelle, totale ou partielle de l’une des écuries. 
                                  Il y a quelques obstacles mais Pau est l’hippodrome rêvé pour ce genre de pratique hippique.

                                  A moins que ne se trame dans l’obscurité d’un nouveau PMU (Parti Macron Unifié) des paris truqués insoupçonnables. 


                                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 23 février 2017 12:20

                                      L’autre (vous savez qui), la finance, c’était son ennemie et il a fait ami.
                                      Peut être que celui qui est ami avec en fera son ennemi :)
                                      Les amitiés, ça va, ça vient :)


                                      • lloreen 23 février 2017 14:26

                                        Les français ont l’occasion de voter au referendum national le 2 avril 2017, organisé par le conseil national de transition crée le 18 juin 2015 par un collectif de citoyens et qui est le seul organe légitime de France reconnu internationalement. Pour en comprendre l’enjeu de vous invite à regarder cette vidéo tournée par le porte-parole du CNTF, monsieur Eric Fiorile. Le CNTF appelle tous les français qui veulent véritablement changer leur pays fondamentalement à se joindre au collectif.
                                        La France est en dictature depuis le coup d’état de monsieur Valls du 5 décembre 2016.
                                        https://www.youtube.com/watch?v=WIZJRcyYMx4

                                        Le CNTF a lancé un mandat d’arrêt à l’encontre de messieurs Sarközy, Hollande et Valls pour haute trahison et atteinte à la sûreté de l’état.
                                         http://www.conseilnational.fr/haute-trahison-et-atteinte-a-la-surete-de-letat/

                                        Toutes les informations sont en lien.
                                        http://www.conseilnational.fr/


                                        • Brice Bartneski bartneski 23 février 2017 14:34

                                          Faut arrêter de prendre les électeurs pour des cons.


                                          Qu’ils dégagent tous ! https://youtu.be/H2Z9vDBlfrg

                                          • Marignan Marignan 23 février 2017 14:37

                                            L’histoire prochaine nous fera peut-être connaître les raisons profondes qui ont conduit cet habitué (à perdre, mais parfois honorablement) de l’élection à une telle renonciation. Un marocain ? pas sûr, il n’est pas apparu dans les derniers gouvernements (LR/PS) qui l’auraient sans doute accepté en leur sein bien volontiers. Comme c’est l’ouverture de la chasse aux politiques fictions, je pencherais personnellement plutôt pour une menace, sérieuse, venue d’en-haut (les patrons de Macron), à un moment où il apparaît de plus en plus évident aux yeux de tous que Macron est très loin d’être à la hauteur des portraits que dressent de lui les suppôts du système. Fillon en fait les frais maintenant, lui qui a soufflé la place réservée au champion du sytème (Juppé), idem pour Hamon (qui a défait leur champion Valls), MLP en est victime, elle, depuis toujours, elle a le cuir pour passer outre ; une affaire Bayrou aurait sans doute pu survenir inopinément en cas de refus d’alliance ?


                                            • Taverne Taverne 23 février 2017 16:23

                                              Dès l’annonce de l’entente connue, les inquiétudes des milieux financiers se sont dissipées et la confiance est repartie. Or, il vaut mieux avoir de son côté les marchés que de les avoir contre soi car ils peuvent vous ruiner une économie en peu de temps et nous avons déjà assez de difficultés comme çà (ce sont les petites gens qui paieraient le prix fort).

                                              Mais cela ne signifie pas qu’il faut soumettre la politique aux lois de ces milieux. Cela signifie qu’il y a dialogue possible avec eux ainsi qu’avec les chefs d’états étrangers et l’Europe. Bayrou, tout comme Macron, rassurent et passent bien. Partant, ils ont du poids pour négocier pour notre pays de meilleures conditions. Alors que l’on voit certains candidat(e)s se faire rejeter de partout...


                                              • leypanou 23 février 2017 16:36

                                                @Taverne
                                                Bayrou, tout comme Macron, rassurent et passent bien. Partant, ils ont du poids pour négocier pour notre pays de meilleures conditions. : négocier la longueur de la laisse, c’est sûr qu’ils peuvent et savent le faire.

                                                Un peu comme la CFDT quoi  smiley


                                              • Taverne Taverne 23 février 2017 16:57

                                                @leypanou

                                                Les représentants de la France, quand ils sont fréquentables et estimables, peuvent faire valoir les atouts de notre pays pour obtenir des avantages. Alors qu’une candidate refusée par toutes les banques et qui est obligée de se financer en Russie, aurait du mal comme présidente à s’imposer. Elle rendrait notre pays pauvre et dépendant de l’Etranger. Quant à Fillon, il négocierait d’une manière trop intéressée...


                                              • lloreen 23 février 2017 17:20

                                                @Taverne
                                                Macron passe bien parce que tout ce que le système compte de corrompus et d’opportunistes lui passent la brosse à reluire.Leur petit jeu se dévoile à tel point qu’ils en sont ridicules de compromission et de soumission.
                                                Les donneurs d’ordre des candidats du système sont les mêmes depuis le siècle dernier.
                                                https://www.youtube.com/watch?v=dadJGMpfa8k


                                              • Odin Odin 23 février 2017 19:11

                                                @Taverne

                                                « Les représentants de la France, quand ils sont fréquentables »

                                                Vous avez raison, les « fréquentables » ou les marionnettes, sont ceux qui vont continuer de laisser l’oligarchie financière diriger notre nation pour toujours plus de dette et d’intérêts de cette dette qui sont à ce jour de 50 Mds d’€ / an.

                                                De payer ce machin qu’est l’UE près de 20 Mds d’€ / an et ne recevoir qu’environ la moitié.

                                                Continuer de laisser des commissaires non élus à Bruxelles dicter 80 % des lois dans notre pays en faveur des multinationales avec pour objectif de privatiser la sécu, la SNCF etc… et développer pour tous l’ubérisation.

                                                De laisser nos frontières grandes ouvertes pour une immigration encore plus massive.

                                                D’être le caniche de l’OTAN pour foutre le bordel dans le monde.

                                                J’arrête là, la liste est trop longue.

                                                Si votre choix est de continuer avec ces « fréquentables » c’est que nous n’avons pas la même conception d’une souveraineté nationale et des intérêts du peuple français. 


                                              • Marignan Marignan 23 février 2017 17:35

                                                A Taverne.
                                                Croyez-vous vraiment que les banquiers se passeraient d’un accès au marché du crédit français au seul motif que celle que vous citez deviendrait présidente ? Leur âpreté au gain est leur seul idéologie, ils se font couleur moquette quand il en va de garder une licence bancaire sur un territoire comme le nôtre. Par ailleurs, sur le plan de l’idéologie politique, est-il concevable que ce soit les banques (des entreprises commerciales privées), par leur refus de prêter ou non, qui doivent décider qui peut diriger le pays et qui ne le peut pas ? enfin, se financer en Russie est-ce moralement répréhensible tandis que se financer en Arabie Saoudite ou au Qatar serait vertueux ? Pour conclure, que Bayrou ou Macron soient estimables et fréquentables, c’est la stricte opinion personnelle de quelqu’un qui croit encore que lorsque l’on a perdu sa souveraineté législative, exécutive, économique et sociale (commission de Bruxelles), sa souveraineté monétaire (la banque de France est à Frankfurt), sa souveraineté militaire (Otan) et sa souveraineté populaire (rappelez-vous du traité constitutionnel de 2005), il y a encore quelque chose à négocier ! Fréquentables et estimables, c’est la seule chose que demande le système de domination bancaire et libéral aux candidats aux élections en France. Dès lors qu’il leur viendrait vraiment l’idée de vouloir négocier quelque chose, là, oui, effectivement, ils deviendraient infréquentables et inestimables.


                                                • Pyrathome Pyrathome 23 février 2017 18:53
                                                  François Bayrou soutient le candidat des « forces de l’argent »

                                                  .

                                                  Bonsoir,

                                                  Il ne pouvait pas se tromper, car c’eût été exactement la même chose s’il avait soutenu Fionfion la saumure....


                                                  • baldis30 23 février 2017 18:57

                                                    Un comité de soutien avec Bayrou, Lang, Royal, toute l’équipe de l’immonde, où voulez-vous que cela nous mène. Et puis l’ineffable .... de Rugy ....

                                                    de Rugy ... avec un blaze à télescope ( un nom à particule si vous préférez) ! Un nom à particule ... mais que fait Segolène ... où est le filtre à particules ... il a disparu par TRAHISON ... il y a des socialistes et sympathisants qui ont l’air fin ( comme la particule de de Rugy) d’avoir voté pour lui ....

                                                    Quand on commence comme cela on finit à Vichy .... l’écologie considérée comme retour à la terre cher à ... mais à qui au fait ? Rothschild est donc du côté de Vichy ... ah ....


                                                    • ykpaiha ykpaiha 23 février 2017 18:57
                                                      François Bayrou soutient le candidat des « forces de l’argent »

                                                      Erreur Erreur......

                                                      Ce qu’il faudrait plutôt dire t :

                                                      Les Forces de l’argent payent un coach. dispo sur le marché et pas trop cher. au petit Manu, qui commençait a dire plein de conneries.


                                                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 février 2017 19:14

                                                        La situation politique en France est tellement irrationnelle... 


                                                        Ce paysan Béarnais qui se rebiffe contre son Modem sait-il au moins qu’il est « En Marche » vers le néant ?

                                                        • Fraternitus Fraternitus 23 février 2017 19:26

                                                          Je suis très content de ce soutient de Bayrou à Macron. Je vais voter pour Macron du coup au moins on aura un jeune non PS et non LR, du nouveau.
                                                          Melenchon et Hamon seront contents, ils disposeront chacun de leur petit parti dont ils pourront s’occuper dès le premier tour.
                                                          J’ai toujours trouvé Bayrou très courageux et honnête et ce renoncement le prouve encore plus, et c’est bien pour ça que les LR ne le supportent pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès