• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fuite éperdue et misérable de la ploutocratie américaine

Fuite éperdue et misérable de la ploutocratie américaine

La supercherie de la ploutocratie américaine a -encore- fait éclater leur sempiternelle et fallacieuse prétention d’exportation de la démocratie.

 

N’importe quel tocard peut bavasser « démocratie », nous en avons partout de très ridicules.

 

C’est en réalité, comme presque partout, une ploutocratie, parfaitement visible pour ceux qui veulent bien regarder.

 

… Biden annonce de nouvelles sanctions contre Cuba...

Après toute la misère semée par ce pays soi disant démocratique dans tellement d’autres contrées, l’acharnement contre Cuba ne s’explique que par le fait que « les USA » est une des plus fameuses ploutocraties de cette planète.

 

Ce système est orienté business.

Et une attitude est formellement proscrite dans ce système : l’empathie.

 

La nausée suscitée par la fuite éperdue et misérable de ce système à Kaboul atteint un niveau d’abjection impardonnable, quand on voit de quelle façon les chiens de l’armée US ont été abandonnés, et ont retrouvé de l’affection auprès de talibans enthousiastes… il est vrai qu’avec un peu plus de préparation, ils auraient eu avantage à tous les euthanasier, n’est-ce pas ?

 

Il n’est pas étonnant

 

  1. que des fortunes se créent rapidement à l’occasion des interventions militaires US (de façon incroyablement caricaturale avec le business de Cheney -Blackwater, Halliburton… - en Irak...)

  2. que des milliards de dollars s’évaporent dans des circuits profitables aux actionnaires US, appuyés sur des relais corrompus si faciles à organiser,

  3. que les régimes installés soient totalement corrompus, illégitimes, étrangers aux préoccupations de leur population,

  4. et que leurs profiteurs fuient lâchement leur pays dès que le vent tourne.

 

La popularité extraordinaire de feu Najibullah, torturé et liquidé par les talibans, repose sur une réputation d’incorruptible.

Abandonné par le business, qui ne voyait aucun avantage à son maintien au pouvoir, très mal protégé par les nations désunies, il avait pourtant installé une constitution incroyable, qui ouvrait des droits inespérés aux Afghanes et Afghans.

 

On peut remarquer que le système soviétique n’était pas orienté business.

Le retrait des Soviétiques a été organisé en bon ordre (sans destruction de matériel abandonné pour des raisons mesquines), laissant un fort soutien au nouveau régime afghan, soutenu par sa population, qui accumula des victoires décisives contre les talibans et les services pakistanais.

 

On nous pardonnera certainement notre préférence évidente pour tout ce qui n’est pas la ploutocratie.


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 septembre 16:14

    Mais oui, mais oui, mais propose mieux, ou , au moins (soyons sport), aussi bien :

    la ploutacratie chinoise ?

    l’eurasianisme poutinien (personne ne sait ce que ça veut dire en vrai) ?

    le chaos ethnique à l’africaine ?

    la gaspillocratie vénézuelienne ?

    les inégalités de castes à l’indienne ?

    le talibanisme islamique ?

    Fais toi plaisir !!


    • Matlemat Matlemat 6 septembre 23:39

      @Olivier Perriet
      C’est notre allié qui nous entraîne vers la fond avec lui, 90 soldats français en Afghanistan sont morts pour ces gens là.
      Quand au Venezuela, levez les sanctions et vous aurez un taux de croissance incroyable comme au début des années Chavez, et un pays qui n’aspire qu’à devenir un des plus riches au monde.


    • mursili mursili 7 septembre 07:50

      @Olivier Perriet

      C’est comme moi, je trouve qu’il n’y a rien de mieux que la ploutocratie américaine, j’en redemande, j’en ai jamais assez. Et puis d’abord, après chaque débandade la ploutocratie américaine elle sait produire des super-bons films avec des super effets spéciaux et des super-bons acteurs·rices où c’est les Américains qui gagnent la guerre contre les méchants, et ça, ça me rassure.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 septembre 09:51

      @Matlemat

      Mon Dieu, c’est vraiment horrible. Et dire que les USA ont continué d’acheter tel quel le pétrole du Vénézuela jusqu’en 2019, c’est dire l’embargo de type cubain ou iranien auquel était soumis le pays.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 septembre 09:53

      @mursili

      la question reste posée : vous préférez le chinois, l’eurasien, l’africain, l’indien ? le martien ?

      marrant de voir les anti américains qui carburent au complotisme made in USA :

      On dirait François Asselineau délivrant un discours anti OTAN (sur le fond) qui s’inspire tellement des Témoins de Jéhova (sur la forme).


    • mursili mursili 7 septembre 15:15

      @Olivier Perriet

      En vrai, je suis hyper pro-américain. Si j’avais le temps je serais américaniste et même « américanologue » pour étudier ce merveilleux pays sous toutes les coutures : histoire, géographie, architecture, musique, littérature, cinéma, cuisine, dialectes, minorités, complotisme, etc.
      C’est pro-ploutocratie que je ne suis pas.


    • Matlemat Matlemat 7 septembre 21:29

      @Olivier Perriet
      Oui car les raffineries du sud des USA sont sur mesure pour le brut lourd venezuelien, ils le l’achètent plus, mais achète à la place le pétrole russe de l’oral. 


    • eddofr eddofr 7 septembre 11:31

      La domination et l’exploitation du monde par les U.S.A. n’est pas un complot.

      La notion de complot suppose un minimum de secret et une certaine dose de culpabilité (je complote parce que je sais que ce que je fais serait sanctionné).

      Les U.S.A dominent et exploitent le monde avec toute la bonne conscience d’un monarque de droit divin.


      • eddofr eddofr 7 septembre 15:52

        @eddofr

        Je précise, qu’on a fait pareil, à l’époque lointaine où on était les « Rois du monde ».
        Et les anglais aussi.
        Et les Ottomans.
        Et les Perses.
        Et les Romains.

        Les plus forts exploitent les autres, et sont persuadés que c’est juste parce qu’ils méritent d’être les plus forts.


      • xana 7 septembre 16:09

        « On nous pardonnera certainement notre préférence évidente pour tout ce qui n’est pas la ploutocratie. »

        Mais oui, je vous pardonne volontiers.

        Seuls les ploutocrates (ou ceux qui rêvent d’en être comme Olivier Perriet) ne vous pardonneront pas de cracher sur leur modèle.

        .

        On a le modèle qu’on peut, bien sûr.


        • titi 7 septembre 22:35

          @L’auteur

          « fallacieuse prétention d’exportation de la démocratie. »

          De quoi parlez vous ?


          A aucun moment en 2001, Bush ne parle d’établir la démocratie en Afghanistan. Il parle juste de botter le cul d’Al Qaida.

          A aucun moment en 2003, Bush ne parle d’établir la démocratie en Irak. Il parle juste de botter le cul de Saddam.

          Si vous aviez un peu de mémoire, vous vous souviendriez de comment s’est passée l’intervention en Syrie.

          Ceux qui se sont enflammés pour les « Printemps arabes » ce ne sont pas les USA, mais les européens.

          Ce sont les européens qui au départ veulent une intervention militaire contre Assad.

          Bon sans doute que dans les motivations de Hollande et Fabius, il y avait de la jalousie par rapport à Sarko qui avait eu « sa guerre » en Lybie.

          Et vu qu’ils n’ont aucun moyen de la réaliser, ils se tournent vers Obama qui refuse.

          Il ne bouge qu’à partir du moment où l’Etat Islamique s’installe.


          Il n’a jamais été question d’exporter la démocratie.


          • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 8 septembre 08:57

            Les USA, c’est le 1er PIB du monde. Avec seulement 330 millions d’habitants.

            C’est le pays qui tire le monde vers l’enrichissement des masses.

            Si on faisait un pays avec les 20% les plus pauvres des USA, ce pays serait plus riche que la France.

            Le seul état de Californie a le PIB de la France.

            C’est un pays qui a offert la liberté contre le national-socialisme, contre le communisme qu’i a fait tomber.

            La France a été libéré et ils sont partis, l’URSS n’a pas libéré les pays de l’Est.

            Malheureusement il a quitté le capitalisme depuis Clinton. C’est devenu un pays socialiste. Les démocrates ont changé la nature de ce pays.

            Contre l’Islam il se casse les dents car c’est une idéologie religieuse. Mais croire que les états unis sont les seuls coupables est une farce, c’est le monde occidental qui se casse les dents, et qui est menacé par l’Islam.

            Quand à la branlette de Cuba entretenue par les gauchistes il serait temps en 2021 de se rendre compte a quel point c’est une branlette de gauchiste totalement fictive et débile.

            Cuba peut importer ce qu’il veut de n’importe quel pays et on a jamais manqué de coca à la Havane.

            Les sanctions actuelles sont sur la limitation des transferts de fond, touche les exilés de Floride.

            Et si Cuba ne vit qu’avec les aides des gens que ces cons de communistes ont chassés et qui vivent en Floride, fallait pas les chasser.


            • Xenozoid Xenozoid 8 septembre 09:05

              @Spartacus Lequidam

              en fait tu es un croyant,c’est tout


            • eddofr eddofr 8 septembre 11:51

              @Spartacus Lequidam

              Composition du PIB des U.S.A. : Consommation des ménages 70%, Dépenses et administration publique 20%, Investissement 15%, Commerce extérieur -5%

              Les U.S.A. sont bien le premier consommateur de richesses du monde.

              PIB par habitant 2020 (en US$) :

              USA 63 543
              Allemagne 45 723
              Andorre 40 897
              Iles Caïman 91 392
              Iles anglo-normandes 74 458
              Irlande 83 812
              Liechtenstein 180 366
              Luxembourg 115 872
              Monaco 190 512
              Macao 86 117

              Bizarrement, les paradis fiscaux sont en tête du classement ... pourtant, en matière de « production de richesses » ... Monaco ...

              Le PIB est un indicateur de richesse, pas de contribution à la production mondiale.


            • Ecométa Ecométa 8 septembre 15:52

              Nous devrions leur reprendre la Statue de la Liberté : ils n’en sont pas dignes !

              La seule « liberté » pour eux c’est celle de pouvoir calculer les avantages financiers qu’ils peuvent tirer de leurs interventions en tout genre !

              La devise de la République Française c’est : Liberté, Égalité, Fraternité ! Ce qui nous a souvent posé des problèmes vis à vis de l’axe américano-anglo-saxon qui aurai plutôt Libéralisme, Individualisme, Affairisme  !

              La « devise » des États-Unis c’est le « Dollar » avec marqué dessus, au dos, « IN GOD WE TRUST » une bande de puritains on ne peut plus hypocrites ! 


              • suispersonne 10 septembre 11:01

                La seule raison valable, à mes yeux, pour ajouter ce que je crois être de l’information -et pas une opinion-, n’est jamais un désaccord avec quelqu’un qui s’exprime.

                Chacun a ses raisons de penser ce qu’il pense, et a le droit de l’exprimer.

                Les miennes sont certainement contestables, je suis prêt à écouter.


                1
                - La ploutocratie américaine est elle une réalité ?


                => Oui, depuis sa création. Et ce pays ne cache même plus la puissance du milieu des affaires dans la conduite des politiciens, plus de limites aux financements des campagnes électorales.


                2
                - Ce système est il meilleur ou pire que les autres ?


                => Ni l’un ni l’autre. Tous les systèmes actuels ont des tares qui oppressent les humains. Certains sont ou furent des tyrannies impardonnables, mais les brandir pour préférer la ploutocratie est un argument irrecevable.


                3 – Est il possible de faire mieux ?

                => Oui. A condition d’éradiquer les pppdrep et toute promotion de l’avidité.


                Une équation tellement simple qu’on peut avoir du mal à l’envisager.


                Débarrasser la démocratie des politiciens professionnels

                + Supprimer l’obligation de devoir gagner sa vie

                = Retrouver vite la santé de cette planète


                L’équation duale révèle des principes révolutionnaires, dont le premier fut la base de la seule véritable démocratie : athénienne pendant 2 siècles.


                Tirage au sort – mandat court non renouvelable

                + Revenu universel libérateur

                = Ruine express des business indésirables


                Je sais bien, c’est idiot.


                PPPDREP = politicien professionnel préoccupé de rester en place

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

suispersonne


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité