• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hommage au professeur Luc Montagnier : Science et Conscience

Hommage au professeur Luc Montagnier : Science et Conscience

 

HOMMAGE AU PROFESSEUR LUC MONTAGNIER

SCIENCE ET CONSCIENCE

Il fut l’un des plus grands savants français, à la charnière des XXe et XXIe siècles, de notre temps : biologiste de notoriété internationale, éminent virologue, professeur émérite au prestigieux institut Pasteur (Paris), membre de diverses académies à travers le monde (dont, en France, l’Académie des Sciences et l’Académie Nationale de Médecine), référence majeure du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), directeur du centre de biologie moléculaire au Queens College de l’université de New York, détenteur de nombreuses distinctions honorifiques, dont, outre ses multiples « Docteur Honoris Causa » au sein de quelques-unes des universités les plus réputées aux quatre coins de la planète, le prix Nobel de médecine, en 2008, pour avoir découvert, notamment, le virus du VIH. Et pourtant : décédé, à l’âge de 89 ans, le 8 février dernier, c’est dans une indifférence quasi générale, sans le moindre hommage digne de ce nom dans la presse qui compte, et encore moins de la part des autorités officielles (que ce soit de l’actuel Président de la République, de son Premier Ministre ou de son Ministre de la Santé), que cet homme illustre, hautement qualifié par-delà sa louable humilité, nous a quittés ! Pis : ce n’est que deux jours après sa mort que celle-ci fut, le 10 février seulement, révélée, via une poignée de communiqués plutôt lacunaires, timides et même embarrassés, sinon parfois polémiques, voire carrément irrespectueux pour sa mémoire, au grand public !

DE LEGITIMES QUESTIONS SUR LA FIABILITE DU VACCIN CONTRE LA COVID-19

Son impardonnable tort, donc, aux yeux de l’establishment, d’où il fut ainsi mis arbitrairement au ban, sinon exclu, sans autre forme de procès que de très sommaires préjugés, brutalement ? Avoir osé critiquer ouvertement, sans s’être toutefois jamais montré dogmatique à cet épineux sujet, la réelle efficacité tout autant que les bienfaits supposés, jusqu’à preuve du contraire, documents aussi sérieux que scientifiques à l’appui, du vaccin contre la Covid-19, et a fortiori, dans la foulée, du pass sanitaire tout autant que du pass vaccinal, eux-mêmes assortis, en outre, de contestables, sinon dommageables et même contreproductives restrictions, au nom de la sécurité collective, des libertés individuelles !

« Le meilleur des mondes possibles » (publié aux Editions Samsa, coécrit avec Robert Redeker et Elsa Godart, et enrichi d'un dialogue, avec Luc Ferry, sur le transhumanisme) Quant à son principal argument pour étayer semblable thèse, manifestement irrecevable pour la plupart de nos médias comme de nos gouvernements, il consistait, principalement, en cette simple, quoique sensée, prise de position au regard de la fiabilité dudit vaccin : animé par une saine prudence en la matière et, loin d’être un anti-vax borné, laissant donc à tout un chacun le libre choix quant à cette sacro-sainte vaccination, le professeur Montagnier, fort de son savoir médical tout autant que de son expérience scientifique, estimait que l’on n’avait pas le recul temporel nécessaire pour évaluer à leur juste mesure, de manière rigoureuse, rationnelle et professionnelle à la fois, le potentiel danger, au vu de cette énorme prise de risques, de ses effets secondaires sur le corps humain. D’autant, arguait-il encore pour conforter cet audacieux mais néanmoins crédible point de vue, que ce fameux vaccin contenait, à ses dires de virologue expérimenté tout autant que de biologiste patenté, des éléments artificiellement fabriqués, fussent-ils infimes, en laboratoire (dont celui de Wuhan, en Chine), du virus du sida, conjoint, pour aggraver la situation, à celui de la malaria.

LES NUANCES D’UN DISCOURS, CONTRE LES DERIVES COMPLOTISTES

Oui : ce fut là, en réalité, tout ce que le professeur Luc Montagnier se limita à dire quant à l’obligation vaccinale ! Davantage : jamais il n’affirma, non plus, que ce même vaccin fût élaboré, sciemment, à des fins criminelles. Au contraire : il soutint toujours que l’émergence de ce Coronavirus fut très certainement, en fait, l’imprévisible mais malheureux résultat, avec les désastreuses conséquences que l’on sait à l’échelon mondial, d’une mauvaise manipulation, accidentelle mais non certes intentionnelle, au sein de ces recherches médicales. C’est là, précisément, qu’il se distanciait, répéta-t-il à l’envi, mais sans être réellement entendu ni même écouté par ses détracteurs, des dérives, non moins regrettables par leur aspect tout aussi manichéen, complotistes ! En cela le professeur Luc Montagnier ne s’écartait guère, du reste, des thèses énoncées, depuis le début de cette même pandémie, par un autre grand savant français, par ailleurs outrageusement caricaturé, lui aussi ostracisé jusqu’à une encore plus infâme diabolisation parfois, par le courant dominant en la circonstance : le professeur Didier Raoult !

C’est ce discours tout en nuances, où l’exigence de la réflexion critique l’emportait légitimement sur la facilité du conformisme ambiant, que bon nombre de nos contemporains, pour qui la complexité de la pensée peut même s’avérer parfois suspecte au sein de nos sociétés trop souvent paresseuses intellectuellement, n’ont pas compris, hélas, dans le solitaire mais courageux combat scientifique, fait de sagesse philosophique et de noblesse morale tout à la fois, du professeur Luc Montagnier, lequel, en l’occurrence, aura ainsi fait également sien, pour le bien de l’humanité elle-même, ce célèbre mais surtout juste aphorisme, extrait de son « Pantagruel », de François Rabelais, fondateur du scepticisme moderne et, à ce titre, l’un des plus brillants et libres esprits, par-delà son côté parfois excessivement railleur, de la Renaissance française : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

LES PROGRES DE LA TECHNOLOGIE FACE AUX VERTUS DE LA BIOETHIQUE

Ce fut pourtant là, en effet, l’une des sources, on ne peut plus souhaitable, de ce que nous appelons de nos jours la « bioéthique » – une discipline s’efforçant de concilier, idéalement, les visées du progrès technologique avec les vertus de la responsabilité morale – telle que nous devrions la concevoir théoriquement, et chez l’homme de science en particulier, aujourd’hui.

A méditer, afin d’éviter à l’avenir, autant que faire se peut, d’autres et immenses tragédies humaines, en plus d’avoir jeté aussi honteusement le discrédit sur l’un des hommes pourtant les plus admirables, par sa connaissance tout autant que son intégrité, de notre temps…

Car, oui, le professeur Luc Montagnier, par ses qualités humaines, fut également un exemple, par-delà même son indéniable valeur scientifique, de ce bien de plus en plus rare et précieux, au sein de nos sociétés marchandes, pseudo-démocratiques, qu’est celui de l’honnêteté intellectuelle !

 DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

*Philosophe, récent auteur d’un livre critique, concernant la gestion socio-politique de la pandémie de la Covid-19, intitulé « Le meilleur des mondes possibles » (publié aux Editions Samsa, coécrit avec Robert Redeker et Elsa Godart, et enrichi d’un dialogue, avec Luc Ferry, sur le transhumanisme).

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • robert 14 février 15:58

    A mettre en rubrique « publireportage »


    • Clocel Clocel 14 février 16:48

      C’est répugnant... Tout est bon pour refiler sa camelote...


      • Dr Destouches Dr Destouches 14 février 18:03
        Prix Nobel,pour un virus jamais isolé !Encore une escroquerie !

        Montagnier l’affirme lui-même à propos des travaux de son équipe : « Ce que nous n’avons pas eu, et je l’ai toujours reconnu, c’est la preuve que nous étions véritablement en présence de l’agent causal du SIDA. » 

        Le 23 décembre 1990, dans le Miami Herald, l’un des « découvreurs » du virus d’immunodéficience, Luc Montagnier de l’Institut Pasteur :
        « Il y a trop de failles dans la théorie selon laquelle le VIH est la cause du SIDA. »
        « Nous rencontrons des personnes séropositives au VIH qui, après 9, 10, 12 années ou davantage, sont toujours bonne santé. Leur système immunitaire demeurant en bon état, il est peu probable que ces personnes développeront le SIDA. »

        Djamel Tahi ,journliste : Existe-t-il des photographies au microscope électronique du VIH obtenu après purification ?
        LM : Oui, bien sûr. 
        DT : Ont-elles été publiées ?
        LM : Je ne pourrais pas vous le dire… On en a quelque part… mais ça n’a pas d’intérêt, pas le moindre intérêt.
         ??????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!

        Luc Montagnier fut interviewé par Djamel Tahi et finit par admettre qu’en effet, le VIH n’avait jamais été purifié dans son laboratoire…


        L’isolement du VIH n’a jamais été réalisé par qui que ce soit. Eleni Papadopulos-Eleopulos et ses collègues nous rappellent que l’isolement d’un virus exige la réalisation de photographies au microscope électronique de particules virale purifiées, ce qui n’a jamais été fait pour le VIH (Papadopulos, 1998). Non pas qu’on n’ait pas essayé de le faire, mais toujours sans succès ainsi que le décrit Étienne de Harven, l’un des pioniers de la technique de microscopie électronique pour identifier les rétrovirus (de Harven, 1998). Le découvreur du VIH, Luc Montagnier, a lui-même reconnu qu’il n’était pas parvenu à isoler le virus (Tahi, 1997).

        • @cyrus
          Le pb avec les essais sur l’adn c’est que cela peut entrainer vers le pire
          autant sur le plan scientifique pour je suis a fond pour
          mais sur le plan « étehique » fond contre, t’a vu ou nous ont emmené le credit social et les QR codes
          Bref chat échaudé crains l’eau froide
          Comme l’emission recente que j’ecoutais sur la GPA, c’est un veritable scandale, c’est mépriser certaines femmes au plus haut point pour satisfaire la folie de quelques uns smiley


        • Lynwec 14 février 19:34

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
          Quand on commence à toucher à l’adn, il faudrait observer sur plusieurs générations avant de pouvoir dire qu’il n’y a pas de conséquences. Là, nous avons des apprentis sorciers (hypothèse bisounours) ou des empoisonneurs génocidaires...


        • 6russe2sioux cyrus 14 février 19:35

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

          oui c’ est deux conception qui s’ oppose ...

          mais tu m’ as bien lu , tout les avantage sont des arme a double tranchant ...

          • piratage numerique 
          • reproduction de virus ebola militaire facile ...y compris pour les terroriste 
          • faux vacccin ciblan des population etnique .

          mais dans ce cas il faut interdire SGI , et sinons je prefre que ce soit montagner ou raoult qui gere ce genre de recherche plutot que varan ou buzin smiley


        • @cyrus
          Bah.... c’est un lapin smiley smiley smiley


        • @cyrus
          "mais dans ce cas il faut interdire SGI , et sinons je prefre que ce soit montagner ou raoult qui gere ce genre de recherche plutot que varan ou buzin 

          "

          Sur ce coup la tu t’es pas bcp mouillé smiley smiley
          Imaginesque casoit veran qui geres ca, c’est clair qu’il nous greffe deux autres bras et mains pour nous esclavagiser encore plus ^^
          Remarque si ils pouvaient ils nous supprimeraient les jambes pour éviter que nous nous déplacions du poste de travail ou que nous nous auvions et déplacions pour aller vea-ter , le reve quoi (lol)


        • 6russe2sioux cyrus 14 février 19:48

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

          le welsh rarebit nous fait oublier le white rabbit , tu devrais essayer ca change des croque monsieur ...

          https://www.cuisineaz.com/recettes/welsh-rarebit-garni-100362.aspx
          (PS tramper les tranche de pain dans la bierre blonde avant et c’ est divin )


        • 6russe2sioux cyrus 14 février 19:51

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

          on as enfin trouver l’ identité secrete de veran

          parole de spiderman 


        • @cyrus
          Lol avec une biere en plus (c’est tres calorique)
          C’est sur que avec ce plat la, la ligne est au rdv a coup sur ^^
           
          Ps par contre ne nies pas que miam miam...bon ^^


        • @Lynwec
          Bien sur c’est evident..

          Rien qu’avec les modifs des ogms (bcp plus simple) on a vu ce que cela à donné comme genres de « miracles » chez les Indiens qui ont tenté ce grall avec le coton p ex
           
          Cad des millers de personnes la bas du aux rendements qui se sonts effondrés et ont eté ruinés, depuis des groupes de femmes la bas ont recrée des banques de semences
           
          Bref ca indique bien la folie de l’humain et sa betise en général


        • Lynwec 14 février 20:15

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
          Ceci me rappelle l’intervention bienveillante de Bill la seringue pour offrir des poulets génétiquement modifiés aux Africains, opération qui fut un échec total pour les fermiers mais pas pour Billou.
          https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/informatique/bill-gates-pour-lutter-contre-la-pauvrete-mieux-vaut-un-poulet-qu-un-ordinateur_23375
          Je ne retrouve plus le lien de la video dans laquelle l’affaire complète était démontée, si quelqu’un en dispose...


        • Samson Samson 14 février 18:57

          "C’est ce discours tout en nuances, où l’exigence de la réflexion critique l’emportait légitimement sur la facilité du conformisme ambiant, que bon nombre de nos contemporains, pour qui la complexité de la pensée peut même s’avérer parfois suspecte au sein de nos sociétés trop souvent paresseuses intellectuellement, n’ont pas compris, hélas, dans le solitaire mais courageux combat scientifique, fait de sagesse philosophique et de noblesse morale tout à la fois, du professeur Luc Montagnier, lequel, en l’occurrence, aura ainsi fait également sien, pour le bien de l’humanité elle-même, ce célèbre mais surtout juste aphorisme, extrait de son « Pantagruel », de François Rabelais, fondateur du scepticisme moderne et, à ce titre, l’un des plus brillants et libres esprits, par-delà son côté parfois excessivement railleur, de la Renaissance française : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».« 

          Bref, à l’instar de bien d’autres scientifiques obscurs ou célèbres Didier Raoult, Laurent Toubiana, Alexandra Henrion-Caude, Christian Vélot, Martine Wonner, Christian Perronne, Laurent Mucchielli, ... pour ne citer que quelques uns des scientifiques hexagonaux le professeur Luc Montagnier était un humaniste, tout comme en son temps François Rabelais.

          Or il semble bien que par effet notamment de l’actuelle transition vers la communication numérique, l’époque privilégie l’instantanéité pavlovienne de l’adhésion à la facilité du slogan percutant plutôt qu’à toute forme plus élaborée d’exercice de l’esprit critique, et du libre arbitre auquel il ouvre.

          Et que, nonobstant jusqu’au plus élémentaire principe de précaution, l’élite globaliste aux rênes du Nouvel Ordre Mondial se soit résolue à précipiter telle les moutons de Panurge — notre humanité dans sa première expérimentation génique, sur notre espèce et à échelle planétaire, des joies et aléas bio-technologiques, industriels et standardisés du »transhumanisme« et de sa doxa mortifère.

          Et si l’exigence d’une réflexion critique laisse actuellement pas à la paresse intellectuelle et l’exigence d’un conformisme sans faille aux préceptes de la doxa »sanitaire« , convenons que, trahissant sans vergogne les principes même qui la fondent dans sa prétendue »supériorité« , une immense majorité des membres de notre toujours aussi prétendue »élite« intellectuelle ne s’est précipitée dans sa soumission à la tyrannie que pour mieux la prêcher ensuite à ces »gens qui ne sont rien« , à la »foule haineuse« de ce vulgaire qu’elle méprise avec toujours plus de morgue et dont, faute des clinquants titres et diplômes universitaires dont elle se revendique, elle aurait pourtant tout à apprendre, tant en matière d’élémentaire bon sens que d’aspiration à la Liberté et à la dignité citoyenne !

          Oui, j’évoque hélas bien là la confondante lâcheté de l’immense majorité de vos »pairs", et je me réjouis une fois encore qu’il ne faille pas vous inclure à leur triste lot, quand l’heure viendra pour eux de rendre compte de leur ignominie et de leur notoire indignité !

          Bien à vous, en vous présentant mes citoyennes salutations ! smiley


          • pemile pemile 14 février 19:02

            @Samson "Bref, à l’instar de bien d’autres scientifiques obscurs ou célèbres — Didier Raoult, Laurent Toubiana, Alexandra Henrion-Caude, Christian Vélot, Martine Wonner, Christian Perronne, Laurent Mucchielli, ... pour ne citer que quelques uns des scientifiques hexagonaux — le professeur Luc Montagnier était un humaniste« 

            C’est marrant, en lisant votre liste, c’est pas »humaniste« qui me vient pour les qualifier mais »égo embourbé ayant perdu la méthode scientifique" !


          • Legestr glaz Legestr glaz 14 février 19:13

            @pemile

            Vous parlez bien de la « méthode scientifique » qui est utilisée aujourd’hui pour prouver l’efficacité des injections contre le SARS-COV2 ? (paix à son âme).

            Vous devez être rudement documenté sur cette « méthode scientifique » qui a conduit à une quasi obligation d’injections, qui a conduit à un passe vaccinal ?

            Alors pemile, nous attendons de pied ferme ces études conforment à la méthode scientifique concernant ces produits injectables anti-coronavirus. Et vous utilisez l’adjectif « marrant » ? C’est votre réponse qui va être marrante, ou pas !


          • pemile pemile 14 février 19:43

            @Legestr glaz "Vous parlez bien de la « méthode scientifique » qui est utilisée aujourd’hui pour prouver l’efficacité des injections contre le SARS-COV2 ?"

            Non, des falsifications, biais et mensonges accumulés par les scientifiques de cette liste.



          • @Legestr glaz
            "Vous devez être rudement documenté sur cette « méthode scientifique » qui a conduit à une quasi obligation d’injections, qui a conduit à un passe vaccinal ?

            "

            Le paSS vaccinnal n’etais t’il pas la pour emécher la transmision telle que ledis encore la pub postée par rakotobidule sur ses bouzes d’articles proagandistes...
             
            Donc avec une population vaccinnée a 93%, on se demandes bien comment est il possible d’avoir eu des chiffres stratosphériques genre 500.000 contaminations jours ?
            A part des mega teufs de non vaccinnés chaque jour, expliquer de tels chiffres semblent ardu...
             
            Mais le Dr expert pipile rudement documenté va derechef nous expliquer cela smiley


          • Legestr glaz Legestr glaz 14 février 23:06

            @pemile
            Vous êtes bien sélectif ! C’est la méthode scientifique ce choix et ces orientations ? Quelques arguments à opposer aux personnes de cette liste ? 

            Jean Castex : « le vaccin renforce l’immunité » : c’est la méthode scientifique ?

            Olivier Véran : « lorsque tout le monde sera vacciné, tout le monde sera protégé » : c’est la méthode scientifique ? 

            Ces deux personnes, il me semble, n’appartiennent pourtant pas à « la liste » ? Bizarre non ? Ils disent pourtant des énormités du point de vue scientifique ! 


          • Lynwec 14 février 19:39

            Sans surprise, on observe les habituelles déclarations péremptoires de nos trolls de compagnie, lesquels se contentent pour répondre à un message convenable de réponses à l’humour méprisant, vides de toute argumentation réelle. Ceci manque cruellement de nouveauté et ne produit au mieux qu’un bâillement amusé.


            • Joséphine Joséphine 15 février 08:01

              @Lynwec
              Le professeur émérite Montagnier ,dont le cursus ferait pâlir de jalousie les nombreux covidiots que la pandémie a fait éclore, a reçu le prix Nobel de médecine pour ses recherches sur le sida. Le professeur Montagnier est un grand homme et mériterait autant l’honneur de reposer au Panthéon qu’ une danseuse créole, si émoustillante qu’ elle fût !



              Quand on lit le dédain de ces covidiots , on se dit que l’usage des bonnes manières se perd en France . 


            • sylvain sylvain 14 février 21:41

              luc ferry, c’est pas lui qui se demandait quand est ce que la police allait enfin se mettre a tirer a balle réelle sur les GJ ??

              J’espère que l’auteur lui a demandé de s’expliquer un peu sur ce passage dans sa discussion

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité