• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hollande revient : au secours !

Hollande revient : au secours !

Revenir sur le cas Hollande, c’est un peu passer à tabac un moribond à coup de lattes. En inaugurant mercredi « La France s’engage », fondation qu’il préside, installée à la Station F, « le plus grand campus de start-up au monde », fondé par Xavier Niel sous la halle Freyssinet à Paris dans le 13ème, c’est l'ex-Président en personne qui désire se rappeler à notre souvenir. En réalité François ne réussit pas à décrocher.

Revenons donc quelques instants sur son parcours récent.

Hollande restera comme le pire président de la Vème ; avec lui, on a gagné la terra incognita  : son impuissance et la persistance de celle-ci ont atteint des sommets jusque là restés vierges et son impopularité record (Avril 2016 : 85 % des Français ne souhaitent pas sa réélection) restera dans les annales. Il est le seul Président de la Vème à n'avoir pu techniquement se représenter.

Revenons au début de l’affaire : le visiteur de la rue du Cirque fut couronné par la primaire du PS à la suite de hasards improbables.

- Le priapique Strauss-Kahn chute de son piédestal par la grâce d’une femme de chambre. Malgré les millions de son épouse Anne, et un arrangement entre amis, l’impact est si dévastateur que la marche royale vers l’Elysée est stoppée nette, d’autant que d’autres turpitudes sont bientôt découvertes… L’amateur des amours ancillaires ne peut plus prétendre au siège Elyséen dès l’automne 2011. Quant au public éberlué, il aura découvert au passage que le couple vit dans le luxe le plus assumé.

 - Sur les conseils de spécialiste en communication, Hollande – qui a le charisme d’un pétoncle - aborde les primaires du PS de 2011 en affichant le masque martial du guerrier, délesté de vingt kilos grâce à un régime en vogue. L’ancien mollasson est devenu un être filiforme aux mâchoires serrées. Volontiers cassant, il répond aux questions par des mots brefs et des gestes fermes. Aujourd’hui chacun sait combien tout cela est joué : le personnage est fictif, le faux dur en réalité un irrésolu chronique, mais à l’époque le subterfuge fonctionne. Flamby terrasse Martine Aubry, Arnaud Montebourg (l’inventeur du surnom ici cité), Manuel Valls, Ségolène Royal et Jean-Michel Baylet. A l’exception de la maire de Lille, qui le méprise ouvertement, tous deviendront ses obligés et ministres.

- Pendant cinq ans, l’égotique Sarkozy a tant indisposé par son numéro de clown et ses contorsions de bateleur qu’il offre la victoire à son adversaire sans que son adversaire fasse preuve d’un grand punch ; le sacre inattendu d’Hollande doit être regardé comme l’échec programmé du Président sortant, étrange mélange de matamore et de vendeur de coupe-légumes.

Le quinquennat va être une suite continue de Trafalgar, par reculades (les portiques écolos, la mise au pas promise d’Angela Merkel sur l’Europe) annonces non suivies d’effets (choc de simplification, réforme fiscale) ou via des décisions absurdes (la non-vente des Mistral à Poutine, qui va ruiner les exportations du secteur agricole avec l’embargo russe consécutif). Une politique étrangère chaotique - récompensée par une série d’humiliations publiques comme la diplomatie Française n’en avait jamais connue – viendra couronner cet œuvre de guingois à la Calder.

Premier incident, dès l’investiture : l’ex Ségolène Royal est interdite de cérémonie par la virago Trierweiler, qu’Hollande a mis dans sa couche assez imprudemment, le caractère colérique et incontrôlable de la dame étant connu. Les enfants sont solidaires de leur mère et ne viennent pas. La cérémonie sera tendue et sinistre. Puis il nomme son gouvernement, un conglomérat de copains et d’obligés du PS - savamment dosé selon les courants multiples qui le traversent - la plupart des nommés étant incompétents ou au mieux novices dans leurs domaines respectifs. Hollande déçoit tous ceux qui espéraient un renouvellement des pratiques de la Vème - une de ses promesses - à savoir le renvoi d’ascenseur comme seul gouvernail. L’amateurisme du gouvernement ne tarde pas à éclater : deux de ses projets démagos se voient censurés par le Conseil Constitutionnel (loi sur l’amnistie sociale, l’imposition à 75% des revenus). Le choix du Premier ministre, le terne Ayrault, très vite débordé, a probablement été motivé par l’envie de régner avec un simple exécutant en second, qui ne fasse pas d’ombre. Hélas, l’ancien maire de Nantes s’avère incapable de tenir ses troupes, les couacs entres ministres, les critiques à ciel ouvert, les querelles, se multiplient. Le programme économique (vraiment peu inventif) va se résumer à deux actions monolithiques : on taxe et on dépense. Les premières mesures consistent donc à augmenter les impôts de façon massive et brusque, en procédant dans le même temps à des dépenses électoralistes de remerciements - suppression du jour de carence pour les fonctionnaires en arrêt-maladie par exemple. Le résultat ne tarde pas : l’économie française, déjà surtaxée par Sarkozy peu avant, est frigorifiée du jour au lendemain, et la croissance s’arrête net. La promesse formelle de faire reculer la courbe du chômage, renouvelée plusieurs fois par l’homme aux costumes froissés, deviendra évidemment son boulet au fur et à mesure du quinquennat.

Alors que nul ne l’y obligeait, Pompimou (autre surnom) lance à la rentrée 2012 le principe du mariage homosexuel. Malgré une forte résistance, le projet va à son terme mais le pays aura passé six mois à se déchirer. Que constate-t-on depuis ? Les « mariages » homosexuels sont en réalité très peu nombreux. Que de temps consacré dans un contexte de chômage de masse, donc, pour une cause certainement très noble qui devait voir le jour, mais ne concernant que quelques milliers de personnes. Restons dans le domaine des mœurs : avec Sarkozy on avait eu un divorce rapide puis un remariage bling-bling, son successeur (père la morale qui avait blâmé cette conduite) va faire plus fort encore ! Il y a d’abord l’épisode du « tweet » de sa concubine, qui le ridiculise en prenant parti contre Ségolène Royal dans une élection locale à La Rochelle, puis la révélation piteuse de sa liaison avec Julie Gayet, qu’il rejoint nuitamment, enfin la séparation digne d’un vaudeville de la répudiée Valoche : elle commettra par la suite un livre vengeur, grand succès de librairie. Tout ceci consterne, d’autant que dans le même temps la politique mise en oeuvre échoue, ou donne des résultats peu probants, en matière diplomatique, économique, sociale. Même la création du CICE, mesure fiscale complexe favorable aux PME aura au final un impact limité : l’Etat ne fait là que rétrocéder les impôts instaurés l’année d’avant.

En outre, en 2013, l’affaire « Léonarda » constituera un véritable psychodrame pour le Président normal, du début à son épilogue : Hollandouille (autre surnom peu flatteur) invite la sans papiers Léonarda à revenir en France, mais sans son encombrante famille, ce que la Rom de quinze ans refuse aussitôt devant les caméras, lui infligeant un camouflet en direct ! Cet épisode est à rapprocher de celui de l’affaire Cahuzac (un ministre du budget fraudeur fiscal contraint à la démission) dans sa dimension de sinistre farce.

Ayrault est remercié sans égards au bout de deux ans, lui succède alors le nerveux Valls. Ce faux toréro va rapidement montrer ses limites. Certes, il détricote à la hâte les lois Duflot sur le bâtiment, votée six mois plus tôt et dont les effets ont été si fulgurants que seul leur abandon permettra de réanimer un peu le secteur. Mais il agite aussi pendant des mois le spectre de l’antisémitisme avec l’amuseur Dieudonné, quand semble-t-il des priorités autrement urgentes s’imposent. Les chiffres alarmistes parlent d’eux-mêmes : déficits aggravés, commerce extérieur en berne, chômage et faillites d’entreprise en hausse. Avec le recul, les saillies douteuses du copain de Soral constituaient-elles le péril numéro un en France ? On verra hélas que non : les attentats en 2015 de Charlie, puis ceux du 13 Novembre, seront la plus cruelle des réponses aux lubies de l’espagnol. Quoiqu’il en soit, devant l’échec total de sa politique, Hollande réoriente ses priorités dès la fin 2014 dans un sens plus réaliste, aidé du danseur mondain Macron, avec pour résultat immédiat de perdre des soutiens au PS, les fameux « frondeurs », et de ne bientôt plus disposer d’une majorité claire au Parlement. L’épisode consternant de la déchéance de nationalité ferme le cercueil : Hollande et Valls ne peuvent plus gouverner, et devront faire passer la loi sur le travail avec le « 49-3 ». La fin de règne est pénible et impuissante.

Le corrézien au scooter, qui a repris une bonne partie de ses kilos, aura au final réussi l’exploit, malgré un contexte économique international inespéré (baisse de l’Euro, baisse du pétrole, reprise de la croissance mondiale) de conduire une politique à ce point inadaptée que la France devient le seul pays d’Europe à ne pas voir son chômage baisser !!

Il faut s’y résigner sans joie excessive : le Président Hollande désire revenir sur le devant de la scène, quand le public a déjà jeté les tomates.


Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 6 septembre 13:19

    C’est comme pour le fromage de Hollade. Maturité à 24 mois (Extra vieux). « Attention, sans dents s’abstenir » progression : jeune, mi-vieux et extra vieux. Amusant, les ancêtre de Hollande étaient meuniers. Pauvre Valérie :Meunier tu dors

    Ton moulin, ton moulin va trop vite
    Meunier tu dors,
    Ton moulin, ton moulin va trop fort.

    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop vite.
    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop fort.
    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop vite.
    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop fort.

    Meunier tu dors
    et le vent, et le vent souffle, souffle
    Meunier tu dors
    et le vent, et le vent souffle fort.

    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop vite.
    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop fort.
    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop vite.
    Ton moulin, ton moulin,
    Ton moulin va trop fort.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 6 septembre 13:36

      ...ton moulin va trop vite : comme Chirac sous sa douche. De Speedy Gonzales (Sarkozy), en passant par DSK (priapisme et sur le fait)) ensuite la Tortue de la Fontaine (Hollande qui marchait à son ryhtme, dépassant le lièvre Sarkozy,...). Moi Président-des-« sans dents » et montant les marches de l’Elysée (Le passager de la pluie,...). Les marches étaient glissantes et la descentes assurée (période para-pluie de Cher bourgeois de calait déjà,...). Macron (Emmanuel Dieu, Macron le diable, origine makrale et maquerelle) à voile à vapeur, s’est glissé dans la brèche ouverte de hollande est ses fameux trous (les Voies du saigneurs sont impénétrables excepté pour Mac-à-ronds,...). Tiens, tiens, le lien : Le Bilderberg crèche en Hollande comme au jeu de l’Oie, retour à la case Hollande qui n’a pas désarmé : le mariage Homo, c’est moi,..). Le premier mariage homo a eut lieu en Hollande. La boucle est bouclée 


      • Gorg Gorg 6 septembre 14:32

         Les actions passées et les éructations du bedeau inconsistant ne nous intéressent pas. Il est déjà dans les poubelles de l’histoire... Il est préférable de se tourner vers le futur... Marcher en regardant derrière soi conduit, en général, à se cogner aux lampadaires...
         Par contre, on aimerait bien savoir ce que pense jean Beaumont du dandy et de LREP (la république en panne)... Il est étrangement silencieux...
         Doit-on supposer qu’il est l’un de leur porte-coton qui sévissent sur AV... ?... lien... lien...


        • Le421 Le421 6 septembre 19:05

          @Gorg
          Dans moins de deux ans, Jupiter sera encore plus décrié que ne l’a été Flamby...
          Deux ans, que dis-je !!
          A la vitesse où il débite les conneries...


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 6 septembre 19:49

          @Gorg
          Continuez Gorg, votre haine à mon égard a pour effet de me renforcer, même si dans le courant qui nous conduit au gouffre, je ne vois aucune écluse ou phare, c’est selon (mon phare est intérieur, c’est lui qui me guide :même si le brouillard s’épaissit (c’est de saison)..


        • Gorg Gorg 6 septembre 21:06

          @Le421

          « A la vitesse où il débite les conneries.. »

          En effet... Si les aiguilles de mon horloge avançaient d’un cran à chaque bourde qu’il fait, je pourrais l’utiliser comme ventilateur...


        • Gorg Gorg 6 septembre 21:21

          @Mélusée

          Tiens, la folle est là... Nabum a déjà commencé à la transformer en reinette...


        • Armelle Armelle 7 septembre 08:50

          @Le421
          « Dans moins de deux ans, Jupiter sera encore plus décrié que ne l’a été Flamby »

          Madame Irma, sortez de ce corps !!!


        • ZenZoe ZenZoe 6 septembre 14:43

          Dès que Hollande a renoncé à se représenter, il l’a regretté. Pas grave, s’est-il alors dit, je retente le coup dans 5 ans. Et donc pas question de se taire.
          On va avoir une présidentielle d’enfer, c’est moi qui vous le dis.


          • Debrief 6 septembre 14:50

            Il n’éprouve donc aucune honte cet ex-président fantoche ? Sans limites !
             
            Entendu sur France Info que les bureaux tout neufs de sa fondation où un journaliste zélé de France Info est allé cirer les pompes de son ancien mentor, faisaient 300 m², avec policiers en faction à l’entrée et personnel à gogo. Mais qui paie pour cette fondation débile ? Encore de l’argent public je suppose. Voleur.


            • ZenZoe ZenZoe 6 septembre 14:53

              @Debrief
              Vous êtes dur quand même. Comment voulez-vous soutenir une fondation quand on n’a que 15000 euros de retraite par mois ?


            • MagicBuster 6 septembre 14:56


              François Macron essaye de nous refourguer son père  smiley

              LoL


              • ZenZoe ZenZoe 6 septembre 14:59

                La France s’engage  :
                Anciennement dirigé par Martin Hirsch depuis 2014, cet organisme est devenu fondation reconnue d’utilité publique en mars 2017. Il dispose d’un budget annuel de 30 millions d’euros. Si cela recouvre 8,5 M€ d’argent public, pas moins de 16,5 M€ proviennent de fonds privés tels que BNP, Total, Andros et Artemis. Les locaux se trouvent dans la Station F, le nouvel incubateur de start-up fondé par Xavier Niel, sur le site de la Halle Freyssinet, à Paris (13e). L’organisme s’appuie sur 11.000 bénévoles et 600 volontaires en service civique. 3 millions de personnes sont des "bénéficiaires directs" de l’action de la fondation, selon elle.


                • izarn izarn 6 septembre 21:17

                  @ZenZoe

                  On nous a fait déja le coup des start-up sur la fin des années 90...On vu une explosion mémorable des cours bullistiques, presque aussi vertigineuse qu’en 1929...C’était de l’arnaque. Il a fallut ramasser à la petite cuillère Vivendi Universal et France Télécom devenu Orange... Dirigées par les petits copains de Hollande, HEC, ENA, etc... Tout ceci s’est terminé le 11 septembre 2001, histoire de nous faire oublier la panade... Les cours montent au paradis grace à la planche à billet de super Mario Draghi de la Goldman Sachs « qui ne porte plus de cravate » selon Asselineau... Alors le coup des start-up...Ouaf ouaf ! Les cons ça ose tout, c’est meme à ça qu’on les reconnait ! Superbe rentrée des cons...Ils se préparent au diner... Le bal des entubés commence ! Préparez vos maquillages !


                • izarn izarn 6 septembre 21:28

                  @izarn Je rajoute : Si t’es créateur de start-up et que tu vois arriver Hollande, tu fais quoi ? Moi, je fuis ! Naoooon ! On hallucine la connerie gateuse des gens qui financent hollandouille ! La vie est extraordinaire ! Le monde des cons m’étonnera toujours ! Ils n’arretent jamais ! C’est justement à ça qu’on les reconnait...


                • bob14 bob14 6 septembre 15:05

                  Hollande..la citrouille du PS..est la preuve que le vide absolu existe...


                  • izarn izarn 6 septembre 21:30

                    @bob14

                    Meme la lumière ne s’y propage plus...De la matière noire ?


                  • schuss 7 septembre 02:28

                    finalement il reste president. Mais Comme le fromage du meme nom, il presente bien de l’exterieur et des qu’on a casse la croute on y trouve plus rien a l’interieur, a peine une pseudo pate presque liquide et sans saveur. Comment frequenter un type pareil peut vous apporter qq chose. A moins que toutes ses courtisànts soient pateilles ; sans consistance et sans saveur. Derisoire ce type !


                    • schuss 7 septembre 02:31

                      @schuss
                      A moins que tous ses courtisants soient pareils ...


                    • schuss 7 septembre 02:39

                      Je crois finalement comprendre que sans argent, ce type n’est plus rien. Si seulement il pouvait voir sa bobine dans une glace et reflechir ne serait ce que deux secondes , le temps qu’un eclair de lucidite lui inflige la honte de sa vie et qu’il prenne la seule vraie decision qui pourvoirait a son salut : disparaitre en allant se cacher dans le trou du cul du monde pour mediter sur sa veritable nature : le vide.


                      • zygzornifle zygzornifle 7 septembre 08:48

                        il va s’occuper des chômeurs alors qu’il les a méprisés pendant son quinquennat , le pire c’est qu’au bout de 5 ans de Macronisme on risque de le regretter ......


                        • zygzornifle zygzornifle 7 septembre 08:51

                          s’il veut que l’on s’intéresse encore un peu a lui faut qu’il mette sa Julie en cloque ......


                          • Clocel Clocel 7 septembre 09:06

                            Il va passer à la caisse pépère, la Droite ne sera pas ingrate, elle lui doit tant...


                            • Alainet Alainet 7 septembre 09:40

                              - il a bu sa honte ce Monsieur et il ose jouer les redresseurs de tords sur les médias alors que son quinquennat fut désastreux ! Son parti discrédité ( conséquence de la monarchie présidentielle élyséenne et de son allégeance à Merkel/Juncker aussi ), éclaté, n’est pas prêt de s’en relever !


                              • Vraidrapo 7 septembre 10:23

                                1)
                                délesté de vingt kilos grâce à un régime en vogue. L’ancien mollasson est devenu un être filiforme aux mâchoires serrées. Volontiers cassant, il répond aux questions par des mots brefs et des gestes fermes.
                                D’aucuns prétendraient qu’il y a relation de cause à effet
                                2)
                                la répudiée Valoche : elle commettra par la suite un livre vengeur,
                                Pas seulement
                                D’après le Canard et des allusions à peine déguisées Aux Guignols, elle aurait mis à mal le mobilier de la République : 2 à 3 millions € de vases et autres bibelots cassés en présence des Huissiers de l’Élysée, avant d’être admise à prendre qq repos à La Lanterne (Ah ça ira, ça ira après La Lanterne... pour faire passer l’Ire à l’Élysée)
                                3)
                                La fin de règne est pénible et impuissante.
                                Une partenaire cadette de 18 ans, « ça pompe - ça pompe » la substantifique moelle, comment a-t-il repris ses kilos ?... Nouveau mystère des Carnets Roses de la gauloise République !


                                • Abou Antoun Abou Antoun 7 septembre 11:12

                                  En fait Hollande n’est jamais parti puisqu’il a réussi à nous fourguer son clone.


                                  • smilodon smilodon 7 septembre 12:33

                                    @ l’auteur : Que ce mec ait encore le culot de ramener sa tronche devant une caméra, afin de prodiguer quelques conseils à son successeur ou d’inaugurer une nouvelle « assoce », ou peu importe pourquoi !!!!!!........................Les pattes m’en tombent !...Les 4 et la queue aussi !!!!.....
                                    ......Soit il est totalement abruti, soit il n’a absolument RIEN COMPRIS !.....
                                    ......Comme ce n’est pas un « abruti », il est la preuve vivante de l’indigence de notre classe politique !!... Mon Dieu pardonnez lui, car il ne sait même pas ce qu’il n’a pas fait !!.....
                                    ..... A sa place, avec pas loin de 30.000 euros de retraite, y’a belle lurette que je serais dans les îles !!..... Bon OK, pas St-Barth ni St-Martin !!......
                                    ....... Le pouvoir ne rend pas fou. La preuve, il rend con !......
                                    ...... Adishatz.


                                    • zygzornifle zygzornifle 7 septembre 14:00

                                      tiens revoilà le boulet !!!!! non le moulet boulet version chamalow ...


                                      • JosephActu 7 septembre 14:06

                                        Bonjour,


                                        Je voudrais savoir s’il y a des modérateurs parmi vous pour examiner mon article sur la Syrie écrit récemment. Je l’ai écrit hier et pour le moment seul un modérateur l’a vu. Malheureusement il a préféré donné son avis personnel sur l’article plutôt que de contrôler sa validité. Donc si plus de modérateurs pouvaient s’y coller pour le valider ou le refuser je vous serais reconnaissant.

                                        Cordialement,
                                        JosephActu

                                        • Taverne Taverne 7 septembre 14:55

                                          François, si tu comptes revenir avec ta boîte à outils, passe au moins d’abord ton C.A.P (certificat d’aptitude à la présidence). Sinon, console-toi : il te reste la voie de garage de l’apprentissage (pour ceux qui ne sont pas assez « brillants »).


                                          • Olivier 7 septembre 15:36

                                            Bel article, qui montre à quel point la chute est vertigineuse depuis de Gaulle. 


                                            Maintenant est-ce que le nouveau guignol en chef est mieux ? Pas sûr. Il présente mieux sans doute, mais ce n’est qu’un ex-employé des Rothschild, créé de toutes pièces par des médias et une justice aux ordres, sans aucun programme en quoi que ce soit (d’ailleurs il avait dit qu’il s’en foutait !). 

                                            Au final il va continuer exactement la même politique que ses prédécesseurs avec les mêmes résultats, c’est-à-dire que le bateau va continuer à couler normalement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès