• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Google ou Big Brother ?

Google ou Big Brother ?

Google ne cesse de nous proposer de nouveaux services et poursuit son projet de bibliothèque numérique universelle. Chaque jour, la firme Google accumule des milliards de données privées sur ses utilisateurs, des données qui peuvent être un jour monétisées.
 
Google propose, désormais, un nouvel assistant numérique personnel et familial : Google Home.
Avec Google Home, on peut être connecté en permanence : cet outil est capable d’exécuter des commandes vocales, de répondre à des questions, de modifier l’éclairage d'un appartement, d'écouter de la musique, une radio, etc.
Google Home est disponible en France depuis le jeudi 3 août – cette enceinte connectée est proposée à 149 euros dans la plupart des grandes enseignes.
Une nouvelle intrusion dans l'intimité des gens...
Pourra-t-on protéger nos données ?
La grande collecte de la vie a commencé et ne cesse de se propager : le système Google Home est constamment connecté et récolte des informations par interface vocale.
 
On doit prendre conscience de ce phénomène : les capteurs, les objets connectés, vêtements, montres, bracelets se développent de plus en plus.
Nos comportements sont aussi scrutés, analysés grâce à nos ordinateurs, nos smartphones.
Et, en fait, les gens choisissent volontairement de connecter leur vie à des géants du commerce mondial : le marché des smartphones, et des montres connectées est en pleine croissance.
Ce sont des actes délibérés de notre part, mais avons-nous vraiment conscience de cette emprise de l'intelligence artificielle sur nos vies ?
 
Toutes sortes d'informations sont récoltées par ces systèmes qui peuvent, alors, proposer toutes sortes de services, des produits adaptés à chacun.
Maisons connectées, plateformes éducatives, voitures sans pilote, médecine... Google se lance dans une conquête du monde sans limite.
Les géants du numérique, les GAFA aspirent à toujours plus de puissance : les enjeux économiques et politiques sont énormes.
 
On en vient à une marchandisation intégrale de la vie et du corps, à de nouvelles conditions d'organisation du travail : des capteurs sont même implantés dans les entreprises, ce qui permet d'analyser les performances des salariés.
 
Ainsi, les entreprises sont de plus en plus dirigés par des systèmes avec de moins en moins d'interventions humaines...
 
Tout le monde admet maintenant que la numérisation de nos vies est inévitable. L'économie du numérique fait même l'objet d'un consensus de la part des hommes politiques.

Comment lutter contre cet envahissement ?
"Tous les acteurs de la société civile doivent se mobiliser pour combattre cette invasion...", affirme Eric Sadin, écrivain, philosophe, auteur de nombreux ouvrages sur le numérique.

Les développements technologiques sont appelés à s'imposer, à transformer la société.
Ainsi, l'intelligence artificielle va bientôt s'introduire dans les pratiques médicales : Watson, ce programme informatique conçu par IBM, est un instrument de collectes d'informations, un outil de diagnostic, il comporte même une fonctionnalité de prescriptions médicales.

On perçoit les dangers de confier des décisions médicales à des machines, à des systèmes informatiques : il faut refuser ces fonctionnalités.

Nous entrons dans l'ère de la marchandisation intégrale de la vie et tous les domaines sont concernés : comment ne pas s'en inquiéter ?

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/08/google-pire-que-big-brother.html

 
 
Source : Deux émissions diffusées sur France Culture :
 
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete-1ere-partie/peut-encore-proteger-nos-donnees-personnelles
 
 
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete-2eme-partie/peut-encore-proteger-nos-donnees-personnelles
 
 Eric Sadin, écrivain, philosophe, a écrit notamment La silicolonisation du monde.
 

Documents joints à cet article

Google ou Big Brother ?

Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Jeff Parrot Jeff Parrot 17 août 16:45

    Oui, c’est le nerf de la guerre et c’est le vide total du cote du politique et des intellectuels.
    Sur ce sujet, on voit bien qu’on nous impose dans les medias des tocards et non des visionaires ...



    • Aristide Aristide 17 août 17:09

      On perçoit les dangers de confier des décisions médicales à des machines, à des systèmes informatiques : il faut refuser ces fonctionnalités.


      J’ai bien peur que vous n’ayez quelques années ou décennies de retard, un exemple : le coeur artificiel, voilà ce qu’il fait «  Un dispositif électronique embarqué régule le fonctionnement de la prothèse en fonction des besoins des patients à partir d’informations données par des capteurs et traitées par un microprocesseur, pour obtenir le débit sanguin nécessaire sans augmenter systématiquement la fréquence de fonctionnement.  »

      Vous devez savoir que c’est le cas de tous les dispositifs de surveillance ou d’accompagnent des malades après une intervention chirurgicale, les dispositifs médicaux d’aide tel que ceux pour l’apnée du sommeil, les aides respiratoires, les pacemakers, ... 

      Dans les interventions chirurgicales critiques, le chirurgien est assisté et même remplacé quand les conditions exigent une précision que l’homme ne peut atteindre. De multiples équipements médicaux sont assistés par ordinateur, de la radiographie à l’IRM, ... La microchirurgie n’est possible que grâce à ces progrès, qui permettent de se lever le lendemain de la pose d’une prothèse de hanche, de sortir immédiatement après une ablation d’un kyste, ... La précision des anesthésie est atteinte grâce à des équipements de monitoring d’une qualité telle que l’impact en est réduit, ...

      Pour le diagnostic médical, c’est la même chose des systèmes experts sont utilisés dans les cas les plus complexes pour analyser plus profondément les symptomes, prévoir des analyses complémentaires, ...

      La médecine est peut être le secteur dans lequel l’IA ou l’assistance de l’informatique a démontré son efficacité. Mais bon si vous dites qu’il faut abandonner tout cela ... 

      • mmbbb 17 août 19:38

        @Aristide Je n ai rien contre l IA j ai un regret de ne pas avoir connu cela durant ma scolarité J aurais aime préféré avoir un formation avec de l IA que d ’avoir eu certains profs tres moyens et même mediocre Et cela n est pas exceptionnel a l EN . Ce qu oublie cette chere Rosemar est que du temps du bloc de l est et notamment en Allemage de l est, Honeckeur avait une excellente police politique . Point d IA de micropocesseur de moteur de recherche mais des fiches des fiches et encore des fiches Chaque citoyen avait sa fiche et etait surveille voir le film la vie des autres . C ’est le droit qui garantie la liberte pas la technique .Les donnees medicales peuvent etre evidemment cryptées et tout le monde n a pas dans sa cave un super calculateur CRAY permettant de casser ces codes !


      • rosemar rosemar 17 août 20:44

        @Aristide

        Certes, il n’est pas question de remettre en cause l’utilisation de robots lors d’opérations chirurgicales, ce qui est dangereux, c’est lorsque la machine fait des prescriptions médicales, par exemple : il peut y avoir collusion avec les laboratoires pharmaceutiques.

        Je vous conseille d’écouter les émissions de France Culture qui figurent en lien en bas de l’article : c’est un spécialiste qui s’exprime...

      • chantecler chantecler 18 août 09:43

        @rosemar
        Bonjour ,
        Oui, en attendant quand tu dois poireauter deux heures dans un cabinet médical provincial (désert médical) pour renouveler une ordonnance de longue maladie que tu dois prendre obligatoirement (HTA) et que le médecin de plus exige que tu repasses une fois par mois alors qu’en RP la même ordonnance s’écrivait sur 6 mois , tu te dis qu’il y a quelque chose qui cloche et que ça ne favorise pas forcément les comptes de la sécurité sociale . (je passe sur le fait que les boites de mdts soient basées pour 28 jours) .
        ....
        Bon, en dehors de ça je viens de suivre une vidéo passionnante que je recommande et dont je donne le lien :
        https://www.youtube.com/watch?v=_CchOY6ZAKk
        Quelques intervenants clairs et présence d’Et. Chouart .


      • popov 18 août 09:57

        @rosemar 


        c’est lorsque la machine fait des prescriptions médicales, par exemple : il peut y avoir collusion avec les laboratoires pharmaceutiques.

        Bonjour

        Tandis qu’avec des médecins en chair et en os, il n’y a pas de risques de collusion, comme tout le monde le sait.

        Ce qui est bien avec un système informatisé, c’est que théoriquement, on peut savoir comment il fonctionne. Encore faut-il que les gens exigent que les programmes soient rendus publics et que certains se mettent à les analyser.

        Un toubib, c’est difficile de savoir comment il fonctionne.


      • rosemar rosemar 18 août 12:09

        @popov

        C’est certain : avec des médecins, il y aussi des risques de collusion avec les labos, mais avec les systèmes informatisés qui cherchent à nous vendre toutes sortes de produits, ce risque me semble plus grand encore ?

      • Taverne Taverne 18 août 12:14

        @rosemar

        « il y aussi des risques de collusion avec les labos »

        Et quand la collusion est trop forte, on peut parler de « colle-labos » !




      • Jeekes Jeekes 17 août 17:18

        "Google Home est disponible en France depuis le jeudi 3 août – cette enceinte connectée est proposée à 149 euros dans la plupart des grandes enseignes."
         
        Et quand on pense qu’il suffirait qu’on n’en achète pas pour que ça ce vende pas...
        (Coluche)
         
        Bon, m’en tape un peu.
        Chez moi rien de gogole, pas de cul-de-bouc, pas de touiteur, pas de smartphone, pas de compte truc, machin ou bidule.
         
        Essayez, c’est déjà un début...
         


        • rosemar rosemar 17 août 20:45

          @Jeekes

          Il ne faut pas acheter oui, mais nous sommes tous équipés d’un ordinateur...

        • Jeekes Jeekes 18 août 08:43

          @rosemar
           
          Certes.
          Mais sans entrer dans les détails, il y a des OS biens moins dangereux que d’autres.
          Même chose pour les FAI...
           


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 17 août 17:32

          La nouveauté par rapport à 1984 d’Orwell ou aux systèmes stigmatises comme « totalitaires », c’est que non seulement les victimes sont volontaires, mais elles achètent les instruments de leur dépendance et de laur asservissement, comme pour une drogue dure.


          Le paradoxe, et c’est là que repose la force de ce système, c’est qu’on ne peut rendre leur liberté aux prisonniers de google qu’en leur imposant un sevrage autoritaire et impopulaire.

          Dur, dur !



          • BOBW BOBW 17 août 18:33

            @Jeussey de Sourcesûre : Heureusement en Chine et Asie,en Russie etc des ex prisonniers ont pu se libérer de Google et de Macrosoft... et ça commence à se généraliser avec les pingouins !... smiley


          • phan 17 août 20:10

            @BOBW
            C’est bizarre, dans le delta du Mékong, dans mon pingouin Hacao, il y a toujours ce moteur de recherche mongol, et pour de ne croquer pas la pomme, mon smartphone a adopté Emoroïde 5.2.


          • rosemar rosemar 17 août 20:46

            @Jeussey de Sourcesûre

            C’est ce que dit bien Eric Sadin lors de son interview.

          • Henry Canant Henry Canant 17 août 21:47

            @rosemar
            Encore un article navrant.

            Tu dénonces alors qu’ il y a des tas de solutions pour piquer Google tout en , utilisant.
            Mais telle une abrutie, tu dénonces ce que tout le monde sait sans apporter aucune solution facile à trouver sur le oued.
            Tu n’es qu’une parasite, et je trouve ce mot insultant pour tous les parasites.

          • francois 18 août 11:10

            @Henry Canant

            D’abord « Tu dénonces alors qu’ il y a des tas de solutions pour piquer Google tout en , utilisant. »

            utilisant quoi ?

            puis « Mais telle une abrutie, tu dénonces ce que tout le monde sait sans apporter aucune solution facile à trouver sur le oued »

            Faut savoir tout monde le sait ou pas ?

            Rosemar veut se faire embauché chez les décodeurs du Monde.


          • Henry Canant Henry Canant 17 août 21:48

            Lire niquer et non piquer 


            • Xenozoid Xenozoid 17 août 21:57

              @Henry Canant

              lapsus révelateur et bien sur entretenu avec multipseudos,bonne mémoire

            • Henry Canant Henry Canant 17 août 23:13

              @Xenozoid
              Tout à fait, à un lobotomisé, faut toujours approuvé.


            • Henry Canant Henry Canant 17 août 23:40

              @Henry Canant
              Er à approuvé. Marre de cette correction automatique 


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 août 10:12

              @Henry Canant

              - ma femme a une taille de guêpe : je la pique, je la pique, je la pique !

              - la mienne a une taille d’éléphant : je la trompe, je la trompe, je la trompe !

            • bob14 bob14 18 août 07:42

              bof..un incident électrique de quelques jours, et toutes ces sociétés s’écroulent !


              • francois 18 août 11:11

                @bob14
                Agoravox s’écroule aussi ?

                Coool


              • Agafia Agafia 18 août 10:31

                Plutôt que d’écouter des blablablabla sur France Cul, vaut mieux regarder l’épisode de South Park durant lequel Internet est en rade et la société est en panique totale.

                Ils font un parallèle avec la crise de 29 aux US. C’est excellent, drôle comme toujours,subversif et totalement visionnaire... Je ne spoilerai pas la fin mais c’est génial.

                • Xenozoid Xenozoid 18 août 14:15

                  @Le Sioux Pied Bleu....

                  essaie de t’exprimer sans parenthèses,pourquoi as tu autant besoin de parenthèses,tu parles pas assez bien ?..tu te prends pour gogodroité (fonction principal des détails non exprimés) ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires