• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gérard Miller à la direction de « Le Média » : déception et (...)

Gérard Miller à la direction de « Le Média » : déception et soupçon....

 

  A notre grand étonnement, "Le Média", web-TV lancée par des proches de Mélenchon et du mouvement « Les Insoumis », à l'occasion de son premier "direct" un mois après son lancement, pour faire le « point d'étape », affiche Gérard Miller en maître de cérémonie.

Or, la question suivante s’impose sans délai : d'où vient ce Gérard Miller resté discret durant la première phase de lancement de « Le Média » ? Et puis aussi : Comment s'est-il fait connaître ? Et la réponse ne tardera pas à venir : Miller vient de la télé ; il a fait partie de "la bande à Ruquier" - composée de Claude Sarraute, Christine Bravo, Isabelle Mergault, Philippe Geluck, Pierre Bénichou, Isabelle Alonso et Isabelle Motrot - que des révolutionnaires sur TF 1, France 2, France Inter et Europe 1 ! - dans les années 90 et 2000, au sein d'une équipe "showbizz", adepte d'un "politiquement correct" lâche et veule, à l’humour infantile et sans danger pour personne, entre gourdes et trouducs.

Oui, Miller vient donc tout droit de chez Ruquier ! Un Ruquier qui s’est avéré être au fil des ans et sur toutes les chaînes de radios et télés, ce grand benêt des médias de masse qui pratique un humour fatigué et lourd comme une souche.

 Depuis, et récemment, pour en revenir à l’actualité de 2016 par exemple, personne n’a vu Miller place de la République auprès des "Nuit debout" ! Personne ne l’a trouvé auprès de Mélenchon en 2017 ni chez le NPA non plus ! Dans les faits, Miller est resté absent de la dernière campagne présidentielle.

Aussi, avec la venue de cet histrion de télé, on peut légitimement flairer le danger suivant : la récupération et le détournement ; un peu comme dans les années 80 avec la "Marche pour l'égalité" conduite majoritairement par des Français issus de l'immigration et de notre histoire coloniale ; mouvement qui finira sous la bannière "SOS racisme" une fois tous les acteurs de cette marche évincés ; un « SOS » piloté par un Julien Dray et d'autres, tous membres du PS. Chacun sait ce qu'il en est advenu de l'égalité.

 

le media avec gérard miller, gérard miller déception et soupçon

  Certes, sous la tutelle de Miller, on se rendra compte très vite comment l'équipe de « Le Média » est capable de dialoguer avec tous ceux qui n'ont pas attendu la création de ce nouveau média, à savoir : tous les acteurs de la ré-information et de la contre-information qui sont présents sur Internet depuis dix ans car aucun d’entre eux n’a attendu pour s'organiser et donner de la voix ; et parfois, à des centaines de milliers d’exemplaires ; de plus, une grande partie de ces activistes du Net sont issus, là encore, des quartiers populaires et de l’immigration post-coloniale ; d'où notre méfiance extrême, voire notre déception dans le souvenir ce qu’il est advenu de « La marche pour l’égalité ». Décidément, on ne peut s’empêcher de penser qu' avec la création de ce nouveau média, il s'agissait aussi et sûrement de proposer des têtes nouvelles. N’est-ce pas ? Alors que… force est de constater ceci : Miller, ça fait vraiment "réchauffé" ; de plus, si l'histoire nous est d'un enseignement quelconque, sa présence pourrait fort bien ressembler à une tentative de contrôle et d’encadrement d’un danger que le « système » a très vite identifié : que la gauche, la vraie, choisisse la rupture définitive avec tous les médias dominants et une classe politique sans vision, sinon une seule : la carrière et la défense des intérêts de ceux qui sont susceptibles de l'y faire entrer et prospérer.

Que les acteurs de ce nouveau média aient dû accepter la présence de Miller à sa tête semble indiquer que rien ne peut se faire sans lui. Et ça, c’est encore une mauvaise nouvelle car, pour toutes les raisons déjà explicitées, nous sommes nombreux à penser qu’il est préférable de pouvoir se passer d'un Gérard Miller. En revanche, un Frédéric Lordon aurait été un vrai bonus : son parcours, son intégrité, ses capacités d'analyse du réel.... tout le prédestine à jouer un rôle majeur dans un web-média novateur, dissident et radical... dans le sens de... une rigueur à toute épreuve face à la vérité, face à toutes les vérités.

 

 Disons les choses : Miller, c'est le soupçon d'un PS des années 80 et 90 - le PS de la grande instrumentalisation pour le pire de toutes les luttes ; Miller c’est le PS qui n’est pas mort ; Miller c’est le PS qui bouge encore ; Miller c’est le nouveau visage d’un PS qui passe à autre chose pour mieux s’en revenir là où il est le plus à l’aise : dans la trahison. Et que Miller soit d’extrême gauche n’est pas fait pour nous rassurer puisque tous les trotskistes ont fini soit au PS, soit dans les médias - animateur, pseudo-journaliste, directeur de l’information - ou bien Commissaire européen.

En ce qui concerne Miller, la télé, la radio, l'animation… il a donné. Son parcours se poursuit donc comme celui de tant d’autres avant lui depuis trente ans. Miller ne fera pas exception. D'où notre extrême réserve face à « Le Média ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • Sparker Sparker 21 novembre 12:14

    Hé bé, pas facile de faire quoi que ce soit dans ce pays, si c’est pas Mélenchon le dictateur, c’est Miller le traitre... Y sont où ceussent qui font bouger la france d’en bas ?
    Vous pensez vraiment que Miller est le dictateur de « le média » ?
    Bon ils vous prennent de vitesse, pas de mal vu que ça n’avance pas, et ça vous défrise alors vous leur balancer la rage mais je pense que vous n’êtes pas assez nombreux, les grincheux, pour tuer le chien.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 12:26
      @Sparker

      Commentaire hyper émotionnel... commentaire de groupie... vous n’allez pas aller très loin si vous ne savez pas gérer la critique venant de votre propre camp... certes, vous allez en nourrir quelques uns.... guère plus...

    • vesjem vesjem 21 novembre 17:54

      @Sparker
      écoute au lieu de commenter, t’as pas le niveau


    • Le421 Le421 22 novembre 09:09

      @Sparker
      Je comprends pas.
      Ceux qui n’aiment pas continuent avec RMC et BFMTV...
      C’est simple, non ??
      C’est de l’argent public des impôts ?
      Il est obligatoire de regarder ce média ?
      Bon.
      Où est le problème ?
      On a de la marge entre l’Humanité et Valeurs Actuelles, non ?

      Quoi ? Ca fait chier que des gens vraiment de gauche s’expriment ?
      Ben... Tant pis, hein...


    • jaccas 24 novembre 02:19

      @Serge ULESKI C’est votre article qui est hyper émotionnel, et de plus malhonnête. Votre haine recuite envers Miller confine au radotage haineux, on se demande quelle rancune ou jalousie maladive vous anime.


    • raymond 2 26 novembre 20:24

      @Sparker
      Je me suis fait chier tout le printemps a distribuer des tracts pour Mélenchon et les insoumis.
      PUTAIN L’ENVIE DE VOMIR.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 12:24

      « pas facile de faire quoi que ce soit dans ce pays » ...... ben non ! On peut tout faire..... sans Miller !


      • alinea alinea 21 novembre 12:28

        Vous plaisantez ? Cela fait un petit moment que Miller est avec Mélenchon ; il était place de la République où il a fait un beau discours ; il a fait de beaux films sur la campagne !
        Il vient sans doute du PS comme beaucoup, mais il est plutôt psychanalyste !
        Bref, informez vous avant de dégoiser.


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 12:45
          @alinea

          Miller avec Mélenchon ? Rien sur le blog de Mélenchon ; rien sur internet ; rien dans les médias ; à « Nuit debout » on aura vu Lordon.... Miller n’a saisi aucune opportunité offerte avec l’arrivée d’internet, voilà 15 ans. Miller chez « Le média », ça sent le parachutage et un opportunisme qui n’annonce rien de bon.

          A suivre....

        • foufouille foufouille 21 novembre 12:55

          @alinea

          on va y croire. ça sent juste l’enfumage de tsipras. ou le caviardeux qui se goinfre trente ans d’argent sale mais ne le sait pas.


        • alinea alinea 21 novembre 13:14

          @Serge ULESKI
          Pourquoi le parachutage ? C’est lui qui a eu l’idée de ce média, et il un sacré carnet d’adresses ! Il se sent d’attaque pour s’y investir, tant mieux, je trouve personnellement que c’est un mec bien ; du reste il fait des émissions à « la » (une télé, je ne sais plus laquelle !) ; il a fait un très bel entretien avec Mélenchon sur Robespierre ( il n’est pas raciste, il l’a fait avec Nicolas Truong !), il est ouvert d’esprit, un média qui veut toucher du monde, en restant probe, ne peut pas être fait par quelqu’un de dogmatique !
          On verra, je ne suis pas certaine que ça me plaira, mais l’idée est bonne et belle, et à une époque de grande désespérance et de ramollissement généralisés, que quelque chose bouge au niveau des médias est plutôt encourageant.
          Je trouve très nocif de rajouter de l’acide sur l’aigre environnant ; rester lucide, exigeant, oui, mais bon sang, n’est-il pas le moment de cultiver sa confiance ?
          Il sera toujours temps d’être déconfit et déçu, n’est-ce-pas ? mais je ne le crois pas...


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 13:41
          @alinea

          Personne ne questionne l’idée en soi de ce nouveau média web-tv... je me demande simplement ce qu’y fait Miller ? Je suis l’actualité de la dissidence et de la radicalité depuis 12 ans, je n’ai jamais entendu parlé de Miller dans ce contexte-là. Je n’ai qu’un souvenir de ce Millier, c’est au côté de Ruquier. Aussi, je ne comprends pas cette « nécessité Miller » parce que je pense que Miller correspond à une nécessité pour tous ceux qui portent ce projet ; que l’on m’explique cette nécessité alors que tout le monde conviendra que l’on devrait pouvoir se passer de cet histrion parti à la gamelle télévisuelle et radiophonique des années durant. Personne ne mentionne Lordon. Cela dit, toutes ces jeunes femmes qui animent et portent ce projet me paraissent à la fois légitimes et crédibles ; elles sont « nouvelles » et je n’ai pas le souvenir de les avoir vu fricoter avec des médias totalement discrédités depuis des lustres car enfin, qui attend encore quelque chose d’Europe 1, France Inter, TF1 et France 2 ? Personne. 

        • alinea alinea 21 novembre 15:29

          @Serge ULESKI
          je vous ai répondu ci dessus ! c’est lui qui a eu l’idée de ce média.
          Quant à sa dissidence,ce n’est pas parce que vous n’en avez pas entendu parler qu’elle est nulle. Il n’est pas un homme politique,ouais ; mais pourquoi serait-ce les politiques qui, en plus, feraient les médias ?
          Quand Paul Ariès a fait son Sarkophage, c’était génial ; d’ailleurs ce serait une belle idée à reprendre.
          Quand Sartre a fait Libération, y a-t-il eu des troublions pour lui chercher de poux dans la tête ?


        • Alren Alren 21 novembre 17:43

          @alinea

          À mon avis la question est et a toujours été, pour un média, de savoir quoi passerait à l’antenne ou serait imprimé et quoi ne passerait pas.

          La direction effective du MÉDIA sera collective et personne, individuellement, n’aura le pouvoir de le dénaturer d’autant plus que dépendant entièrement du soutien financier de multiples actionnaires, ceux-ci retireraient leur participation si le contenu ne correspondait plus à leur attente.

          Toujours plus de personnes intelligentes et de bonne foi analysent que le système que l’on subit actuellement et ses décisions toujours en défaveur de 99% des Français, doit être aboli à l’image autrefois de l’Ancien Régime.

          M. Miller peut fort bien être de ceux-là. Il est un peu tôt pour le dénigrer à l’avance.


        • vesjem vesjem 21 novembre 18:00

          @alinea
          tu peux t’instruire en écoutant ceci, à propos de merluche ; les 4 intervenants sont pertinents, mais le dernier t’ouvrira les yeux, si tu daignes ou oses l’écouter jusqu’au bout de son intervention
           https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Tour-anniversaire-E-R-Lille-48575.html


        • Ar zen Ar zen 21 novembre 18:53

          @alinea

          Gérard Miller, un homme de la FI, qui a l’expérience de la souffrance des gens, opposé à Michel Onfray, probablement un homme d’extrême droite qui a toujours vécu dans la soie !


          Et le décryptage comportemental. 


        • alinea alinea 21 novembre 19:04

          @Ar zen
           smiley  !!


        • JL JL 21 novembre 19:14

          @alinea
           
           Onfray se croit de gauche, non ?


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 19:30
          @alinea

          Non mais.... Sartre n’est jamais allé à la gamelle des médias de l’abrutissement de masse ... et si l’opportunité c’était présentée, il n’y serait jamais allé.... Ariès n’est jamais allé chez Drucker... et ailleurs.. je ne comprends pas la pertinence des exemples que vous mentionnez.... ce qui est en cause chez Miller c’est son parcours à la fois opportuniste d’un point de vue pécunier, egocentrique, avec un besoin manifeste de reconnaissance auprès des masses... aucune des qualités requises aujourd’hui pour conduire un projet tel que « Le Média » qui demande un collectif tournant, toujours changeant, mobile, dans lequel tout le monde a droit à un tour de piste... interchangeable. Aussi, je repose ma question : comment ce type s’est-il imposé ? A coups de milliers d’euros ?

          Toutes les conditions sont réunis pour une déception à venir chez des milliers de « socio »... ainsi nommés.

        • alinea alinea 21 novembre 20:29

          @Serge ULESKI
          Je ne crois pas non ! je pense que c’est un mec intelligent qui mord à toutes les aventures ! mais ne s’y perd pas.
          À son époque télé je ne le connaissais pas (je n’ai pas la télé) mais je connaissais son frère.
          Je pense qu’un mec qui a son aisance, bon milieu, belle culture, n’a aucun besoin de reconnaissance médiatique ! du reste j’ai cru comprendre qu’il avait été viré à cause de ses positions politiques !
          Sûr que ça fout en rage les besogneux, les malchanceux, ce genre de mec ! mais j’ai une confiance absolue, justement parce qu’il n’a aucun besoin de bassesses pour vivre sa vie.
          Un collectif tournant, on le sait, a besoin d’un médiateur, un point de repère, et je trouve qu’il est idéal pour ça.
          Mais soyez sûr que si ce média se révèle à mes oreilles un tant soit peu tendancieux, élitiste ou je ne sais quoi, je serai la première à le voir ; seulement personne ne m’obligera à l’écouter et je ne ferai sûrement pas un article pour le démolir !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 21:42

          @JL
          Oui, Onfray est anarchiste. Il vient d’écrire un bouquin pour vanter les régions, contre l’ Etat centralisé, la bête noire de tous les anars. Leur priorité n’est pas de combattre le capitalisme mondialisé, mais l’Etat.

          Ce qui tombe pile poil, les euro-régions vont détruire la France telle que nous la connaissons, et les mettre à terme, directement sous la tutelle de Bruxelles....
          Cf carte prévisionnelle de l’ Europe des Régions. ( ce qui restera de la France est en rose )


          Voir les GOPé de Bruxelles au chapitre 4 : « Redéfinir les différents échelons administratifs » . On ne peut pas être plus du côté du mondialisme qu’en détruisant les Etats ! Mais comme Onfray ne connaît rien à la mondialisation, et suit aveuglément les grimoires anarchistes du 19e siècle...

        • 59jeannot 22 novembre 08:22

          @Serge ULESKI
          procès d’intention, effectivement on ne peut rien faire dans ce pays ; critiqué dès le départ.


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 22 novembre 09:32
          @59jeannot
          Commentaire de groupie...
          Gardez un esprit critique et restez vigilant ..... en priorité à l’endroit de ceux dont vous vous sentez proche .......... politiquement, pour ce qui nous occupe ici.

        • Julien Lecomte Julien Lecomte 22 novembre 16:18

          @Serge ULESKI
          Le mec soutient Mélenchon ouvertement depuis 2011. Il marche avec lui, en manif. Il s’est même présenté pour les élections législatives.. 
          Votre article est une fumisterie. 
          Il est avant tout un psychanalyste, un professeur d’université spécialisé en science politique, un écrivain, ...


        • Ouam Ouam 22 novembre 22:08

          @Fifi Brind_acier
          C’est bien trop simpliste ton Analyse.
           
          Non Onfrey n’est pas Anar, ou alors écoute un peu plus souvent radio libertaire (p ex)
          tu saura ce qu’est un Anar (au sens de l’ideologie profonde et ses racines)

          Onfrey est à l’opposé du jacobinisme
           le jacobinisme :
          "Le mot jacobinisme désigne aujourd’hui une doctrine qui tend à organiser le pouvoir de façon administrative (bureaucratie) et centralisée (centralisation) et à le faire exercer par une petite élite de techniciens (technocratie) qui étendent leur compétence à tous les échelons géographiques et à tous les domaines de la vie sociale afin de les rendre uniformes, ce qui en fait l’adversaire du régionalisme...."
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacobinisme
           
          Et il est possible de ne pas avoir un etat qui régit les regions SANS pour autant etre dehors.
          On pourrais un peu l’ilustrer si on reduit la taille de la loupe a p ex :
          La mairie qui gere son territoire communal, mais le département qui chapeaute et coordonne certaines parties de l’ensemble.
           
          Et le Jacobinisme, c’est le département qui gere la mairie, et celle ci ne peut moufter pour illuster la situation actuelle
           
          Alors oui, Onfrey à raison, enfin je vais dans son sens.
          C’est lorsqu’on est pres de son troupeau qu’on sait le mieix ce dont il à besoin, lorsque le berger est loin...on sait tous ce qu’il en adviens ;)
           
          Et si un anar (ou une idée Anar) est positive (ce qui n’est pas le cas avec Onfrey) pourquoi la rejeter ?
           
          Le dogme n’amene jamais vers la lucidité...ni vers l’émancipation des peuples.
           
          Ouam,


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 novembre 12:29

          Ah ok, l’extrême-gauche, c’est les trotskistes, alors ?


          • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 14:24
            @Jeussey de Sourcesûre

            Ben oui, pourquoi  ? C’est l’extrême droite ?

          • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 12:36

            Le fait est le suivant : Miller n’est pas ou plus dans les radars de la dissidence ou de la contestation depuis des lustres... pour peu qu’il l’ait été un jour. De plus, il n’a eu aucun investissement personnel sur Internet  ; aucune présence sur le net, n’en a jamais eue. Au risque de me répéter : nouveau média, nouvelles têtes, nouvelles voix. Or, dès que Miller parle, j’ai l’impression d’être chez Ruquier, 15 ans en arrière. Aussi, je pense que rien n’était très certainement possible sans Miller ; dans le cas contraire, je doute que quiconque aurait jugé que l’on ne pouvait pas se passer de cet histrion. Désolé mais ça, c’est pas une bonne nouvelle du tout. Alors que Philippe Lordon était tout désigné.


            • alinea alinea 21 novembre 12:47

              @Serge ULESKI
              C’est qui Philippe Lordon ? Un grand insoumis inconnu, donc bon ?
              Il faut connaître un peu les médias, je suppose, pour pouvoir en prendre un en charge ! le côté professionnel est dans ce cas hyper important.
              Vous jugerez sur pièce, pourquoi faire des procès d’intention ?


            • leypanou 21 novembre 13:00

              @alinea
              C’est qui Philippe Lordon ? Un grand insoumis inconnu, donc bon ?  : le vrai nom de le421.

              Plaisanterie mise à part, je crois que F Lordon a autre chose de plus prioritaire à faire que de s’occuper d’un média -un jour n’ayant que 24 heures-, d’autant plus qu’il n’est pas journaliste, et que ce ne sont pas les articles à pondre qui manquent.


            • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 14:26
              @alinea

              C’est un professionnel des médias Miller ? Il a été producteur ? Il a dirigé sa propre émission ? C’est un type qu’était derrière un micro avec une bande de « has-been » avant même d’avoir été... autour de lui. Un peu de sérieux quand même !

            • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 14:33
              @alinea

              Non mais dites : on peut encore garder un esprit critique et être vigilant, rassurez-moi ! parce que votre Miller il ne me rassure pas du tout.

            • Trelawney Trelawney 21 novembre 14:49

              @Serge ULESKI
              C’est un professionnel des médias Miller ? 

              Pour ce qui est de son parcours avec Mélenchon, c’est depuis 2011 qu’il a rejoint Mélenchon on ne peut pas vraiment dire que c’est récent. Ca lui a d’ailleurs coûté sa place chez Druker.
              Miller gravite dans les médias depuis maintenant pas mal de temps. Sa dernière parution sur RTL on refait le monde date du 30 mai.
              Dans le décodage des médias on peut donc en conclure qu’il en connait un rayon.

            • alinea alinea 21 novembre 15:31

              @Serge ULESKI
              Il est cinéaste, au passage ; et ce n’est pas lui qui ferait tout, il coordonne, je l’en crois capable ! smiley


            • alinea alinea 21 novembre 17:47

              @Trelawney
              Ulesky fait un article sur un mec qu’il ne connaît pas du tout sauf à l’avoir vu chez Ruquier souvent depuis quinze ( ce qui prouve au passage qu’il regarde cette émission), et dit qu’il est méfiant !
              Et il y a toute une tripotée de lecteurs qui opinent du chef et plussent à qui mieux mieux !
              sans compter qu’il ne parle pas de quelque chose d’existant, mais en devenir.
              C’est beau les médias citoyens.


            • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 17:55
              @Trelawney
              Ah bon, parce qu’il était chez Druker aussi ?

            • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 17:56
              @alinea

              C’était quand même un type qui était partout où il ne fallait pas. Pas surprenant que je n’aie pas entendu parler de lui pendant 12 ans.

            • vesjem vesjem 21 novembre 18:04

              @alinea
              « C’est qui Philippe Lordon »
              toute ton éducation est à parfaire ; sors des chemins battus, tu verras comme c’est bien de se retrouver dans la cohérence géopolitique


            • alinea alinea 21 novembre 18:35

              @vesjem
              Pas compris ! je ne sais pas qui est Philippe Lordon ; si c’est une erreur de prénom, je ne vois pas Frédéric directeur de média ; donc, je reste dans l’incompréhension.


            • alinea alinea 21 novembre 18:51

              @Serge ULESKI
              J’ai trouvé ça :

              https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Miller

              personnellement, c’est un parcours qui me convient ! il est vrai que je préfère l’intelligence et l’ouverture à ceux qui possèdent la vérité vraie en naissant ou révélée à l’adolescence, même plus tard !
              Je ne dis pas qu’on est obligé d’apprécier Miller, mais je souffre que les critiques soient si mal fondées.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires