• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gare à celui qui allumera la mèche !

Gare à celui qui allumera la mèche !

 

Gare à celui qui allumera la mèche !

 « Un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile ».

Cette sentence est de Thucydide, un historien Grec né en -460.

Mais, elle semble faire actuellement des émules en Algérie sans que ceux-ci ne s’en rendent compte. En effet, en ces temps d’incertitude et de lendemains qui déchantent, nos compatriotes s’impliquent de façon massive dans le domaine politique. Celui-ci n’est plus l’apanage des seuls partis politiques. Nos concitoyens se sentent tous concernés par les problèmes de la cité. En fait, de la République devrais-je dire. Car, en ce moment, la République est en train de vaciller comme elle ne l’a jamais fait auparavant. Alors, dans ce cas, comment ne pas se mêler de politique, comment garder son sang froid et rester passif devant ce qui se trame contre l’Algérie (en tant que Nation) par ceux-là mêmes qui sont depuis longtemps au pouvoir et qui veulent s’y maintenir encore quelles qu’en soient les conséquences ? Qu’on l’admette ou pas, c’est dans ces conditions-là que se présente le 5e mandat. Ce n’est pas seulement un mandat de trop mais c’est aussi, c’est surtout, un mandat de tous les dangers et tous les périls. Les algériens et les algériennes en sont maintenant conscients, disons matures politiquement. Et cette prise de conscience fait qu’ils ne peuvent plus rester à l’écart des évènements. Ils ne peuvent plus et ne veulent plus rester de simples observateurs passifs. Ils semblent, enfin, décidés à prendre leur destin en main. C’est une bonne chose. Il faudra seulement qu’ils gardent leur sang froid et ne tombent dans le piège qui leur sera peut-être tendu par les sbires et les « balataguias » du pouvoir. Quel piège me diriez-vous ? Le piège est de sortir du cadre pacifique de ces manifestations de rue. Le piège est de répondre aux provocations des soi-disant militants du FLN (et autres partis qui soutiennent le président-candidat) qui a, à son tour, appelé à une contremarche le même jour. 

Telle qu’elle se présente la situation aujourd’hui, l’on peut dire, sans risque d’être contredit, que celle-ci est vraiment explosive. 

Gare à celui qui allumera la mèche !

Aujourd’hui, les jeunes algériennes et algériens attendent plutôt, de la vieille génération, celle qui a fait le 1er Novembre, qu’elle leur remette le flambeau pour continuer à éclairer toute l’Algérie. Or, et il est malheureux de le dire ici, celle-ci a manqué à sa parole. Le « tab djenana » prononcé un certain jour de mai de l’année 2012 ne semble avoir provoqué aucun effet sur elle. Aucun déclic. Ce n’était donc que des paroles en l’air. Du vent. Décidément, l’amour du « koursi » est plus fort que celui de la patrie. Pour faire court, voilà mon dernier message sur les réseaux sociaux : « Nous sommes fatigués d'écrire et de dire non au 5e mandat. Notre dernier mot est "que Dieu protège l'Algérie".

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Sozenz 21 février 09:33

    il y a un truc que la plus part des personnes n ont pas compris.

    si c est pour mettre son nez dans la politique sans chercher a comprendre le fond de la politique , les rouages en lenjeux , les ficelles ; 

    et bien ce ne sera que de la gesticulation ou l adhésion a des fausses et mauvaises idées .

    ce serait comme les medecins qui veulent donner un medicaments qui aura des effets negatif sur le patient sans chercher les causes du mal , ou encore donnerait un medicament sans donner toutes les informations sur ce qu’ il faut faire et ne pas faire à coté .

     ce serait être l homme politicien qui en fait adhere à certains points , et leverait la main avec l adhesion a tous les points .

    ce n est pas cela s investir dans la politique ;

     on peut mettre son nez partout sans pour cela etre juste et être efficace ;

    Perso je me demande bien souvent si cela vaut la peine de meme discuter avec les gens sur la politique ;

    je ne crois pas pour la majorité des personnes un réel investissement dans la compréhension de ce qui se passe politiquement .

    la plus part du temps quand je me trouve face à face avec des personnes pour parler politique ça finit souvent pour ma part  : allez je me casse . car ça tourne en rond et je vois les incohérences des personnes . c est saoulant .

     


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 février 11:05

      @Sozenz

      Je comprends ce désarroi, mais dites-vous bien que la plupart des gens (moi y compris) sont « façonnés » de telles ou telles façons,et que ces « identités » sont largement étudiées, pour être orientées et manipulées, l’ingénierie sociale.

      C’est là dessus qu’il faut insister, mais c’est complexe, car la force des habitus (psychiques, sociaux, culturels, etc.) est telle, qu’elle « protège » en qq sorte les mécanismes qui induisent les dits comportements.
      Or le Pouvoir, par le biais de son marketing (culture organisationnelle), a des moyens et une longueur d’avance, que n’importe quel citoyen seul ne peut rivaliser, et pourtant c’est précisément là-dessus qu’il faut insister, et mettre en évidence le fonctionnement de la Machine-ation ^^


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 février 10:21

      J’écoutais Mohamed Sifaoui à la radio ce matin qui disait que la France devait changer sa politique vis à vis de l’Algérie et de sa complaisance vis à vis du pouvoir algérien ; il rappelait que c’est la politique française qui favorisait l’immigration algérienne et notamment de certains salafistes, dont des « mosquées (salafistes) », ou plutôt des lieux de « fanatisation » (comme dans des appartements), se créaient.

      Certes l’analyse est juste, mais il omet de dire à quel point les services du Renseignement (notamment le Mossad, CIA, etc.) « contrôlent » ces salafistes.

      Ce n’est pas tant celui qui allumera la mèche qui est le plus dangereux, mais celui qui en donne les moyens. Méfiez-vous des vendeurs d’allumettes ^^


      • Esprit Critique 21 février 20:06

        « Dieu protège l’Algérie »

        L’Algérie n’aura jamais aucun avenir avec Allah et L’Islam.


        • sexaremot 21 février 23:14

          Hola !

          La modération corrompue, autant j’apprécie évidement l’existence d’un correspondant algérien pour agoravox... Autant c’est un minuscule article extrêmement consensuel....

          L’auteur, essayez d’être reçu, d’envoyer des documents a « Toufik », Mohamed Lamine, y parais que c’est lui le régent, au lieu d’emmerder les aides-soignants de la plus vielle marionnette politique du monde qui n’ont aucune manettes.

          Profitez en on bloque pas mal nos anti-émeute al/es/fr, peu de risque qu’il viennent vous « assister dans le maintien de l’ordre » comme en 2005, dans le sans-commentaire néocolonialiste général. Les italiens, peut être.

          Au plaisir de lire des correspondances d’Algérie, un peu plus touffues !^^

          ++


          • Kapimo Kapimo 22 février 06:38

            L’algérie est une proie revée pour une tentative de destabilisation. L’algérie dérange beaucoup de monde en Occident, et fait l’objet de beaucoup de convoitises. Peut-etre qu’il n’est pas stupide d’avoir une momie comme président.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès