• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > G5 : Ave Caesar, morituri te salutant !

G5 : Ave Caesar, morituri te salutant !

Le chef d’état-major des armées françaises vient de déclarer : « il se pourrait qu’on reste au Sahel encore dix ans ».

Prions pour que ces gladiateurs, qui, pour dix ans encore descendront pour nous, et avec certains d’entre-nous, dans l'arène du Sahel, ne verront jamais le destin, poing fermé, baisser son pouce.

JPEG

Le chef d’état-major des armées françaises vient de déclarer : « il se pourrait qu’on reste au Sahel encore dix ans ».

Pourquoi donc cette sale guerre, et pourquoi dans tant d'années encore, des familles entières pleureront leurs êtres chers ?

Ces soldats français, qui vont se battre sur le front du terrorisme, nous interpellent, nous invitent à réfléchir sur des questions aussi existentielles que celles de savoir :

- Pour qui se battent-ils loin des frontières de leur patrie ?

- Pourquoi après tant de soldats français morts sur le front, cette guerre continue encore à faire des milliers de victimes ?

- Pourquoi sur un territoire, certes vaste, mais aussi identifiable et délimitable que le Sahel, facilement visible par satellite, jusqu'au grain de sable, des bandes terroristes à moto échappent encore à tout contrôle ?

- Pourquoi avec la présence de 5 armées, en infanterie, en corps mobiles, en blindés, en aviation, en troupes héliportées sur le terrain, le terrorisme à moto fait des milliers de victimes ?

- Pourquoi de réunions en réunions, de stratégies en stratégies, de millions d’euros en milliards, le G5 n'arrive pas à éradiquer le terrorisme au Sahel ?

- Pour qui, pour quoi donc tant d'âmes sont prises au sahel ?

- Pour quelles politiques innomées de ces pays sont-elles sacrifiées ?

- Pour quelles mines, et mauvaises mines, sautent-elles sur les mines ?

- Pour quel destin, pour quels césars, pour quels nérons ?

 

Prions pour que ces gladiateurs, qui, pour dix ans encore descendront pour nous, et avec certains d’entre-nous, dans l'arène du Sahel, ne verront jamais le destin, poing fermé, baisser son pouce.

 Ave César...

Pr ELY Mustapha


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • microf 29 mai 13:41

    La France et ses armées sont au Tchad depuis les annés 70, cela fait 51 ans, et personne ne sait lorsqu´elles vont partir.

    La France et ses armées sont en République Centrafricaine depuis les années 70, cela fait 51, et personne ne sait quand est-ce qu´elles vont partir.

    Les Maliens doivent se sentir heureux que la France avec ses armées annoncent n´y rester que 10 ans.


    • Gégène Gégène 29 mai 13:58

      Et si on se cassait de ces pays ?

      il y aurait quelques bagarres, quelques changements de régimes et de frontières,

      et après ?

      sans nul doute, ces réajustements sont indispensables !


      • HELIOS HELIOS 29 mai 16:07

        @Gégène

        vous savez, si on s’en va, le territoire vide d’occidentaux deviendra rapidement des territoires exclusivement djihadiste : regardez la France où ses enfants qui ont tout pour vivre heureux, eduqués, en bonne santé et libres et pourtant se droguent et basculent dans le terrorisme.

        Pensez donc un pays où les ecoles n’apprennent à lire que l’arabe pour mieux comprendre le coran !

        Apres tout, me direz vous, peu importe que le malien du coin mette le cul en l’air 5 fois par jour, que cela nous importe-t-il ?

        Si la France plie bagage, cela veut dire simplement que l’Europe et la France devront alors avoir une vraie défense, une vraie politique de circulation, d’immigration, de contrôle de flux bancaires (et non bancaires)... une politique de respect envers soi-même où notre président ne va pas s’excuser partout où nous sommes passés de part le monde et ou nos représentants ne se laisse pas humilier par le premier sultan venu .

        Et c’est là le vraie problème, car des décennies de corruption, de manipulation et d’entrisme dans tous ces pays qui ne valent même pas le quart de la moitié des habitants de Mayotte, pourtant musulman, nous feraient-il peur ?

        Non, c’est juste un problème de traitrise a notre pays de la part de ceux que nous avons choisi pour nous guider dans notre destinée et qui abusent.

        Sans rigoler une demi minute, si nous etions en 1938, LREM et les confettis des partis de gauche, LFI en têtes seraient tous agenouillés devant le fuhrer pour gratter quelques ventes de parfum ou de fromage.

        Le fromage, parlons en, il n’y a qu’a voir Buzyn et sa nomination a une fonction alambiquée d’interface entre le G7, l’UE, l’OMS etc.... rien que des mots que n’importe quelle secretaire de direction de 2 ans d’experience est capable de mener... oui, mais c’est madaâame Buzyn dont vous pourrez lire le pedigré partout sur internet !
        Ne parlez pas de népotisme, ça n’existe pas plus que l’absence de sécurité dans les banlieues apres 10 h du soir !

        Alors, voyez vous, nos militaires qui se battent avec des équipements de bric et de broc et où il fait quemander aux américains des surplus voire louer leurs service sont exposés, non pas pour defendre la France et les français mais une politique anti-France où le respect des citoyens passent apres les petits interets des uns et des autres.. et parfois pire pour les interets de « rois nègres » contre leurs propres peuples.

        Alors, alors.... voyez vous, c’est la raison d’état qui nous fait rester la bas.
        Mais cette « raison », est-elle celle des dirigeants actuels ou celle de la France millenaire et fiere de son avenir ????


      • xana 29 mai 20:46

        Ne vous inquiétez pas.

        La société FranceAfrique va bientôt plier bagage, car les Russes et les Chinois arrivent. La corruption endémique pourrait bien se terminer faute de corrupteurs.

        De plus Russes et Chinois savent distinguer un Musulman d’un terroriste. Pour les Français tout ça c’est depuis toujours du bougnoule.


        • microf 29 mai 23:16

          @xana

          Bravo, et bien dit.


        • Arnes Arnes 30 mai 09:13

          Le fait même d’avoir cette force militaire au sahel est générateur de vocation djihadiste pour la jeunesse locale. 20 ans d’occupation de l’Afghanistan par les US et ses alliés tout ça pour donner le pouvoir aux talibans !

          La pression djihadiste au Sahel étant directement la conséquence de la suppression du régime Kadafi par Sarkozy et Cameron qui ont déclenché une guerre sans la finir.

          Je crois que Macron est dépassé par le lobby militaire qui ne peut avoir de promotions que s’il y a des opérations extérieures.

          Un truc passé inaperçu : le ministère de la défense a été rebaptisé ministère des armées, moi, la défense du pays me convenait très bien, les interventions extérieures beaucoup moins.


          • nemesis 30 mai 09:45

            Pour qui se battent-ils loin des frontières de leur patrie ?

            Parce qu’ils en ont envie. J’ai essayer de dissuader un ’vague’ cousin au 6ème degré de s’engager dans l’armée française... il a finalement fini par changer d’avis mais, ce n’est pas grâce à mon discours.

            Autant je suis solidaire des gendarmes sur le territoire national, autant, je me désintéresse du sort des troupes du MEDEF !


            • xana 30 mai 10:12

              @nemesis

              Moi j’ai des neveux dans l’Armée. Pas par idéologie (au début, du moins) mais simplement parce que ça leur évite le chômage et la recherche d’un emploi problématique.
              Si en quelques années ils sont devenus (par confort intellectuel) des robots sans âme et sans empathie pour les peuples qu’ils contribuent à maintenir soumis aux intérêts français, moi de mon côté j’ai commencé à les considérer comme des ennemis.
              Ennemis des Africains, bien sûr. Mais aussi nos propres ennemis, car on ne peut pas servir la France en même temps que les traîtres qui nous gouvernent.
              Et au final, ils sont devenus mes ennemis à moi.


            • babelouest babelouest 31 mai 07:34

              @xana très bien analysé, hélas. Un homme qui devient un soldat sans état d’âme n’est plus qu’un mercenaire, capable de tuer père et mère si on lui en donne l’ordre.
              .
              C’est pourtant bien grâce à ce qu’on appelait autrefois les contributions (on ne dit plus que les impôts, les mots ont un sens) qu’ils sont payés là-bas, assez grassement paraît-il, au point d’en redemander.... Comme le disait quelqu’un plus haut, pour monter en grade il faut avoir fait les OPEX, c’est-à-dire des missions qui n’ont rien à voir avec la défense de notre pays, et de ses habitants. Des missions où, comme le disait Anatole France il y a un siècle, « on meurt pour des industriels ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité