• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > #Handicap #Solidarité. Une bouffée d’oxygène pour Grégory, handicapé (...)

#Handicap #Solidarité. Une bouffée d’oxygène pour Grégory, handicapé en fauteuil roulant...

Âgé de 47 ans, Grégory Doligez a été conseiller municipal chargé de la propreté de la ville d'Orchies (Nord), de 2008 à 2014, sensible aux problèmes de ses concitoyens.

Je connais Grégory Doligez depuis plus de 25 ans. En 2008, il a été élu conseiller municipal (PC) de la ville d'Orchies, dans le Nord. Chargé de la propreté de la commune, son mandat s'est achevé en 2014. En tant qu'élu de la République, il a toujours été à l'écoute de ses semblables.

Il a perdu l'usage de ses jambes pendant son mandat, à la suite d'un cancer. Ses problèmes de santé ont continué à s'aggraver. Il est désormais suivi médicalement par des médecins de l’hôpital Saint-Louis à Paris. Aujourd'hui, il est atteint de deux cancers. Il a été contraint de mettre un terme à ses activités professionnelles. Ce qui lui a posé de graves problèmes financiers. Ce qui est souvent le cas lorsqu'une personne est atteinte d'un lourd handicap...

Grégory s'est toujours battu pour l'accessibilité des personnes handicapées. En 2013, dans une tribune publiée sur le site Le Plus de L'Obs, il poussait un coup de gueule remarqué sur le manque d'accessibilité de certaines gares SNCF

En 2014, lors de la campagne pour les élections municipales, il faisait le bilan de son mandat, avec beaucoup de sincérité : « J’ai accepté, sans aucun but personnel, sans jamais profiter de mon statut. Juste ce sentiment et cette conscience qui m’ont toujours poussé en tant que bénévole à aider les gens, à aider à la gestion de ma commune.

[… ] Durant mon mandat, j’ai contracté une maladie que je soigne encore actuellement et je suis maintenant en fauteuil roulant, mais sain de corps et d’esprit. J’ai alors observé et découvert le regard des autres et j’ai vite compris que le handicap n’était pas un choix, mais que l’on pouvait vivre avec.

J’ai alors commencé à apprendre pleins de choses à mes collègues élus qui avaient bien du mal à se sentir concernés : méconnaissance et aucune volonté politique de changement. Je devais parfois expliquer plusieurs fois les choses pour me faire entendre. »

Se trouvant dans une situation financière délicate à la suite de la baisse de ses revenus, une cagnotte a été mise en ligne – il y a un peu plus d'une quinzaine de jours – sur le site Le Pot Commun, afin de lui permettre de bénéficier d'une bouffée d'oxygène. La somme de 1 929 euros a déjà été recueillie. Il pourra faire face au paiement de trois mois de loyer – soit 1 200 euros – pour l'appartement qu'il occupe actuellement à Douai (Nord).

N'étant pas parti en vacances depuis de très nombreuses années, les fonds qui sont désormais collectés serviront à lui permettre d'oublier – une dizaine de jours ou plus, en fonction de la somme récoltée – ses graves problèmes de santé et de pouvoir s'oxygéner loin de la pollution et du stress des villes. Ce qui serait excellent pour lui.

Pour toutes ces raisons, j'ai décidé de soutenir Grégory et de relayer l'appel à la solidarité et à la générosité qui a été lancé, par le biais de la cagnotte mise en ligne sur Le Pot Commun. Il ne manque plus que quelques centaines d'euros pour qu'il puisse s'échapper de son quotidien marqué par la douleur et la maladie. J'espère de tout cœur que cet objectif sera pleinement atteint dans les jours qui viennent.

Voici le lien de la cagnotte mise en ligne : https://www.lepotcommun.fr/pot/y1sr7wxs. .

Votre don, quel que soit son montant, est le bienvenu. Les petits ruisseaux font les grandes rivières…

Pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'effectuer un don, je leur demande de bien vouloir partager massivement le lien de cette cagnotte sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc).

Je vous remercie profondément pour l'intérêt que vous voudrez bien porter à cette initiative.

Giuseppe Di Bella

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 8 juin 2017 17:23

    "Il pourra faire face au paiement de trois mois de loyer – soit 1 200 euros – pour l’appartement qu’il occupe actuellement à Douai (Nord)"
    il a normalement le droit au FSL pour ça.


    • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 8 juin 2017 20:54

      @foufouille


      Il aurait probablement eu droit au FSL, c’est vrai. Mais uniquement dans le cas de loyers impayés. Heureusement, il n’est pas dans cette situation. 

      Il doit faire face à d’importantes dépenses ces prochaines semaines - liées à son handicap et qui ne sont pas prises en charge - et c’est la raison pour laquelle cet cagnotte a été mise en ligne.

    • foufouille foufouille 9 juin 2017 07:04

      @Giuseppe Di Bella
      donc pourquoi parler des trois loyers ?
      il existe certainement aussi d’autres aides ponctuelles facilement accordées vu son statut d’ancien élu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès