• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Heureux comme un ours blanc

Heureux comme un ours blanc

La désinformation et la manipulation ne revêtent pas systématiquement la forme brutale d’images de guerres, avec ses cohortes de morts et de blessés. Le trucage médiatique peut s’exprimer autrement. Il peut utiliser, à notre insu, des ressorts affectifs, faire appel à notre inconscient à nos souvenirs d’enfance, pour nous guider… vers des conclusions biaisée

Loin des bombes, des révolutions et des guerres civiles, l’ours blanc nous apporte un bon exemple, un exemple typique d’une manipulation réussie, en l’occurrence celle du pseudo réchauffement climatique. Voyons comment et à travers quelles étapes.

NOUNOURS ENTRE EN SCENE

Nounours, vous ne pouvez pas le rater, tant il est visible, non seulement par sa taille, mais aussi par toutes ses autres qualités.

L’ours blanc est systématiquement présenté comme un bel animal sympathique, toujours victime, jamais dangereux. Il est menacé nous dit-on, très menacé ! Il est, nous convainc-t-on un animal en voie de disparition ! Pour achever de nous apitoyer, le plantigrade nous est présenté errant sur un glaçon à la dérive.

Comme il ressemble aux nounours de notre enfance, l’émotion nous saisit ! Pauvre animal, se dit-on !

Il faut le sauver à tout prix de notre vilenie, à nous autres, surtout les Occidentaux !

Pour ce faire, il faut bien sûr combattre le « Réchauffement Climatique », cause de tous nos malheurs, comme chacun sait, et donc, accepter tout ! Nous devons accueillir avec joie, enthousiasme et soulagement, tout ce qu’on inventé, nos bons dirigeants : taxe carbone, COP21,22,23 24 et suivantes comme toutes les autres planches de salut tendues par eux à nous autres, pauvres mortels !

Pourquoi faire appel à notre sens critique et à notre intelligence s’il est si facile d’arriver au même résultat, par la manipulation et surtout l’émotion ?

QUI EST, EN VERITE, L’OURS BLANC

Manipulation, il y a. Nous allons voir ici, que, dans le discours tenu sur l’ours blanc tout est falsifié, siphonné, truqué, de A jusqu’à Z !

Si tout est bon dans le cochon, tout est trompant dans l’ « Ours Blanc » ! Je mets des guillemets car je parle ici de l’ours blanc tel que nos médias le décrivent qui a peu de rapport avec la vraie bébête qui hante le Pôle Nord !

L’ours blanc n’a rien de sympathique, ni d’antipathique d’ailleurs ! Il n’est pas plus victime de l’homme que les autres grands mammifères. Il est même plutôt mieux protégé (!). Contrairement à d’autres grands mammifères : éléphants, tigres, lions, il ne partage pas son environnement naturel avec l’homme ou très peu. Il est programmé pour résister au froid et à l’océan, par nous.

L’ours blanc est extrêmement dangereux. Ce n’est ni un tort ni une tare, mais c’est ainsi, car telle fut la volonté de Dame Nature quand elle lui donna le code génétique qu’il possède ! C’est juste le plus grand prédateur terrester existant aujourd'hui, et nous avons grosso modo, la taille de ses proies habituelles.

Enfin, bonne nouvelle, pour toutes celles et ceux qui, comme moi-même s’attachent malgré tout à cette grosse bébête (nul ne guérit de son enfance), il n’est absolument pas en voie d’extinction ! Sa population augmente même nettement ! Donc, point n’est besoin de sauver l’espèce ! Zut alors, je prive d’un coup nos pleurnicheurs professionnels d’une si noble cause !

A l’origine, une icônerie.

L’icône, qui nous attendrit tant est celle de l’ours blanc, isolé, au milieu de l’océan, sur son iceberg !

Ça, c’est une image, exacte d’ailleurs. Ce qui est biaisé ici, ce n’est point l’image, mais le commentaire qui l’accompagne ! Il parait vraisemblable, parle à nos sentiments, nous émeut, à tort !

Le commentaire est « La fonte des glaces, va faire disparaître l’ours blanc ».

Évidemment, comme on voit la bébête isolée sur son glaçon, on l’imagine perdue dans un océan sans glace, donc sans refuge. Il va mourir pense-t-on ! Et à cause de nous en plus ! Vite, vite allons nous repentir et surtout allons payer pour que cela n’arrive plus ! Donnez nous aujourd’hui, monsieur hollande notre Cop21 et notre Taxe Carbone quotidienne, afin de nous pardonner nos pêchés commis sur l’ours !

QU’EN EST-IL VRAIMENT ?

Pour un ours blanc être isolé sur son morceau de glace, n’est pas une situation anormale ni qui marquerait une quelconque détresse ! L’ours blanc est, c’est peu connu, d’abord un mammifère marin. Il peut nager sur plusieurs centaines de kilomètres ! Il chasse principalement en mer. Ce n’est donc pas anormal de l’y trouver ! Être loin des côtes sur un glaçon, n’est pas vraiment une situation dangereuse pour lui ! Son glaçon est son perchoir d’où il guette ses proies dans la mer, qui est son élément !

Posé sur son glaçon au milieu de l’océan, il n’est pas plus en danger qu’une panthère perchée dans un arbre dans la savane, ou qu’un aigle en haut d’une montagne !

Prendre pitié d’un ours blanc sous prétexte qu’il est seul, au milieu de l’océan, sur son glaçon, en se disant « il va se noyer » c’est comme prendre pitié d’un aigle en vol en haut d’une montagne, en se disant il va tomber !

Manipulation quand tu nous tiens.

CHEZ LES OURS, C’EST CHACUN CHEZ SOI. ON EST PAS CHEZ LES HUMAINS, SANS BLAGUE !

J’ai gardé pour la fin, le plus bel argument avancé par les oursoalarmistes ! Cet argument est aussi beau qu’il est faux, et surtout, il prend, dans le contexte actuel, une dimension… surréaliste !

Le drame chez les ours, viendrait de la migration ! Les ours bruns, poussés vers le Nord par le réchauffement croiseraient en chemin leurs lointains cousins blancs ! La chaire étant faible chez les ours comme chez DSK, il en résulterait des croisements ! Et ces croisements seraient tout simplement dramatiques pour l’espèce !

Vous voyez où je veux en venir ! Les croisements, disons pour ne pas utiliser de mots qui fâchent d’individus venus d’horizons très différents, chez l’ours seraient catastrophiques, alors qu’ils seraient, chez nous homo-sapiens, la condition indispensable de notre survie !

Cette inversion des conditions de survie pour deux espèces, quand même assez proches, normalement on ressemble plus à un ours blanc qu’à un homard, est tout de même cocasse.

Et nos media de se répandre sur la venue du « Grolar », il ne s'agit toujours pas de DSK, mais du rejeton improbable d'un ourse blanche et d'un ours brun, qui serait l'annonce de la Grande Catastrophe Climatique !

En réalité, le croisement, chez les animaux, entre sous-espèces différentes, se produit de manière épisodique, régulièrement, point n’est besoin de supposé réchauffement pour expliquer tout cela.

POUR NE PAS CONCLURE

Quelle que soit l’image et surtout le commentaire qu’on nous livre, ne nous arrêtons jamais à la première impression, au préjugé, surtout s’il est émotionnel. Creusons, un tout petit peu, et la manipulation, comme tout mensonge, devient très vite visible.

Au revoir Ours Blanc, et continue à bien te porter !

Documents joints à cet article

Heureux comme un ours blanc

Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2016 13:55

    Sur Li Monde ou sur Futura ça marche le tonnerre la propagande sur « les pauvres ours blancs menacés par le réchauffement climatique »...


    • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2016 14:03

      Si tu veux faire une expédition à skis ou en raquettes au Svalbard, le gouverneur local vérifiera que vous avez des armes d’un calibre suffisant, que vous êtes entraînés, que vous savez tirer même par moins vingt, avec les moufles ad hoc. Si vous n’apportez pas d’arme, vous aurez à louer une Mauser.
      Chaque soir autour de votre campement, vous aurez à installer sur piquets un cordon à clochettes, pour être réveillés à temps.
      S’il ne fait que hocher la tête, c’est juste que l’animal est curieux, et de tous ses sens tâche d’investiguer ce que vous êtes. S’il a faim, il ne te lâchera plus. C’est à la poudre de parler. Et tu devras faire au gouverneur un rapport détaillé.


      • Alren Alren 22 août 2016 16:58

        @JC_Lavau

        Quand les ours viennent sur la terre ferme, c’est que les phoques y viennent aussi se reposer. Mais ceux-ci doivent nager assez loin au marge pour trouver des poissons de bonne taille. Et dans la mer libre, peuvent les attendre des orques chassant en meute.

        Ils préfèrent nettement chasser les poissons sous la banquise car il n’y a plus d’orques, dès que la banquise s’est reformée. Ils se reposent sur la glace, le garde-manger juste au-dessous. De plus il leur est plus facile de repérer un ours en approche et de plonger dans le trou de glace dans l’eau, hors de portée immédiate de leur prédateur.

        Les ours blancs ne viennent sur la terre ferme que si la banquise a fondu ... où s’ils peuvent faire les poubelles des hommes qui jettent de la nourriture.

        C’est ce qui se passe apparemment dans la baie Churchill, si mes lectures sont bonnes.


      • sls0 sls0 22 août 2016 14:10

        Prendre l’augmentation de la population des ours blancs de la baie d’Hutson pour parler de la banquise alors que si je me base sur l’historique de la NASA, il n’y a pas de banquise à cet endroit.
        On peut voir l’évolution de la banquise sur cette vidéo, la baie d’Hutson n’est pas incluse dans la banquise. On parle d’englacement d’octobre à juin bien que des ouvertures se forment dans la glace, même au plus froid de l’hiver, sous l’action du vent.

        Pour info, un ours n’est pas un orque, leurs méthodes de chasse diffèrent, ce n’est pas en faisant la course à la nage que l’ourse récupère son diner, la mer libre ce n’est pas l’idéal pour attendre qu’un phoque vienne respirer à la surface à travers la glace.


        • jmdest62 jmdest62 22 août 2016 18:27

          Rafraichissant ! ça change du Burkini

          @+


          • benyx 22 août 2016 23:09

            Ben mince, le croisement entre l’ours brun et l’ours blanc, risque de donner l’ours gris, l’ours islamiste smiley fallait la faire !


            • keiser keiser 23 août 2016 07:53

              @ L’auteur

              Pour le prochain article, vous devriez essayer d’enc..... les mouches.
              Ce serait dans le même esprit.


              • Etbendidon 23 août 2016 10:25

                @keiser

                Mais c’est l’esprit CANAL eh non l’esprit AGORAVOX

                 smiley

                il y a 3 jours MACRON affirmait qu’il n’était pas socialiste

                Dimanche MONTEBOURG nous donne ses 25 propositions pour révolutionner la France

                Et hier SARKO sort son nouveau bouquin qu’il n’a pas écrit lui-même et annonce officiellement sa candidature

                Mais bien sur tous les articles qui parlent de ça ne passent pas la modération (censuration)

                Non au lieu de ces franches rigolades on a droit à : l’ours blanc, le wertkritik, l’atlandide en auvergne, du burkini à foison, les quantum du commencement sans oublier les tracts cocosaures

                C’est comme ça chez mac donald

                 smiley


              • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2016 11:31

                @Etbendidon
                La prochaine c’est le coming-out de Duflot : « Je ne suis pas écologiste ».
                Et pour finir le bouquet, l’apothéose, tous les politiciens en chœur : « Nous ne sommes rien du tout, nous n’avons aucune conviction, aucune idée, aucune morale ; nous allons à la soupe et c’est tout ! ». Au moins les choses seront claires.


              • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2016 12:01

                @Etbendidon
                Vous exagérez, regardez la une de ce jour.


              • keiser keiser 23 août 2016 15:05

                @Etbendidon

                En fait tu as raison.
                Et puis c’est l’été sur la banquise.
                Mais attention, il faut rester vigilant.
                Allez ... Debout la France, ben oui quoi !? ...
                Monsieur le Kergoat avec son flag qui fait peur.
                A du faire le Coëtquidan de la guerre aux ursidés.
                Ou une autre école du genre freudienne.
                Parce que, avoir peur de son nounours ....
                C’est assez révélateur. smiley


              • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 2016 20:25

                @keiser. Comme les Arvernes nous l’ont déjà expliqué, on ne manque pas d’ours en plus.


              • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 2016 22:56

                @JC_Lavau. Cha ch’est chur que cha che perd. Dans quelques chiècles plus personne ne prononchera plus les èches à notre fachon, hélache.


              • christophe nicolas christophe nicolas 23 août 2016 09:43

                Oui, il faut dénoncer cette culpabilisation qui manipule l’intention de bonté, c’est de l’hypocrisie intentionnelle. Certains ont atteint le stade ultime de l’hypocrisie, il ne s’en rendent plus compte et mentent en étant persuadés de dire la vérité alors que ce sont des énormités. 


                Le Burkini mettrait la femme blanche en péril ? Non c’est la prostitution, la femme blanche était en Burkini au début du XX siècle. De toute façon, on ne peut pas bien nager ni se sécher en vêtements c’est physiquement impossible ou c’est très moulant et ça, personne n’y peut rien.

                Sur la plage, il y avait un avion avec une banderole « Ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n’en a qu’une » précisant que c’est un roman sinon, c’est un signe ostentatoire d’athéisme comme si une banderole affichait « promotion : statue du Christ à 2€ », on a bien le droit de faire de la pub, le prosélytisme est paradoxalement possible lorsque c’est de la pub. René Laurentin pourrait faire un livre s’intitulant « Ta première vie commencera quand tu comprendras que tu en a une deuxième » mais lui pourra dire que ce n’est pas un roman de coach psy qui crucifie les malades, les vieillards et les maltraités de la vie.

                Des énormités comme ça camouflées sous l’intention de bonté, on en voit des masses comme ces surgénérateurs du forum IV dit écologiques (sic). Ils nous prennent pour des blondes. Il y a toujours une intention d’hypocrisie lorsque cela va contre l’esprit de vérité, on a affaire a des esprits psychologiquement dérangés ou manipulateurs, un athée ne pouvant pas prendre argument sur la deuxième vie, c’est un cercle carré, de la novlangue qui aboutit à désespérer les gens pour les faire espérer (profiter au sens matériel) ce qui est un argument de milliardaire sans scrupule. On en conclut que la psy veut faire son beurre à la Michel Onfray, c’est le mariage de la prostituée et de la bête.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès