• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > HILARANT...

HILARANT...

Conflit Air France
Voilà que les gavés d'ambitions se prennent pour des ministres et se mettent à rêver de gouverner des citoyens en apnée. Cela ressemble à vouloir enfiler un costard au dessus de sa taille. Une image en mal d'autorité et sans épaisseur. Même avec des bretelles fleuries ils peineraient à remplir le bol des espoirs déçus. Ces histrions saturés de soies et d'or, bercés de réminiscences royales se rejouent un Versailles bis peu convaincant. Hilarant.. ! Les catastrophes se succèdent, la misère se fait plus incisive, la planète se détériore à grande vitesse sans que les inutiles de la chose publique s'en émeuvent outre mesure, si ce n'est par le verbe. l'Action leur semble un piège à con, une chausse-trappe pour débiles à éviter comme la peste. Seul entre en considération la pérennité du pouvoir et les avantages qui en découlent. Ces professionnels aux mains tendues vers les biens d'autrui, se nourrissent mutuellement de leurs peurs et consolident un statu quo ante d’un autre siècle. 
 
Sans projets significatifs... ils mettent les problèmes entre parenthèses. Le théâtre se substitue à la politique...puisque désormais le pouvoir est entre les mains du monde de la finance. Ajoutons aux aptitudes de nos édiles, un manque flagrant de mémoire historique permettant d’appréhender les grands enjeux planétaires et les voilà vêtus définitivement des atours de l’incompétence. 
 
 
Il serait temps que ces olibrius de la chose publique cessent de se multiplier comme des cafards et de s'engraisser sur le dos de populations en déshérence. Il serait également temps de prendre conscience de la réalité catastrophiques dans laquelle se trouve notre planète. Comme il serait temps de mettre fin au pillage éhonté du bien commun qui affame un nombre croissant de citoyens, au profit d'un petit cercle de nantis. Ces prédateurs ne laissent sur leur passage que les dividendes d'une aberrante pollution, trop onéreuse pour être absorbée par les autochtones. Il serait aussi temps de mettre fin aux discours lénifiants en faveur de la paix, prononcés par ceux la même qui en sous mains, échafaudent des programmes de guerre dans le but de préserver leurs intérêts financiers. 
 
 
La politique de ces dernières décennies est hélas une politique à courte vue exercée par des incompétents sans vision. Une navigation a vue, loin de toute préoccupation des orphelins de l'avenir. Quant à l'actuel désordre mondial, c'est un aveu de faiblesse supplémentaire de la part des roitelets en charge des affaires. Tolérer ces guerres d'ego et les révoltes qui ravagent nos continents est, non seulement inadmissible et criminel, mais également stupide. La plupart des victimes de conflits ne sont que d'innocents civils sans défense. C'est la corruption au plus haut niveau de quelques déficients assoiffés de pouvoir, qui rend possible une telle distorsions de l'histoire. Avec comme juste retour des choses, un déferlement de réfugiés qui cherchent à sauver leur peau. 
 
 Le bras de fer ridicule entre l'Europe et la Russie concernant l'Ukraine ne plaide pas en faveur de la perspicacité de nos édiles. Cette erreur de taille met une grande partie de la paysannerie continentale en ébullition, ce qui ne semble pas trop émouvoir ceux qui nous gouvernent. Comme d'habitude ce sera au peuple de payer les bévues de nos stratèges de l'inutile. Pourquoi vouloir passer par pertes et profits les siècles d'histoire qui nous lient à la Russie ? Historiquement et politiquement ce vaste pays fait partie de l'Europe. Nous pourrions à la rigueur nous passer du Moyen-Orient. Il est inconcevable de tourner le dos à la Russie, ne serait-ce que sur le plan géostratégique. A ce jour M. Poutine, habile joueur d’échecs, semble être seul à avoir une politique active et cohérente envers les pays du Golf. Un contraste saisissant comparé aux décisions désordonnées prises par les responsables politiques du continent. 
 
 
La mondialisation, avatar inéluctable d'une évolution annoncée n'est, pour l'heure, qu'un hydre sans tête soumis aux lois d'une financiarisation débridée. Faute de règles, il ne peut en être autrement. Nous avons là une copie conforme de l'Europe à l'échelle planétaire. Mêmes ambitions et mêmes scories en perspective. Les bonnes intentions ne précèdent que rarement les ego en mal de pouvoir. Aussi les abus progressent-ils partout. L'Europe, pour être en adéquation avec ses ambitions devrait s'appuyer sur des hommes d'état, sur des visionnaires capables de projets à long terme. Une denrée hélas en voie de disparition. Aussi est-ce avec appréhension que nous nous préparons à subir les conséquences de notre déplorable et irresponsable comportement de la gestion politique de notre planète. 

Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • NEMO M de Sourcessure 10 octobre 2015 08:54
    « nous nous préparons à subir les conséquences de notre déplorable et irresponsable comportement de la gestion politique de notre planète. »

    Qui ça « nous » ?
    EUX !

    Je corrige :

    « nous nous préparons à subir les conséquences de leur déplorable et irresponsable comportement de la gestion politique de notre planète. »

    100% de la population va subir les conséquences de la razzia des 1% !




    • NEMO M de Sourcessure 10 octobre 2015 08:56

      Vous voulez dire : 


      « nous nous préparons à subir les conséquences de LEUR déplorable et irresponsable comportement de la gestion politique de notre planète. »


      • colere48 colere48 10 octobre 2015 09:35

        La mondialisation avatar nait de la chute de l’Urss et de l’hégémonie Étasuniennes qui en a découlé. Cette mondialisation au seul profit de l’empire se trouve bien compromise aujourd’hui avec le retour d’une Russie bien décidée à faire valoir son existence et qui vient de démonter qu’elle en a les « moyens » technologiques.

        Comme toujours dans l’histoire des hommes , la faille de l’armure, est de sous estimer et mépriser l’adversaire.


        • lsga lsga 10 octobre 2015 14:57

          la classe moyenne européenne est une bourgeoisie. Elle vit du pillage des matières premières africaines. Elle va se prendre dans la gueule la révolution mondiale.

          vivement.

          • izarn izarn 10 octobre 2015 23:18

            Ca veut dire quoi, mondialisation ?
            En général, une volonté de globalisation financière de la planète, avec au centre des échanges une monnaie unique ; le dollar.
            Un circulation libre des « capitaux » autour du globe, pour mieux absorber les richesses à la barbe des peuples, regroupés en nations. Bref du vol pur et simple.
            Elle est inévitable ?
            Non, elle évitable, et surtout elle doit disparaitre, définitivement.


            • Le p’tit Charles 11 octobre 2015 08:10

              +++++
              Le monde est dirigé par des « NAINS » avide de pognon..et le seul moyen d’en faire pour eux est de marcher sur nos cadavres...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès