• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Guerre Russie-Ukraine : Zelenski souhaite embarquer l’Afrique contre (...)

Guerre Russie-Ukraine : Zelenski souhaite embarquer l’Afrique contre la Russie

Depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine, le 24 février 2022, le Président ukrainien multiplie sa campagne diplomatique à l’internationale. Après ses interventions devant les parlements occidentaux, Volodimir Zelenski souhaite désormais s’adresser à l’Union Africaine.

C’est au cours d’un entretien avec son homologue sénégalais Macky Sall, également président en exercice de l’Union Africaine (UA) que, Volodimir Zelenski a dit vouloir s’adresser à l’UA. Cet appel du pied du leader ukrainien survient après le refus catégorique du Kenya d’autoriser une éventuelle intervention de Volodimir Zelenski devant le Parlement de ce pays.

Même si, Nairobi a condamné l'agression russe en la comparant à son histoire coloniale. En revanche, cette fin de non-recevoir est le signe que les autorités kenyanes ne souhaitent pas se mêler dans ce conflit qui se joue à des milliers de kilomètres, préfèrent ainsi garder la neutralité et ménager sa relation avec Moscou.

Si le président ukrainien convoite ainsi le soutien du Kenya, c’est tout simplement parce que, ce pays du continent occupe actuellement un des 10 sièges non permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Cette tentative de Kiev qui répond à de considérations purement stratégique - vouloir à tout prix rallier les opinions africaines à sa cause face à la Russie est aussi très mal perçu en Afrique. Les africains qui, démontrent désormais leur prudence aux Nations Unies et ce, depuis les évènements de 2011 en Libye.

Cette prudence a d’ailleurs été manifestée, le 2 mars dernier lors du vote d’une résolution à l’ONU, exigeant que, la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine. Lors de ce vote justement, sur les 54 pays que compte l’Union Africaine, 28 avaient voté en faveur de cette résolution ; 17 s’étaient abstenu – 8 étaient tout simplement absent au moment du vote – et un seul pays, l’Erythrée avait voté contre.

Prudence également pour de nombreux pays africains qui, ont radicalement changés leurs positions lors du vote, le 7 avril 2022 à l’Assemblée générale de l’ONU suspendant la Russie du Conseil des droits de l’Homme. De nombreux pays du continent sont passés d’un vote favorable – contre – à l’abstention. Les pays qui ont voté contre ou se sont abstenus, sont pour la plupart des pays qui entretiennent une coopération de longues dates avec la Fédération de Russie depuis la période soviétique. Il s’agit entre autres des pays comme : l’Angola, l’Algérie, l’Afrique du sud, la Centrafrique, le Congo, l’Ethiopie, le l’Egypte, le Mali ou encore le Mozambique.

L’on se souvient que l’intervention militaire russe en Ukraine a été condamnée par 141 Etats membres de l’ONU sur les 193. L’on se souvient également que, ce vote intervenait après le mauvais traitement subi par les ressortissants africains – pour la plupart des étudiants vivant en Ukraine. Pour fuir les bombardements, ces derniers étaient interdits par les forces de l’ordre ukrainien de monter dans les trains et autres moyens de transport public ou tout simplement refouler à la frontière polonaise.

A ce jour, les africains n’ont toujours pas digéré l’attitude impardonnable de Kiev face à un comportement raciste et xénophobe qui, avait marqué les esprits des africains. Tout comme ces actes n’ont malheureusement pas été condamnés non seulement par Kiev, mais aussi par les principaux partenaires de Zelenski. C’est ce même Zelenski qui, sollicite aujourd’hui le soutien de la communauté africaine.

Que dire devant une situation pareille ! Nous sommes tentés de paraphraser l’ancien Chef de l’Etat sud-africain, Nelson Mandela : "Pourquoi voulez-vous que vos ennemis deviennent forcement les ennemis des autres !" Visiblement, aucune réponse n’a été donnée à la requête du président ukrainien. Comme avec le Kenya, en pratique diplomatique cela signifie un refus même si, officiellement cette demande est toujours en cours de traitement.

Désormais dans un rapport émotionnel très marqué, Volodimir Zelenski voudrait embarquer l’Afrique à bord dans sa campagne diplomatique contre Moscou – Moscou qui, je le rappelle bénéficie depuis ces dernières années d’un large crédit et de sympathie auprès des africains – de la jeunesse africaine. Aussi, inutile de rappeler que, le Kremlin qui a relancé sa relation prometteuse avec l’Afrique depuis 2019 à la faveur de son premier sommet Russie-Afrique de Sotchi, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La deuxième édition de ce forum est prévue, sauf changement de date en Automne de cette année.  


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 20 avril 18:09

    po con les africains .Ils n’ont effectivement rien a gagner dans ce bordel


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 avril 18:24

      Tiens tiens ..Israël qui pointe son nez (officiellement s’entend) dans ce non vrai conflit ^^


      • sirocco sirocco 20 avril 19:17

        @bouffon(s) du roi
        « Tiens tiens ..Israël qui pointe son nez... »

        Israël tire en coulisses toutes les ficelles de la politique oxydentale.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 19:32

        @sirocco
        Marrant la mode chez les anti mainstream ...la c’est oxydant qui vient des poutinolatres...a quand la plume dans le cul ?


      • zygzornifle zygzornifle 21 avril 08:11

        @sirocco

         Crif, crif, crif hourra ....


      • christophe nicolas christophe nicolas 21 avril 14:17

        @sirocco
        Israël tirait déjà les ficelles à Rome pour pourfendre les premiers chrétiens, mettant par exemple l’empereur Claude sur le trône à la chute de Caligula. Ils ont toujours agit ainsi mais vous connaissez la suite avec Vespasien...
        Dieu ne permettra pas que l’actuelle Israël perdure sous une forme antichrist, c’est une certitude, soit ils se convertissent, soit ça finira en pogrom lorsqu’ils auront rempli la coupe de l’iniquité, celle remplie par les sabbatéens ayant été vidée lors de la seconde guerre mondiale.


      • Seth 21 avril 17:38

        @christophe nicolas

        Vespasien., attendez...(grat grat grat)..... Pecunia non olet, j’ai bon ?


      • Gégène Gégène 20 avril 19:12

        les africains refusent d’ovationner zelenski ?

        quels sauvages, avec le mal qu’on s’est donné à les éduquer !!!


        • KALAM KALAM 20 avril 21:53

          @Gégène/ Quoi d étonnant .. ! ils ne peuvent assimiler que le meilleur, de votre éducation !😒


        • Gégène Gégène 20 avril 21:55

          @KALAM

          l’essentiel est qu’ils puissent assimiler l’ironie . . .


        • sylvain sylvain 21 avril 14:37

          @Gégène
          on discute d’un embargo sur la vache qui rit en haut lieu .Ils rentreront bientot dans le rang, sinion ce sera les cubes magi


        • Seth 21 avril 17:39

          @Gégène

          Te leur renverrais les pères blancs, moi, scrognegneu ! smiley


        • vachefolle vachefolle 21 avril 00:50

          Les pays africains doivent avoir compris qu’ils seront les premiers touchés par la famine liée a la hausse des prix du blé lié a la guerre.

          A ce moment la, les européens se souviendront peut etre de la liste des pays qui ont continué a soutenir la Russie et les autres .....


          • voxa 21 avril 08:13

            @vachefolle

            « la famine liée a la hausse des prix du blé lié a la guerre »

            Que ce soit en temps de paix ou de guerre, il y a eu, il y a, il y aura toujours des famines.
            C’est par les pénuries organisées qu’on fait un max de pognon.

            Par exemple, la France ne consomme sur son sol, qu’environ 10% de sa production agricole. Ce qui n’empêche aucunement des Français d’avoir faim.

            De la même manière, le parc immobilier vide est pléthorique...
            Pourtant des Français dorment sur les trottoirs.

            Le colonialisme est le premier responsable des famines dans le monde.
            Nous devrions nous le rappeler en nous gavant de chocolat, en nous droguant autant à la caféine qu’au chit ou à la cocaïne, le cul sur des chaises en bois précieux et rare.
            Les cultures vivrières cèdent la place au cacao...
            Les colonisateurs déboisent, les politiciens dégoisent...

            La pénurie tous azimuts s’organise...
            Y a plein de fric a rafler.


          • mmbbb 21 avril 13:05

            @vachefolle les pays africains ont vendu ou vendent leurs terres arables .


          • zygzornifle zygzornifle 21 avril 08:10

            La Papouasie et les Jivaros sont prêts a prendre les armes, ils ont des sagaies hypersoniques et ils rêvent de réduire les têtes des soldats Russes pour nous les vendre comme souvenirs ....


            • zygzornifle zygzornifle 21 avril 08:13

              Maintenant que la France se taille du Mali la porte est ouverte, faut qu’il se dépêche avant que les Russes y aillent ......


              • karim 21 avril 11:09

                Volodomir Zelensky a un programme bien tracé par le tandem judéo-capitaliste qui ne se soucie guère de ce que subissent les Ukrainiens dans cette guerre, du sort des Africains et de tous les peuples du monde..


                • velosolex velosolex 21 avril 11:48

                  Un bouffon de Poutine ayant pris un pseudo Africain pour faire passer sa propagande, avant d’écouter la musique de Wagner


                  • NiNi NiNi 21 avril 13:28

                    Il n’y a guère que l’Occident en pleine désagrégation pour « isoler » la Russie, avec une Europe molle et dirigée par des imbéciles qui se suicide à la demande d’une Amérique qui n’est plus dominatrice nulle part mais toujours très haïssable…


                    • macchia 22 avril 11:21

                      Putin est déjà en Afrique, comme au bon vieux temps l’Urss. On verra si les guerrilas lui conviennent


                      • The White Rabbit The White Rabbit 22 avril 11:24

                        @macchia

                        Massacre de Moura : au Mali, « l’autre Boutcha » des Russes Au moins 300 civils ont été tués à Moura, selon l’ONG Human Rights Watch. Un massacre qui, comme celui de Boutcha, en Ukraine, porte la signature de Moscou, représentée au Mali par les mercenaires de Wagner.

                        .

                        Au Mali, l’armée et des mercenaires russes sont accusés d’un massacre de civils

                        .

                        etc... smiley



                      • microf 22 avril 17:05

                        Il n´a aucune chance ce Président Ukrainien que son appel soit entendu en Afrique.

                        Les africains ont beaucoup appris après leurs deux participations aux dernières guerres en Europe, á savoir, celle de 14-18 et celle de 39-45, qu´en ont-ils gagnés ? Rien !

                        Les africains ont payés un lourd tribut, de nombreux membres de ma famille du côté paternel et maternel sont morts pour la libération de la France des hordes nazis, et n´ont mêmes pas récus une reconnaissance pour services rendus, je ne mentionnerai même pas une pension pour leurs veuves, ni pour leurs enfants orphelins.

                        Le Sénégalais Sembène Ousmane a réalisé un film sur le massacre par l´armée francaise d´ anciens combattants africains.

                        Le camp de Thiaroye Ousmane Sembene 1988Le film a été interdit en France depuis une décennie et censuré au Sénégal ainsi. https://youtu.be/-di9bB2ERZQ

                        Ces africains qui avaient participés avec succès aux différentes campagnes militaires francaies dans le monde, avaient osés demandés des améliorations sur leurs conditions de vie.

                        Vu ces précédents de non reconnaissance de services rendus par les africains en Europe lors de ces deux grandes guerre, les africains ne voudront plus se faire avoir, car ce n´est pas l´Ukraine qui va reconnaitre les services rendus par les africains, le monde entier vient de voir ce qui s´est passé en Ukraine pour les africains qui voulaient fuir les zones de guerres.


                        • Jonas Jonas 24 avril 13:24

                          "Guerre Russie-Ukraine : Zelenski souhaite embarquer l’Afrique contre la Russie

                          Porochenko et Zelensky, après avoir massacré pendant 8 ans la population du Donbass, veulent maintenant entraîner l’Europe et le Monde derrière eux, en pensant ainsi couvrir leurs crimes ! Ne votez pas Macron dimanche, si vous ne voulez pas finir embourbé dans ce guêpier !


                          • I.A. 24 avril 18:01

                            « Désormais dans un rapport émotionnel très marqué [...] »

                            Ce n’est en effet pas un hasard s’il a été choisi par les Américains pour jouer le rôle. De l’émotionnel au cérébral en passant par l’impétueux, il connaît sa gamme, le lascar... un acteur qui ne surjoue presque jamais, z’avez remarqué ?

                            « Volodimir Zelenski voudrait embarquer l’Afrique à bord dans sa campagne diplomatique contre Moscou »

                            Guerre des mots, campagne diplomatique, croisade médiatique... Zelenski, c’est le nouveau héros des Gens Bons. Il a de grands yeux clairs où parfois passent des éclairs comme au ciel passent des orages, il est plein de tatouages, il est mince, il est beau, il sent bon le sable chaud... C’est bien simple : les jeunes filles épinglent son poster géant au-dessus de leur lit, c’est vous dire !

                            Si l’Afrique venait à le soutenir, c’est sûr, il gagnerait en crédibilité : sa victimisation ferait moins posturale, plus comparable à celle des Africains. La jolie victoire que voilà...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité