• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gérard Collomb En Marche vers la fascisation

Gérard Collomb En Marche vers la fascisation

Le “socialiste” Gérard Collomb fut l’un des fondateurs du PS dans le Rhône et devint un dirigeant de premier plan du parti socialiste. Maire de Lyon (depuis 2001) il choisit Macron dès 2016, rat quittant le navire PS en train de sombrer avec son “capitaine de pédalo” Hollande.
Récompensé par la charge de ministre d’État et de l’Intérieur par son protégé Macron devenu président de la République.
Depuis Collomb ne cesse de montrer sa volonté de mettre en œuvre une politique répressive en matière migratoire au point qu’en juin 2017, des violences policières récurrentes sont dénoncées par le Défenseur de droits, Jacques Toubon. Fin 2017, il porte une loi de “sécurité intérieure” qui transpose dans le droit commun des disposition de l’ état d’urgence. Enfin en 2018 il porte la loi sur l’asile et l’immigration tellement répressive que même au sein de la majorité LREM il y a des grincements de dents, vite étouffés.

 
 

Face aux manifestations Collomb joue la provocation et la manipulation.

Il ose menacer le droit de manifester en se livrant au chantage et à l’amalgame mettant dans le même sac les manifestants et les casseurs. « Si on veut garder demain le droit de manifester, qui est une liberté fondamentale, il faut que les personnes qui veulent exprimer leur opinion puissent s’opposer aux casseurs et ne pas, par leur passivité, être complices de ce qui se passe. »

Comme nombre de médias, aux ordres du patronat et donc du pouvoir, Collomb accuse la supposée “violence” verbale de Mélenchon d’être un facteur de violence dans la rue. JLM étant la cible permanente de la propagande macro-euro- patronale puisque sa présence et son score aux présidentielles a permis à la gauche de préserver un espace politique.

Mais Collomb ne s’arrête pas là. En marche vers la fascisation est à son ordre du jour.

Voilà qu’il s’attaque aux lycéens. Aux lycéens du lycée Arago de Paris qui ne cassent rien mais qui manifestent devant la démolition de leur avenir. Des mineurs sont mis en garde à vue pendant 36 heures pour avoir manifesté. Mis nus, humiliés, violentés, moqués, parqués dans des salles de dégrisement, dans la pisse et le vomi.

Cela se passe en France. Sous le règne de Macron dont Collomb est le bras armé.

Pourquoi cet odieux comportement ? Pour terroriser les jeunes, leurs parents, les manifestants et les dissuader de bouger. Cette démarche de Collomb est la démonstration que le processus de fascisation est bien mis en œuvre par la grande bourgeoisie, le grand capital et ses “fondés de pouvoir” élyséens qui habituent au fascisme, préparent le fascisme, ouvrent la voie au fascisme.

La fascisation, un processus conduisant au fascisme

Rappelons les mots de Dimitrov dirigeant de l’ Internationale communiste :

“Le fascisme au pouvoir est la dictature terroriste ouverte des éléments les plus réactionnaires, les plus chauvins, les plus impérialistes du capital financier.
Le fascisme, c’est le pouvoir du capital financier lui-même. C’est l’organisation de la répression terroriste contre la classe ouvrière et la partie révolutionnaire de la paysannerie et des intellectuels.”

La plus grande vigilance et la plus grande détermination doit animer nos luttes. Notre solidarité active avec les cheminotes et cheminots en grève doit encore s’approfondir car ils luttent pour tous les travailleurs, tous les salariés. Ceux-ci subiraient un tsunami anti-social si par malheur Macron, le MEDEF et l’ UE parvenaient à leur fin.

Construisons un syndicalisme de classe, de lutte et de masse.
Faisons renaître un vrai parti communiste.
Bâtissons un vaste Front Antifasciste, Populaire,Patriotique et Écologique pour la paix.

Antoine Manessis

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/gerard-collomb-en-marche-vers-la-fascisation/


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Pimpin 1er juin 11:15

    L’occupation d’un lycée est inadmissible. 

    C’est cela le fascisme, vouloir imposer sa politique par la force. 
    De plus on a vu les dégradations des locaux perpétrées pendant nombre d’occupations. 
    Le gouvernement a la légitimité pour lui, il est du côté de la loi.
    Il est normal que ces délinquants lycéens aient été mis en garde à vue, leur comportement est inadmissible.
    Et puis le communisme, on connaît, il a été mis en application un peu partout dans le monde et on a vu le résultat : faillites économiques, dictatures, massacres.
    Et ici en France le voilà qui manipule des lycéens pour tenter de s’imposer avec sa violence ! 
    Le communisme ne passera pas.

    • nenecologue nenecologue 1er juin 11:32

      Je crois qu’il vous faut relire vos livres d’histoire !


      1. Le communisme a fait BEAUCOUP plus de mort que le fascisme.

      2. Les nazis , fascistes par excellence , étaient des national SOCIALISTES. Normal donc qu’en France ce soient les socialoss qui se rapprochent le plus de la nazification ...

      3.Le multiculturalisme n’a jamais marché dans aucun pays , à aucune époque !

      • taktak 1er juin 11:54

        @nenecologue

        C’est vous qui devriez les relires

        1) la seule seconde guerre mondiale, c’est 80 millions de morts. Soit en 5 ans plus que la totalité des chiffres les plus élévés retenus par les anticommunistes pendant un siècle de communisme.
        A quoi il faut ajouter les multiples génocides commis par les régimes fascistes, causant des dizaines de millions de morts, de l’Indonésie à l’amérique latine en passant par l’Afrique

        2) les Nazis n’ont jamais rien eu de socialiste. Le régime nazi est l’archétype d’un régime capitaliste. Il s’est d’ailleurs fort bien accomoder pendant près de dix ans du soutien économique des Etats Unis, et du soutien de fait de la France et la Grande Bretagne. Les collabos ont été les capitalistes, et ce sont les travailleurs qui ont résisté. Si on regarde les faits historiques, la plus grande action de résistance a été celle de la grève des mineurs du nord, alors que les patrons ont fait tourner à plein leurs usines pour l’occupant

        3) qu’a a voir la question du multiculturalisme avec l’arrestation politique dans des conditions indignes de jeunes lycéens coupables d’avoir manifester leur oposition à un système de sélection qui empèche des dizaines de milliers d’entre eux de pouvoir faire des études ?


      • Pimpin 1er juin 13:02

        @taktak
        Historiquement le fascisme a toujours pris ses racines dans l’idéologie de gauche. 


        La seconde guerre mondiale c’est 60 millions de morts, pas 80, et tous ne sont pas dus aux fascistes.

        Le communisme c’est : 
        65 millions de morts en Chine
        25 millions de morts en URSS
        2 millions de morts au Cambodge (dont les chefs ont été formés par le PCF. Lors de ma visite dans ce pays le guide me l’a bien rappelé !!)
        2 millions de morts en Corée du nord
        1 million de morts en Afghanistan
        Vietnam 1 million de morts
        Yougoslavie 850 000 morts
        Ethiopie 500 000 morts
        Pologne 150 000 morts
        Amérique latine 150 000 morts
        Bulgarie 50 000 morts
        Et bien d’autres, ces chiffres datent de plus de 15 ans.

        Et à chaque fois des dictatures 

        Quant à la collaboration, je rappelle que les premiers résistants étaient de droite et les premiers collaborateurs de gauche, des communistes qui ne sont entrés en résistance que parce que l’Allemagne avait rompu l’accord avec l’URSS.


      • nenecologue nenecologue 1er juin 16:53

        @Pimpin
        merci.


        Le problème avec les gauchistes , c’est qu’ils sont tellement dogmatique qu’on croirait que c’est une religion.

        Le nez dans la merde ils sont encore capable de te dire que c’est du chocolat ...

      • nono le simplet nono le simplet 1er juin 17:19

        @nenecologue

        Le nez dans la merde ils sont encore capable de te dire que c’est du chocolat ...
        c’est réservé, normalement, aux fabricants de faux chocolat à l’huile de palme smiley

      • mmbbb 2 juin 10:03

        @taktak les exces de langage sont toujours a la mode .Henri Amouroux historien ayant connu les vrais faschos dont un de ses livres , l epuration sauvage retrace l histoire trouble de cette période se plaisait a écrire dans un billet a propos du slogan phare de mai 68 : CRS SS , cette belle révolution n aurait durée a peine une semaine si les CRS avaient ete des SS . Les phrases chocs comme Paris Match a su les employer, interpelle le lecteur mais la simple analyse remet les choses en place Cette migration est par ailleurs orchestrée par les ONG et les passeurs du bon business , Il y beaucoup de pays qui ne sont pas facistes ayant su adapter cette migration par une reglementation stricte Ne pas vouloir voir cette problematique a amene le BREXIT ( c est l une des causes ) et le « populisme » en Ialie . Regis Debray qui n est pas un fasciste a pourtant dit dans un article dans l EXPRESS lors d un dialogue avec un journaliste a propos de son dernier livre, la mondialisation heureuse amènera à la balkanisation de l Europe . Qui veut faire l ange fait la bête . Quant au lyceens , ils sont politises aucune discussion n est possible , lorsque je vois Miller prendre leur defense, cela me fait sourire, ce gars bien que psychanaliste est un dogmatique Et les incidents a la fac de Tolbiac ont ete instrumentalises . Si les policiers avaient agi comme les policiers chinois cela las auraient calmes ces jeunes gauchistes d autant plus que ce Miller a ete maoiste non .


      • Eric F Eric F 3 juin 18:32

        @nenecologue
        le nazisme n’a strictement aucune origine de gauche, Hitler avait été commandité après la guerre par les services de renseignement de l’armée pour noyauter un groupuscule nationaliste à apparence ouvriériste, qui a donné lieu progressivement au parti nazi. Le discours social vise à séduire l’électorat populaire, on connait ce genre d’approche en France.


      • nenecologue nenecologue 3 juin 22:47

        @Eric F
        Le parti nazi a été fondé à gauche (socialistes) et quand ils sont arrivés au pouvoir sont devenus des dictateurs ... Tiens , tiens ça me rappelle quelque chose ...


      • Eric F Eric F 4 juin 11:11

        @nenecologue

        non, c’est à l’origine un parti nationaliste fondé sur les débris de la défaite allemande de 1918, ayant usurpé le terme « socialiste » et une posture ouvriériste, pour le profit d’une politique d’un état fort et conquérant, il est arrivé au pouvoir dans le cadre d’une coalition de droite.


      • baldis30 5 juin 12:50

        @Pimpin
        sur le bilan humain révisez vos données … entre l’officiel à 60 millions et près de 100 millions pour certaines évaluations toutes aussi crédibles que le matraquage des 60 on ne peut oublier combien de victimes civiles ….de toutes nationalités . La seule donnée crédible pour une nation c’est environ 25millions pour la seule Russie ( ce qui veut dire que les victimes civiles dans satellites d’alors qu’étaient Ukraine et Biélorussie ont été bien oubliées … ).

        Il n’y a pas que Dresde qui a été rasée ….. Et combien de morts à Léningrad par famine et manque de soins ?


      • Fasci vient de phallus ou Culte de la fascination pour LA FORCE aveugle. 


        • kalachnikov kalachnikov 3 juin 22:59

          @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Et hop encore une invention orientée de notre talmudiste.


        • Jean Roque Jean Roque 1er juin 13:58

           
           
          Comment peut on être un tel gland remplacé soumis collabo négrier à Soros ?
           
           
           
          Personnellement, de par mon éducation, ce n’est pas possible, j’en vomirais de honte.
           
           
          https://fr.sputniknews.com/international/201805311036607976-lobbying-soros-institutions-europennes/


          • Collomb c’est juste la gauche bobo ultralibérale... On voit mal ce que le « fascisme » vient faire là-dedans !


            • Eric F Eric F 3 juin 18:34

              @France Républicaine et Souverainiste
              Justement, Colomb n’est pas sur la ligne « bobo », c’est un pragmatique plutôt partisan de l’ordre, non pas un libertaire multiculturaliste.


            • Albert123 1er juin 15:54

              il faudrait que l’auteur nous explique le sens de ce petit logo où un homme de rouge vêtu et équipé d’une faucille et d’un marteau tente visiblement d’attraper ce qui semble être un enfant pour lui faire subir les pires outrages.


              c’est pas top de promouvoir la pédophilie.

              • nenecologue nenecologue 1er juin 16:58

                @Albert123
                c’est pour plaire au gourou conne-bandit


              •  C BARRATIER C BARRATIER 1er juin 18:31

                le terme fasciste ne convient pas, sauf si on parle de Mussolini. Le nazisme n’était pas le fascisme. Il s’agit dans les deux cas d’un totalitarisme.

                Notre ministre de l’intérieur fait le travail qui lui revient, imposer la loi de la majorité des Français, loi faite au parlement après des élections libres et claires sur un programme annoncé.
                Les étudiants ou pseudo étudiants qui ne voulant pas, eux, aller en cours ou passer des examens, ont la prétention d’empêcher les autres , majoritaires, d’aller en cours, sont, eux aussi des totalitaires. Comme les anarchistes.

                Les citoyens ne s’y trompent pas, on a vu comment les rêveurs de 68 ont été balayés, en nous laissant pourtant du positif en héritage citoyen.


                • zygzornifle zygzornifle 1er juin 19:18

                  ses polypes et diverticules lui montent a la tète ....


                  • Esprit Critique 1er juin 19:37

                    Prétendre que vandaliser les locaux des lycées et des Fac, et empêcher d’autres élèves d’étudier et passer leurs examens, serait faire grève ou manifester, c’est prendre les autres pour des cons.

                    Traiter de fascistes ceux qui dénoncent des crapules c’est se foutre du monde. Vous le faite asez bien !


                    • baldis30 1er juin 19:42

                      bonsoir

                      « Le “socialiste” Gérard Collomb fut l’un des fondateurs du PS dans le Rhône »

                      fut ? bigre ….. candidat aux législatives sur le secteur Nord (Rillieux, Caluire, Sathonay, etc...) en 1973 il refusa de se présenter aux cantonales qui suivirent alors que la place et le tremplin lui étaient offerts. Il en résultat ultérieurement que la mairie de Rillieux resta à la traditionnelle droite lyonnaise tant l’élu socialiste en place était …..

                      Que Rolland Bernard, Sérusclat, le CERES et les poperénistes de l’Est Lyonnais en fussent les moteurs à l’époque là on pourrait discuter. mais pas celui-là comme fondateur ! Plusieurs autres mériteraient bien mieux ce titre … Pour naviguer il navigua donc sa navigation actuelle n’a rien de nouveau … à moins qu’il ne s’agisse que d’errements…

                      Me reviennent à l’esprit quelques vers le la tirade d’un dramaturge dont on commémorera cette année le centième anniversaire de la mort ! Si on y pense au lieu de célébrer l’art de l’illusion hallydienne plutôt que celui de la maitrise de rostand !

                      « ........Et que faudrait-il faire ?

                       Chercher un protecteur puissant prendre un patron

                      Et comme un lierre obscur qui circonvient un tronc

                      Et s’en fait un tuteur en lui léchant l’écorce,

                      Grimper par ruse au lieu de s’élever par force ? »

                      La suite est dans l’acte II


                      • Jonas 2 juin 01:15
                        « Faisons renaître un vrai parti communiste. »

                        Comme l’ont déjà mentionné la plupart des commentateurs ci-dessus, les doctrines issues du socialisme (marxisme, trotskisme, communisme, socialisme, national-socialisme, léninisme, stalinisme, maoïsme, castrisme, ...) ont fait plus de 100 millions de morts.

                        ------------------------------------------
                        « 
                        Rappelons les mots de Dimitrov dirigeant de l’ Internationale communiste »

                        Dimitrov en Bulgarie et le parti communiste se sont livrés pendant des décennie à de véritables répressions, déportations, exécutions contre le peuple.

                        • jakem jakem 2 juin 16:20
                          Au Camarade auteur : Dans l’introduction :

                          1 - socialiste entre «  » est justifié. Qu’il ait quitté le pédalo ne me semble pas un réflexe de rat mais du bon sens.

                          2 - Il est tellement répressif que le gvnt a voté l’accueil en France de toute la famille de chaque « mineur » accepté chez nous. Et en Afrique, toute la famille, ça fait beaucoup de monde. En vrai et en faux, car allez-donc contrôler les extraits de naissance.

                          3 - Les flics ont été méchants avec les glorieux camarades occupants un lycée ? oh ! les affreux ! ils ont fait peu aux camarades ! de vrais fachos ! heureusement que des gens comme vous et Benbassa et Ressiguier et Coquerel sont là pour nous alerter.

                          Cette anecdote du lycée Arago est tellement cucul la praline que les « parents du collectif » ne peuvent même pas porter plainte contre la police ; ils ont dû se contenter de gémir auprès de l’exxxcellentissime Toubon. Lequel n’est vraiment pas une référence crédible, sérieuse, et neutre.

                          Rien que cette intro vous disqualifie pour discuter sérieusement.

                          • covadonga*722 covadonga*722 3 juin 14:00

                             et la racaille familiale Traoré défilant avec les FI coquerel et obono

                             derriere une banderole « tout le monde déteste la police »c’est quoi kamarad taktak du pipi de chat .
                            Perso je suis pour une garde nationale recrutée localement et accessible seulement a ceux payant l’impôt combien tu parie kamade tak tak que les black blok regretterons rapidement les crs de de Collomb 

                            • bob de lyon 4 juin 11:15

                              Fils d’un père ouvrier métallurgiste et du mère femme de ménage, devenu professeur de littérature classique il avait des présupposés qui auraient pu l’emmener à gauche…

                              Perdu ! Ce n’était qu’un simulateur malin et opportuniste.

                              Sa propension à partager des apéros festifs sur les yachts des millionnaires régionaux l’a détourné sur un chemin de traverse plus confortable.

                              Il est devenu un népotiste actif, recherchant à caser sa femme (il va y arriver !) dans les superstructures politiques de la région.

                              Il représente vraiment, par sa médiocrité, le terne élu lyonnais qui depuis la mort d’Édouard Herriot, fut toujours choisi par les élites de la ville : une dyarchie composite de bourgeois actifs et d’un clergé ultra-conservateur.

                              Je suis resté poli.  


                              • baldis30 5 juin 12:41

                                @bob de lyon
                                bonjour,

                                on est bien d’accord …..


                              • charly10 4 juin 15:59

                                « Faisons renaître un vrai parti communiste….. »

                                Ah bon, d’après vous le PC est un exemple de structure non fascisante ? Vous n’avez pas connu la grande époque du PC ou celui qui osait contredire la ligne était banni...

                                Laisser Collomb s’occuper des soit disant « étudiants » qui veulent rééditer le mai 68. Cette année la j’avais 20 ans et je peux vous dire qu’hormis sur Paris, la classe estudiantine est restée relativement calme. Les mouvements ouvriers ont vite retrouvé l’initiative et se sont désolidarisés de la vision destructrice de ces étudiants qui n’étaient en fait et pour la grande majorité que des fils de bourgeois.

                                Les jeunes « terrorisés » parce qu’on les a mis en garde à vue quelques heures. Ils n’ont eu que ce qu’ils méritaient, sans plus , pas de quoi en faire toute une histoire.

                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès