• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Homéopathie, mémoire de l’eau et autres fadaises

Homéopathie, mémoire de l’eau et autres fadaises

 

Samuel Hahnemann, "médecin de génie ou illuminé ?" On s'interroge encore sur cet homme qui voulait comme épitaphe sur sa tombe, « Non inutilis vixi » (« je n'ai pas vécu en vain »). Sa femme n'a pas respecté sa dernière volonté, avait-elle un doute sur l'efficacité de l'homéopathie ? Au fait, la mémoire de l'eau, vous y croyez vraiment vous ? Nous sommes bien d'accords, l'homéopathie, qu'il ne faut pas confondre avec la phytothérapie, ce n'est pas que la mémoire de l'eau. Certains diront que l'homéopathie n'est rien d'autre que de la placébothérapie. Un psychiatre docteur en neuroscience, dira même que "laisser la placébothérapie aux guérisseurs est dangereux" et que la tribune des 124 médecins qui traite les médecins homéopathes de charlatans n'est pas déontologique. Mais alors, qui croire ?

Peut-être Aristote (380 av. J.-C.) qui utilisait déjà le terme homéopathie "en lui donnant le sens d’état d’une âme qui sent d’une façon semblable à la façon de sentir d’une autre âme et qui, par cela, est plus disposée pour la véritable amitié. Evidemment, il n'est pas donné à tout le monde de comprendre le philosophe grec de l'Antiquité. Faut-il y voir une similitude avec...

"Les semblables sont guéris par les semblables "Similia similibus curentur". Homéopathie vient du grec ομοιοξ, semblable et παθη, maladie, souffrance. Exemple - Du quinquina absorbé par une personne saine lui donnera de la fièvre. Par contre, une personne fiévreuse sera soulagé par le quinquina. Donc, selon Hahnemann,

« La méthode homéopathique est celle qui, calculant bien la dose, emploie contre l’ensemble des symptômes d’une maladie naturelle, un remède capable de provoquer chez l’homme bien portant des symptômes aussi semblables que possible à ceux que l’on observe chez le malade. »

 

Mais ce n'est pas tout, pour que la préparation ne soit pas trop agressive il faut énormément diluer la « teinture mère », à base de plantes, d’extraits d’animaux ou encore de produits chimiques". Sans oublier de secouer la préparation pour la dynamiser. 

Allons, assez de fadaises !

Comment voulez-vous qu'un produit tellement dilué qu'il ne contient plus aucune substance active puisse guérir une maladie. Se moquerait-on de nous ? En fait, les Français, et pas seulement eux, deviendraient-ils idiots lorsqu'ils tombent malades. Au point de croire sans discernement aux médecines alternatives qui seraient selon de nombreux docteurs des "fakes médecines" ? La question posée demande réflexion, car après tout, lorsqu'il s'agit de sa santé et celle de sa famille, à chacun de prendre ses responsabilités et savoir jusqu'où faire confiance à l'homéopathie.

"l'Ordre des médecins rappelle qu' "il reconnaît officiellement quatre médecines alternatives et complémentaires : l'homéopathie, l'acupuncture, la mésothérapie et la médecine manuelle ostéopathie". Et que "si, pour exercer les trois dernières, un médecin doit suivre un DIU qui peut donner droit au titre (et donc à l'apposition de la spécialité sur la plaque du médecin), l'homéopathie est considérée comme une simple orientation...

En conclusion - L'avis du Dr Dominique Pierrat, généraliste et médecin conseil à top santé

"Quelle mouche a piqué les 124 signataires de cet appel ? On peut comprendre qu’en cette période de défiance envers certains médicaments et les vaccins, des médecins souhaitent remettre les pendules à l’heure. Quand c’est grave, l’homéo ne suffit pas ! Mais rejeter une médecine millénaire comme l’acupuncture, qui soigne encore aujourd’hui de nombreux patients en Asie, cela parait étrange. Quant au remboursement de ces médecines « alternatives », plus justement qualifiées de complémentaires par de nombreux soignants , c’est un autre problème. Les veinotoniques ont été déremboursés, ce n’est pas pour cela que les médecins ont arrêté d’en prescrire, ni qu’ils doivent être interdits de le faire…L’objectif des médecins n’est-il pas de soulager les patients ? Et les soins de supports en cancérologie sont-ils inutiles ?"

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

190 réactions à cet article    


  • Trelawney Trelawney 12 septembre 09:10

    Origine de la médecine allopathique (la seule médecine officielle rembourser et qui aux yeux des scientifiques soigne)

    Il faut remonter à l’époque de la conquête de l’Ouest américain. En ce temps, l’Amérique du Nord est endroit où tout est possible, mais c’est aussi une région immense où il manque de tout et notamment de médecin. Aussi pour se soigner, l’habitant utilise toutes les méthodes à sa portée, que ce soit un chamane indien qui vous guérit avec 3 plantes et 2 incantations et qu’on paie avec une bouteille de whisky où bien la guérisseuse qui a fui l’Europe du nord pour éviter d’être brulée vive pour sorcellerie ou encore le chinois qui vous guérit avec des aiguilles plantées dans la peau. C’est aussi le pays où bon nombre de médecin arbore un beau diplôme d’une prestigieuse école européenne qu’ils ont pris soin de recopier sur le bateau qui les emmenait dans ce nouvel eldorado. Donc pour se soigner, l’autochtone n’a que l’embarra du choix entre le charlatan, le praticien chinois, le médecin diplômé, l’herboriste, le sorcier ou, des fois mais c’est rare, l’hôpital.

    En Europe, la majorité des habitants utilisent les plantes médicinales, alors que la minorité riche croit au progrès technique et au bien fait de la chimie et fait confiance aux professeurs formés par les écoles de médecine qui n’en est qu’à ses balbutiements. C’est à cette époque que la médecine allopathique fait boire du chrome aux enfants.

    A la même époque en Europe Samuel Hahnemann redécouvre un principe connu dans de nombreuses civilisations anciennes : Similia similibus corantur (on guérit le mal par le mal) en y ajoutant le principe de la faible dose il pose ainsi les fondements de l’homéopathie et publie son traité de médecine homéopathique : l’organon de l’art de guérir. Ce traité d’homéopathie est une révolution dans la médecine, car il est organisé autour de la recherche du diagnostic médical et de la réponse à y apporter. L’Amérique à l’affut d’idées nouvelles va favoriser l’essor croissant de nouvelles écoles de médecine et l’homéopathie armée de son manuel de guérison va attirer un bon nombre de médecins traditionnels, ainsi que l’ostéopathie et la chiropractie.

    Les médecins allopathes hostiles à toute autre médecine que la leur, sentant venir la fin, vont réagir en fondant « l’American Médical Association » et en excluant tous les médecines adeptes de médecine empiriques. Comme cette association est marginale, cela n’a pas beaucoup d’effet.  Simmons le président de l’AMA va s’employer à enrichir son association et n’a pour cela qu’un outil : la revue scientifique publiée par l’AMA : le fameux JAMA. Alors que les laboratoires pharmaceutiques comme Bayer et Koch en Allemagne, Pasteur en France ou Vanderbilt en Amérique et dirigé par Wallace Abbott, se développent, Simmons a l’idée géniale de créer un brevet de validité qu’il compte imposer à tout médicament mis sur le marché américain. Dorénavant tous médicaments vendus par les médecins de l’AMA devront être approuvés par le JAMA. Et pour obtenir ce brevet, les laboratoires doivent déposer un dossier et acheter des pages de publicités dans le JAMA. Wallace Abbott qui s’oppose à ce racket ira voir Simmons avec un dossier très compromettant. Après avoir lancé tous les détectives privés au trousse de Simmons, il a découvert que Simmons n’a jamais fait d’étude de médecine, n’a jamais exercé en Amérique autrement que pour pratiquer des avortements clandestins. C’est d’ailleurs à cette époque, qu’il se revendiquait médecin homéopathe. Mr Simmons est un imposteur

    Wallace Abbott ne paiera jamais pour l’obtention de brevets et, par esprit confraternel présentera un de ses amis à Simmons : Rockefeller. Rockefeller a fait fortune grâce au pétrole. Mais comme il n’est pas du genre à creuser des trous pour s’enrichir, il va s’acheter toutes les raffineries du pays et des fois de façon très violente et se chargera de raffiner tout le pétrole extrait en Amérique. Rockefeller est l’homme le plus riche et le plus mépriser des USA. Pour s’acheter une bonne conscience il fait comme tous les milliardaires : il se crée une fondation. Sa fondation s’occupera de développer le système de santé dans tous les USA et son association  avec Simmons et l’AMA sera déterminant. Ensemble ils visiteront toutes les écoles de médecines du pays et donneront des labels à ceux qui à leur yeux méritent d’être aidées. Ces dernières seront financées par la fondation Rockefeller et les autres, faute d’aide seront éliminées. Exit les écoles d’homéopathie, d’ostéopathie, de chiropractie, les écoles de médecins femmes, les écoles de sages-femmes et aussi les écoles de médecins noirs (à l’époque un médecin blanc ne soigne pas les noirs). Si la médecine américaine est aujourd’hui entièrement allopathique et si cette médecine allopathique s’est propagée à travers le monde on le doit à Simmons et Rockefeller et certainement pas au progrès scientifique.


    • pemile pemile 12 septembre 09:31

      @Trelawney


      N’est ce pas plutôt la phytothérapie, utilisée de façon empirique depuis plus de 3000 ans, qui est menacée par les lobbies pharmaceutiques pour des causes purement économiques de brevets ?

    • Trelawney Trelawney 12 septembre 10:01

      @pemile
      Toute médecine autres qu’allopathique est menacée par les lobbies pharmaceutiques. En adoptant uniquement ce système de soin on s’est couper des autres et on n’arrive pas à soigner correctement des maladies simples.

      Dans mon bled il existe des médecines parallèle parce qu’interdite, mais utilisée couramment. Les résultats sont là mais restent confidentiels. Mon age et mes excès m’ont conduit à avoir du diabète. Je vais voir mon ami magnétiseur (presque sorcier). Sans que je lui dise rien, il me dit « toi tu viens pour ton diabète. Je m’en suis occupé. Fais une prise de sang dans une semaine, puis une autre dans 2 mois et ce n’est plus la peine de prendre les médicaments. Va voir ton médecin avec tes analyses ». Et bien je n’ai plus de diabète et ça m’a coûté 50 euros non remboursé.

      Mais certains vont me dire « tu ne vas pas voir un médecin officiel et tu fais confiance à des charlatans ». Quand un type n’a pas son pareil pour positionner des arbres fruités et trouver des sources, vous pensez bien que limiter un excès de sucre est pour lui de la rigolade. Mais continuez à croire au bien fait des médicaments et aux profits commerciaux qui en découlent.

      Personnellement j’ai roulé ma bosse dans pas mal d’endroit du monde, pour vous dire que tout n’est pas écrit dans les livres

    • pemile pemile 12 septembre 10:06
      @Trelawney « Toute médecine autres qu’allopathique est menacée par les lobbies »

      La phytothérapie est une médecine allopathique.

    • Trelawney Trelawney 12 septembre 10:26

      @pemile
      Allez dire cela aux rastas et ils vont vous rire au nez. 

      Le principe de la médecine par les plantes (c’est mieux que phytothérapie qui est un nom pompeux pour justifier du caractère scientifique de la chose) c’est de prendre des plantes pour se prémunir de certains risque de maladies. C’est à dire d’en prendre régulièrement lorsqu’on est en bonne santé et pas quand on est malade. C’est le même principe qu’une bonne alimentation.
      Les rastas sont végétariens. Ils ne mangent que les plantes qu’ils ont fait pousser eux même et ont une moyenne d’age proche des 100 ans. idem pour certaines tribus d’Asie (Vietnam, laos etc). ces gens là ont une hygiène de vie top. Il faudrait peut être commencer par là avant de critiquer tels ou tels système de soin.
      En occident on vit vieux mais malade. Aussi si on dit que la médecine homéopatique ne soigne pas on peut en dire autant de la médecine allopathique. Mais comme dit gruni « faut avoir confiance à son médecin, comme on croit en jésus, si ça ne guérit pas, ça aide »


    • pemile pemile 12 septembre 10:38
      @Trelawney « Allez dire cela aux rastas et ils vont vous rire au nez. »

      Le cannabis fait rire, c’est bien connu !

      « c’est de prendre des plantes pour se prémunir de certains risque de maladies »

      Non, la découverte de la pénicilline fut à la base des traitements antibiotiques.

    • pemile pemile 12 septembre 10:46
      @Trelawney

      PS : comme exemple connu de traitement actif vraiment phytothérapique, la quinine.

    • foufouille foufouille 12 septembre 11:24

      @Trelawney

      « on n’arrive pas à soigner correctement des maladies simples. »
      ptdr !
      un diabète ne se guéri pas, crétin de khmer vert.


    • leypanou 12 septembre 11:29

      @Trelawney

      Dans mon bled il existe des médecines parallèle parce qu’interdite, mais utilisée couramment. .... Mon age et mes excès m’ont conduit à avoir du diabète. Je vais voir mon ami magnétiseur (presque sorcier). Sans que je lui dise rien, il me dit « toi tu viens pour ton diabète. Je m’en suis occupé. Fais une prise de sang dans une semaine, puis une autre dans 2 mois et ce n’est plus la peine de prendre les médicaments. Va voir ton médecin avec tes analyses ». Et bien je n’ai plus de diabète et ça m’a coûté 50 euros non remboursé : vous rendez-vous compte des milliers d’euros que vous avez soustraits aux labos pharmaceutiques ?

      Heureusement qu’il y a le gouvernement actuel qui a rendu obligatoire 11 vaccins au lieu de 3 pour compenser un peu, sinon de quoi vivraient les actionnaires ?

    • Trelawney Trelawney 12 septembre 11:47

      @foufouille
      Je n’impose rien à personne et me fiche totalement de comment se soignent les autres personnes.

      Lorsqu’on instrumentalise un type de médecine en dénigrant le reste sous prétexte qu’on ne comprend pas son mécanisme on devient obtus
      Je n’ai pas la prétention de dire que la médecine allopathique est mauvaise (elle est utile ne serait-ce que pour le traitement des épidémies). Je dis que pour de simples raisons mercantiles on dénigre les autres médecines qui soignent tout autant sinon mieux.
      Maintenant que je ne souffre plus de diabète (merci le magnétisme) et d’autres trucs, je n’oublie pas les principes essentielles d’une bonne hygiène de vie : alimentation, exercices physiques, sommeil régulier, vie saine dans un endroit pas trop pollué. Ca évite beaucoup de problème

      Mais dans notre monde moderne on préfère vivre n’importe comme et si on est malade on se dit à tort. Ce n’est pas grave, les progrès de la médecine vont permettre de nous soigner et de nous retrouver la vie d’avant

    • pemile pemile 12 septembre 12:04
      @Trelawney « en dénigrant le reste sous prétexte qu’on ne comprend pas son mécanisme »

      Le problème n’est absolument pas d’en comprendre le mécanisme ! Des siècles de phytothérapie ont fonctionné de façon pragmatique sans comprendre les « mécanismes » sous-jacents.

      Le problème est de faire du bizness sur une efficacité égale à celle de l’effet placebo !

      Communiquons sur l’effet placebo, chaque parent utilisera de l’eau sucrée pour « soigner » les petits maux de leurs enfants sans engraisser le compte en banque de Boiron ! smiley

    • leypanou 12 septembre 12:08

      @foufouille

      un diabète ne se guéri pas, crétin de khmer vert  : tu parles pour toi là.

      C’est toi qui as été incapable de te soigner définitivement, ne parle pas pour les autres.Tous les diabètes de type 2 doivent pouvoir se soigner définitivement, mais prendre des anti-diabétiques à vie est une solution de facilité pour beaucoup.

      Cultives-toi un peu au lieu de rester borné.

    • foufouille foufouille 12 septembre 12:10

      @Trelawney

      tu n’as jamais eu diabète sauf super light sinon tu ne serais pas guéri ou ton médecin qui a fait le diagnostic est un abruti.


    • foufouille foufouille 12 septembre 12:17

      @leypanou

      tu es un vrai abruti. va écrire ta connerie sur les forums de patients. le début du diabète d’un diabète se soigne avec un régime mais ne guéri puisque ce sont les cellules du pancréas qui ne fonctionnent plus assez.


    • Trelawney Trelawney 12 septembre 12:30

      @foufouille
      Le pancréas en est une cause, mais pas la seule. Dans la majorité des cas, c’est ton corps qui résiste à l’insuline et ton pancréas n’est plus capable d’en fournir une quantité suffisante.et même si ce dernier fonctionne normalement.

      Ce diabète a plusieurs causes : obésité, manque d’exercice physique, utilisation d’anabolisant pour les sportifs, mauvaise alimentation, manque ou trop de sommeil etc.
      Lorsqu’il se déclare, il est impossible de revenir en arrière avec une médecine conventionnelle d’où l’utilisation de médicament comme le Stagid avec augmentation chronique des doses jusqu’à la fin de sa vie. Ou alors faire appel à un magnétiseur, parce que cette résistance à l’insuline est d’origine magnétique. Mais je vais encore passer pour un illuminé. 

      Un magnétiseur peut même te soigner à distance par télépathie. Mais il ne soigne pas tout et ne peut remplacer un médecin, car ce n’est pas sa fonction.

    • leypanou 12 septembre 12:30

      @foufouille

      puisque ce sont les cellules du pancréas qui ne fonctionnent plus assez : 1)déjà, les cellules du pancréas ne fonctionnent plus assez pas du jour au lendemain 2)pourquoi les cellules du pancréas ne fonctionnent plus assez.

      Si ton pancréas est faiblard et que tu continues à manger les mêmes saloperies et/ou ne pas avoir une hygiène de vie (activité physique régulière, nourriture « correcte », etc, etc), il ne faut pas s’étonner des résultats.

    • foufouille foufouille 12 septembre 12:44

      @Trelawney

      désolé de te décevoir mais c’est bien le pancréas qui est en cause et pas autre dans le cas d’une glycémie anormale tout le temps.
      effectivement y a rien de magnètique dans le pancréas et le fer n’est pas en cause.


    • foufouille foufouille 12 septembre 12:46

      @leypanou
      réponse de taré complet surtout que sans analyse de sang tu ne le voit pas au début et la bouffe n’est pas en cause non plus. tu le sais quand c’est trop tard.


    • Alren Alren 12 septembre 16:41

      @foufouille

      "un diabète ne se guérit pas, crétin de khmer vert."

      Votre agressivité, votre insulte pour qui ne partage pas vos idées, essaient vainement de dissimuler votre ignorance.

      Il y a en effet deux sortes de diabète.

      Le diabète dit « sucré » est dû à une défaillance des cellules spécialisées en production d’insuline et regroupées dans le pancréas sous forme « d’îlots de Langerhans ».

      Pourquoi ces cellules ne fonctionnent-elles pas ou mal le plus souvent dès l’enfance ?

      Outre une faiblesse génétique on soupçonne certains virus (rougeole) et récemment la pollution cr les cas de diabète sucré augmente.

      En effet ce diabète ne se guérit pas malgré l’espoir lointain de greffes de cellules productrices d’insuline. Seules des injections d’insuline maintiennent en vie les malades, non sans que des effets liés dramatiques n’apparaissent. Les pires, avec l’obturation des petits vaisseaux sont la cécité et l’amputation, d’abord des orteils .

      Le diabète dit « gras » est dû à la résistance des cellules à absorber l’insuline. Ce qui aboutit aussi à un taux de sucré élevé dans le sang et augmente considérablement le risque d’athérosclérose.

      Pour ce type de diabète qui apparaît tardivement, on accuse le mode de vie et d’alimentation : absence d’exercice et obésité. Alcoolisme et tabagisme sont des facteurs favorisants.

      On peut obtenir une quasi rémission en changeant de mode de vie mais également par l’absorption de plantes médicinales en complément.


    • foufouille foufouille 12 septembre 17:35

      @Alren

      mdr !
      vu le nombre de conneries que tu écris, tu devrais le dire à une FAC de médecine et non les plantes ne font rien du tout sinon elles seraient vendues sous forme de gélules.
      et non et non une quasi rémission, ça n’existes pas sauf pour un khmer vert.


    • alinea alinea 12 septembre 18:26

      @foufouille
      ben deviens khmer vert !


    • foufouille foufouille 12 septembre 18:42

      @alinea

      c’est impossible surtout que j’ai essayé les plantes et que ça ne marche. je ne suis pas croyant.
      les fac de médecine sont bien plus utile.


    • Alren Alren 12 septembre 19:55

      @foufouille


      Une réponse argumentée point par point !

      L’insulte et la vulgarité c’est tout ce dont tu es capable, pauvre type !

    • foufouille foufouille 12 septembre 20:10

      @Alren

      argumenter avec un khmer vert est inutile car il ne lit que des sources vertes sans aucune notion de science et constituées de mensonges grossiers comme le diabète qui se guérirait facilement.
      je me souvient d’un documentaire avec un khmer vert qui voulait guérir un DID. heureusement que le mec était pas un croyant vert sinon il serait mort.


    • foufouille foufouille 12 septembre 20:18

      @Alren

      un bon exemple est le cannabis ou la nicotine, ça coutes rien à produire, le canna esr même une mauvaise herbe pourtant le médoc est hors de prix.
      kmer vert devrait étudier la médecine qui est en ligne depuis des années mais ce n’est pas de la science khmer vert.


    • Fergus Fergus 12 septembre 09:15

      Bonjour, Gruni

      Eu égard à la faible présence de principes actifs dans l’homéopathie, affirmer que cette discipline n’est « rien d’autre que de la placébothérapie » n’a rien d’absurde. Mais il se trouve que l’effet placebo induit chez de nombreux patients des résultats positifs.

      Dès lors, l’homéopathie ne peut être totalement rejetée, à condition d’avoir conscience qu’elle sera totalement impuissante à traiter des pathologies lourdes


      • pemile pemile 12 septembre 09:21
        @Fergus "Dès lors, l’homéopathie ne peut être totalement rejetée, à condition d’avoir conscience qu’elle sera totalement impuissante à traiter des pathologies lourdes"

        Non, le fond du problème est de faire un bizness commercial sur un effet placebo.

        Il parait que la patte de lapin porte bonheur marche aussi très bien, ce serait un excellent moyen de valoriser des déchets d’abattoir, non ?

      • gruni gruni 12 septembre 09:26

        @Fergus


        Bonjour Fergus

        Tout à fait d’accord avec toi. Du moment que l’homéopathie soulage certaines personnes , pourquoi pas. Mais il faut être conscient des limites de cette médecine alternative.

      • Trelawney Trelawney 12 septembre 10:02

        @gruni
        Et les limites de la médecine officielle c’est quoi ?


      • pemile pemile 12 septembre 10:09
        @Trelawney « Et les limites de la médecine officielle c’est quoi ? »

        C’est mouvant, ça progresse (en faisant des erreurs) lentement (au fil des connaissances du vivant) mais ça progresse, alors que l’homéopathie ou l’acupuncture ?

      • Ben Schott 12 septembre 10:20

        @Fergus

         
        « Eu égard à la faible présence de principes actifs dans l’homéopathie »
         
        Rectification : présence nulle de principes actifs, soyons précis.
         


      • Alavavite Alavavite 12 septembre 12:09

        @gruni

        Holà Gruni
        Votre article ne serait-il pas la pointe avancée du complot INSIDE de la médecine allopathique contre le remboursement des infusions à l’eau claire de l’Homéopathie ?

      • baldis30 12 septembre 13:06

        @Trelawney
        bonjour,

        c’est pas exemple installer un fumoir dans un lieu censé soigner les pathologies pulmonaires !


      • Le Comtois 12 septembre 19:22

        @pemile


        cela soigne ! la médecine traditionnelle n’a jamais pu me soulager, alors que l’acupuncture si, vous êtes borné ou pharmacien ! 

      • foufouille foufouille 12 septembre 19:36

        @Le Comtois

        c’est normal tu es malade dans ton esprit.


      • pemile pemile 12 septembre 09:15
        @gruni "lorsqu’il s’agit de sa santé et celle de sa famille, à chacun de prendre ses responsabilités et savoir jusqu’où faire confiance à l’homéopathie.« 

        Et comment allez vous lutter contre tous les autres charlatanismes qui se font du fric sur la crédulité ou la détresse de »chacun" ?

        • gruni gruni 12 septembre 09:29

          @pemile


          Le seul moyen de lutter contre le charlatanisme est l’instruction. Mais, je ne me fais aucune illusion, les charlatans ont encore de beaux jours devant eux.

        • pemile pemile 12 septembre 09:34
          @gruni « Le seul moyen de lutter contre le charlatanisme est l’instruction »

          C’est donc aussi valable pour l’homéopathie ?

          Sur quelle « instruction » se baser pour valider votre déclaration : "à chacun de prendre ses responsabilités et savoir jusqu’où faire confiance" ?

        • gaijin gaijin 12 septembre 09:41

          @pemile

          " Et comment allez vous lutter contre tous les autres charlatanismes qui se font du fric sur la crédulité ou la détresse de »chacun«  ?  »
          en effet
          et comment luttez vous contre tous les charlatanismes qui se font du fric sur la crédulité et etc .... ?
          ( politiques , agroalimentaire , big pharma .......)

        • pemile pemile 12 septembre 09:44
          @gaijin « et comment luttez vous contre tous les charlatanismes qui se font du fric sur la crédulité et etc .... ? ( politiques , agroalimentaire , big pharma .......) »

          Idem, cela se résume souvent à une guerre d’information, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès