• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gaza, pierre blanche d’un jeu de Go planétaire

Gaza, pierre blanche d’un jeu de Go planétaire

Pendant que notre couple princier non héréditaire accueillait Sara et Benjamin Netanyahu à l'Elysée ce 11 novembre 2018, rien ne se passait comme prévu à Gaza.

C’était pourtant une belle opération secrète bien préparée comme Ian Fleming savait si bien les écrire, et les services spéciaux qui n’existent pas, si bien les mener. Les agents israéliens devaient s’infiltrer en "territoire ennemi", mener à bien leur mission et repartir incognito. La routine ! Ces derniers mois, ils avaient mené à bien deux opérations secrètes de grande envergure : l’élimination en décembre 2016 de Mohamed al Zouari, expert en drones du Hamas et l’assassinat de l’ingénieur et universitaire Fadi al Batsh en Malaisie, en avril 2018.

Mais le 11 Novembre, à Gaza, quelque chose a foiré ! Le Hamas a intercepté les commandos israéliens dès le départ et les a poursuivis alors qu'ils tentaient de quitter la bande de Gaza sous le couvert d'un tir nourri des avions de chasse israéliens qui passaient par là. Le commandant en chef des brigades al-Qassam, et un lieutenant-colonel israélien ont été tués dans cette opération calamiteuse.

Le Hamas a riposté par des tirs d’artillerie qui ont tué un civil israélien et blessé des dizaines de personnes, ce qui a entrainé des échanges de tirs pendant plusieurs jours et tué cinq Palestiniens.

Face à cette réalité, Netanyahu avait peu de marge de manœuvre et il a conclu un cessez-le-feu avec les groupes armés de Gaza, ce qui a provoqué la démission du ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, et destabilisé son gouvernement. Or, il n’était possible de déclencher un nouveau conflit sur Gaza pour détourner l'attention du clivage politique interne. Pour tenter de calmer le jeu, le gouvernement israélien a indiqué que l'opération du 11 novembre n'était pas censée être une mission d'assassinat : il se serait agi d'une opération de collecte de renseignements qui ne visait pas à "déclencher une nouvelle guerre".

Quel que soit l’objectif visé par Netanyahu, le résultat de l'opération se traduit par une victoire pour le Hamas en montrant d’une part l’efficacité de ses propres services de renseignement qui avaient détecté le complot, et d’autre part en consolidant ses positions aux niveaux national et international.

Manifestement, le blocus de Gaza imposé par Israël depuis dix ans n'a affaibli ni le Hamas ni la résistance du peuple palestinien et garder deux millions de personnes dans "la plus grande prison à ciel ouvert" du monde pendant plus de 10 ans ne semble pas constituer un outil efficace de "pacification".

Dans ces conditions, sur le plan intérieur, une nouvelle guerre à Gaza serait un désastre encore plus grand pour le gouvernement israélien et Netanyahu en est bien conscient, et c'est la première raison pour laquelle, après quelques jours de combats, il a demandé un cessez-le-feu.

Mais un autre enjeu explique la détermination de Netanyahu à tenter de maintenir coûte que coûte le calme à Gaza, au risque d’une rupture dans sa coalition gouvernementale, et cet enjeu, c’est l’Iran. Il veut consolider le front anti-Iran établi à travers un pacte conclu avec l'alliance Arabie-Emirats et les États-Unis, et en recherchant ce que Kushner (le genre de Trump qui gère ce dossier en sous-main) appelle "l'accord ultime".
Le dernier cessez-le-feu à Gaza est un élément déterminant de cette combinaison. Cet "accord" est la clé d’un stratagème qui vise à imposer aux dirigeants palestiniens une solution territoriale sur la question palestinienne et à finaliser les relations avec les États arabes, dans le but d’accentuer l’isolement de l'Iran dans la région. Le mois dernier, Netanyahu s’est rendu à Oman, qui entretenait traditionnellement de bonnes relations avec l'Iran pour conforter cette position.

Alors que le rétablissement des sanctions sur l'Iran par les Etats-Unis lui avait donné un avantage, le meurtredu journaliste saoudien Jamal Khashoggi met en difficulté Netanyahu qui s'inquiète maintenant de l'incertitude entourant le destin de Mohammed bin Salman, un des artisans de la « normalisation » avec Israël. Ce coup de Trafalgar n'est pas étranger à la recherche d'une trêve avec le Hamas.

Il est probable que ce répit se prolongera aussi longtemps que le projet de confrontation directe avec l'Iran restera dans sa phase préparatoire, celle qui consiste actuellement pour les deux adversaires à poser leurs pierres noires et blanches sur un plateau de jeu de Go planétaire. Dans cette phase de construction des territoires Gaza occupe une position cruciale. Un nouvel affrontement à Gaza dans un avenir proche est peu probable, c'est déjà ça !


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • papat 20 novembre 2018 18:17

    400 roquettes sont parties d’un camp de concentration où tout ce qui rentre et tout ce qui sort est soi disant « contrôlé »...

    imaginez ce qui attend la colonie quand ils vont s’en prendre au Hezbollah qui a tout loisir pour s’armer à outrance.... sans entrave ou si peu...


    • Arthur S NEMO 20 novembre 2018 19:10

      @papat

      En plus, la destruction d’un avion militaire russe au-dessus de la Syrie en septembre n’a pas arrangé les relations avec la Russie, qui avait jusque là laissé l’armée de l’air israélienne prendre pour cibles les installations iraniennes. Maintenant, la coordination militaire russo-israélienne en Syrie n’existe plus et, même si Israël continue de lancer des attaques aériennes occasionnelles, la Russie ne facilite plus la tâche de ses avions de combat.


    • Christian Labrune Christian Labrune 20 novembre 2018 23:47

      Maintenant, la coordination militaire russo-israélienne en Syrie n’existe plus et, même si Israël continue de lancer des attaques aériennes occasionnelles, la Russie ne facilite plus la tâche de ses avions de combat.

      ===================================
      @NEMO

      Vous racontez vraiment n’importe quoi et vous prenez la mise en scène destinée à l’opinion des états musulmans « alliés » de la Russie pour la réalité même. Les intérêts de la Russie et d’Israël dans la région ne sont en rien incompatibles, et si les Russes devenaient réellement hostiles à Israël, ça leur coûterait vraiment très cher.

      Poutine sait très bien que s’il veut continuer à entretenir des relations profitables avec le régime qui succèdera à celui des ayatollahs, il ne faut pas qu’il soutienne militairement l’Iran d’une manière trop évidente, et quand les émeutes se développeront à Téhéran, quand les Iraniens seront tous descendus dans la rue, il laissera faire en attendant la suite.

      Il n’y aura peut-être bien que les Macron et Mogherini pour penser à envoyer des renforts policiers à Téhéran qui permettraient de massacrer quelque peu les opposants à l’actuel régime !


    • papat 21 novembre 2018 07:14

      @Christian Labrune
      c’est vous qui vous trompez, poutine à très bien compris que l’expansion de la colonie et des sionistes américain se terminerait aux portes de la Russie si il ne les calmes pas avant.


    • Christian Labrune Christian Labrune 21 novembre 2018 08:49

      ADDENDUM

      Informations de ce matin : les Russes proposent aux Américains et aux Israéliens d’obtenir un retrait total des troupes iraniennes qui sont en Syrie, en échange d’une petite atténuation des sanctions qui ont été aggravées au début de ce mois.

      Si Poutine avance une proposition de cette sorte, c’est évidemment parce qu’il en a été discuté avec le régime iranien désormais étranglé, et c’est une manière pour les Russes de montrer qu’ils comprennent très bien le problème d’Israël tout en donnant l’impression de venir un peu en aide à leur faux « allié » iranien qu’ils lâcheront avec plaisir à la première occasion : l’islamisme, qu’il soit sunnite ou chiite, n’est assurément pas la tasse de thé de l’actuel Tsar de toutes les Russies..

      Les sanctions américaines ne seront évidemment jamais adoucies, et si l’état d’Israël n’est pas carrément obligé d’en finir brutalement avec le régime iranien par une opération militaire de grande envergure, les raids de Tsahal pour détruire les implantations iraniennes en Syrie, qui n’ont jamais cessé, reprendront de plus belle, avec la discrète complicité des Russes avec qui il est si facile de s’entendre même si un malentendu technique est toujours possible, comme on a pu le voir. Il y a un million de russophones en Israël, et ils sont assez nombreux, d’origine russe dans les centres de communication de Tsahal pour que les tractations sur le dos des Iraniens se fassent directement dans la langue de Pouchkine.


    • papat 21 novembre 2018 10:44

      @Christian Labrune
      en gros vous êtes en train de nous expliquer qu’après s’être battu pendant 7 ans au côté du Hezbollah des iraniens et des syriens contre des mercenaires payé par la colonie, l’arabie saoudite et les sionistes americains, les russes de Russie trahiraient leurs alliés d’aujourd’hui ?

      comme dirait ma grand mère « un doute m’étreint »


    • Zolko Zolko 21 novembre 2018 13:25

      @Christian Labrune : « vous prenez la mise en scène destinée à... »

      @Christian Labrune : « Informations de ce matin : les Russes proposent aux Américains et aux Israéliens ... »
       
      c’est marrant, non ? Vous voyez une mise-en-scène truquée d’un côté et vous croyez aveuglément ce qu’on vous dit de l’autre.



      • Scrofulator Bubonique 20 novembre 2018 19:04

        Les israéliens sont armés, que le peuple palestinien s’arme, ainsi les deux pays, puisqu’il est question d’une solution à deux états entrent en guerre et advienne que pourra.


        • phan 20 novembre 2018 19:54
          Il faut quand même expliquer aux soldats de Tsahalal que le recyclage des couche-culottes usagées en gilets pare-balles jaunes est fortement déconseillé !

          • phan 20 novembre 2018 20:40
            ADDENDUM
            Il n’y aura plus d’offres Airbnb dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée. 
            ERRATUM 
            Il n’y aura bientôt plus d’offres Airbnb dans les territoires occupés de la Palestine et la Syrie récupéra le Golan par la paix ou par les armes ! 

          • Christian Labrune Christian Labrune 20 novembre 2018 23:31

            à l’auteur,

            Je crains que vous ne compreniez pas grand chose à ce qui se passe dans la région ! Ce n’est pas Netanyahou qui a demandé un cessez-le-feu : la puissance de Tsahal n’aurait aucun mal à ratatiner le Hamas voire à raser Gaza comme les alliés avaient rasé Dresde en 45. Les terroristes de Gaza le savent très bien, et il se contentent, lâchement, de multiplier les provocations à la frontière.

            Les Israéliens du sud n’ont pas compris que Gaza n’ait par reçu le traitement qu’il aurait bien mérité après l’envoi de 460 roquettes ou missiles en quelques jours. C’était déjà la guerre dans toute son horreur, et il n’y aurait aucun autre mot pour caractériser une telle situation.

            Ce n’est probablement pas par pacifisme que Netanyahou a préféré renoncer momentanément à une attaque des plus légitimes. Le Hamas au Sud et le Hezbollah au nord ne peuvent exister que par le soutien d’un Iran qui tire les ficelles et paye les Gazaouis, depuis des mois, pour qu’ils aillent se faire tirer dessus à la frontière. Si le régime de Téhéran tombait, les entités terroristes qui menacent Israël ne tarderaient pas à disparaître sans qu’il soit besoin de beaucoup les combattre. L’un des cris les plus fréquents dans les manifs des bazaris à Téhéran - et fort surprenant !-, c’était : « Mort à la Palestine ».Parce qu’ils ne supportent plus que leurs derniers sous servent à stipendier des organisations terroristes dont ils n’ont que faire. C’est dire que les Gardiens de la Révolution à la botte de Khamenei et le Hezbollah qui est la pire des organisations criminelle sur la planète et le bras armé de l’Iran au Moyen-Orient, sont promis tôt ou tard au même anéantissement que l’actuel régime.

            L’Amérique travaille à l’effondrement prochain de ce dernier avatar du nazisme, et s’il ne tombe par une action spontanée du peuple, il faudra bien aider un peu l’histoire. Il ne servirait donc à rien, pour les Israéliens, de traiter les symptômes périphériques de la maladie sans agir sur la cause profonde du mal. C’est donc l’Iran qui est actuellement dans la ligne de mire. Netanyahou ne le dit pas explicitement mais il n’est pas nécessaire d’être très malin pour le comprendre.


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 20 novembre 2018 23:56

              @Christian Labrune
              https://www.youtube.com/watch?v=B1_Q5vJ1gHw
              1/ bien a l’ abris dans ton quartier je ne suis pas sur que tu ais vraiment compris non plus. Le judaïsme et le sionisme sont incompatible par nature . 
              2/Tsahal n’ est pas la pour te faire plaisir , tsahal comme la hagana est la pour que massada ne tombe pas prêt de medigo.
              3/rasé gaza serait mettre en danger tout les israélien , et la pérennité d’ un rêve 
              4/bien plus efficace est la stratégie du « pourrissement » et le rattachement a l’ egypte et la jordanie .
              5/oui c’ est la guerre , tu n’ as vraiment aucune idée de ce que ca peut être .
              6/soit gentils arrête de te servir d’ israel et des juif , va régler tes compte dans la rue on verra comment tu t’ en sort en tant que batman sans robin pour t’ appuyer 
              https://www.youtube.com/watch?v=rsYtGF61dy0


            • papat 21 novembre 2018 07:58

              @Christian Labrune
              et en amerique les pauvres hurlent« mort a israel » en voyant les 6000 milliards de dollars dépensés pour éliminer les ennemies de la colonie (irak, lybie, syrie, iran ).


            • Christian Labrune Christian Labrune 21 novembre 2018 08:55

              @papat

              Les connards antisémites peuvent bien gueuler partout autant qu’ils le veulent, cela ne changera rien au cours de l’histoire. Comme le disent très bien les Bédouins : les chiens aboient, la caravane passe...


            • Arthur S NEMO 21 novembre 2018 09:05

              @Christian Labrune

              ... et la Drôme adhère ?


            • Christian Labrune Christian Labrune 21 novembre 2018 09:27

              @NEMO

              On commence à en avoir vraiment ras-le-bol de la désinformation systématique et de cette sale propagande islamo-fasciste sur AgoraVox qui, fort heureusement, n’a de prise que sur les plus cons tout juste capables de reproduire bêtement ce qu’ils peuvent trouver sur les sites propalos voués à la défense et à l’illustration du terrorisme le plus abject.

              Les états sunnites du Moyen-Orient, qui s’étaient bêtement ligués contre Israël en 48 et ont recommencé à leurs dépens la même imbécillité en 68, ont fini par comprendre mais il y auront mis le temps ! qu’Israël ne les menaçait pas et que leur intérêt le plus vital, face au terrorisme iranien, était de normaliser au plus vite leurs relations avec Israël. C’est en train de se faire.

              L’antisionisme, forme très aggravée de l’antisémitisme, et d’inspiration génocidaire, hérité de la propagande du mufti nazi de Jérusalem, n’est plus le fait que de la rue arabe décérébrée par une ancienne propagande, et des populations obscurantistes de nos banlieues. La peur que ces populations inspire à des gouvernements comme celui de Macron induit encore le Quai d’Orsay à caresser dans le sens du poil le vieux débris de Ramallah qui en est encore à servir des pensions à des familles de tueurs, mais cela ne pourra plus durer bien longtemps : les totalitarismes sont à l’agonie et l’islamo-fascisme est déjà presque mort.


            • papat 21 novembre 2018 11:12

              @Christian Labrune
              une autre version à propos de la non-réactivité de la colonie


              Pendant le conflit, la partie palestinienne a fait preuve d’une série de nouvelles capacités :

              • Le commandement palestinien a publié une vidéo de l’attaque contre le bus par un missile antichar Kornet (ATGM). Depuis qu’elle a perdu des dizaines de chars d’assaut contre le Hezbollah au Liban lors de la guerre de 2006, l’armée israélienne a très peur de ces missiles. L’arrivée de ces armes dans la bande de Gaza assiégée sera très préoccupante.
              • Les Palestiniens ont également lancé plus de 460 missiles d’artillerie et mortiers en 25 heures. Cela dépasse de loin le taux de tirs pendant la guerre qu’Israël a menée contre la bande de Gaza en 2014. Certains de ces missiles avaient une portée supérieure à celle des modèles précédents. Les systèmes de défense antimissile Iron Dome d’Israël ont tiré une centaine de missiles, mais leur précision est douteuse et leur prix est élevé. Chaque missile Iron Dome coûte environ 65 000 $, tandis qu’un obus de mortier ou une roquette coûte quelques centaines de dollars. De nombreuses roquettes palestiniennes ont atteint leurs cibles dans les colonies sionistes d’Ashkelon, Netivot et Sderot.
              • Israël n’a annoncé que deux coups sur les cellules de lancement de missiles. Il semble que les Palestiniens aient perfectionné leurs capacités de camouflage et de tir à distance.
              • Les groupes palestiniens rivaux à Gaza – Hamas, Djihad islamique et autres – opéraient sous un commandement central. Aucun groupe n’a prétendu que les missiles frappaient pour lui-même. Dans le passé, chaque volée de missiles était suivie d’un communiqué de presse dans lequel tel ou tel groupe revendiquait sa responsabilité. Cette fois-ci, tous les groupes ont travaillé à partir d’une salle d’opérations commune. Aucun d’entre eux n’a divulgué de déclarations de responsabilité ou d’autres informations susceptibles d’aider les services de renseignement israéliens.

            • papat 21 novembre 2018 11:20

              @Christian Labrune
              depuis que les juifs existent , à un moment ou a un autre ils pleurent , se lamentent de trouver en face d’eux des « antisémites » ....
              c’est étonnant qu’a travers les siècles on retrouve cette situation.
              quel est le comportement de ce peuple qui finit toujours par attiser cette haine, cette aversion ?
              pourquoi ne changent t’ils pas ?
              voila la question que vous devez vous poser ?


            • Arthur S NEMO 21 novembre 2018 11:27

              @Christian Labrune

              Vous n’êtes pas raisonnable de vous mettre dans des états pareils, Monsieur Labrune !
              Et vous savez bien que le Docteur ne veut pas qu’on aille à la salle de télévision en pyjama !
              Et arrêtez de crier comme ça, vous faites peur aux autres pensionnaires.


            • QAmonBra QAmonBra 21 novembre 2018 10:38

              Dis moi Jésus qu’est ce qu’il est allé leur raconter ton psychopathe de père Yahweh à ces excités : Que la terre entre les deux fleuves était leur par décret divin, qu’ils sont le peuple élu, qu’avec leur mashiah ils commanderont et dirigeront les nations etc. etc.

              Ils y ont cru et y croient encore !!

              Se croyant persécutés et(car ?) supérieurs aux autres humains, ils se permettent éhontément et impunément de faire les choses les plus abjectes qui soient. 

              Z’ont pas compris ces lumières de l’humanité qu’en religion comme en politique, les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

              Ils ne comprennent pas davantage qu’il n’est rien d’éternel sous le soleil et que tout à un prix à payer tôt ou tard..

              On fait donc comment à présent pour les calmer et leur faire entendre raison, sans faire comme eux, c’est à dire sans violence ? . . .


              • phan 21 novembre 2018 10:53

                @QAmonBra
                Massada est en RTT, les faux drapeaux arrivent avec les 10 dix commandements.


              • papat 21 novembre 2018 11:30

                pas de chance « labrune »  !

                aujourd’hui on chasse le sioniste en meute !


                • Zolko Zolko 21 novembre 2018 13:18

                  @papat : oui, on se demande ce qu’il fabrique le Massada. Il va nous expliquer que cette opération a été un franc succès qui avait été planifiée ainsi, et que le Hamas a été gravement touché. Ainsi que le Hezbollah aussi, tiens, hop, pour le même prix. De toutes façons on s’en fout des preuves. En général, c’est le genre d’ânerie qu’il dit.


                • Scrofulator Bubonique 21 novembre 2018 12:28

                  Les invectives des Labrune et autres chiens de garde de la secte sioniste maçonnique savent très bien que l’argument à l’antisémitisme est totalement incongru dans la mesure où la majorité des juifs sionistes ne sont pas sémites mais aryens caucasiens issus de la conversion des peuplades kazhar ensuite absorbés et dilués par la création des états caucasiens. Les palestiniens sont eux, de purs sémites et cela depuis toujours.


                  • Arthur S NEMO 21 novembre 2018 12:42

                    @Scrofulator Bubonique

                    C’est pour ça qu’il y a moins de sionistes chez les Séfarades ?


                  • QAmonBra QAmonBra 21 novembre 2018 13:17

                    @ phan

                    Merci pour les liens, Ah l’autodérision et l’humour juif ! Encore une chose que les $ionistes n’auront pas !

                    @ Scrofulator Bubonique sur la cas Labrune

                    (. . .)« Si on n’est pas sioniste dans notre pays aujourd’hui - et je le suis autant qu’on peut l’être - c’est qu’on n’est pas français. »(. . .)

                    J’en ai entendu et lu des conneries dans ma vie, mais ce jour là c’était le « pompon » , j’en rigole encore !

                    (. . .) « Les palestiniens sont eux, de purs sémites et cela depuis toujours ».

                    Il est même fortement probable que Shlomo Sand ait raison en affirmant que la plupart des palestiniens sont des descendants de juifs convertis à l’Islam, les véritables antisémites ne seraient pas ce qu’on croit !

                    Scheiße ! Encore de la shutzpah ! !. . .


                    • QAmonBra QAmonBra 21 novembre 2018 13:26

                      Addendum : (. . .) « ne seraient pas ceux qu’on croit ! »


                      • Arthur S NEMO 21 novembre 2018 13:44

                        @QAmonBra

                        En fait, le mot « sémite » est un adjectif, pas un substantif, et fait reference à un groupe de langues, pas à un groupe de peuples et encore moins à un seul peuple.

                        Sem représente symboliquement le groupe linguistique racine commune des langues sémitiques de l’antiquité dont sont dérivés l’Hébreu, l’Arabe et le Syriaque.

                        L’origine du mot « antisémite » est attribuée au journaliste Wilhelm Marr, en 1879 dans un pamphlet anti-juif. Il ne s’agit pas d’une hostilité confessionnelle (contre la religion judaïque), mais socio-politique et économique. La construction étymologique du mot « antisémite », qui n’a été utilisé que vis-à-vis des Juifs, est donc impropre.


                      • phan 21 novembre 2018 14:27

                        @NEMO
                        Un cours accéléré sur les vraies causes de l’« antisémitisme » :
                        C’est un sujet sur lequel on a tellement écrit qu’on pourrait remplir une bibliothèque entière avec des livres entièrement dédiés à cette question. Marx l’a traitée, tout comme Sartre. Il y a eu aussi, bien sûr, un grand nombre de bons ouvrages écrits à ce sujet, mais plutôt que de les énumérer tous, je veux vous soumettre quelques points de simple bon sens puis passer à ce que je considère comme une explication autoritaire de cette chose que nous appelons « antisémitisme » et qui, évidemment, n’a rien à voir avec les Sémites.
                        Cours accéléré sur les vraies causes de l’« antisémitisme », 1e partie
                        Cours accéléré sur les vraies causes de l’« antisémitisme », 2e partie


                      • Arthur S NEMO 21 novembre 2018 14:52

                        @phan

                        Marx et Sartre ont écrit sur « la question juive », pas sur l’« antisémitisme »


                      • phan 21 novembre 2018 15:08

                        @NEMO
                        Oui, exact, vue la confusion malsaine entre anti-sémitisme et anti-sionisme.

                        Aparté (extrait du cours accéléré 2ème partie)
                         Je sais, « antisémitisme » est une notion trompeuse et fondamentalement dénuée de sens. Dans cet article, « What is Antisemitism », Michael Neumann explique comment ce concept déjà ambigu et fallacieux est devenu fondamentalement vide de sens (il a conclu son analyse en disant : « Le véritable scandale aujourd’hui n’est pas l’antisémitisme mais l’importance qu’on lui donne »). Je n’emploierai ce terme que parce qu’il est si largement utilisé par les organisations juives pour discréditer à peu près tous ceux qui osent exprimer une pensée critique.


                      • ung do 21 novembre 2018 19:55

                        Selon les sons de cloche arabes , le Hamas a montré qu’il a fait des progrès considérables en matière de missiles , tant qualitatifs que quantitatifs . Ces missiles

                        ont fait d’importants dégâts et les systèmes de défense anti missiles n’ont pas été très efficaces . Israel a perdu gravement ses capacités de dissuasion , il n’a plus aucune profondeur stratégique . Hamas prétend que la prochaine fois il touchera Tel Aviv et la région centrale .

                        Certains dirigeants israéliens parlent d’aller réoccuper Gaza à tout prix pour rétablir la sécurité du moins au sud . Mais ça ne va pas être une partie de plaisir . Et en plus ça pourrait entrainer l’intervention du Hezbollah .

                        Si Israel est menacé de défaite militaire , il pourrait utiliser ses armes nucléaires ; par ailleurs , les USA et l’Europe devront intervenir ; cela entrainerait l’implication de l’Iran et peut -être de la Russie . Ce serait la guerre mondiale .

                        Armageddon avec la fin du monde menace .

                        Il devrait y avoir une conférence internationale pour ménager un arrangement à la

                        sud -africaine .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès