• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fustigeons les nantis !

Fustigeons les nantis !

Les syndicats ont raison, il faut fustiger les nantis. Mais de quel camp ?

On apprend, à l’occasion de la grève menée par les conducteurs du RER A que l’on gagne normalement sa vie dans la carrière ferroviaire (env. 2000 €/mois et 650 € de prime annuelle) à conduire sur leurs lieux de travail environ 1 300 000 passagers par jour.

 
JPEG - 58.5 ko

C’est un dur métier car la productivité demandée augmente, et la sécurité des tous ces passagers est aussi en jeu. Les conducteurs ne peuvent rester aux commandes des trains plus de 2 h 50/jour. Affectés sur le RER A, les conducteurs sont de bons employés en fin de carrière, ils ont plus de 45 ans, qui ont sûrement eu les moyens d’accéder à la propriété, en passant, ce qui n’est pas le cas de tout le monde, en particulier des moins de 40 ans d’aujourd’hui.

Si l’on en croit les statistiques, la moitié des salariés matinaux qu’ils transportent gagnent moins de 1500 euros par mois, et en bons parisiens, ont du trajet à faire, de Paris en banlieue ou inversement (salaire médian 1552 €/mois, source Observatoire des Inégalités)

En ce moment, ils croisent ceux qui reviennent du travail de nuit en retard, et même ceux qui anticipent les retards et partent en avance !

Mon épouse a Bac +4... elle emprunte chaque matin et soir cette ligne du RER A. Il faut dire que son travail la passionne, elle vend de la magie dans une grande entreprise américaine de loisirs, avec des oreilles.

Elle fait 80 kilomètres par jour, part plus de onze heures par jour, travaille sept, et rapporte quelque 900 €/mois. Prime annuelle : 100 € brut.

Elle fait partie de ces 5% de Français les moins payéset locataires. Tous les soirs, rentrant harassée par son boulot de perroquet (elle réserve les séjours pour des touristes au téléphone), elle se dit qu’elle a bien de la chance d’avoir un travail, même si à cause des retards subis depuis huit jours, les heures non travaillées seront décomptées d’un salaire déjà ridicule.

Elle est donc de ces personnes, comme les conducteurs de RER, qui ont la chance de pouvoir faire grève, car engagée en CDI, sans être pour autant fonctionnaire de l’Etat, par exemple. Sauf que dans son entreprise personne fait grève... pas assez payés pour ça.

Cheminots qui nous lisez, vous n’êtes tout de même pas étonnés de savoir vos mouvements de grève, aussi réguliers que les marronniers en hiver, impopulaires ?

Si, comme ce délégué l’a dit hier soir au JT de France 2, "le matériel est à bout de souffle", il faut s’interroger sur ce que sont les problèmes des conducteurs, des problèmes de riches ? Je crains que dans la France du début du XXI° siècle, le cheminot soit un nanti.

Que signifie donc cette grève et les revendications que l’on entend ?

Que les conditions matérielles de la ligne A peuvent être compensées par une augmentation de la prime annuelle ? En clair, soyez légers sur le matos et on fermera les yeux si on est corrompus par plus d’argent, disent-ils en substance à leur entreprise. Inquiétant. Alors, faut-il augmenter les salaires ou les frais de fonctionnement ? Faudra-t-il augmenter la Carte Navigo, ou les impôts locaux ?

Ou alors, cela signifie clairement que si ces personnels font à bon droit une grève, aux conséquences si rudes pour 1 million de personnes tous les matins et soirs, et pour des motifs de prime (120 € d’augmentation) alors le bon peuple tout entier, les moins de 1500 Euros/mois qui sont maintenus à des niveaux de salaire bien plus bas, devrait battre le pavé demain, remonter la rue St Honoré, et fomenter une insurrection sans plus attendre*, exiger un Grenelle des salaires, exiger 120 euros d’augmentation en moyenne, exiger le renvoi de ce gouvernement qui ne fait rien pour les classes moyennes pauvres.

Mon épouse a décidé de postuler à la RATP.

info trafic http://www.ratp.fr/

 

*(L’art. 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 prévoyait « le droit de résistance à l’oppression parmi les quatre « droits naturels et imprescriptibles de l’homme »


Moyenne des avis sur cet article :  2.51/5   (103 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • no_move no_move 17 décembre 2009 02:49

    Votre article dresse le peuple contre le peuple de façon indirecte. 

    Les conducteurs du RER en grève sont des idiots manipulés par les syndicats. Ce n’est pas sur eux qu’il faut jeter la pierre car ils sont aveugles.

    Quand ils paralysent 1 millions de travailleurs (aveugles aussi ?) il faut que ces travailleurs restent chez eux pour paralyser les entreprises qui les emploient au lieu de se plaindre de leur condition (comme votre femme).

    ça s’appellerait la solidarité.


    • Reivilo Reivilo 19 décembre 2009 18:55

      Parce qu’il faut envisager qu’une fois qu’ils auront obtenu satisfaction les grévistes en feront profiter tout ceux qui auraient pu être « solidaires » ??

      Et cette solidarité serait à double-sens ? les conducteurs de RER s’arrêteraient de travailler pour soutenir les employés de Mickey ??

      Je rêve de ce moment


    • Pyo123 17 décembre 2009 03:01

      Bravo pour cet article…
      @no_move : Sempiternel blabla des privilégiés essayant de s’exonérer…
      C’est marrant, votre « solidarité » va toujours dans le même sens…
      Cela ne vous interpelle pas ?

      D’autre part, ils ne « paralysent » pas, ils prennent en otage…

      Toujours changer le sens des mots… Pfff…


      • no_move no_move 17 décembre 2009 14:00

        Vous insinuez que je suis un privilégié et donc que je prêche pour ma cause ? Cela dénote de votre part un profond esprit individualiste qui vous empêche de vous exprimer indépendamment de votre condition sociale.

        « D’autre part, ils ne »paralysent" pas, ils prennent en otage

        Toujours changer le sens des mots… Pfff…"

        Je change peut-etre le sens des mots mais je ne colporte pas les expressions préfabriquées par la sphère politico-mediatique.


      • fhefhe fhefhe 17 décembre 2009 05:28

        Il faut admettre ses conditions de travail....ou s’en démettre .

        Ceux qui parlent de « Prise d’Otages » exagèrent....En effet , le terme est inapproprié tant la diffèrence est énorme entre un passager qui ne peut pas prendre son train et celui qui est enlevé par des terroristes !!!

        Quant à cette grève si elle pénalise plus de 1 millions de voyageurs chaque jour , elle l’a le mérite d ’ETRE VU . Nôtre de Prèsident n’avait-il pas dit que................

        Le gouvernement a éviter la grève des routiers qui devaient bloquer  QUE les dépôts des grandes surfaces dont les propriétaires ne sont pas des nantis...Eux !

        Le gouvernement a « aidé » le secteur Automobile , les banques , les « Nantis » (Bouclier Fiscal) mais que fait-il pour les salariés qui sont au SMIC ...ah oui j’ ai oublié l’augmentation de 0,5% soit 0,7 cts BRUT par heure pour janvier 2010 !

        Que vient faire le salaire des conducteurs de rames de métro ???

        Je suis Indépendant , je n’ai jamais été syndiqué mais j’ai toujours respecté ceux qui utilisent leur droit pour revendiquer . Et la grève est un droit inscrit dans le code du travail !!

        Et si certains conducteurs faisaient grève en disant....

        « Nous ne voulons plus transporter de salariés Exploités »

        « Nous faisons grêve car trop de SDF dorment dans le métro »

        Que diraient les usagers ???

        Laissons ceux qui veulent faire Grêve ...car dans grêve il y a  Rêve









        • Lorenzo extremeño 17 décembre 2009 06:30

          @L’auteur,

          « Mon épouse a décidé de postuler á la RATP »...

          ....et bientôt appartenir á la caste des nantis que vous fustigez ! ! !


          • patroc 17 décembre 2009 06:39

             Article d’un imbécile heureux !.. Les grèves aujourd’hui servent à défendre des acquis passés que l’on fait disparaître peu à peu.. Les cheminots ne veulent pas tous terminer comme votre femme et la grève est le seul moyen de se faire un tant soi peu entendre.. Quand on parlera de suppression du smic, de libéralisation des salaires sous pretexte de concurrence mondiale et que le salaire moyen tombera à 700 euros, contre qui râlerez vous ?.. Croyez-vous que les gens font grève par loisir ?.. C’est cet individualisme que vous prônez qui empêche votre femme de revendiquer quoi que ce soit et non le manque d’argent..


            • pissefroid pissefroid 17 décembre 2009 07:15

              D’accord.
              Leurs prédécesseurs se faisaient tabasser quand ils faisaient grève.
              Ils méritent de garder ce qu’ils ont obtenu.
              Ceux qui les envient ont le droit (constitutionnel) de faire grève pour améliorer leurs conditions de travail.


            • JoëlP JoëlP 17 décembre 2009 08:50

              En plus, pour enfourcher une telle cause, l’auteur est sans doute un adepte du bouclier fiscal et un défenseur du double salaire de monsieur Proglio.


            • groy 17 décembre 2009 09:50

              Je suis bien d’accord, on peut pas reprocher comme ça à des gens de faire grève, même si ils gagnent plus que vous.

              Par contre ya un truc que j’ ai jamais compris. Alors bon si ils font toujours de la même manière, il doit bien avoir une raison, mais quand même...

              Pourquoi, quand les métiers du rail sont en grève, ils bloquent les trains ?
              C’est se mettre une bonne part des usagers à dos, et leur occasionner moult problèmes.
              Pourquoi ils font pas le train gratuit ?

              Ca couterait encore plus cher au patron : en plus de pas avoir de rentrée d’argent, faut faire rouler le train. Et en plus les gens seraient contents.

              Ou alors si ils font ça ils prennent les flics ?


            • Shaytan666 Shaytan666 17 décembre 2009 10:58

              Mettre le train gratuit est tout à fait illégale, de plus quid des abonnés ?
              S’ils font grève on ne peut pas les sanctionner, mais avec le transport gratuit OUI, de plus en cas de contrôle, c’est le voyageur également qui sera pénalisé (amende) !


            • Gasty Gasty 17 décembre 2009 11:37

              Dans ce cas, les caissières des hypermarchés pourraient faire grève en ouvrant le passage et les employés des banques les coffres


            • Gasty Gasty 17 décembre 2009 11:41

              Servez-vous ! C’est la grève.

              Effectivement les grèves deviendraient populaire et les non grévistes seraient plutôt mal vu.


            • lilyy0971 17 décembre 2009 12:54

              Parce que leur salaire risque de chuter de 2000 euros à 700 euros peut-être, même si les acquis tombent peu à peu (pas pour tout le monde d’ailleurs et pas au même rythme pour tous) ??
              Leurs grèves sont individualistes et servent juste à défendre leur bout de gras sans se soucier de la boite d’à côté qui va fermer et mettre sur la paille des travailleurs.
              Oui pour défendre les acquis mais le bon moyen (que je ne connais pas, à part faire la révolution ??) n’est sûrement pas la grève car elle n’est plus efficace, si juste à faire ch... des salariés qui ne demandent qu’à toucher leur obole à la fin du mois.


            • groy 17 décembre 2009 13:59

              Ah OK, ben j’ai ma réponse, merci.
              Y font chier avec leurs lois...


            • Flo Flo 17 décembre 2009 14:24

              Totalement impossible de laisser passer les gens gratuitement en cas de grève, ce serait la faute professionelle grave, le renvoi et la justice.
              Mais, pour connaître beaucoup de cheminots, je peux vous garantir qu’ils y pensent très fort...


            • Nethan 17 décembre 2009 14:29

              lilyy0971 > C’est bien ça le problème, c’est qu’il n’y a pas de « bons » moyens. Le seul qui marche, c’est faire chier, mais ça a ses conséquences sur les usagers.

              Regardons le Japon par exemple. Chez eux, ils font grève en allant travailler et en portant une bannière pour indiquer leur statut de gréviste, mais ils travaillent, du coup ils ne gènent personne. Mais le résultat, évident, est qu’ils n’obtiennent absolument rien ^^

              En fait si tout le monde faisait ce genre de grèves, ceux du rail ne serait absolument pas visés vu que ça serait partout, mais il est plus facile de demander un nivellement du niveau par le bas que par le haut.


            • populi 17 décembre 2009 18:22

              A nethan,

              ET puis je vous demander comment les employes d’une entreprise de siderurgie (par exemple) sont sense s’y prendre pour foutre dans la mer... 1 millions de personnes ?


            • Ben Ouar y Villón Brisefer 17 décembre 2009 19:22

              Je tiens à faire une mise au point avec tous les lecteurs de ce billet, et particulièrement les commentateurs. (Je n’ai pas la prétention d’écrire des « articles », je ne suis pas journaliste).


              Comme ce billet est un appel à l’insurrection, je pensais que ce billet ne serait jamais publié, ou que j’aurais des ennuis avec la Police. En lieu de ça, il est en Une d’Agoravox, et je me fais traiter de facho, de droite calamiteuse...

              Malentendu, donc. J’ai dû manier le second degré assez maladroitement sur un sujet aussi sensible.

              Beaucoup de lecteurs ont silencieusement compris le sens simple de ce texte pour l’avoir lu jusqu’au bout, mais d’autres qui l’ont moins bien saisi y sont allés de leurs commentaires épidermiques. Mais c’est le jeu. 

              Certains que je ne nommerai pas sont allés jusqu’à donner mon nom de famille en commentaires, alors que je la protège, ruinant peut-être les chances de mon épouse d’être engagée un jour à la RATP... 

              Merci à la veille de la rédaction qui a effacé ces appels au lynchage. Mais ça en dit long sur le climat de guerre civile froide qui règne en notre pays.

              Sur le fond, je dis une chose : Je CRAINS* que dans notre pays où 7 millions de gagnent moins de 770 €/mois la situation soit telle que ceux qui ont un travail, comme en l’occurrence certains techniciens de la RATP, passent pour des nantis. Ce n’est pas qu’il faille leur jeter la pierre, ils ont droit de faire grève, mais que tant de personnes en France travaillent pour si peu, ne travaillent pas ou ne travaillent plus est condamnable. 
              Mais je ne reviendrai pas sur les Traités de Maastricht, accords de Barcelone et Traité de Lisbonne aujourd’hui... ce qui est voté est voté, n’est-ce pas, on ne revient jamais dessus, non ?

              Ensuite j’appelle à ce que ce mouvement s’étende, et dans mon propos qui n’est pas tiède, jusqu’à RENVERSER le gouvernement, et pas du tout que les plus défavorisés se battent entre eux.... Lisez le texte.
              Alors, de droite, disiez-vous ?


              La coquille du journal Le Monde est visible : la prime de 660 € est annuelle et non mensuelle.

              On est tous le nanti de quelqu’un, et je ne m’inspire pas du tout de la réthorique de TF1 comme le dit plus bas Finaël.

              Salade75 fait un commentaire juste et simple, un témoignage d’un usager qui est aussi une salariée et une citoyenne.

              Puisque bob me demande quels sont mes revenus, sachez qu’ils sont de 1600 euros par mois cette année à deux, avec un enfant. Pour le rassurer, nous ne percevons aucune allocation de logement ou familiale. Nous nous serrons la ceinture pour notre enfant ait le meilleur enseignement possible, car nous en voulons pas qu’il galère comme nous le faisons à bientôt 40 ans, l’école publique dont nous sommes issus, étant dans une situation catastrophique, même à Paris. Nous préférons travailler plutôt que de ne rien foutre. Mais si ça continue...

              (* expression qui signifie bien que je déplore.)


            • finael finael 17 décembre 2009 23:51

              Désolé, mais votre dernier paragraphe est pour le moins ambigü :
               
              Vous savez bien, quand même, que « l’ensemble du bon peuple » ne descendra pas dans la rue. Il est bien trop occupé à se chamailler, chacun pour sa chapelle. Diviser pour mieux régner, c’est vieux comme le monde. Aussi j’ai pris, sans doute comme beaucoup d’autres, cette partie comme une forme de dérision.


            • ASINUS 17 décembre 2009 07:00


              yep
               
              premiere hypothese

              déja dans l antiquité l esclave dormant aux ecuries nourrissait une haineuse jalousie de celui dormant au cuisine.



              deuxieme hypothese service commandé et plume stipendiée les politiques et les patrons recrutent du « dialogueur et diffuseur de bonne pensée » sur le net



              • Flo Flo 17 décembre 2009 14:25

                Deuxième hypothèse plus que probable.


              • pierrix 17 décembre 2009 08:02

                @ l’auteur : Merci pour ce coup de gueule, qui va immanquablement vous valoir une volée de bois vert de la part de la meute.
                Il est effectivement parfaitement anormal que la caste des seigneurs du rail et l’amicale de la lutte finale et des casquettes Ricard réunies emmerde avec une régularité de coucou suisse des millions de personnes tous les hivers non seulement pour préserver leurs fameux avantages acquis, mais encore pour réclamer d’autres primes sur le dos du contribuable...
                 Il ne vient pas à l’idée aux pieux défenseurs de la lutte sociale permanente de comptabiliser le nombre d’heures de travail perdues pour les passagers, et en particuliers pour ceux qui n’ont que peu ou pas de protection sociale (je me souviens d’avoir vu une femme de ménage pleurer sur le quai du RER A, car elle avait ainsi perdu sa journée de travail et elle savait qu’elle ne serait pas payée), ni de l’indécence de ces revendications dans un pays où les augmentations de salaires sont au point mort depuis plus d’un an et où la plupart des salariés du secteur privé ont peur pour leur boulot.
                C’est la lutte finaaaale...


                • Francis, agnotologue JL 17 décembre 2009 08:31

                  La meute pierrix ? Qui donc êtes-vous pour insinuer qu’il y aurait une meute gauchiste sur AV ? Un pauvre type qui a une dent contre « les pieux défenseurs de la lutte sociale permanente » ? Ou un de ces nantis qui considère que c’est pas juste qu’il y ait des pauvres moins pauvres que d’autres ? 


                • Gasty Gasty 17 décembre 2009 08:54

                  Et vous pierrix ?
                  Contre un salaire de misère, contre qui allez-vous vous opposer ? Aux nantis que l’on vous montre du doigt ? Mais suivez donc ce doigt en sens inverse. ATTENTION ! le suivre risque de mettre vos idées de contribuable embué dans la dur réalité de votre condition. Votre condition, le prolongement de ce doigt,l’arme qui sans réfléchir va tirer dans le tas.


                • Nethan 17 décembre 2009 14:34

                  Une régularité de coucou suisse ? Il serait bon de se baser sur les faits non ?

                  « Dans le détail, le Conseil national des transports confirme que le nombre de jours perdus pour grève a diminué dans les transports routiers (11 982 en 2005, 10 276 en 2006), à la RATP (21 271 en 2005, 19 002 en 2006) et, surtout, à la SNCF (238 962 en 2005, 129 213 en 2006). Une évolution qui est donc antérieure au vote, l’année dernière, de la loi sur le service minimum, précédée, comme à la RATP, par la négociation de dispositifs de prévention des conflits. »

                  Je n’ai pas encore trouvé les chiffres plus récents, mais je doute qu’ils soient si différents. Mais comme une grève du rail est génante, peu importe leur nombre, même une seule ferait vous bondir... Et je suppose qu’il vous sera difficile d’admettre que même les prétendus « nantis » font des efforts...


                • TSS 17 décembre 2009 15:59


                  @pierrix

                  vous faites beaucoup de bruit sur la grève du RER -A ,beaucoup d’acrimonie !!mais il ne me

                  semble pas avoir lu un commentaire de votre part sur AV concernant le rapport

                  Dosières sur l’augmentation invraisembable de budget et de personnel de l’Elysée et des

                   ministères :

                  -48 chauffeurs pour Borloo

                  -24 cuisiniers pour Kouchner

                  -3,5 millions d’€ de sondage pour Sarkho....etc...etc  !!

                  à l’heure ou le pôle emploi annonce 1 million de chomeurs en fin de droit,chiffre que le GVT,

                  avec son courage habituel,refuse de commenter !!

                  Retournez vous ,vous verrez,ce ne sont pas les cheminots qui vous sodomisent... !!


                • fwed fwed 17 décembre 2009 16:45

                  Mais oui pierrix, mais oui...

                  Quand on aura démanteler le méchant et puissantissime cartel des cheminots nous vivrons enfin dans une démocratie du peuple, par le peuple et pour le peuple.
                  Bien évidemment les cartels monétaire, bancaire, industriel, financiers, mediatiques et politiques sont du pipi de chat à côté des cheminots.

                  Comme le dit plus bas TSS : « Retournez vous et vous verrez que ce n’est pas le cheminot qui vous sodomise » mais encore faut il savoir de quoi l’on parle et s’informer par autre chose que du TF1 avec ses reportages sur « les prises d’otages ».

                  Pour votre gouverne sachez que l’UMP et le PS me laisse le même arrière goût de sandwich au caca, ce qui me semble être l’analyse la plus courante sur agoravox.

                  http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=Accueil


                • pierrix 17 décembre 2009 16:45

                  Vous faites beaucoup de bruit sur la grève du RER -A ,beaucoup d’acrimonie !!mais il ne me semble pas avoir lu un commentaire de votre part sur AV concernant le rapport Dosières sur l’augmentation invraisembable de budget et de personnel de l’Elysée et des ministères

                  Bonjour,

                  Je suis usager des transports publics parisiens et subis, comme l’auteur de cet article, les grèves répétées de la RATP et de la SNCF depuis des années. Avec lesquelles je suis en complet désaccord comme je l’ai exprimé plus haut. Je ne suis pas pour autant partisan de la privatisation du réseau - j’ai connu celui de Londres pendant des années et je sais ce que cela veut dire, ni admirateur des banquiers, et je sais qui est René Dosières, qui a toute mon estime, et ce qu’il a trouvé dans les comptes de l’Elysée.

                  Ceci étant dit, je ne vois pas au nom de quoi je devrais d’un côté cracher sur le patronat, Sarkozy ou les banquiers, et de l’autre baver d’admiration pour des gens qui débrayent plusieurs fois par an, et parfois sans préavis alors

                  • qu’ils ont la sécurité de l’emploi
                  • qu’ils sont largement payés pour ce qu’ils font par rapport à la majorité des salariés français
                  • qu’ils travaillent pour un service dit public
                  • et( que les intérêts qu’ils défendent sont catégoriels et profondément égoïstes.
                  Pour reprendre votre délicate métaphore, je ne fournis pas la vaseline, et je n’ai pas de tendresse particulière pour des gens qui me font ch... à longueur d’années en rallongeant parfois mes journées (et celles de dizaines de milliers d’autres) de plusieurs heures.
                  Et je n’ai donc aucune raison de me joindre à votre petite manifestation de solidarité envers les « pauvres » cheminots...

                • TSS 17 décembre 2009 17:27


                  pendant mes 43 années de labeur(dans le privé) dans la region parisienne j’ai subi moultes

                  grèves des transports en commun mais même devenu cadre je ne me suis jamais trompé de

                  cible !!c’est ce qu’on appelle la solidarité de classe... !!


                • pierrix 17 décembre 2009 18:13


                  Solidarité (Larousse) : Rapport existant entre des personnes qui, ayant une communauté d’intérêts, sont liées les unes aux autres.

                  Ils ont déjà été solidaires avec vous, les cheminots des lignes A et B ? Ils s’en foutent pas mal, de la solidarité avec les millions de gens

                  • qu’ils empêchent de circuler librement
                  • de travailler.
                  C’est toujours surprenant de constater les dégâts de la rhétorique marxiste dans ce pays, et l’utilisation à tort et à travers de mots galvaudés et complètement vidés de leur sens par nos soi-disant syndicats.

                • TSS 17 décembre 2009 22:48

                  vous n’avez pas bien lu j’ai dit « solidarité de classe » c’est à dire que quelque soit leur intérêt à

                  mon égard je n’ai jamais eté et ne serai jamais de l’autre coté !!

                  cela n’a rien à voir avec le marxisme( une obsession de la droite pavlovienne) c’est

                  visceral... !!


                • pierrix 18 décembre 2009 08:33

                  Monsieur,
                  Si vous parlez de l’autre côté et de solidarité de classe, c’est bien que vous raisonnez (apparemment à votre insu) en termes binaires. Vous excusez par avance tout ce que peuvent faire les syndicalistes à partir du moment où ils sont salariés,(ou fonctionnaires ou autre), comme le chien de Pavlov. Pour ma part, emmerder 2 millions de personnes en pleine vague de froid et à la veille des fêtes de Noël me paraît grossièrement abusif (surtout dans la mesure où c’est régulier et terriblement prévisible), et contraire à l’intérêt général. C’est mon point de vue et il me paraît plus logique que le vôtre...


                • TSS 20 décembre 2009 19:50


                  vous avez une certaine tendance à prendre vos interlocuteurs pour des imbeciles ! n’ayant

                  nullement l’intention de vous convaincre ni de changer d’avis(je suis trop vieux pour ça) et

                  l’argumentation me prendrait trop de temps ,alors ... !!


                • TSS 20 décembre 2009 19:57


                  je ne sais si la photo de marin vous represente mais ayant ,moi même ete marin de metier

                   dans la « Royale » mon 1er geste avait consisté à virer la baleine du « bachis » à la sortie d’Hourtin

                  donc rien qu’à ce sujet nous raisonnons de manière differente.... !!


                • Nanar M Nanar M 17 décembre 2009 08:18

                  Quel titre imbécile !
                  Les employés de la RATP des nantis ? Mais vous avez une poutre dans l’œil Monsieur Brisefer.
                  Et/Ou vous avez trop ingurgité de jus de Figaro et trop baigné dans la fange de TF1.
                  Et vous dressez le peuple contre le peuple comme sait si bien le faire la propagande libérale depuis des années.
                  Vous souhaitez fustiger des nantis, alors ne vous trompez pas de cible, le choix est vaste entre les politicards carriéristes et cumulards, les exploiteurs de tous genre et leurs valets...
                  Allez Monsieur Brisefer un peu de lucidité.


                  • Bigre Bigre 17 décembre 2009 08:30

                    >Ou alors, cela signifie clairement que si ces personnels font à bon droit une grève, aux conséquences si rudes pour 1 million de personnes tous les matins et soirs, et pour des motifs de prime (120 € d’augmentation) alors le bon peuple tout entier, les moins de 1500 Euros/mois qui sont maintenus à des niveaux de salaire bien plus bas devrait battre le pavé demain, remonter la rue St Honoré, et fomenter une insurrection sans plus attendre*, exiger un Grenelle des salaires, exiger 120 euros d’augmentation en moyenne, exiger le renvoi de ce gouvernement qui ne fait rien pour les classes moyennes pauvres.

                    Voilà, vous l’avez la proposition !

                    Mais les petits salaires ... ne manifestent pas, ils sont au chaud devant l’écran plat, lobotomisés. Pourquoi accepter un salaire aussi mauvais que 900 € pour autant d’heures de boulots + trajets... pourquoi ces salaires de survie sont-ils légaux ? Faut en parler autour de vous, refuser de participer à la CONsommation frénétique de fin d’année, faire une grêve du zèle, .... la pauvreté est dans la tête !

                    Bigre !


                    • sisyphe sisyphe 17 décembre 2009 08:31

                      Ou alors, cela signifie clairement que si ces personnels font à bon droit une grève, et pour des motifs de prime (120 € d’augmentation) alors le bon peuple tout entier, les moins de 1500 Euros/mois qui sont maintenus à des niveaux de salaire bien plus bas devrait battre le pavé demain,

                      Ben oui.
                      Encore faut-il en avoir le courage (en faisant une grève, on perd de l’argent), et s’engager personnellement, non seulement pour l’amélioration de sa propre situation, mais aussi de celle des autres.
                      Ca s’appelle, effectivement, la conscience de classe et la solidarité ; et ke juste esprit de révolte.

                      Mais tant qu’il y aura des imbéciles pour fustiger ceux qui sont juste au dessus des plus déshérités comme des « nantis », au lieu de s’en prendre aux vrais nantis, gavés sans rien faire qu’exploiter les autres, ou en faisant travailler leur argent, tous ceux-ci auront de beaux jours devant eux, et votre femme continuera d’être exploitée.

                      La justice, c’est l’alignement par le haut, non par le bas ; vous ne faites qu’être le complice objectif de ceux qui vous exploitent ; donc, tant pis pour vous, et vive ceux qui font grève pour défendre leurs droits ; c’est eux qui ont raison.


                      • Annie 17 décembre 2009 08:40

                        Lorsqu’on commence par appeler des nantis des gens qui gagnent 2000 euros par mois, on se dit que Sarkozy a gagné la guerre de la communication.


                        • Francis, agnotologue JL 17 décembre 2009 09:18

                          Effectivement, Annie ! Les seuls nantis sont ceux que protège le bouclier fiscal.


                        • Voris 17 décembre 2009 08:45

                          Article beaucoup trop caricatural. Sans intérêt du coup.


                          • cire 17 décembre 2009 09:01

                            L’article de Brisefer nous permet de mettre au jour ses profondes connaissances .On peut mesurer combien un petit écrit peu avoir de grandes conséquences .En effet ses propos insipides sont le relief parfait de son intelligence citoyenne .......


                            • Michel DROUET Michel DROUET 17 décembre 2009 09:06

                              Un article qu’aurait pu écrire Frédéric Lefevre !
                              On dresse les gens les uns contre les autres et on oublie de parler du « reste », c’est à dire du libéralisme économique et financier qui presse chaque jour un peu plus les salariés et qui engraisse les dirigeants et les actionnaires.
                              Tant que les salariés se taperont dessus, le capitalisme pourra dormir sur ses deux oreilles.


                              • Vilain petit canard Vilain petit canard 17 décembre 2009 09:19

                                Ben voyons, l’auteur, vous vous plaignez, DONC personne n’a le droit de se plaindre. Dans le même esprit, je pourrais très bien vous dire : « ben votre épouse elle n’a qu’à trouver un autre job mieux payé, c’est donc de sa faute, et donc ne vous plaignez pas ». Mais évidemment, ça ne fait pas le même effet, hein ?


                                • gbmaven 17 décembre 2009 09:25

                                  J’aimerais qu’on m’explique quelque chose : en principe, pour être efficace, une grève doit pénaliser l’employeur, de préférence au portefeuille.

                                  Or, je suppose qu’il doit y avoir environ 90% des usagers qui ont une carte d’abonnement, payéee bien sûr d’avance.

                                  Donc, qu’ils utilisent le système ou pas, aucune différence pour la RATP, l’argent est déjà encaissé.

                                  La RATP est-ell vraiment pressée d’arriver à un accord ?


                                  • Heliaus 17 décembre 2009 09:30

                                    Sa femme peut aussi postuler à EDF, car je gagne autant voire plus a bosser à la production d’éléctricité : Le hic c’est que c’est en 3*8, 1 WE sur deux et cette année c’est le 25/12/09 et le 01/01/10 à 6h du matin au boulot...Par contre oubliez « la vie de famille » !


                                    • Yohan Yohan 17 décembre 2009 18:57

                                      C’est quoi être français ? : moi j’ai la réponse ; être français, c’est soutenir les grévistes professionnels quoiqu’il arrive, avec le sourire, les pieds gelés dans la neige, au détriment de son propre emploi et de se plaindre parce que la boulangerie est fermée à 21h00. Etre français c’est : être con...


                                    • sisyphe sisyphe 18 décembre 2009 11:22

                                      Et Yohan nous en apporte la confirmation, avec ce post.


                                    • ZEN ZEN 18 décembre 2009 11:25

                                      Sisyphe
                                       smiley


                                    • Gemini Gemini 17 décembre 2009 09:35

                                      2000 € par mois et certains appellent ça des nantis ? Ça fait peur. Surtout en région parisienne.

                                      Cher auteur, si vous souhaitez que votre situation et celle de votre femme s’améliore, ce n’est pas en fustigeant ceux qui sont à peine au dessus de vous que vous y arriverez. Avec une telle mentalité, tout ce à quoi nous pourrions arriver, c’est à tirer tout le monde vers le bas vers la même misère que celle de votre femme. Rien d’autre.

                                      Ça tombe bien, c’est exactement ce que Sarkoléon et sa clique veut. Comme ça il ne restera plus que des pauvres et de vrais nantis. Vous savez, les Copé et compagnie qui gagnent plus de 20 000 € par mois. Ce sont eux les seuls vrais nantis et gagnants. Pas le petit cheminot qui ne gagne que 2 000 € par mois. Certes c’est plus que beaucoup, mais ça reste peu malgré tout. Ne l’oubliez surtout pas.

                                      Le seul moyen de sortir de cette spirale n’est surtout pas de taper et d’envier sur le voisin juste au dessus mais d’agir ensemble pour améliorer les conditions de travail de tous. À 2 000 € pas mois, on est loin d’être un nantis. On est tout juste dans la classe moyenne. À plus de 20 000 € par mois comme Copé (parlementaire, maire, cabinet d’avocat et on ne sait encore quoi d’autre, à se demander où il trouve le temps de faire son travail comme il faut pour chacun de ces mandats …), on est un nantis, et il a malgré tout le culot de fustiger les cheminots et autres vrais travailleurs qui gagnent bien moins que lui. Quand on s’appelle Madame Lagarde et qu’on est payé 4000 à 5000 € par mois et tant que conseillère de Paris XII et qu’en plus on n’assiste jamais au séances, s’y ajoutant bien sûr ses émoluments de ministre, alors oui, Madame Lagarde est une nantis. Et ne parlons pas du patron de votre femme. Il est probablement encore bien au dessus des exemples que j’ai cités. Les vrais nantis, ils sont là.

                                      Vous rendez aux véritables nantis un fier service en continuant sur cette voie. Mais pas à vous, ni à vos semblables.


                                      • pierrix 17 décembre 2009 10:20
                                        Le salaire des 550 conducteurs de la ligne A, en grève depuis le jeudi 10 décembre, est compris entre 2 200 et 2 700 euros bruts par mois, selon Le Monde. A ce salaire, s’ajoute une prime mensuelle de 660 euros en moyenne, d’après une porte-parole de la RATP. Cette prime est dispensée pour les horaires décalés, les dimanches et jours fériés.

                                      • Gemini Gemini 17 décembre 2009 13:42

                                        2700 € brut par mois, ça fait bien environ 2000 € net par mois. Donc nous sommes d’accord. Des primes pour travailler le dimanche et les jours fériés, je trouve ça tout à fait normal. C’est le contraire qui ne l’aurait pas été.

                                        J’ai du mal à comprendre l’objectif de certaines personnes. Vous voulez quoi ? Que tout le monde soit payé au rabais comme la dame de l’aigri qui a écrit l’article et dise en plus merci ?

                                        Soit vous êtes le pigeon rêvé, soit vous êtes un de ces profiteurs véritablement nantis, qui avance masqué et essaye de stigmatiser ceux qui ont l’outrecuidance de demander une rémunération décente pour leur travail. Diviser pour régner c’est bien connu et ça marche encore assez souvent. Ou alors j’aimerai bien qu’on m’explique en quoi ça peut être bénéfique à la majorité de se laisser ainsi exploiter …


                                      • pierrix 17 décembre 2009 15:46
                                        Tous les ans à la même période, il y a la bousculade dans les magasins pour les achats de Noël et ... la désormais traditionnelle grève de Noël dans les transports en commun parisiens. Joies du passage au « service d’hiver » et les ultimatum de Sud-Rail.

                                        Souvenons nous, l’an dernier, la Gare Saint Lazare avait été bloquée pendant un mois et même fermée. A nouveau en grève cette année, les conducteurs de RER A et B de la RATP oublient de mentionner quelques éléments privilégiés mis en exergue récemment par la Cour des comptes dans un de ses rapports :

                                         Entre 2001 et 2007, le salaire moyen annuel brut à la RATP a augmenté de 18,65% soit une augmentation moyenne de 3,1% par an.
                                         Un conducteur gagne après 16 ans de carrière en moyenne 2570 euros bruts par mois quand le salaire moyen brut des salariés Français est de 2661 euros bruts par mois (source INSEE).
                                         En 2007, « 32,4 millions d’euros (+110 % par rapport à 2006) » de primes ont été distribués aux agents soit un montant brut par agent de 680 euros.
                                         L’âge moyen de départ en retraite constaté à la RATP est de 53,7 ans contre une moyenne de 61 ans pour les salariés du régime général.
                                         Toujours selon la Cour des comptes, le coût des retraites est en grande partie pris en charge par la collectivité française : « la subvention d’équilibre d’Etat, qui a dépassé 50% des ressources de la caisse autonome des personnels de la RATP en 2007, atteint 56,7% en 2008 et devrait s’alourdir encore à l’avenir ».
                                         Le temps de conduite moyen annuel par agent dans le réseau RER est de 449 heures par an à Paris en 2005, contre 1217 heures à Berlin.
                                         Le temps de conduite par jour et par conducteur effectif est de « 2 heures 50 mais de 3 h 39 en y incluant le temps dit de retournement des matériels et 4 h 13 en y incluant le temps de garage et de dégarage ».
                                         Les 42 582 agents de la RATP ont pour la plupart (98,7%) un statut qui leur garantit l’emploi à vie et 80% à 98% des conducteurs sont en grève ces derniers jours.

                                        Toutes ces données proviennent exclusivement du dernier rapport de la Cour des comptes sur la RATP.

                                        Pour autant, les revendications sont : « Non à la privatisation ! Monopole public RATP/SNCF sur les transports urbains d’Ile-de-France ! » Monopole que la RATP doit conserver jusqu’en 2039 ! Mais surtout, les grévistes demandent une prime de 150 euros dont 30 euros variables. La direction de la RATP a proposé une prime de 100 euros. Proposition refusée par les syndicats Sud RATP et consorts. D’autres raisons valables de bloquer les franciliens à la veille de Noël ?


                                      • pmrail 17 décembre 2009 09:43

                                        je suis déçus, déçus car je me rend compte (quand on parle de mon métier) que sur ce site n’importe qui peut faire n’importe quel article sur n’importe quoi en racontant n’importe quoi pour essayer de monter la population contre une petite caste !! déjas ce serais contre des gens de couleurs différente, ces propos serais interdit par la loi.
                                        Je suis conducteur de train et je peut vous affirmé qu’il y a pas beaucoup de conducteurs de train qui ont un salaire de 2000 Euros , pour ma part c’est 1600 Brut par mois, je vous l’accorde , je touche environ 2000 Euros par moi , mais la différence c’est de la prime, ce qui est quand même différent surtout quand on est en maladie .
                                        Ensuite, les horaires de travail !! quand je lie que les conducteurs de train ne peuvent conduire que 2H30 par jours, regarder simplement combien de train roule par jours faites le calcule pour voir combien de conducteurs il faudrais et vous vous rendrez vite compte de votre bêtise.
                                        Juste a titre d’information, en tant que conducteur de train, je vais conduire pendant 7H aujourd’hui dans une journée qui vas durer 10H car il faut savoir que l’on ne fais pas que conduire dans une journée de travail, il y a toute la préparation de la mission de la journée, la préparation du matériel et a la fin de la journée une vérification du matériel avant de le remiser .
                                        maintenant ci vous pensez encore que je suis un nanti je vous donne juste mon programme pour noël, j’ai 3 enfants de bas ages , et je part le 24 décembre a 16H pour rentre du travail le 25 décembre a 23H ! je vous invite a venir m’accompagner !


                                        • Francis, agnotologue JL 17 décembre 2009 10:02

                                          Bonjour pmrail, votre témoignage est bienvenu pour remettre les pendules à l’heure.

                                          Excusez moi, sur les primes : d’accord sur le fait que des primes ce n’est pas un salaire, mais désolé, un travailleur n’a pas vocaction à être malade.

                                          Ceci dit, puisque je suis là, je remarque que c’est une pratique classique en France : avant le conflit, les employeurs ne veulent rien savoir, et pendant le conflit, ils font savoir à l’envi qu’ils ne négocieront pas sous la contrainte.


                                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 17 décembre 2009 10:14

                                          Merci pmrail, de remettre les pendules à l’heure, avec des vrais chiffres et horaires.

                                          Pour ceux qui ne connaissent pas bien le secteur public,le système de la prime est un peu opaque, un peu de pédagogie s’impose. L’Etat (et par extension, les activités relevant du secteur public) a pris l’habitude de verser des salaires ridicules à leurs agents. C’est toujours ça d’économisé sur les retraites...

                                          Alors on compense un peu en versant des primes, aux noms et justifications les plus variées, parfois fantaisistes (prime de panier, de dangerosité, d’éloignement, d’astreinte, etc.). Ce sont en fait des compléments à un salaire insuffisant. De plus, elles présentent le gros avantage de ne pas toujours être versées quand on ne travaille pas (maladie), et même dans certains cas il n’y a pas si longtemps, de ne pas cotiser aux charges sociales, surtout à la caisse retraite (le ménage a été fait, mais parfois....).

                                          Le cercle infernal est lancé : pour assurer une retraite décente, le fonctionnaire ou assimilé a le choix : soit augmenter les primes (par actions syndicales), soit attendre le passage d’échelon. Augmenter le salaire, c’est la 13e travail d’Hercule.

                                          Quant au contractuel (comme moi), il a juste le salaire riquiqui, et zéro prime. Encore mieux ! D’auitant qu’on peut le garder en CDD indéfiniment (actuellement, j’arrive à 6 ans en CDD !).

                                          Avant de taper sur les « nantis », faut se renseigner.


                                        • sheeldon 17 décembre 2009 10:16

                                          bonjour

                                          la liberté d’expression c’est aussi de laissé parler les gens stupides ou simplement ignares .

                                          après vous pouvez y répondre et démontrer la stupidité supposée de l’auteur  ;o)

                                          perso j’irais dans votre sens mais bon il a le droit d’écrire ce que bon lui semble , que ça vous énerve je peux comprendre , mais vous savez quoi cet auteur je le plain ; on sent l’amertume , de la jalousie pour des gens qui gagnent juste un poil plus que lui et qui peuvent encore un peu se défendre , c’est dire ou il en est de servitude au système .

                                          cordialement et bon jour de l’an


                                        • Gasty Gasty 17 décembre 2009 10:21

                                          Ne soyez pas déçu, au contraire. Ça pue dans les mentales de certaines personnes, ils sortent de leurs trous et se font prendre comme des rats avec des rollex. Le pire se sont ceux qui sortent seulement avec une casio. Les C... !


                                        • snoopy86 17 décembre 2009 10:10

                                          Une erreur dans l’article : il ne s’agit pas d’une prime annuelle mais d’une prime MENSUELLE de 650 euros

                                          Avec un salaire annuel d’environ 32000 euros ces conducteurs touchent le DOUBLE de ce que touchent en moyenne les ouvriers qualifiés en France et à peu de chose prés le salaire médian des cadres.

                                          http://www.insee.fr/fr/themes/theme.asp?theme=4&nivgeo=0&type=2

                                          La plupart d’entre eux ( sauf ceux embauchés depuis 2008 ) prendront leur retraite à 50 ans !!!!

                                          Plaignez donc ces damnés de la terre smiley


                                          • finael finael 17 décembre 2009 13:04

                                            prime de 120 à 150 Euros ! (source « Les échos », journal « de gauche » comme chacun sait).

                                            « A la RATP, les conducteurs de métro et de RER sont un peu mieux payés que les chauffeurs de bus. Alors que les premiers commencent leur carrière à 1.909 euros et la terminent à 2.829 euros, les seconds débutent à 1.901 euros et terminent leur carrière à 2.478 euros » (source « journal du net », rien à voir bien entendu avec les salaires des cadres).

                                            Mais quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage n’est-ce-pas ?


                                          • snoopy86 17 décembre 2009 13:27

                                            Salaire en moyenne 2200 euros plus prime mensuelle 660 euros selon Le Monde ( journal de droite comme chacun sait )

                                            120 à 150 euros de prime complémentaire c’est l’augmentation de prime réclamée

                                            Mets tes lunettes camarade Finael


                                          • snoopy86 17 décembre 2009 13:33

                                            Salaire médian des cadres en France 2007 : 33861 euros soit environ 2800 euros par mois

                                            http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon04147 


                                          • finael finael 17 décembre 2009 14:05

                                            On ne compare pas une moyenne et une médiane !

                                            Salaire moyen des cadres : 46 200 euros/an soit 3 850 euros/mois.



                                          • ZEN ZEN 17 décembre 2009 15:20

                                            Le Monde= journal de droite
                                            Salaire moyen=2200 euros ?
                                            Mais c’est scandaleux ! surtout quand on se paie le luxe d’habiter Paris, où, on le sait, les loyers sont très bas
                                            Je sais, il y moins nantis. Combien de travailleurs sans logement ? On devrait décemment aligner tous les salaires sur eux
                                            La justice par le bas. Là, ce serait l’égalité... smiley


                                          • snoopy86 17 décembre 2009 17:04

                                            « on ne compare pas une moyenne et une médiane »

                                            La moyenne signifie que les conducteurs de RER gagnent moins que les traders
                                            La médiane qu’ils gagnent plus que 50 % des cadres !

                                            Et Zen trouve normal qu’un conducteur de RER niveau bac qui conduit 2h30 par jour gagne plus qu’un prof agrégé en milieu de carrière smiley


                                          • finael finael 17 décembre 2009 10:14

                                            Bravo pour la leçon : que les plus bas de l’échelle sociale se battent entre eux, cela les occupera et les détournera des vrais profiteurs.

                                            Le salaire moyen en France en 2007 (derniers chiffres disponibles) était de 2100 Euros net/mois. le salaire médian (c’est à dire que lamoitié de salariés gagne moins et l’autre moitié gagne plus) était de 1900 Euros.

                                            Alors parler de « nantis » à 2000 Euros c’est du TF1 tout craché.

                                            Autres petits détails :

                                            - Le revenu moyen des professions non salariées dépasse les 3000 Euros.

                                            - La France est dans le peloton de queue en matière de salairesen Europe.

                                            - De telles actions ont eu lieu (et même en pire) en Allemagne, en Italie, et même en Grande Bretagne ... Il est bon parfois de regarder plus loin que son nombril.

                                            Au fait, vous prenez bien le RER le week-end, durant les fêtes, ...

                                            Et à quelle heures’est-il levé votre conducteur de RER, parce que lui aussi il doit venir travailler !

                                            ............ « Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, la preuve : les éboueurs » (Coluche)


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 décembre 2009 18:08

                                              Salut Finael,
                                               Je dois avouer que je n’ai pas vraiment compris le but de l’article.
                                               Qu’est-ce qu’un nanti ? Que veux dire fustiger ?
                                               J’ai cherché
                                              « Fustiger » :

                                              Sens 1 Fouetter, battre. Synonyme châtier Sens 2 Critiquer, blâmer [Littéraire]. Synonyme blâmer Anglais to castigate
                                               « Nanti » : riche. Synonymes aisé, bourgeois, fortuné, fourni, garni, pourvu, privilégié, prospère,

                                               Merci, pour donner des chiffres.
                                               Donc entre 1900 et 2100 euros, on se retrouve dans le haut de la courbe de Gauss.
                                               J’ai cherché chez nous 2837 euros
                                               J’ai même cherché comment faire la grève autrement.
                                               Des solutions existent. il faut seulement de la solidarité. 


                                            • finael finael 17 décembre 2009 18:18

                                              Salut l’enfoiré !

                                              Traduction du titre : blâmer les mieux lotis (en l’occurence les conducteurs de RER !!!)


                                            • Shaytan666 Shaytan666 17 décembre 2009 18:19

                                              Salut L’enfoiré,
                                              Il faut quand même reconnaitre que chez nous en Belgique le personnel de la SNCB est quand même « vachement » avantagé par rapport à d’autres catégories de fonctionnaires. Soins médicaux gratuits, coupon gratuits pour la famille, etc...


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 décembre 2009 18:44

                                              Shantan666,

                                              "le personnel de la SNCB est quand même « vachement » avantagé par rapport à d’autres catégories de fonctionnaires. Soins médicaux gratuits, coupon gratuits pour la famille, etc...« 

                                              >> Je dois avouer que je ne connais pas vraiment la situation des travailleurs fonctionnaires.
                                              L’esprit »fonctionnaire" a beaucoup évolué chez nous. Nous sommes loin de la RTT de l’époque. La Poste, elle, perd la boule en utilisant Georoute version 3. Tout cela pour se privatiser dès 2011. Rationaliser est devenu le leitmotive dans le secteur public comme ailleurs.
                                              Les pensions s’uniformisent et ne sont plus aussi avantageuses.
                                              Non, faut pas trop rigoler dans la fonction publique. Le rendement est aussi de rigueur. 


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 décembre 2009 18:48

                                              Finael,
                                               Le RER, chez nous, c’est le monstre du Loch Ness.
                                               Il sort sa tête au moment où on s’y attend le moins et puis il retourne dormir au fond du lac à espoirs perdus.


                                            • armand armand 17 décembre 2009 10:19

                                              Bonjour à tous,

                                              Le problème général des (petites) classes moyennes en France c’est inadéquation entre les salaires, relativement bas pour l’Europe, et le coût de la vie, surtout en région parisienne, où les logements sont hors d’atteinte à moins de s’adresser au parc social réservé désormais aux plus pauvres par décision de Mme Boutin.
                                              Je pense qu’il est une revendication raisonnable dans un pays riche que de vivre normalement avec son salaire.
                                              Reste à savoir si les moyens mis en oeuvre pour protester ne sont pas démesurés, car ils rendent la vie plus difficile encore à ceux qui sont dans la même mouise, voire pire.
                                              Franchement, je n’ai pas de réponse...

                                              Quant aux nantis...
                                              Une des bizarreries de la France c’est qu’on tape surtout sur les avantages des politiques (gros salaires et indemnités revalorisés récemment, mais rien de stratosphérique) ; puis sur les managers et golden-boys (effectivement choquants), mais on ne s’indigne guère des propos d’un analphabète à crampons comme Anelka, qui râle contre une France hypocrite qui ose taxer ses gains stratosphériques (il nous explique qu’il a le droit d’aimer les grosses bagnoles et qu’il a besoin de ce fric pour ses enfants... Snifff).
                                              L’époque a les héros qu’elle mérite...

                                              Et si on décrétait la gratuité des droits de retransmissions des matchs, on obtenait des annonceurs qu’ils cessent de nous citer en exemple ces enfants gâtés du sport (franchement, que fait-il d’utile ou d’intéressant pour l’humanité, un clown comme Beckham ?) et qu’on rendait le sport à ceux qui le pratiquement avant et surtout pour le plaisir.


                                              • ddacoudre ddacoudre 17 décembre 2009 10:20

                                                bonjour brisefer

                                                j’ignore le choix de ton pseudo, mais moi il me rappelle des souvenir quand je faisais mes stage de jeune militants, il y avait un formateur qui nous apprenait l’histoire sociale du monde ouvrier, et il portait ce surnom du à la rudesse de son militantisme.

                                                dans la vie qui n’est qu’une lutte sans fin quand l’on baise es bras et que l’on confie sont destin à ceux qui vous exploite comme c’est le cas dans les pays riches, il ne faut pas s’étonner du constat que tu fais.

                                                Dans la vie de tous les jours les Français disent compter sur leur famille et amis pour 82%, sur eux-mêmes 68%, tandis que seulement 2% accordent leur confiance aux partis politiques (enquête CCA, 1999). 

                                                Dans le même temps les Français attendent de l’État qu’il agisse moins pour l’ensemble de la collectivité, mais qu’il prenne en compte la singularité de chaque citoyen.

                                                Pourtant ils attendent de l’Entreprise, considération, restauration de liens sociaux par la convivialité et qu’elle invente des solutions aux problèmes contemporains.


                                                c’est très bien d’avoir fait le constat ; de ce souhait lds français en 1999, le constat est probant, c’est une évidence ils ont fait progresser la situation des français. l’état et les entreprises ont répondu à leurs attentes, une bonne régression. (et en plus ils ont le culot de vous dire qu’ils n’en sont pas responsables)


                                                je ne veux pas m’avancer mais je ne crois pas que ce soit cela qu’il espérer. mais que dire ils ont fait leur choix plutôt que de croirent en leur possibilité à s’organiser dans des syndicats, comme ont continué de le faire la RATP et d’autres ils ont choisit les mirroirs aux allouettes. il ne faut avoir rien dans la tête, hormi la soumission pour croire que le maitre va assurer et émanciper l’esclave.


                                                alors je ne sais que faire je fustige ton article ou je te dis gentiment que tu dénigres seulement ceux qui ont encore le courage de défendre leurs intérêts, et que ce n’est pas en faisant l’éloge de la « lacheté » qu’une nation se redresse, et encore moins une clase sociale.

                                                ceux qui ont été élus et les entreprises en laquelles vous faites confiances vous enmènerons les salaires des chinois.


                                                la seule espèrance que vous puissiez avoir c’est que ces derniers revendiquent des augmentations de revenu pour recevoir la part de la richesse qu’ils créaient. cela rendra leur production moins attrayantes.


                                                cordialement.


                                                • Vilain petit canard Vilain petit canard 17 décembre 2009 10:28

                                                  Oups ! Réponse mal placée, je la remets ici :

                                                  Merci pmrail, de remettre les pendules à l’heure, avec des vrais chiffres et horaires.

                                                  Pour ceux qui ne connaissent pas bien le secteur public,le système de la prime est un peu opaque, un peu de pédagogie s’impose. L’Etat (et par extension, les activités relevant du secteur public) a pris l’habitude de verser des salaires ridicules à leurs agents. C’est toujours ça d’économisé sur les retraites...

                                                  Alors on compense un peu en versant des primes, aux noms et justifications les plus variées, parfois fantaisistes (prime de panier, de dangerosité, d’éloignement, d’astreinte, etc.). Ce sont en fait des compléments à un salaire insuffisant. De plus, elles présentent le gros avantage de ne pas toujours être versées quand on ne travaille pas (maladie), et même dans certains cas il n’y a pas si longtemps, de ne pas cotiser aux charges sociales, surtout à la caisse retraite (le ménage a été fait, mais parfois....).

                                                  Le cercle infernal est lancé : pour assurer une retraite décente, le fonctionnaire ou assimilé a le choix : soit augmenter les primes (par actions syndicales), soit attendre le passage d’échelon. Augmenter le salaire, c’est la 13e travail d’Hercule.

                                                  Quant au contractuel (comme moi), il a juste le salaire riquiqui, et zéro prime. Encore mieux ! D’auitant qu’on peut le garder en CDD indéfiniment (actuellement, j’arrive à 6 ans en CDD !).

                                                  Avant de taper sur les « nantis », faut se renseigner.


                                                  • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 17 décembre 2009 10:31

                                                    Et pendant que tout le monde se bouffe la gueule par posts interposés l’Elysée et Matignon se fendent la tronche. Le peuple VS le peuple. Quoi de mieux pour eux, la division pour s’assurer un avenir confortable. Si toute ces énergies étaient dirigées contre les véritables auteurs de ce dérèglement social , je suis près à parier que les carrosses rouleraient plein pot vers les frontières en laissant sur place perruques et poudriers . Je ne crois plus en la non violence, le Dalï Lama en a fait les frais, la lutte sociale nous conduit aux affrontements internes , il ne reste plus que la révolution. Je sais que c’est un peu excessif, mais arrivé à un certain point et quand on n’a plus rien à perdre ça vaut peut-être le coup.


                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed 17 décembre 2009 10:33

                                                      « Mon épouse a décidé de postuler à la RATP. »

                                                      Quelle ambition et même quelle prétention pour Madame avec seulement Bac + 4...

                                                      Quand Carletta s’abaisse et s’affaisse très bas jusqu’au niveau du SDF de la République ! Il faudra récompenser son humanisme...

                                                      Tante Ivonne n’a jamais atteint ces abysses, quand la Rothshild elle-même riche de toutes les pièces jaunâtres ne rote de ses profonds soupirs que pour les « child » !

                                                      Mohammed.


                                                      • Dan2012 17 décembre 2009 10:40

                                                        Pendant que les « petits » se battent entre eux, les vrais nantis se marrent.
                                                        Pour ma part, je croyais que les nantis étaient : les « patrons des grosses boites », les « exilés fiscaux, ceux qui donnaient des coups de pied dans des ballons, ceux qui ne font rien d’autre que compter les millions que leur rapporte leur fortune.... Enfin ceux qui généralement sont »soumis" plus pour longtemps, j’en ai peur, à l’impôt sur la fortune (et surtout n’allez pas me resservir le coup de la veuve..) , ceux à qui on rend des fortune avec le bouclier fiscal. Qui est le nantis là dedans, le conducteur qui gagne 25000 € par an ou celui à qui on rend 270000€ (plus de dix fois plus) d’impôt chaque année.
                                                        Pour info :
                                                        La répartition de la richesse en France
                                                        Les 10 % les moins bien lotis ne perçoivent que 3,7 % de la masse totale des revenus, et les 10 % les mieux lotis en reçoivent un quart...Une répartition particulièrement inégalitaire.

                                                        source observatoire des inégalités.
                                                        Les revenus démesurés des grands patrons
                                                        Les patrons les mieux rémunérés de France touchent entre 80 et 270 années de Smic… par an. Et encore, sans tenir compte de tous leurs avantages...
                                                        même source
                                                        voilà où est le vrai problème.


                                                        • Jerome 17 décembre 2009 10:49

                                                          Toujours pareil, les politiques et les médias se servent des travailleurs de la fonction public pour dresser les Français les uns contre les autres. C’est de la démagogie de bas étage. Les politiques le savent et le font en toute connaissance de cause. Ils auraient tort de se géner vu l’audience qu’ils rencontrent à chaque grève.


                                                          Il n’y a d’ailleurs rien de mieux qu’un bonne grève SNCF + RATP pour faire reculer le service public. 

                                                          Est-ce qu’un jour les gens vont comprendre qu’on se sert de tout ceci pour faire regresser le droit du travail, les acquis sociaux. Le but ultime étant d’avoir des employés jetables, et même si on pouvait ne pas les payer du tout ça serait encore mieux.

                                                          Le mot travail vient d’une expression latine signifiant esclavage. Ca n’a jamais été aussi vrai. Nous n’avons pas assez de syndiqué en France. Je peux vous dire que quand IGMetal tape du poing sur la table en Allemagne le Patronat est proche du garde à vous.

                                                          Jérôme

                                                          • Flo Flo 17 décembre 2009 14:20

                                                            Globalement d’accord avec vous, mais je me permets de vous reprendre :
                                                            le mot travail vient de « trepal », un instrument de torture (d’après mon Robert).


                                                          • iomej 17 décembre 2009 10:52

                                                            Ce n’est pas bien de critiquer les mecs du métro ! Ils sont à l’avant garde de la lutte sociale. Ces altruistes se battent pour protéger les avantages acquis de tous les salariés. Il est indécent d’appeler ce qu’ils font de la prise d’otages ou du rackett. Les pauvres, Ils ont des conditions de travail terrifiantes face à celle de nantis comme les chauffeurs routiers, les marins pécheurs, les agriculteurs...


                                                            • PhilVite PhilVite 17 décembre 2009 11:52

                                                              Prochaine controverse de valladolid :

                                                              Les esclaves modernes ont-ils une âme ?


                                                              • La Parole Argentée La Parole Argentée 17 décembre 2009 13:04

                                                                @ l’auteur

                                                                Mon épouse a décidé de postuler à la RATP.

                                                                Quelle idiotie ! votre épouse ne devrait elle pas plutôt épouser la carrière politique beaucoup plus lucrative ? Nul besoin de bac + 4 pour y arriver, il faut juste savoir mentir un peu, beaucoup, passionnément et être toujours sur le terrain du peuple contre le peuple, tout en protégeant les acquis de cette caste dirigeante. Il est vrai que la situation des conducteurs de la RATP est un chouya plus enviable que celle de certains usagers... mais c’est juste « un peu »... et non comme vous l’entendez « des nantis ». N’y a t’il pas de plus noble combat que d’envier le sort de personnes au statut à peine au dessus du votre ? Leur cause est elle moins juste parce que certains « en dessous » souffrent encore plus des difficultés économiques ? Pour moi, elle est juste dans le sens où ce qu’on ne leur donne pas à eux, on le donnera pas plus à ceux qui souffrent un peu plus. Peut être qu’il faut imaginer que leur combat, c’est un peu le votre, ou le notre... ou de ceux qui galèrent alors que d’autres s’empiffrent dans des réceptions bling bling... ou mieux s’enrichissent sur le dos du contribuable en argumentant des journées « de travail » importantes.
                                                                Bref. Article peu convaincant sur les dégats de la crise... juste une jalousie bien exploitée par la caste dirigeante. Toujours la même chanson : on monte les petits contre les petits mais on ne propose pas de solutions.


                                                                • pierrix 17 décembre 2009 15:48

                                                                  Vous êtes cotents mais faudra pas venir pleurer quand ce genre de mammouths sera privatisé. Dommage, le service public c’était une bonne idée au départ.

                                                                  Exact. Arthur Scargill a fait le lit de Margaret Thatcher... Quelle bande de cons.


                                                                • pierrix 17 décembre 2009 17:24

                                                                  Salut Chantecler !

                                                                  Si vous aviez pris le temps de me lire... Vous êtes à côté de la plaque.


                                                                • Rough 17 décembre 2009 13:12

                                                                  Article un peu carré mais bon les données chifffrées sont justes...A 2000 euros ont n’est pas nanti certes, mais seuls les rtpiste, sncfistes, et autres reriste peuvent faire chier un aussi grand nombre avec une poignée de grévistes.... Y’a jamais de grève des artisans boulangers ou plombiers ce qui est assez curieux... Chaque année c’est la même rengaine sous prétexte de défendre les intérêts des usagers tous ces grincheux se mettent en gréve à chaque rentrée, puis à chaque hiver, puis à chaque passage à l’heure d’été parce l’on modifie leur planning de 3 minutes... Les usagers y veulent pas qu’on défendent leur droits ils veulent recevoir le service pour lequel ils ont payé....S’ils veulent défendre leurs droits ils sont assez grands pour faire eux-mêmes la grève !


                                                                  • Nethan 17 décembre 2009 14:58

                                                                    Un agent du rail est comme un boulanger donc... Comparer un employé d’une grande entreprise à un travailleur indépendant possédant son activité le plus souvent, faut le faire quand même... :/

                                                                    En supplément, le nombre de grèves sur le rail baisse chaque année en ce moment, mais il est vrai qu’ils ont le plus fort pouvoir de nuire à leurs usagers. Si vous avez une idée pour obtenir la même chose sans recourir à cette méthode, vous êtes le bienvenu pour le dire.

                                                                    Enfin, à propos « S’ils veulent défendre leurs droits ils sont assez grands pour faire eux-mêmes la grève ! », oui ils sont assez grands, mais ils ne le feront pas parce qu’ils ont peur pour leur emploi. Il est préférable de s’écraser. Le monde réel est plus compliqué que de dire « ils ont le droit ». Oui mais... non.

                                                                    Un jour, on arrivera à revenir à la grande et belle époque du début 1900, et on ne comprendra pas pourquoi il y a surproduction & crise...


                                                                  • foufouille foufouille 17 décembre 2009 15:47

                                                                    ca marche car il font la greve en meme temps et nombreux
                                                                    si les ouvriers boulanger faisait pareil, ca marcherait aussi


                                                                  • Blé 17 décembre 2009 13:20

                                                                    Bientôt les usagers du RER ne seront plus ennuyés par des grèves car il sera possible d’employer des cheminots polonais avec un patron Polonais et un salaire polonais via la sous traitance.

                                                                    Ce n’est qu’un petit détail que les salariés qui prennent le RER n’ont pas encore réalisé. Le MEDEF a déjà casser les 35h, demain il cassera le SMIC et les usagers du RER ne pourront plus le prendre à cause des grèves mais parce qu’ils n’en auront plus besoin.

                                                                    Le traité de Lisbonne entre en vigueur et personne en parle, quel dommage !!


                                                                    • pruliere pruliere 17 décembre 2009 13:46

                                                                      les « anti-grèves » devraient signer un contrat engageant à ne pas profiter des acquis obtenus par les grévistes et à rendre tous ceux dont-ils profitent déjà sans avoir jamais participé à aucune grève ! Ils renonceront ainsi aux 35 heures, aux congés payés, à la sécurité sociale, aux WE....

                                                                      Bienvenue au Moyen-Age, messieurs les jaunes (briseurs de grève) !


                                                                      • populi 17 décembre 2009 14:39

                                                                        dire que les conducteurs de metro sont des nantis est une connerie. Ils ont egalement le droit de faire greve de protester etc etc.
                                                                        Mais tout de meme il y a l’art et la maniere. Si je fais greve ma boite perd du fric, mon patron va etre au bout du compte oblige de negocier une sortie de crise...le combat en question peut emmerder ceux qui voulaient travailler et ne le peuvent pas mais a la fin, ils profiteront eux aussi des avantages acquis. On peut donc considerer que cette greve a servi l’interet general.
                                                                        Mais dans ce cas, nous parlons d’un service public. Quand les conducteurs font greve 1 millions de personnes sont dans la panade. Certains ne seront pas payes pour les heures manquees a leur travail ET, si la greve aboutie, n’auront aucun avantage (contrairement aux conducteurs).
                                                                        Or quand on parle de quelques milliers de chauffeurs a qui la greve peut profiter face a 1 millions de passagers qui au dela de l’enervement, vont perdre de l’argent, du temps, vont etre regarder de travers pour leur retard au boulot, rentrer a pas d’heure en famille, je ne crois pas que l’on puisse parler d’interet generale que tous les pro-greve brandissent comme un argument supreme.
                                                                        Par ailleurs, ces primes il faudra les payer, et qui va les payer, les contribuables. Il est normal de payer directement ou indirectement pour les services publiques. Mais on peut comprendre que quelqu’un qui va se lever 2h plus tot et rentrer 2h plus tard du boulot, va peut etre perdre une partie de son salaire en pleine periode de cadeaux de noel, et qui va en plus voir sa facture « transports » augmenter l’annee prochaine , sans tirer de tout cela le moindre avantage, puisse etre passablement enerve, quand on sait que cette greve est la non pour defendre des avantages, mais pour en demander de nouveaux (ce que par ailleurs personnes a part les employes des services publiques ne peut se permettre en periode de crise).

                                                                        Ca n’enleve rien au labeur des conducteurs, que je respectent enormement, mais on ne peut pas tirer a vue sur les anti-greve au nom de l’interet general, c’est hors sujet, qu’on soit d’accord ou pas avec cette greve.


                                                                      • lejardindesdelices lejardindesdelices 17 décembre 2009 15:03

                                                                        Excusez moi mais si votre patron fait la gueule parce que vous êtes en retard alors que vous n’êtes pas responsable et pis encore vous baisse votre salaire ! je vous conseille fortement de vous mettre en grève et même de changer de patron... C’est vraiment un sale con !


                                                                      • populi 17 décembre 2009 17:41

                                                                        jardin des delices,

                                                                        Comme vous l’avez bien compris (ou pas), je ne parlais pas de moi en particulier mais en general. La femme de menage qui ne peut se rendre a son lieu de travail, ou la baby-sitter, ou les personnes ayant ce genre d’emploi ne seront pas paye ou pas entegralement puisqu’ils sont generalement paye a l’heure.
                                                                        Quant au patron , une realite bien simple : vous avez un employe motorise qui arrive a l’heure car « il anticipe et prend de l’avance en cas de bouchon », et un employe a competences anciennete egale qui ne peut se permettre une voiture et qui est donc tributaire des transports, systematiquement en retard les jours de greve (ce qui n’empeche pas que cet employe ce soit lui aussi lever plus tot, mais il n’a pas eu de train.). et Bien la realite, c’est que le patron prendra la personne qui n’arrive jamias en retard aux reunions du matin. Ce n’est pas juste mais c’est comme ca.

                                                                        Votre message ne parlait de toute facon pas vraiment des points abordes dans le miens mais je reponds au votre


                                                                      • Flo Flo 17 décembre 2009 14:16

                                                                        Article crétin émanant d’un imbécile.
                                                                        On nous l’ a délà faite, celle-là. Sur télécon, la chaîne préférée des esclaves heureux.


                                                                        • Salade75 17 décembre 2009 14:51

                                                                          - Personnellement, je trouve normal que des salariés se battent pour augmenter leur salaire, qui, même si il est supérieur à celui de la majorité des salariés, n’en reste pas moins faible.
                                                                          - Je trouve moins normal que cela se fasse au prix de sacrifices obligatoires pour 1 millions de passagers qui, chaque jour, doivent se lever plus tôt, rentrer plus tard, payer plus cher de nounou, et voyager comme des sardines dans leur boite.
                                                                          - Mais je ne trouve pas normal du tout que ces salariés, payés à 20% par les usagers, et à 80% par le contribuable (rapport de la cour des comptes) refusent, particulièrement en ces temps de crise, d’améliorer la rentabilité de leur travail. Notez que je ne dis pas de baisser le nombre d’emploi ! En ce moment, si pour le même prix, on pouvait employer 20 ou 30% de personnes en plus, il me semble que toute la communauté en bénéficierait ! Les fonctionnements sont souvent archaiques (Systèmes d’info voyageur voyants, TGV et nouvelles rames cachent des SI antédiluviens, des hiérarchies pesantes et des processus castrateurs, ...), mais toute meilleure utilisation de l’argent public est systématiquement rejetée par le personnel et les syndicats ! C’est la course au toujours plus cher pour le même service, là ou il serait facilement possible de faire plus pour le même prix, voire plus avec plus d’emplois pour le même prix !

                                                                          Et c’est pour cela que je ne soutiens pas cette grève !


                                                                          • Salade75 17 décembre 2009 16:04

                                                                            En quoi une prime de 120 € diminuera t-elle le stress des conducteurs ou augmentera t-elle la sécurité des voyageurs, ou défend-elle les acquis des autres salariés ?
                                                                            Pour résoudre ces points, il faudrait :
                                                                             - supprimer les concducteurs (rames automatiques comme prévues sur le « Grand paris »),
                                                                            - ou/et mettre des protections devant les voies (comme sur la ligne 14 du métro)
                                                                            - demander une augmentation pour tous les salariés !


                                                                          • Flo Flo 17 décembre 2009 18:07

                                                                            Oui, supprimons les conducteurs, les caissières, les guichetiers.
                                                                            Supprimons tout le monde, automatisons tout.
                                                                            L’emploi et la qualité des services ne pourront s’en porter que mieux, bien évidemment.


                                                                          • pierrix 17 décembre 2009 19:02

                                                                            Je serais pour que Pierrix et L’auteur fassent conducteurs de Métro pendant 2 semaines aux mêmes conditions qu’ils jugent pharamineuses avec responsabilité sur leurs biens propres en cas d’accident....

                                                                            J’ai commencé dans la vie comme chef de quart (de jour comme de nuit) sur un aviso A69 à l’âge de 20 ans, pour le dixième du salaire d’un cheminot, et ce genre d’arguties à la con ne me convainc pas...


                                                                          • gdevie 17 décembre 2009 15:16

                                                                            Y’en a marre de ce genre d’article réactionnaire qui fustige le peu de salariés qui ont encore des droits et qui en se battant pour les préserver se battent aussi pour les autres salariés qui ne peuvent faire grève..

                                                                            Les vrais nantis sont les spéculateurs, actionnaires,…restaurateurs…qui en plus bénéficient des largesses de l’état et autres exonérations et niches fiscales  en tour genre.

                                                                             Si les caisses de l’état sont vides il faut peut-être aller voir un peu de ce côté

                                                                             


                                                                            • fwed fwed 17 décembre 2009 16:30

                                                                              Article profondément stupide qui appelle à la guerre intestine entre esclaves des champs et esclaves d’intérieur.
                                                                              Divisé la France entre les travailleurs de moins de 1500 euros et ceux à 2000 euros, faut vraiment être ultra con ou être inscrit à l’UMPS.

                                                                              L’auteur ferait mieux de porter sa lutte des classes à des classes bien plus hautes.

                                                                              http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=Accueil


                                                                              • bob 17 décembre 2009 17:11

                                                                                Oui, salauds de nantis à 2000 euros, comment ces riches osent-ils faire grêve avec ces salaires de ministres. Votons Sarkozy, lui au moins saura faire taire ces privilégiés avec son pauvre pécule.

                                                                                Concernant votre femme, 11 heures de travail par jour et ce tous les jours de la semaine pour gagner 900 euros par moi est inférieur au SMIC. J’en déduis que soit vous mentez, soit vous oubliez quelques petits détails qui ne correspondent pas à votre analyse.
                                                                                Par ailleurs, quels sont vos revenus car lorsque vous parlez de location, j’imagine que vous parlez de ménage vous comprenant. Des lors vos deux salaires s’aditionnent et vous pouvez vous y retrouver au niveau des prestations sociales et autres diligeamment versés par ses salauds de privilégiés.

                                                                                Ceci dit, il était temps que votre femme change de métier et devienne une ... nantie à 2000 euros par mois.


                                                                                • bob 17 décembre 2009 17:13

                                                                                  Et bravo pour votre citation de R. Debray, un bobo qui s’est constamment servi du système. Commencez à fustiger les parasites avant de vous attaquer à des gens qui travaillent.


                                                                                  • wesson wesson 17 décembre 2009 18:32

                                                                                    bonsoir l’auteur,

                                                                                    votre épouse fait un vrai boulot de merde, et elle l’accepte sans broncher. Elle accepte, après 4 ans d’études supérieures, d’aller se coller une paire d’oreilles pour gagner sa vie. Vous, son époux, vous acceptez cela aussi, ça ne vous pose donc visiblement pas de problèmes insurmontables.

                                                                                    Et votre problème c’est quoi là ? C’est que des personnes à la condition à peine meilleure se battent pour ne pas partager votre misère ?

                                                                                    On vous traite comme de la merde et vous l’acceptez, c’est vous qui avez un problème, pas ceux qui n’acceptent pas. Ayez un peu d’envergure, et allez reprocher les turpitudes de votre épouse aux vrai responsables : la boite américaine qui la fait bosser, et les politiques qui lui ont donné la possibilité de si mal la payer.

                                                                                    Aujourd’hui, c’est la RATP qui pour vous sont des nantis, et demain qui sait, ce sera peut-être de vous que on dira cela.

                                                                                    Votre article est d’une incommensurable bêtise. Vous méritez bien vos salaires !


                                                                                    • Yohan Yohan 17 décembre 2009 18:44

                                                                                      Si, dans sa jeunesse, Wesson avait lu Mickey au lieu des contes de Bakounine, il dirait moins de conneries 


                                                                                      • wesson wesson 17 décembre 2009 19:11

                                                                                        bonsoir Yohan,

                                                                                        instantanément touché par sa finesse, je me rends tout entier à votre argumentaire subtil !

                                                                                        toutefois , n’auriez-vous pas oublié l’emploi du néologisme « socialocommuniste » ou « islamofachiste » ?


                                                                                      • Marc Bruxman 17 décembre 2009 18:51

                                                                                        Moi aussi je suis solidaire. Bien que n’habitant plus le long du RER A, je suis solidaire de ceux qui subissent cette grêve. Et je comprends qu’ils en aient marre !

                                                                                        Déja merci à ceux qui ne font pas la grêve et assurent le service minimum c’est quand même mieux que rien.

                                                                                        Quand aux autres, si vous n’êtes pas content de votre boulot, comportez vous comme des hommes, quittez le. En vous comportant en chieurs, vous vous comportez comme des esclaves à quémander a vos maitres du salaire supplémentaire. Celui ci vous le refuse et au lieu de l’envoyer chier, vous continuez à quémander comme un toutou qui chuine à table pour avoir de la bouffe.

                                                                                        Vous avez finalemenjt accepté la chaine que vous avez autour du cou et qui vous lie à la ratp et votre seule préoccupation semble être de savoir la quantité de mou que vous aurez sur la laisse. Minable !


                                                                                        • foufouille foufouille 17 décembre 2009 19:00

                                                                                          sur que on fait parti des 1% qui gagnent 5k€ par mois, on peut se paye le taxi


                                                                                        • Ben Ouar y Villón Brisefer 17 décembre 2009 19:23

                                                                                          Je tiens à faire une mise au point avec tous les lecteurs de ce billet, et particulièrement les commentateurs. (Je n’ai pas la prétention d’écrire des « articles », je ne suis pas journaliste).


                                                                                          Comme ce billet est un appel à l’insurrection, je pensais que ce billet ne serait jamais publié, ou que j’aurais des ennuis avec la Police. En lieu de ça, il est en Une d’Agoravox, et je me fais traiter de facho, de droite calamiteuse...

                                                                                          Malentendu, donc. J’ai dû manier le second degré assez maladroitement sur un sujet aussi sensible.

                                                                                          Beaucoup de lecteurs ont silencieusement compris le sens simple de ce texte pour l’avoir lu jusqu’au bout, mais d’autres qui l’ont moins bien saisi y sont allés de leurs commentaires épidermiques. Mais c’est le jeu. 

                                                                                          Certains que je ne nommerai pas sont allés jusqu’à donner mon nom de famille en commentaires, alors que je la protège, ruinant peut-être les chances de mon épouse d’être engagée un jour à la RATP... 

                                                                                          Merci à la veille de la rédaction qui a effacé ces appels au lynchage. Mais ça en dit long sur le climat de guerre civile froide qui règne en notre pays.

                                                                                          Sur le fond, je dis une chose : Je CRAINS* que dans notre pays où 7 millions de gagnent moins de 770 €/mois la situation soit telle que ceux qui ont un travail, comme en l’occurrence certains techniciens de la RATP, passent pour des nantis. Ce n’est pas qu’il faille leur jeter la pierre, ils ont droit de faire grève, mais que tant de personnes en France travaillent pour si peu, ne travaillent pas ou ne travaillent plus est condamnable. 
                                                                                          Mais je ne reviendrai pas sur les Traités de Maastricht, accords de Barcelone et Traité de Lisbonne aujourd’hui... ce qui est voté est voté, n’est-ce pas, on ne revient jamais dessus, non ?

                                                                                          Ensuite j’appelle à ce que ce mouvement s’étende, et dans mon propos qui n’est pas tiède, jusqu’àRENVERSER le gouvernement, et pas du tout que les plus défavorisés se battent entre eux.... Lisez le texte.
                                                                                          Alors, de droite, disiez-vous ?


                                                                                          La coquille du journal Le Monde est visible : la prime de 660 € est annuelle et non mensuelle.

                                                                                          On est tous le nanti de quelqu’un, et je ne m’inspire pas du tout de la réthorique de TF1 comme le dit plus bas Finaël.

                                                                                          Salade75 fait un commentaire juste et simple, un témoignage d’un usager qui est aussi une salariée et une citoyenne.

                                                                                          Puisque bob me demande quels sont mes revenus, sachez qu’ils sont de 1600 euros par mois cette année à deux, avec un enfant. Pour le rassurer, nous ne percevons aucune allocation de logement ou familiale. Nous nous serrons la ceinture pour notre enfant ait le meilleur enseignement possible, car nous en voulons pas qu’il galère comme nous le faisons à bientôt 40 ans, l’école publique dont nous sommes issus, étant dans une situation catastrophique, même à Paris. Nous préférons travailler plutôt que de ne rien foutre. Mais si ça continue...

                                                                                          (* expression qui signifie bien que je déplore.)

                                                                                          • foufouille foufouille 17 décembre 2009 19:45

                                                                                            t’as qu’a rien faire ...........
                                                                                            tu pourras apprendre a mendier et bouffer des trucs avaries


                                                                                          • foufouille foufouille 17 décembre 2009 19:45

                                                                                            tu pourras aussi louer un taudis et avoir froid


                                                                                          • bob 17 décembre 2009 20:14

                                                                                            @ brisefer

                                                                                            Je ne ferai pas un concours du plus malheureux. Que la vie soit dure pour la majorité des français n’est plus à prouver, votre billet laissait voir que les privilégiés n’étaient pas les individus qui saignaient la France ( pseudo-financiers, cadres oisifs, mafias diverses et politiques marrons) mais d’autres travailleurs qui ne méritaient pas leur salaire au motif que vous même n’avez pas eu l’opportunité de gagner autant voir davantage ( sic). Vos commentaires suivant laissent croire le contraire. Qui croire ?

                                                                                            Certains intervenants ont opportunément dénoncé cette stigmatisation systématique du voisin conduisant à occulter les scandales autrement plus obscènes auxquels se livrent les « élites ». Mon propos s’inscrit dans cette lignée et il est surprenant que le commentaire de quelqu’un qui se prétend pauvre agonise d’autres salariés dont l’oisiveté est sujette à caution.

                                                                                            Par ailleurs, je réitère mes propos, si chacun de vous est absent de la maison plus de onze heures, comment faites-vous pour vous occuper de vos enfants, quels loisirs avez-vous ? et bien évidemment la question vicieuse : comment trouvez-vous le temps de rédiger un article sur agoravox tout en ayant l’opportunité de répondre aux commentaires ?

                                                                                            Enfin, si vous gagnez effectivement à deux 1600 euros, il serait souhaitable dans votre intérèt de vous renseigner sur les allocations auxquelles vous pourriez prétendre. 2 à 300 euros de plus serait du beurre dans les épinards.


                                                                                            • le-Joker le-joker 17 décembre 2009 21:23

                                                                                              La France est vraiment devenue un pays de chialeuse professionnelle........


                                                                                              • le-Joker le-joker 17 décembre 2009 21:27

                                                                                                Et quand Besancenot annonce 45 jours d’arrêt de travail pour un doigt cassé on se dit que l’exemple est magnifique. A mourir de rire, demandez à un artisan à son compte si il ne va pas aller bosser avec son doigt cassé ?

                                                                                                Je me demande comment je faisais pour aller bosser avec une triple fracture de l’épaule sous opium pour supporter la douleur.
                                                                                                Quel guignol ce facteur.

                                                                                                • jaja jaja 17 décembre 2009 21:37

                                                                                                  Comme ton « boulot » apparemment c’est de faire trimer les autres ça ne devrait pas être trop difficile pour toi de travailler avec un doigt cassé. Tu peux aussi bien dans ce cas rester chez toi. D’autres bossent pour sa Seigneurie.

                                                                                                  Bref la morgue d’un parasite pour les travailleurs.... De plus je préfère que Besancenot évite l’opium ça lui évitera de dire autant de conneries que toi...


                                                                                                • le-Joker le-joker 17 décembre 2009 21:51

                                                                                                  Jaja je crois vraiment qu’avant la fin de l’année tu vas recevoir le prix de la connerie du site, si si je t’assure plus d’une fois ton nom est prononcé dans les couloirs.

                                                                                                  Et l’artisan qui bosse seul triple crétin il fait trimer les autres ?
                                                                                                  Allez va finir ton litron de jaja qui tache et fous la paix à ceux qui bossent qu’ils soient patron ou salarié ou simple artisan toi le terme boulot tu confonds ça avec arrêt de travail.


                                                                                                • Yohan Yohan 17 décembre 2009 22:28

                                                                                                  Joker
                                                                                                  Nuance, 45 jours pour un doigt, mais pas n’importe lequel, c’est celui avec lequel il se gratte les couilles...ça vaut bien 45 jours payé par la sécu non ? smiley ;_))


                                                                                                • le-Joker le-joker 17 décembre 2009 22:52

                                                                                                  Tu sais Yohan les moeurs du facteur cycliste révolutionnaire emprunte parfois des chemins boueux et même avec le doigt smiley


                                                                                                • Gasty Gasty 18 décembre 2009 05:52
                                                                                                  • « Je me demande comment je faisais pour aller bosser avec une triple fracture de l’épaule sous opium pour supporter la douleur. »

                                                                                                  Mais rien, comme dab . Juste un remplacement par du matériel mieux sécurisé, une chaise avec des accoudoir pour éviter la chute.

                                                                                                • jaja jaja 17 décembre 2009 22:04

                                                                                                  Si j’ai le prix de la connerie du site pour toi ce sera toutes catégories confondues.... Tu n’as que l’insulte à la bouche et sauf à ne pas te répondre et te laisser dire tes saloperies on est bien obligé de répliquer sur le même ton.

                                                                                                  Je ne suis pas l’un de tes esclaves et je préfèrerais avoir sur ce site des débats politiques plutôt que devoir me laisser aller à répliquer à l’identique à un guignol comme toi. T’as pas raté ton avatar...


                                                                                                  • le-Joker le-joker 17 décembre 2009 22:57

                                                                                                    T ’es un comique Jaja, tu débarques sous mon commentaire me dit que mon boulot c’est de faire trimer les autres, que visiblement ce n’est pas bien compliqué de créer des entreprises et que l’opium me rend con, et c’est moi qui t’insulte smiley

                                                                                                    Mais dis moi si c’est si simple pourquoi tu ne le fais pas ? Pour toi qui a la tête si grosse que ça devient une carafe c’est une plaisanterie puisqu’un con comme moi le fait bien ?
                                                                                                    Ou tu préfères peut-être t’asseoir sur ce qui te sert d’avatar et attendre que ça vienne tout seul ?

                                                                                                  • Traroth Traroth 17 décembre 2009 22:16

                                                                                                    « les moins de 1500 Euros/mois » : puisque vous avez décidé de stigmatiser les cheminots qui gagnent 1552 €/mois, 1500 €/mois devient subitement la limite entre richesse et pauvreté. Quelle coïncidence...

                                                                                                    1552 €/mois, c’est encore largement assez peu pour avoir du mal à joindre les deux bouts, et à moins de vouloir prétendre qu’on peut être à la fois nanti et avoir du mal à survivre financièrement, j’affirme que vous racontez n’importe quoi !


                                                                                                    • Arno 17 décembre 2009 22:26

                                                                                                      On est un privilégié quand on gagne plus que ce qu’on mérite. Et c’est cette notion de mérite dont on devrait débattre.

                                                                                                      La pénibilité de son travail, son niveau d’étude, le nombre d’heures (par an), les diplomes, le talent.. comment évaluer ce qu’on mérite ?

                                                                                                      Mais j’ai l’impression qu’on monte le privé contre le public en donner quelques miettes de plus au public.. diviser pour mieux régner..


                                                                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 décembre 2009 22:30

                                                                                                        Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds Les patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salaudsLes patrons des salauds les patrons des salauds 

                                                                                                        Vive l


                                                                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 17 décembre 2009 22:31

                                                                                                          Mais pas nous .


                                                                                                          • Yohan Yohan 17 décembre 2009 22:35

                                                                                                            J’en ai rien à cirer des cheminots, ça fait des années qu’ils nous pourrissent la vie ces égoïstes. Est-ce qu’ils en ont de la considération pour la femme de ménage usée ou l’aide à domicile obligées de faire des kms à pied pour faire seulement ses deux heures de service par jour ? Et le cheminot, quand il part en vacances il est bien content de trouver des magasins ouverts tous les jours pourpouvoir faire son petit barbecue...avec son petit apéro


                                                                                                            • ZEN ZEN 17 décembre 2009 22:41

                                                                                                              C’est bien ce que dit mon beauf Raymond, quand il prend son pastis au Balto
                                                                                                              Rien à cirer...


                                                                                                              • barrere 17 décembre 2009 23:44

                                                                                                                n’empeche !

                                                                                                                vous faites chier 1.3 million de personnes par jour qui dans leur tres grande majorité gagnent bien moins que vous.......

                                                                                                                alors solidarité..........mon cul


                                                                                                                • Traroth Traroth 18 décembre 2009 10:46

                                                                                                                  Parce que bien entendu, l’employeur est totalement étranger à la grève. Il ne porte aucune responsabilité, par définition.

                                                                                                                  Vous ne faites que montrer vos préjugés !


                                                                                                                • Traroth Traroth 18 décembre 2009 13:57

                                                                                                                  L’usager ? Apprends à lire...


                                                                                                                • Traroth Traroth 18 décembre 2009 21:54

                                                                                                                  Absolument pas !


                                                                                                                • Traroth Traroth 20 décembre 2009 12:43

                                                                                                                  Au moins tu reconnais quand tu t’es trompé. C’est suffisamment rare pour être souligné.


                                                                                                                • Kétamine 18 décembre 2009 08:06

                                                                                                                  Votre présentation laisse entendre que c’est normal que l’on traite votre femme comme elle est traitée et du coup tous ceux qui selon vous ont une situation plus enviable doivent faire profil bas. Ne croyez vous pas, si on assiste à une régression généralisée des salaires et des conditions de travail, que rapidement la classe moyenne française va disparaître pour laisser place à un prolétariat digne du XIX è siècle ? Ne croyez vous pas que le patronat souhaite pouvoir dégager le plus de profit possible ? Dans ce cas là, ne serait-il pas vital pour les salariés de se défendre avec leurs armes ? C’est à dire la grève, pour le moment encore légale malgré les envies qu’ont sans doute certains de la restreindre voire de la supprimer ? Je n’estime pas que les conducteurs de RER sont des privilégiés, ils font un travail qualifié et à responsabilités pour lequel ils méritent de vivre normalement et de pouvoir faire de leur vie personnelle un parcours satisfaisant. Or on sait bien qu’en dessous de 1500 euros par mois, on n’y arrive pas bien du tout, on ne peut pas faire de projet de vie, on survit simplement.
                                                                                                                  Alors les nantis croyez moi, ils ne sont pas du tout là où vous pensez, vous ne regardez pas dans la direction des très beaux quartiers où on économise vraiment beaucoup grâce au bouclier fiscal.


                                                                                                                  • ADNdidiot 18 décembre 2009 09:37
                                                                                                                    Les cheminots en question =
                                                                                                                    2200 euros net + 700 euros de prime fixe mensuel (donc ce n’est plus vraiment une prime mais bien un « gros bout » de salaire en sus) et tout ça pour 6h30 (ou 50 j’sais plus mais bon à ce niveau là on n’est plus à 20 mn près) et une retraite à 50 balais et en plus la sécurité de l’emploi me semble t-il...
                                                                                                                    Le cadre moyen dans le privée =
                                                                                                                    3000 euros c’est le salaire pour quelques années d’études supérieurs après le bac, qui ne compte pas ses heures (non payés en heures sup. c’est le principe de base du cadre dans le privée), qui part à la retraite bientôt à 65 ans et qui n’est pas sûr d’y arriver car il risque fort de se faire lourder avant (peut-être parce qu’il arrive souvent en retard à cause des grêves (... non ça c’est pour rire évidement)

                                                                                                                    Alors si les cheminots ne sont pas des nantis, moi je veux bien leur job quand même, et si je l’avais ce satané job (en or) je n’oserais pas faire grève pour réclamer 120 euros de plus
                                                                                                                    > ce qui correspond à plus de 12% du salaire minimum (ceux qui sont emmerdés par la grève) !!!!!!

                                                                                                                    Mais quand on dit cela on se fait traiter de facho ? Je ne comprend rien, normalement ce sont les gens de gauche qui devraient gueuler contre eux, parce que ces corporations (pour ne pas dire castes) se réclament de gauche à tout bout de champ, prétendent toujours faire grève non pas pour leurs propres intérêts mais pour « Le Service Public » (il a bon dos) ou pour ceux du privée qui ne peuvent pas faire grève, putain le foutage de gueule quand c’est justement ceux-là qui sont pris en otage sur les quai de gare et qui vont se faire engueulé par leur boss... alors ces gens là ils ne sont pas de gauche, ils sont la honte de la vraie lutte des classes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès